Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
JP B
Invité



MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)   Mer 8 Sep - 15:47

je n'attache nullement "l'Autorité [...]à la thèse du Père Guérard" comme si je le considérerais avoir été un Pape infaillible ainsi que vous m'en avez déjà accusé par ailleurs ( ! No ...) mais ne lui accorde (à ladite thèse) que l'autorité d'un théologien privé et reconnu par la Sainte Église du temps où celle-ci était en ordre, et dans laquelle, quoi qu'en disent certaines personnes personnes qui ne la comprennet pas, il n'est nulle part démontré de façon sérieusement probante qu'il y aurait des contradictions ou/et des erreurs et, pour ma part, je n'en ai trouvé aucune.

Cela dit, que Mgr Thuc ait "jugé solennellement", c'est possible, je ne nie pas, mais il n'a pas pourvu à la désignation d'un véritable Pape et a conservé matériellement (de façon analogique pour les bornés du Canada) celui qui ne l'était pas formellement.
C'est pourquoi je dis que nous sommes malheureusement toujours dans la même situation que si Mgr Thuc n'avait rien dit.

Alors, chère inquisitrice, où est ma "mauvaise foi" ? lol! ...
Revenir en haut Aller en bas
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)   Mer 8 Sep - 15:52

JP B a écrit:
je n'attache nullement "l'Autorité [...]à la thèse du Père Guérard" comme si je le considérerais avoir été un Pape infaillible ainsi que vous m'en avez déjà accusé par ailleurs ( ! No ...) mais ne lui accorde (à ladite thèse) que l'autorité d'un théologien privé etc...

L'autorité d'un théologien faillible oui, alors faites-vous humble et cessez de ramener votre thèse ici (je n'en veux pas).

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
JP B
Invité



MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)   Mer 8 Sep - 15:54

Lucie a écrit:

[...]

Je n'ai pas lu qu'Innocent III avait donné cette clause supplémentaire...



Quand il n'y a plus de Pape, soit parce que le précédent est décédé, soit parce que le clown qui occupait indûment le Siège Apostolique a été reconnu tel, les Cardinaux ou ceux qui, comme Mgr Thuc, possède le pouvoir juridictionnel, ne doivent-ils pas en élire un autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)   Mer 8 Sep - 15:59

Citation :
je n'attache nullement "l'Autorité [...]à la thèse du Père Guérard" comme si je le considérerais avoir été un Pape infaillible ainsi que vous m'en avez déjà accusé par ailleurs

Tant mieux, cher ami. Very Happy

Le jugement solennel étant porté, la Thèse qui pourrait s'appliquer à Ratzinger tombe à l'eau, car Ratzinger n'est pas même pape materialiter.

Citation :

Quand il n'y a plus de Pape, soit parce que le précédent est décédé, soit parce que le clown qui occupait indûment le Siège Apostolique a été reconnu tel, les Cardinaux ou ceux qui, comme Mgr Thuc, possède le pouvoir juridictionnel, ne doivent-ils pas en élire un autre ?

En attendant, votre "pape" est déposé. Une fois déposé, il est déposé, il ne redevient pas pape materialiter sous prétexte qu'un conclave n'a pas eu lieu après. S'il est déposé, il a un statut d'hérétique. De ce statut d'hérétique déclaré, il faudrait qu'il redevienne pape materialiter sous prétexte qu'il n'y a pas eu de conclave...


Dernière édition par Lucie le Mer 8 Sep - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)   Mer 8 Sep - 16:54

A Jacinthe :
Citation :

Au contraire, l’Eglise catholique est une société visible, et elle a une vie légale.
Notre-Seigneur est la tête invisible de l’Eglise. L’Eglise ne pourrait plus prétendre à la visibilité si sa hiérarchie était désignée par un personnage invisible, fût-ce Notre- Seigneur Lui-même.
Même en admettant un seul instant cette possibilité, il ne fait aucun doute que celui que Notre-Seigneur désignerait ne serait pas un successeur légitime de saint Pierre. La succession n’est légitime que si elle remplit les exigences du droit ecclésiastique ou de l’usage établi. Mais une succession par intervention divine ne remplit ni l’une ni l’autre de ces exigences. Par conséquent, le pape ainsi désigné ne serait pas le successeur légitime de saint Pierre” (20).
Jésus pourrait donc (de “puissance absolue”) choisir de nouveau un Pape, mais Il ne le fera jamais (21) (c’est impossible de “puissance ordonnée”) parce que c’est Lui-même qui a établi que Son Eglise, fondée sur Pierre, serait indéfectible; “les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle”. Et cette vérité de l’indéfectibilité de l’Eglise nous donne déjà le motif de fond de ce que nous soutenons
dans le titre du chapitre suivant.

21) Ce que nous avons affirmé n’est pas en contradiction avec ce qu’a écrit Mgr Guérard des Lauriers dans la même interview publiée dans le n° 13 de Sodalitium: “faute de M. [c’est-à-dire de la personne morale, donc des Evêques résidentiels habilités à convoquer un Concile général imparfait où l’on adresserait à Jean-Paul II les monitions canoniques], pas de résolution ‘canonique’ ! Jésus seul remettra l’Eglise en ordre, dans et par le Triomphe de Sa Mère. Et il sera évident pour tous que le salut sera venu d’en-Haut” (p.33). Cette intervention divine ne sera pas en effet contraire à la divine constitution de l’Eglise telle qu’elle a été établie par Jésus Lui-même. Un retour des Evêques et/ou du “pape” materialiter à la profession publique de la Foi serait (sera) par ailleurs un miracle
d’un ordre moral tellement extraordinaire qu’il serait à mettre sur le même plan que la conversion de saint Paul. En quelles circonstances cela adviendra – t-il, nous l’ignorons.

http://www.sodalitium.eu/index.php?ind=downloads&op=entry_view&iden=39

Je crois que vous vous êtes trompé, Jacinthe, si j'ai bien compris ce que vous avez voulu dire. .
Citation :


Concernant le document très intéressant auquel l'administrateur faisait allusion, j'aurais jusqu'ici tendance à donner raison à Clément : les divergences entre vos positions respectives sont beaucoup moins tranchées qu'elles n'apparaissent, liées en majeure partie à des querelles de vocabulaire, et aussi, vraisemblablement, à un certain goût de la polémique chez plusieurs intervenants. A titre d'exemple, il y a plusieurs années, j'avais eu la surprise de lire, dans le n° 54 de la revue Sodalitium (p. 17) cette réponse de Mgr Guérard dans l'éventualité prévisible où aucun des rares évêques encore valides ne verrait clair avant sa mort : "Jésus seul remettra l'Eglise en ordre, dans et par le triomphe de Sa Mère. Et il sera évident pour tous que le salut sera venu d'en-Haut." Et le commentaire de l'abbé Ricossa : "Cette intervention divine ne sera pas en effet contraire à la divine constitution de l'Eglise telle qu'elle a été établie par Jésus Lui-même." En présence de telles affirmations, je crois qu'on peut abandonner la thèse aux théologiens, et nous occuper plutôt du salut de notre âme
Je crois que leur position est précisément anti-pape extraordinaire, alors que cela est possible, comme le prouve cet Evêque consacré par les Anges cité par st Robert Bellarmin. Espérons qu'ils admettront leur erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacinthe
Invité



MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)   Mer 8 Sep - 18:33

Citation :
Je crois que vous vous êtes trompée, Jacinthe.
C'est bien possible, mais je ne vois pas en quoi : dans le passage que vous citez, l'abbé Ricossa compare le "retour des Evêques et/ou du “pape” materialiter à la profession publique de la Foi" au miracle de la conversion de saint Paul sur le chemin de Damas. Je n'y pensais plus en vous rappelant cette conversion et celle de saint Augustin ce matin, mais il est évident qu'on ne peut pas exclure que Dieu renouvelle ce type de miracle, même collectif, qui priverait d'ailleurs de toute légitimité apparente les modernistes qui refuseraient de se soumettre. En accompagnant la conversion de Clovis de celle de trois mille de ses subordonnés, Dieu a déjà résolu un problème du même ordre dans la société franque : il est fort probable que, sans elle, Clovis aurait eu bien du mal à conserver le pouvoir.

Cela dit, sauf erreur de ma part, la thèse de l'abbé Ricossa s'écarte au moins sur un point de celle défendue par Mgr Guérard : contrairement à l'abbé, ce dernier, à ma connaissance, et en particulier dans l'article cité (n° 13), ne reconnaissait aucune espèce de pouvoir aux faux évêques soi-disant consacrés suivant le nouveau rite de Paul VI, pas même pour l'élection d'un futur pape. C'est visiblement en pensant à l'inaction des seuls vrais évêques que Mgr répondait alors : "Jésus seul remettra l’Eglise en ordre, dans et par le Triomphe de Sa Mère".

En reconnaissant un pouvoir d'électeur aux faux évêques, l'abbé Ricossa s'écarte également de la constitution Cum ex apostolatus de Paul IV qui, lui non plus, ne reconnaissait aucune des nominations du faux pape.

Par contre, je doute que l'Eglise vous suive quand vous prétendez que l'acte de Mgr Ngo Dinh Thuc aurait eu pour effet de "déposer" les faux papes : au moment où il l'accomplissait, cet évêque avait déjà abdiqué depuis plusieurs années tout pouvoir de juridiction entre les mains de Paul VI, de même que Mgr Lefebvre et Mgr de Castro Mayer. Leur protestation garde sa valeur morale, certes, mais je ne vois pas comment on pourrait affirmer qu'ils parlaient au nom de l'Eglise.

Pour le reste, j'approuve votre remarque précédente sur la nécessité de se former doctrinalement, et c'est du reste une des raisons pour lesquelles j'interviens peu sur Internet : se former prend du temps. Mais je demeure beaucoup moins sûre que vous que ce devoir comporte celui de polémiquer avec des prêtres qui sont d'un avis opposé à nous. Car, soit la controverse touche à la foi, et il faut leur appliquer la règle que l'Eglise a toujours préconisée face aux hérétiques : ne surtout pas discuter, à moins d'avoir explicitement reçu cette mission. Soit la controverse reste du domaine des opinions permises, et dans ce cas, il faut bien avouer qu'un laïc n'a ordinairement aucun poids face à un prêtre (et encore heureux). Par contre, on peut parfois engager une discussion avec lui en privé, mais c'est alors plutôt le rôle des hommes : je me souviens que Don Bosco, qui parlait sans problème aux ministres, aux rois et même au Pape, avait pris pour résolution de ne jamais engager de conversation avec des femmes, ce qui, compte tenu de la faiblesse humaine, était une sage décision de sa part.

Je suis content d'avoir pu échanger quelques idées avec vous, mais ne m'en veuillez pas si je me fais rare : j'ai une vie bien remplie en dehors d'Internet, et la semaine est déjà bien avancée.
Revenir en haut Aller en bas
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)   Mer 8 Sep - 21:30

Very Happy Mince, je pensais avoir déposé la Thèse pour de bon, vu qu'on ne veut pas reconnaître la Bulle de S.S. Paul IV comme valable en ce moment (je n'en sais rien moi-même mais je pense que c'est le cas a priori, selon les règles qui veulent que l'on respecte une Loi dont on n'a pas la complète certitude qu'elle est annulée), vu qu'on ne veut comprendre que n'importe qui peut juger un Pape qui n'a pas la Foi, c'est ainsi que j'interprète S.S. Innocent III. Pour moi, un Pape qui n'a pas la Foi est déjà jugé, déjà déposé devant tous ipso facto.

La Thèse pour moi n'existe pas. Pour moi, quand on est Pape, c'est quand on a accepté sa charge, et pas avant, quand on est une simple matière, qui n'a donc pas la capacité de nommer des cardinaux. Pape materialiter, si j'ai bien compris, c'est : élu par un conclave qui n'a pas dit oui, j'accepte ma charge. Il n'a donc ni primauté d'honneur ni de juridiction, mais peut, à condition que le conclave soit composé de vrais cardinaux, accepter cette charge et devenir Pape. Cette "matière" n'est pas infaillible, donc, mais je crois que si cette matière n'a pas accepté sa charge, elle n'est donc pas Pape du tout. Soit on est Pape, soit on ne l'est pas. Appeler "pape" de la "matière" est donc pour moi un abus.

Je ne suis pas sûre de vous avoir suivi sur ce point : Je crois que Mgr Thuc a forcément conservé sa juridiction puisque il l'avait déposé entre mains de quelqu'un qu'il croyait vrai pape, et seulement à cette condition, à moins qu'il n'ait été déposé par le schisme ou l'hérésie, avec tous les autres, s'il n'avait pas été de bonne foi au Concile. La situation a été telle que je crois qu'il était possible d'être de bonne foi et donc de rester Evêque, même en étant au Vatican, même en signant, même en disant des bêtises contre l'infaillibilité comme Mgr Lefebvre, qui hésitait, et je ne crois pas que Mgr Thuc ait dit n'importe quoi au Concile car je n'en ai pas la preuve. Qu'il ait donc "abandonné" sa juridiction me paraît impossible, s'il était de bonne foi. Il l'a toujours conservé et utilisé dès sa reprise de conscience, pourvu qu'il ait été de bonne foi.
http://www.einsicht-online.org/assets/download/e1301.pdf

Vous êtes donc materialiter, chère Jacinthe, c'est bien dommage. J'ai voué une haine sans répit à cette Thèse, à cause du problème du Saint-Siège, et j'espère que Dieu nous donnera le fin mot rapidement.

Mais dites-moi, est-ce que, si un pape "extraordinaire" arrivait, vous y adhéreriez ? et combien parmi vous, je me le demande. J'avoue que la probabilité du schisme est même certaine, vu l'évolution de pensée materialiter à ce sujet. Le "pape" materialiter, la possibilité de sa conversion, a été trop bien installée dans les esprits pour que je ne pense pas à l'idée de schisme. Si un "pape materialiter" se convertissait, je ne pourrais même pas y adhérer, à moins qu'il fasse des miracles sérieux. Et pareil pour tous les autres sédévacantistes, ou quasiment. Il y en aurait pour faire défection, peut-être.

On risque donc de se retrouver avec des sédévacantistes qui refusent tout Pape, même extraordinaire, si ceux de Te Deum ou de leur position ne reconnaissent pas ses miracles, et je ne sais pas si tous le ferons ; avec des materialiter qui admettent leur pape converti ; et nous avec notre Pape miraculeux qui viendrait alors ou plus tard. Deux schismes en somme qui sont en vue.

En attendant, je crois que nous sommes tous catholiques, mais pas pour bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Via Cruc
Invité



MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)   Jeu 9 Sep - 2:03

Etant donné que le Bon Dieu ne peut ni se tromper ni nous tromper et que Notre Seigneur Jésus-Christ a dit "Tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans les cieux et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans les cieux", et comme nous n'avons pas aujourd'hui de Pape valide licite et légitime et Notre Seigneur ne se contredisant jamais, pour faire monter sur le Siège de Pierre un Pape Catholique valide, licite et légitime, selon sa volonté, Il ne peut que se plier aux Lois qu'Il déjà dictées par le passé par le biais du Saint Esprit à tous les Papes valides licites et légitimes d'avant Vatican II, et qui obligent !

Par conséquent, s'Il décide de faire monter sur le Siège de Pierre ce Pape, nous devrons absolument considérer la manière dont ce Pape sera arrivé sur le Trône de St Pierre !

Si ce Pape, arrive par le biais de transgressions des lois qui obligent, et de surcroit en plus incite à la transgression en prêchant le contraire de ce qui a toujours été prêché c'est qu'il ne sera pas vraiment le vrai Pape authentique que le Bon Dieu aura prévu et voulu !

Du temps de David, et donc de la période de l'Ancien Testament, le choix du Bon Dieu ne se faisait pas selon un choix arbitraire où en contradiction avec Sa Sainte Doctrine (les 10 commandements et les lois régissant les sacrifices du temps de Moïse et Aaron).

Ce sont les gens qui ont toujours été étonnés des choix de Dieu car leur pensée ne fonctionne pas comme celle du Bon Dieu !

L'homme a tendance à choisir le plus fort, le plus puissant, le plus apte, le plus capable; le plus érudit aux yeux humains pour'accomplir des missions (on choisit et recrute en fonction des diplômes, des compétences, de la concurrence et de la rentabilité, de la politique). Mais le Bon Dieu choisit en fonction de la droiture, de la loi qu'il a imposée toujours en respectant les lois qu'il a imposé Lui-même ! Notre Seigneur ne se contredit jamais et s'impose à Lui-même à appliquer ce qu'il impose aux autres pour le bien des âmes : Il est l'exemple à suivre par excellence !

Les miracles sont toujours des actes extraordinaires qui sortent de l'ordinaire et qui viennent pour réveiller les consciences endormies, mais ils ne sont pas suffisants pour induire le jugement final : telle ou telle personne est désignée pour être Pape ! Non !

En effet, la Révélation nous révèle que les impies feront eux-aussi des miracles qui seront extraordinaires et tromperont les méchants c'est à dire ceux-là même qui refusant la Foi Authentique subiront par cet aveuglement même, aveuglement spirituel, ténèbres intérieures déguisées sour une apparence de lumière miraculeuse, le début de leur propre condamnation ! Voilà le but de ces miracles : tromper "s'il était possible même les élus" !

Or les élus ont déjà été mis au courant des lois, des dogmes et de la Foi Intégrale, donc ces élus ne pourront être trompés parce qu'ils auront au préalable accepté et approuvé, donc dit "oui", aux lois et aux préceptes divins inspirés par Dieu à l'Eglise ! Ceux qui disent "non" perdent de facto l'élection !

Ces lois, ces préceptes ce sont les balises de reconnaissance du chemin royal, les potaux indicateurs qui nous permettent de nous repérer dans l'espace et dans le temps et donc de savoir où nous en sommes sur le chemin et combien de kilomètres il nous reste à parcourir, donc balises de reconnaissance de la voie spirituelle authentique, et qui mènent à bon port ! Les canons et les textes du Magistère valide licite et légitime de l'Eglise Catholique sont en quelque sorte le GPS breveté "made in Jésus-Christ Kingdom/l'Eglise Catholique" des fidèles catholiques et que personne n'a le droit de changer de modifier ou de falsifier sous peine de péché mortel et d'anathème ! "Pas un iota de mes Paroles ne passeront" a dit le Seigneur !

Donc, la façon la plus simple c'est de se conformer aux lois de l'Eglise car elles découlent directement de Dieu !

Et ces lois sont claires : un prêtre ayant professé l'hérésie publiquement, un apostat, un non-catholique ne peuvent être en aucun cas Pape valide licite et légitime ni s'assoir légitimement sur le Trône de St Pierre ! Car si cela était vraiment possible, ce serait admettre que l'iniquité repose et s'asseoit sur la sainteté et la pureté et que l'iniquité découle de la sainteté/pureté ce qui est un blasphème odieux car l'iniquité n'a absolument rien de commun avec la sainteté ni la pureté : elle ne peut pas les détrôner et ne le pourra jamais !

Léon XIII en disant "Ils ont posé leur siège d'iniquité sur le Siège de Sainteté/Pureté" ! a prophétisé à la fois l'inversion, l'insolence et le blasphème à venir !

Donc cela confirme l'éclipse de l'Eglise Catholique qui elle, est Sainte et demeure toujours Sainte et Pure avec ses chefs valides licites et légitimes, décédés et au ciel ou au purgatoire, ou vivants à notre époque sur terre et donc en instances de purification/conversion/contrition formant à la sainteté !

Les faux papes donc les intrus qui veulent qu'on les reconnaisse pour tels voudront absolument confirmer leur titre de Chef de l'Eglise Catholique en faisant des miracles par des moyens pas très catholiques (pseudo-miracles qui apparaîtront comme vrais) ! Mais le Bon Dieu nous a donné des critères pour reconnaître les faux des vrais miracles ! Donc même si les faux papes font semblant de garder les dogmes de la foi catholique (l'habit ne fait pas le moine) pour faire croire qu'ils respectent les lois, les élus ne seront pas dupes !

Nous avons pu constater à quelle allure Wojtyla s'est mis à "canoniser" à tour de bras un tas de gens dont Escriva de Ballaguer !

Nous avons pu aussi constater à quelle vitesse Ratzi a voulu canoniser Wojtyla, c'est à dire sans respecter les délais impartis, les lois en vigueur relatives aux procès de canonisation pour asseoir et confirmer authentiquement ces canonisations ! Mais curieusement il n'a pas canonisé le Saint Curé d'Ars qu'il a pourtant cité comme exemple et déclaré être Patron des Curés ! (Quelqu'un a-t-il introduit une demande de canonisation à son sujet ?). Le Saint Curé d'Ars n'a-t-il pas fait des miracles de la conversion de ses paroissiens et autres miracles ?

Dans le lot de ces gens "canonisés" trop vite, il y a peut-être, à cause de la rapidité de ces procédures de canonisations sans trop y regarder de près, quelques personnes dans le lot qui ne devraient pas l'être, et donc les conciliaires se mettront peut-être à demander l'intercession d'apostats pour leurs nécessités spirituelles et matérielles ! Ils seront peut-être exaucés mais probablement par le biais de gens condamnés à l'enfer autrement dit les démons! Je ne sais pas si j'exagère en envisageant cette hypothèse, ce que je dis à ce sujet reste à l'état d'hypothèse, vu que je ne connais pas du tout les personnes qui ont été "canonisées" par le sieur Wojty !

Quel intérêt un faux pape vraiment antichrist aurait-il à "canoniser" un vrai saint ? Il aurait intérêt à canoniser un faux saint pour que les gens tombent dans le panneau, servent les démons ! Bon à la rigueur il en "canoniserait" un ou deux vrais pour faire passer tous les autres faux saints et se rendre plus crédible auprès des vrais catholiques afin qu'ils croient qu'il est vraiment un vrai Pape !!






Revenir en haut Aller en bas
Jacinthe
Invité



MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)   Jeu 9 Sep - 8:32

Citation :
Vous êtes donc materialiter, chère Jacinthe, c'est bien dommage.
Very Happy Moi, voyez-vous, ça m'amuse toujours d'observer cette manie de coller aux gens des étiquettes. Je lis les écrits des prêtres de cette tendance avec intérêt, comme je lis les vôtres et ceux d'autres personnes, et je verse tout cela au dossier, en me gardant bien d'omettre des documents de plus grande autorité, telle que la bulle de Paul IV par exemple. Plus tard, peut-être de meilleures connaissances doctrinales me permettront-elles d'éliminer telle ou telle hypothèse, mais pas au stade où je suis parvenue en ce moment. Désolée...

Citation :
Mais dites-moi, est-ce que, si un pape "extraordinaire" arrivait, vous y adhéreriez ?
Il est évident que le Bon Dieu n'est pas lié par le droit canon. Le tout serait de déterminer en pareil cas si l'extraordinaire vient de Lui ou... de son singe. C'est là qu'une confirmation par quelques vrais évêques serait, non pas indispensable à mon avis, mais du moins utile (un peu comme la conversion des guerriers de Clovis que je prenais pour exemple). Et surtout, une étude sérieuse et solidement étayée de ce qui permet de distinguer un miracle authentique des prodiges diaboliques. N'oubliez pas la recommandation de Notre-Seigneur : Si l'on vous dit "le Christ est ici... Il est là-bas", n'en croyez rien (Matth. XXIV).
Revenir en haut Aller en bas
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)   Jeu 9 Sep - 12:17

Bon, vous êtes mitigée dans votre position, tant mieux chère Jacinthe. Je place des étiquettes, car cela s'est toujours fait dans l'Eglise selon les courants mauvais qui la traversaient, comme quiétistes, jansénistes, gallicans, etc... materialiter, pour moi, c'est encore un nouveau courant. Si vous restez avec la Bulle de S.S. Paul IV, tant mieux. Very Happy

St François de Sales a fait une étude pour qu'on puisse savoir qui peut avoir mission extraordinaire.
Citation :


Notre Seigneur allègue fort souvent sa mission pour mettre sa parole en crédit : " Comme mon Père m'a envoyé, je vous envoie " (Jean, 20 : 21) ; " Ma doctrine n'est point mienne, mais de Celui qui m'a envoyé " (Jean, 7 : 16) ; " Et vous me connaissez, et savez d'où je suis, et ne suis point venu de par moi-même " (28). Mais aussi, pour donner autorité à sa mission, il met en avant ses miracles, mais plutôt atteste que, s'il n'eut fait des œuvres que nul autre n'a faite parmi les Juifs, ils n'eussent point eu de péché de ne croire point en lui ; et ailleurs il leur dit : " Ne croyez-vous pas que mon Père est en moi et moi en mon Père ? Au moins, croyez-le par les œuvres " (Jean, 14 :11-12). Qui sera donc si osé que de se vanter de mission extraordinaire, sans produire quand et quand des miracles, il mérite d'être tenu pour imposteur : or est-il que ni vos premiers ni derniers ministres n'ont fait aucun miracle : ils n'ont donc point de mission extraordinaire. Passons outre. "
http://pagesperso-orange.fr/thomiste/fsalesa.htm
Je crois que cela vous intéressera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)   Jeu 9 Sep - 13:30

Citation :
Comme l'explique judicieusement joseph-olivier-guinand ici, votre message, Lucie, est public et non privé.

Donc, vous, Jacinthe et moi, nous parlons tranquillement en public officiellement, c'est ça... Very Happy Plus sérieusement, un laïc homme ne peut pas s'exprimer en public, publiquement, officiellement. Il va donc falloir supprimer tous les forums si vous dites n'importe quoi, comme cela... Vous aussi, vous n'avez le droit qu'à une coopération privée, et non publique. Seriez-vous en train d'expliquer que votre Evêque a fait de vous un apôtre laïc public et officiel alors que vous êtes d'accord avec moi qu'il ne vous l'accorderait pas. Actuellement, chacun de nous doit faire de l'apostolat, y compris les femmes, nous sommes envoyés par le Pape en personne, par sa personne morale, dans cette tâche.

Citation :
Alors, comment appelez-vous cette "matière" désignée pour devenir Pape mais qui ne le devient pas formellement ?
Une élection, tout simplement. Votre matière est un élu [de conclave], et c'est tout. Il n'a rien encore d'un Pape, et il n'est que désigné. Qu'est-ce que c'est que votre nouveauté en la matière...

Citation :
Vous avez "voué une haine sans répit à cette Thèse" !

Réaction bien féminine, basée sur les sentiments et non sur la raison plus propre à l'homme ! ...

C'est basé sur la raison, cette haine, M. Bontemps. A partir du moment où votre Thèse va droit au schisme, elle va contre l'Eglise catholique. Ne haïssez-vous pas les hérésies, ce qui va contre la doctrine catholique... Il est clair que si cette Thèse est mauvaise, je dois la haïr, comme tout ce qui est contraire à la vérité, et toujours.

Citation :
Cela dit, cependant, je vois que vous commencez à en saisir quelque peu les principes, mais tout est loin d'être assimilé.


Je crois que je commence à comprendre. J'avais déjà compris, mais vous mélangez tout, et après on se demande qu'est-ce que vous avez voulu dire... Mais comme je vous l'ai dit, si vous voulez que je vous lise, écrivez une vulgarisation non théologique de la Thèse. Une Thèse qui concerne juqu'au dernier des fidèles, donc jusqu'à la dernière femme, qui peut mener au schisme, si on ne la suit pas, comme vous le dites vous-même, c'est une certitude, et d'une importance capitale pour la Foi. J'avoue ne pas avoir envie de vous lire, voilà sans doute la raison qui fait que je ne comprends pas la Thèse, parce que je n'exerce pas mon intelligence sur ce que vous dites.

Citation :
"En attendant, [ponctuez-vous à la fin de votre message] je crois que nous sommes tous catholiques, mais pas pour bien longtemps."
Ignoreriez-vous donc la vertu théologale d'Espérance ?

J'espère que l'Eglise sera réhabilité un jour, mais peut-être bien sans les materialiter, c'est parfaitement possible, je ne connais pas l'avenir. Je crois que l'avenir s'annonce mal, si Dieu n'intervient pas.

Citation :
vous n'êtes pas habilitée à vous exprimer au niveau religieux.



Sr Marie Aimée de Jésus, qui a osé écrire "Jésus-Christ est le Fils de Dieu", n'est pas habilité à le faire, c'est cela ? Son enseignement est officieux, c'est sûr, elle n'a aucune autorité autrement qu'humaine, elle a parlé de son couvent, sans révélations privées, parce qu'elle a entendu parler de Renan qui niait la divinité de Jésus-Christ. C'est un exemple parmi d'autres. Combien de femmes ont publié : je pense à celles surtout qui se sont dévouées à écrire des vies de saintes personnes, qui ont publié des manuels sur l'éductation, le catéchisme. En clair, nous pouvons, nous les femmes, parler doctrine de l'Eglise et religion, mais pas disserter, philosopher sur des controverses théologiques ou philosophiques. Quant à l'imprimatur, hommes ou femmes, il faudra s'en passer pour l'instant.

Citation :
Lucie, ne savez-vous pas que ce n'est pas sur le merveilleux qu'il faut se fonder mais sur la Foi ?

Vous ne connaissez en rien le catéchisme, ou vous me dites qu'il n'y a pas de preuves tangibles que Jésus-Christ nous a donné la bonne doctrine chrétienne ? Apprenez en quoi le rationalisme est condamné si vous ne le savez pas.

Comment sommes-nous certains que la doctrine chrétienne que nous recevons de la sainte Eglise catholique est la vraie ?

Nous sommes certains que la doctrine chrétienne que nous recevons de l’Eglise catholique est la vraie, parce que Jésus-Christ, auteur divin de cette doctrine, l’a confiée par ses Apôtres à l’Eglise qu’il fondait et constituait maîtresse infaillible de tous les hommes, lui promettant son assistance divine jusqu’à la fin des siècles.

Y a-t-il d’autres preuves de la vérité de la doctrine chrétienne ?

La vérité de la doctrine chrétienne est démontrée aussi par la sainteté éminente de tant d’hommes qui l’ont professée et qui la professent ; par la force héroïque des martyrs, par la rapidité merveilleuse de sa diffusion dans le monde et par sa pleine conservation à travers tant de siècles de luttes variées et continuelles.

Où est le merveilleux là-dedans, M. Bontemps...
---------------------------------------------------------------------------

Dites-moi, cher JCMD, pourriez-vous me nommer modératrice pour que je puisse supprimer le flood JP B quand je le vois ?


Dernière édition par Lucie le Jeu 9 Sep - 13:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)   Jeu 9 Sep - 13:52

Citation :
Dites-moi, cher JCMD, pourriez-vous me nommer modératrice pour que je puisse supprimer le flood JP B quand je le vois ?

Ne vous inquiètez pas chère Lucie, je gère.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)   Aujourd'hui à 8:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Les pieds dans le plat (aucune volonté de provoquer)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» la femme l'enfant la lune sous ses pieds dans l'Apocalypse
» Français, voyez ceux qui dans le futur seront considérés, traitres à votre nation
» prise en compte de l'alcool dans les plats ?
» Le bon comportement lors des repas
» Gratin de courgettes inratable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Questions/Réponses-
Sauter vers: