Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie   Sam 26 Avr - 20:11

La première condamnation de la franc-maçonnerie
par l'Église catholique tombe en 1738 avec la bulle du pape Clément XII
Eminenti Apostolatus Specula .

Elle est reprise par plusieurs
de ses successeurs, dont le pape Benoît XIV dans l'encyclique Providas
et Léon XIII dans l'encyclique Humanum Genus.

En
1917, le code de droit canonique déclare explicitement que
l'appartenance à une loge maçonnique entraîne l'excommunication
automatique.

Citation :

Pie IX (1846-1878) applique aux membres des sociétés
secrètes ces paroles du Christ aux juifs:


“Vous
êtes les enfants du diable, et vous voulez faire les oeuvres de votre père”

(Jean, VIII).

Citation :

Il dira le 15 septembre 1865 au sujet des sociétés secrètes:




“Parmi les
nombreuses machinations et les artifices par lesquels les enfants du nom de
chrétien ont osé s’attaquer à l’Eglise de Dieu et ont essayé, quoique en vain,
de l’abattre et de la détruire, il faut sans nul doute compter cette société
perverse d’hommes vulgairement appelée maçonnique...”




Citation :

Pie IX dira encore le 20 septembre 1874:

“Qu’ils sachent les ennemis de l’Eglise qui,
pleins de confiance, sont dans l’enthousiasme de tout ce qui arrive et qui
comptent sur certains événements, proches ou lointains, Dieu seul le sait,
qu’ils sachent bien que les Pharisiens aussi et leurs amis étaient dans
l’enthousiasme pour la mort du Christ comme s’ils avaient obtenu un triomphe;
ils ne s’apercevaient pas que cette mort était l’origine de leur défaite
complète”.



Citation :

En juillet 1873, dans l’encyclique “Scite pro facto”, Pie IX démasque le chef d’orchestre secret qui
n’est autre que Satan, cause première du développement et du triomphe politique
de la Franc-Maçonnerie.






«Léon XIII dénonça la Maçonnerie comme étant l’agent de la
guerre faite de toutes parts à la Sainte Eglise. Le Bulletin de la Grande Loge
symbolique écossaise exprima en ces termes la pensée de la Secte: “La Franc-Maçonnerie ne peut moins faire que
de remercier le Souverain Pontife de sa dernière encyclique. Léon XIII, avec
une autorité incontestable et un grand luxe de preuves, vient de démontrer une
fois de plus, qu’il existe un abîme infranchissable entre l’Eglise, dont il est
le représentant, et la Révolution, dont la Franc-Maçonnerie est le bras droit.
L’heure est venue d’opter entre l’ordre ancien, qui s’appuie sur la Révélation,
et l’ordre nouveau, qui ne reconnaît d’autres fondements que la science et la
raison humaine, entre l’esprit d’autorité et l’esprit de liberté”
(cité par
Don Sarda y Salvany: “Le Mal social, ses
causes, ses remèdes”).

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.


Dernière édition par Admin le Lun 7 Juil - 17:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie   Sam 26 Avr - 20:12

Citation :
In eminenti est une bulle pontificale fulminée en 1738 par
Clément XII (1730-1740) contre la Franc-Maçonnerie. Quoique prononcée
comme définitive (« constitution valable à perpétuité »), cette
condamnation ne fut que la première d'une longue série, puisque pendant
plus de deux siècles, pratiquement tous les successeurs de Clément XII
l'ont reformulée. Le ton de cette bulle est véhément et empressé, comme
si le pape savait que son action arrivait déjà trop tard pour arrêter
la marche triomphante des « Lumières » qui allait culminer dans la
Révolution française.

Sa Sainteté Clément XII,prophète.

Citation :
« CLÉMENT, ÉVÊQUE, SERVITEUR DES SERVITEURS DE DIEU,

À tous les fidèles de Jésus-Christ, salut et Bénédiction Apostolique.

Élevé
par la divine Providence au plus haut degré de l'apostolat, tout
indigne que Nous en sommes, selon le devoir de la surveillance
pastorale qui Nous est confiée, Nous avons, constamment secouru par la
grâce divine, porté notre attention avec tout le zèle de notre
sollicitude, sur ce qui, en fermant l'entrée aux erreurs et aux vices,
peut servir à conserver avant tout l'intégrité de la religion
orthodoxe, et à bannir du monde catholique, dans ces temps si
difficiles, les risques de troubles.

Nous avons appris, par la
rumeur publique, qu'il se répand à l'étranger, faisant chaque jour de
nouveaux progrès, certaines sociétés, assemblées, réunions, agrégations
ou conventicules, appelés communément du nom de Francs-Maçons ou
d'autres noms selon la variété des langues, dans lesquels des hommes de
toute religion et de toute secte, affectant une apparence d'honnêteté
naturelle, se lient entre eux par un pacte aussi étroit
qu'impénétrable, d'après des lois et des statuts qu'ils se sont faits,
et s'engagent par serment prêté sur la Bible, et sous les peines les
plus graves, à couvrir d'un silence inviolable tout ce qu'ils font dans
l'obscurité du secret.

Mais comme telle est la nature du crime
qu'il se trahit lui-même en poussant des cris qui le font découvrir et
le dénoncent, les sociétés ou conventicules susdits ont fait naître de
si forts soupçons dans l'esprit des fidèles, que s'enrôler dans ces
sociétés c'est, auprès des personnes de probité et de prudence,
s'entacher de la marque de perversion et de méchanceté; car s'ils ne
faisaient point de mal, ils ne haïraient pas ainsi la lumière; et ce
soupçon s'est tellement accru que, dans plusieurs États, ces dites
sociétés ont été, depuis longtemps déjà, proscrites et bannies comme
contraires à la sûreté des royaumes.

C'est pourquoi, Nous,
réfléchissant sur les grands maux qui résultent ordinairement de ces
sortes de sociétés ou conventicules, non seulement pour la tranquillité
des États temporels, mais encore pour le salut des âmes, et voyant que
par là elles ne peuvent nullement s'accorder avec les lois civiles et
canoniques; et comme les oracles divins Nous font un devoir de veiller
nuit et jour en fidèle et prudent serviteur de la famille du Seigneur
pour que ce genre d'hommes, tels des voleurs, ne percent la maison, et
tels des renards, ne travaillent à démolir la vigne, ne pervertissent
le cœur des simples et ne le transpercent dans le secret de leurs dards
envenimés; pour fermer la voie très large qui de là pourrait s'ouvrir
aux iniquités qui se commettraient impunément, et pour d'autres causes
justes et raisonnables de Nous connues, de l'avis de plusieurs de nos
vénérables frères Cardinaux de la Sainte Église Romaine, et de Notre
propre mouvement, de science certaine, après mûre délibération et de
Notre plein pouvoir apostolique, Nous avons conclu et décrété de
condamner et d'interdire ces dites sociétés, assemblées, réunions,
agrégations ou conventicules appelés du nom de Francs-Maçons, ou connus
sous toute autre dénomination, comme Nous les condamnons et les
défendons par Notre présente constitution, valable à perpétuité.

C'est
pourquoi Nous défendons sévèrement et en vertu de la sainte obéissance,
à tous et à chacun des fidèles de Jésus-Christ, de quelque état, grade,
condition, rang, dignité et prééminence qu'ils soient, laïcs ou clercs,
séculiers ou réguliers méritant même une mention particulière, d'oser
ou de présumer, sous quelque prétexte, sous quelque couleur que ce
soit, d'entrer dans les dites sociétés de Francs-Maçons ou autrement
appelées, ni de les propager, les entretenir, les recevoir chez soi; ni
de leur donner asile ou protection, y être inscrits, affiliés, y
assister ni leur donner le pouvoir ou les moyens de s'assembler, leur
fournir quelque chose, leur donner conseil, secours ou faveur
ouvertement ou secrètement, directement ou indirectement, par soi ou
par d'autres, de quelque manière que ce soit, comme aussi d'exhorter
les autres, les provoquer, les engager à se faire inscrire à ces sortes
de sociétés, à s'en faire membres, à y assister, à les aider et
entretenir de quelque manière que ce soit, ou les conseiller: et Nous
leur ordonnons absolument de se tenir strictement à l'écart de ces
sociétés, assemblées, réunions, agrégations ou conventicules, et cela
sous peine d'excommunication à encourir par tous les contrevenants
désignés ci-dessus, ipso facto et sans autre déclaration,
excommunication de laquelle nul ne peut recevoir le bienfait de
l'absolution par nul autre que Nous, ou le Pontife Romain qui nous
succèdera, si ce n'est à l'article de la mort.

Nous voulons de
plus et mandons que les Évêques comme les Prélats supérieurs et autres
Ordinaires des lieux, que tous les Inquisiteurs de l'hérésie fassent
information et procèdent contre les transgresseurs, de quelque état,
grade, condition, rang, dignité ou prééminence qu'ils soient, les
répriment et les punissent des peines méritées, comme fortement
suspects d'hérésie; car Nous leur donnons, et à chacun d'eux, la libre
faculté d'instruire et de procéder contre lesdits transgresseurs, de
les réprimer et punir des peines qu'ils méritent, en invoquant même à
cet effet, s'il le faut, le secours du bras séculier. Nous voulons
aussi qu'on ajoute aux copies des présentes, même imprimées, signées de
la main d'un notaire public, et scellées du sceau d'une personne
constituée en dignité ecclésiastique, la même foi que l'on ajouterait
aux présentes, si elles étaient représentées ou montrées en original.

Qu'il
ne soit permis à aucun homme d'enfreindre ou de contrarier, par une
entreprise téméraire, cette Bulle de notre déclaration, condamnation,
mandement, prohibition et interdiction. Si quelqu'un ose y attenter,
qu'il sache qu'il encourra l'indignation du Dieu Tout-Puissant, et des
bienheureux apôtres S.Pierre et S.Paul.

Donné à Rome, près
Sainte-Marie Majeure, l'an de l'Incarnation de Notre Seigneur
MDCCXXXVIII, le IV des Calendes de Mai (28 avril), la VIIIe année de
Notre Pontificat. »

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie   Sam 26 Avr - 20:13

HUMANUM GENUS

LETTRE ENCYCLIQUE
DE S. S. LE PAPE LÉON XIII
CONDAMNANT LE RELATIVISME PHILOSOPHIQUE
ET MORAL DE LA FRANC-MAÇONNERIE

http://www.vatican.va/holy_father/leo_xiii/encyclicals/documents/hf_l-xiii_enc_18840420_humanum-genus_fr.html

Citation :

Léon XIII dira en effet dans son encyclique “Humanum Genus”:




«A notre époque, les fauteurs du mal paraissent s’être
coalisés dans un immense effort, sous l’impulsion et avec l’aide d’une société
répandue en un grand nombre de lieux et fortement organisée, la société des
Francs-Maçons. Ceux-ci, en effet, ne prennent plus la peine de dissimuler leurs
intentions et ils rivalisent d’audace entre eux contre l’auguste majesté de
Dieu...



En un si pressant danger, en présence d’une attaque si
cruelle et si opiniâtre du Christianisme, c’est notre devoir de signaler le
péril, de dénoncer les adversaires, d’opposer toute la résistance possible à
leurs projets et à leur industrie...»



Citation :
«Les faits montrent d’une manière suffisante la constitution
intime des francs-maçons et montrent clairement par quelle route ils
s’acheminent vers leur but. Leurs dogmes principaux sont en un si complet et si
manifeste désaccord avec la raison qu’il ne se peut imaginer rien de plus
pervers. En effet, vouloir détruire la religion et l’Eglise établies par Dieu
Lui-même et assurées par Lui d’une perpétuelle protection, pour ramener parmi
nous, après dix-huit siècles, les moeurs et les institutions des païens,
n’est-ce pas le comble de la folie et de la plus audacieuse impiété? Mais ce
qui n’est ni moins horrible ni plus supportable, c’est de voir répudier les
bienfaits miséricordieux acquis par Jésus-Christ, d’abord aux individus, puis
aux hommes groupés en familles et en nations: bienfaits qui, au témoignage des
ennemis même du christianisme, sont du plus haut prix. Certes, dans un plan si
intense et si criminel, il est bien permis de reconnaître la haine implacable dont
Satan est animé à l’égard de Jésus-Christ et sa passion de vengeance... Ce que
les francs-maçons proposent, c’est de détruire entièrement toute la discipline
religieuse et sociale née des institutions chrétiennes, et de lui en substituer
une autre, adaptée à leurs idées, et dont le principe et les lois fondamentales
sont tirés du naturalisme... Le premier principe des naturalistes, c’est qu’en
toutes choses la nature ou la raison humaine doit être maîtresse et
souveraine».


Citation :

Le même pontife, le 19 mars 1902, fit à tous les évêques,
une peinture exacte de la maçonnerie en peu de mots:




«Personnification permanente de la Révolution, la
Franc-Maçonnerie constitue une sorte de société retournée dont le but est
d’exercer une suzeraineté occulte sur la société reconnue et dont la raison
d’être consiste entièrement dans la guerre faite à Dieu et à son Eglise. Il
n’est pas besoin de la nommer, car, à ses traits, tout le monde a reconnu la
Franc-Maçonnerie... Embrassant dans ses immenses filets presque la totalité des
nations et se reliant à d’autres sectes qu’elle fait mouvoir par des fils
cachés, attirant et retenant
ensuite ses affiliés par l’appât des avantages qu’elle leur
procure, pliant les gouvernements à ses desseins, tantôt par ses promesses et
tantôt par ses menaces, cette secte est parvenue à s’infiltrer dans toutes les
classes de la Société. Elle forme un Etat invisible et irresponsable dans
l’Etat légitime». Il y a «un seul et même centre de direction, un plan arrêté
d’avance».




«... D’ailleurs ils se tiennent toujours prêts à
ébranler les fondements des empires, à poursuivre, à dénoncer et même à chasser
les princes, toutes les fois que ceux-ci paraissent user du pouvoir autrement
que la secte ne l’exige».

Citation :

Le 29 août 1896, le futur saint Pie X écrivait ceci au
professeur don Antonio De Angelo, délégué du comité diocésain à la
sous-commission antimaçonnique:





«Combattre la maçonnerie est une oeuvre religieuse et
éminemment sociale, parce que cette secte est hostile, non seulement à notre
sainte religion dans toutes ses manifestations, mais s’applique à ruiner aussi
la tranquillité de l’ordre. Je recommande aux membres de cette ligue de
s’intéresser tout spécialement à ces pauvres jeunes gens qui, séduits par
d’adroites paroles, se font gloire d’être affiliés à la secte anticléricale,
laquelle, sous prétexte de raison et de science, combat directement la foi».

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.


Dernière édition par Admin le Lun 7 Juil - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie   Sam 26 Avr - 20:14

Citation :
Ecclesiam a Jesu Christo, Pie VII (pape de 1800 à 1823) :


Personne n'ignore quel nombre prodigieux d'hommes coupables se sont
ligués dans ces temps si difficiles contre le Seigneur et contre le
Christ, et ont mis tout en oeuvre pour tromper les fidèles par les
subtilités d'une fausse et vaine philosophie, et pour les arracher du
sein de l'Église, dans la folle espérance de ruiner et de renverser
cette même Église. Pour atteindre plus facilement ce but, la plupart
d'entre eux ont formé des sociétés occultes, des sectes clandestines,
se flattant par ce moyen d'en associer plus librement un plus grand
nombre à leurs complots et à leurs desseins pervers. Il y a longtemps
que ce Saint Siège, ayant découvert ces sectes, s'éleva contre elles
avec force et courage, et mit au grand jour les ténébreux desseins
qu'elles formaient contre la religion et contre la société
civile.

Citation :
Quo graviora, Léon XII (pape de 1823 à 1829) :


Clément XII, Notre prédécesseur, ayant vu que la secte dite des
francs-maçons, ou appelée d'un autre nom, acquérait chaque jour une
nouvelle force, et ayant appris avec certitude, par de nombreuses
preuves, que cette secte était non seulement suspecte mais ouvertement
ennemie de l'Église catholique, la condamna par une excellente
constitution qui commence par ces mots : In eminenti.

Citation :
Mirari Vos, Grégoire XVI (pape de 1831 à 1846) :


Abîme de malheurs sans fonds, qu'ont surtout creusé ces sociétés
conspiratrices dans lesquelles les hérésies et les sectes ont, pour
ainsi dire, vomi comme dans une espèce de sentine, tout ce qu'il y a
dans leur sein de licence, de sacrilège et de blasphème.

Citation :
Multiplices inter, Pie IX (pape de 1846 à 1878) :


Parmi les nombreuses machinations et les moyens par lesquels les
ennemis du nom chrétien ont osé s'attaquer à l'Église de Dieu et ont
essayé, quoiqu'en vain, de l'abattre et de la détruire, il faut sans
doute compter cette société perverse d'hommes, vulgairement appelée "
maçonnique ", qui, contenue d'abord dans les ténèbres et l'obscurité, a
fini par se faire jour ensuite, pour la ruine commune de la religion et
de la Société humaine. Dès que Nos prédécesseurs les Pontifes Romains,
fidèles à leur office pastoral, eurent découvert ses embûches et ses
fraudes, ils ont jugé qu'il n'y avait pas un moment à perdre pour
réprimer par leur autorité, frapper de condamnation et exterminer comme
d'un glaive cette secte respirant le crime et s'attaquant aux choses
saintes comme aux choses publiques.

Citation :
Humanum genus, Léon XIII (pape de 1878 à 1903) :


Le but fondamental et l'esprit de la secte maçonnique avaient été mis
en pleine lumière par la manifestation évidente de ses agissements, la
connaissance de ses principes, l'exposition de ses règles, de ses rites
et de leurs commentaires auxquels, plus d'une fois, s'étaient ajoutés
les témoignages de ses propres adeptes. En présence de ces faits, il
était tout simple que ce Siège apostolique dénonçât publiquement la
secte des francs-maçons comme une association criminelle, non moins
pernicieuse aux intérêts du christianisme qu'à ceux de la société
civile. Il édicta donc contre elle les peines les plus graves dont
l'Église a coutume de frapper les coupables et interdit de s'y
affilier.

Citation :
Vehementer nos, Pie X (pape de 1903 à 1914) :


Vous savez le but que se sont assigné les sectes impies qui courbent
vos têtes sous leur joug, car elles l'ont elles-mêmes proclamé avec une
cynique audace : " Décatholiciser la France ".

Citation :

Lors du congrès antimaçonnique tenu à Trente, vers la fin de
septembre 1896, le futur pape S. Pie X s’adressa à la jeunesse:


“Mes chers jeunes gens, luttez, luttez
toujours contre la Maçonnerie, démasquez cette Secte infâme. Jadis, j’ai cru,
moi aussi, exagéré ce qu’on affirmait d’elle, mais depuis, par mon ministère
même, j’ai eu l’occasion de toucher du doigt les plaies qu’elle ouvre; depuis,
j’ai été convaincu que tout ce qui a été publié au sujet de cette association
infernale, n’a pas dévoilé la vérité entière”.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie   Lun 7 Juil - 18:00

Citation :
Le Père Kolbe écrivait également en 1922:


“De nos temps, le chef des ennemis de
l’Eglise et du salut des âmes, c’est la Maçonnerie... Le principal, le plus
grand et le plus puissant des ennemis de l’Eglise, c’est la Maçonnerie”.





Condamnation
de la Franc-Maçonnerie






Dans un ancien livre de catéchisme on pouvait lire ceci:

Citation :

«Au début du XVIIIème, toutes les forces anticatholiques
(déistes, matérialistes, libres penseurs) se groupèrent en une puissante
association qui prit le nom de Franc-Maçonnerie. D’abord société philanthropique
et politique, la Franc-Maçonnerie devint, après la fondation de la grande loge
de Londres en 1717, le centre de la libre-pensée et comme l’armée de
l’incrédulité.



D’Angleterre, elle se répandit en France où elle eut sa
première loge à Dunkerque en 1721. Le Grand-Orient de France qui a son siège à
Paris fut fondé en 1772.



Par son aspect philanthropique la Franc-Maçonnerie fut ce
qu’elle est toujours: l’Ange des ténèbres déguisé en lumière. Elle séduisit
ainsi de nombreuses nobles âmes, des prêtres,... Ces gens n’avaient pas
discerné le but caché de la Franc-Maçonnerie.



Plus clairvoyants, les papes s’aperçurent qu’ils avaient en
face d’eux les plus graves ennemis de l’Eglise. Elle fut condamnée assez vite
par Clément XII en 1738, par Benoît XIV en 1751, par Pie VII en 1821, par Pie
IX en 1865, par Léon XIII en 1884 dans son encyclique “Humanum genus”»






En 1738, année où fut publiée la seconde édition des
Constitutions d’Anderson, le pape Clément XII (1730-1740) mit en garde pour la
première fois contre la nouvelle société secrète des francs-maçons.





C’est ainsi que dans sa bulle “In Eminenti”, du 28 avril 1738 le pape écrivait:



Citation :
«Nous avons appris par la renommée publique qu’il
se répand au loin, chaque jour avec de nouveaux progrès, certaines sociétés,
assemblées, réunions, agrégations ou convents nommés de francs-maçons ou sous
une autre dénomination selon la variété des langues, dans lesquels des hommes
de toute religion et de toute secte, affectant une apparence d’honnêteté
naturelle, se lient entre eux par un pacte aussi étroit qu’impénétrable,
d’après des lois et des statuts qu’ils se sont faits, et s’engagent par un
serment prêté sur la Bible, et sous les peines les plus graves, à cacher par un
silence inviolable tout ce qu’ils font dans l’obscurité du secret... S’ils ne
faisaient pas le mal,



ils ne haïraient pas ainsi la lumière, et ce soupçon s’est
tellement accru que, dans plusieurs Etats, ces dites sociétés ont été depuis
longtemps proscrites et bannies comme contraires à la sûreté des royaumes...
Après mûre délibération et de notre plein pouvoir apostolique, nous avons
conclu et décrété de condamner et d’interdire ces-dites sociétés... par notre
présente constitution valable à perpétuité.



C’est pourquoi nous défendons formellement et en vertu de la
sainte obéissance à tous et à chacun des fidèles de Jésus-Christ... d’entrer
dans lesdites sociétés de francs-maçons ou autrement appelées, de les propager,
les entretenir, les recevoir chez soi, ou de leur donner asile ailleurs et les
cacher, y être inscrits, agrégés, y assister ou leur donner le pouvoir et les
moyens de s’assembler... et cela sous peine d’excommunication à encourir par
tous, comme dessus, contrevenants, par le fait et sans autre
déclaration... Qu’il ne soit permis à aucun homme d’enfreindre ou de
contrarier, par une entreprise téméraire, cette bulle de notre déclaration,
condamnation, mandement, prohibition et interdiction. Si quelqu’un ose y attenter,
qu’il sache qu’il encourra l’indignation du Dieu tout-puissant et des
bienheureux apôtres Pierre et Paul»


(cité par l’anthologie de Georges Virebeau:
“Les papes et la Franc-Maçonnerie”,
Paris 1977, pp.15-17).




Citation :
Puis Pie XI (1922-1939) condamne, le 19 mars 1937, avec
l’encyclique “Divini Redemptoris” le
communisme, fils de la Franc-Maçonnerie.




Citation :
Enfin Pie XII (1939-1958) qui dira par exemple le 24 juillet
1958: “Les racines de l’apostasie moderne
sont: l’athéisme scientifique, le matérialisme dialectique, le rationalisme, le
laïcisme et leur mère commune: La Maçonnerie”
(Doc. cath., 1958, p.918).



Pour tous ces Papes, le siècle des lumières et les
idées dévastatrices contenant le venin de l’apostasie ont donc une seule et
même origine: la Franc-Maçonnerie.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie   Lun 7 Juil - 18:09

Le
complot des Illuminati et la Révolution française






Au sein de la Franc-Maçonnerie s’est formée une secte encore
plus secrète que les autres qui en prit rapidement la direction. Ce fut celle
des Illuminati.



Son fondateur, Weishaupt, était professeur de droit à
l’Université d’Ingolstadt en Bavière.



Un jour de 1785, un des complices de Weishaupt, Lanz -prêtre
apostat- transportant d’importants messages de son chef, fut frappé par la
foudre. Les papiers trouvés sur lui par la police bavaroise permirent de
découvrir la trace des principaux coupables. Un procès s’ensuivit dont les
pièces furent rendues publiques par l’électeur de Bavière, afin d’éclairer les
puissances chrétiennes sur le complot tramé contre elles. Plus précisément ces
documents annonçaient le coup à porter contre la monarchie française par une
révolution, pour 1789!


En effet, selon les Illuminés, on ne pouvait
démolir l’Eglise que si préalablement les puissances chrétiennes qui la
protègent (la
monarchie) étaient renversées.

D’abord le pouvoir temporel,
ensuite le pouvoir spirituel; d’abord le Trône, ensuite l’Autel.



C’est un fait indéniable: les Hauts Initiés de la
Franc-Maçonnerie provoquèrent la révolution de 1789 pour décapiter la Monarchie
dans la personne de Louis XVI.



Tout cela transparaît dans le rituel maçonnique où il faut
décapiter un mannequin couronné et ensuite poignarder un mannequin coiffé d’une
Tiare. Ce rituel veut exprimer qu’avant de poignarder la papauté, il faut
décapiter la royauté, bras protecteur de la Sainte Eglise: par un travail de
sape mené par les “philosophes” et
les encyclopédistes, c’est ce qui arriva.




L’Eglise réagira à cet assassinat. Pie VI, très marqué par
l’exécution de Louis XVI, n’hésitera pas à déclarer dans son Allocution au
Consistoire secret du 17 juin 1793:



Citation :
«Louis XVI a été condamné à la peine de mort et la sentence
a été exécutée. Quels hommes ont donc rendu semblable jugement? Quelles
manoeuvres l’avaient donc préjugé? La Convention nationale qui s’était établie
son juge en avait-elle le droit? Nullement. Cette assemblée après avoir aboli
la royauté, le meilleur des gouvernements, avait transporté l’autorité publique
dans les mains du peuple, incapable d’écouter la raison et de suivre aucun plan
de conduite, sans discernement pour apprécier les choses, réglant la plupart de
ses décisions, non sur la vérité, mais sur ses préventions, inconstant, facile
à tromper et à se laisser pousser au mal, ingrat, présomptueux, cruel et qui se
fait une joie de voir couler le sang humain, de se repaître du supplice et de
l’agonie de ses victimes, comme dans l’antiquité il courait aux spectacles de
l’amphithéâtre.



Encore une fois, ô France, toi à qui, disais-tu, il fallait
un souverain catholique, parce qu’ainsi le voulaient les lois fondamentales du
royaume, tu l’avais ce monarque catholique et par cela seul qu’il était catholique,
tu l’as assassiné».





Citation :
Pie VI ajoutera:

«L’assemblée générale du Clergé de France,
en 1755, avait découvert et dénoncé les abominables complots de ces artisans
d’impiété. Si on eut écouté nos représentations et nos avis, Nous n’aurions pas
à gémir maintenant de cette vaste conjuration tramée contre les rois et les
Empires»




La révolution de 1789 ayant achevé dans le sang la
nation chrétienne, la voie se trouvait ouverte pour la République. A la
révolution déclarée devait succéder une révolution silencieuse, rampante: la
révolution dans les esprits. Comment? En réduisant toutes les valeurs au nouvel
humanisme.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
pecheur
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie   Mer 22 Oct - 17:15

C est un excellent dossier notamment en ce qui concerne la vision des papes qui ont vu arriver le danger et qui etaient extremement conscient des dangers que cela porterait contre l Eglise ! d ailleurs la franc mak ne se cache meme plus , elle est PRESQUE au grand jour ; ainsi les lois actuelles sont deja élaborées dans les officines avant d etre presentées au parlement ! ce sont eux qui ont la main mise et les poldeves ne sont jamais bien loin !
Revenir en haut Aller en bas
Thérèse
Baptisé
avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie   Jeu 23 Oct - 1:22

Il existe une supplique à Saint Michel écrite par le pape Léon XIII. Si je la retrouve, je viendrai la mettre en ligne, àmoins qu'elle ne le soit déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://messe.forumactif.org/forum.htm
Thérèse
Baptisé
avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie   Jeu 23 Oct - 20:08

Très Glorieux Prince de la milice céleste, saint Michel Archange, défendez-nous dans la lutte et le combat que nous devons affronter contre les principes et les puissances qui ourdissent dans ce monde de ténèbres, contre tous les esprits pervers “qui errent dans l'atmosphère” (Eph. VI, 12.) Venez en aide aux hommes que Dieu avait créés vierges de toute errance, “forgés à l'image de sa propre nature”, et rachetés “à si grand prix” (Sag. II, 23 et I Cor. VI, 20.) de la tyrannie exercée par le démon.

Maintenant encore, vous-même, saint Michel et toute l'armée des Anges bienheureux, combattez le combat du Seigneur, tout comme antan, vous avez lutté contre Lucifer, le coryphée de la superbe, et contre ses anges apostats. “Et voici, ils ne purent vaincre, et leur lieu même ne se trouva plus dans le Ciel. Et il fut précipité, le grand dragon, l'antique serpent, celui qui est appelé le diable ou Satan, le séducteur du monde entier, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui” (Apoc. XII, 8-9.) Or, voici que cet antique ennemi, “homicide dès le principe” (Jn VIII, 44.), s'est dressé avec véhémence, “déguisé en ange de lumière” (II Cor XI, 14.), ayant pour escorte la horde des esprits pervers, c'est en tout sens qu'il parcourt la terre, et partout s'y insère : en vue d'y abolir le Nom de Dieu et de son Christ, en vue de dérober, de faire périr et de perdre dans la damnation sans fin, les âmes que devait couronner la Gloire éternelle. Le dragon maléfique transfuse, dans les hommes mentalement dépravés et corrompus par le cœur, un flot d'abjection : le virus de sa malice, l'esprit de mensonge, d'impiété et de blasphème, le souffle mortel du vice, de la luxure et de l'iniquité universalisée.

L’Église, épouse de l'Agneau Immaculé, la voici saturée d'amertume et abreuvée de poison par des ennemis très rusés ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu'elle désire de plus sacré. Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la Vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l'impiété ; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé. Ô saint Michel, chef invincible, rendez-vous donc présent au peuple de Dieu qui est aux prises avec l'esprit d'iniquité, donnez-lui la victoire et faites le triompher.

La Sainte Église vous vénère comme étant son Gardien et son Protecteur ; elle vous rend gloire comme étant son Défenseur contre toutes les puissances nuisibles, sur terre et dans les enfers ; à vous le Seigneur a confié de conduire les âmes des rachetés dans le lieu de la suprême Félicité. Priez le Dieu de la Paix qu'Il écrase Satan sous nos pieds, afin qu'il ne puisse plus, ni retenir les hommes captifs, ni nuire à l’Église. Offrez nos prières en présence du Très-Haut, afin que “surviennent en nous au plus vite les Miséricordes du Seigneur” (Ps. LXXVIII, 8.), et que vous saisissiez le dragon, l'antique serpent qui est le diable ou Satan, et que, “lié dans l'abîme, il ne séduise plus les nations” (Apoc. XX, 3.).

Ainsi, nous fiant à votre protection et à votre patronage, de par nous entreprenons de refouler, au Nom de Jésus-Christ, notre Dieu et Seigneur, les infestations de l'astuce diabolique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://messe.forumactif.org/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie   Jeu 23 Oct - 22:02

Merci.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
spiri
Invité



MessageSujet: 42 vivion   Mar 28 Oct - 17:26

--------------------------------------------------------------------------------

Le 15 juin juin 1952 marie parle à ida perdeman:


" Aujourd'hui je viens et je dis: c'est maintenant que doit commencer la grande action de la Dame de Tous les Peuples
Donc, diffuse les messages à travers le monde. La Dame t'aidera,
toi et tous ceux qui combattront pour cette cause."


" La grande action va commencer.."

" Ce temps est notre temps.."

" C'est à la mort de jesus-christ que commenca la Co-rédemption.

C'est à la mort que la dame devient médiatrice et avocate."

" Dis à tous ceux qui travaillent à cette oeuvre de réciter la priere:

Marie Corédemptrice, Médiatrice et Avocate." Elle a demandé que l'on récite la prière ;
Seigneur Jésus-Christ, Fils du Père, répands à présent Ton Esprit sur la terre. Fais habiter l’Esprit Saint dans les coeurs de tous les Peuples,
afin qu’ils soient préservés de la corruption, des calamités et de la guerre. Que la Dame de tous les Peuples, qui fut un jour Marie, soit notre Avocate.

" Le monde est entré en corruption. Les grands de ce monde ne cherchent que la puissance. La pensée des grands est uniquement tournée vers des fins matérielles."

" Et maintenant, je m'addresse aux thélogiens:

" PRENEZ DONC CONSCIENCE DE LA GRAVITÉ DE CETTE AFFAIRE"

... la dame de tous les peuples se tient là debout, elle donnera

le signe ....

spiri
Revenir en haut Aller en bas
De la Pa
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie   Mer 15 Avr - 11:55

Citation :
Citation:
Le Père Kolbe écrivait également en 1922:


“De nos temps, le chef des ennemis de
l’Eglise et du salut des âmes, c’est la Maçonnerie... Le principal, le plus
grand et le plus puissant des ennemis de l’Eglise, c’est la Maçonnerie”.






Condamnation
de la Franc-Maçonnerie





Dans un lettre spirituelle où sa vie est racontée, Dom Antoine Marie de l'Abbaye Saint-Joseph de Clairval (conciliaire, comme moi je l'avoue )
affirme aussi que Maximilien Kolbe s'est opposé à la Maçonnerie.
Or, il a donné sa vie pour un autre à Auschwitz. Alors, puisque c'est ainsi, continuez bien sa lutte : je travaillerai pour que quiconque connaisse l'histoire de la tragédie d'Auschwitz soit avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie   Ven 15 Mai - 23:42

Citation :
Lettre de s.s Léon XIII du 8 Février 1893, sur le mariage civil en Italie.
.......car, ce n'est pas un mystère, mais un fait connu publiquement, que la secte maçonnique a dès longtemps médité cette nouvelle honte à l'Eglise, et maintenant, pour en venir à ses fins, elle impose à ses adeptes de la lui infliger. Les desseins de cette secte maudite sont toujours et partout les mêmes, c'est-à-dire directement hostiles à Dieu et à l'Eglise ; et il lui importe peu ou même pas du tout, Nous ne disons pas que les âmes soient perdues, mais que la société se précipite de plus en plus dans la décadence, et que la liberté tant chantée soit elle-même opprimée, pourvu qu'avec elle l'Eglise soit enchaînée et opprimée, pourvu que le sentiment chrétien soit affaibli et étouffé par degré au sein des multitudes.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Tétra
Invité



MessageSujet: sainte Église Catholique et franc maçonnerie   Mar 2 Juin - 19:00

La maçonnerie à une stucture pyramydale et dictatoriale très dangereuse qui donne des forces exagérés à des groupuscules . En politique et en finance c'est souvent de tels groupes qui violent la moindre démocratie en allant à l'encontre des intérêts de toute l'humanité.
La plupart des loges se donnent ainsi des pouvoirs et des richesses exagérés et dommageables à tous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sainte Eglise Catholique et franc maçonnerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FORCES SPECIALES DE LA SAINTE EGLISE CATHOLIQUE
» Je crois à la sainte Eglise catholique
» L'eglise catholique-le catholicisme est elle vouée a sa fin?
» Je crois en la Sainte Église Catholique
» Toute critique sur l'Eglise Catholique Romaine sera retirée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Questions/Réponses-
Sauter vers: