Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L’Église enseignante & Vatican II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: L’Église enseignante & Vatican II   Jeu 18 Nov - 17:31

Pouvons-nous considérer qu’en disant que l’ensemble des Évêques s’est trompé lors du "concil[iabul]e vaticandeux" nous disions que c’est toute l’Église Catholique qui s’est trompée ?

Certes non !
Et cela pour plusieurs raison :

  1. Ce n’est pas l’ensemble (toute) de l’Église Catholique qui s’est trompée, ce n’est que l’ensemble des Évêques, et encore, pas ceux qui n’ont pas signé les textes erronés ;

  2. Ce n’est pas même la seule Église enseignante en tant que telle qui s’est trompée :
    En effet, l’Église enseignante est l’ensemble du Pape et des Évêques unis au Pape.
    Or, l’Église enseignante ainsi constituée de l’ensemble du Pape et des Évêques unis au Pape est infaillible, mais l’ensemble des Évêques sans le Pape peut fort bien se tromper.
    Et c’est ce qui est arrivé lors du "concil[iabul]e vaticandeux" : l’ensemble des Évêques s’est trompé manifestant ainsi que cet ensemble n’était pas l’Église enseignante et qu’il lui manquait, pour être l’Église enseignante et être en conséquence infaillible, le Pape. Lors du "concil[iabul]e vaticandeux", il n’y avait pas de Pape ! (Ou, au moins, il n’y en avait plus lors de la promulgation officielle des textes erronés.)
    Donc, si l’ensemble des Évêques sans le Pape peut se tromper, ce n’est pas l’Église enseignante en tant que telle qui s’est trompée lors du "concil[iabul]e vaticandeux".

Et donc, en disant que l’ensemble des Évêques s’est trompé lors du "concil[iabul]e vaticandeux", nous n’affirmons nullement, ni explicitement ni même implicitement, que c’est toute l’Église Catholique qui s’est trompée.

Nous accuser d’une telle chose n’est que l’effet d’un esprit partisan et malintentionné à notre égard, erroné quant à sa conception de ce qu’est l’Église Catholique (attribuant à une secte ce qui revient aux Évêques dans l’erreur) et, de ce fait, de tendance schismatique aggravée par un jugement arbitraire qu’il assène de lui-même contre tout un chacun décrétant par soi-même qui est dans l’Église Catholique et qui en est exclu, usurpant ainsi l'Autorité !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: L’Église enseignante & Vatican II   Jeu 18 Nov - 17:51

Citation :
Pouvons-nous considérer qu’en disant que l’ensemble des Évêques s’est trompé lors du "concil[iabul]e vaticandeux" nous disions que c’est toute l’Église Catholique qui s’est trompée ?

Non, puisque l'Eglise (comme Dieu d'ailleurs) ne peut ni nous tromper ni se tromper.

Citation :
pas ceux qui n’ont pas signé les textes erronés

Je suis tout à fait d'accord.

L'éclipse ne s'est donc pas faite "d'un coup", mais progressivement...

La "prophétie de saint Malachie" est également éclairante à ce sujet, quoiqu'on en pense...

Citation :
Et c’est ce qui est arrivé lors du "concil[iabul]e vaticandeux" : l’ensemble des Évêques s’est trompé

Une grande partie des Évêques oui, comme vous l'avez rappelé (donc pas ceux qui ont refusés de signer les textes hérétiques).

Citation :
(attribuant à une secte ce qui revient aux Évêques dans l’erreur) et, de ce fait, de tendance schismatique aggravée par un jugement arbitraire qu’il assène de lui-même contre tout un chacun décrétant par soi-même qui est dans l’Église Catholique et qui en est exclu, usurpant ainsi l'Autorité !

Là par contre, je ne vous suis pas. Car en ratifiant les textes, et en les appliquant durant les années qui ont suivies leur promulgation, ces évêques se sont tout simplement prostitués. Ils ont acceptés l'hérésie et le schisme, et ils s'y sont même identifiés de suite pour la plupart et progressivement pour les autres.

Leur cri est: "nous ne voulons plus de "l'église" du passé!"

Si vous ne voulez pas le voir, c'est votre problème.

Avec la promulgation de V2, une autre entité, qui n'est pas et ne vient pas (sauf si l'on parle de personnes) de l'Eglise catholique, a vu le jour. Et les catholiques s'y sont peu à peu agrégés, pour telle ou telle raison c'est à Dieu de juger.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: L’Église enseignante & Vatican II   Jeu 18 Nov - 19:17

Discussion ouverte également là:

http://messe.forumactif.org/salon-des-invites-f15/leglise-enseignante-vatican-ii-t2579.htm

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
joseph-olivier-guinand
Baptisé


Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: L’Église enseignante & Vatican II   Jeu 18 Nov - 19:35

C'est la secte conciliaire qui n'est pas l'Eglise Catholique, qui nous a trompé !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’Église enseignante & Vatican II   Aujourd'hui à 20:17

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Église enseignante & Vatican II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Dogme de la Vierge Marie
» Marie , Mère de l'Église ?
» L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont
» Une humoriste suggère de vendre le Vatican
» OFFICIEL : LE CARDINAL MARC OUELLET AU VATICAN !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Questions/Réponses-
Sauter vers: