Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L’Apostolicité de la Sainte Église Catholique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: L’Apostolicité de la Sainte Église Catholique   Lun 28 Fév - 15:08

Le "Mer 23 Fév 2011, 08:26",
Edouard Marie Laugier a écrit:
Il n'y a aucune contradiction entre le fait qu'il subsistera toujours une Eglise enseignante et les prophéties de la Sainte Vierge. Bien au ocntraire [sic] la Sainte Vierge Marie nous donne l'explication au travers de l'Eclipse [sic] de l'Eglise Catholique. L'Eglise est eclipsée [sic], et nous n'avons plus aucune autorité visible.

Que cela ne soit pas de Foi n'empêche en rien de prendre avec le plus extrême sérieux les propos de Marie, laquelle n'intervenant [sic] jamais pour ne "rien dire". Il serait téùéraire [sic] tout de même de rejetter [sic] son propos sous prétexte qu'il n'est pâs [sic] de Foi.... surtout lorsqu'à côté de cela on espère le Salut par l'intermédiaire d'une bande de renégats qui ont coupés [sic] les liens avec la Foi Catholique mais que par légalisme on se plait à croire qu'il [sic] seront l'instrument de Dieu pour le relèvement.

En tant que Catholique ayant la Foi je suis assez effaré de vous voir si rapidement évacuer l'option de la Sainte Vierge Marie, presque content de ne pas être obligé d'y croire, pour vous ruer sur vos lubbies [sic] matérialiter [sic].

Quand aux propos de luernos, que vous louez, vous devriez les faire votre [sic]: votre "thèse" assénée aussi souvent et de toute part dépasse la simple "croyance personnelle sous votre seule responsabilité"
"Il n'y a aucune contradiction entre le fait qu'il subsistera toujours une Eglise enseignante et les prophéties de la Sainte Vierge."
Je n'ai jamais dit qu'il y a "contradiction entre le fait qu'il subsistera toujours une Eglise enseignante et les prophéties de la Sainte Vierge" : la contradiction existe entre ce dogme de Foi et l'interprétation qu'un clown camarguais fait, inconsidérément, des propos de la très Sainte Vierge Marie !

"Bien au contraire, la Sainte Vierge Marie nous donne l'explication au travers de l'éclipse de l'Eglise Catholique."
Oui ! Mais un gardien de bœufs prend prétexte de ladite explication pour dire n'importe quoi et, en particulier, des choses contraires à la Foi...

"L'Eglise est éclipsée, et nous n'avons plus aucune autorité visible."
Formaliter (formellement), Gardian, formellement !
Materialiter (matériellement), le gardien de bœufs n'a pas autorité pour le décréter…

"Que cela ne soit pas de Foi n'empêche en rien de prendre avec le plus extrême sérieux les propos de Marie, laquelle n'intervient jamais pour ne "rien dire"."
Ce n'est que ce super-excité de Gardian, alias Edouard Marie Laugier, alias joseph-olivier-guinand, lequel confond garder l'Église et garder les bœufs, qui fait accroire, le calomniateur insinuant qu'il est, que je ne prendrais pas "avec le plus extrême sérieux les propos de Marie"…

"Il serait téméraire tout de même de rejeter son propos sous prétexte qu'il n'est pas de Foi…"
Entièrement d'accord ! Où donc est le problème ?…

"surtout lorsqu'à côté de cela on espère le Salut par l'intermédiaire d'une bande de renégats […]"
Quelle est cette… ânerie ? (Pour rester poli.)
  1. Je n'espère le "Salut" avec une majuscule, personne ne peut espérer le "Salut" avec une majuscule, que par la Miséricorde de Dieu !… ;
  2. Quant au "relèvement" comme Edouard Marie Laugier l'a écrit le "Mer 09 Fév 2011, 15:13" et que signifie éventuellement le "Salut" dont il parle ici, j'ai déjà répondu, le "Jeu 10 Fév 2011, 03:22" : Pauvre Edouard Marie Laugier, "homme de peu de foi", qui ne comprend pas que "l'avenir de l'Eglise [est]entre les mains de"... Dieu !" Rolling Eyes
Vraiment, pauvre clown ! clown

"[…] que, par légalisme, on se plaît à croire qu'ils seront l'instrument de Dieu pour le relèvement."
Il est faux et, partant, calomnieux de dire que je me "[plais] à croire [que les dits "renégats"] seront l'instrument de Dieu pour le relèvement" mais, contrairement à ce super-excité, je n'exclus nullement cette possibilité car je ne mets, contrairement à cet anarchiste qui abhorre le "légalisme", aucune limite à la toute-puissance de Dieu !…

"En tant que Catholique ayant la Foi […]"
FAUX ! Voir ci-dessous et mes messages précédents…

"[…] voir si rapidement évacuer l'option de la Sainte Vierge Marie, […]"
FAUX ! Voir ci-dessus.

"[…] vous ruer sur vos lubies materialiter."
Combien de fois ai-je demandé à ce demeuré de prouver que la distinction entre la forme et la matière, appliquée à l'élu d'un conclave, était une "lubie" ?
Et combien de fois le même demeuré, incapable d'argumenter avec la raison mais seulement d'affirmer gratuitement avec ses seuls sentiments, s'est-il dérobé ?…

C'est que monsieur le gardian est spécialiste des dérobades après avoir joué, petit roquet qu'il est, la mouche du coche ou, plutôt, la mouche à bœuf, ce qui lui convient mieux, à ce gardien de bœufs !

C'est ainsi que le "Lun Oct 25, 2010 1:15 pm",
Edouard-Marie a écrit:
Finalement je n'ai pas besoin d'attaquer la thèse vous le faites très bien tout seul. Avec de pareils discours personne n'est attiré par la "marchandise" cassiciacum.
Vous devriez prendre des vacances, (re) voir le principes des deux cités, refaire une retraite, et vous comprendrez qu'il n'y a point besoin de longs discours et de thèses pour comprendre l'évidence.

L'eau et l'huile ne se mélangent pas: je n'ai pas besoin de faire plus savant pour être dans le juste.
Ce à quoi, 3 minutes plus tard (http://www.phpbbserver.com/nouveaulfc/viewtopic.php?p=758&mforum=nouveaulfc#758) je lui ai répondu
PIUS Decimus a écrit:
Réponse trop facile : "Finalement je n'ai pas besoin d'attaquer la thèse" !

Môssieur le gardien de bœufs se défile toujours ! _movinggreen ...

En quoi, s'il vous plaît, môssieur le grand philosophe doublé d'un profond théologien, ladite thèse est-elle absurde ?

Ce n'est pas une pétition de principe qu'il faut apporter pour répondre, bien sûr, ce n'est pas une affirmation du jugement préétabli asséné comme un axiome qui prend comme point de départ le résultat auquel il faut arriver (ce qui est un cercle vicieux...) ; non ! ce qu'il faut, c'est démontré que la thèse est absurde pour telle ou telle raison dans ce qui la fonde et qui exposé dans la page précédente et que, dans ce qui la fonde, il y a une erreur à tel ou tel endroit...

Autrement, si cela n'est pas fait, ce qui est absurde, en conséquence, ce n'est pas la thèse dont on ne peut alors prouver l'absurdité, non, ce qui est absurde, c'est votre réaction, c'est votre manque de jugement fondé, en un mot, c'est vous-même, pauvre demeuré ! :grin:

C'est encore ainsi que le "Jeu 10 Fév 2011, 09:19",
Edouard Marie Laugier a écrit:
Je ne vois pas en effet trop pourquoi je perdrais mon temps à répondre à un vulgaire personnage qui accole au catholicisme l'image de la vulgarité en plus d'adhérer à une thèse qui va chercher son Eglise enseignante dans la fange conciliaire dont les sacrements (ordinations et sacres) ne sont même plus catholiques.

D'autant que c'est une assez grosse perte d'un temps dont je dispose peu. Il faut bien payer les retraites de ceux qui passent leur temps à insulter les opposants à la thèse, entre deux "pontifications" dignes de petits maitres autoproclamés en théologie.
Ce à quoi, le même jour à "13:38", je lui ai répondu
Citation :
Edouard Marie Laugier a écrit:
Je ne vois pas en effet trop pourquoi je perdrais mon temps à répondre à un vulgaire personnage qui accole au catholicisme l'image de la vulgarité en plus d'adhérer à une thèse qui va chercher son Eglise enseignante dans la fange conciliaire dont les sacrements (ordinations et sacres) ne sont même plus catholiques.

D'autant que c'est une assez grosse perte d'un temps dont je dispose peu. Il faut bien payer les retraites de ceux qui passent leur temps à insulter les opposants à la thèse, entre deux "pontifications" dignes de petits maitres autoproclamés en théologie.
Laughing Very Happy Rolling Eyes clown Twisted Evil
Magnifique (si l'on peut dire !...) dérobade !
Quand on n'a pas plus d'arguments que ça, on n'ramène pas sa fraise, guignol !...

"Il faut bien payer les retraites de ceux qui passent leur temps à insulter les opposants à la thèse, entre deux "pontifications" dignes de petits maitres autoproclamés en théologie."
Jaloux !
Jaloux et... idiot : quand ce clown était petit garçon (ce qu'il est toujours, vu la profondeur de ses considérations !...) c'était les vieux, à propos desquels il se plaint aujourd'hui de payer les retraires, qui lui payaient ses écoles dont il a si mal profité !...

"môssieur" Edouard Marie Laugier, donc, se défile...
Dont acte !

Et encore :
Le "Mar 04 Jan 2011, 19:07"
joseph-olivier-guinand a écrit:
JP B a écrit:
Ainsi nous avons vu que, même dans les écrits de saint Robert BELLARMIN, rien ne s’oppose, au contraire, à la thèse dite de Cassiciacum puisque, tant que le « “pape” materialiter » (c’est-à-dire qui n’est pas formellement Pape pour hérésie au moins matérielle officiellement publiée) ne s’est pas « manifesté obstiné » par l’inobservation des avertissements ordonnés par Saint Paul et rappelés par saint Robert BELLARMIN, il ne peut pas être considéré comme « manifestement hérétique » et donc il n’est ni déposé par quiconque ni n’est déjà déposé par le fait même puisque son hérésie peut encore ne pas être « incorrigible »…
C. Q. F. D. !


Jean-Paul BONTEMPS


Ceux qui connaissent leur catéchisme, même s'ils sont non confirmés et non chevaliers savent qu'une hiérarchie de renégats ne peuvent en rien composer même matériellement, l'Eglise Catholique dans ses actes (conclaves) ou la représenter (en perpétuant la succession apostolique). Pourquoi ? Parce que l'Eglise est sainte et que la secte conciliaire est diabolique et que les deux n'ont aucun lien.
Quand à l'obstination, cela fait rire tout le monde ici ...
Ce à quoi, le même jour à "20:16", je lui ai répondu
Citation :
Où est, FORMELLEMENT, la "hiérarchie de renégats" ?

Tous ceux qui composent la hiérarchie officielle de... (de quoi, au juste, selon notre excité camarguais ? selon lui, l’Église a-t-elle encore quelques membres hiérarchiques ? ...) l’Église officiellement encore appelée catholique, sont-ils, TOUS, FORMELLEMENT, des "renégats" ?

Qui les a déclarés tels, hormis quelques excités comme notre camarguais (du haut de leur suprême Autorité !…) ?
« Ceux qui connaissent leur catéchisme, fussent-ils non confirmés et non chevaliers », savent que décréter ainsi de sa propre autorité lorsque l’on n’en a aucune dans l’Église, est une usurpation, un acte matériellement schismatique !

Mais, de plus, notre excité camarguais semble bien nier les recommandations de saint Paul lui-même qui ordonnait l’observation des avertissements rappelée par ailleurs par saint Robert BELLARMIN, Docteur de l’Église, pour MANIFESTER l’obstination d’un hérétique – jusque là (avant les dits avertissements) MATÉRIEL uniquement – et, ce faisant, pouvoir le déclarer FORMELLEMENT hérétique, avertissements qui, s’ils ne sont pas accomplis, ne permettent pas de le déclarer FORMELLEMENT hérétique mais seulement de le considérer comme MATÉRIELLEMENT hérétique.

Et donc, en plus d’usurper l’Autorité dans l’Église et d’accomplir ainsi un acte matériellement schismatique, notre excité camarguais, niant les recommandations de saint Paul lui-même, tombe nécessairement dans l’hérésie au moins matérielle !…
Et sa seule réponse fut celle-ci :
joseph-olivier-guinand a écrit:
Citation :
l’Église officiellement encore appelée catholique,

Shocked Shocked Shocked

Plus légaliste on ne fais pas


Edouard Marie Laugier a écrit:

JPB affirme que je prétend à la mort de la hiérarchgie [sic] enseignante ?
Pure calomnie, bien évidemment et vous le savez très bien.

J'affirme qu'il y a toujours une hiérarchie catholique de même que l'Eglise catholique existe et n'est point morte: elles sont simplement eclipsée [sic] et cela, la Sainte Vierge nous en a prévenu il y a plus d'un siècle et demi !!

Alors qu'est ce qui est hérétique ?

De croire aux prophéties de la Sainte Vierge, qui n'intervient pas pour dire n'importe quoi et dont les paroles doivent être prises au sérieux ou quelqu'un comme vous qui, pour faire subsister l'Eglise Catholique, va chercher uen [sic] hiérarchie qui verse dans le modernisme et qui, il [sic] ne pourra l'empêcher, ne sera à terme absolument plus validement consacré [sic] ni même ordonné [sic].

[…]

« JPB affirme que [Edouard Marie Laugier] prétend à la mort de la hiérarchie enseignante » ?
Bien évidemment : « quelqu'un comme vous qui, pour faire subsister l'Eglise Catholique, va chercher une hiérarchie qui verse dans le modernisme et qui, vous ne pourrez l'empêcher, ne sera à terme absolument plus validement consacrée ni même ordonnée. » (Ou « quelqu'un comme lui qui, pour faire subsister l'Eglise Catholique, va chercher une hiérarchie qui verse dans le modernisme et qui, il ne pourra l'empêcher, ne sera à terme absolument plus validement consacrée ni même ordonnée. ») Ce qui signifie que, contrairement à ce qu’affirme Edouard Marie Laugier, il n’y a plus de hiérarchie catholique enseignante et qu’en conséquence l’Église militante toute entière disparaît !
Alors, « Pure calomnie » ? Certes non !
En effet, contre les affirmations gratuitesdu sieur Edouard Marie Laugier, la démonstration est faite, ci-dessus

« […] la Sainte Vierge nous en a prévenu il y a plus d'un siècle et demi !! » ?
Je ne mets pas en doute la chose, mais les révélations privées, même reconnues par l’Église Catholique, ne sont jamais de Foi ! Ce qui est de Foi, c’est que l’Église enseignante ne puisse disparaître car si l’Église enseignante disparaît, c’est nécessairement l’Église militante toute entière qui disparaît…

C’est pourquoi ce qui est (au moins matériellement) hérétique, c’est de croire aux prétendues “prophéties” attribuées (faussement ?…) à « la Sainte Vierge » qui ne sont pas de Foi, contre ce qui est de Foi, savoir, en l’occurrence, que la hiérarchie catholique enseignante existe toujours quand, ainsi qu’il est démontré ci-dessus, Edouard Marie Laugier affirme implicitement qu’il n’y en a plus puisque, pour lui, cette « hiérarchie verse dans le modernisme et [qu'elle] ne sera à terme absolument plus validement consacrée ni même ordonnée » !

C’est également pourquoi, Edouard Marie Laugier, je le répète :
  1. Vous n'avez pas la Foi :
    a) En effet, la Foi nous enseigne que l’Église enseignante ne peut disparaître : sinon l’Église militante toute entière disparaît !
    b) Vous écrivez : « il est un fait avéré, inévitable qu'à terme la "hiérarchie" [officielle] cesse d'être composé de véritables évêques pour n'être composé que de pseudos évêques à la consécration invalide. » Vous proclamez ainsi la mort de l’Église enseignante, ce qui est une hérésie !
    c) Vous parlez encore (ibidem) « d'un relèvement que je ne place pas au sein d'un mouvement qui n'est plus l'Eglise Catholique. » Vous escomptez donc voir « un relèvement » hors de l’Église enseignante continuant celle des Apôtres, c’est-à-dire dans une autre Église que celle fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ, rompant ainsi l’Unité et l’Apostolicité de la Sainte Église Catholique !…
    d) En proclamant que vous ne placez pas ledit “relèvement” « au sein d'un mouvement qui n'est plus l'Eglise Catholique », vous affirmez implicitement que ceux qui continuent, ne serait-ce que matériellement, la hiérarchie officielle de la Sainte Église Catholique, ne sont absolument pas ladite hiérarchie de l’Église Catholique et, conséquemment, que celle-ci est morte ! Vous réitérez ainsi l’hérésie du point b) ci-dessus…

  2. N’ayant matériellement pas la Foi catholique, vous ne pouvez avoir la vertu d’Espérance (car la Foi conditionne tout) et en effet :
    a’) Vous refusez d’espérer que Dieu, qui est la Vérité même, puisse convertir des conciliaires et, par cela, rétablir une hiérarchie légitime aujourd’hui formellement défaillante ;
    b’) Vous ne placez pas votre espérance, écrivez-vous, « dans une assemblée de [ceux qui continuent, ne serait-ce que matériellement, la hiérarchie officielle de la Sainte Église Catholique] », montrant que vous n’espérez pas réellement en l’indéfectibilité de la Sainte Église Catholique ;
    c’) Vous n’espérez pas « un relèvement […] au sein de ceux qui continuent, ne serait-ce que matériellement, la hiérarchie officielle de la Sainte Église Catholique » mais la « disparition prévue de tout évêque catholique » !

  3. N’ayant matériellement ni la Foi ni l’Espérance catholiques, vous ne pouvez avoir la vertu de Charité…
    Et en effet, vous ne cessez de faire des jugements téméraires et vous usurpez l’Autorité montrant par là une attitude schismatique, toutes choses contraires à la Charité :
    Le 25/10/2010 à 21h59, sur le site http://www.catholique-sedevacantiste.com/,
    edouard marie laugier a écrit:

    Encore et toujours cette distinction qui voudrait que les renégats modernistes soient dédouanés des hérésies auxquelles ils adhèrent, en pensant avec une naiveté [sic] poussée à l'extrême qu'il [sic] ne seraient pas "conscient" [sic] et encore moins volontairement dans ces hérésies là.

    C'est beau cette défense jusqu'au boutiste [sic] des pires ennemis d el'Eglise [sic] Catholique au nom d'une soit-disant [sic] prudence voulant ne pas condamner sans "preuves".

    Que faut il de plus ? Le moindre laic [sic] qui en ferait autant ne serait plus considéré comme catholique: et ces renégats devraient avoir le bénéfice du doute et de la bonne foi ?

    Enorme.

    Ils sont apostat [sic] et en face .... et c'est même très certainement leur intention collective que ne [sic] pervertir la foi catholique.

    Il ne s’agit aucunement de « [dédouaner] des hérésies » (c’est-à-dire des doctrines que j’ai abondamment dénoncées tandis que vous n’en avez pratiquement rien dit !…) ni même de dédouaner ceux qui adhèrent aux dites hérésies ;
    Il ne s’agit nullement de déclarer, de ces derniers, « qu'ilS ne seraient pas "conscientS" » ;
    Mais il s’agit de reconnaître que nous n’avons pas l’Autorité pour déclarer quoi que ce soit.
    Passant outre ce fait que vous n’avez, pas plus que moi, l’Autorité pour déclarer quoi que ce soit, vous USURPEZ ainsi l’Autorité ! Et, ce faisant, votre démarche est, de soi, par essence, schismatique…
    (En disant cela, je n’ai pas dit que vous étiez personnellement schismatique de façon formelle : je ne parle que de votre manière d’agir qui est un fait et non de votre personne. – Néanmoins, vous, vous jugez les personnes au lieu de vous en tenir aux faits…)

    En revanche, oui, il s’agit de penser que, au moins pour certains, ils ne sont peut-être pas « volontairement dans ces hérésies-là. »
    Pour votre part, vous pensez (ce qui est votre droit) et vous proclamez ( ce dont vous n’avez pas le droit) que TOUS ceux qui se trouvent dans l’Église officielle sont « VOLONTAIREMENT dans ces hérésies-là. » !
    Vous n’avez réellement pas peur de l’un des plus grands travers opposés à la charité chrétienne, j’ai nommé « le jugement téméraire »…
    Et ce jugement téméraire, vous l’appliquez indistinctement à tous ceux qui se trouvent dans l’Église officielle qu’ils y soient volontairement ou non, qu’ils soient ou non conscients d’être avec des hérétiques… En un mot, vous amalgamez sans discernement aucun, tout le monde dans le même panier, vous faisant fort de posséder seul, avec exclusivement ceux qui pensent entièrement comme vous, la vérité.
    Il ne s’agit en rien de « [défendre – et encore moins “jusqu’au bout” – les] pires ennemis d el'Eglise [sic] Catholique » : il s’agit de se tenir à sa place ! (Mais il est vrai que cela, vous ne savez pas faire…)
    Il ne s’agit pas plus de ne pas « condamner sans "preuves" au nom d'une prétendue prudence » (soi-disant, et non « soit-disant », ne s’emploie que pour une personne qui, non seulement peut parler [ce qu’une chose ne peut faire], mais, de plus, parle précisément d'elle-même : “soi-disant” = « dire de soi ») mais il s’agit de ne pas condamner soi-même publiquement de notre propre autorité car nous n’avons pas l’Autorité pour le faire publiquement. (En revanche, nous avons tout le loisir – et même, j’ose le dire, le devoir – de tenir par-devers nous les fautifs des hérésies vaticandeuses comme condamnés d’avance comme, je n’en doute pas, ils le seront quand notre Mère la Sainte Église Catholique retrouvera l’Autorité en acte dont elle souffre aujourd’hui l’absence.

    Cela dit, vous m’accusez de faire une « défense jusqu'au-boutiste des pires ennemis de l'Eglise Catholique au nom d'une prétendue prudence voulant ne pas condamner sans "preuves". »
    Or, ce faisant, non seulement vous m’accusez sans preuve (ce qui serait un jugement téméraire) comme le démontre mon paragraphe ci-dessus, mais vous savez fort bien tout ce que j’ai écrit CONTRE les vaticandeux (notamment ici, principalement dans les deux premiers messages et surtout dans le second ; et , principalement depuis le deuxième jusqu’au cinquième messages et surtout dans les troisième, quatrième et cinquième messages) et, donc vous savez fort bien ce que je pense de ces gens-là… Ce qui fait qu’à mon égard, môssieur, vous CALOMNIEZ !


Ce n'est nullement là "Faire un esclandre lorsqu'on affirme que l'apostat ratzinger est hérétique et apostat", c'est démontrer qu'une telle affirmation, en l'état actuelle des choses, est un jugement téméraire !


Après tout cela, et vous défilant pour ne pas répondre, vous vous demandez donc : « Pourquoi répondre à vos diatribes longuement argumentés […] » !
Tel un petit roquet teigneux qui, avec ses harcèlements, aboie de loin et s’enfuit dès lors qu’on le regarde d’un peu trop près, vous vous défilez, pleutre, lamentablement ! No


Ainsi donc,
1. Vous USURPEZ l’Autorité ;
2. Vous donnez dans le jugement téméraire ;
3. Vous amalgamez tous ceux qui ne pensent pas entièrement comme vous, dans le même panier, sans discernement aucun ;
4. Vous pensez détenir seul, avec exclusivement ceux qui pensent entièrement comme vous, la vérité
5. Non seulement vous m’accusez sans preuve, mais surtout vous me CALOMNIEZ ;
6. Vous plastronnez de loin, et fuyez, poltron ! dès qu’on vous cerne d’un peu trop près…
7. Vous avez la même attitude que les hérétiques quiétistes !…

Oui môssieur, vous n’êtes qu’un rustre, et toutes les insultes que je puis connaître ne suffisent pas à exprimer ce que je pense de vous !
A chaque message que dorénavant vous posterez, c’est ce que je vous répondrai invariablement…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: L’Apostolicité de la Sainte Église Catholique   Lun 30 Juil - 17:31


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: L’Apostolicité de la Sainte Église Catholique   Hier à 19:52


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’Apostolicité de la Sainte Église Catholique   Aujourd'hui à 8:55

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Apostolicité de la Sainte Église Catholique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Défense et illustration de la sainte-Église catholique
» Je crois en la Sainte Église Catholique
» L'Eucharistie, au centre de l'Église catholique
» Catéchisme de l'Église Catholique par Léon XIV.
» Le Délire sacré envahit l'église catholique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: