Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Place et rôle de la femme dans la société chrétienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Place et rôle de la femme dans la société chrétienne   Lun 19 Oct - 23:32

Nouvelle Session sur la Tribune Mi ca El?!

Place et rôle de la femme dans la société chrétienne

Du samedi 17 octobre 2009 à 14h au dimanche 15 novembre 2009 à 22h.,


http://www.phpbbserver.com/micael/viewforum.php?f=43&mforum=micael

la tribune Mi ca El !? sera le lieu d'une session d'échanges de questions-réponses, exposés, documents, indications de sources ou de références, d'images ou de représentations sur le thème de :

Place et rôle de la femme dans la société chrétienne.



Afin d'animer cette session, nous vous en recommandons non seulement la lecture mais encore une participation active.

Il est donc souhaité pour cela de préparer d'ores-et-déjà vos interventions, questions, documents, etc...

nous vous en recommandons la lecture!

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Place et rôle de la femme dans la société chrétienne   Mar 20 Oct - 13:44

Merci pour le sujet.
J'espère particulièrement qu'on y parlera des véritables droits de la femme pour mettre toutes ces questions en lumière. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Place et rôle de la femme dans la société chrétienne   Mar 20 Oct - 19:25



Sa Sainteté BENOIT XV

(1914-1922)


AU PRINCIPE DU MAL

Let. Natalis trecentesimi, 27 décembre 1917 — à la Supérieure générale de l'Union Romaine des Ursulines.

[Coïncidence entre le troisième centenaire de l’institut et la guerre.]

Depuis longtemps déjà, mais surtout depuis la Révolution française, on
travaillait assidûment à ce que l'influence bienfaisante de l'Eglise,
réduite à une sphère de plus en plus restreinte, ne puisse plus enfin
s'exercer d'aucune manière dans la société humaine; et, au premier
chef, tout fut mis en œuvre pour que la femme échappât à la sollicitude maternelle de l'Eglise et à sa vigilance.

En effet, il est merveilleux de voir ce que peut la femme pour le
bonheur ou le malheur du genre humain; si se généralisent ses
faiblesses, tout l'ordre, tant domestique que civil, est facilement
bouleversé.

Ainsi on a pu voir, la religion une fois mise à l'écart, des femmes
pourtant bien élevées, perdre, en même temps que la piété, toute
réserve; et le nombre est trop élevé de celles qui, pour se livrer à
des occupations étrangères à leur sexe, adoptèrent les façons de faire
des hommes; ou qui, abandonnant les occupations du foyer, pour
lesquelles elles étaient faites, se jetèrent inconsidérément en plein
dans le combat de la vie.

De là vient cette déplorable perversion des mœurs, que le désordre,
issu de la guerre elle-même, a incroyablement renforcé et largement
propagé.

http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=2648&sid=92dce7700c46afe9ca81ebf04b4f97bb&mforum=micael

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Place et rôle de la femme dans la société chrétienne   Mer 21 Oct - 17:00

Lettre de son Éminence le Cardinal ANDRIEU,

Archevêque de Bordeaux

Bordeaux,
le 30 mars 1930.


Mon Révérend Père,

Cette nouvelle série de Conférences complète heureusement
celles que vous nous avez données déjà sur le Problème de la Famille,

II vous fallait bien, en effet, en venir un jour à examiner
les répercussions que menace d'avoir sur la vie de nos Foyers le
mouvement contemporain des idées et des mœurs qui tend à rendre la
femme de plus en plus complètement indépendante de l'homme.

Vous l'avez fait avec ce sens aigu des com­plexités de la vie
réelle, et avec cet art consommé des nuances qui caractérisent votre
méthode mais qui font le succès de votre parole.

Vous avez su tenir compte des situations nou­velles en face
desquelles se trouve placée la femme et des exceptionnelles difficultés
qu'elle rencontre. Mais vous avez su remettre cependant en pleine
lumière la juste notion de son rôle providentiel et de sa véritable
destinée.

Les solutions que vous avez proposées à ces graves et délicats
problèmes du Travail de la femme hors du Foyer, de sa participation à
la vie civique, du partage de l'autorité familiale an Foyer, sont
marquées au coin du bon sens et de la sagesse chrétienne, également
éloignées de cer­taines intransigeances qui veulent ignorer les faits
et de certaines audaces qui méconnaissent la nature créée par Dieu et
l'Ordre voulu par Lui.

De tout le bien que votre parole a pu faire, et de tout celui
qu'elle ne manquera pas de faire encore, je suis heureux, mon Révérend
Père, de vous remercier et de vous féliciter une fois de plus.

Veuillez agréer, mon Révérend Père, l'assu­rance de mes sentiments affectueusement dévoués en Notre-Seigneur.

PAULIN, Card. ANDRIEU,

Arch. de Bordeaux

http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=2651&mforum=micael

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Place et rôle de la femme dans la société chrétienne   Jeu 22 Oct - 21:19



Les Enseignements Pontificaux, Le Problème Féminin, Desclée, 1958 a écrit:
INTRODUCTION

DEPUIS le début du siècle, le rythme foudroyant de l'évolution technique aussi bien que sociale a entraîné la transformation complète du caractère de la vie féminine. La jeune fille et la femme, jusque-là confinées au foyer ou adonnées à des œuvres d'éducation et de piété, se sont vues brusquement jetées dans un monde où l'affaiblissement de la foi laisse le champ libre aux séductions multipliées par le progrès, mais où le salut de la famille, comme celui de leurs propres compagnes, réclame, jusque sur le plan social et politique, leur intervention active.

QUELLE doit être, devant une pareille mise en demeure, l'attitude de la femme chrétienne? Telle est la question sur laquelle les Souverains Pontifes, à maintes reprises, ont daigné se pencher, pour en scruter les données, en mesurer la gravité et y apporter la lumière.

C'EST cet enseignement du Pasteur suprême que le présent volume a pris pour tâche de recueillir. Autour des grandes allocutions de Sa Sainteté Pie XII, où le problème est abordé de front, on y trouvera un grand nombre d'autres textes. Discours reproduits en entier ou extraits rapides, ils n'ont été réunis ici que pour mieux éclairer le thème central. Ils attirent l'attention
de la femme sur les dangers multipliés qui la guettent dans le monde
moderne; ils lui rappellent sa glorieuse mission d'épouse et de mère;
ils lui indiquent les conditions d'une préparation efficace aux devoirs
nouveaux qui sont devenus les siens aujourd'hui.

MALGRÉ cet élargissement nécessaire, Le Problème féminin n'aborde donc qu'un domaine restreint. Situé au confluent des grands enseignements pontificaux sur la famille, sur les problèmes de la profession et du travail, de l'usage des richesses et de la paix intérieure et extérieure, il en abandonne l'étude directe aux autres volumes de la présente collection et ne s'y arrête lui-même que dans la mesure où il a pu y recueillir une direction spéciale pour la femme ou la jeune fille.

C'EST donc à elles, avant tout, qu'il est destiné, ainsi qu'à ceux à qui revient la délicate mission de les éclairer et de les conduire. Il voudrait constituer une sorte de manuel où chacune aimera à recueillir, comme lui étant personnellement adressés, pour la guider au milieu de la confusion actuelle, les enseignements du Vicaire du Christ.

http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=2646&mforum=micael

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Pie XI - L'émancipation   Sam 24 Oct - 3:01



L'ÉMANCIPATION



Ency. Divini Redemptoris, 19 mars 1937.



[Exposé de la doctrine communiste.]



Citation :
Le communisme n'admet aucun lien spécial de la femme avec la famille et
le foyer. En proclamant le principe de l'émancipation de la femme, il
l'enlève à la vie domestique et au soin des enfants pour la jeter dans
la vie publique et dans les travaux de la production collective au même
titre que l'homme; le soin du foyer et des enfants est dévolu à la
collectivité. Enfin, on retire aux parents le droit de l'éducation, que
l'on considère comme un droit exclusif de la communauté : c'est
seulement au nom de la communauté et par délégation que les parents
peuvent encore l'exercer.



Que deviendrait donc la société humaine fondée sur de tels
principes matérialistes? Elle serait une collectivité sans autre
hiérarchie que celle du système économique. Elle aurait pour unique
mission la production des biens par le travail collectif, et pour
unique fin la jouissance des biens terrestres dans un paradis où chacun
" donnerait selon ses forces et recevrait selon ses besoins ". C'est à
la collectivité que le communisme reconnaît le droit ou plutôt le
pouvoir discrétionnaire d'assujétir les individus au joug du travail
collectif, sans égard à leur bien-être personnel, même contre leur
propre volonté et, quand il le faut, par la violence. L'ordre moral
aussi bien que l'ordre juridique ne serait plus, dès lors, qu'une
émanation du système économique en vigueur; il ne serait fondé que sur
des valeurs terrestres, changeantes et caduques. Bref, on prétend
ouvrir une ère nouvelle, inaugurer une nouvelle civilisation résultant
d'une évolution aveugle : " une humanité sans Dieu " !


http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=2664&mforum=micael

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Place et rôle de la femme dans la société chrétienne   Mar 17 Nov - 22:57



LA FORCE DES SAINTS



Al. à l'occasion de la béatification de Maria Goretti, 28 avril 1947.



[Les joies apportées par la béatification. — Vie de la Bienheureuse.]



Ils se trompent lourdement ceux qui regardent la virginité comme un
fruit de l'ignorance ou de la naïveté des âmes chétives, sans passion,
sans ardeur, sans expérience, et ne lui accordent qu'un sourire de
pitié ! Comment pourrait-il, celui qui s'est rendu sans combat,
imaginer quelle force est requise pour dominer, durant de longues
années, durant toute la vie, sans un instant de faiblesse, les secrets
mouvements et les troubles des sens et du cœur, qui, depuis la faute
originelle, fermentent en la nature humaine dès l'adolescence ? Quelle
force pour résister, sans céder une seule fois, aux mille petites
curiosités de la vue, de l'ouïe, du goût, du toucher, qui invitent à
approcher les lèvres du calice enivrant et à respirer le parfum
capiteux qui émane des fleurs du mal ? Quelle force enfin, pour passer
au travers des turpitudes du monde, avec une force d'âme supérieure à
toutes les tentations, à toutes les menaces, à tous les regards
séducteurs ou moqueurs?



[Les saints. — Les jeunes filles vraiment chrétiennes]



Elles sont, sans doute, nombreuses; elles le seraient pourtant
encore plus, s'il y avait chez les parents plus de bonté vigilante et
affectueuse, chez les enfants une docilité plus confiante.Sans parler
des catastrophes qui précipitent tant de malheureux au fond de l'abîme,
des drames qui se dénouent par une mort sans espérance, des glissements
progressifs qui vont jusqu'à l'humainement irréparable, que"
d'égarements, de compromis, de capitulations! Vertige d'un instant que
l'étourderie fera d'abord oublier, mais dont l'humiliant souvenir
émergera plus tard, comme les bulles d'air à la surface d'une eau
stagnante, avec de poignants remords, dont l'amertume, même après le
repentir et le pardon, ne s'adoucit jamais totalement ici-bas.



En face de ces lamentables faiblesses, de ces misérables chutes,
admirez la force des cœurs purs! C'est une force mystérieuse, une force
qui dépasse les limites de la nature et même, souvent, de la vertu
chrétienne commune; c'est la force de l'amour pour l'Epoux divin qui
rejette quiconque oserait tenter sa fidélité, menacer la pureté de ses
sentiments.



[Amour généreux de Maria Goretti. — Son martyre]



Cinquante ans ne sont pas encore écoulés depuis la mort émouvante
de Maria Goretti, non moins remplis de transformations radicales dans
la vie de la jeune fille et de la femme, que de troubles et de
révolutions. Nous avons déjà montré amplement en d'autres occasions,
comment, au cours de ce demi-siècle, le monde féminin est sorti de la
réserve et de la vie recluse — caractéristiques de la période
antérieure — pour se lancer dans tous les domaines de la vie publique,
jusqu'au service militaire lui-même. Cette évolution s'est accomplie,
Nous pouvons l'affirmer, avec une incroyable célérité.



Si l'on ne veut pas que d'aussi rapides et profonds changements
aient, dans la vie religieuse et les mœurs de la femme, les plus graves
répercussions, il faut avant tout raffermir parallèlement en elle les
valeurs intérieures et surnaturelles qui resplendissent justement en la
nouvelle Bienheureuse : esprit de foi et de modestie, celle-ci non pas
seulement comme un instinct de pudeur turelle et spontanée, mais bien
comme une vertu hrétienne consciemment et systématiquement cultivée. D
olus tous ceux qui ont à cœur le bien de la société humaine et le salut
temporel et éternel de la femme, doivent exiger résolument que la
moralité publique se charge de protéger l'honneur de cette dernière.
Qu'en est-il en réalité? Serions-Nous dans l'erreur, en disant que
jamais aucune époque de l'histoire n'a peut-être, à ce point de vue,
autant manqué que la nôtre à ses devoirs envers la femme ?



[Malheur au monde à cause des scandales. — Espoir en la force de la grâce.]




http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=2707&mforum=micael

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Place et rôle de la femme dans la société chrétienne   Jeu 26 Mar - 22:16


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Place et rôle de la femme dans la société chrétienne   Aujourd'hui à 8:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Place et rôle de la femme dans la société chrétienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le statut de la femme dans nos sociétés..
» La place des jeunes dans la société chrétienne
» La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens
» Où se place la femme dans la prière en commun ?
» la place de la femme dans l'eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Questions/Réponses-
Sauter vers: