Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Psaume 26 + Vulgate 25

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Psaume 26 + Vulgate 25   Sam 27 Juin - 20:37

Psaume 26 (Vulg. XXV)

Citation :
1. De David. Rends-moi justice, Yahweh, car j’ai marché dans mon innocence ; je me confie en Yahweh, je ne chancellerai pas.
2. Eprouve-moi, Yahweh, sonde-moi, fais passer au creuset mes reins et mon cœur :
3. car ta miséricorde est devant mes yeux, et je marche dans ta vérité.
4. Je ne me suis pas assis avec les hommes de mensonge, je ne vais pas avec les hommes dissimulés ;
5. Je hais l’assemblée de ceux qui font le mal, je ne siège pas avec les méchants.
6. Je lave mes mains dans l’innocence, et j’entoure ton autel, Yahweh,
7. pour faire entendre une voix de louange ; et raconter toutes tes merveilles.
8. Yahweh, j’aime le séjour de ta maison, le lieu où ta gloire réside.
9. N’enlève pas mon âme avec celle des pécheurs, ma vie avec celle des hommes de sang,
10. qui ont le crime dans les mains, et dont la droite est pleine de présents.
11. Pour moi, je marche en mon innocence : délivre-moi et aie pitié de moi !
12. Mon pied se tient sur un sol uni : je bénirai Yahweh dans les assemblées.

http://fr.wikisource.org/wiki/Livre_des_Psaumes_-_Crampon#Psaume_25_.28Vulg._XXIV.29

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Psaume 26 + Vulgate 25   Sam 27 Juin - 20:40

Commentaire par Saint Thomas d'Aquin.

http://docteurangelique.free.fr/index.html

Pour la fin. Psaume de David.

Citation :
1 Juge-moi, Seigneur, parce que moi j'ai marché dans mon innocence; et espérant dans le Seigneur, je ne serai pas affaibli.

2 Éprouve-moi, Seigneur, et sonde-moi; brûle mes reins et mon cœur

Plus haut le psalmiste a exposé sa prière contre les tribulations, mais ici pour que sa prière soit agréée, il expose sa justice. Le titre de ce psaume est clair, car il n'est pas nouveau. Le psalmiste fait deux choses dans ce psaume.

I) Il commence par exprimer d'une manière générale toute son intention.

II) Puis il l'expose en particulier: 4 Je n'ai pas siégé dans un conseil de vanité.

I. En exprimant d'une manière générale toute son intention, il fait trois choses.

A) Il demande d'abord le jugement.

B) Puis il allègue sa justice: parce que moi.

C) Il justifie sa présomption: 3 Parce que ta miséricorde.

A. David se voyant dans sa propre personne ou dans celle du juste, mêlé à la condition des pécheurs sans l'avoir mérité, demande d'en être séparé, aussi dit-il: Seigneur, juge-moi, c'est-à-dire sépare-moi de ceux-ci.

Cependant il est écrit: "N'entre pas en jugement avec ton serviteur; car en ta présence nul homme vivant ne sera justifié."

On répondra en disant qu'il y a deux sortes de jugement: un jugement sévère et rigoureux, et ce n'est pas ce jugement qu'il demande, car nul ne peut le porter; l'autre est un jugement de miséricorde et de discernement, et tel est celui qu'il sollicite: "Corrige-moi, Seigneur, mais cependant dans ta justice, et non dans ta fureur", c'est-à-dire non dans ta sévérité.

B. Et il expose son innocence, aussi dit-il: parce que j'ai marché dans mon innocence, c'est-à-dire j'ai progressé dans mon innocence, ou j'ai marché, parce que notre vie est une marche en avant: "Je te conduirai par les sentiers de l'équité, lorsque tu y seras entré, tes pas ne seront pas gênés; et si tu cours, tu ne trouveras pas de pierre d'achoppement." Et cela dans mon innocence que j'ai la ferme intention de garder: "L'innocent sera sauvé, mais il sera sauvé à cause de la pureté de ses mains." je ne serai pas affaibli. Une version de Jérôme lit: "Non deficiam (je ne défaillirai pas)", c'est-à-dire dans cette innocence à garder: "Jusqu'à ce que je défaille, je ne me désisterai pas de mon innocence"; et je ferai cela non par mes propres forces, mais par ma confiance dans le secours divin, parce que espérant dans le Seigneur, je ne serai pas affaibli. - "Tous ceux qui espèrent en Dieu ne s'affaiblissent point."

Cependant, cela semble une présomption, car il est écrit: "Si je veux me justifier, ma propre bouche me condamnera."

On répondra en disant que l'allégation de l'innocence peut parfois provenir de l'orgueil, c'est-à-dire lorsque quelqu'un l'attribue à soi, et c'est un mal; parfois elle vient de la miséricorde divine, et c'est un bien, aussi ajoute-t-il: Parce que ta miséricorde. Mais d'où sais-tu que toi tu es innocent ? Toi, Seigneur, éprouve cela. Et il expose trois choses: l'épreuve, la tribulation et la tentation. La deuxième chose découle de la première, la troisième de la deuxième.

Ainsi dit-il: Éprouve-moi, Seigneur, non pour que tu saches quelque chose à mon sujet par cette épreuve, mais afin que tu le montres aux autres. L'homme est très éprouvé par la tentation qui est une mise à l'épreuve: la tentation est l'acceptation de la mise à l'épreuve à propos de ce qu'on ignore, tandis que l'épreuve relève de ce qu'on sait par la manifestation de la vertu. Et c'est pourquoi il dit: Tente-moi, c'est-à-dire pour que j'apparaisse éprouvé à mes yeux et aux yeux des autres, car Dieu ne tente pas en vue du mal: "Car Dieu est incapable de tenter et de pousser au mal." Mais on dit que Dieu tente lorsque certaines dispositions se révèlent à partir d'une très grande difficulté. Et cette tentation survient à travers le feu, comme on le dit dans la Sagesse: "Il les a éprouvés comme l'or dans la fournaise." Et c'est pourquoi il dit: brûle mes reins et mon cœur, c'est-à-dire envoie des tribulations à travers lesquelles se manifeste ce qu'il y a dans mon cœur et dans mes reins. Au cœur est attribué la pensée, aux reins la jouissance sensible. Et cela se manifeste à travers les tribulations, car ceux qui jouissent des biens terrestres sont beaucoup plus ébranlés lorsqu'ils les perdent, mais non ceux qui n'en jouissent pas. Ou bien on peut appliquer cela au feu du Saint-Esprit: "Je suis venu jeter un feu sur la terre", autrement dit: montre ton secours, envoie ton feu qui brûle tout ce qu'il y a de charnel dans mes jouissances, et de vain dans ma pensée.

Citation :
3 Parce que ta miséricorde est devant mes yeux, et je me suis complu dans ta vérité.

C. Ici le psalmiste se justifie de deux manières à propos de sa demande d'être tenté. La première émane de sa pensée, car il pense à la miséricorde de Dieu, quand il dit: Parce que ta miséricorde est devant mes yeux, autrement dit: je demande d'être tenté parce que je me confie dans ta miséricorde, qui abonde toujours avec la tentation: "Je me souviendrai des miséricordes du Seigneur, je louerai le seigneur pour tout ce qu'il m'a fait." Semblablement la deuxième manière vient de son amour de la justice. et je me suis complu dans ta vérité, c'est-à-dire si tu me punis à cause de mes péchés, cela me plaît; si je suis tenté, je sais que tu me rémunéreras.

Citation :
4 Je n'ai pas siégé dans un conseil de vanité, et je n'entrerai pas avec les artisans d'iniquité.
5 J'ai haï l'assemblée des méchants, et je ne siégerai pas avec des impies.

II. Ici il explique son intention en particulier.

A) Et il expose d'abord sa propre innocence.

B) Ensuite il sollicite une demande: 9 Ne perds pas, ô Dieu, mon âme avec les impies.

A. Il montre donc sa propre innocence.

1) Et d'abord par l'éloignement du mal.

2) Ensuite par l'accès au bien: 6 Je laverai.

1. Il y a trois sortes de maux qui correspondent à trois péchés. Ou bien il y a le péché contre Dieu, ou contre le prochain, ou contre soi.

a. Contre soi, ce sont les péchés de vanité par lesquels l'homme jouit vainement des biens terrestres; et à propos de ces derniers il dit: Je n'ai pas siégé dans un conseil de vanité, autrement dit: je ne dis pas en vérité que je n'aurais jamais été avec eux en quelque circonstance, car il peut parfois arriver à l'homme de jouir des biens terrestres, mais il dit: Je n'ai pas siégé. - "Jamais je ne me suis mêlé à ceux qui se divertissent, et je ne me suis pas lié avec ceux qui se conduisent avec légèreté."

b. Les péchés qui se commettent contre le prochain sont ceux qui sont engendrés par les actes, c'est pourquoi il dit: et je n'entrerai pas avec les artisans d'iniquité, c'est-à-dire non seulement je n'ai pas siégé, etc., mais je ne suis pas entré, c'est-à-dire en aucune manière je ne me suis mêlé à eux: "Mon fils, si des pécheurs veulent te séduire, n'y acquiesce pas. Mon fils, ne marche pas avec eux, écarte ton pied de leurs sentiers." Il y a aussi les péchés prémédités dans le cœur, c'est pourquoi il dit: J'ai haï l'assemblée des méchants, c'est-à-dire la réunion des méchants: "J'ai eu en haine les hommes iniques", c'est-à-dire la faute et l'iniquité.

c. Enfin il expose le péché contre Dieu, et c'est l'impiété; c'est pourquoi il dit: et avec les impies, c'est-à-dire avec les hérétiques et les schismatiques, je ne siégerai pas, c'est-à-dire je ne partagerai pas leurs doctrines: "Ne vous laissez point emporter par des doctrines diverses et étrangères."

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.


Dernière édition par Admin le Sam 27 Juin - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Psaume 26 + Vulgate 25   Sam 27 Juin - 20:41

Citation :
6 Je laverai mes mains parmi les innocents, et je me tiendrai autour de ton autel, Seigneur.
7 Afin que j'entende la voix de ta louange, et que je raconte toutes tes merveilles.

2. Plus haut le psalmiste a montré sa propre innocence en se séparant du mal, mais ici il la montre en s'appliquant aux biens. Et parce que les biens, dont l'application nous rend justes, sont les biens divins, c'est pourquoi il dit qu'il se consacre en personne à ceux-ci. À cet égard il fait deux choses:

a) Il expose d'abord son application.

b) Ensuite il mentionne son effet: Seigneur, j'ai aimé la beauté de ta maison.

a. En exposant son application il fait trois choses:

- Il fait connaître sa disposition à l'égard du culte divin.

- Ensuite il expose le culte divin proprement dit: je me tiendrai autour de ton autel.

- Enfin son fruit: Afin que j'entende la voix de ta louange.

- Sa disposition est faite de pureté et d'innocence: "Seigneur, qui habitera dans ta tente, et qui reposera sur ta montagne sainte ?" - "Celui dont les mains sont innocentes et le cœur pur." Et c'est pourquoi, afin d'approcher avec une disposition pure, il traite de la pureté. Il dit donc: Je laverai mes mains parmi les innocents, c'est-à-dire mes œuvres qui sont principalement lavées par Dieu, à travers la grâce qu'il répand: "Lave-moi complètement de mon iniquité, et purifie-moi de mon péché." Elles sont aussi lavées par nous à travers la pénitence:

"Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez le mal de vos pensées de devant mes yeux; cessez d'agir avec perversité; apprenez à bien faire, cherchez la justice, venez au secours de l'opprimé, jugez l'orphelin, défendez la veuve." Je laverai, c'est-à-dire je m'appliquerai à la pénitence afin qu'elles soient lavées. Et cela, parmi les innocents, parce que les mœurs se forment à partir de la vie commune: "Avec l'innocent, tu seras innocent; et avec l'élu, tu seras l'élu, et avec le pervers, tu agiras selon sa perversité." Et ainsi purifié je m'approcherai du culte divin.

- et je me tiendrai autour de ton autel, Seigneur, car ou bien il prie, ou bien il se tient debout près de l'autel. Il est écrit dans l'Ecclésiastique à propos de Simon le grand prêtre: "Il se tenait lui-même debout près de l'autel." Et c'est pourquoi le prêtre, lorsqu'il va commencer la célébration du Sacrement, dit: Je laverai. Ou bien, on peut l'entendre de l'autel spirituel. L'autel est dans le temple, et de même qu'il y a trois sortes de temples, il y a aussi trois sortes d'autels. Le premier est l'homme juste: "Ne savez-vous pas que vos membres sont le temple de l'Esprit-Saint ?" L'autel de ce temple est le cœur: "Le feu", c'est-à-dire de la charité, "brûlera toujours sur l'autel", c'est-à-dire dans le cœur.

Nous devons entourer cet autel, ou nous tenir près de lui, c'est-à-dire l'orner, en revenant toujours au Christ: "Garde ton cœur en toute vigilance, parce que c'est de lui que la vie procède." L'autre temple est l'Église, et l'autel de ce temple est le Christ: "Nous avons un autel dont n'ont pas le droit de manger ceux qui servent dans le tabernacle." Ou bien il s'agit de la foi. Et nous devons entourer cet autel, afin d'être de tout notre cœur autour de lui. Le troisième temple, c'est Dieu lui-même: "Je ne vis point de temple dans la cité, parce que le Seigneur tout-puissant et l'Agneau en sont le temple", et l'autel de ce temple c'est la miséricorde de Dieu. Et nous devons entourer cet autel par le désir de notre cœur: "Le Seigneur est doux pour tous, et ses commisérations s'étendent sur toutes ses œuvres."

- Enfin il en montre le fruit. Et il y a deux sortes de fruits: entendre et raconter, aussi dit-il: Afin que j'entende la voix de ta louange. Et il dit cela au sens littéral à propos de l'autel matériel, parce que ce sacrifice est tout à fait accepté par Dieu: "C'est un sacrifice de louange qui m'honorera." Il s'agit aussi de la louange que l'Esprit-Saint fait retentir en nous: "J'écouterai ce que dira au-dedans de moi le Seigneur Dieu." Et semblablement de la louange dans le ciel: "Ils obtiendront la joie et l'allégresse, et la douleur fuira ainsi que le gémissement." Ou bien: J'écouterai la voix de ta louange, c'est-à-dire du Christ me louant;

et cela aura lieu au jugement dernier lorsqu'il dira: "J'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire: j'étais sans asile, et vous m'avez recueilli; nu et vous m'avez vêtu, malade et vous m'avez visité; en prison, et vous êtes venus a moi." Mais dans l'Apocalypse il est écrit: "Que celui qui entend dise: Viens." Aussi entendons-nous dans le but de le dire aux autres: "Ce que j'ai appris du Seigneur des armées, Dieu d'Israël, je vous l'ai annoncé." Et c'est pourquoi il ajoute: "Le Seigneur n'a-t-il pas fait publier par ses saints toutes ses merveilles, qu'il a confirmées, lui, le Seigneur tout-puissant, pour qu'elles soient stables dans sa gloire ?" Et il dit: toutes tes merveilles quant à son effet ou son effort, non quant à l'effet selon Dieu, car il est lui-même plus grand que toute louange.

Citation :
8 Seigneur, j'ai aimé la beauté de ta maison, et le lieu ou habite ta gloire.

b. Ici il montre la disposition qu'il a à l'égard du culte divin, qui, comme il sied, doit être un sentiment d'amour. Voilà pourquoi il dit: Seigneur, j'ai aimé la beauté de ta maison. Selon Denys, "le bien et le beau sont un objet d'amour pour tous les êtres". C'est pourquoi tout homme aime le beau: les charnels aiment le beau charnel, les spirituels aiment le beau spirituel, et c'est la beauté de la maison de Dieu: "Que tes tabernacles sont beaux, ô Jacob, et tes tentes, ô Israël ! Elles sont comme des vallées bien boisées, comme des jardins arrosés d'eau le long des fleuves, comme des tabernacles qu'a dressés le Seigneur." Or cette beauté est faite de bonnes œuvres, ou de dons divins, ou des saints eux-mêmes, car toutes choses sont comme une beauté de la maison de Dieu. Or toutes ces choses, moi je les ai aimées, afin qu'elles me rendent apte à orner la maison de Dieu.

Ainsi donc est manifestée sa disposition, qui est faite d'amour, de beauté et de grâce. Mais il faut savoir que cette beauté est due à l'habitation de Dieu, comme une maison n'est belle que dans la mesure où elle est habitée; aussi moi je l'ai aimée afin que tu habites en moi, ou bien j'ai aimé la Patrie afin d'y habiter, ou de tendre vers elle. Et c'est pourquoi il dit: et le lieu où habite ta gloire. Et toutes ces choses, c'est-à-dire les bonnes œuvres, les dons de Dieu, et les saints eux-mêmes, sont la beauté de la maison de Dieu, en tant que brille sur eux la grâce divine qui embellit comme la lumière, ainsi que le dit Ambroise, parce que sans lumière toutes les choses sont laides: "La majesté du Seigneur entra dans le temple par la porte qui regardait l'Orient."

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.


Dernière édition par Admin le Sam 27 Juin - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 19491
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Psaume 26 + Vulgate 25   Sam 27 Juin - 20:41

Citation :
9 Ne perds pas, ô Dieu, mon âme avec les impies, ni ma vie avec les hommes de sang;
10 dans les mains desquels sont des iniquités, leur droite est pleine de présents.
11 Mais moi, j'ai marché dans mon innocence, rachète-moi et aie pitié de moi.

B. Ici le psalmiste explique la demande du jugement qu'il sollicite; et il explicite quel jugement il sollicite, et demande deux choses.

1) Il demande d'abord d'être séparé des maux qui peuvent arriver dans l'avenir.

2) Ensuite des maux dont il souffre dans le présent: rachète-moi.

1. Il expose donc d'abord sa demande. Il faut savoir ici que le châtiment de Dieu est réservé à deux genres d'hommes: a ceux qui sont impies ou qui pèchent contre Dieu: "L'impiété de l'impie sera sur lui." Et c'est pourquoi il dit: Ne perds pas, ô Dieu, etc., autrement dit: Si ici-bas je suis affligé et si je souffre de maux terrestres avec les impies, cependant ne perds pas mon âme avec eux. Semblablement le châtiment est réservé aux impies qui pèchent contre le prochain, c'est pourquoi il dit: ni ma vie avec les hommes de sang. - "Les hommes de sang et trompeurs." Dans cette catégorie entrent tous ceux qui offensent le prochain en quelque manière. Et on distingue trois sortes de sang:

a. La première, qui est produite par la nourriture et la boisson, c'est pourquoi la nourriture et la boisson sont appelés sang des pauvres: "Le pain des indigents est la vie des pauvres; celui qui le leur ôte est un homme de sang."

b. La deuxième, c'est le sang de l'homme, et l'homicide le répand.

c. La troisième, c'est le sang de la semence en vue de la conservation de l'espèce, et le fornicateur le répand, car il n'agit pas en vue d'engendrer.

dans les mains desquels sont les iniquités, autrement dit: je demande cela, à savoir que je sois alors séparé de ces derniers, puisqu'à présent je suis séparé d'eux par ma conversion et ma vie, puisque dans leurs mains sont des iniquités, c'est-à-dire qu'ils sont très enclins au mal: "Leurs pieds courent au mal, et ils se hâtent afin de verser le sang." - "Une œuvre d'iniquité est dans leurs mains." Semblablement il est question de l'inclination de leurs passions vers les choses terrestres, aussi dit-il: leur droite est pleine de présents.

- "Un feu dévorera les tentes de ceux qui reçoivent volontiers des présents." Ou bien: leur droite est pleine de présents, autrement dît: bien qu'ils soient eux-mêmes iniques, cependant tu leur donnes des biens temporels, et en ceux-ci consiste leur récompense: "Ils ont reçu leur récompense." Puis il se décrit en disant: Mais moi, j'ai marché dans mon innocence, autrement dit: je demande cela afin que, tout comme tu leur prépares des maux, tu me prépares des biens, selon ce qui est écrit au psaume 83: "Il ne privera pas de biens ceux qui marchent dans l'innocence."

2. Ensuite il demande d'être libéré des maux présents. Les maux qui appartiennent à l'homme peuvent être de deux sortes: ou bien ce sont des maux extérieurs, et il demande d'en être libéré, aussi dit-il: rachète-moi, en tant qu'esclave des maux qui m'accablent. Et il fait aussi allusion à la Rédemption du genre humain. Ou bien ce sont des maux intérieurs, et il demande d'en être libéré, aussi dit-il: Aie pitié de moi, car l'adversité regarde spécialement le mal intérieur: "Le péché rend les peuples malheureux."

Citation :
12 Mon pied s'est tenu dans le droit chemin; dans les assemblées, je te bénirai, Seigneur.

Ici le psalmiste expose la raison pour laquelle il demande cela, et elle est double. L'une se fonde sur le passé: c est la rectitude de sa vie, aussi dit-il: Mon pied, c'est-à-dire mon cœur, ou ma marche, s'est tenu dans le droit chemin. De même, l'autre se fonde sur le futur: je me propose de toujours te servir, aussi dit-il: dans les assemblées, je te bénirai, Seigneur, c'est-à-dire en présence de la multitude: "J'ai annoncé ta justice dans une grande assemblée." Et il dit cela au pluriel à cause du grand nombre des Églises particulières, comme le dit l'Apocalypse.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Psaume 26 + Vulgate 25   

Revenir en haut Aller en bas
 
Psaume 26 + Vulgate 25
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Psaume 91
» Psaume 119
» PSAUME 22
» Psaume 100(99) "En chanson"
» Respiration : Psaume 71 (72) "vidéo"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Ecriture Sainte et commentaire-
Sauter vers: