Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Dim 21 Nov - 23:08

Après avoir inversé (lui et ses frères dans l'apostasie) les fins du Mariage, contredisant ainsi la Tradition et désacralisant le Mariage (ni plus, ni moins; voir condamnations du saint-Office, lien plus bas), l'abbé apostat joseph ratzinger accepte (légitimise, et répand dans sa secte) désormais l'utilisation du préservatif (la débauche quoi), s'opposant ainsi (une nouvelle fois) de fait à la Loi divine (purement et simplement).

Il est grand temps, enfin, d'ouvrir les yeux !



Citation :
Différentes sources:

http://benoit-et-moi.fr/2010-III/0455009e0207c0b02/0455009e371006c0d.html

http://www.la-croix.com/afp.static/pages/101120163950.iivyb7u9.htm

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2010/11/20/006-pape-preservatif-benoit-xvi.shtml

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=573704

L'enseignement infaillible et irréformable de l'Eglise de Dieu:

Citation :
« L'Eglise catholique, investie par Dieu même de la mission d'enseigner et de défendre l'intégrité des moeurs et l'honnêteté, l'Eglise catholique, debout au milieu de ces ruines morales, élève bien haut la voix par notre bouche, en signe de sa divine mission et elle promulgue de nouveau : que tout usage du mariage, quel qu'il soit, dans l'exercice duquel l'acte est privé, par l'artifice des hommes, de sa puissance naturelle de procréer la vie, offense la loi de Dieu et la loi naturelle, et que ceux qui auront commis quelque chose de pareil se sont souillés d'une faute grave".

(Pie XI, Encyclique Casti Connubii 1930)

"Notre prédécesseur Pie XI, dans son encyclique Casti Connubii, du 31 décembre 1930, proclama de nouveau solennellement la loi fondamentale de l'acte et des rapports conjugaux, à savoir : que tout attentat des époux dans l'accomplissement de l'acte conjugal ou dans le développement de ses conséquences naturelles, attentat ayant pour but de le priver de l'énergie qui lui est inhérente et d'empêcher la procréation d'une nouvelle existence, est immoral, et qu'aucune "indication" ou nécessité ne peut transformer une action intrinsèquement immorale en un acte moral et licite. Cette prescription est en pleine vigueur aujourd'hui comme hier, et elle le sera encore telle demain et toujours, parce qu'elle n'est pas un simple précepte de droit humain, mais l'expression d'une loi naturelle et divine."

(Pie XII : Discours aux Sages-Femmes, 29 octobre 1951)

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/le-mariage-la-contraception-etc-t1328.htm#17255

Voici venir la fin des fins...

Kyrie eleison

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.


Dernière édition par admin le Mer 24 Nov - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Matou
Invité



MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Dim 21 Nov - 23:58

Bonsoir comment pouvez vous traiter Le Pape de cette manière , n' êtes-vous pas catholique ?
Revenir en haut Aller en bas
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Lun 22 Nov - 0:10

Matou a écrit:
Bonsoir comment pouvez vous traiter Le Pape de cette manière , n' êtes-vous pas catholique ?

L'abbé apostat ratzinger n'est pas Pape.

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-rponses-f20/sedevacantisme-t2438.htm

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Matou
Invité



MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Lun 22 Nov - 0:49

Que me répondriez-vous si je vous disais :

Matthieu 12:25 ;

Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister ?
Revenir en haut Aller en bas
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Lun 22 Nov - 0:53

On vous répondra par ce que dit st Paul : qu'il y a-t-il de commun entre Bélial et Jésus-Christ ? Ou encore si Ange ou moi-même vous annonçait un autre évangile, qu'il soit anathème.

Ce pseudo-pape détruit la Foi catholique, la doctrine de Jésus-Christ, alors qu'il devrait être infaillible. Il détruit donc l'unité des chrétiens, car l'unité des chrétiens, c'est l'unité de la Foi. C'est donc lui qui divise et qui détruit le dépôt de la Foi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luernos
Baptisé


Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Lun 22 Nov - 0:58

.


Dernière édition par Luernos le Mer 16 Nov - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Lun 22 Nov - 1:29

Merci pour cette belle réponse cher Luernos.

Nos conciliaires pourraient toujours nous objecter:

"Mais vous savez, le "Pape" est "charitable", il veut sauver des vies !"

Et à cela, il est facile de répondre:

"La Charité véritable ne peut contredire la vérité et n'a pas pour fin le salut du corps, qui périra, mais de l'âme. Et par conséquent le Pape n'a pas pour mission de conduire les corps au Ciel, qui périront, mais les âmes. Renverser cette vérité, c'est l'apostasie."

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Matou
Invité



MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Lun 22 Nov - 1:43

Effectivement ce sont de belles réponses ,

Par contre vous ne m'avez pas répondu sur le fait que l'Eglise catholique ai pu engendrer un "souverain pontife" apostat ?

Comment l'église de Dieu a t-elle pu "lacher" sa propre maison ?
Revenir en haut Aller en bas
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Lun 22 Nov - 1:48

Matou a écrit:
Effectivement ce sont de belles réponses ,

Par contre vous ne m'avez pas répondu sur le fait que l'Eglise catholique ai pu engendrer un "souverain pontife" apostat ?

Comment l'église de Dieu a t-elle pu "lacher" sa propre maison ?

1) "Rome perdra la foi et deviendra le Siège de l'Antéchrist"

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/rome-perdra-la-foi-et-deviendra-le-siege-de-l-antechrist-t3405.htm#16453

2) L'Eglise catholique n'engendre aucun mal, encore moins l'apostasie.

3) Il y eut de très nombreux antipapes tout au long de l'histoire.

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Lun 22 Nov - 2:01



Une réaction:

Citation :
BENOIT XVI (ru, 22 nov. 2010) – Autre déclaration, encore plus étonnante, voire totalement déconcertante. Dans un livre réalisé avec un journaliste allemand, intitulé ‘Lumière du monde’ qui paraîtra cette semaine, on pourra lire, selon nos informations, ce qui suit.

A la question « L’Eglise Catholique n’est pas fondamentalement contre l’utilisation de préservatifs ? », le souverain pontife aurait répondu :

« Dans certains cas, quand l’intention est de réduire le risque de contamination, cela peut quand même être un premier pas pour ouvrir la voie à une sexualité plus humaine, vécue autrement. Il peut y avoir des cas individuels, comme quand un homme prostitué utilise un préservatif, où cela peut être un premier pas vers une moralisation, un début de responsabilité permettant de prendre à nouveau conscience que tout n’est pas permis et que l’on ne peut pas faire tout ce que l’on veut. Mais ce n’est pas la façon, à proprement parler, de venir à bout du mal de l’infection du VIH. Cela doit réellement se produire dans l’humanisation de la sexualité », aurait-il déclaré.

A vrai dire : cette prise de position est franchement consternante.

Le préservatif ne serait donc plus ‘intrinsèquement mauvais’ ? Tous les discours de l’Eglise à ce sujet jusqu’à présent seraient nuls et non avenants ? L’Eglise se serait trompée ? Pire : l’Eglise aurait donc trompé l’humanité sur la moralité de certaines pratiques très courantes, accablant inutilement les consciences? Elle aurait contribué, de ce fait, à répandre le sida dans le monde ? Elle devrait donc battre son mea culpa, faire des repentances publiques, payer des indemnités à ceux qui, en se conformant à ce discours, auraient contracté le sida et d’autres maladies sexuelles?

Déjà certains titres des média promettent des beaux jours : « ONU-SIDA applaudit l’ouverture de B16 sur le préservatif » (24heures, 21 nov.), « Benoît XVI retire la capote de l’index » (Libé, 20 nov.), « Un pas en avant … qui ne suffit pas » (Le Parisien, 21 nov.). D’autre part, où est l’implacable mise à nu de la tromperie des défenseurs du préservatif qui bernent les gens en sécurité là où, en 3 cas sur 100 (3%), il présente des défauts en infectant du Sida? Et surtout : où est exactement ‘le premier pas vers une sexualité plus humaine’ si ‘un homme prostitué’ utilise le préservatif, soutenu par le pape ? A quand la marque de préservatif ‘approuvée par le Vatican’ ?

Source

Citation :
RU 45 46/2010 DEPECHE HEBDOMADAIRE DE NOUVELLES CHRETIENNES

Disponible en français, anglais et allemand, gratuit par courriel.

Sans copyright (mais mentionnez « ru » s.v.p.).

« RU », le service de presse du réseau UNEC, BP 70114, F-95210 St-Gratien

Rép./Fax 01 34 12 02 68 – unec@wanadoo.fr – www.radio-silence.tv (section RU, avec archive)

Admin de ce forum: J'éspère que nos lecteurs (FSSPX, CRC, FSSP, ICRSP, et autres conciliaires) ouvriront enfin les yeux, car ces gens là qui occupent Rome ne sont pas l'Eglise de Dieu, ils ne sont ni Pape, ni évêques ni rien du tout... ce ne sont que des apostats.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.


Dernière édition par admin le Lun 22 Nov - 2:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Lun 22 Nov - 2:30

Autre réaction:

Citation :
L'abbé Ratzinger remet en question un principe fondamental de la morale chrétienne





http://www.catholique-sedevacantiste.com/article-l-abbe-ratzinger-remet-en-question-un-principe-fondamental-de-la-morale-chretienne-61457022.html

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Luernos
Baptisé


Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Lun 22 Nov - 14:50

.


Dernière édition par Luernos le Mer 16 Nov - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Lun 22 Nov - 15:04

SACRA VIRGINITAS. Encyclique sur la Chasteté et la Virginité du 25 mars 1954, Pape Pie XII.

http://www.virgo-maria.org/articles/2006/VM-2006-03-06-1A00-Pie_XII_Sacras_Virginitas.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Lun 22 Nov - 16:47

Citation :
vous savez cet amour qui s'origine dans l'éros, et qui nous convainc que la victime de votre vice apprend ainsi l'amour, il faut drait subir le trop grand amour du pervers dont on est victime...Vous voyez ce que je veux dire. Tout est permis, si c'est fait "par amour" : le renversement diabolique enseigné par la secte et ses soeurs protestantes!

Je comprends parfaitement ce que vous dîtes... Crying or Very sad

Là ou Notre Seigneur Jésus-Christ commandait "Aimez vous les uns les autres, comme je vous ai aimé"; là satan et ses fils enseignent:

"Abusez-vous les uns les autres !" Twisted Evil

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Mar 23 Nov - 18:32


_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
joseph-olivier-guinand
Baptisé


Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Mer 24 Nov - 2:09

Le problème dans la réflexion traditionaliste c'est de partir du principe (issu généralement d'un profond désir contraire à la raison, à la vérité au bon sens, aux faits mêmes), un principe donc: Ratzinger est Pape et on "fait avec" le reste, on adapte ses horreurs à ce principe. Non ce n'est pas catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Mer 24 Nov - 16:46

Abbé Belmont + Maledictus XVI

Publié le novembre 24, 2010 par sedevacantisme

Suite de notre précédent article: Benoit XVI et le préservatif



Maledictus XVI



Personne n’ignore que le prénom Benoît – Benedictus – signifie béni : celui dont on parle bien, celui qui est loué et digne de louanges, celui auquel on souhaite du bien, celui qui est glorifié, celui auquel on attribue le bien, celui qu’on remercie du bien. Le béni par excellence est Dieu.

Le contraire est maledictus, le maudit, nom qui convient au démon et à tous ceux qui concourent à son œuvre de perversion des esprits, des âmes et des cœurs.

En ces jours de tristesse, celui que le monde entier nomme Benoît XVI n’est plus qu’un maudit. Ce n’est pas moi qui le maudis, c’est lui qui se fait maudire du Dieu trois fois saint parce qu’à la face de ce monde – qui n’attendait que cela – il vient de creuser une brèche dans le dernier rempart qui tenait encore (en gros) contre le flot de l’impiété et de la luxure partout triomphantes.Le dogme est depuis longtemps emporté : l’indifférentisme qui est la suite inéluctable de la prédication de la liberté religieuse a ôté des intelligences toute connaissance de la vérité révélée ; et là où elle est encore connue, on y adhère qu’à titre d’opinion (vénérable, respectable, consolante, roboratrice, préférable, belle, édifiante, émouvante – mais opinion !)

La sainte liturgie est depuis longtemps emportée par la désacralisation, la protestantisation, la créativité, la religion de l’homme. Cet écrin dissous, les sacrements qui constituent le trésor de l’Église se sont quasiment évaporés.

La révolution conciliaire n’avait pas encore directement touché à la morale sexuelle (qu’on me pardonne ce mot putride, et ceux qui suivront !) et conjugale. Certes, la confusion des fins du mariage organisée par Vatican II a fait des ravages ; certes le doute que Paul VI a laissé planer pendant quatre ans sur l’illicéité fondamentale de la contraception a eu raison des mœurs conjugales ; mais enfin Humanæ vitæ avait marqué une limite qui coïncidait avec la morale naturelle. Certes, ce rappel de la loi morale naturelle avait été rendu inopérant par la licence laissée aux évêques de le contredire, par vingt-cinq ans de puritanisme de Jean-Paul II qui, tout en rappelant la lettre de la loi, la sapait par en dessous par un naturalisme omniprésent.

Mais enfin, cela tenait encore et le monde qui voit en Benoît XVI le chef de l’Eglise de Jésus-Christ pouvait encore ce dire qu’il y avait là un rempart – qu’il s’en réjouisse ou qu’il le déplore.

Eh bien, c’est fini. Il n’y a plus rien.

— Comme vous y allez ! Benoît XVI n’a rien renié, n’a rien permis, n’a rien changé.


— Le monde ne s’y est pas trompé (même s’il aimerait en rajouter !). C’est la première brèche qui est la catastrophe : tout le reste sera emporté tôt ou tard. Et c’est déjà fait dans le monde entier par le tam-tam médiatique. Et cela, ledit Benoît XVI ne pouvait pas l’ignorer.

— Mais enfin, il s’agit d’un entretien avec un journaliste, et non d’un acte magistériel.


— Et alors ? le résultat est le même, ou pire encore parce qu’un livre est beaucoup plus accessible qu’un acte plus ou moins sibyllin.

— Et puis il ne s’agit pas d’une promotion ou d’une autorisation du préservatif, mais simplement de l’affirmation qu’en certains cas il représente un moindre mal.


— C’est là que se cache le cœur du scandale.D’abord, parce que le justifier en un cas (même si c’est le justifier en disant qu’on ne le justifie pas), c’est le justifier en principe ; et là personne ne s’y trompe. Il ne reste plus qu’à étendre peu à peu ce domaine de justification, et il ne restera pas pierre sur pierre du saint Mariage.Ensuite, justifier ainsi cet accessoire immonde, c’est ôter la crainte du châtiment, c’est favoriser et étendre le mal. La religion conciliaire avait déjà laissé tomber dans l’oubli le Jugement de Dieu et les peines infernales qui sont le châtiment du péché. Le préservatif est une invention pour pécher sans en porter les conséquences, sans craindre cette justice immanente de la maladie du sida (et consorts). Admettre son usage, c’est ouvrir le dernier rempart qui retenait encore les hommes (tout au moins quelques-uns) au bord de l’abîme.Pis encore, c’est nier que le péché en lui-même soit le plus grand de tous les maux et, d’une certaine façon, le seul mal. C’est aggraver le mal de Dieu (de l’offense faite à Dieu) pour diminuer (pour prétendre diminuer) le mal de l’homme. C’est une inversion démoniaque.

— Mais enfin, Benoît XVI n’évoque qu’un cas où le préservatif, qui est contre-nature je vous l’accorde, ne peut pas aggraver des actes qui sont déjà contre nature.


— Je vous l’ai dit, cela favorise ces actes ; et accumuler les conditions contradictoires à la loi divine, c’est s’enfoncer dans l’abjection, c’est multiplier les péchés, c’est blasphémer Dieu. Faut-il qu’on ait perdu le sens chrétien pour ne pas s’en apercevoir.Nous allons maintenant entendre le concert des bons apôtres qui vont nous rebattre les oreilles en arguant que ce n’est pas un acte ex cathedra, qu’une exégèse en six volumes démontera qu’il y a un moyen de concilier cela avec la morale chrétienne, et qu’il ne faut pas avoir un esprit chagrin qui voit le mal partout. Nous les avons déjà entendus lors des visites aux synagogues et autres mosquées, au baiser du Coran et aux autres actes qui bafouent la foi et scandalisent les chrétiens

– s’il en reste après tout cela.

Ces arguties ne convainquent personne, ne retirent aucun mal : elles ne font que diluer la vérité et déshonorer Dieu.Quant à ceux qui choisissent de participer à la Messe, le sacrifice de la miséricordieuse Rédemption, où l’on déclare solennellement que l’Église catholique est una cum Benoît XVI, et qui lui font ainsi une efficace allégeance, qu’ils examinent donc dans quelle spirale de vilenie ils mettent leur âme et celles de ceux que le Bon Dieu leur a confiés.Très douce Vierge Marie, donnez-nous la grâce de pleurer avec vous !

———————————————————————————–

Voici un des nombreux communiqués de presse qui révèle l’infamie.Dans un livre-entretien , le pape Benoît XVI admet, pour la première fois, l’utilisation du préservatif « dans certains cas », « pour réduire les risques de contamination » par le virus du sida.

Un virage pour certains, une évolution pour d’autres. Mais que dit – vraiment – le souverain pontife dans ces écrits ?À la question « l’Église catholique n’est-elle pas fondamentalement contre l’utilisation de préservatifs ? » le souverain pontife répond, selon la version originale allemande : « Dans certains cas, quand l’intention est de réduire le risque de contamination, cela peut quand même être un premier pas pour ouvrir la voie à une sexualité plus humaine, vécue autrement. »

Pour illustrer son propos, le pape donne un seul exemple, celui d’un « homme prostitué », selon le texte original allemand et ses versions anglaise et française, tandis qu’un extrait en italien cité par le quotidien du Vatican évoque une prostituée. Il considère, dans ce cas précis, que cela peut être « un premier pas vers une moralisation, un début de responsabilité permettant de prendre à nouveau conscience que tout n’est pas permis et que l’on ne peut pas faire tout ce que l’on veut ».

Précisant : « Ce n’est pas la façon à proprement parler de venir à bout du mal de l’infection du VIH. La bonne réponse réside forcément dans l’humanisation de la sexualité. »

Lumière du Monde, publié mardi [23 novembre 2010] en versions allemande et italienne et, le 3 décembre, en version française aux éditions Bayard Presse.

SOURCE (cliquez)

http://sedevacantisme.wordpress.com/2010/11/24/maledictus-xvi/

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Mer 24 Nov - 21:45



Pie XII Allocution au congrès international de "la fédération mondiale des jeunesses féminines catholiques, 18 Avril 1952 (extrait) :


Citation :
"Les obligations fondamentales de la loi morale:

On demandera comment la loi morale, qui est universelle, peut suffire, et même être contraignante dans un cas singulier, lequel en sa situation concrète est toujours unique et « d’une fois ».

Elle le peut et elle le fait, parce que justement à cause de son universalité la loi morale comprend nécessairement et « intentionnellement » tous les cas particuliers, dans lesquels ses concepts se vérifient.

Et dans des cas très nombreux elle le fait avec une logique si concluante, que même la conscience du simple fidèle voit immédiatement et avec pleine certitude la décision à prendre.

(..)
Du reste Nous opposons à l’« éthique de situation » trois considérations ou maximes.

La première : Nous concédons que Dieu veut premièrement et toujours l’intention droite ;mais celle-ci ne suffit pas.
Il veut aussi l’oeuvre bonne.


Une autre : il n’est pas permis de faire le mal afin qu’il en résulte un bien (Rom. iii, 8 ). Mais cette éthique agit – peut-être sans s’en rendre compte – d’après le principe que la fin sanctifie les moyens.

La troisième : il peut y avoir des situations dans lesquelles l’homme, et spécialement le chrétien, ne saurait ignorer qu’il doit sacrifier tout, même sa vie, pour sauver son âme...".

Texte complet:

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/21/41/34/pie-xii--la-morale-de-situation.pdf

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Jeu 25 Nov - 22:55

J'aime bien l'usage question/réponse de l'Abbé Belmont, je trouve que c'est plus accessible pour comprendre, comme pour le catéchisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luernos
Baptisé


Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Ven 26 Nov - 1:06

.


Dernière édition par Luernos le Mer 16 Nov - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Ven 26 Nov - 19:58

Monsieur l'abbé Belmont



(B16 arborant sur sa mitre le "dieu" Pan)

Les « braves gens » volent au secours de l’innommable

Malgré la turpitude du sujet, qu’on me permette de revenir sur ce qui a été évoqué ici-même voici deux jours : l’entretien que le locataire du Vatican a accordé à Peter Seewald, entretien dans lequel il présente comme moindre mal en certaines circonstances l’utilisation du « préservatif », immonde accessoire de la corruption humaine et de l’abjection des pécheurs dont les crimes « crient vengeance devant Dieu » (catéchisme de saint Pie X, n. 25).

La profonde malice de cette affaire est propagée par les « braves gens » (j’y inclus en bonne place les catholiques qui se proclament traditionnels, éclairés, modérés, lucides etc.) qui essaient de se persuader que cette « ouverture » est conforme à la doctrine catholique – blasphème ! – et au bon sens (tant qu’on y est, pourquoi pas ?).

Cela, au fond, ne doit pas étonner : quand on parvient à « justifier » des négations (directes ou indirectes) de la foi, on n’est pas en peine pour agir de même à l’égard de l’ordre moral – qui est en dépendance de la nature reçue de Dieu et de l’ordre surnaturel par Lui gratuitement adjoint.


*
* *

Les « braves gens » ont donc commencé par se retrancher derrière l’affirmation qu’on ne peut aggraver l’intrinsèquement pervers et le contre-nature ; de là on déduit qu’en empêcher les effets mortels – même si c’est par un moyen tout aussi abominable – est une « responsabilisation », un commencement de lueur d’aurore du bien. Tout juste si on ne chante pas Alléluia !

La « responsabilisation » d’un crime qu’on facilite… l’éviction (bien illusoire) de la mort des corps par l’amplification de la mort des âmes… la destruction de la dernière barrière capable d’arrêter les pauvres pécheurs dans la voie de l’abjection… Ah ! les bons apôtres !

Et voilà que le « porte-parole du Vatican » a pris soin de démolir leur beau principe, puisque la brèche ouverte par le livre en question s’applique aussi bien à ce qui n’est pas contre-nature qu’à ce qui est contre-nature, et à ce qui est davantage contre-nature que le contre-nature lui-même.

« Le porte-parole du Vatican, le père Frederico Lombardi, a déclaré lors d’une conférence de presse, mardi, qu’il avait demandé à Benoît XVI si ses propos s’appliquaient seulement aux hommes.

« Le pape a répondu que cela n’avait pas d’importance, et que la seule chose importante était l’intention d’être responsable et de prendre en considération la vie de l’autre personne. Cela s’applique “si vous êtes une femme, un homme, ou un transsexuel”… C’est une première étape de prise de responsabilité pour éviter de transmettre un risque grave à un autre, a dit le père Lombardi. » (Sympatico.ca ; Lefigaro.fr)

Que le Bon Dieu me pardonne de transcrire ces paroles à vomir. Mais comment ne pas voir que la « petite brèche » n’a pas mis vingt-quatre heures pour s’élargir considérablement ? Il n’est pas besoin d’être prophète pour annoncer que cela n’ira qu’en s’aggravant.

Que vont donc inventer « les braves gens » pour nous justifier cet élargissement qui montre bien qu’il s’agit d’un principe, d’une acceptation de principe dont on exclut (encore, pour un temps) l’application au mariage légitime.


*
* *

Mais qu’ils ne nous prennent pas pour des ânes ! Car on nous a déjà fait le coup avec l’avortement !… « Vous comprenez, bonnes gens, l’avortement est une abomination, c’est entendu, mais lorsqu’il est pratiqué clandestinement, cela met la vie de la mère en danger et c’est dans conditions d’hygiène et de contagion déplorables. Donc, tout en refusant le principe qu’on accepte, tout en affirmant que “c’est un échec”, il faut autoriser (dans de justes limites, évidemment, et selon sa conscience, cela va de soi) et légaliser l’avortement. Cela sauvera des vies [les vies des criminelles…], évitera des maladies etc. »

La seule différence, c’est que c’est la république athée, anti-chrétienne et maçonnique qui susurrait cette parodie de raisonnement. Maintenant, c’est le Vatican qui nous ressort ces sophismes : « La seule chose importante [est] cette intention d'être responsable et de prendre en considération la vie de l'autre. » (Lefigaro.fr, ibidem)

Dix ou douze ans auparavant, il y avait eu la loi sur la contraception, « qui est un moindre mal, pour éviter l’avortement »…

Le tout est d’organiser une progressive familiarisation avec le mal : ainsi, on anesthésie les consciences, on apprête tous les reniements, on prépare toutes les audaces des ennemis de Dieu.

C’est ce que vient d’accomplir le patron du Vatican : les pratiques qu’il évoque, les pervers qu’il met en scène, les sophismes qu’il énonce… tout cela est bien vilain, n’est-ce pas ! très vilain. Mais cela fait tout de même partie de la famille (et demain ou après-demain vous les accepterez, mais il ne faut pas vous le dire pour ne pas effaroucher les « braves gens » : ça marche à tous les coups).

*
* *

L’écœurant aplatissement des « braves gens » devant la perversion morale encouragée (oui : encouragée !) par le Vatican n’a pas comme unique cause la sape dogmatique dont ils sont les victimes (et parfois les acteurs). Certes le relativisme moral s’origine dans le relativisme dogmatique, mais il y a autre chose.

Cette autre chose, je l’identifie comme étant une idolâtrie de la vie humaine. Les braves gens, à bon droit, n’admettent pas le raisonnement placé ci-dessus et qui justifie l’avortement. Pour rien au monde, ils ne voudraient attenter à « la vie ». Ils sont « pro-vie », « anti-choice » et récusent tous les sophismes qui viendraient diminuer leur combat et leur conviction. C’est fort bien et ce n’est pas moi qui vais le leur reprocher, car l’avortement est un crime abominable.

Le malheur est que, quand il s’agit de la loi de Dieu en d’autres domaines, ils n’apportent plus la même détermination ; ils admettent beaucoup plus facilement qu’on la bafoue, qu’on choisisse autrement. « Chacun sa façon de voir, n’est-ce-pas. Quant à moi, jamais je ne me livrerai à de telles choses. Mais il faut comprendre… ».

De fait donc la vie humaine est placée au dessus de la loi de Dieu, de la vérité de la foi, de l’honneur de celui qui nous a créées, élevés, sauvés.

Il y a là un fond d’idolâtrie qui ne dit pas son nom. On accorde moins d’importance à l’intégrité de la foi qu’au « combat de la vie ». À la limite, on finira par estimer (sans se le dire) que les martyrs qui ont sacrifié leur vie (et poussé les autres à la sacrifier) pour la foi ou la vertu n’ont pas respecté l’ordre des valeurs.

Jean-Paul II a pu meurtrir la foi et l’honneur de Dieu par sa prédication de la « dignité de l’homme », il a pu outrager la pudeur par sa « théologie du corps », ce n’est pas grave, il était « pour la vie » ; Benoît XVI, son digne successeur, inaugure une « théologie du latex », ce n’est pas grave, c’est « pour prendre en considération la vie de l’autre ».

Des Vicaires de Jésus-Christ ? Mais pour qui prenez-vous Jésus-Christ ?

*
* *

Je regrette deux choses.

La première est d’avoir intitulé ma chronique précédente « Maledictus XVI ». Je le regrette uniquement parce que je me suis aperçu (trop tard) que les ennemis de l’Église ont souvent employé cette expression. On se demande pourquoi d’ailleurs : ils devraient bien s’apercevoir qu’« il » travaille pour eux !

La seconde est que plusieurs de ceux qui, à juste titre, se sont élevés contre l’ignominie de Benoît XVI aient parlé de son « apostasie » dans cette affaire. Non, il faut garder aux mots leur sens juste et précis, surtout quand il est canoniquement défini. Canon 1325 § 2 : « Toute personne qui après avoir reçu le baptême et tout en conservant le nom de chrétien, nie opiniâtrement quelqu’une des vérités de la foi divine et catholique qui doivent être crues, ou en doute, est hérétique ; si elle s’éloigne totalement de la foi chrétienne, elle est apostate ; si enfin elle refuse de se soumettre au Souverain Pontife et de rester en communion avec les membres de l’Église qui lui sont soumis, elle est schismatique. »

L’inflation verbale entrave le fonctionnement normal de l’intelligence et empêche l’expression de la vérité, sans parler de la justice dans les paroles.

Et puis, si Benoît XVI apostasiait publiquement et formellement, reniant le nom de chrétien et désertant le Saint-Siège, ce serait « une première étape de prise de responsabilité pour éviter de transmettre un risque grave à un autre » ! Le mal serait moindre que la situation présente car il ne pourrait plus infecter personne : ce serait « être responsable et prendre en considération la vie de l’autre personne ».

Ne vous scandalisez pas de mon propos, braves gens, je ne fais qu’appliquer les principes qu’un charlatan vous vante comme catholiques.

http://www.quicumque.com/article-les-braves-gens-volent-au-secours-de-l-innommable-61740358.html

Maledictus XVI



http://www.catholique-sedevacantiste.com/article-maledictus-xvi-61790980.html

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Sam 27 Nov - 11:44


_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Luernos
Baptisé


Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Lun 29 Nov - 14:07

.


Dernière édition par Luernos le Mer 16 Nov - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Jeu 2 Déc - 16:58


_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Laurent



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/12/2010

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Jeu 9 Déc - 2:27

Sur la question de la sexualité, la position de l'Eglise a toujours eu le mérite de la clarté. Il n'existe une tolérance que pour les formes de régulation des naissances dites naturelles, type méthode Ogino. Quant à se laisser embarrasser par des questions plutôt triviales, du style : vaut-il mieux se livrer à la prostitution homosexuelle avec un préservatif ? il est encore heureux que les papes s'y soient toujours refusés. Où va-t-on, avec de pareilles considérations ? A quand les avis pontificaux sur les pratiques sado-masochistes ou la zoophilie ?
Je ne peux pas croire que Ratzinger fasse ce genre de déclarations sous quelque pression que ce soit. C'est un théologien qui sait pertinemment ce qu'il dit. Tout se passe comme si, après avoir prudemment rassuré les conservateurs sur son prétendu traditionnalisme, il avançait un pion pour voir quelles réactions cela suscite et s'il peut sans crainte parler peut-être ex cathedra sur un sujet comme celui-là (tout en évoquant sa démission, sa fatigue, etc. Mon oeil! Il devrait être déposé, oui...).
Il n'est d'ailleurs même pas nécessaire qu'il parle ex cathedra, car une simple prise de position telle que celle-là dans un entretien publié est déjà porteuse de conséquences désastreuses pour l'ensemble de la chrétienté et du monde. C'est donc une faute publique d'une extrême gravité que vient de commettre le personnage qui se fait appeler Benoit XVI. Comme le faisait remarquer Monseigneur Lefebvre, le libéralisme peut s'accommoder de la doctrine catholique. Un catholique libéral peut réciter le Credo et adhérer en conscience à tous les dogmes. La vérité de la foi n'est pas attaquée, même lorsqu'un pape se rend dans une mosquée ou dans une synagogue, voire quand il essaye de concilier le dogme de la Résurrection avec la dialectique hégélienne ou le nihilisme heideggérien. Mais ici, c'est me semble-t-il la Vérité elle-même qui est bafouée. Et bien que le sujet puisse sembler bien trivial (il ne devrait en réalité pas sortir des confessionnaux), force est de constater que c'est par ce biais ignoble et vulgaire que l'homme qui se fait appeler Benoit XVI est en train de nous montrer son vrai visage. Qui tiendra pour la Vérité si l'Eglise ne la tient plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Jeu 9 Déc - 13:43

Citation :
Qui tiendra pour la Vérité si l'Eglise ne la tient plus ?

Pour moi, la secte conciliaire, enfantée avec l'élection de Roncalli-Jean XXIII et née avec la promulgation du conciliabule Vatican 2 par Montini-Paul VI, n'est pas la sainte Eglise catholique.

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Laurent



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/12/2010

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Jeu 9 Déc - 19:37

Peut-être avez-vous raison, mais on n'avait encore jamais entendu un pape, ni même d'ailleurs un antipape, violer publiquement par ses propos le sixième commandement. En ce sens, c'est une première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Jeu 9 Déc - 20:16

Apocalypse de saint Jean (partie 1/ 4)

Bête aux deux cornes comme l'Agneau et parlant comme le dragon




La suite:

http://www.dailymotion.com/playlist/x16qvh_sedevacantisme_antechrist/2#videoId=xcp7ho

Version écrite:

http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=183&start=0&mforum=micael

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Laurent



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/12/2010

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Ven 10 Déc - 1:30

« De l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu ne mangeras pas » (Gn 2, 17)

35. Nous lisons dans le livre de la Genèse : « Le Seigneur Dieu fit à l'homme ce commandement : " Tu peux manger de tous les arbres du jardin. Mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu ne mangeras pas, car le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort " » (Gn 2, 16-17).

Par cette image, la Révélation enseigne que le pouvoir de décider du bien et du mal n'appartient pas à l'homme, mais à Dieu seul. Assurément, l'homme est libre du fait qu'il peut comprendre et recevoir les commandements de Dieu. Et il jouit d'une liberté très considérable, puisqu'il peut manger « de tous les arbres du jardin ». Mais cette liberté n'est pas illimitée : elle doit s'arrêter devant « l'arbre de la connaissance du bien et du mal », car elle est appelée à accepter la loi morale que Dieu donne à l'homme. En réalité, c'est dans cette acceptation que la liberté humaine trouve sa réalisation plénière et véritable. Dieu qui seul est bon connaît parfaitement ce qui est bon pour l'homme en vertu de son amour même, il le lui propose dans les commandements.
Encyclique Veritatis Splendor, 1993

Cette analyse lumineuse de la doctrine du péché originel semble pouvoir être rapprochée, et de ce qui se passe aujourd'hui, et de l'Apocalypse de saint Jean, et de la seconde Epître de saint Paul aux Thessaloniciens, et des discours eschatologiques de Notre Seigneur Jésus-Christ dans les Evangiles de saint Marc et de saint Matthieu. Je ne conteste pas le fait que le concile Vatican II ait pu ouvrir la voie à ce qui est en train d'advenir. Mais souvenons-nous aussi de la promesse faite par Notre Seigneur Jésus-Christ à saint Pierre et des conséquences annoncées, conséquences immédiates et dévastatrices, "lors donc que vous verrez l'Abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, installée dans le Saint Lieu." Toutefois, pour éclairer le temps présent, ces prophéties ne doivent pas nous désespérer ou nous empêcher d'agir à notre modeste niveau. La difficulté extrême vient du tonnerre d'applaudissements qui salue ces propositions scandaleuses : "Enfin un "pape" selon nos voeux", c'est ce que chantent tous les médias, la grande presse, la télévision, la radio, et même Carla Bruni. Ce n'est peut-être pas ce que pense la majorité silencieuse des catholiques sincères ou simplement honnêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Ven 10 Déc - 1:48

Vous savez, la tactique moderniste est bien rodée... un pas en avant (pour tromper les fidèles, la graine de l'hérésie est planté dans l'esprit des crédules, pour les faire rallier), et aussitôt après deux en arrière (pour rassurer ses frères dans les loges).

Saint Pie X le disait lui-même: "ouvrez leur livre, la première page est parfaitement orthodoxe, mais les suivantes absolument hérétiques."

Personne ne dit que l'enseignement des apostats conciliaires (de Roncalli-Jean XXIII à Ratzinger-Benoit XVI compris) est tout noir, puisque rien ici-bas est tout noir. Mais il suffit d'une seule erreur pour qu'un enseignement ne soit plus La Vérité (Absolue, Immuable), il suffit d'une seule erreur pour nous convaincre, au regard de la Foi (Dogme), que ces gens là n'ont jamais été le Pape (par exemple dignitatis humanae, nostra aetate, lumen gentium, etc...).

La Vérité n'admet pas même une poussière d'erreur, sinon ce n'est pas La Vérité.

Evitons à l'avenir de citer celui qui baisa le coran, ou un de ses frères dans le reniement, car ici l'hétéro-doxie n'a pas sa place.

Bien à vous.

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif   Aujourd'hui à 22:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Apostasie : l'abbé ratzinger accepte le préservatif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L’abbé Ratzinger mondialiste
» Le père Ratzinger et le préservatif
» L’abbé apostat Ratzinger soutient la marche pour la vie ?
» L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont
» "Je suis prêtre, célibataire et je le vis bien : suis-je normal ?" - Abbé Amar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Questions/Réponses-
Sauter vers: