Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DISCUSSIONS...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Mer 16 Mar - 3:10

JP B a écrit:
Wulfrano,

Quand vous aurez fini avec la finita, je finirai par vous laisser poster quelques messages moins blasphématoires !...

@ JPB
Très bien!


@ Lucie:

Les auteurs et les commentateurs bibliques apocalyptiques que tu consulte sont des auteurs et des commentateurs bibliques apocalyptiques qui n'ont pas vécu les temps actuels que nous vivons effectivement.
Aussi, je mets à ta considération le paragraphe suivant.

« Le temps que nous avons connu est fini.
[Pourquoi donc alors le "temps" continue-t-il de courir ?…] Nous avons eu 6000 années d'histoire. Ce n'est pas mal! Les rabbins du temps de l'Ancien Testament disaient que la durée du monde allait être 6000 années (chaque jour de la Création équivalente à 1000 années). Deux mille sans loi (sans Décalogue), deux mille de loi (Tora) et deux milliers du Messie (Notre Seigneur Jésus-Christ et Sa Sainte Église Catholique Apostolique Romaine préconciliaire). ["Les rabbins du temps de l'Ancien Testament" n’étaient certes pas infaillibles ! Il est étrange que vous fassiez, Wulfrano, référence à ces personnages douteux…] Ils étaient très corrects ! [Ah bon ? !…] Justement 6000 années ! Ce n’est pas de l’irrationalité chez moi ! [Peut-être pas : simplement du marrânisme…] Les païens, les Pobrestontos… excusez moi… les Protestants, les Testicules de Jove [ ! ?…], les Mormons, sont irrationnels ! Moi, je suis rationnel ! [Vous êtes notre Sauveur, Wulfra ! …] La Fin est proche [sans doute, mais elle n’est pas encore là ; alors pour la dire en 1958…] comme châtiment provenu [promis ou prévu par] Dieu [le] Père [pour] le crime impardonnable [des hommes] d’Église d’avoir supprimé, en 1969, le Sainte Sacrifice de la Messe du Saint Pie V. Lisez le prophète Daniel dans l’Ancienne Testament et la bulle « Quo Primum Tempore » du Pape Saint Pie V ! Notre Seigneur a dit [que personne] ne sait le jour [ni] l’heure. Oui ! Mais Saint Paul, dans le Seconde Épître aux [Thessaloniciens] a dit que l’Apostasie et l’Apparition de l’Antéchrist sont des signes [de la] Fin. Aujourd’hui nos avons le premier signe : l’Apostasie de [MODÉRATION] ! [Oui ! Et où est le second ?…] Saint Jean dans l’Apocalypse est très clair ! Il parle d’un nouveau monde et un nouveau ciel ! Nouveau car le vieux est fini ! [Quand il est FINI, complètement FINI…] Pour le Hébraïques les derniers jours sont les jours de l’ère du Messie ["l’ère du Messie" a commencé il y a plus de deux mille ans ! et elle n’est, en ce monde, toujours pas terminée… (dans l’autre monde, elle ne se terminera jamais) (lisez l’Épître aux Romains du Saint Paul). C’est très clair! Les peuples et les auteurs d’autres temps commentateurs du Apocalypse, n’ont pas connu, comme nous, la bombe atomique, la télévision, les ordinateurs, le micro-chip (micro-pousse), le Code de Barres, le SIDA (AIDS), « UFOs » (« OVNIS »), Reptiliens, cyborgs, l’insémination artificielle, les transgenres, modification génétique du aliments, cliniques d’avortements, le Conseil Vatican II, tsunamis, armements de masse destruction, bombes thermonucléaires, bombes chimiques, bombes bactériologiques, bombes du pulse électromagnétique, « ICBMs », fluorisation de l’eau pour boire, espace roches comme Apophis, tremblements de terre de la grandeur 10° qui décalent la Terre sur son axe, Planète X (Nibirus), orages solaires, nuages radioactifs, astéroïdes et comètes en direction de la Terre, changement de position de l'axe terrestre, fusion de la neige polaire, glissement du pôle nord magnétique envers la Russie, un Pape-mobile blanche, le Crucifix avec les bras tombées faisant un arc, l’Œcuménisme (Mouvement Ecumaniatique), le Novus Ordo Missae, « Gay »acrobates à l’intérieur du Vatican, le "pape" [qui n’est pas Pape (du moins pas formellement)] baisant le Coran, le "pape" [qui n’est pas Pape (du moins pas formellement)] avec le caca de Shiva sur la front, Blattezinger XVI disant que les juifs ne sont pas responsables de la Crucifixion, la statuette du Buda sur l’autel dans le temple [la basilique, Monsieur le marrane, la basilique] d’Assise, [les] faux rituels d’exorcismes approuvés par le Vatican, la table de Luther au lieu de l’autel, la satanique fausse Messe du diable Montini (l’Abomination de la Désolation).» [Et alors ! Tout cela fait-il que nous soyons DÉJÀ arrivés à la fin du monde ? Vous n’êtes qu’un artificieux sophiste, Wulfrano ! Un véritable marrane…]

Wulfrano !
C’est la dernière fois que je laisse passer un message avec autant d’âneries ! (Sans compter les blasphèmes que j’ai dû supprimer…)
La prochaine fois, je supprime purement et simplement !…

Jean-Paul BONTEMPS,
Modérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Mer 16 Mar - 10:26

Wulfrano,

Votre message a été modéré !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Mer 16 Mar - 11:25

wulfrano a écrit:
JP B a écrit:
Wulfrano,

Quand vous aurez fini avec la finita, je finirai par vous laisser poster quelques messages moins blasphématoires !...

@ JPB
Très bien!


@ Lucie:

Les auteurs et les commentateurs bibliques apocalyptiques que tu consulte sont des auteurs et des commentateurs bibliques apocalyptiques qui n'ont pas vécu les temps actuels que nous vivons effectivement.
Aussi, je mets à ta considération le paragraphe suivant.

« Le temps que nous avons connu est fini.
[Pourquoi donc alors le "temps" continue-t-il de courir ?…] Nous avons eu 6000 années d'histoire. Ce n'est pas mal! Les rabbins du temps de l'Ancien Testament disaient que la durée du monde allait être 6000 années (chaque jour de la Création équivalente à 1000 années). Deux mille sans loi (sans Décalogue), deux mille de loi (Tora) et deux milliers du Messie (Notre Seigneur Jésus-Christ et Sa Sainte Église Catholique Apostolique Romaine préconciliaire). ["Les rabbins du temps de l'Ancien Testament" n’étaient certes pas infaillibles ! Il est étrange que vous fassiez, Wulfrano, référence à ces personnages douteux…] Ils étaient très corrects ! [Ah bon ? !…] Justement 6000 années ! Ce n’est pas de l’irrationalité chez moi ! [Peut-être pas : simplement du marrânisme…] Les païens, les Pobrestontos… excusez moi… les Protestants, les Testicules de Jove [ ! ?…], les Mormons, sont irrationnels ! Moi, je suis rationnel ! [Vous êtes notre Sauveur, Wulfra ! …] La Fin est proche [sans doute, mais elle n’est pas encore là ; alors pour la dire en 1958…] comme châtiment provenu [promis ou prévu par] Dieu [le] Père [pour] le crime impardonnable [des hommes] d’Église d’avoir supprimé, en 1969, le Sainte Sacrifice de la Messe du Saint Pie V. Lisez le prophète Daniel dans l’Ancienne Testament et la bulle « Quo Primum Tempore » du Pape Saint Pie V ! Notre Seigneur a dit [que personne] ne sait le jour [ni] l’heure. Oui ! Mais Saint Paul, dans le Seconde Épître aux [Thessaloniciens] a dit que l’Apostasie et l’Apparition de l’Antéchrist sont des signes [de la] Fin. Aujourd’hui nos avons le premier signe : l’Apostasie de [MODÉRATION] ! [Oui ! Et où est le second ?…] Saint Jean dans l’Apocalypse est très clair ! Il parle d’un nouveau monde et un nouveau ciel ! Nouveau car le vieux est fini ! [Quand il est FINI, complètement FINI…] Pour le Hébraïques les derniers jours sont les jours de l’ère du Messie ["l’ère du Messie" a commencé il y a plus de deux mille ans ! et elle n’est, en ce monde, toujours pas terminée… (dans l’autre monde, elle ne se terminera jamais) (lisez l’Épître aux Romains du Saint Paul). C’est très clair! Les peuples et les auteurs d’autres temps commentateurs du Apocalypse, n’ont pas connu, comme nous, la bombe atomique, la télévision, les ordinateurs, le micro-chip (micro-pousse), le Code de Barres, le SIDA (AIDS), « UFOs » (« OVNIS »), Reptiliens, cyborgs, l’insémination artificielle, les transgenres, modification génétique du aliments, cliniques d’avortements, le Conseil Vatican II, tsunamis, armements de masse destruction, bombes thermonucléaires, bombes chimiques, bombes bactériologiques, bombes du pulse électromagnétique, « ICBMs », fluorisation de l’eau pour boire, espace roches comme Apophis, tremblements de terre de la grandeur 10° qui décalent la Terre sur son axe, Planète X (Nibirus), orages solaires, nuages radioactifs, astéroïdes et comètes en direction de la Terre, changement de position de l'axe terrestre, fusion de la neige polaire, glissement du pôle nord magnétique envers la Russie, un Pape-mobile blanche, le Crucifix avec les bras tombées faisant un arc, l’Œcuménisme (Mouvement Ecumaniatique), le Novus Ordo Missae, « Gay »acrobates à l’intérieur du Vatican, le "pape" [qui n’est pas Pape (du moins pas formellement)] baisant le Coran, le "pape" [qui n’est pas Pape (du moins pas formellement)] avec le caca de Shiva sur la front, Blattezinger XVI disant que les juifs ne sont pas responsables de la Crucifixion, la statuette du Buda sur l’autel dans le temple [la basilique, Monsieur le marrane, la basilique] d’Assise, [les] faux rituels d’exorcismes approuvés par le Vatican, la table de Luther au lieu de l’autel, la satanique fausse Messe du diable Montini (l’Abomination de la Désolation).» [Et alors ! Tout cela fait-il que nous soyons DÉJÀ arrivés à la fin du monde ? Vous n’êtes qu’un artificieux sophiste, Wulfrano ! Un véritable marrane…]

Wulfrano !
C’est la dernière fois que je laisse passer un message avec autant d’âneries ! (Sans compter les blasphèmes que j’ai dû supprimer…)
La prochaine fois, je supprime purement et simplement !…

Jean-Paul BONTEMPS,
Modérateur.






@ JPB
Merci beaucoup d'avoir fait les corrections. Je regrette de t’avoir fait tant travailler. Je te remercie pour tes attentions et pour ta patience. Maintenant je t'envoie ceci :

Personne ne veut croire ce qui arrive suite à ce que je leur dis. Cette semaine (du 7 au 14 mars 2011) le Japon s'est transformé en un échantillon de ce qu'il reste à arriver partout dans le monde. Mais personne ne veut croire qu'il ne s'agit pas de « phénomènes de la nature » par lui-même (séisme, tsunami, radiation nucléaire, éruption volcanique, tout dans 7 jours dans l'île du Japon), mais, comme dit notre Rédempteur Divin, « … ni la feuille d'un arbre se déplace sans la volonté de mon Père ». Le pauvre Japon ! Mais, rappelons que le Japon a perdu son occasion dans les XVIe et XVIIe siècles, quand les Japonnais ont poursuivi, tué et expulsé les Jésuites qui étaient allés les convertir à la Foi catholique, de même que dans le XXe siècle le monde a perdu son occasion quand les hommes d'Église
[la Sainte Église ne fait jamais rien de mal] ont expulsé Notre Seigneur Divin des autels. Ils ne veulent pas le croire ni l'accepter ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Mer 16 Mar - 13:00

wulfrano a écrit:

[...]

@ JPB
Merci beaucoup d'avoir fait les corrections. Je regrette de t’avoir fait tant travailler. Je te remercie pour tes attentions et pour ta patience. Maintenant je t'envoie ceci :

Personne ne veut croire ce qui arrive suite à ce que je leur dis. Cette semaine (du 7 au 14 mars 2011) le Japon s'est transformé en un échantillon de ce qu'il reste à arriver partout dans le monde. Mais personne ne veut croire qu'il ne s'agit pas de « phénomènes de la nature » par lui-même (séisme, tsunami, radiation nucléaire, éruption volcanique, tout dans 7 jours dans l'île du Japon), mais, comme dit notre Rédempteur Divin, « … ni la feuille d'un arbre se déplace sans la volonté de mon Père ». Le pauvre Japon ! Mais, rappelons que le Japon a perdu son occasion dans les XVIe et XVIIe siècles, quand les Japonnais ont poursuivi, tué et expulsé les Jésuites qui étaient allés les convertir à la Foi catholique, de même que dans le XXe siècle le monde a perdu son occasion quand les hommes d'Église
[la Sainte Église ne fait jamais rien de mal] ont expulsé Notre Seigneur Divin des autels. Ils ne veulent pas le croire ni l'accepter ! »
Wolf !

J'ai encore dû modérer ton message ("les hommes d'Église [la Sainte Église ne fait jamais rien de mal]") ! What a Face

Ne pousse pas ma patience trop loin : elle n'est pas très extensible...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Mer 16 Mar - 21:25

JP B a écrit:
wulfrano a écrit:

[...]

@ JPB
Merci beaucoup d'avoir fait les corrections. Je regrette de t’avoir fait tant travailler. Je te remercie pour tes attentions et pour ta patience. Maintenant je t'envoie ceci :

Personne ne veut croire ce qui arrive suite à ce que je leur dis. Cette semaine (du 7 au 14 mars 2011) le Japon s'est transformé en un échantillon de ce qu'il reste à arriver partout dans le monde. Mais personne ne veut croire qu'il ne s'agit pas de « phénomènes de la nature » par lui-même (séisme, tsunami, radiation nucléaire, éruption volcanique, tout dans 7 jours dans l'île du Japon), mais, comme dit notre Rédempteur Divin, « … ni la feuille d'un arbre se déplace sans la volonté de mon Père ». Le pauvre Japon ! Mais, rappelons que le Japon a perdu son occasion dans les XVIe et XVIIe siècles, quand les Japonnais ont poursuivi, tué et expulsé les Jésuites qui étaient allés les convertir à la Foi catholique, de même que dans le XXe siècle le monde a perdu son occasion quand les hommes d'Église
[la Sainte Église ne fait jamais rien de mal] ont expulsé Notre Seigneur Divin des autels. Ils ne veulent pas le croire ni l'accepter ! »
Wolf !

J'ai encore dû modérer ton message ("
les hommes d'Église [la Sainte Église ne fait jamais rien de mal]") ! What a Face

Ne pousse pas ma patience trop loin : elle n'est pas très extensible...
"les hommes d'Église" qui ont instauré la révolution dans l'Église,
  1. n'étaient pas, cela est impossible car la Foi catholique nous l'enseigne, TOUTE l'Église enseignante (le prétendre est une hérésie car il est, de Foi divine – et peut-être de Foi divine et catholique – impossible que l'Église nous enseigne des erreurs) ;

  2. et, pour la même raison, ils n'appartenaient pas, ou plus, formellement à l'Église enseignante.

Conséquemment,
  1. celle-ci reste nécessairement toujours sainte, surtout dans ses membres qui n'ont pas été complices de ladite révolution, même si les circonstances ont fait et font encore qu'ils gardent le silence ;

  2. prétendre que l'Église enseignante a apostasié ou/et que l'Église Catholique est morte, est une hérésie qui fait de Notre-Seigneur (qui a dit que les portes de l'enfer ne prévaudraient pas conte elle) un être faillible ou/et un menteur, c'est-à-dire qui Lui dénie la qualité de Dieu, et un blasphème envers la Sainte Église Catholique, épouse immaculée de Notre-Seigneur Jésus-Christ et envers Notre-Seigneur Lui-même !...

Ce sont les raisons, Wulcano Twisted Evil , pour lesquelles j'ai supprimé votre message blasphématoire !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Mer 16 Mar - 21:49

JP B a écrit:
JP B a écrit:
wulfrano a écrit:

[...]

@ JPB
Merci beaucoup d'avoir fait les corrections. Je regrette de t’avoir fait tant travailler. Je te remercie pour tes attentions et pour ta patience. Maintenant je t'envoie ceci :

Personne ne veut croire ce qui arrive suite à ce que je leur dis. Cette semaine (du 7 au 14 mars 2011) le Japon s'est transformé en un échantillon de ce qu'il reste à arriver partout dans le monde. Mais personne ne veut croire qu'il ne s'agit pas de « phénomènes de la nature » par lui-même (séisme, tsunami, radiation nucléaire, éruption volcanique, tout dans 7 jours dans l'île du Japon), mais, comme dit notre Rédempteur Divin, « … ni la feuille d'un arbre se déplace sans la volonté de mon Père ». Le pauvre Japon ! Mais, rappelons que le Japon a perdu son occasion dans les XVIe et XVIIe siècles, quand les Japonnais ont poursuivi, tué et expulsé les Jésuites qui étaient allés les convertir à la Foi catholique, de même que dans le XXe siècle le monde a perdu son occasion quand les hommes d'Église
[la Sainte Église ne fait jamais rien de mal] ont expulsé Notre Seigneur Divin des autels. Ils ne veulent pas le croire ni l'accepter ! »
Wolf !

J'ai encore dû modérer ton message ("
les hommes d'Église [la Sainte Église ne fait jamais rien de mal]") ! What a Face

Ne pousse pas ma patience trop loin : elle n'est pas très extensible...
"les hommes d'Église" qui ont instauré la révolution dans l'Église,
  1. n'étaient pas, cela est impossible car la Foi catholique nous l'enseigne, TOUTE l'Église enseignante (le prétendre est une hérésie car il est, de Foi divine – et peut-être de Foi divine et catholique – impossible que l'Église nous enseigne des erreurs) ;

  2. et, pour la même raison, ils n'appartenaient pas, ou plus, formellement à l'Église enseignante.

Conséquemment,
  1. celle-ci reste nécessairement toujours sainte, surtout dans ses membres qui n'ont pas été complices de ladite révolution, même si les circonstances ont fait et font encore qu'ils gardent le silence ;

  2. prétendre que l'Église enseignante a apostasié ou/et que l'Église Catholique est morte, est une hérésie qui fait de Notre-Seigneur (qui a dit que les portes de l'enfer ne prévaudraient pas conte elle) un être faillible ou/et un menteur, c'est-à-dire qui Lui dénie la qualité de Dieu, et un blasphème envers la Sainte Église Catholique, épouse immaculée de Notre-Seigneur Jésus-Christ et envers Notre-Seigneur Lui-même !...

Ce sont les raisons, Wulcano Twisted Evil , pour lesquelles j'ai supprimé votre message blasphématoire !





LE TROISIÈME SECRET de FATIMA

LES APPARITIONS DE FATIMA EN 1917


LE TROISIÈME SECRET de FATIMA est toujours caché par le Vatican.

Le troisième secret, selon la demande de Notre-Dame, devait être lu au monde en 1960. Cette date avait été expressément fixée par la Très Sainte Vierge Elle-même car à cette date son contenu aurait été mieux compris.

Pourtant, le 13 mai 2000 au Portugal, à l'occasion de la béatification de Jacinta et Francisco Marto, le
[FAUX (non-formaliter)] pape Jean-Paul II chargea le cardinal Angelo Sodano de lire un communiqué de la plus haute importance qui, selon le Vatican, « semble concerner ce qu'on appelle 'la troisième partie' du secret de Fatima ». Cet acte fut officialisé le 26 juin 2000 par la publication d'un document de la Congrégation pour la doctrine de la foi, présenté par le cardinal Ratzinger au cours d'une conférence de presse. L'analyse approfondie du document prouve en fait que le Saint-Siège a délivré au monde un FAUX SECRET !.

http://www.fatima.be/fr/fatima/secret/index.php
[Ce site est des plus douteux : on y parle des élus vaticandeux comme étant (formellement) Papes !...]

La Sainte Vierge apparut sept fois à Fatima, au Portugal, du 13 Mai au 13 Octobre 1917 à 3 petits enfants : Jacinthe, François et Lucie. Lors de la troisième apparition, Marie révéla un secret divisé en 3 parties.

Extrait de l'article du journal ‘Neues Europa’ de Stoccarde du 15 octobre 1963 intitulé “L’avenir de l’humanité” signé par L. Enrich

Sur toute l’humanité viendra un grand châtiment, pas encore aujourd’hui, ni même demain, mais dans la deuxième moitié du XXe siècle. Ce que j’ai déjà fait connaître à la Salette par les enfants Mélanie et Maximin, je le répète aujourd’hui devant toi. L’humanité a été sacrilège et elle foule aux pieds le don qu’elle a reçu. L’ordre ne règne plus nulle part. Même aux postes les plus élevés, c’est Satan qui gouverne et décide de la marche des affaires. Il saura même s’introduire jusqu’aux plus hauts sommets de l’Eglise. Il réussira à semer la confusion dans l’esprit des grands savants qui inventent des armes avec lesquelles on peut détruire la moitié de l’humanité en quelques minutes. Il soumettra les puissants des peuples à son emprise et les conduira à fabriquer ces armes en masse. Si l’humanité ne s’en défend pas, je serai forcée de laisser tomber le bras de mon Fils. Si ceux qui sont à la tête du monde et de l’Eglise ne s’opposent pas à ces agissements, c’est moi qui le ferai et je prierai Dieu mon Père de faire venir sur les hommes sa justice. C’est alors que Dieu punira les hommes plus durement et plus sévèrement qu’Il ne les a punis par le déluge. Et les grands et les puissants y périront tout autant que les petits et les faibles. Mais aussi, il viendra pour l’Eglise un temps des plus dures épreuves. Des cardinaux seront contre des cardinaux, et des évêques contre des évêques. Satan se mettra au milieu de leur rang. A Rome aussi, il y aura de grands changements. Rome sera détruite. Ce qui est pourri tombe et ce qui tombe ne doit pas être maintenu. L’Eglise sera obscurcie et le monde plongé dans le désarroi.
fatima.jpg

La grande, grande guerre surviendra dans la deuxième moitié du vingtième siècle. La Russie sera le fouet de Dieu et, à la fin, elle se convertira. Que l’Amérique ne se croie pas invulnérable. Du feu et de la fumée tomberont alors du ciel et les eaux des océans se transformeront en vapeur, crachant leur écume vers le ciel, et tout ce qui est debout se renversera. Et des millions et d’autres millions d’hommes perdront la vie d’une heure à l’autre, et ceux qui vivent encore à ce moment-là envieront ceux qui sont morts. Il y aura tribulations partout où l’on porte le regard et misère sur toute la terre et désolation en tous pays. Voici, le temps se rapproche toujours plus, l’abîme s’approfondit toujours plus, et il n’y a plus d’issue ; les bons mourront avec les mauvais, les grands avec les petits, les princes de l’Eglise avec leurs fidèles, les souverains du monde avec leurs peuples; partout règnera la mort élevée à son triomphe par des hommes égarés et par les valets de Satan qui seront alors les seuls souverains sur terre. Ce sera un temps qu’aucun roi ni empereur, aucun cardinal ni évêque n’attend et il viendra quand même selon le dessein de mon Père pour punir et venger.

Plus tard, cependant, lorsque ceux qui survivront à tout seront encore vivants, on invoquera de nouveau Dieu et sa magnificence et l’on servira de nouveau Dieu comme naguère, lorsque le monde n’était pas aussi corrompu. J’appelle tous les vrais imitateurs de mon Fils Jésus-Christ, tous les vrais Chrétiens et les Apôtres des Derniers Temps ! Le Temps des Temps vient et la Fin des Fins si l’humanité ne se convertit pas et si cette conversion ne vient pas d’en haut, des dirigeants du monde et des dirigeants de l’Eglise. Mais malheur si cette conversion ne vient pas et si tout reste tel que c’est, oui, si tout devient pire encore.

Va mon enfant et proclame-le !

Je me tiendrai pour cela toujours à tes côtés, en t’aidant.


http://www.mariemeredejesus.org/2008/03/15/apparition-a-fatima/

Les apparitions de Fatima et le miracle de 1917[/b][/i][/u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Mer 16 Mar - 23:26

Wulfrano, encore une fois, vous mettez sur le compte de l'Eglise, c'est-à-dire une personne morale de « droit divin » qui subsiste indépendamment des changements pouvant se produire dans les personnes physiques qui en font partie, les dérives de l'élément humain.

En d'autres mots, si vous ainsi que Via Crucis étiez les seuls et uniques membres de l'Eglise, il ne s'ensuivrait pas pour autant que l'Eglise deviendrait un vieux cénile frippé doublé d'une cruche à moitié vide ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 0:05

Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
Wulfrano, encore une fois, vous mettez sur le compte de l'Eglise, c'est-à-dire une personne morale de « droit divin » qui subsiste indépendamment des changements pouvant se produire dans les personnes physiques qui en font partie, les dérives de l'élément humain.

En d'autres mots, si vous ainsi que Via Crucis étiez les seuls et uniques membres de l'Eglise, il ne s'ensuivrait pas pour autant que l'Eglise deviendrait un vieux cénile frippé doublé d'une cruche à moitié vide ...
"En d'autres mots, si vous ainsi que Via Crucis étiez les seuls et uniques membres de l'Eglise, il ne s'ensuivrait pas pour autant que l'Eglise deviendrait un vieux cénile frippé doublé d'une cruche à moitié vide ..."
Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

"Wulfrano, encore une fois, vous mettez sur le compte de l'Eglise, c'est-à-dire une personne morale de « droit divin » qui subsiste indépendamment des changements pouvant se produire dans les personnes physiques qui en font partie, les dérives de l'élément humain."
Message (d'ailleurs incompréhensible) supprimé, C.M.I. : ras le bol de cet hérétique et de ses blasphèmes !
(N'avais pas eu le temps de le faire plus tôt : étais à table ! Ici, il est 22 heures...)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 0:18

Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
Wulfrano, encore une fois, vous mettez sur le compte de l'Eglise, c'est-à-dire une personne morale de « droit divin » qui subsiste indépendamment des changements pouvant se produire dans les personnes physiques qui en font partie, les dérives de l'élément humain.

En d'autres mots, si vous ainsi que Via Crucis étiez les seuls et uniques membres de l'Eglise, il ne s'ensuivrait pas pour autant que l'Eglise deviendrait un vieux cénile frippé doublé d'une cruche à moitié vide ...

CMI, l'Église n'est pas composée de fantômes. L'Église est composée d'êtres humains réels et vivants. Actuellement, [certains de] ces éléments humains réels et vifs [mais non pas tous] assistent les dimanches à écouter et fêter les fausses messes sataniques de Montini et non la vraie messe du temps de Pie XII. Ceci n'a pas du pardon de Dieu. Et pour ceux qui n'assistent pas "les dimanches à écouter et fêter les fausses messes sataniques de Montini" mais "assistent les dimanches à écouter et fêter [...] la vraie messe du temps de Pie XII" ? Hein, Wulcano ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 1:14

wulfrano a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
Wulfrano, encore une fois, vous mettez sur le compte de l'Eglise, c'est-à-dire une personne morale de « droit divin » qui subsiste indépendamment des changements pouvant se produire dans les personnes physiques qui en font partie, les dérives de l'élément humain.

En d'autres mots, si vous ainsi que Via Crucis étiez les seuls et uniques membres de l'Eglise, il ne s'ensuivrait pas pour autant que l'Eglise deviendrait un vieux cénile frippé doublé d'une cruche à moitié vide ...

CMI, l'Église n'est pas composée de fantômes. L'Église est composée d'êtres humains réels et vivants. Actuellement, [certains de] ces éléments humains réels et vifs [mais non pas tous] assistent les dimanches à écouter et fêter les fausses messes sataniques de Montini et non la vraie messe du temps de Pie XII. Ceci n'a pas du pardon de Dieu. Et pour ceux qui n'assistent pas "les dimanches à écouter et fêter les fausses messes sataniques de Montini" mais "assistent les dimanches à écouter et fêter [...] la vraie messe du temps de Pie XII" ? Hein, Wulcano ?...


Occasionnellement vient à Tijuana le P. Feliciano, prêtre catholique mexicain ordonné en 1959, à nous ―les membres du CAM (Catholiques Anti Montiniennes) ― donner les sacrements de baptême, mariage, confession et eucharistie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
Luernos
Baptisé


Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 2:03

wulfrano a écrit:
Luernos a écrit:
wulfrano a écrit:
Luernos a écrit:
Thomas a écrit:
wulfrano a écrit:

[...] le JOUR DU SEIGNEUR EST DÉJÀ À NOS PORTES.


Pourtant "la fin des temps" n’est pas encore là puisque le temps continue de courir et que tous les signes ne sont pas encore accomplis…

Donc, le raisonnement du « licencié Wulfrano Ruiz Sainz » clown What a Face doit être erroné !


La fin des siècles est la fin du cours du temps que nous avons connu.

Wulfrano,

Je ne peux pas penser qu'un homme tel que vous juriste sans doute "honoraire", donc instruit, cultivé, puisque "professeur d'histoire et de philosophie", érudit, puisque vous avez écrit un ouvrage sur la situation de l'Eglise actuelle puisse affirmer que le temps que nous avons connu est "fini".

Je ne pense pas que cela soit, chez vous, la simple expression du sentiment religieux irrationnel qui se rencontre hélas parmi les sectes païennes depuis les temps anciens jusqu'aux temps actuels où le couturier Paco Rabanne annonçait la fin du monde pour l'an 2000, de même que d'autres païens l'annoncent pour 2012, sans parler des Témoins de Jéhovah qui attendent depuis un siècle...

De plus, vous savez aussi que l'Eglise n'enseigne pas qu'une petite partie de ses fidèles puissent le privilège de savoir que les temps étaient finis ,à un moment déterminé, ni à une période préparatoire. Si vous pouvez me démontrer le contraire au moyen de textes d'autorité émanant d'auteurs autorisés, exprimant la doctrine enseignée par le Magistère de l'Eglise, je vous en serais reconnaissant.

Je serais a fortiori intéressé puisque vous savez aussi que:

1) la Révélation catholique ne contredit jamais l'intelligence;
2) que la Révélation catholique émane historiquement de la Révélation hébraïque antécédente à l'avènement de Notre Seigneur Jésus Christ;
3) que la science historique et spécialement la philologie, qui est l'intelligence du sens propre d'une langue, et de la traduction exacte ou inexacte de ce sens dans une autre langue;
4) que la connaissance exacte de ce sens originel (hébreu, depuis au moins 3 millénaires) la traduction exacte de ce sens dans l'autre langue, et en l'espèce dans une suite de langes (hébreu, de l'époque, puis grec, "biblique", puis latin, puis français actuel ou espagnol...) est primordial pour la transmission sincère et exacte de la Tradition Catholique, sans quoi il n'y a plus de transmission du tout! )
5) or qu'en l'espèce la notion comprise de tous, et désignée à cause de ses distinctes nuances, sous divers vocables aujourd'hui comme hier, sous le terme de "fin du monde" signifie ce quej 'ai indiqué plus haut: na rien à voir avec la notion révélée "b hryt hymym".

Si vous acceptez ces préalables, que je vous exprime là, je pourrais vous préciser les preuves scientifiques fournies par des docteurs universitaires autorisés et catholiques non modernistes !

D'ailleurs ces auteurs ne font qu'illustrer le caractère intelligent de la Révélation, qui par la voix de son Eglise n'autorise aucun fidèle à se prévaloir dans ses opinions personnelles d'un postulat pareil.


+







Luernos a écrit :

« Je ne peux pas penser qu'un homme tel que vous juriste sans doute "honoraire", donc instruit, cultivé, puisque "professeur d'histoire et de philosophie", érudit, puisque vous avez écrit un ouvrage sur la situation de l'Eglise actuelle puisse affirmer que le temps que nous avons connu est "fini". »

Oui ! Le temps que nous avons connu est fini. Nous avons eu 6000 années d'histoire. N'est pas mal! Les rabbins des temps de l'Ancien Testament disaient que la durée du monde allait être 6000 années (chaque jour de la Création équivalente à 1000 années). Deux mille sans loi (sans Décalogue), deux mille de loi (Tora) et deux milliers du Messie (Notre Seigneur Jésus-Christ et Sa Sainte Église Catholique Apostolique Romaine préconciliaire). Ils étaient très corrects ! Justement 6000 années !

« Je ne pense pas que cela soit, chez vous, la simple expression du sentiment religieux irrationnel qui se rencontre hélas parmi les sectes païennes depuis les temps anciens jusqu'aux temps actuels où le couturier Paco Rabanne annonçait la fin du monde pour l'an 2000, de même que d'autres païens l'annoncent pour 2012, sans parler des Témoins de Jéhovah qui attendent depuis un siècle... »

Non ! Ce n’est pas de l’irrationalité chez moi! Les païennes, Paco Rabanne, Témoins, etc., ils sont irrationnels ! Moi, je suis rationnel ! Le Fin est prochaine comme châtiment provenu du Dieu Père par le crime impardonnable de l’Église d’avoir supprimée, en 1969, le Sainte Sacrifice de la Messe du Saint Pie V. Lisez le prophète Daniel dans l’Ancienne Testament et la bulle « Quo Primum Tempore » du Pape Saint Pie V !

« De plus, vous savez aussi que l'Eglise n'enseigne pas qu'une petite partie de ses fidèles puissent le privilège de savoir que les temps étaient finis, à un moment déterminé, ni à une période préparatoire. Si vous pouvez me démontrer le contraire au moyen de textes d'autorité émanant d'auteurs autorisés, exprimant la doctrine enseignée par le Magistère de l'Eglise, je vous en serais reconnaissant. »

Notre Seigneur Il a dit qui aucun ne sais le jour ou l’heure. Oui ! Mais Saint Paul, dans le Seconde Épitre aux Thessalonicennes a dit que l’Apostasie et l’Apparition de l’Antéchrist sont des signes du Fin. Aujourd’hui nos avons le premier signe : l’Apostasie de l’Eglise!

« Je serais a fortiori intéressé puisque vous savez aussi que:
1) la Révélation catholique ne contredit jamais l'intelligence;
2) que la Révélation catholique émane historiquement de la Révélation hébraïque antécédente à l'avènement de Notre Seigneur Jésus Christ;
3) que la science historique et spécialement la philologie, qui est l'intelligence du sens propre d'une langue, et de la traduction exacte ou inexacte de ce sens dans une autre langue;
4) que la connaissance exacte de ce sens originel (hébreu, depuis au moins 3 millénaires) la traduction exacte de ce sens dans l'autre langue, et en l'espèce dans une suite de langes (hébreu, de l'époque, puis grec, "biblique", puis latin, puis français actuel ou espagnol...) est primordial pour la transmission sincère et exacte de la Tradition Catholique, sans quoi il n'y a plus de transmission du tout! )
5) or qu'en l'espèce la notion comprise de tous, et désignée à cause de ses distinctes nuances, sous divers vocables aujourd'hui comme hier, sous le terme de "fin du monde" signifie ce que 'ai indiqué plus haut: na rien à voir avec la notion révélée "b hryt hymym"."

1.- Oui!
2.- Oui!
3.- Oui!
4.- Oui!

5.- Saint Jean dans l’Apocalypse est très clair ! Il parle d’un nouveau monde et un nouveau ciel ! Nouveau car le vieux est fini ! Pour le Hébraïques les derniers jours sont les jours de l’ère du Messie. C’est très clair!

« Si vous acceptez ces préalables, que je vous exprime là, je pourrais vous préciser les preuves scientifiques fournies par des docteurs universitaires autorisés et catholiques non modernistes ! "

Comme vous voulez !

« D'ailleurs ces auteurs ne font qu'illustrer le caractère intelligent de la Révélation, qui par la voix de son Eglise n'autorise aucun fidèle à se prévaloir dans ses opinions personnelles d'un postulat pareil. »

Très bien !
Question.- Ces auteurs, ont ils connu la bombe atomique, la télévision, le SIDA (AIDS), « UFOs » (« OVNIS »), Reptiliens, le Conseil Vatican II, Tsunamis, « ICBMs », Pape-mobile blanche, le Crucifix avec les bras tombées faisant un arc, l’Œcuménisme, le Novus Ordo Missae, « Gay »acrobates à l’intérieur du Vatican, Papes embrassant le Coran, Papes ses ave le caca de Shiva sur la front, la statuette du Buda sur l’autel dans le temple de Assis, faux rituels du exorcismes approuvées par le Vatican, la table du Luther au lieu d’autel, la satanique fausse Mise du diable Montini (l’Abomination de la Désolation),?





Wulfrano,

1. La question n'est pas de savoir si les savants n'ont pas connu ou connu (ils ont connu les débuts) du coup d'état dont a fait l'objet l'Eglise; ils indiquent que la "fin du monde" , comprise selon le sens ordinaire de ce terme et commun ailleurs à presque toutes les religions, n'est pas un sens Révélé !

2. La seconde question n'est pas de contredire vos constatations: tout le monde est d'accord avec ce que vous répétez à la fin de votre message. D'ailleurs cela est tellement évident: à quoi bon le ressasser chaque jour?
L'erreur réside dans la qualification que vous faites de la situation: vos constatations seraient constitutives de la fin du monde ayant sonné en 1958, alors que cette fin du monde selon son sens profane commun n'est pas une notion catholique.

3. Donc la question n'est pas de savoir si les conditions sont réunies ou non, puisque cette fin du monde au sens commun ne peut pas être prévue comme imminente ou à très court par aucun fidèle. Accessoirement, il faudrait prouver que les les conditions soient réunies, ce qui n'a jamais été prouvé, et ce qui est d'ailleurs conforme à l'enseignement de l'Eglise s'agissant de la signification qu'elle donne du terme "fin des siècles."

4. Ce sens est celui d'un procédé de raisonnement, qui est de "faire veiller" l'Ancien Israël caduc, puis les premiers disciples, puis à leur suite, tous les enfants de l'Eglise, au cours des vicissitudes qu'ils endurent. Oui la fin du monde va survenir réellement contrairement à ce qu'enseignent les néos talmudistes que sont les modernistes, qui métamorphosent l'Eglise en une entité purement mentale, (ainsi que vous le dénoncez à votre façon!) donc sans frontières autres que celles, auto-proclamées par la grande secte babélienne, jusqu'au petites sectes de tous acabits.
Mais précisément cette réalité qu'il n'appartient pas aux fidèles de connaître selon l'Enseignement de NSJC, "MAIS EN CE QUI CONCERNE CE JOUR LA, OU BIEN LE TEMPS, AUCUN HOMME NE SAIT..." (Mc 13,2)

5. C'est pourquoi il faut revenir à une preuve objective matérielle et historique qui puisse confirmer l'enseignement de l'Eglise au sujet de la signification à conférer au terme de "fin du monde"; la preuve philologique est fondamentale. Car Dieu a REELLEMENT inspiré les Prophètes et les théologiens hébreux: il les a inspiré dans l'unique langue hébraïque et non dans le français ou l'espagnol, ou dans le grec: exemple l'apocalypse est devenu synonyme de fin du monde également...!

Prenons un autre exemple celui de Mc 13,7, quand NSJC dit ce n'est pas encore " Qetzah" , c'est à dire LA FIN selon le lexique de traduction devenu "telos" en grec. NSJC parle de la fin de Jérusalem (qui interviendra en 70) il ne parle pas de la fin du monde !
Pourquoi ne parle-til pas de fin du monde, car il reprend toutes les prophéties anciennnes d'Isaïe notamment. Isaïe au 8ième s annonce la destruction de Babel, or Babel n'est pas détruite, tandis que Jérusalem est détruite au 6ième siècle. Puis ses prophéties sont transcrites sur les megillah après le 5° ou 4° siècle: or tout le monde en lisant Babel sur les rouleaux sait bien que Babel n'a jamais été détruite, tandis que Jérusalem l'a été.
Notre-Seigneur, reprend les mêmes thèmes de destruction de la Ville de Jérusalem, et de la fin des siècles, dans la lettre et dans l'esprit des prophètes. Saint Jean fait de même dans l'Apocalypse, en annonçant aussi la fin de Jérusalem, sous le nom de Babel, et qui est bien survenue réellement dans la ville de Jérusalem. Plus tard jusqu'au siècle derniers la littérature apocalyptique et les visions mariales privées sont également exprimées selon le même schéma, dans la lettre modernisée et dans le même esprit.
Le terme d''habalim" (douleurs de l'enfantement) est repris par l'Apocalypse et par Saint Pierre (1,5,13)

6. Prétendre que le Nouveau Testament comme l'Ancien autoriseraient les fidèles à métamorphoser l'Eglise, la Foi, la hiérarchie, etc, sous prétexte qu'ils laisseraient certains privilégiés à faire leur salut en exclusivité, est donc une erreur. Ce qui est beaucoup plus inquiétant c'est que cette erreur est celle faite par les pires ennemis de l'Eglise, les protestants libéraux, libres penseurs puis rationalistes, il y a deux siècles qui ont prétendu que le peuple d'Israêl en 1er siècle craignait l'arrivée de la fin du monde conçue comme une catastrophe dont les événements du Japon aujourd'hui donnent une image. Jésus s'imaginant que le monde finissait dans quelques années, il aurait inventé sa secte de fidèle du Messie à la fois humain et transcendant. Puis la fin du monde n'étant pas survenue, les membres de la secte auraient bifurqué vers un groupe d'union mentale, "spirituelle", ascétique et idéaliste.

7. Cette erreur sur la réalité historique des croyances réelles du peuple hébreu a été facile à faire par les grands spécialistes bibliques (aujourd'hui modernistes et conciliaires): il leur a suffi de puiser dans l'exemple des sectes en marge de l'Eglise catholique ! Dans les premiers sicèles, la secte ébioniste et surtout la secte montaniste ont montré leur croyance délirante en l'imminence de la fin des siècles, leur mépris du clergé, leur ascétisme hautain, etc...Puis d'autres sectes semblables ont jalonné l'histoire de l'Eglise par la suite jusqu'à aujourd'hui.

Votre théorie qui est hautement scandaleuse dans sa forme et impie dans son fond d'Eglise métamorphosée en Babel est une conséquence
parmi d'autres conséquences moins scandaleuses d'une grave erreur !

Rien de nouveau sous le soleil dans ce domaine...


_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 2:46

[quote="Luernos"]
wulfrano a écrit:
Luernos a écrit:
wulfrano a écrit:
Luernos a écrit:
Thomas a écrit:
wulfrano a écrit:

[...] le JOUR DU SEIGNEUR EST DÉJÀ À NOS PORTES.


Pourtant "la fin des temps" n’est pas encore là puisque le temps continue de courir et que tous les signes ne sont pas encore accomplis…

Donc, le raisonnement du « licencié Wulfrano Ruiz Sainz » clown What a Face doit être erroné !


[b]La fin des siècles est la fin du cours du temps que nous avons connu.

Wulfrano,

Je ne peux pas penser qu'un homme tel que vous juriste sans doute "honoraire", donc instruit, cultivé, puisque "professeur d'histoire et de philosophie", érudit, puisque vous avez écrit un ouvrage sur la situation de l'Eglise actuelle puisse affirmer que le temps que nous avons connu est "fini".

Je ne pense pas que cela soit, chez vous, la simple expression du sentiment religieux irrationnel qui se rencontre hélas parmi les sectes païennes depuis les temps anciens jusqu'aux temps actuels où le couturier Paco Rabanne annonçait la fin du monde pour l'an 2000, de même que d'autres païens l'annoncent pour 2012, sans parler des Témoins de Jéhovah qui attendent depuis un siècle...

De plus, vous savez aussi que l'Eglise n'enseigne pas qu'une petite partie de ses fidèles puissent le privilège de savoir que les temps étaient finis ,à un moment déterminé, ni à une période préparatoire. Si vous pouvez me démontrer le contraire au moyen de textes d'autorité émanant d'auteurs autorisés, exprimant la doctrine enseignée par le Magistère de l'Eglise, je vous en serais reconnaissant.

Je serais a fortiori intéressé puisque vous savez aussi que:

1) la Révélation catholique ne contredit jamais l'intelligence;
2) que la Révélation catholique émane historiquement de la Révélation hébraïque antécédente à l'avènement de Notre Seigneur Jésus Christ;
3) que la science historique et spécialement la philologie, qui est l'intelligence du sens propre d'une langue, et de la traduction exacte ou inexacte de ce sens dans une autre langue;
4) que la connaissance exacte de ce sens originel (hébreu, depuis au moins 3 millénaires) la traduction exacte de ce sens dans l'autre langue, et en l'espèce dans une suite de langes (hébreu, de l'époque, puis grec, "biblique", puis latin, puis français actuel ou espagnol...) est primordial pour la transmission sincère et exacte de la Tradition Catholique, sans quoi il n'y a plus de transmission du tout! )
5) or qu'en l'espèce la notion comprise de tous, et désignée à cause de ses distinctes nuances, sous divers vocables aujourd'hui comme hier, sous le terme de "fin du monde" signifie ce quej 'ai indiqué plus haut: na rien à voir avec la notion révélée "b hryt hymym".

Si vous acceptez ces préalables, que je vous exprime là, je pourrais vous préciser les preuves scientifiques fournies par des docteurs universitaires autorisés et catholiques non modernistes !

D'ailleurs ces auteurs ne font qu'illustrer le caractère intelligent de la Révélation, qui par la voix de son Eglise n'autorise aucun fidèle à se prévaloir dans ses opinions personnelles d'un postulat pareil.


+







Luernos a écrit :

« Je ne peux pas penser qu'un homme tel que vous juriste sans doute "honoraire", donc instruit, cultivé, puisque "professeur d'histoire et de philosophie", érudit, puisque vous avez écrit un ouvrage sur la situation de l'Eglise actuelle puisse affirmer que le temps que nous avons connu est "fini". »

Oui ! Le temps que nous avons connu est fini. Nous avons eu 6000 années d'histoire. N'est pas mal! Les rabbins des temps de l'Ancien Testament disaient que la durée du monde allait être 6000 années (chaque jour de la Création équivalente à 1000 années). Deux mille sans loi (sans Décalogue), deux mille de loi (Tora) et deux milliers du Messie (Notre Seigneur Jésus-Christ et Sa Sainte Église Catholique Apostolique Romaine préconciliaire). Ils étaient très corrects ! Justement 6000 années !

« Je ne pense pas que cela soit, chez vous, la simple expression du sentiment religieux irrationnel qui se rencontre hélas parmi les sectes païennes depuis les temps anciens jusqu'aux temps actuels où le couturier Paco Rabanne annonçait la fin du monde pour l'an 2000, de même que d'autres païens l'annoncent pour 2012, sans parler des Témoins de Jéhovah qui attendent depuis un siècle... »

Non ! Ce n’est pas de l’irrationalité chez moi! Les païennes, Paco Rabanne, Témoins, etc., ils sont irrationnels ! Moi, je suis rationnel ! Le Fin est prochaine comme châtiment provenu du Dieu Père par le crime impardonnable de l’Église d’avoir supprimée, en 1969, le Sainte Sacrifice de la Messe du Saint Pie V. Lisez le prophète Daniel dans l’Ancienne Testament et la bulle « Quo Primum Tempore » du Pape Saint Pie V !

« De plus, vous savez aussi que l'Eglise n'enseigne pas qu'une petite partie de ses fidèles puissent le privilège de savoir que les temps étaient finis, à un moment déterminé, ni à une période préparatoire. Si vous pouvez me démontrer le contraire au moyen de textes d'autorité émanant d'auteurs autorisés, exprimant la doctrine enseignée par le Magistère de l'Eglise, je vous en serais reconnaissant. »

Notre Seigneur Il a dit qui aucun ne sais le jour ou l’heure. Oui ! Mais Saint Paul, dans le Seconde Épitre aux Thessalonicennes a dit que l’Apostasie et l’Apparition de l’Antéchrist sont des signes du Fin. Aujourd’hui nos avons le premier signe : l’Apostasie de l’Eglise!

« Je serais a fortiori intéressé puisque vous savez aussi que:
1) la Révélation catholique ne contredit jamais l'intelligence;
2) que la Révélation catholique émane historiquement de la Révélation hébraïque antécédente à l'avènement de Notre Seigneur Jésus Christ;
3) que la science historique et spécialement la philologie, qui est l'intelligence du sens propre d'une langue, et de la traduction exacte ou inexacte de ce sens dans une autre langue;
4) que la connaissance exacte de ce sens originel (hébreu, depuis au moins 3 millénaires) la traduction exacte de ce sens dans l'autre langue, et en l'espèce dans une suite de langes (hébreu, de l'époque, puis grec, "biblique", puis latin, puis français actuel ou espagnol...) est primordial pour la transmission sincère et exacte de la Tradition Catholique, sans quoi il n'y a plus de transmission du tout! )
5) or qu'en l'espèce la notion comprise de tous, et désignée à cause de ses distinctes nuances, sous divers vocables aujourd'hui comme hier, sous le terme de "fin du monde" signifie ce que 'ai indiqué plus haut: na rien à voir avec la notion révélée "b hryt hymym"."

1.- Oui!
2.- Oui!
3.- Oui!
4.- Oui!

5.- Saint Jean dans l’Apocalypse est très clair ! Il parle d’un nouveau monde et un nouveau ciel ! Nouveau car le vieux est fini ! Pour le Hébraïques les derniers jours sont les jours de l’ère du Messie. C’est très clair!

« Si vous acceptez ces préalables, que je vous exprime là, je pourrais vous préciser les preuves scientifiques fournies par des docteurs universitaires autorisés et catholiques non modernistes ! "

Comme vous voulez !

« D'ailleurs ces auteurs ne font qu'illustrer le caractère intelligent de la Révélation, qui par la voix de son Eglise n'autorise aucun fidèle à se prévaloir dans ses opinions personnelles d'un postulat pareil. »

Très bien !
Question.- Ces auteurs, ont ils connu la bombe atomique, la télévision, le SIDA (AIDS), « UFOs » (« OVNIS »), Reptiliens, le Conseil Vatican II, Tsunamis, « ICBMs », Pape-mobile blanche, le Crucifix avec les bras tombées faisant un arc, l’Œcuménisme, le Novus Ordo Missae, « Gay »acrobates à l’intérieur du Vatican, Papes embrassant le Coran, Papes ses ave le caca de Shiva sur la front, la statuette du Buda sur l’autel dans le temple de Assis, faux rituels du exorcismes approuvées par le Vatican, la table du Luther au lieu d’autel, la satanique fausse Mise du diable Montini (l’Abomination de la Désolation),?



Wulfrano,

1. La question n'est pas de savoir si les savants n'ont pas connu ou connu (ils ont connu les débuts) du coup d'état dont a fait l'objet l'Eglise; ils indiquent que la "fin du monde" , comprise selon le sens ordinaire de ce terme et commun ailleurs à presque toutes les religions, n'est pas un sens Révélé !

2. La seconde question n'est pas de contredire vos constatations: tout le monde est d'accord avec ce que vous répétez à la fin de votre message. D'ailleurs cela est tellement évident: à quoi bon le ressasser chaque jour?
L'erreur réside dans la qualification que vous faites de la situation: vos constatations seraient constitutives de la fin du monde ayant sonné en 1958, alors que cette fin du monde selon son sens profane commun n'est pas une notion catholique.

3. Donc la question n'est pas de savoir si les conditions sont réunies ou non, puisque cette fin du monde au sens commun ne peut pas être prévue comme imminente ou à très court par aucun fidèle. Accessoirement, il faudrait prouver que les les conditions soient réunies, ce qui n'a jamais été prouvé, et ce qui est d'ailleurs conforme à l'enseignement de l'Eglise s'agissant de la signification qu'elle donne du terme "fin des siècles."

4. Ce sens est celui d'un procédé de raisonnement, qui est de "faire veiller" l'Ancien Israël caduc, puis les premiers disciples, puis à leur suite, tous les enfants de l'Eglise, au cours des vicissitudes qu'ils endurent. Oui la fin du monde va survenir réellement contrairement à ce qu'enseignent les néos talmudistes que sont les modernistes, qui métamorphosent l'Eglise en une entité purement mentale, (ainsi que vous le dénoncez à votre façon!) donc sans frontières autres que celles, auto-proclamées par la grande secte babélienne, jusqu'au petites sectes de tous acabits.
Mais précisément cette réalité qu'il n'appartient pas aux fidèles de connaître selon l'Enseignement de NSJC, "MAIS EN CE QUI CONCERNE CE JOUR LA, OU BIEN LE TEMPS, AUCUN HOMME NE SAIT..." (Mc 13,2)

5. C'est pourquoi il faut revenir à une preuve objective matérielle et historique qui puisse confirmer l'enseignement de l'Eglise au sujet de la signification à conférer au terme de "fin du monde"; la preuve philologique est fondamentale. Car Dieu a REELLEMENT inspiré les Prophètes et les théologiens hébreux: il les a inspiré dans l'unique langue hébraïque et non dans le français ou l'espagnol, ou dans le grec: exemple l'apocalypse est devenu synonyme de fin du monde également...!

Prenons un autre exemple celui de Mc 13,7, quand NSJC dit ce n'est pas encore " Qetzah" , c'est à dire LA FIN selon le lexique de traduction devenu "telos" en grec. NSJC parle de la fin de Jérusalem (qui interviendra en 70) il ne parle pas de la fin du monde !
Pourquoi ne parle-til pas de fin du monde, car il reprend toutes les prophéties anciennnes d'Isaïe notamment. Isaïe au 8ième s annonce la destruction de Babel, or Babel n'est pas détruite, tandis que Jérusalem est détruite au 6ième siècle. Puis ses prophéties sont transcrites sur les megillah après le 5° ou 4° siècle: or tout le monde en lisant Babel sur les rouleaux sait bien que Babel n'a jamais été détruite, tandis que Jérusalem l'a été.
Notre-Seigneur, reprend les mêmes thèmes de destruction de la Ville de Jérusalem, et de la fin des siècles, dans la lettre et dans l'esprit des prophètes. Saint Jean fait de même dans l'Apocalypse, en annonçant aussi la fin de Jérusalem, sous le nom de Babel, et qui est bien survenue réellement dans la ville de Jérusalem. Plus tard jusqu'au siècle derniers la littérature apocalyptique et les visions mariales privées sont également exprimées selon le même schéma, dans la lettre modernisée et dans le même esprit.
Le terme d''habalim" (douleurs de l'enfantement) est repris par l'Apocalypse et par Saint Pierre (1,5,13)

6. Prétendre que le Nouveau Testament comme l'Ancien autoriseraient les fidèles à métamorphoser l'Eglise, la Foi, la hiérarchie, etc, sous prétexte qu'ils laisseraient certains privilégiés à faire leur salut en exclusivité, est donc une erreur. Ce qui est beaucoup plus inquiétant c'est que cette erreur est celle faite par les pires ennemis de l'Eglise, les protestants libéraux, libres penseurs puis rationalistes, il y a deux siècles qui ont prétendu que le peuple d'Israêl en 1er siècle craignait l'arrivée de la fin du monde conçue comme une catastrophe dont les événements du Japon aujourd'hui donnent une image. Jésus s'imaginant que le monde finissait dans quelques années, il aurait inventé sa secte de fidèle du Messie à la fois humain et transcendant. Puis la fin du monde n'étant pas survenue, les membres de la secte auraient bifurqué vers un groupe d'union mentale, "spirituelle", ascétique et idéaliste.

7. Cette erreur sur la réalité historique des croyances réelles du peuple hébreu a été facile à faire par les grands spécialistes bibliques (aujourd'hui modernistes et conciliaires): il leur a suffi de puiser dans l'exemple des sectes en marge de l'Eglise catholique ! Dans les premiers sicèles, la secte ébioniste et surtout la secte montaniste ont montré leur croyance délirante en l'imminence de la fin des siècles, leur mépris du clergé, leur ascétisme hautain, etc...Puis d'autres sectes semblables ont jalonné l'histoire de l'Eglise par la suite jusqu'à aujourd'hui.

Votre théorie qui est hautement scandaleuse dans sa forme et impie dans son fond d'Eglise métamorphosée en Babel est une conséquence
parmi d'autres conséquences moins scandaleuses d'une grave erreur !

Rien de nouveau sous le soleil dans ce domaine...







Luernos:
Dites-moi.
Pour que serve une Église et un monde sans véritable Messe et sans Sacrements valides ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 4:21

wulfrano a écrit:

[...]

Luernos:
Dites-moi.
A quoi servent une Église et un monde sans véritable Messe et sans Sacrement valide ?


"sans véritable Messe et sans Sacrement valide" ?

Wulcano se contredit lui-même !

En effet,
wulfrano a écrit:
wulfrano a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
Wulfrano, encore une fois, vous mettez sur le compte de l'Eglise, c'est-à-dire une personne morale de « droit divin » qui subsiste indépendamment des changements pouvant se produire dans les personnes physiques qui en font partie, les dérives de l'élément humain.

En d'autres mots, si vous ainsi que Via Crucis étiez les seuls et uniques membres de l'Eglise, il ne s'ensuivrait pas pour autant que l'Eglise deviendrait un vieux cénile frippé doublé d'une cruche à moitié vide ...

CMI, l'Église n'est pas composée de fantômes. L'Église est composée d'êtres humains réels et vivants. Actuellement, [certains de] ces éléments humains réels et vifs [mais non pas tous] assistent les dimanches à écouter et fêter les fausses messes sataniques de Montini et non la vraie messe du temps de Pie XII. Ceci n'a pas du pardon de Dieu. Et pour ceux qui n'assistent pas "les dimanches à écouter et fêter les fausses messes sataniques de Montini" mais "assistent les dimanches à écouter et fêter [...] la vraie messe du temps de Pie XII" ? Hein, Wulcano ?...


Occasionnellement vient à Tijuana le P. Feliciano, prêtre catholique mexicain ordonné en 1959, pour nous donner à nous ― les membres du CAM (Catholiques Anti Montiniennes) ― les sacrements de baptême, mariage, confession et eucharistie.
"sans véritable Messe et sans Sacrement valide" ! Laughing ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 4:50

JP B a écrit:
wulfrano a écrit:

[...]

Luernos:
Dites-moi.
A quoi servent une Église et un monde sans véritable Messe et sans Sacrement valide ?


"sans véritable Messe et sans Sacrement valide" ?

Wulcano se contredit lui-même !

En effet,
wulfrano a écrit:
wulfrano a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
Wulfrano, encore une fois, vous mettez sur le compte de l'Eglise, c'est-à-dire une personne morale de « droit divin » qui subsiste indépendamment des changements pouvant se produire dans les personnes physiques qui en font partie, les dérives de l'élément humain.

En d'autres mots, si vous ainsi que Via Crucis étiez les seuls et uniques membres de l'Eglise, il ne s'ensuivrait pas pour autant que l'Eglise deviendrait un vieux cénile frippé doublé d'une cruche à moitié vide ...

CMI, l'Église n'est pas composée de fantômes. L'Église est composée d'êtres humains réels et vivants. Actuellement, [certains de] ces éléments humains réels et vifs [mais non pas tous] assistent les dimanches à écouter et fêter les fausses messes sataniques de Montini et non la vraie messe du temps de Pie XII. Ceci n'a pas du pardon de Dieu. Et pour ceux qui n'assistent pas "les dimanches à écouter et fêter les fausses messes sataniques de Montini" mais "assistent les dimanches à écouter et fêter [...] la vraie messe du temps de Pie XII" ? Hein, Wulcano ?...


Occasionnellement vient à Tijuana le P. Feliciano, prêtre catholique mexicain ordonné en 1959, pour nous donner à nous ― les membres du CAM (Catholiques Anti Montiniennes) ― les sacrements de baptême, mariage, confession et eucharistie.
"sans véritable Messe et sans Sacrement valide" ! Laughing ...





Il n'y a pas une contradiction. Le P. Feliciano, la première fois qui est venue à Tijuana, a tenu une Sainte Messe dans ma maison.

À "l'Agnus Dei " il tourné vers nous et de l’hostie consacrée est sortie une lumière divine. Je parle du reste de la population mondiale privée de sacrements valides. Souvenez vous quand Abraham n'a pas pu compter ni même 10 personnes comme lui en Sodome et Gomorrhe. Abraham est sorti avec son conjoint de la ville et au reste de la population lui a plu feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 5:22

wulfrano a écrit:

[...]

Il n'y a pas une contradiction. Le P. Feliciano, la première fois qu'il est venue à Tijuana, a tenu une Sainte Messe dans ma maison.

À l'"Agnus Dei", il s'est tourné vers nous et de l’hostie consacrée est sortie une lumière divine. Je parle du reste de la population mondiale privée de sacrement valide. Souvenez vous quand Abraham n'a pu compter pas même 10 personnes comme lui en Sodome et Gomorrhe.
[Loth, Wulcano, Loth, neveu d'Abraham] est sorti avec sa conjointe de la ville et sur le reste de la population a plu le feu.
"À l'"Agnus Dei", il s'est tourné vers nous et de l’hostie consacrée est sortie une lumière divine."
Avec et après les hérésies et les blasphèmes, voici l'extraordinaire !...
Et l'incohérence : qu'est-ce l'histoire de Sodome et Gomorrhe a à voir avec la mort (impossible) de la Sainte Église Catholique et la fausse disparition prétendument complète (quand il y a contradiction manifeste !...) des Sacrements ?

Wulcano afro , vous êtes un clown alien pig jocolor geek  !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 17 Mar - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 5:41

JP B a écrit:
wulfrano a écrit:

[...]

Il n'y a pas une contradiction. Le P. Feliciano, la première fois qu'il est venue à Tijuana, a tenu une Sainte Messe dans ma maison.

À l'"Agnus Dei", il s'est tourné vers nous et de l’hostie consacrée est sortie une lumière divine. Je parle du reste de la population mondiale privée de sacrement valide. Souvenez vous quand Abraham n'a pu compter pas même 10 personnes comme lui en Sodome et Gomorrhe.
[Loth, Wulcano, Loth, neveu d'Abraham] est sorti avec sa conjointe de la ville et sur le reste de la population a plu le feu.
"À l'"Agnus Dei", il s'est tourné vers nous et de l’hostie consacrée est sortie une lumière divine."
Avec et après les hérésies et les blasphèmes, voici l'extraordinaire !...
Et l'incohérence : qu'est-ce l'histoire de Sodome et Gomorrhe a à voir avec la mort (impossible) de la Sainte Église Catholique et la fausse disparition prétendument complète (quand il y a contradiction manifeste !...) des Sacrements ?

Wulcano afro , vous êtes un clown alien pig jocolor geek  !





@ JPB
Gabrielle Rochon a les photographies à des couleurs qui vérifient mon propos concernant la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 5:46

wulfrano a écrit:
JP B a écrit:
wulfrano a écrit:

[...]

Il n'y a pas une contradiction. Le P. Feliciano, la première fois qu'il est venue à Tijuana, a tenu une Sainte Messe dans ma maison.

À l'"Agnus Dei", il s'est tourné vers nous et de l’hostie consacrée est sortie une lumière divine. Je parle du reste de la population mondiale privée de sacrement valide. Souvenez vous quand Abraham n'a pu compter pas même 10 personnes comme lui en Sodome et Gomorrhe.
[Loth, Wulcano, Loth, neveu d'Abraham] est sorti avec sa conjointe de la ville et sur le reste de la population a plu le feu.
"À l'"Agnus Dei", il s'est tourné vers nous et de l’hostie consacrée est sortie une lumière divine."
Avec et après les hérésies et les blasphèmes, voici l'extraordinaire !...
Et l'incohérence : qu'est-ce l'histoire de Sodome et Gomorrhe a à voir avec la mort (impossible) de la Sainte Église Catholique et la fausse disparition prétendument complète (quand il y a contradiction manifeste !...) des Sacrements ?

Wulcano afro , vous êtes un clown alien pig jocolor geek  !





@ JPB
Gabrielle Rochon a les photographies à des couleurs qui vérifient mon propos concernant la lumière.


Officiellement, Paul VI, a annulé tous les sacrements qui avant leurs changements étaient valides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 8:26

wulfrano a écrit:

JP B a écrit:
wulfrano a écrit:

[...]

Il n'y a pas une contradiction. Le P. Feliciano, la première fois qu'il est venue à Tijuana, a tenu une Sainte Messe dans ma maison.

À l'"Agnus Dei", il s'est tourné vers nous et de l’hostie consacrée est sortie une lumière divine. Je parle du reste de la population mondiale privée de sacrement valide. Souvenez vous quand Abraham n'a pu compter pas même 10 personnes comme lui en Sodome et Gomorrhe.
[Loth, Wulcano, Loth, neveu d'Abraham] est sorti avec sa conjointe de la ville et sur le reste de la population a plu le feu.
"À l'"Agnus Dei", il s'est tourné vers nous et de l’hostie consacrée est sortie une lumière divine."
Avec et après les hérésies et les blasphèmes, voici l'extraordinaire !...
Et l'incohérence : qu'est-ce l'histoire de Sodome et Gomorrhe a à voir avec la mort (impossible) de la Sainte Église Catholique et la fausse disparition prétendument complète (quand il y a contradiction manifeste !...) des Sacrements ?

Wulcano afro , vous êtes un clown alien pig jocolor geek  !





@ JPB
Gabrielle Rochon a les photographies en couleurs qui vérifient mon propos concernant la lumière.


Cela ne prouve rien :
  1. Le démon est capable, avec la permission de Dieu, de se déguiser en ange de lumière...
    Il faut savoir, quand des faits merveilleux se produisent, s'ils proviennent du bon ou du mauvais ange ou de Dieu Lui-même.
    A priori, cela ne devrait pas provenir, en raison du rite tridentin employé (selon vos dires) pour la célébration, du mauvais ange, mais il est étrange, non liturgique, qu'un célébrant se retourne vers les fidèles "à l'Agnus Dei", quoique s'il y a eu, pour l'édification de quelque(s) personne(s) présente(s), une manifestation d'un phénomène merveilleux, ce retournement vers les fidèles peut peut-être s'expliquer mais le Prêtre, à ce moment-là, ne tient pas l'Hostie dans ses mains et il est étrange que des fidèles aient eu le temps de prendre des photographies...

  2. Même si vos propos concernant ce fait merveilleux sont exacts et que celui-ci vienne soit du bon ange soit de Dieu Lui-même, cela n'empêche pas que vos propositions hérétiques et blasphématoires soient hérétiques et blasphématoires...

La Sainte Église Catholique reste Une, Sainte, Catholique et Apostolique !
Sainte, c'est-à-dire immaculée... Elle ne saurait en aucun cas mourir !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 17 Mar - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 8:34

wulfrano a écrit:

[...]

Officiellement, Paul VI, a annulé tous les sacrements qui, avant leurs changements, étaient valides.

Paul VI, n'étant pas formellement Pape
(cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t3254-dh-vs-quanta-cura-par-jpb, les 5 premiers messages), n'avait aucune autorité pour faire quoi que ce soit d'une part et, d'autre part, un Pape ne peut pas bouleverser de fond en comble un rite sacramentel pour lui faire signifier autre chose que ce qu'il doit signifier.
Conséquemment, ces "changements" n'ont aucune valeur !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luernos
Baptisé


Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 15:50

Citation :
Votre théorie, qui est hautement scandaleuse dans sa forme, et impie dans son fond, d'Eglise métamorphosée en Babel, est une conséquence
parmi d'autres conséquences moins scandaleuses,
d'une grave erreur !

Rien de nouveau sous le soleil dans ce domaine...









Luernos:
Dites-moi.
Pour que serve une Église et un monde sans véritable Messe et sans Sacrements valides
?


L'Eglise n'a pas à "servir à quelque chose":
elle EST, (elle n'a pas à prétendre ou à être utile, elle EST comme diraient les royalistes légitimistes, parlant de leur prétendant... ! ).
Elle est réellement "malkout" de Dieu: terme unique qui contient trois sens en français :
le règne (dans le temps)
la Royauté,
et le Royaume de Dieu (dans l'espace).
Or le Règne de Dieu est éternel.

Quant à votre illusion à voir "finie" l'Eglise et ses sacrements, elle me donne l'impression que vous confondez, ou bien que vous voudriez confondre et ré-éditer pour l'Eglise, ce qui est advenu d'Israël au premier siècle: son ancienne alliance à lui, est morte en effet avec ses sacrements d'alors, dans le Temple! Mais en même temps est né au baptême de Notre Seigneur, le nouvel Israël qui est par définition éternel en Son Règne: l'Eglise catholique visible et immuable.

Un précédent effrayant et un exemple à fuir : le montanisme.

Citation :
le montanisme connut une expansion fulgurante dès le IIème siècle. Son fondateur, le moine Montanus (ou Montan), prêtre phrygien de Cibèle, converti au christianisme vers 172, se veut la voix du Saint-Esprit apportant le message complémentaire à l’Evangile pour préparer à la fin du monde.
D’une morale rigoriste, Montan prônait notamment la pénitence, et l’égalité entre les hommes et les femmes. Ce dernier point illustré par Maximilla et Priscilla, deux femmes qui prophétisèrent à ses côtés et furent parmi ses meilleures missionnaires

Citation :
Montan annonça que la descente sur Terre de la Jérusalem céleste, prédite dans l’Apocalypse johannite, et la fin du monde étaient proches. En conséquence, il exhortait les foules à tout quitter pour le suivre… et nombreux furent ceux qui le firent. Plusieurs femmes quittèrent leurs maris, notamment Maximilla et Priscilla, qui devinrent les plus ferventes de ses adeptes et se mirent à prophétiser à leur tour, (...) Pour Montan, en effet, il pouvait encore y avoir des révélations divines et rien ne s’opposait à ce que les femmes, comme les hommes, soient aptes à en recevoir et à les communiquer. Maximilla et Priscilla prophétisèrent ainsi que ce serait à Pepuzza, que débuterait le règne millénaire du Christ. Aussi des montanistes rebaptisèrent-ils ce lieu Jérusalem et en firent-ils une ville de pèlerinage et de culte.
Les montanistes rejetaient la hiérarchie ecclésiale au profit de prophètes issus du peuple chrétien. Ils pratiquaient une morale rigoureuse et croyaient en l’intervention permanente du Saint-Esprit.

Citation :
cette crédulité les mettait à la merci de toutes les illusions. Phrygien devint presque synonyme d' hérétique . Vers 235, une nouvelle prophétesse soulève les campagnes de la Cappadoce, allant nu-pieds par les montagnes, annonçant la fin du monde, administrant les sacrements, et voulant entraîner ses disciples à Jérusalem. Sous Dèce, les montanistes fournissent au martyre un contingent considérable
.


Citation :
Le débat se compliquait de la question de la pénitence et de la réconciliation. Les évêques réclamaient le droit d'absoudre et en usaient avec une largeur qui scandalisait les puritains. Les illuminés prétendaient qu'eux seuls pouvaient remettre l'âme en grâce avec Dieu, et ils se montraient fort sévères. Tout péché mortel (homicide, idolâtrie, blasphème, adultère, fornication) fermait, selon eux, la voie au repentir. Si ces principes outrés fussent restés confinés dans les cantons perdus de la Catacécaumène, le mal eût été peu de chose. Malheureusement, la petite secte de Phrygie servit de noyau à un parti considérable, qui offrit des dangers réels, puisqu'il fut capable d'arracher à l'église orthodoxe son plus illustre apologiste, Tertullien. Ce parti, qui rêvait une église immaculée et n'arrivait qu'à un étroit conciliabule, réussit, malgré ses exagérations, ou plutôt à cause de ses exagérations mêmes, à recruter dans l'église universelle tous les austères, tous les excessifs. Il était si bien dans la logique du christianisme (Evidemment !!!)


Citation :
se produisit l'esprit d'indiscipline, l'ardeur malsaine du martyre, l'aversion pour l'épiscopat, les rêveries millénaires, qui eurent toujours leur terre classique chez les races berbères. Ces rigoristes, qui se révoltaient d'être appelés une secte, mais qui, dans chaque église, se donnaient comme l'élite, comme les seuls chrétiens dignes de ce nom, ces puritains implacables pour ceux qui voulaient faire pénitence, devaient être le pire fléau du christianisme.

Tertullien traitera l'église générale de caverne d'adultères et de prostituées. Les évêques, n'ayant ni le don de prophétie ni celui des miracles, seront, aux yeux des enthousiastes, inférieurs aux pneumatiques. C'est par ceux-ci, et non par la hiérarchie officielle, que se font la transmission des grâces sacramentelles, le mouvement de l'église et le progrès. Le vrai chrétien, ne vivant qu'en perspective du jugement dernier et du martyre, passe sa vie dans la contemplation. Non seulement il ne doit pas fuir la persécution, mais il lui est ordonné de la rechercher. On se prépare sans cesse au martyre comme à un complément nécessaire de la vie chrétienne. La fin naturelle du chrétien, c'est de mourir dans les tortures.

Une crédulité effrénée, une foi à toute épreuve dans les charismes spirites, achevaient de faire du montanisme un des types de fanatisme les plus outrés que mentionne l'histoire de l'humanité
.


Rappel :
La Phrygie est en Asie Mineure et sa population n'était pas sémite, et elle lisait la Révélation évidemment traduite en langue grecque. L'expression originelle de la Révélation était donc facilement étouffée sous le poids conjugué des religions à mystères de l'époque, et des concepts idéalistes de la philosophie grecque, qui ne comprend rien aux concepts concrets et transcendants de la Révélation hébraIque qui n'est ni rêvée (platonicienne) ni matérielle (épicurienne) mais incarnée dans l'esprit et le corps toujours intégralement visibles !



_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Jeu 17 Mar - 22:45

Luernos a écrit:

[...]


MODÉRATION : Répétition inutile du message de ce jour à "00:03" et sans rapport avec la suite du présent message !...



Le 6 août, à 1 h 45, un F 13 A décolle de la base de Tinian pour vérifier les conditions météorologiques au-dessus d’Hirôshima, Kôkura et Nagasaki. A 2 h 45, le B 29 « Enola Gay » décolle de Tinian avec la bombe « Little Boy », recouverte de signatures et d’injures à l’encontre du peuple japonais. 12 hommes dont 4 scientifiques sont à bord de l’avion. A 7 h 52, on annonce que le ciel d’Hirôshima est très dégagé. A 8 h 31, les sirènes hurlent sur Hirôshima, lorsqu’apparaît le B 29 de reconnaissance météo. Mais on ne déclenche pas l’alerte côté japonais, car on pense qu’il s’agit juste d’appareils isolés de reconnaissance. A 9 h 15, le commandant Thomas Ferebee, bombardier de l’Enola Gay, déclenche le largage de la bombe nucléaire. Elle devra explosée à 555 m au dessus-du sol, pour éviter une radioactivité du sol trop importante. Deux autres B 29 largent leurs instruments scientifiques. 51 secondes s’écoulent entre le largage et l’explosion. Au retour, pendant 500 km, les aviateurs verront le champignon géant, qui en 2 minutes atteint 10 000 m d’altitude.

Au centre de l’explosion, il fait 300 000 degrés celcius. Au sol, 600 m plus bas, 3 000 degrés celsius. Dans un rayon de 3 km, 10 000 immeubles sont détruits par le souffle de l’explosion, 50 000 par les incendies. Hirôshima est alors coupée du monde, le gouvernement japonais ne sera mis au courant qu’en fin de soirée.

Jusqu’à 1 200 m du centre de l’explosion, les victimes meurent instantanément. Au-delà, la peau et les muscles protégèrent temporairement les organes internes. Ce sont les radiations qui finirent le travail, puisque les soldats japonais chargés de ramasser les victimes, moururent en quelques semaines.

Pour en revenir au miracle, lors de l’explosion, un groupe de jésuites missionnaires allemands, fervents adeptes de la prière du Rosaire, furent ainsi épargnés de toute contamination radioactive et de toute destruction alors que leur maison était à 100 mètres du centre de l’explosion (ground zero). La maison typiquement japonaise dans laquelle ils se trouvaient, fut elle aussi épargnée.

Ils moururent bien des années plus tard (le Père Hubert Schiffer vécut jusqu’à l’âge de 63 ans, il était âgé de 30 ans au moment de l’explosion le 6 août 1945).

Bien sûr, quand on essaya de savoir, scientifiquement, comment ils s’en étaient sortis si bien portant, qu’on ne trouva pas pourquoi, et qu’ils expliquèrent que c’était grâce à leur prière quotidienne du Rosaire, les scientifiques ne les croyèrent pas. Le Père Schiffer dira plus tard : « Ils n’ont toujours rien compris. »

Ils vécurent longtemps, sans perte d’audition ou de vue quelconque dûes aux radiations à long terme, ou de maladies inhérentes à l’explosion. « Nous pensons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et prié le Rosaire quotidiennement dans cette maison. Plus de 55 ans plus tard, les scientifiques sont absolument incapables de fournir une explication plausible ».

Les Jésuites expliquent, à juste titre, avoir reçu une sorte de « bouclier de protection » de la Sainte Vierge contre les rayonnements et leurs effets sur le court et long terme. Le même cas se produira à Nagasaki, avec le couvent franciscain de Saint Maximilien Kolbe, où les frères priaient là aussi quotidiennement le Rosaire. Ce qui correspond exactement aux paroles de la Vierge Marie à Saint Dominique et Alain de la Roche « Celui qui se confie en moi par le Rosaire, ne périra pas », ou encore « Ceux qui propageront mon Rosaire seront secourus par moi dans toutes leurs nécessités ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
Luernos
Baptisé


Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 1:31

Citation :
Nous pensons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et prié le Rosaire quotidiennement dans cette maison.

Et cela, parce qu'ils vivaient, selon leur devoir d'état, sous la seule Royauté de Dieu l'Eglise immuable, ou bien parce qu'ils s'étaient enfermés dans des inspirations prophétiques !?

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 1:37

Luernos a écrit:
Citation :
Nous pensons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et prié le Rosaire quotidiennement dans cette maison.

Et cela, parce qu'ils vivaient, selon leur devoir d'état, sous la seule Royauté de Dieu l'Eglise immuable, ou bien parce qu'ils s'étaient enfermés dans des inspirations prophétiques !?
Laughing Laughing Laughing Laughing
"des inspirations prophétiques"... hypothétiques ! Laughing Laughing

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 4:03

Luernos a écrit:
Citation :
Nous pensons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et prié le Rosaire quotidiennement dans cette maison.

Et cela, parce qu'ils vivaient, selon leur devoir d'état, sous la seule Royauté de Dieu l'Eglise immuable, ou bien parce qu'ils s'étaient enfermés dans des inspirations prophétiques !?

Ceci a eu lieu en août 1945, quand l'Église avait un Pape catholique, un Episcopat catholique, un Sacerdoce catholique et un Corps de Laïcs totalement catholique. Tout ceci n'existe déjà pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 4:32

JP B a écrit:
Luernos a écrit:
Citation :
Nous pensons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et prié le Rosaire quotidiennement dans cette maison.

Et cela, parce qu'ils vivaient, selon leur devoir d'état, sous la seule Royauté de Dieu l'Eglise immuable, ou bien parce qu'ils s'étaient enfermés dans des inspirations prophétiques !?
Laughing Laughing Laughing Laughing
"des inspirations prophétiques"... hypothétiques ! Laughing Laughing

Ceci a eu lieu en août 1945, quand l'Église avait des vrais Sacrements Catholiques, un Pape catholique, un Episcopat catholique, un Sacerdoce catholique et un Corps de Laïcs totalement catholique. Tout ceci n'existe déjà pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 6:52

wulfrano a écrit:
JP B a écrit:
Luernos a écrit:
Citation :
Nous pensons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et prié le Rosaire quotidiennement dans cette maison.

Et cela, parce qu'ils vivaient, selon leur devoir d'état, sous la seule Royauté de Dieu l'Eglise immuable, ou bien parce qu'ils s'étaient enfermés dans des inspirations prophétiques !?
Laughing Laughing Laughing Laughing
"des inspirations prophétiques"... hypothétiques ! Laughing Laughing

Cela a eu lieu en août 1945, quand l'Église avait des vrais Sacrements Catholiques, un Pape catholique, un Episcopat catholique, un Sacerdoce catholique et un Corps de Laïcs totalement catholique. Tout ceci n'existe déjà pas.
"[...] déjà pas" Question Question

"Tout ceci n'existe déjà pas."
Là, je suis désolé, Wulcano, mais je n'arrive pas à transposer en bon français votre pensée car ce que vous avez écrit peut avoir plusieurs sens différents.

Je vais commenter le sens le plus mauvais au regard de la Foi catholique telle qu'un fidèle peut l'avoir :

Si le sens de ce que vous avez écrit est "Tout ceci [en totalité] n'existe plus", c'est
  1. en contradiction avec votre proposition précédente "[...] un Corps de Laïcs totalement catholique" ;

  2. NON caholique parce que :

    — l'Église Catholique, quoique n'ayant plus "un Pape catholique" en acte, existe toujours avec

    — de "vrais Sacrements Catholiques", les faux sacrements n'appartenant pas à l'Église Catholique ;

    — un Episcopat catholique, quoique restreint ;

    — un Sacerdoce catholique, quoique certains jansénistes actuels pensent qu'à part quelques vieux Prêtres d'avant Vatican II il soit illégitime ;

    — des membres Laïcs catholiques et même intégralement catholiques, quoique en petit nombre.


Wulfrano,

Je viens de démontrer que l'Église Catholique existe toujours.
POUR VOUS, L'ÉGLISE UNE, SAINTE, CATHOLIQUE ET APOSTOLIQUE, EXISTE-T-ELLE ENCORE OU EST-ELLE MORTE ?

Ce n'est pas au nom d'une autorité, que je ne possède pas, que je vous pose la question : c'est au nom de la doctrine catholique qui enseigne infailliblement qu'il est hérétique de dire que l'Église Catholique puisse mourir.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Ven 18 Mar - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 8:23

JP B a écrit:
wulfrano a écrit:
JP B a écrit:
Luernos a écrit:
Citation :
Nous pensons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et prié le Rosaire quotidiennement dans cette maison.

Et cela, parce qu'ils vivaient, selon leur devoir d'état, sous la seule Royauté de Dieu l'Eglise immuable, ou bien parce qu'ils s'étaient enfermés dans des inspirations prophétiques !?
Laughing Laughing Laughing Laughing
"des inspirations prophétiques"... hypothétiques ! Laughing Laughing

Cela a eu lieu en août 1945, quand l'Église avait des vrais Sacrements Catholiques, un Pape catholique, un Episcopat catholique, un Sacerdoce catholique et un Corps de Laïcs totalement catholique. Tout ceci n'existe déjà pas.
"[...] déjà pas" Question Question

"Tout ceci n'existe déjà pas."
Là, je suis désolé, Wulcano, mais je n'arrive pas à transposer en bon français votre pensée car ce que vous avez écrit peut avoir plusieurs sens différents.

Je vais commenter le sens le plus mauvais au regard de la Foi catholique telle qu'un fidèle peut l'avoir :

Si le sens de ce que vous avez écrit est "Tout ceci [en totalité] n'existe plus", c'est
  1. en contradiction avec votre proposition précédente "[...] un Corps de Laïcs totalement catholique" ;

  2. NON caholique parce que :

    — l'Église Catholique, quoique n'ayant plus "un Pape catholique" en acte, existe toujours avec

    — de "vrais Sacrements Catholiques", les faux sacrements n'appartenant pas à l'Église Catholique ;

    — un Episcopat catholique, quoique restreint ;

    — un Sacerdoce catholique, quoique certains jansénistes actuels pensent qu'à part quelques vieux Prêtres d'avant Vatican II il soit illégitime ;

    — des membres Laïcs catholiques et même intégralement catholiques, quoique en petit nombre.


Wulfrano,

Je viens de démontrer que l'Église Catholique existe toujours.
POUR VOUS, L'ÉGLISE UNE, SAINTE, CATHOLIQUE ET APOSTOLIQUE, EXISTE-T-ELLE ENCORE OU EST-ELLE MORTE ?

Ce n'est pas au nom d'une autorité, que je ne possède pas, que je vous pose la question : c'est au nom de la doctrine catholique qui enseigne infailliblement qu'il est hérétique de dire que l'Église Catholique puisse mourir.



Au mois de septembre 1958 le Pape était Pie XII, Pape catholique, valide et licite; les 3500 Évêques du monde était catholiques, valides et licites; les 250.000 prêtres du monde étaient catholiques, valides et licites; les 500.000.000 catholiques du monde étaient catholiques, validement et licitement baptisées. Les sept sacrements étaient catholiques, valides et licites. Cela n'existe déjà pas.
Aujourd’hui il y a seulement quelques catholiques physiquement individuels isolés, fidèles à la Tradition de 2.000 années. Dans le sens de San Athanase, ces peu de mille constituent la véritable Église du Christ.
Après le mois de novembre 1958, ce qui il y a eu il est cinq faux Papes, 4.500 évêques apostats ou faux invalides illicites, 375.000 prêtres apostats ou faux invalides illicites, 1.200.000.000 laïcs apostats.
Celle-ci c’est la réalité, dite en espagnol, français, anglais ou allemand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
wulfrano
Baptisé


Nombre de messages : 56
Age : 83
Localisation : Tijuana, Baja California, México (Mexique)
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 9:52

JP B a écrit:
wulfrano a écrit:
JP B a écrit:
Luernos a écrit:
Citation :
Nous pensons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et prié le Rosaire quotidiennement dans cette maison.

Et cela, parce qu'ils vivaient, selon leur devoir d'état, sous la seule Royauté de Dieu l'Eglise immuable, ou bien parce qu'ils s'étaient enfermés dans des inspirations prophétiques !?
Laughing Laughing Laughing Laughing
"des inspirations prophétiques"... hypothétiques ! Laughing Laughing

Cela a eu lieu en août 1945, quand l'Église avait des vrais Sacrements Catholiques, un Pape catholique, un Episcopat catholique, un Sacerdoce catholique et un Corps de Laïcs totalement catholique. Tout ceci n'existe déjà pas.
"[...] déjà pas" Question Question

"Tout ceci n'existe déjà pas."
Là, je suis désolé, Wulcano, mais je n'arrive pas à transposer en bon français votre pensée car ce que vous avez écrit peut avoir plusieurs sens différents.

Je vais commenter le sens le plus mauvais au regard de la Foi catholique telle qu'un fidèle peut l'avoir :

Si le sens de ce que vous avez écrit est "Tout ceci [en totalité] n'existe plus", c'est
  1. en contradiction avec votre proposition précédente "[...] un Corps de Laïcs totalement catholique" ;

  2. NON caholique parce que :

    — l'Église Catholique, quoique n'ayant plus "un Pape catholique" en acte, existe toujours avec

    — de "vrais Sacrements Catholiques", les faux sacrements n'appartenant pas à l'Église Catholique ;

    — un Episcopat catholique, quoique restreint ;

    — un Sacerdoce catholique, quoique certains jansénistes actuels pensent qu'à part quelques vieux Prêtres d'avant Vatican II il soit illégitime ;

    — des membres Laïcs catholiques et même intégralement catholiques, quoique en petit nombre.


Wulfrano,

Je viens de démontrer que l'Église Catholique existe toujours.
POUR VOUS, L'ÉGLISE UNE, SAINTE, CATHOLIQUE ET APOSTOLIQUE, EXISTE-T-ELLE ENCORE OU EST-ELLE MORTE ?

Ce n'est pas au nom d'une autorité, que je ne possède pas, que je vous pose la question : c'est au nom de la doctrine catholique qui enseigne infailliblement qu'il est hérétique de dire que l'Église Catholique puisse mourir.




JPB a écrit :
« Je viens de démontrer que l'Église Catholique existe toujours. POUR VOUS, L'ÉGLISE UNE, SAINTE, CATHOLIQUE ET APOSTOLIQUE, EXISTE-T-ELLE ENCORE OU EST-ELLE MORTE ? Ce n'est pas au nom d'une autorité, que je ne possède pas, que je vous pose la question : c'est au nom de la doctrine catholique qui enseigne infailliblement qu'il est hérétique de dire que l'Église Catholique puisse mourir. »


Réponse.

L'Église Catholique, comme institution divin-humaine, formellement parlant, c'est-à-dire, Pape catholique valide et licite, Évêques catholiques valides et licites avec jurisdiction, Prêtres catholiques valides et licites avec jurisdiction, catholiques laïcs fidèles validement el licitement baptisées, Sacrements catholiques valides et licites, n'existe pas présentement.
Si je suis erroné, donnez-moi le nom du Pape catholique valide et licite qui régit aujourd'hui le destin de l'Église au Rome. Si je suis erroné, donnez-moi les noms de tous les Évêques catholiques valides et licites avec jurisdiction qu'il y a, ainsi que le nom de ses diocèses. Si je suis erroné, donnez-moi le nom de tous les Prêtres catholiques valides et licites avec jurisdiction qu'il y a en régissant à ses fidèles au ses paroisses.
L'Église Catholique comme institution divine n'existe pas maintenant; comme institution humaine elle continue à exister, mais en qualité d'apostat. Comme institution purement humaine, l'Église n'est pas aujourd’hui catholique. Celle qui est morte est l'Église Ex Catholique Apostat Engendre du Conseil Vatican II. Comme apostat elle est une Église morte, précisément parce qu’elle a cessé d’être catholique.
Ainsi l'Église Catholique, tandis qu'il a été catholique, ni est morte, donc, ni a pu mourir ni peut mourir, à moins qu'elle ait cessé d'être catholique, ce que a arrivé.
Mais alors, s'il n'est déjà pas catholique, elle est une simple assemblée des croyants (Ecclesia) apostats non catholiques.
Dans ces circonstances, l'Église est morte, parce qu'elle a précisément cessé d'être catholique.
Elle est comme un Zombi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libreopinion.com/members/cam
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 12:27

Nonobstant le fait que l’Église, Une, Sainte, Catholique et Apostolique continue d’exister tandis
  • que 1°) il n’y a plus de Pape dès lors qu’il y a encore des électeurs du Pape, ou au moins un seul ;

  • que 2°) il n’y a presque plus d’Évêques catholiques valides et licites avec juridiction, alors qu’il en existe, on le sait mais nous n’en connaissons pas les noms, chez les Uniates catholiques orientaux et probablement derrière le “rideau de bambou” ;

  • que 3°) le nombre de Prêtres catholiques valides et licites ayant juridiction diminue terriblement depuis Vatican II mais qu’il en subsiste indéniablement dans telle ou telle condition, ne serait-ce qu’en vertu du point précédent ;

  • que 4°) le nombre de laïcs catholiques fidèles validement baptisés diminue pareillement mais ne saurait être réduit à zéro

  • que 5°) les Sacrements catholiques sont toujours validement et licitement dispensés, ne serait-ce qu’en vertu des points 2 et 3 ci-dessus

Et après que, dans mon message de ce jour à “04:52”, je lui aie écrit :
Citation :

wulfrano a écrit:
JP B a écrit:
Luernos a écrit:
Citation :
Nous pensons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et prié le Rosaire quotidiennement dans cette maison.

Et cela, parce qu'ils vivaient, selon leur devoir d'état, sous la seule Royauté de Dieu l'Eglise immuable, ou bien parce qu'ils s'étaient enfermés dans des inspirations prophétiques !?
Laughing Laughing Laughing Laughing
"des inspirations prophétiques"... hypothétiques ! Laughing Laughing

Cela a eu lieu en août 1945, quand l'Église avait des vrais Sacrements Catholiques, un Pape catholique, un Episcopat catholique, un Sacerdoce catholique et un Corps de Laïcs totalement catholique. Tout ceci n'existe déjà pas.
"[...] déjà pas" Question Question

"Tout ceci n'existe déjà pas."
Là, je suis désolé, Wulcano, mais je n'arrive pas à transposer en bon français votre pensée car ce que vous avez écrit peut avoir plusieurs sens différents.

Je vais commenter le sens le plus mauvais au regard de la Foi catholique telle qu'un fidèle peut l'avoir :

Si le sens de ce que vous avez écrit est "Tout ceci [en totalité] n'existe plus", c'est
  1. en contradiction avec votre proposition précédente "[...] un Corps de Laïcs totalement catholique" ;

  2. NON caholique parce que :

    — l'Église Catholique, quoique n'ayant plus "un Pape catholique" en acte, existe toujours avec

    — de "vrais Sacrements Catholiques", les faux sacrements n'appartenant pas à l'Église Catholique ;

    — un Episcopat catholique, quoique restreint ;

    — un Sacerdoce catholique, quoique certains jansénistes actuels pensent qu'à part quelques vieux Prêtres d'avant Vatican II il soit illégitime ;

    — des membres Laïcs catholiques et même intégralement catholiques, quoique en petit nombre.


Wulfrano,

Je viens de démontrer que l'Église Catholique existe toujours.
POUR VOUS, L'ÉGLISE UNE, SAINTE, CATHOLIQUE ET APOSTOLIQUE, EXISTE-T-ELLE ENCORE OU EST-ELLE MORTE ?

Ce n'est pas au nom d'une autorité, que je ne possède pas, que je vous pose la question : c'est au nom de la doctrine catholique qui enseigne infailliblement qu'il est hérétique de dire que l'Église Catholique puisse mourir.

Le nommé Wulcano, dans le message de ce jour à “06:23
a écrit:

[...]

Au mois de septembre 1958 le Pape était Pie XII, Pape catholique, valide et licite; les 3500 Évêques du monde était catholiques, valides et licites; les 250.000 prêtres du monde étaient catholiques, valides et licites; les 500.000.000 catholiques du monde étaient catholiques, validement et licitement baptisées. Les sept sacrements étaient catholiques, valides et licites. Cela n'existe déjà pas.
Aujourd’hui il y a seulement quelques catholiques physiquement individuels isolés, fidèles à la Tradition de 2.000 années. Dans le sens de San Athanase, ces peu de mille constituent la véritable Église du Christ.
Après le mois de novembre 1958, ce qui il y a eu il est cinq faux Papes, 4.500 évêques apostats ou faux invalides illicites, 375.000 prêtres apostats ou faux invalides illicites, 1.200.000.000 laïcs apostats.
Celle-ci c’est la réalité, dite en espagnol, français, anglais ou allemand.
Et, dans celui de “07:52”,
wulfrano a écrit:

[...]

JPB a écrit :
« Je viens de démontrer que l'Église Catholique existe toujours. POUR VOUS, L'ÉGLISE UNE, SAINTE, CATHOLIQUE ET APOSTOLIQUE, EXISTE-T-ELLE ENCORE OU EST-ELLE MORTE ? Ce n'est pas au nom d'une autorité, que je ne possède pas, que je vous pose la question : c'est au nom de la doctrine catholique qui enseigne infailliblement qu'il est hérétique de dire que l'Église Catholique puisse mourir. »

Réponse.

L'Église Catholique, comme institution divin-humaine, formellement parlant, c'est-à-dire, Pape catholique valide et licite, Évêques catholiques valides et licites avec jurisdiction, Prêtres catholiques valides et licites avec jurisdiction, catholiques laïcs fidèles validement el licitement baptisées, Sacrements catholiques valides et licites,
n'existe pas présentement.
Si je suis erroné, donnez-moi le nom du Pape catholique valide et licite qui régit aujourd'hui le destin de l'Église au Rome. Si je suis erroné, donnez-moi les noms de tous
(sic) les Évêques ( ! Laughing ...) catholiques valides et licites avec jurisdiction qu'il y a, ainsi que le nom de ses diocèses. Si je suis erroné, donnez-moi le nom de tous (sic) les Prêtres ( ! Laughing ...) catholiques valides et licites avec jurisdiction qu'il y a en régissant à ses fidèles au ses paroisses.
L'Église Catholique comme institution divine
n'existe pas maintenant; comme institution humaine elle continue à exister, mais en qualité d'apostat. Comme institution purement humaine, l'Église n'est pas aujourd’hui catholique. Celle qui est morte est l'Église Ex Catholique Apostat Engendre du Conseil Vatican II. Comme apostat elle est une Église morte, précisément parce qu’elle a cessé d’être catholique.
Ainsi l'Église Catholique, tandis qu'il a été catholique, ni est morte, donc, ni a pu mourir ni peut mourir, à moins qu'elle ait
cessé d'être catholique, ce que a arrivé.
Mais alors, s'il n'est déjà pas catholique, elle est une simple assemblée des croyants (Ecclesia) apostats non catholiques.
Dans ces circonstances,
l'Église est morte, parce qu'elle a précisément cessé d'être catholique.
Elle est comme un Zombi
.

(Souligné en rouge par JP B.)

JUSQUES A QUAND L’AMIN. SUPPORTERA UN TEL ÉNERGUMÈNE ?

Si ce soir je vois encore son nom parmi la liste des membres, Modérateur ou non je quitte ce lieu qui accepte de tels hérésiarques !…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 14:00

Citation :
L’Eglise catholique peut-elle être détruite ou périr ?

Non ; l’Eglise catholique peut être persécutée, mais elle ne peut être détruite ni périr. Elle durera jusqu’à la fin du monde parce que, jusqu’à la fin du monde, Jésus-Christ sera avec elle, comme il l’a promis.

http://catechisme.free.fr/stpiex/part1/partie1chap10.htm

L'Eglise ne peut périr, le simple catéchisme nous l'enseigne, par conséquent qui tiendra l'opinion inverse se verra exclure.

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Aujourd'hui à 8:54

Revenir en haut Aller en bas
 
DISCUSSIONS...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Discussions entre la FSSPX et Rome...
» Discussions sur l'Agriculture Biologique
» Connaissez-vous le Prétérisme?
» ORPHANET-Bulletin d'informations du 13 janvier 2010
» Ma fille , le poid et la cantine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: