Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 St Pie X un déviationniste d'après leur "pape"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: St Pie X un déviationniste d'après leur "pape"   Ven 2 Oct - 1:02

luernos a écrit:
Citation :

Le Card. Ratzinger, Adista, O.R. 27.6.1990 : «Le Document (Instructio)… affirme, peut-être pour la première fois avec autant de clarté, qu'il y a des décisions qui peuvent ne pas être le dernier mot en la (Ratzinger au Concile) matière en tant que telle … c'est… aussi une expression de prudence pastorale, une sorte de disposition provisoire… elles peuvent avoir besoin de rectifications ultérieures… on peut penser aux déclarations des Papes… sur la liberté religieuse… aux décisions anti-modernistes… aux décisions de la Commission Biblique…»Ratzinger, Adista, O.R. 27.6.1990
«…il sera possible et même nécessaire de faire une critique de certaines déclarations papales… [d'avant 1958] Là où l'unanimité de l'Église universelle n'existe pas… une décision contraignante n'est pas possible… On peut donc percevoir comme une déviation… la réaction chrétienne… dans le Syllabus de Pie IX et dans le pontificat de Pie X.» Ratzinger, Il nuovo popolo di Dio, p. 158
http://messe.forumactif.org/ici-on-parle-de-la-doctrine-f6/ratzinger-et-ses-petits-copains-t735-30.htm
Voici leur pape Ben 16 s'abaisser à tendre la mains aux adeptes fellayens et éconiens du vulgaire déviationniste Saint Pie X. (la fraternité sacerdotale dite "saint Pie X")
Dans les citations plus haut, on constate que J.R. comme à son habitude pratique la grande inversion.
Voici son raisonnement:
L'Eglise catholique enseigne une doctrine qui s'impose, que l'on accepte ou l'on refuse.
Au contraire, la secte, qui lui a succédé, maquille de verbiage chrétien le sentiment religieux naturel à tout être humain.
Pour elle, chaque homme cherche le sacré comme il veut (liberté religieuse) et comme il peut; ceux qui le cherche sous le verbiage chrétien, le cherchent avec la même liberté et leur propres capacités.
Et on invente une subite urgence de l'oecuménisme pour enfoncer le clou.
Par conséquent, et par définition, l'unanimité de cette "église universelle" (des libres croyants dits chrétiens) ne peut pas exister et ne pourra jamais exister, alors que Ratzi donne l'impression de la déplorer et de vouloir tenter de surmonter cette multiciplicité de croyances "chrétiennes". Ce faux raisonnement sournois lui permet de justifier alors un magistère "pastoral de service humble de l'homme croyant à la recherche de son Dieu" ...
Un magistère contraignant n'est pas possible, clame-t'il ! Donc les réactions de Saint Pie X auraient été des graves déviations de la vraie religion réconciliant le coeur et la raison, s'auto-purifiant l'un l'autre, de la religion universelle, de la religion de l'amour.

Et dans son grand amour, il tend la main aux adeptes officiels de ce pape "hérétique" qu'aurait été Saint Pie X, car il sait que ces adeptes ne se préoccupent pas en fin de compte, des décisions antimodernistes, ou du dogme moderniste de la liberté religieuse, ou encore de l'exégèse critique de la commission bibique qui détruisent l'origine de la Foi; ils ne les observent que s'intéresser seulement presque à des détails et des lieux communs.
Et cette réalité sous-jaçante, ces pauvres adeptes ne semblent pas capables de comprendre que Ratzi l'a bien compris chez eux.
Car, certes, la liturgie et les sacrements sont essentiels, mais suffisaient-ils à édifier une fraternité sacerdotale ? si le fondement de la Foi est détruit depuis longtemps et cela, dans l'indifférence totale de cette fraternité?
Depuis 35 ans, - et si il y avait lieu de fonder une "fraternité", ce qui est fort contestable, - la fraternité devait édifier des apologétiques "scientifiquement théologiques" actualisées afin de soutenir par exemple le catéchisme de Saint Pie X, afin de contrer l'exégèse du Nouveau Testament et de la Bible, afin d'enseigner la prière catholique, etc... Cependant elle n'a rien fait de cela, et ne fera jamais rien (Cellier doit rédiger une apologétique, Avrillé ne se préoccupe pas de l'exégèse, Tanouarn a sombré, etc...)

L'inversion est pratiquée par toute la secte, exemple dans "pierres vivantes" le catéchisme post conciliaire:
Citation :

3 La "science-fiction" des Evangiles
[size=18]"Quand on sait comment ont été composés les évangiles[/size], (...) on ne peut pas se contenter d'une histoire de Jésus qui risque d'enfermer dans du faux merveilleux ou du gigantesque science-fiction."
(Parcours "Avec des paraboles", ed. le Sénevré, p.33)
6 La Virginité de Marie : "Marie et Joseph attendent leur premier enfant."
(Parcours "Parlez-nous de Jésus", sous-titre pour l'Annonciation)
7 Jésus est-il Dieu ? Cet homme [Jésus] bien enraciné a peu à peu pris conscience de la mission que Dieu lui confiait."
(Parcours "Il nous parle en chemin", livret "Jésus de Nazareth", fiche Parents)
9 La mission de Jésus : "La mort de Jésus est celle de tous les justes qui, au prix de leur vie, tentent de transformer et de libérer les relations entre les hommes." (Parcours "Il nous parle en chemin")
10 L'Ascension : "Il est écrit dans le livre des Actes : les Apôtres ont vus Jésus "monter au Ciel".
"Monter au Ciel" est une image, pour dire qu'il est le Seigneur de l'univers, au dessus de tout." ("Pierres Vivantes", p.32)
L'inversion est la suivante :
la science appliquée à l'exégèse critique des Evangiles ("quand on sait comment ont été composés les Evangiles") La science prouve que les évangiles sont des écrits strictement humains,
donc la Secte ne peut avoir un magistère contraignant à leur égard, sinon elle enseigne une gigantesque science fiction (l'histoire du Jésus vraiment fils de Dieu) et du faux merveilleux (les miracles)
Alors que l'Eglise catholique enseigne que les Evangiles enseigne la pure vérité sur le surnaturel et les miracles: on accepte et on est chrétien, ou on refuse et on n'est pas chrétien.

source et suite de la discussion:

http://gestadei.bb-fr.com/actualite-de-la-tradition-f8/spie-x-un-deviationniste-d-apres-leur-pape-t2999.htm

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
 
St Pie X un déviationniste d'après leur "pape"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La BBC n'utilisera plus les termes "Avant et après Jésus-Christ". Une décision qui a choqué l’Osservatore Romano
» Je viens de m'acheter "la vie après la mort 2"
» Reprendre en Master après une année "off"
» Que faire des "objets" après un rituel?
» Dictée : jour après jour (tolérer : "jours après jours" ?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Questions/Réponses-
Sauter vers: