Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saint Thomas d'Aquin + contre les erreurs des grecs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Lucie
Baptisé
avatar

Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Saint Thomas d'Aquin + contre les erreurs des grecs   Lun 15 Mar - 1:15

Curé de Boissière :

Ma chère enfant vous me faites bien rire avec votre liberté. Ce mot me rappelle toujours 93, de sinistre mémoire, 1830 et 1848 qui ne valent guère mieux à cause des conséquences. Vous savez que, dans la sainte Écriture, il est plusieurs fois parlé des enfants de Bélial ; Bélial est un mot hébreu qui signifie la liberté et quelquefois le démon, parce que c'est au nom de la liberté que tant d'atrocités se commettent en Italie, que le cœur du Saint-Père est abreuvé d'amertume, que la presse périodique vomit chaque matin le blasphème et le scandale, que le flot de la corruption monte d'une manière effrayante, que la multitude, enseignes déployées, musique en tête, marche droit à sa perte. Maudite liberté ! C'est elle qui donne tant de fil à retordre aux pauvres curés dans leurs paroisses. Des savants se sont demandé quelle était l'espèce d'arbre dont Ève mangea le fruit ; c'est très probablement un arbre de la liberté. Et encore cette liberté est fausse et trompeuse comme tout ce qui vient du démon. Du seul est essentiellement libre. le libre-arbitre de l'homme ne consiste pas à se choisir un maître, et quand il refuse de s'abandonner sans réserve à la volonté de Dieu, manifestée par les supérieurs, il devient esclave de sa volonté, de ses passions, et, comme le dit le Bienheureux Jean d'Avila, il se fait Dieu autant que cela dépend de lui."

http://www.archive.org/stream/lesauxiliatrices01hamo#page/300/mode/2up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Saint Thomas d'Aquin + contre les erreurs des grecs   Lun 15 Mar - 15:32

Chère Lucie, merci pour ce texte.

Chapitre 35 — Il a hérité du pouvoir que Jésus-Christ a donné à saint Pierre.

On prouve que saint Pierre étant le vicaire de Jésus-Christ et le Pontife romain successeur de saint Pierre, ce dernier a dû hériter de son pouvoir. Il est écrit au Canon du concile de Calcédoine : "Si quelque évêque est noté d’infamie, qu’il ait la liberté d’en appeler au bienheureux évêque de l’antique Eglise de Rome.

Car nous avons Pierre comme pierre de refuge, et c’est à lui seul qu’appartient le droit, à la place de Dieu, de connaître, par un libre pouvoir, la criminalité d’un évêque accusé, en vertu du pouvoir des clefs que Dieu lui a données."

Et plus bas : "Que tout ce qu’il décide, soit accepté comme du vicaire du trône apostolique." Saint Cyrille, patriarche de Jérusalem, dit en parlant au nom de la personne du Christ : "Toi pour un temps, et moi éternellement, je serai avec tous ceux que je mettrai à ta place, pleinement et parfaitement, par l’autorité et les sacrements, de même que je suis avec toi."

Saint Cyrille dit, dans son livre des Trésors, que "les Apôtres ont affirmé, dans l'Evangile et dans leurs Epîtres, que, pour la doctrine, Pierre et son Eglise tenaient la place de Dieu, lui donnant la préséance dans toute réunion et dans toute assemblée, dans toutes les élections et dans toutes les décisions."

Et plus bas " Tous inclinent la tête devant lui (Pierre), de droit divin, et les primats du monde lui obéissent comme au Seigneur Jésus." Saint Chrysostome dit, en parlant au nom de la personne du Fils : "Pais mes brebis," c’est-à-dire, sois à la tête de tes frères, en mon lieu et place.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Saint Thomas d'Aquin + contre les erreurs des grecs   Mer 17 Mar - 14:41

Chapitre 36 — C’est à lui qu’il appartient de fixer les articles de foi.

Il s’agit ici de prouver qu’il appartient au Pontife de Rome de déterminer les articles de notre croyance.

Or saint Cyrille dit dans son livre des Trésors : "Afin que nous restions les membres de notre chef, le trône apostolique des Pontifes romains, à qui nous devons demander ce que nous devons croire et professer."

De même Maxime dans son Epître aux Orientaux : "Toutes les régions de la terre qui ont reconnu sincèrement le Seigneur, et tous les catholiques de l’univers qui confessent la vraie foi, tournent les yeux vers l’Eglise de Rome, comme vers le soleil, et c’est d’elle qu’ils reçoivent la lumière de la foi catholique et apostolique."

A bon droit, car Pierre est le premier qui ait confessé la perfection de la foi, selon l’enseignement de Notre Seigneur Jésus-Christ, comme il est écrit au seizième chapitre de l‘Evangile de saint Matthieu, 16 : "Vous êtes le Christ, le Fils du Dieu vivant." Et le Sauveur lui dit aussi : "Pierre, j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas."

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Saint Thomas d'Aquin + contre les erreurs des grecs   Jeu 18 Mar - 19:37

Chapitre 37 — Que le Pontife Romain l’emporte sur tous les Patriarches.

Il suit également, qu’il est avant tous les patriarches, de ce que dit saint Cyrille, qu’il " n’appartient qu’au trône apostolique des Pontifes romains de reprendre, de corriger, d’établir, d’ordonner, de résoudre et de lier, à la place de celui qui l’a établi."

Saint Chrysostome dit, dans son commentaire sur les Actes des Apôtres, que "Pierre est le sommet sacré du bienheureux trône apostolique, et le bon Pasteur."

Cela est évident, d’après les paroles du Sauveur au chap. XXII, 32 de l’Evangile de saint Luc : "Et toi-même étant converti, confirme tes frères dans la foi."

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Saint Thomas d'Aquin + contre les erreurs des grecs   Mar 30 Mar - 23:45

Chapitre 38 — Il est de nécessité de salut de se soumettre au Pontife Romain.


Il est également prouvé qu’il est de nécessité de salut, d’être soumis au souverain Pontife.

Saint Cyrille écrit dans son livre des Trésors : "C’est pourquoi, mes frères, nous imitons Jésus-Christ, afin que nous, ses brebis, nous entendions sa voix, en demeurant dans l’Eglise de saint Pierre, et que nous ne soyons point enflés du souffle de l’orgueil, de peur que le perfide serpent ne nous chasse hors de l’Eglise, à cause de notre entêtement, comme il chassa Eve du paradis."

Et Maxime dans son Epître aux Orientaux : "Nous soutenons que l’Eglise universelle est réunie et fondée sur la pierre de la confession de saint Pierre, selon les paroles du Sauveur, dans laquelle il faut vivre pour le salut de nos âmes et lui obéir, en gardant fidèlement sa foi et sa religion.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Saint Thomas d'Aquin + contre les erreurs des grecs   Jeu 8 Avr - 12:27

Chapitre 39 — Contre ceux qui nient qu’on puisse consacrer avec du pain sans levain.

De même que nos hérétiques pèchent contre l’unité du corps mystique [de Jésus-Christ], en niant le plein pouvoir du Pontife romain, de même ils pèchent contre la pureté du corps sacré de Jésus-Christ, en disant qu’on ne peut le consacrer avec du pain sans levain, ce qui est improuvé par les docteurs grecs.

Saint Chrysostome écrit sur ces paroles de l’Evangile : "Le premier jour des azymes." - "Il appelle le premier jour, le jour de jeudi, où les observateurs de la loi commençaient à célébrer la Pâque, c'est-à-dire à manger le pain azyme, pur de tout levain. Le Seigneur envoie donc ses disciples le jour du jeudi, que l’Evangéliste appelle le premier jour des azymes, sur le soir duquel le Sauveur mangea la Pâque, en quoi il montra parfaitement, depuis le jour de sa circoncision jusqu’au dernier jour de la Pâque, qu’il n’était point l’ennemi de la loi; mais, au contraire.", il s’y fût montré opposé, s’il s‘était servi de pain fait avec du levain. Il est donc prouvé que, dans l’institution du sacrement de l’Eucharistie, Jésus-Christ se servit de pain sans levain pour consacrer son corps. Mais il faut savoir qu’il y en a qui prétendent, qu’à cause de sa passion imminente, Jésus-Christ avait devancé ce jour des azymes, et qu’alors il s’était servi de pain fait avec du levain ce qu’ils s’efforcent de prouver par deux [passages de l’Evangile].

D’abord, par ce qui est dit au chap. XIII de saint Jean : "Que le Seigneur célébra la Cène avec ses disciples, avant le jour de Pâques, et qu’il y consacra son corps," comme l’Apôtre le dit au onzième chapitre de la première Epître aux Corinthiens. D’où il paraît que Jésus-Christ célébra la Pâque avant le jour des azymes, et qu’il se servit de pain levé, dans la consécration de son corps. Et ils veulent confirmer ce sentiment, par ce qui est dit au chap. XVIII, 28 de saint Jean : "Que le sixième jour, jour où Jésus-Christ fut crucifié, les Juifs n’entrèrent point dans le prétoire de Pilate, pour ne point avoir de tache légale, afin de pouvoir manger la Pâque." La Pâque est appelée azyme; donc, disent-ils, la Cène fut célébrée avant les azymes.

Mais saint Chrysostome leur répond, en commentant ces paroles : "De peur qu’ils ne se souillassent, etc." - "Qu’est-ce que cela signifie, sinon qu’ils mangèrent la Pâque un autre jour et violèrent la loi, afin d’accomplir le funeste projet de faire mourir Jésus-Christ. Le Christ n’observa point le jour consacré à Jupiter, mais il mangea la Pâque, le jour même de la Pâque. Mais parce que cela n’est pas très certain, il vaut mieux dire que, selon l’ordre de Dieu, au douzième chapitre de l’Exode, la fête des azymes était célébrée pendant sept jours, entre lesquels le premier était plus saint et plus solennel que les autres, c’ était le quinzième du mois.

Mais parce que, chez les Juifs, les fêtes commençaient dés le soir de la veille des solennités, ils commençaient à manger la Pâque dès le soir du quatorzième jour, et continuaient pendant les sept jours suivants." C’est pourquoi il est dit dans le même chapitre : "Le soir du quatorzième jour du premier mois de l’année, vous mangerez la Pâque; jusqu’au soir du vingt-et-unième jour du même mois, il n’y aura point de pain fermenté dans vos maisons pendant sept jours." Et le soir du quatorzième jour, on immolait l’agneau pascal. Le premier jour des azymes est appelé le quatorzième du mois, par les évangélistes Matthieu, Marc et Luc, parce que le soir on mangeait les azymes et on immolait la Pâque, c’est-à-dire l’agneau pascal, c’était, selon saint Jean, avant la fête de Pâques, c’est-à-dire avant le quinzième jour du mois, parce qu’il était le plus solennel, et qu’en ce jour, les Juifs voulaient manger la Pâque et les azymes, et non pas l’agneau pascal. Ainsi donc, comme il n’y a aucune discordance entre les Evangélistes, il est constant que Jésus-Christ consacra son corps, à la Cène, avec du pain sans levain.

Ceci est encore prouvé par cette raison de convenance avec la pureté du corps mystique de Jésus-Christ, c’est-à-dire l’Eglise, qui est figurée dans ce sacrement. C’est ce qui fait dire à saint Grégoire de Nazianze, en parlant de la Pâque du Seigneur : "Célébrons la fête du Seigneur dans la joie, non dans le vieux levain de malice et d’iniquité, mais dans les azymes de la sincérité et de la vérité." Nous ne prétendons pas dire par là qu’on ne puisse pas faire ce sacrement avec du pain fermenté.

Car le pape saint Grégoire dit dans son Ordre des cérémonies : "L’Eglise romaine offre des pains sans levain, parce que le Seigneur a pris notre chair, sans aucun mélange : mais les autres églises offrent des pains fermentés, parce que le Verbe du Père s’est revêtu de chair, et qu’il est vrai Dieu et vrai homme. De même, le levain est mêlé à la farine, et devient le vrai corps du Dieu vivant, Notre Seigneur Jésus-Christ."

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Saint Thomas d'Aquin + contre les erreurs des grecs   Lun 12 Avr - 14:19

Chapitre 40— Ce que c’est que le purgatoire, où les âmes qui n’ont pas satisfait pleinement pour leurs péchés, pendant leur vie, se purifient de leurs fautes.

La vertu de ce sacrement est diminuée par ceux qui prétendent qu’il n’y a pas de purgatoire après la mort. Car ce sacrement est le plus grand soin qu’on puisse donner aux âmes du purgatoire.

En effet, saint Grégoire de Nysse dit dans son sermon sur les morts : "Si quelque âme n’a pas pu, dans cette vie mortelle, expier ses péchés, après un passage plus ou moins long par les flammes du purgatoire, l’Eglise, sa fidèle épouse, offre à Jésus-Christ, son époux, ses dons et ses sacrifices, pour les enfants qu’elle lui a miraculeusement engendrés par la prédication et par les sacrements, et sa peine lui est remise miséricordieusement, comme nous l’annonçons et comme nous le croyons, gardiens fidèles que nous sommes des dogmes de la vérité."

Et Théodoret, évêque de Cyrène, dit sur ces paroles de saint Paul, dans sa première aux Corinthiens, chap. III, 11 : "Si l’oeuvre de quelqu’un brûle."

L’Apôtre dit "qu’il sera sauvé, comme par les flammes expiatrices du purgatoire, qui effaceront tout ce qui, à cause de la fragilité de cette vie active, a pu rester de cette poussière soulevée par les pieds du sens terrestre ; dans ce feu il demeure, jusqu’à ce que tout ce qui s’est attaché à elle de terrestre et de mortel, soit effacé ; pour cela l’Eglise, notre mère, offre dévotement des hosties et des dons pacifiques; et à cause de ces suffrages, sortant pur de ce lieu de souffrances, il paraît sans souillure devant les yeux du Dieu de Sabaoth."

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Saint Thomas d'Aquin + contre les erreurs des grecs   Lun 12 Avr - 14:21

ÉPILOGUE DE SAINT THOMAS

Voici, très saint Père, ce que j’ai choisi, selon vos ordres, dans les écrits des docteurs grecs, et que j’ai cru le plus propre à servir d’exposition et de preuve à la vraie foi. Il y a, dans ces écrits, des interpolations déplacées, comme, par exemple, sur ce qui concerne le Verbe; le traducteur exprime presque partout le sens sous-entendu, lorsqu’il serait plus convenable et plus conforme à l’usage de la langue latine de rendre les expressions.

Il rend hypostase par personne essentielle.

Ce qui suit rend souvent cette version peu correcte, comme lorsqu’il dit : "Dieu est tripostase, c’est-à-dire, en trois personnes par essence." Or il est tout à fait faux de dire que Dieu soit essentiellement une trinité de personnes. Il suffira de traduire simplement hypostase, par personne. Nous nous servons du nom de personne, comme les Grecs du terme hypostase, dans notre profession de foi, comme dit saint Augustin, malgré que la signification de ces deux mots ne soit pas tout à fait la même.

Il emploie aussi, à la louange des saints Pères, des termes qui ne sont pas applicables à l’homme ordinaire. Il en appelle quelques-uns, Pères de la foi : ce titre n’appartient qu’à Jésus-Christ, duquel, selon l’Apôtre, dans sa deuxième aux Hébreux, la foi a reçu le principe de sa révélation. Les autres peuvent être appelés docteurs, ou hérauts de la foi, mais non pas Pères de la foi.

Il met en avant, au commencement de son traité, quelques textes de l’Ecriture sainte qui, s’ils étaient pris au pied de la lettre, ne prouveraient pas parfaitement que le Saint Esprit procède du Fils, comme celui-ci, par exemple : "L’Esprit de Dieu était porté sur les eaux." Et « Je suis le Dieu d’Abraham », etc… Il se sert aussi de quelques locutions qu’il a trouvées dans les écrits des saints Pères, qu’il faut, comme nous l’avons dit plus haut, respecter dans les écrits des Pères, plutôt que les employer dans d’autres contextes [ ?], comme, par exemple, qu’il y a, dans les personnes divines, un premier, un second, un troisième, une cause et un effet.

Il emploie, dans ses explications, plusieurs termes impropres et peu convenables, comme celui-ci, que le Fils a une double propriété entre le Père et l’Esprit, comme si l’on disait, par manière de parler, une propriété subalterne. La première est au Père, comme le sujet à l’attribut; et la seconde, comme l’attribut au sujet, et de même au Saint Esprit; ce qui est tout à fait faux. De même il dit que, dans le grec, l’image est la seconde entité, ce qui est on ne peut plus mal employé.

Il dit encore que l’image n’implique pas l’origine, ce qui contredit entièrement ce que dit saint Augustin au quatre-vingt-troisième livre des Questions. On trouverait peut-être encore beaucoup d’autres choses, dans ce traité, qui peuvent être obscures et qui ont besoin d’explication, mais qui étant rapportées à ce que nous avons dit, peuvent servir utilement à appuyer notre foi, mais celles que nous avons exposées, je crois, peuvent presque toutes s’y ramener.

Fin du premier opuscule

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Saint Thomas d'Aquin + contre les erreurs des grecs   Mar 15 Juin - 0:43

Tétraèdre a écrit:
Notre ange gardien chasse les démons , nous protège nous éclaire et nous guide lorsque nous sommes en état de grâce
De cela j'ai un gros doute.
Il est évident que l'ange gardien, à l'image de Dieu, fuit devant les péchés des Hommes tant le péchés est abominable à tout ceux qui demeure dans le ciel.

Mais la fonction d'un ange gardien n'est elle pas justement le salut de l'âme ? C'est là qu'ils trouvent leurs bonheur, à accompagner une âme vers le Salut.

De plus -ce n'est là qu'un point de vue- mais du fait que les démons agissent sur nous quelque soit notre état, (de grâce ou de damnation), pourquoi les bons anges eux aussi n'agiraient ils pas eux aussi sur leur protégé quelque soit son état ?
Revenir en haut Aller en bas
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Saint Thomas d'Aquin + contre les erreurs des grecs   Sam 21 Aoû - 19:21


_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saint Thomas d'Aquin + contre les erreurs des grecs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint Thomas d'Aquin + contre les erreurs des grecs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Saint Thomas d’Aquin et l’Antechrist.
» Saint Thomas d'Aquin et commentaire du jour "La mesure dont vous vous servez servira aussi pour vous"
» 28 janvier : Saint Thomas d'Aquin
» Saint Thomas D'Aquin sur le grand monarque
» pousse des cris de joie saint Thomas d'Aquin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Questions/Réponses-
Sauter vers: