Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Evangile selon Saint Jean, chap 21 ; verset 15 - 17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Evangile selon Saint Jean, chap 21 ; verset 15 - 17   Mar 17 Mar 2009, 20:59

Evangile selon Saint Jean, chap 21 ; verset 15 - 17

Citation :
Lorsqu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu plus que ceux-ci ? » Il lui répondit : « Oui, Seigneur, vous savez que je vous aime. » Jésus lui dit : « Pais mes agneaux. »
Il lui dit une seconde fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Pierre lui répondit : « Oui, Seigneur, vous savez bien que je vous aime. » Jésus lui dit : « Pais mes agneaux. »
Il lui dit pour la troisième fois : « M’aimes-tu ? » et il lui répondit : « Seigneur, vous connaissez toutes choses, vous savez bien que je vous aime. » Jésus lui dit : « Pais mes brebis. »

http://fr.wikisource.org/wiki/%C3%89vangile_selon_Saint_Jean_-_Crampon#Chapitre_21

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Evangile selon Saint Jean, chap 21 ; verset 15 - 17   Mar 17 Mar 2009, 21:04

Commentaire par Saint Thomas d'Aquin.

Versets 15-17.


http://docteurangelique.free.fr/index.html

Théophylactus :

Après le repas, Jésus confie à Pierre, et non pas à d'autres, le gouvernement de toutes les brebis qui étaient dans le monde : « Lors donc qu'ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre, » etc.

S. Augustin :

(Traité 123 sur S. Jean). Le Sauveur interroge, bien qu'il sût ce qu'il demandait, car il savait parfaitement que, non-seulement Pierre l'aimait, mais qu'il l'aimait plus que tous les autres.

Alcuin :

Simon est appelé fils de Jean, parce que son père s'appelait Jean. Dans le sens mystique, Simon veut dire obéissant, et Jean signifie grâce. C'est à juste titre que Pierre est appelé obéissant à la grâce de Dieu, pour faire voir que s'il aime Jésus-Christ d'un amour plus ardent, ce n'est point à ses mérites, mais à la grâce de Dieu qu'il en est redevable.

S. Augustin :

(Serm. sur la pass). Lorsque le Seigneur fut sur le point d’être mis à mort, Pierre fut saisi de crainte et renia son divin Maître, car c'est la crainte de la mort qui lui fit renier Jésus-Christ; mais maintenant qu'il est ressuscité, que pourrait-il craindre encore, puisque la mort a reçu elle-même dans sa personne le coup de la mort ?

« Il lui répondit donc : Oui, Seigneur, vous savez que je vous aime. » Sur cette assurance que Pierre lui donne de son amour, Jésus lui confie le soin de sou troupeau. Il lui dit : « Paissez mes brebis, » comme si Pierre n'avait point d'autre occasion de manifester son amour pour Jésus-Christ, qu'en devenant un pasteur fidèle de ses brebis sous l'autorité du Prince de tous les pasteurs.

S. Jean Chrysostome :

(hom. 88 sur S. Jean). Rien ne nous rend plus dignes de la bienveillance divine comme le soin que nous prenons du prochain. Notre Seigneur donne cette charge à Pierre de préférence à tous les autres Apôtres, parce qu'il était le premier entre tous les Apôtres, la bouche des disciples, et la tête du sacré collège, et c'est pour cela qu'après lui avoir pardonné son reniement, il l'établit le chef de ses frères. Il ne lui reproche pas de l'avoir renié, mais il lui dit : « Si vous m'aimez, soyez à la tête de vos frères, montrez maintenant cet amour dont vous avez fait constamment preuve, et sacrifiez pour mes brebis cette vie que vous étiez prêt, disiez-vous, à donner pour moi. »

« Jésus lui dit de nouveau : Simon, fils de Jean, m'aimez-vous ? »

S. Augustin :

(Traité 123 sur S. Jean). C'est avec raison que Jésus demande à Pierre : « M'aimez-vous ? » et que sur la réponse qu'il lui fait : « Je vous aime. » Jésus lui dit : « Paissez mes agneaux. » Nous voyons ici que l'amour et la dilection sont une seule et même chose, car la troisième fois le Seigneur ne lui dit pas : Diligis me, avez-vous pour moi de la dilection ?

mais : Amas me, m'aimez-vous. Jésus lui dit une troisième fois : « Simon, fils de Jean, m'aimez-vous ? » Jésus demande à Pierre pour la troisième fois s'il l'aime, à son triple renoncement correspond une triple confession, il faut que sa langue devienne l'organe de sou amour comme elle l'a été de sa crainte, et que le témoignage de sa parole soit aussi explicite en présence de la vie qu'il l'a été devant la mort qui le menaçait.

S. Jean Chrysostome :

Trois fois Jésus lui fait la même question, et trois fois aussi il lui renouvelle la même recommandation, pour nous apprendre quel prix il attache à la direction de ses brebis, et que c'est à ses yeux la preuve la plus grande d'amour.

Théophylactus :

C'est de là qu'est venu l'usage de la triple promesse exigée de ceux qui demandent à recevoir le baptême.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Evangile selon Saint Jean, chap 21 ; verset 15 - 17   Mar 17 Mar 2009, 21:04

S. Jean Chrysostome :

A cette troisième question, le trouble s'empare de l'âme de Pierre : «
Pierre fut contristé de ce que Jésus lui demandait pour la troisième
fois : M'aimez-vous ? » Il tremble au souvenir de sa conduite passée,
il craint de se tromper en croyant qu'il aime Jésus, et de mériter de
nouveau la rude leçon qu'il a reçue par suite de la trop grande
confiance qu'il avait dans ses propres forces. C'est donc auprès de
Jésus-Christ qu'il cherche son refuge : « Et il lui dit : Seigneur,
vous connaissez toutes choses, » c'est-à-dire, les secrets les plus
intimes du cœur pour le présent et pour l'avenir.

S. Augustin :

(Serm. 50 sur les par. du Seig). Ce qui l'attriste, c'est de se voir
renouveler cette question par celui qui savait parfaitement ce qu'il
demandait et qui avait inspiré à Pierre les assurances qu'il donnait de
son amour. Il répond donc en toute vérité, et c'est du fond de son cœur
qu'il fait sortir ces accents d'un véritable amour : « Vous savez que
je vous aime. »

S. Augustin :

(Traité 124 sur S. Jean). Pierre n'ajoute pas : Plus que ceux-ci, il ne
répond que sur ce qu'il sait de lui-même, car il ne pouvait connaître
le degré d'amour qu'avaient les autres disciples pour Jésus, puisqu'il
ne pouvait lire dans le fond de leur cœur : « Jésus lui dit : Paissez
mes brebis, » c'est-à-dire, donnez un témoignage de votre amour en
paissant le troupeau du Seigneur, comme vous avez donné une preuve de
votre timidité en reniant le pasteur.

Théophylactus :

On peut établir une différence entre les agneaux et les brebis; les
agneaux sont ceux qui commencent à faire partie du troupeau; les brebis
sont les âmes qui ont atteint la perfection.

Alcuin :

Paître les brebis, c'est fortifier ceux qui croient en Jésus-Christ,
pour que leur foi ne vienne pas à défaillir, pourvoir, lorsqu'il le
faut, aux nécessités temporelles de ceux qu'on dirige, s'opposer à
leurs ennemis, et ramener ceux d'entre eux qui s'égarent.

S. Augustin :

(Traité 123 sur S. Jean). Ceux qui paissent les brebis de Jésus-Christ,
dans l'intention d'en faire leurs propres brebis plutôt que de les
attacher à Jésus-Christ, sont convaincus de s'aimer au lieu d'aimer
Jésus-Christ, d'être conduits par le désir de la gloire, de la
domination ou de l'intérêt plutôt que par la charité qui ne se propose
que d'obéir, de secourir et de plaire à Dieu.

Gardons-nous donc de nous aimer nous-mêmes, au lieu d'aimer
Jésus-Christ; en paissant ses brebis, cherchons ses intérêts plutôt que
les nôtres. Celui qui s'aime au lieu d'aimer Dieu, ne s'aime pas
véritablement, car puisqu'il ne peut vivre par lui-même, en n'aimant
que soi il se condamne à la mort. Ce n'est donc point s'aimer
véritablement que de s'aimer d'un amour qui fait perdre la vie.

Lorsqu'au contraire ou aime celui qui nous fait vivre, en ne s'aimant
pas soi-même, on s'aime beaucoup plus, puisqu'on refuse de s'aimer pour
aimer davantage celui qui est pour nous le principe de la vie.

S. Augustin :

(Serm. sur la pass). Il s'est trouvé des serviteurs infidèles qui ont
divisé le troupeau de Jésus-Christ, et qui, par leurs rapines, se sont
amassé une certaine fortune. Vous les entendez dire : Ce sont là mes
brebis, que venez-vous faire près de mes brebis, prenez garde que je
vous retrouve parmi mes brebis. Si nous tenons nous-mêmes ce langage,
et qu'à leur exemple, nous disions aussi : Mes brebis; c'en est fait,
Jésus-Christ a perdu ses brebis.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evangile selon Saint Jean, chap 21 ; verset 15 - 17   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evangile selon Saint Jean, chap 21 ; verset 15 - 17
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evangile selon Saint Jean – VIII – 23- 26 ("Bullaire" textuel)
» « Qu'ils soient un pour que le monde croie » Saint Jean,17, 20-26
» SUITE DE SAINT JEAN (chap. V, v.31-38.), PAR SAINT JEAN CHRYSOSTÔME.
» Demeurez dans mon amour. Saint Jean,15, 9-11
» Evangile selon saint Thomas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Ecriture Sainte et commentaire-
Sauter vers: