Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Jeu 4 Déc - 18:00

non, mais une réalité.

Sedevacantisme, cela signifie tout simplement qu'il n'y a plus de Pape.


Quand à ceux qui occupent Rome, ils ne sont et n'ont jamais été les successeurs de Saint Pierre, là encore tout simplement parce qu'il est impossible à un véritable Pape d'enseigner l'erreur.





je pose la question à toute personne honnete:

Citation :
etes-vous d'accord qu'au cours de l'histoire il y eut des périodes de vacance du Siège de Pierre, notament entre la mort d'un Pape et l'acceptation de sa charge par son Successeur?

et, n'y avait-il donc plus d'Eglise?

nous donnons ci-dessous quelques éléments de réflexion:

http://www.clerus.org/bibliaclerusonline/fr/hf.htm#gb
http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?mforum=lelibreforumcat&t=3309&postdays=0&postorder=asc&start=0&mforum=lelibreforumcat

Bulle de Sa Sainteté Paul IV Cum ex apostolatus

Citation :
§ 6. - Nous ajoutons que si jamais il advient qu'un Évêque, [...] qu'un Souverain Pontife même [...] ont dévié de la foi catholique ou sont
tombés dans quelque hérésie, la promotion ou l'élévation - même si
cette dernière a eu lieu dans l'entente et avec l'assentiment unanime
de tous les Cardinaux - est nulle, non avenue, sans valeur

Citation :
Le Siège Pontificale peut devenir vacant par abdication. Du fait que la dignité pontificale n'est pas d'un caractère "intelebilis" il est possible de renoncer d'y renoncer et ce sans avoir besoin de voir cette décision confirmée.

Le souverain pontife peut également perdre son rang de vicaire du Christ
de par une folie complète et durable, du fait que le Pape doit être une
personne dotée de raison.

La déchéance du siège pontificale prendrait également place, et ce ipso facto, dans le cas d'une hérésie notoire de la personne du Pape. Le
Souverain pontife ce faisant se mettrait, lui-même, hors de l'Eglise
(et serait donc retranché de son sein et déchu de son rang)

Aucune dignité ou autorité quelle qu'elle soit ne peut déposer le Souverain Pontife, qu'elle soit temporelle ou fut-ce un Concile. [...] Le Concile peut
tout juste constater et déclarer l'hérésie et ses conséquences (sur la
personne du Pape).

Le texte original:

Citation :
Der päpstliche Stuhl kann auch durch Resignation. Da die päpstliche Würde keinen character indelebilis verleiht, so ist ein Verzicht möglich, und
zwar ohne jemandes Genehmigung.

Die päpstliche Würde geht ferner verloren durch totalen und bleibenden Irrsinn, da der Papst eine vernünftige Person sein muss.

Die Erligung des päpstlichen Stuhles träte endliche auch ein durch
notorische private Häresie des Papstes, und zwar ipso facto, indem der
Papst durch solche Häresie des Papstes, und zwar ipso facto, indem der
Papst durch solche Häresie selbst aus der Kirche ausscheiden würde.

Von Absetzung des wirklichen Papstes durch ein allgemeines Konzil oder
durch weltliche Gewalt, wie das im Mittelalter vorkam, kann bei
richtiger Auffassung des Primates keine Rede sein; denn "prima sedes a
nemine iudicatur". Das Konzil kann nur eine Erklärung abgeben über die
Tatsache der privaten Häresie und ihre Folgen.

Source:

III. Buch: die Verfassung der Kirche. 3. Abschnitt: Die Kirchenämter.
Seite 365 aus dem "Abschnitt des katholischen Kirchenrechtes" von Dr.
Johannes Baptist Sägmüller - Professor in Theologie an der Universität
Tübingen. Daté de 1909.

Dom Guéranger (Année Liturgique, mercredi de la Pentecôte)

Citation :
Aucune violence ne sera faite à la liberté humaine ; le divin Esprit lui laissera tout tenter ; mais il faut cependant qu’il poursuive sa mission. Qu’un Décius produis par ses violences une vacance de quatre ans sur le siège de Rome, qu’il s’élève des anti-papes soutenus les uns par la faveur populaire, les autres par la politiques des princes, qu’un long schisme rende douteuse la légitimité de plusieurs Pontifes, l’Esprit-Saint laissera s’écouler l’épreuve, il fortifiera, pendant qu’elle dure, la foi de ses fidèles ; enfin, au moment marqué, il produira son élu, et toute l’Eglise le recevra avec acclamation.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.


Dernière édition par Admin le Sam 18 Avr - 18:38, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Jeu 4 Déc - 18:02

La Papauté est Perpetuelle en tant que personne morale.

Citation :
L’Église catholique et le Siège apostolique sont des personnes morales (canon 100). Une personne morale de droit ecclésiastique est de nature perpétuelle (canon 102). Étant de nature perpétuelle, l’Église catholique ne peut pas disparaître, fût-elle privée temporairement de pape.

Citation :
Can. 100

§ 1 Église catholique et le Siège apostolique ont qualité de personnes morales par l’effet de l’ordonnance divine; les autres personnes morales inférieures ont cette qualité dans Église soit par l’effet d’une prescription du droit, soit par une concession donnée par décret formel du supérieur ecclésiastique compétent, dans un but de religion ou de charité.

§ 2 Une personne morale collégiale ne peut être constituée que si le groupe qui la compose réunit au moins trois personnes.

§ 3 Les personnes morales soit collégiales, soit non collégiales sont assimilées aux mineurs.

Citation :
Can. 102

§ 1
Citation :
Une personne morale, par sa nature, est perpétuelle
, elle s’éteint par l’acte de l’autorité légitime qui la supprime, ou si, pendant l’espace de cent ans, elle a cessé d’exister.

§ 2 Si un seul des membres de la personne morale collégiale subsiste, le droit de tous les autres lui revient.

http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l2.html#_Toc509674426

http://www.virgo-maria.org/mystere-iniquite/documents/chapters/documents_published/doc3/node76.html

Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
R.P. Zapelena s.j., De Ecclesia Christi, pars apologetica], Roma, Universita Gregoriana, 1955, p. 315. a écrit:
Il s'agit d'une succession qui doit durer continuellement jusqu'à la fin des siècles. Il suffit, évidemment, d'une continuité morale, qui n'est pas interrompue durant le temps pendant lequel est élu le nouveau successeur.

Pastor Aeternus:

Citation :
Si donc quelqu'un dit que ce n'est pas par l'institution du Christ ou
de droit divin que le bienheureux Pierre a, à perpétuité, des
successeurs dans sa primauté sur l'Église universelle, ou que le Pontife romain n'est pas le successeur du bienheureux Pierre en cette primauté, qu'il soit anathème.

Pie XI, MIT BRENNENDER SORGE
Citation :
La foi à l'Église ne pourra se maintenir pure de toute falsification si elle n'est appuyée sur la foi à la primauté de l'évêque de Rome.

Le R.P. Goupil s.j. (L'Eglise, 5ème édition, 1946, Laval, pp. 48-49)

Citation :
Remarquons que cette succession formelle ininterrompue doit s'entendre moralement et telle que le comporte la nature des choses : succession de personnes, mode électif, comme l'a voulue le Christ et l'a comprise toute l'antiquité chrétienne. Cette perpétuité n'exige donc pas qu'entre la mort du prédécesseur et l'élection du successeur il n'y ait aucun intervalle, ni même que dans toute la série des pasteurs aucun ne puisse avoir été trouvé douteux ; mais "on entend par là une succession de pasteurs légitimes telle que jamais le siège pastoral, même vacant, même occupé par un titulaire douteux, ne puisse réellement être réputé tombé en déshérence ; c'est-à-dire encore que le gouvernement des prédécesseurs persévère virtuellement dans le droit du siège toujours en vigueur et toujours reconnu, et que toujours aussi ait persévéré le souci d'élire un successeur." (Ch. Antoine, "De Ecclesia").

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.


Dernière édition par Admin le Sam 18 Avr - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Jeu 4 Déc - 18:10

Chapitre IV de "Pastor Aeternus" :



Du magistère infaillible du Pontife Romain.



Citation :
Dans la primauté Apostolique que le Pontife Romain possède sur l'Église
universelle en sa qualité de successeur de Pierre, prince des Apôtres,
est compris aussi le pouvoir suprême du magistère ; c'est ce que ce
Saint-Siège a toujours tenu, c'est ce que prouve l'usage permanent de
l'Eglise, et ce qu'ont déclaré les Conciles oecuméniques eux-mêmes,
ceux-là surtout où l'Orient se réunissait à l'Occident dans l'union de
la foi et de la charité. C'est ainsi que les Pères du quatrième Concile
de Constantinople, marchant sur les traces de leurs prédécesseurs, ont
émis cette solennelle profession de foi : «
Le salut est avant tout de garder la règle de la vraie foi. Et, comme
ne peut être vaine la parole de Notre-Seigneur Jésus-Christ disant : Tu
es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, cette parole est
vérifiée par les faits ; car dans le Siège Apostolique c'est sans tache
toujours que la religion catholique a été conservée et la sainte
doctrine publiée.
Désirant donc ne nous séparer en rien de sa
foi et de sa doctrine, Nous espérons mériter d'être dans l'unique
communion que prêche le Siège Apostolique, en qui se trouve l'entière
et vraie solidité de la religion chrétienne. » Avec l'approbation du
deuxième Concile de Lyon, les Grecs ont fait cette profession : « La
sainte Église Romaine a sur toute l'Église catholique souveraine et
pleine primauté et principauté, qu'elle reconnaît en toute vérité et
humilité avoir reçue, avec la plénitude de la puissance, du Seigneur
lui-même dans la personne du prince et chef des Apôtres, du bienheureux
Pierre, dont le Pontife Romain est le successeur; et, de même qu'elle
est tenue plus que les autres de défendre la vérité de la foi, ainsi
les questions de foi, soulevées, doivent être définies par son
jugement. » Enfin le Concile de Florence a défini : « Le Pontife Romain
est le vrai vicaire du Christ, la tête de toute l'Église, et le père et
le docteur de tous les chrétiens; à lui, dans la personne du
bienheureux Pierre, a été remis par Notre-Seigneur Jésus-Christ le
plein pouvoir de paître, de conduire et de gouverner l'Eglise
universelle.
Pour remplir les devoirs de cette
charge pastorale, nos prédécesseurs ont toujours sans relâche,
travaillé à propager la doctrine salutaire du Christ parmi tous les
peuples de la terre, et ont veillé avec une égale sollicitude à la
conserver pure et sans mélange partout où elle avait été reçue.

C'est pourquoi les Evêques de tout l'univers, tantôt séparément, tantôt
assemblés en synodes, suivant l'ancienne coutume des Eglises et le mode
de l'antique règle, ont signalé à ce Siège Apostolique les dangers qui
se présentaient surtout dans les choses de foi, afin que les dommages,
portés à la foi, fussent réparés plus spécialement là où la foi ne peut
éprouver de défaillance.De leur côté, les Pontifes Romains, selon que
la condition des temps et des choses le conseillait, tantôt en
convoquant des Conciles oecuméniques ou en s'informant de la pensée de
l'Eglise dispersée par l'univers, tantôt par des synodes particuliers,
tantôt en employant d'autres moyens que la divine Providence
fournissait, ont défini qu'il fallait tenir ce qu'ils avaient reconnu
avec l'aide de Dieu conforme aux saintes Ecritures et aux Traditions
Apostoliques. Ce n'est pas, en effet, pour publier, sous sa révélation,
une doctrine nouvelle,que le Saint-Esprit a été promis aux successeurs
de Pierre, mais pour garder saintement et exposer fidèlement, avec son
assistance, le dépôt de la foi ou la révélation transmise par les
Apôtres. Leur doctrine apostolique, tous les vénérables Pères l'ont
embrassée, et les saints Docteurs orthodoxes l'ont vénérée et suivie, sachant parfaitement que ce Siège de saint Pierre reste toujours exempt de TOUTE erreur,
selon la divine promesse du Seigneur notre Sauveur faite au prince de
ses disciples : « J'ai prié pour toi afin que ta foi ne défaille pas;
et toi, converti un jour, confirme tes frères. »
Ce don de la vérité et de la foi, qui
ne faillit jamais, a donc été divinement accordé à Pierre et, à ses
successeurs dans cette Chaire,
afin que, pour le salut de tous,
ils s'acquittassent de leur charge éminente, afin que tout le troupeau
du Christ,éloigné par eux du paturage empoisonné de l'erreur, fût
nourri du pain de la céleste doctrine, afin que, par la suppression de
toute occasion de schisme, l'Eglise fût conservée tout entière dans
l'unité, et que, appuyée sur son fondement, elle se maintint
inébranlable contre les portes de l'enfer.
Et comme, à notre époque où on a plus besoin que jamais de la salutaire
efficacité de la charge Apostolique, tant d'hommes se rencontrent qui
dénigrent son autorité, Nous jugeons qu'il est tout à fait nécessaire
d'affirmer solennellement la prérogative que le Fils de Dieu a daigné
attacher au suprême office pastoral.
C'est pourquoi, Nous attachant fidèlement à la tradition recueillie dès
le commencement de la foi chrétienne, pour la gloire de Dieu notre
Sauveur, pour l'exaltation de la religion catholique et le salut des
peuples chrétiens, avec l'approbation du saint Concile, Nous enseignons
et Nous définissons comme dogme divinement révélé : Que lorsque le
Pontife Romain parle ex cathedra, c'est-à-dire, lorsque remplissant sa
charge de Pasteur et de Docteur de tous les chrétiens, il définit, en
vertu de sa suprême autorité Apostolique, la doctrine sur la foi ou sur
les moeurs qui doit être tenue par l'Eglise universelle, il est doué,
par l'assistance divine promise dans la personne du bienheureux Pierre,
de cette infaillibilité dont le divin Rédempteur a voulu que son Eglise
fût pourvue en définissant une doctrine sur la foi ou sur les mœurs;
et, par conséquent, que de telles définitions du Pontife Romain sont
irréformables par elles-mêmes et non en vertu du consentement de
l'Eglise.»

Pastor Aeternus, voyez ici et là

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Jeu 4 Déc - 18:19

et pour les conciliaires qui continueraient à betement mépriser notre position, qu'ils sachent que l'un des leurs (arnaud dumouch) évoque la fin de la Papauté.

Citation :
Leçon 6 — Les signes de la fin du monde donnés par l'Église (53 mn)

Sa fin sera analogique à la fin du Christ, menée par le même Esprit

Le signe de Pierre et de Judas

La fin de la papauté (Jean 21)

La survie d'un petit reste de chrétiens jusqu'au retour du Christ (Jean 21)

http://eschatologie.free.fr/fichiers/video.htm (theologie conciliaire)

et son texte:

http://eschatologie.free.fr/findumonde/8fantechrist.htm

le problème de ce monsieur, c'est qu'il ne veut pas voir qu'aujourd'hui nous y sommes.

à lire:

Citation :
concile vatican II:

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/concile-vatican-ii-t2124.htm#10528

Montini Paul VI et DIGNITATIS HUMANAE

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/montini-paul-vi-et-dignitatis-humanae-t2125.htm#10527

Foi Catholique vs vatican II

http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=1186&mforum=micael

demonstration complète,point par point.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.


Dernière édition par Admin le Jeu 18 Déc - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
pecheur
Invité



MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Jeu 4 Déc - 18:55

Je suis d accord avec toi mais s il faut continuellement denoncer cette fausse eglise conciliaire satanique et gnostique , il serait aussi temps et à contre temps , de parler de catholicité pure et dure ! car denoncer et polemiquer ne suffit pas à rassasier nos âmes chretiennes ! denonçons mais instruisons nous pour la grâce de DIEU !
Revenir en haut Aller en bas
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Jeu 4 Déc - 18:56

pecheur a écrit:
Je suis d accord avec toi mais s il faut continuellement denoncer cette fausse eglise conciliaire satanique et gnostique , il serait aussi temps et à contre temps , de parler de catholicité pure et dure ! car denoncer et polemiquer ne suffit pas à rassasier nos âmes chretiennes ! denonçons mais instruisons nous pour la grâce de DIEU !

vous avez parfaitement raison cher pecheur.

que Dieu vous comble de ses Graces.

en Jésus par Marie +

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Gérard
Invité



MessageSujet: sedevacantisme et la thèse matérialiter-formaliter   Ven 4 Sep - 23:53

Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
R.P. Zapelena s.j., De Ecclesia Christi, pars apologetica], Roma, Universita Gregoriana, 1955, p. 315. a écrit:


Il s'agit d'une succession qui doit durer continuellement jusqu'à la fin des siècles. Il suffit, évidemment, d'une continuité morale, qui n'est pas interrompue durant le temps pendant lequel est élu le nouveau successeur.



Je suis Gérard banni de Deojuvante et de Te Deum gerardlaurecon@orange.fr.
Je n'en ai pas encore compris la véritable raison mais j'adhère à leur sedevacantisme parce qu'il est parfaitement conforme à la foi en l'Eglise.

Vous citez CMI qui affirme par ce texte d'autorité que la papauté reste comme personne morale même pendant le Siège vacant.

Pensez-vous que cette "personne morale" de la papauté puisse coïncider avec la Thèse guérardienne materialiter-formaliter?

Si oui, d'après cette thèse, (et c'est la conclusion de la thèse) un vraie successeur de Pierre n'aurait pas juridiction sur toute la terre.

Or, Pastor aeternus est formel:

"Si donc quelqu'un dit que le Pontife romain n'a qu'une charge d'inspection ou de direction et non un pouvoir plénier et souverain de juridiction sur toute l'Église, non seulement en ce qui touche à la foi et aux moeurs, mais encore en ce qui touche à la discipline et au gouvernement de l'Église répandue dans le monde entier, ou qu'il n'a qu'une part plus importante et non la plénitude totale de ce pouvoir suprême ; ou que son pouvoir n'est pas ordinaire ni immédiat sur toutes et chacune des églises comme sur tous et.
chacun des pasteurs et des fidèles, qu'il soit anathème"
Revenir en haut Aller en bas
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Sam 5 Sep - 0:04

je ne soutiens pas la thèse.

vous pouvez vous inscrire si vous le désirez. Very Happy

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Sam 5 Sep - 12:15

à lire:

Foi Catholique vs vatican II

http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=1186&mforum=micael

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Jean-Pierre



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Sam 5 Sep - 12:31

)))


Dernière édition par Jean-Pierre le Mer 14 Oct - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Sam 5 Sep - 12:33

Jean-Pierre a écrit:
Vous considérez tous les papes qui ont suivi Pie XII sont considérés comme des anti-papes. A supposer que cela soit vrai, il faut alors dire que l'Eglise n'a plus de pape, plus de chef de l'Eglise. Dans ce cas, sachant que le salut du chrétien passe aussi par le saint père, il faut considérer absolument tous les chrétiens (y compris les sédevacantistes) comme perdus.

plus de Chef visible.

nous sommes effectivemment tous perdus(sans repères, mais Dieu soit loué nous avons tout de meme les enseignements infaillibles des Papes), en ce temps de Grande Apostasie, en ce temps de Passion de l'Eglise.

Kyrie Eleison.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Mer 14 Oct - 15:59

J'ai trouvé un texte intéressant dont je ne sais pas l'origine puisqu'il s'agit de feuilles volantes. (Probablement Forts dans la Foi dans les années 80).

p. 83
AVERTISSEMENT

Nous publions ci-dessous la liste des lieux de culte où se célèbre la Sainte Messe. Malheureusement, comme nous l'avons déjà signalé dans le calendrier de 1981, un nouveau problème se pose à la conscience des catholiques fidèles : est-il permis d'assister à la Messe d'un prêtre qui la célèbre avec Jean-Paul II ? Le problème existe et il est très sérieux ; nous l'avons étudié dans le numéro 3, page 215, de Forts dans la Foi", nouvelle série.

Pour comprendre la gravité du problème, nous rappellerons :

1° La volonté des chefs de la nouvelle église

Elle est bien d'imposer à tous une nouvelle messe.

L'adoption du nouvel "Ordo Missae" n'est pas du tout laissée au libre arbitre des prêtres ou des fidèles. L'instruction du 14 juin 1971 a prévu la célébration de la messe selon l'ancien rite, avec l'autorisation de l'ordinaire, uniquement pour les prêtres âgés ou malades, qui offrent le sacrifica divin "sine populo". (C'est-à-dire sans aucune assistance des fidèles)

"Le nouvel Ordo a été promulgué pour être substitué à l'ancien après une mûre réflexion, et à la suite des instances du Concile Vatican II." (Paul VI, au Synode 24 mai 1976.)

Il me tient surtout à coeur de souligner les problèmes de la liturgie, et en particulier de

p.84
la liturgie eucharistique, ne peuvent pas être une occasion de division pour l'unité de l'Eglise.

Au nom de cette vérité et de cet amour, au nom du Christ crucifié lui-même et de sa Mère, je vous prie et je vous adjure d'abandonner toute opposition et toute division. (Jean-Paul II, En. du 24 février 1980.)

2° Quiconque tient Jean-Paul II pour pape légitime doit, s'il est prêtre célébrer, s'il est laïc assister à la synaxe de Paul VI puisque telle est la volonté exprimée par "leur" pape.

3° Ceci n'est pas une opinion, c'est la doctrine la plus certaine de l'Eglise pour qui se veut catholique. Ecoutons Pie IX le rappeler avec son autorité :

"Il s'agit, Vénérables frères et bien aimés fils ou de refuser obéissance au Siège Apostolique ; il s'agit de reconnaître sa suprême autorité même sur vos Eglises, et non seulement quant à la foi, mais encore quant à la discipline : celui qui la nie est un hérétique ; celui qui la reconnaît et qui refuse opiniâtrement de lui obéir est digne d'anathème. (Enc. "Quae in Patriarchatu".)

Conclusion. Les centres de Messes dits de Saint Pie V qui reconnaissent Jean-Paul II pour pape légitime réunissent les éléments matériels constitutifs à la fois du péché d'hérésie, puisqu'ils ont une conception hérétique de l'autorité du Pontife romain (leur hérésie consiste justement à soutenir que le pontife romain peut enseigner des erreurs pour l'Eglise universelle.), et du péché de schisme, puisque tout en reconnaissant la légitimité de Jean-Paul II, ils refusent opiniâtrement de lui obéir en ne célébrant pas la synaxe qu'il impose. Le schisme, en effet, est l'insubordination au pontife romain.

p.85
Devant la gravité de cette conséquence, il est de notre devoir de renseigner nos lecteurs sur l'orthodoxie des centres dont nous publions les adresses.

Comme nous le disions dans l'étude précitée, la supposition de l'erreur étant encore possible pour certains, nous voulons laisser aux prêtres qui vivent dans l'incohérence en désobéissant publiquement à celui qu'ils reconnaissent pour pape légitime, la possibilité de se ressaisir et de réviser leur position ; malheureusement, les choses ayant évolué depuis l'an passé, désormais nous faisons précéder :

d'un carré vide le nom des centres que nous savons desservis par un prêtre fidèle et logique avec a fidélité, c'est-à-dire ne nommant pas Jean-Paul II au Canon de la Messe ;

d'une étoile ceux dont l'orthodoxie est très douteuse

d'un ? ceux au sujet desquels nous n'avons pas obtenu de renseignements sur ce point précis ; les fidèles n'auront qu'à interroger les desservants de ces centres.

Sede Vacante.

Lorsque le Saint-Siège est vacant, les rubriques prévoient que l'on omet purement et simplement la formule "una cum famulo tuo Papa nostro" (Ritus servandus in celebratione Missae, VIII-2). Il n'est donc pas permis de dire "una cum Sancta Sede apostolica".

Par ailleurs, nous rappellons qu'en temps normal, durant la vacance du Saint-Siège, les Ordinaires des lieux impéraient "pro re gravi" les Oraisons de la Messe "Pro eligendo Summo Pontifice" qui se trouve au début des Messes votives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Dim 18 Oct - 15:52

Citation :
Pendant que Moïse reçoit l’institution divine des Dix Commandements de la vraie religion, le peuple se constitue une idole d’un veau d’or par consensus populaire et élit Aaron, le Grand Prêtre de la vraie religion, chef de la nouvelle religion. La ressemblance avec l’institution divine est très forte, car la nouvelle religion constituée par les hommes revêt les apparences de l’ancienne et conserve le même prêtre, Aaron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Jeu 24 Déc - 19:42

Citation :
« C'est la sentence de tous les anciens Pères, qui enseignent que les hérétiques manifestes perdent aussitôt toute juridiction.

(Haec est sententia omnium veterum Patrum, qui docent, haereticos manifestos mox amittere omnem juridictionem)...

Finalement, les saints Pères enseignent unanimement non seulement que les hérétiques sont en dehors de l'Eglise, mais encore qu'ils sont par le fait même privés de toute juridiction et dignité ecclésiastique.

(Denique Sancti Patres concorditer docent, non solum haereticos esse extra Ecclesiam ; sed etiam ipso facto carere omni juridictione et dignitate Ecclesiastica)

Saint Cyprien (l 2 Ep.6) dit : « Nous affirmons qu'aucun hérétique n'a ni pouvoir ni droit »... Saint Optat (l 1 contra Parm.) enseigne que les hérétiques et schismatiques ne peuvent avoir les clés du Royaume des Cieux, ni lier, ni délier. Saint Ambroise (De poenit. l 1 ch.2), et Saint Augustin (Enchir. ch.65), Saint Jérôme (l. contr. Lucifer)..., le Pape Saint Célestin I (Ep. ad J. Antioch., et EP ad Cler. Constan.)..., le Pape Nicolas I (Ep. ad Mich.), enseignent la même chose. Saint Thomas
(2.2.39,3), enfin, expose que les schismatiques perdent aussitôt toute
juridiction, et que ce qu'ils tentent de faire, en se basant sur
quelque juridiction que ce soit, est nul.»

(Saint Robert Bellarmin, De Romano Pontifice 2,30)

Citation :
« Le pouvoir de juridiction est confié à un
homme par simple injonction et n'adhère point à lui de manière
inamovible. C'est pourquoi il ne demeure point dans les schismatiques
et les hérétiques.


Aussi ils ne peuvent ni absoudre, ni excommunier, ni concéder des
indulgences, ou autre chose semblable : que s'ils le font, rien n'est
opéré.




(Potesta juridictionis... in
schismaticis et hareticis non manet, unde non possunt nec absolvere...
: quod si fecerint, nihil actum est
).»


(Saint Thomas, 2.2. 39,3)


Citation :
« 6.. Tous et chacun de leurs dits, faits et
gestes, leur administration et tout ce qui en découle, tout est sans
valeur et ne confère aucune autorité, aucun pouvoir à personne. Ces
hommes ainsi promus et élevés seront par le fait même, et sans qu'il faille quelque déclaration ultérieure, privés de toute dignité, place, honneur, titre, autorité, fonction et pouvoir....»



(Paul IV, Bulle cum ex Apostolatus officio du 15/2/1559)


Citation :
« Dans le cas où le Pape deviendrait hérétique, il se trouverait, par ce seul fait et sans aucune sentence, séparé de l'Eglise.



En effet, une tête séparée d'un corps ne peut, aussi longtemps qu'elle
en reste séparée, être la tête de ce même corps dont elle s'est
retranchée.


Donc un Pape qui aurait été séparé de l'Eglise par l'hérésie, cesserait
par cela même d'être la Tête de l'Eglise ; il ne pourrait être
hérétique et rester Pape, parce que, étant hors de l'Eglise, il ne peut
posséder les clés de l'Eglise.»


(Saint Antonin, Archev. de Florence)


Citation :
« Le fondement de cette sentence est que l'hérétique manifeste n'est en
aucune manière membre de l'Eglise, c.à.d. n'appartient ni à son âme ni
à son corps, ou ni par union interne ni par union externe.


Car les Catholiques, même mauvais, sont unis et sont membres, de son
âme par la Foi, de son corps par la confession de la Foi et la
participation aux Sacrements visibles.


Les hérétiques occultes sont unis et sont membres, seulement par union
externe, de même qu'à l'opposé les Catéchumènes appartiennent à
l'Eglise seulement par union interne, et non par union externe.


Tandis que les hérétiques manifestes, comme cela a été déjà prouvé, n'y appartiennent d'aucune manière.»


(Saint Robert Bellarmin, De Romano Pontifice 2,30)


Citation :

« Car il serait absurde de prétendre qu'un homme exclu de l'Eglise ait quelque autorité dans l'Eglise.»


(Léon XIII, Encyclique Satis Cognitum, du 29/6/1896)


source (réponse au boulet):

http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewtopic.php?mforum=micael&t=2149&postdays=0&postorder=asc&start=0&sid=52d4db4fcb511730d033cd77c981bf9f&mforum=micael

Sede Vacante six voies de démonstration

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/sede-vacante-six-voies-de-demonstration-t2774.htm

Foi Catholique vs vatican II

http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=1186&mforum=micael

qui a fait apostasier les nations Catholiques ?

http://www.gloria.tv/?media=41804

liberté religieuse individuelle: engrenage piégé

http://www.gloria.tv/?media=40725

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Jeu 31 Déc - 15:33

SUR LA VACANCE DU SIÈGE APOSTOLIQUE ET L'ÉLECTION DU PONTIFE

http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=2251&mforum=micael

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme   Aujourd'hui à 20:22

Revenir en haut Aller en bas
 
La Vacance du Siège de Pierre , une hérésie ? Sedevacantisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que proposent les sédévacantistes pour que le "Siège de Pierre" ne soit plus vacant ?
» DESBIEZ Pierre Denis
» Le ciel sera rouge —signe imminent de guerre. Un faux pape sera assis sur la Chaise de Pierre.
» quelle pierre pour la chambre?
» Pierre philosophale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Questions/Réponses-
Sauter vers: