Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Mar 15 Juil - 16:15



Citation :
"Celui qui, même sur UN seul point, refuse son assentiment
aux vérités divinement révélées, très réellement ABDIQUE TOUT A
FAIT LA FOI, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il
est la souveraine vérité et le motif propre de la foi".

Sa Sainteté Léon XIII, Satis cognitum

Citation :
Les schismatiques orientaux (improprement appelés ‘orthodoxes’) sont attentifs au combat entre Notre-Seigneur et Son adversaire Satan.

Mais l’arche du salut est bien dans la seule Eglise Catholique.

CROIRE ET FAIRE CE QUI A TOUJOURS ETE CRU ET FAIT.
REFUSER TOUTES LES NOUVEAUTES CONCILIAIRES.
NE PAS CONFONDRE L’EGLISE CATHOLIQUE AVEC LA SECTE CONCILAIRE

AU TEMPS DE L’ANTECHRIST

SUR LES SIGNES ET MIRACLES

Citation :
Ignace Briantchaninov (1807-1867) (Évêque du Caucase et de la Mer Noire de l'Eglise orthodoxe russe) mourut le 30 avril 1867, laissant derrière lui un héritage spirituel très apprécié au sein des milieux orthodoxes. Il est d’ailleurs considéré comme un saint chez eux.

Qu’est ce donc que la sagesse charnelle ? C’est cette manière de penser Dieu et tout ce qui est spirituel,que l’homme a emprunté à son état déchu et non à la parole de Dieu.

Une hostilité et opposition à Dieu comparable, qui contamine et remplie la sagesse charnelle, s’exprime très nettement dans le fait qu’on a exigé du Christ des miracles selon la notion de la fausse raison (Mt 16, 1).

Critiquant et rejetant les miracles que le Christ accomplissait par Sa bonté indicible (Mt 9, 34) [étant, Lui, «la Force de Dieu et la Sagesse de Dieu». (1 Co 1, 24)], «La sagesse charnelle c’est la mort». (Rm 8, 6).

Les morts ne perçoivent pas leur mort, de même la sagesse charnelle ne comprend pas et ne perçoit pas la perdition humaine.
Incapable de connaître sa propre perdition, elle n’éprouve pas le besoin d’être vivifiée et, en raison d’une fausse conception de vie, elle rejette la vrai vie qui est en Dieu.

C'est un terrible malheur de ne pas connaître Dieu de façon véritable et de confondre Ses oeuvres avec celles du démon. Juste avant le Second Avènement du Christ, quand le Christianisme, la connaissance spirituelle, et le discernement, seront réduits à l'extrême, on verra se lever de faux Christs, de faux prophètes,et il y aura de grand signes et des miracles ; et ceci au point d'égarer même les élus, si cela était
possible (Mt. 24, 24).

L'Antichrist lui-même déversera généreusement ses miracles sur les hommes, étonnant et satisfaisant les intelligences charnelles et ignorantes.

Il leur donnera les signes du ciel qu'elles recherchent avec appétit.

Sa venue à lui, l'Impie, aura été marquée, par l'influence de Satan, de toute espèce d’oeuvres de puissance,de signes et de prodiges mensongers, comme de toutes les tromperies du mal, à l'adresse de ceux qui sont voués à la perdition pour n'avoir pas accueilli l’amour de la vérité qui leur aurait valu d'être sauvés.

Voilà pourquoi Dieu leur envoie une puissance qui les égare, qui les pousse à croire le mensonge, en sorte que soient condamnés tous ceux qui auront refusé la vérité et pris parti pour le mal (2 Thes. 2,9-12).

Les intelligences ignorantes et charnelles, voyant les miracles, ne reviendront pas à la raison. A cause de l'affinité de leur esprit avec l'esprit des miracles accomplis, elles accepteront immédiatement dans leur aveuglement l'activité de Satan en la prenant pour une grande manifestation de la puissance de Dieu.

L'Antichrist sera accepté rapidement, sans réflexion. Les gens ne comprendront pas que ses miracles n'ont aucun but raisonnable ni béni, aucun sens véritable, qu'ils sont étrangers à la Vérité, pleins de mensonges, monstrueux, malicieux, absurdes, destinés à surprendre, à tromper, et à séduire par des effets enchanteurs, vides et stupides.

Ne nous étonnons pas que les miracles de l'Antichrist soient acceptés sans question et avec délice par les apostats du Christianisme, qui sont les ennemis de la vérité et de Dieu. Ils se préparent d'eux-mêmes à accepter de façon ouverte et active le messager et l'instrument de Satan, ses enseignements et ses actes,et à entrer en contact spirituel avec lui au moment voulu. Savoir que les miracles et les oeuvres de l'Antichrist
causeront des difficultés aux élus de Dieu eux-mêmes doit nous laisser pensifs et tristes.

La raison de la forte influence de l'Antichrist sur les hommes doit être cherchée dans son hypocrisie et sa corruption infernales, dans le camouflage très élaboré de ses actes les plus démoniaques, dans son insolence sans retenue,ni pudeur, dans la coopération prolifique des esprits déchus, et enfin dans sa capacité à effectuer de
faux, mais stupéfiants miracles.

L'esprit humain n'est pas capable de concevoir un homme aussi mauvais
que l'Antichrist.

Il est impossible au coeur humain, même pêcheur, de croire que le mal puisse atteindre le niveau qu'il atteindra effectivement avec l'Antichrist.

Ce dernier se mettra en avant avec éclat, il se prétendra (comme tous ses prédécesseurs et prototypes) prédicateur et restaurateur de la véritable connaissance de Dieu.

Les chrétiens sans discernement le considèreront comme un représentant de la religion véritable, et se joindront à lui.

Il se présentera comme le Messie attendu, et les adeptes de la sagesse charnelle se précipiteront à sa rencontre, proclamant sa gloire, sa puissance, son génie, et ne tarderont pas à faire de lui un dieu dont ils deviendront les disciples.

L'Antichrist se montrera humble, rempli d'amour et de toutes vertus.

Ceux qui l'accepteront comme tel et se soumettront à lui comme au bien suprême, sont ceux qui adhéreront à la vérité de l'humanité déchue,et refuseront de la rejeter pour celle de l'Évangile.

L'Antichrist présentera à l'humanité une exaltante économie fondée sur le bien-être et la prospérité.

Il offrira des honneurs, des richesses, du luxe, des distractions, du confort matériel, et des réjouissances.

Ceux qui recherchent les choses terrestres l'accepteront comme leur maître. Il se révélera à l'humanité par des artifices rusés, théâtraux, donnant en spectacle de stupéfiants miracles, inexplicables par la science.

Il suscitera la peur par le déferlement prodigieux de ces miracles.

Il donnera satisfaction aux sages de ce monde, aux superstitieux, et confondra la science humaine.

Les hommes, conduits par la fausse lumière de la nature déchue, aliénés par l'absence de direction émanant de la Lumière de Dieu, seront séduits par ce séducteur jusqu'à la soumission (Ap. 13, 8 ).

Les signes de l'Antichrist seront observés d'abord dans les airs, car c'est là que Satan exerce surtout son influence (Eph. 2, 2 & 6, 12).

Ils agiront sur notre vue, la charmant et la trompant.

Saint Jean le Théologien, contemplant les événements qui précéderont la fin du monde, dit dans le livre de l'Apocalypse que l'Antichrist accomplira de grandes choses, comme de faire descendre le feu du ciel sur la terre à la vue des hommes (Ap. 13, 13).

Les Saintes Écritures voient ce phénomène comme le plus grand des signes de
l'Antichrist. Ce sera un spectacle magnifique et terrible. Les signes de l'Antichrist soutiendront sa conduite rusée.

Ils séduiront la majorité des hommes, qui le suivront.

Les adversaires de l'Antichrist seront considérés comme des rebelles, des ennemis du bien commun et de l'ordre, ils seront soumis à la persécution ouverte, à la torture, et aux exécutions.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.


Dernière édition par admin le Lun 12 Mai - 14:33, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Mar 15 Juil - 16:26

Les mauvais esprits, envoyés de par le monde, susciteront chez les hommes une haute opinion de l'Antichrist, une sorte d'extase universelle, d'attirance irrésistible.

Les Saintes Écritures mentionnent à plusieurs reprises la violence et la cruauté de la dernière persécution contre les chrétiens.

Elles attribuent à cet être effrayant qu'est l'Antichrist, un nom bien défini et caractéristique, la bête (Ap. 13, 1), de la même façon que l'archange déchu est appelé le dragon (Gen. 3, 1; Ap. 12, 3).

Ces noms représentent bien les deux ennemis de Dieu.

Un agit secrètement, et l'autre ouvertement. La bête, comme toutes les bêtes,réunit en elle une large palette de cruautés : la bête que je vis était semblable à un léopard ses pieds étaient comme les pieds d'un ours, et sa gueule comme la gueule d'un lion (Ap. 13,2), le dragon lui
confiera son pouvoir, son trône et sa grande autorité (Ap. 13, 2).

Une terrible épreuve s'abattra sur les saints : la ruse et l'hypocrisie du redoutable persécuteur augmenteront en vue de les tromper et de les séduire.

Raffinées, inventives, et rusées seront les persécutions et les
contraintes.

Le pourvoir illimité du persécuteur placera les élus dans une situation très difficile.

Leur petit nombre paraîtra insignifiant à l'humanité, et leur opinion sera considérée comme négligeable.

Ils devront supporter le dédain général, la haine, la calomnie et l'oppression.

La mort violente sera leur lot.

Seule une aide spéciale de la grâce divine leur permettra de tenir debout devant l'ennemi de Dieu, et de confesser le Seigneur Jésus devant lui et devant les hommes.

L’indicible miséricorde Divine a fait pour le salut des hommes tout ce qui a été possible.

Le Seigneur a déclaré: «Si je n’étais pas venu leur faire entendre Ma parole, ils seraient sans péché. Mais maintenant
leur péché est sans excuse? Si je n’avais fait chez eux les oeuvres que nul autre n’a fait, ils seraient sans péchés ; mais maintenant non seulement ils les ont vues, mais ils Me haïssent ainsi que Mon Père». (Jn15, 22-24)

Le christianisme a été enseigné avec une telle précision qu’il n’y a pas de justification possible pour ceux qui ne le connaissent pas.

La cause de leur ignorance est seulement dans leur propre volonté. Comme le soleil nous éclaire du ciel, de la même façon nous illumine le christianisme.

Celui qui ferme volontairement ses yeux doit attribuer sa méconnaissance à sa propre volonté et non à l’absence de lumière.

La cause du rejet du Dieu-homme se trouve en eux-mêmes ; c’est aussi en eux que se trouve la cause de l’accueil de l’antichrist.

«Je suis venu au nom de Mon Père» témoigne le Seigneur aux juifs, «et vous ne M’accueillez pas. Qu’un autre vienne en son propre nom et vous l’accueillerez». (Jn5, 43)

Il les accuse à la fois de rejeter le Christ et d’accueillir l’antichrist, quoique l’antichrist soit mentionné comme quelqu’un qui est à venir.

En rejetant le Christ par la disposition de leur esprit, ils accueillaient
déjà l’antichrist par cette même disposition d’esprit.

Quoiqu’ils aient terminé leur cheminement terrestre des siècles avant sa venue, ils s’associaient déjà à ceux qui un jour accueilleraient l’antichrist en personne.

Ils ont accompli le plus grand méfait - le déicide, un méfait qu’il ne leur sera pas donné d’accomplir même pour l’antichrist lors de son apparition.

De même que leur esprit était hostile à l’égard du Christ, ils
se trouvait déjà en état de communion avec l’antichrist, tout en étant séparé de lui par une énorme espace de temps qui atteint maintenant presque deux mille ans.

Saint Jean le Théologien écrit : Tout esprit qui ne confesse pas Jésus-Christ, venu dans la chair n’est pas de Dieu, mais cet esprit est celui de l’antichrist,dont vous avez appris qu’il vient et qui dès maintenant est dans le monde. (1 Jn 4, 3)

Ceux qui se laissent mener par l’esprit de l’antichrist rejettent le Christ, ayant l’antichrist dans leur esprit.

Ils sont entré en communion avec lui, ils se sont soumis à lui, ils l’ont adoré en esprit, l’ayant reconnu pour leur dieu.

Voilà pourquoi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, qui les porte à croire au mensonge, afin que soient condamnés tout ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais se sont complu dans l’injustice. (2 Th 2,11-12)

Dieu est absolument juste dans Son jugement qui sera une accusation et une condamnation pour l’esprit humain.

L’antichrist viendra dans son temps déterminé d’avance.

Sa venue sera précédé d’une apostasie générale de la foi chrétienne, chez la majorité des hommes.

C’est par l’apostasie du Christ que l’humanité se préparera à recevoir l’antichrist et l’accueillera dans son esprit.

Dans la disposition même de l’esprit humain se développera un besoin d’inviter l’antichrist, un consentement pour lui, de même que
pendant une forte maladie apparaît une soif pour une boisson meurtrière.

La société humaine émettra un cri d’appel exprimant le besoin impérieux d’un «génie des génies» qui puisse faire progresser l’évolution
matérielle et la réussir au plus haut degré, établissant sur la terre un bien-être factice, qui rendra le ciel et le paradis superflus pour l’homme.

L’antichrist sera donc la conséquence logique, naturelle et
bien-mérité de toute la déchéance morale et spirituelle des hommes.

(Extrait du Ch.1 page 18 alinea 13)

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Mar 15 Juil - 16:34

SUR LE MONDE ACTUEL ET L’ANTICHRIST

La plupart des hommes croient être des vrais chrétiens tout en ignorant le christianisme, qu’ils confondent avec les théories philosophiques mondiales.

Les hommes veulent un Christ qui leur parle de cette vie temporelle et non de la vie éternelle.

Ils désirent un christ qui leur offre les biens de cette vie ici-bas et non de celle de l’au-delà, qu'il soit un chef de cette vie terrestre et non le Chef de la Vie future.

Par cela même, les hommes se précipitent pour recevoir l’Antichrist - tout comme les juifs au temps du Christ et à toute époque depuis lors.

Les juifs ont attendu le Messie pendant des siècles, et lorsqu’Il vint ils ne Le reçurent pas, mais Le crucifièrent.

Pourquoi ?

Parce que le Christ n’était pas tel qu’ils s'attendaient à Le voir.

C’est pourquoi ils ne reconnurent pas le Messie en Sa personne.

Ils attendaient un roi terrestre, un conquérant du monde qui
puisse soumettre au peuple d’Israël tous les peuples de l’univers, en donnant de la force et de la gloire à ses adeptes.

Cependant en Le voyant pauvre et humble, doux et plein de paix céleste, en voyant qu’Il leur offrait des biens célestes au lieu de biens terrestres, ils comprirent qu’Il ne leur convenait pas.

Il n’était pas le Messie qu’ils attendaient, mais juste son contraire.

C’est pourquoi ils Le crucifièrent et se mirent à attendre un autre «Messie», qu’ils continuent toujours à attendre et qu’ils accueilleront enfin en la personne de l’Antichrist qui est à venir.

Et avec les juifs des millions d'hommes qui se prétendent chrétiens, attendent un messie sans se douter que ce sera le même messie qui est attendu par les juifs.

Et en effet, le messie juif viendra et donnera aux juifs tous les biens matériels qu'ils attendaient du Christ.

Ce «messie» les frappera par ses miracles et ses prodiges, qui effrayeront les hommes jusqu’au bout de la terre et qui tout en rampant viendront tomber à ses pieds.

Il réunira en un seul État mondial tout les peuples de la
terre ; ce qui remplira de joie le coeur des scribes et des pharisiens.

Il sera non le Christ, mais l’Antichrist.

L’Antichrist n'apparaîtra pas dans l’histoire humaine d’une manière foudroyante, il n’aura pas un aspect repoussant, car il pratiquera une morale toute humaine.

Il viendra après une préparation séculaire qui a commencé depuis le début de l’Église - par le «mystère de l’iniquité» (2 Th 2, 7) - et qui continue
sans interruption jusqu’à aujourd’hui.

Une lente apostasie qui sera bientôt consommée, opérant par «le
mystère de l’iniquité» (2 Th 2, 3-7), a préparé l’humanité à recevoir l’Antichrist qu’elle attend comme son chef idéal.

Dans la personne de l’Antichrist, l’humanité verra son plus grand «bienfaiteur».

Personne ne peut dire quand et comment viendra l’Antichrist.

Ce qui est certain que tous ces mouvements d'infractions des états et des «églises», tous ces compromis, toute cette uniformisation de
l’humanité sous la pression de la culture technique ouvrent le chemin à l’Antichrist.

Une pareille évolution de l’humanité peut être excellente selon le critère mondain.

Cependant selon le critère chrétien une telle évolution n’est qu’une dégringolade vers la catastrophe.

La mort de ce monde arrivera [lorsqu'il sera] au sommet de sa «gloire», au sommet de la tour de Babel,au sommet de l’orgueil humain, lorsque l’homme se trouvera au zénith de son ambition orgueilleuse et voudra se diviniser par ses propres forces sans tenir compte de Dieu.

Et lorsque le Christ reviendra, Il trouvera l’homme dans toute la «gloire» de son insanité luciférienne.

Ce qui est plus tragique que le mal se présentera aux yeux des hommes comme un bien.

La condamnation que l’homme s’attirera lui-même ne sera pas seulement une catastrophe physique et matérielle - que redoutent tant les hommes.

La mort du corps sera pour l’humanité un mal bien moindre que celui qui doit venir - et qui sera incroyablement plus cruel et plus inhumain.

Ce sera le chef-d’oeuvre de la fantaisie diabolique, la plus grande raillerie qui aie jamais existé.

La catastrophe vers laquelle se dirige l’humanité aura l’apparence de sa plus grande «réussite».

Ce sera le sommet de la tour de Babel.

Le point culminant de la vanité humaine. Le couronnement de l’orgueil humain !

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Mar 15 Juil - 16:38

Tout ceci n’effraye pas le chrétien qui sait d’avance que le monde se condamne par lui-même. (Ti 3,11)

C’est pourquoi le Christ ne prie pas pour le monde, qui gît dans le mal (1 Jn 5, 19), mais pour ceux qui Lui ont été donnés (Jn 17, 9).

Aussi Dieu n’exige-t-il pas du chrétien de sauver le monde - qui est un
bateau en naufrage à cause de sa structure pourrie.

Ce que Dieu demande aux chrétiens c’est le "sauve qui peut "des naufragés.

L’Église orthodoxe du Christ, telle une Arche de Noé, vogue tout près des naufragés et tous ceux qui veulent se sauver doivent s’y réfugier?

D'ailleurs, toute la vie en Christ n’est qu’un «exode» de ce monde, de cette Égypte des passions pour se réfugier dans l’Arche de l’Église.

Toutefois au temps de l’Antichrist l’Arche de l’Église pourra difficilement être distinguée.

Ce qu’on reconnaîtra officiellement comme «Église» aura par degré trahi le Trésor de la Foi et rappellera une bouillie unifiée, qui à l’aide de la
ruse luciférienne possédera certaines apparences de l’Église.

Et seuls des petits groupes épars de fidèles (avec une partie minime
du clergé) auront conservé vivante la vraie Tradition.

Qui donc pourra reconnaître l’Église du Christ dans ces petits
groupes de vrais croyants orthodoxes méprisés et privés de tout
éclat extérieur.

Cependant c'est juste ces petites paroisses éparses et sans coordination, mais liés entre elles par des liens mystiques du Corps et du Sang du Seigneur, dans le Saint-Esprit, dans la seule Foi et la Tradition inaltérée – c’est justement elles qui représenteront vers la fin du monde l’Église Orthodoxe Une Sainte Catholique Apostolique.

En ce temps-là même les élus risqueront de s’égarer.

Il faudra une grande hardiesse pour qu’un homme ose adhérer à cette minorité de vrais croyants au risque d’être moqués par les «intelligents»
et les forts de ce monde.

Il faudra une grande sagesse pour distinguer la Vérité, là où tout le monde
ne verra que de la naïveté et de la bizarrerie idiote.

Combien d’entre les hommes pourront alors trouver leur chemin, lorsque tous les phares indiqueront de fausses voies ?

Alors, celui qui persévéra jusqu’à la fin - celui-là sera sauvé. (Mt 10, 22)

Ignace Briantchannov (1807-1867)

source

http://www.virgo-maria.org/Archives-CSI/2006/CSI-2006-01-13-B00-L_Antechrist_F.pdf

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.


Dernière édition par admin le Mer 15 Aoû - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Mer 18 Aoû - 17:53


_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Dim 5 Déc - 23:32

Abbé Augustin Lemann, L'Antéchrist.

DIXIÈME CERTITUDE : C'est au moyen de prodiges diaboliques que l'Antéchrist prétendra démontrer qu'il est Dieu

« L'avènement de cet impie aura lieu selon la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges trompeurs. » (II Thess, II, 9)

C'est par des miracles aussi nombreux qu'éclatants, que Jésus-Christ avait prouvé sa filiation et sa mission divines. « Les oeuvres que mon Père m'a données d'accomplir, ces oeuvres que j'opère, rendent témoignage de moi, et prouvent que c'est le Père céleste qui m'a envoyé (35) » ;

L'Antéchrist aura la prétention d'établir également sa fausse divinité sur des prodiges extérieurs. C'est avec l'aide de Satan, par sa puissance, qu'il les accomplira.

Mais ces miracles seront-ils réels ?

« On demande souvent, dit saint Augustin, si ces expressions de « signes ou prodiges trompeurs » veulent faire entendre l'inanité des prodiges dont l'Antéchrist abusera les sens de l'homme, toutes ces oeuvres n'étant qu'apparentes; ou bien est-ce à dire que la vérité même de ces miracles entraînera au mensonge ceux qui croiront y voir la présence de la force divine ? » Et l'illustre docteur répond : « on le saura plus tard (36) ».

Cet embarras a déterminé deux courants d'opinions. Les uns pensent que les miracles, accomplis par l'Antéchrist avec la puissance de Satan, seront réels, de vrais miracles et qu'ils entraîneront au mensonge, c'est-à-dire à la croyance de la divinité de l'Antéchrist (37).

Les autres estiment que tous les miracles de l'Antéchrist seront mensongers, le démon illusionnant les sens de ses adeptes (38).

Quel que soit le sentiment que l'on adopte, ce qu'il y a de certain, c'est que les prodiges accomplis par l'homme de péché, seront considérables, les mots accumulés de « miracles, signes, prodiges » marquant une multiplicité étonnante.


(35) S. Jean, V. 36.
(36) S. Augustin, La cité de Dieu, liv. XX, n° XX.
(37) Suarez, De Antichristo, sect. IV, n°10
(38) Bern. a Picono, II Ep. aux Thes., ch. II, 9. - Corn. a Lap., II Thess., II, 9.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Dim 5 Déc - 23:54

Merci Lucie,

Satan se servira sans aucun doute des techniques modernes, dont encore beaucoup sont inconnues du grand public, pour tromper les masses, pour faire croire en la divinité de son pauvre jouet...

Pauvre jouet, parce que celui-ci périra misérablement...

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Ven 10 Déc - 20:48

ABSENCE DE SIGNES VISIBLES AU TEMPS DE LA GRANDE APOSTASIE

En raison d'une terrible disposition cachée (de la Providence), avant que ce Léviathan (le diable) apparaisse au travers de cet homme damné (l'Antéchrist) qu'il animera, l'Eglise sera privée des signes de vertus.

En effet, la prophétie (parler avec autorité au Nom de Dieu) n'apparaîtra plus, la grâce des guérisons sera ôtée, la vertu d'abstinence sera réduite à presque rien avec empressement, la prédication de la (bonne) doctrine ne se fera plus entendre, le phénomène des miracles aura disparu.

Cependant, la disposition surnaturelle ne permettra pas que tout ceci soit totalement supprimé, mais cela n'apparaîtra plus aussi ouvertement et abondamment que dans les époques antérieures.

Néanmoins, cela relève d'une admirable disposition (de la Providence) pour manifester le caractère divin de l'accomplissement de la piété et de la justice ensemble.

Car tandis que l'Eglise, privée des signes de vertus, apparaîtra d'autant plus abattue, la récompense des bons croîtra d'autant plus qu'ils la vénèreront par espérance envers les choses célestes et non en raison de la visibilité des signes, et l'esprit des mauvais se manifestera d'autant plus vite à son encontre qu'ils négligeront de rechercher les biens invisibles qu'elle promet quand ils n'y seront plus maintenus par la visibilité des signes.

Ainsi donc, tandis que les fidèles se trouveront en état d'infériorité en raison de la disparition quasi complète du caractère manifeste et multiple des signes, par l'épreuve de cette terrible disposition cachée, s'accumuleront d'autant plus la miséricorde en faveur des bons et la juste colère à l'encontre des mauvais.»

« Aussi, puisqu'avant que ce Léviathan vienne de façon visible et manifeste les signes de vertus cesseront en majeure partie dans la sainte Eglise, c'est fort justement qu'il est dit ici : « la disette précèdera sa face ».

Auparavant, en effet, les richesses des miracles seront ôtées aux fidèles, et alors cet antique ennemi se manifestera contre eux par des prodiges publics, de telle sorte que, tandis que sa puissance à lui sera rehaussée par des signes, il soit vaincu de façon d'autant plus forte et plus louable par les fidèles qui, eux, seront sans signes.

Toutefois, dans leur combat contre lui, les fidèles ne seront pas tout à fait destitués de signes, mais par rapport à la multiplicité des siens, les nôtres apparaîtront comme insignifiants et inexistants.

Eux, dont la vertu sera assurément plus forte que tous les signes, mépriseront par leur constance intérieure toutes les choses surprenantes qu'ils le verront faire.

C'est pourquoi cet ennemi perfide montrera une fureur d'autant plus grande à leur encontre qu'il sera davantage dépité de se voir méprisé malgré ses éclatants prodiges.

Il rassemblera donc toutes ses forces en vue de leur perte, et il réunira tous les réprouvés en une dureté unanime pour s'attaquer aux fidèles,

afin de pouvoir d'autant mieux exercer (sur eux) sa cruauté que ceux qui aspirent à agir perversement formeront un corps dont les membres n'auront aucune discordance entre eux. D'où ce qui est dit à la suite...» etc.

(Saint Grégoire le Grand, Pape, "Moralium" 24,2. inJob 41,13)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Ven 23 Nov - 13:37




Mgr. Louis Edouard Pie (1815 – 1880), évêque de Poitiers,
cardinal-prêtre du titre de Sainte-Marie de la Victoire en 1879.

Instruction Pastorale
sur cette parole de Saint Jean :

« Et il y a déjà beaucoup d’antéchrists »

(carême 1863)

http://www.riposte-catholique.fr/leblogdumesnil/2012-82-et-il-y-a-deja-beaucoup-dantechrists#.UK9Rhoa3bkU

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Jeu 6 Déc - 11:11


_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Mar 9 Avr - 23:24

Defense Department classifies Catholics, evangelicals as extremists


http://www.washingtontimes.com/news/2013/apr/5/dod-presentation-classifies-catholics-evangelicals/

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Sam 13 Avr - 16:23


_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Lun 12 Mai - 14:32

Prophétie de saint Nilus sur la venue de l’Antéchrist




Remarques préliminaires


Saint Nilus fut l’un des nombreux disciples et fervents défenseurs de saint Jean Chrysostome. Il était huissier au tribunal de Constantinople, marié et père de deux fils. Alors que saint Jean Chrysostome était patriarche, avant son exil (398-403), il dirigea Nilus dans l’étude de l’Écriture sainte et dans des œuvres de piété.
Saint Nilus quitta sa femme et emmena l’un de ses fils, Théodule, au mont Sinaï pour s’y faire moine avec lui. L’Évêque d’Eleusis les ordonna tous deux prêtres. Son épouse et son autre fils entrèrent en religion à leur tour en Egypte. Perdu dans son monastère du Sinaï, Nilus n’en était pas moins connu dans toute l’Église d’Orient. Par ses écrits et sa correspondance, il joua un rôle important dans l’histoire de son temps. Comme il était réputé en tant que théologien, bibliste et écrivain ascétique, des gens de toutes conditions – de l’Empereur au dernier de ses sujets – lui écrivaient pour le consulter sur telle ou telle question. Ses nombreux ouvrages, y compris une multitude de lettres, consistent en une dénonciation de l’hérésie, du paganisme, des abus de la discipline, du crime, ainsi qu’en des règles et principes d’ascétisme, notamment des maximes au sujet de la vie religieuse.
Il ne craignait pas d’avertir et de menacer les gens haut placés : abbés et évêques, gouverneurs et princes, et jusqu’à l’Empereur lui-même. Il entretint une correspondance avec Gaina, chef des Goths, qu’il s’efforçait d’extirper de l’arianisme. Il dénonça avec vigueur la persécution de saint Jean Chrysostome tant auprès de l’Empereur Arcadius qu’auprès de ses courtisans. Saint Nilus est à classer parmi les grands écrivains ascétiques du cinquième siècle. Sa fête est célébrée le 12 novembre dans le calendrier byzantin, et il est commémoré à la même date dans le martyrologe romain. Saint Nilus est probablement mort en 430, car on n’a aucune preuve qu’il eût vécu après cette date. (Extrait de "L’Encyclopédie Catholique", édition de 1911). 

La prophétie

"Après l’année 1900, vers le milieu du vingtième siècle, les gens de cet âge-là deviendront méconnaissables.
Lorsque le temps de la venue de l’Antéchrist approchera, l’intelligence des hommes sera obscurcie par les passions charnelles ; l’avilissement et la licence s’accentueront. Le monde deviendra alors méconnaissable.
Les gens changeront d’apparence, il sera impossible de distinguer les hommes des femmes à cause de l’effronterie dans leur manière de s’habiller et dans la mode de leurs cheveux.


Ces gens seront cruels et comme des animaux sauvages à cause des tentations de l’Antéchrist. 


On ne respectera pas les parents et les aînés. L’amour disparaîtra. Et les pasteurs chrétiens, évêques et prêtres, deviendront des hommes vains, complètement incapables de distinguer le chemin à droite du chemin à gauche. 

En ce temps-là, les lois morales et les traditions des chrétiens et de l’Église changeront. Les gens ne pratiqueront plus la modestie, et la dissipation règnera. Le mensonge et la cupidité atteindront de grandes proportions, et malheur à ceux qui empileront des trésors ! La luxure, l’adultère, l’homosexualité, les actions secrètes et le meurtre seront la règle de la société. 

En ce temps futur, à cause du pouvoir de si grands criminels et d’une telle débauche, les gens seront privés de la grâce du Saint-Esprit, reçue à leur Baptême, et de même ils n’auront pas de remords. 

Les églises seront privées de pasteurs pieux et craignant Dieu, et malheur aux chrétiens qui resteront sur la terre à ce moment-là ! Ils perdront complètement leur Foi, car il n’y aura personne pour leur montrer la lumière de la vérité. Ils s’éloigneront du monde en allant dans de saints refuges afin d’alléger leurs souffrances spirituelles, mais ils ne rencontreront partout qu’obstacles et contrainte. 



Tout cela résultera du fait que l’Antéchrist veut être le Seigneur de toutes choses et devenir le maître de tout l’univers. Il accomplira des miracles et des signes invraisemblables. Il donnera aussi à un pauvre homme une sagesse dépravée pour découvrir une manière par laquelle un homme puisse mener une conversation avec un autre d’un bout de la terre à l’autre.
En ce temps-là aussi, les hommes voleront dans les airs comme des oiseaux, et descendront au sein de l’océan comme des poissons. 

Et lorsqu’ils en seront rendus là, ces malheureux passeront leur vie dans le confort sans savoir, pauvres âmes, que c’est une supercherie de Satan. Et lui, l’impie, il remplira à tel point la science de vanité qu’elle s’écartera de la voie droite et conduira les gens jusqu’à la perte de la foi dans l’existence de Dieu, d’un Dieu en trois Personnes. 

Mais le Dieu infiniment bon verra la déchéance de la race humaine, et il raccourcira les jours pour l’amour du petit nombre de ceux qui doivent être sauvés, car l’Ennemi voudrait amener même les élus dans la tentation si c’était possible…
Alors, l’épée du châtiment apparaîtra soudain, et elle abattra le corrupteur et ses serviteurs."
source


http://sedevacantisme.wordpress.com/2014/05/12/prophetie-de-saint-nilus-sur-la-venue-de-lantechrist/

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Jeu 22 Mai - 14:15

L’Antéchrist doit éradiquer le Christianisme de la surface de la Terre




Pour la première fois dans l’histoire du monde, la paix était devenue une réalité universelle. Il ne restait plus un seul État, si petit ou si lointain qu’il fût, dont les intérêts ne fussent identiques à ceux de l’une des trois divisions du monde à qui cet État se rattachait ; et ce premier degré de l’humanisation définitive s’était accompli depuis environ un demi-siècle déjà. Mais le second degré, la réunion de ces trois divisions en un même tout, résultat infiniment supérieur au précédent, puisque les intérêts en conflit étaient incalculablement plus considérables, cette oeuvre-là avait été accomplie par une seule personne, qui avait brusquement émergé de l’humanité à l’instant même où un rôle comme celui qu’elle avait joué s’était trouvé nécessaire.
Et, dans ces conditions, étant donnée l’énormité du bienfait conféré aux hommes par ce personnage, ce n’était point, certes, demander beaucoup que d’exiger que tous les hommes approuvassent sa volonté, son jugement, dans une matière où, de la façon la plus évidente, il ne s’agissait encore que de leur salut. Ainsi ce premier argument était un appel à la confiance du coeur.
Le second grand argument s’adressait à la raison. La persécution, comme le reconnaissaient tous les esprits éclairés, était la méthode employée par une majorité d’hommes cruels et ignorants, qui désiraient imposer, de force, leurs opinions à une minorité se refusant à adopter spontanément ces opinions. Le caractère particulier de malveillance de la persécution, telle qu’elle avait existée dans le passé, n’avait point consisté dans l’emploi de la force, mais dans l’abus qu’on en avait fait. Qu’un royaume quelconque, par exemple, voulût dicter ses opinions religieuses à une minorité de ses membres, c’était là une tyrannie intolérable ; car aucun État ne possédait le droit d’émettre des lois universelles, pendant que son voisin était libre d’en émettre d’autres, tout opposées.
Cette forme de persécution n’était, au fond, que l’individualisme national, c’est-à-dire une hérésie plus désastreuse encore, pour le bien-être commun du monde, que l’individualisme personnel. Mais, avec l’avènement de la communauté universelle des intérêts, la situation avait entièrement changé. L’unique personnalité totale de la race humaine s’était substituée à l’incohérence des personnes séparées ; et, avec cette unification, qui pouvait être comparée à un passage de l’adolescence à la maturité, une série absolument nouvelle de droits avait pris naissance.
La race humaine était désormais une seule et même entité, avec une responsabilité suprême envers soi ; et il ne pouvait plus être question, maintenant, d’aucun de ces droits privés, qui, certainement et légitimement, avaient existé durant la période antérieure. L’homme, à présent, possédait une domination souveraine sur chacune des cellules qui composaient ce que l’on pourrait appeler son corps mystique ; et, lorsque l’une de ces cellules agissait au détriment du reste du corps, les droits de l’ensemble étaient illimités.
Et puis, il n’y avait au monde qu’une seule religion dont l’existence fût dangereuse, par la prétention qu’elle manifestait à une autorité universelle ; la religion catholique. Les sectes de l’Orient, dont chacune gardait son individualité propre, n’en avaient pas moins trouvé, dans l’Homme nouveau, l’incarnation de leur idéal, et, par conséquent, s’étaient soumises à la suprématie du grand corps total dont il était la tête. Mais la religion catholique, elle, avait pour essence la trahison contre la véritable idée de l’homme.
Les chrétiens déféraient leurs hommages à un Être surnaturel imaginaire qui, d’après ce qu’ils affirmaient, non seulement était supérieur au monde, mais avait encore sur le monde un pouvoir transcendant. De sorte que les chrétiens, délibérément, se retranchaient de ce corps total, dont, de par leur génération humaine, ils avaient fait partie.
Ils étaient comme des membres morts, se soumettant à la domination d’une force extérieure autre que celle qui aurait pu les faire vivre ; et, par cet acte même, c’était le corps tout entier qu’ils mettaient en danger. Il ne s’agissait point de supprimer leur folle croyance à la fable insensée de l’incarnation. Cette croyance, on aurait parfaitement pu la laisser mourir de sa propre mort ; mais le refus des chrétiens de puiser leur vie à la source commune, voilà quel était leur crime, le véritable et seul crime qui méritât encore d’être appelé de ce nom !
Car, qu’étaient le vol, l’escroquerie, le meurtre, ou même l’anarchie, en comparaison de ce délit monstrueux ? Toutes ces fautes, à coup sûr, endommageaient le corps de l’humanité ; mais elles ne la frappaient pas au coeur. Elles faisaient souffrir des individus, et, à ce titre, devaient être empêchées ; mais elles ne compromettaient point la vie de l’ensemble. Seul, le christianisme avait en soi un poison mortel. Chaque cellule qui en devenait infectée voyait se détruire, en elle, la fibre qui la rattachait à la grande source de vie. Le crime suprême de haute trahison contre l’homme, cette religion seule le commettait ; et nul autre remède adéquat ne pouvait convenir, contre elle, que sa complète suppression de la surface du monde.
Père Robert-Hugh Benson – Le Maître de la Terre (1905) – Téléchargez le roman


source

http://sedevacantisme.wordpress.com/2014/05/22/lantechrist-doit-eradiquer-le-christianisme-de-la-surface-de-la-terre/

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Mar 30 Juin - 23:42


_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES   Aujourd'hui à 16:36

Revenir en haut Aller en bas
 
AU TEMPS DE L’ANTECHRIST: SUR LES SIGNES ET MIRACLES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scivias- la fin des temps et la chute de l`antechrist - Hildegarde de Bingen
» L'avènement du Souverain Juge.
» Vidéo-choc : "Quand la nature donne des signes - Compilation de catastrophes naturelles"
» Les signes de la fin des temps
» Les 15 signes de la fin des temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Questions/Réponses-
Sauter vers: