Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DISCUSSIONS...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 14:08

Merci, Admin. !

Veuillez bien m'excuser : j'ai réagi un peu vite en supprimant votre message qui, en "Post-it", annonçait que j'étais Modérateur de mon coin... Embarassed

Bonne journée quand même et U. de P.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 18:36

admin a écrit:
Citation :
L’Eglise catholique peut-elle être détruite ou périr ?

Non ; l’Eglise catholique peut être persécutée, mais elle ne peut être détruite ni périr. Elle durera jusqu’à la fin du monde parce que, jusqu’à la fin du monde, Jésus-Christ sera avec elle, comme il l’a promis.

http://catechisme.free.fr/stpiex/part1/partie1chap10.htm

L'Eglise ne peut périr, le simple catéchisme nous l'enseigne, par conséquent qui tiendra l'opinion inverse se verra exclure.

+

Par "jusqu'à la fin du monde", il faut entendre "jusqu'au retour du Christ" comme nous l'avons vu ailleurs.

http://messe.forumactif.org/t3095-il-y-aura-au-moins-un-pretre-au-retour-du-christ

L'Eglise durera donc jusqu'au retour du Christ, et celle-ci sera représentée par au moins un Prêtre, et nous pouvons le dire avec autant d'assurance par au moins un véritable Evêque (Note d'Apostolicité).

Aussi je tiens pour a-catholique (et banni de ce forum) quiconque ose soutenir le contraire.

Priant pour la conversion des a-catholiques, car c'est un Dogme de foi qu'hors de l'Eglise nul n'est sauvé.

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 18:49

Merci, Francis, de prendre la défense des Français en général et de votre indigne serviteur en particulier !

Pour ne pas reproduire les insanités de Wulcano, j'ai modéré ce message après avoir purement et simplement supprimé le sien.

Bonne soirée !


Dernière édition par JP B le Ven 18 Mar - 21:46, édité 2 fois (Raison : Modération à 19h45 [absent plus tôt].)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jerkoff
Invité



MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 19:23

ADMN a écrit :

« L'Eglise durera donc jusqu'au retour du Christ, et celle-ci sera représentée par au moins un Prêtre, et nous pouvons le dire avec autant d'assurance par au moins un véritable Evêque (Note d'Apostolicité). Aussi je tiens pour a-catholique (et banni de ce forum) quiconque ose soutenir le contraire. Priant pour la conversion des a-catholiques, car c'est un Dogme de foi qu'hors de l'Eglise nul 'est sauvé. »


Très bien.

Où est le Pape ? Sans Pape il n'y a pas Église Catholique.


Revenir en haut Aller en bas
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 19:37

Jerkoff a écrit:
ADMN a écrit :

« L'Eglise durera donc jusqu'au retour du Christ, et celle-ci sera représentée par au moins un Prêtre, et nous pouvons le dire avec autant d'assurance par au moins un véritable Evêque (Note d'Apostolicité). Aussi je tiens pour a-catholique (et banni de ce forum) quiconque ose soutenir le contraire. Priant pour la conversion des a-catholiques, car c'est un Dogme de foi qu'hors de l'Eglise nul 'est sauvé. »


Très bien.

Où est le Pape ? Sans Pape il n'y a pas Église Catholique.



Donc, l'Eglise a disparu au moins 260 fois depuis Jésus-Christ, Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jerkoff
Invité



MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 20:14

CMI a écrit :

«Donc, l'Eglise a disparu au moins 260 fois depuis Jésus-Christ, Bravo !»

Une chose est Siège Vacante de jours ou semaines ou mois, et une autre chose est Siège Fini ou « Sede Finita » du plus de 50 années!
Revenir en haut Aller en bas
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 20:23

Jerkoff a écrit:
CMI a écrit :

«Donc, l'Eglise a disparu au moins 260 fois depuis Jésus-Christ, Bravo !»

Une chose est Siège Vacante de jours ou semaines ou mois, et une autre chose est Siège Fini ou « Sede Finita » du plus de 50 années!

Voyons pauvre Wulfrano Ruine [pas] Sainzzzzzz !

Le Siège Apostolique est une personne morale non collégiale, pas un vieux raisin fini et tout croche du Mexique ...

Hey Spic ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 20:26

Vous avez donc décrété qu'il n'y aurait plus de Pape ?

Et sur la base de quoi ?

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 18 Mar - 22:00

admin a écrit:
Vous avez donc décrété qu'il n'y aurait plus de Pape ?

Et sur la base de quoi ?

+
Wulcano a en effet, cher Admin., "décrété qu'il n'y aurait plus de Pape" parce que selon lui, depuis la mort de Sa Sainteté le Pape Pie XII en 1958,
  1. l'Unique, Sainte, Catholique et Apostolique Église est morte ( ! No ...) ;

  2. la fin du monde (dont il est possible qu'elle survienne bientôt ( ?...) est arrivée ! Laughing Laughing Laughing Laughing


J'ai purement et simplement supprimé son message plus haut (sur les soldats français) et modéré celui de Carolus.Magnus.Imperator (que je remercie à nouveau ici) qui y faisait référence...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luernos
Baptisé


Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Sam 19 Mar - 2:45

Citation :
L'Église Catholique comme institution divine n'existe pas maintenant; comme institution humaine elle continue à exister, mais en qualité d'apostat. Comme institution purement humaine, l'Église n'est pas aujourd’hui catholique. Celle qui est morte est l'Église Ex Catholique Apostat Engendre du Conseil Vatican II. Comme apostat elle est une Église morte, précisément parce qu’elle a cessé d’être catholique.

Je répète : Vous confondez avec l'Ancien Peuple d'Israël; l'Eglise n'est pas une collectivité, une masse commune, une personne collective, une communauté qui avait une foi et un salut commun et collectif. Donc, etcomme c'est la fin du monde, la communauté "Eglise" a entièrement apostasié, donc la collectivité Eglise n'est plus catholique, elle a muté, sa substance même se serait corrompue, en "prostituée babelienne". Vous confondez gravement avec la conception de l'Ancien Israël,
en lequel le Père ne possédait pas son Royaume auquel Chaque Fidèle participe, le Fils n'exercait et ne diffusait pas sa Royauté, et le Saint Esprit n'effusait pas son Règne.
Et vous donnez l'impression que vous souhaiteriez que l'Eglise catholique connaisse le sort de l'Ancien Israël, qui a disparu entièrement pour donner naissance à l'Eglise, afin que le Jugement dernier survienne et envoie en enfer la collectivité Eglise en question.
Comme vous avez une idée totalement fausse au départ, et c'est le moins qu'on puisse dire, vous réduisez l'Eglise à son administration collective,
Rappel du catéchisme du Concile de Trente:
Citation :
le peuple chrétien s’appelle non pas synagogue, mais assemblée, ou convocation, parce qu’il méprise les choses terrestres et périssables, pour ne s’attacher qu’aux biens célestes, et qui ne passent pas.

Il est encore d’autres noms mystérieux qui servent à désigner la Société des Chrétiens. Ainsi l’Apôtre Saint Paul l’appelle la Maison et l’Edifice de Dieu. Je vous écris, dit-il à Timothée, [5] afin que, si je viens à tarder trop longtemps, vous sachiez comment vous devez vous conduire dans la maison du Dieu Vivant, la colonne et le fondement de la Vérité. L’Eglise est appelée ici maison parce qu’elle est comme une famille, qui n’est gouvernée que par un seul, le Père de famille, et dans laquelle tous les biens spirituels sont communs


Seuls les biens sont communs, pas la personne des fidèles qui sont une addition et non pas un ensemble collectif !
Avertissement du même catéchisme:
Citation :
Suivant la remarque de Saint Augustin, les prophètes ont parlé plus clairement et plus longuement de l’Eglise que de Jésus Christ, car ils prévoyaient qu’il y aurait beaucoup plus d’erreurs volontaires et involontaires, sur ce point que sur le mystère de l’Incarnation. En effet, il ne devait point manquer d’impies pour prétendre, à l’imitation du singe qui veut faire croire qu’il est homme, pour prétendre avec autant d’orgueil que de méchanceté qu’eux seuls sont catholiques, que l’Eglise Catholique est parmi eux, et seulement parmi eux


Vous êtes vraiement le plus grand blasphémateur qui soit en tant que catholique déclaré !

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Sam 19 Mar - 5:12

Mon cher Gulfrano, je ne comprends toujours pas pourquoi vous êtes sédévacantiste ...

Si vous deviez aller jusqu'au bout de votre logique tordue, il me semble que si, selon votre thèse sortie de votre bocal, l'Eglise a apostatsié, que l'Eglise n'est plus catholique, ni apostolique, ni sainte, mais toujours l'Eglise, pourquoi alors Montini ne serait-il plus Pape !? Ne devrait-il pas être plutôt Pape non catholique, mais toujours Pape, un Pape antichrist ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Sam 19 Mar - 6:37

Il est impossible, que ce soit après 50 années de monstruosités sans interruption et sans pardon, ou beaucoup plus ou moins que ça, que l'Unique, Sainte, Catholique et Apostolique Église qui doit durer TOUJOURS (jusqu'à la seconde venue de Notre-Seigneur Jésus-Christ "pour juger les vivants et les morts") disparaisse !
Celui qui le prétend n'a pas la Foi catholique...

Il est également impossible, que, simultannément, il n'y ait plus de Pape (ce qui est possible même après 50 années de monstruosités sans interruption et sans pardon, ou beaucoup plus) et plus d'électeur du Pape (pas même un seul) !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Dim 20 Mar - 11:51


IGNORANTUS, le “
Mer 5 Jan - 15:09”,
a écrit:

lu sur internet :

TRIOMPHE DU ST-SIEGE ET DE L'EGLISE OU LES NOVATEURS MODERNES COMBATTUS AVEC LEURS PROPRES ARMES PAR MAUR CAPPELLARI ACTUELLEMENT GREGOIRE XVI, SOUVERAIN-PONTIFE; TRADUIT DE L'ITALIEN PAR M. L'ABBE JAMMES ANCIEN AUMONIER DE L'ECOLE ROYALE POLYTECHNIQUE DEDIE A MONSEIGNEUR DE BONALD, EVEQUE DU PUY TOME PREMIER LOUVAIN 1834 pp 29 Paragraphe XIII
ouvrage en ligne consultable via
Résultats Google Recherche de Livres « maur cappellari "triomphe du saint-siege" »
( http://books.google.fr/books?ei=fiVhTejsNIKx8gOT2fVZ&ct=result&output=text&id=qUlAAAAAcAAJ&ots=A5UI57z7lN&q=par+cons%C3%A9quent+maintenir+toujours+et+malgr%C3%A9+toutes+les+attaques+la+forme+essentielle#v=snippet&q=par%20cons%C3%A9quent%20maintenir%20toujours%20et%20malgr%C3%A9%20toutes%20les%20attaques%20la%20forme%20essentielle&f=false )


« Et ce raisonnement ne s'arrête pas là ; une autre conséquence non moins évidente, c'est que la partie des Pasteurs, qui au milieu des contradictions les plus adroites, des prétentions les moins fondées, des usurpations les plus illégitimes, en un mot à travers les plus épaisses ténèbres du fanatisme, de la violence et de l'ambition, opposerait une résistance invincible et seule échapperait à la séduction, ce clergé, dis-je, composerait exclusivement la véritable Eglise, et aurait par conséquent, les notes et les qualités de la véritable Eglise, qui ne peut en être dépouillée, non plus que de la connaissance théorique et pratique, de son gouvernement : et ceci peut être porté jusqu'à l'évidence par ce simple raisonnement : l'Eglise doit toujours subsister telle que J-C l'a établie, et par conséquent maintenir toujours et malgré toutes les attaques la forme essentielle de son gouvernement, mais cette perpétuité ne se rencontre plus dans la partie des Pasteurs qui ne résiste pas aux innovations : donc il ne faut la chercher que dans la partie qui les repousse, celle-là seule sera donc la véritable Eglise. »


Et le “
Jeu 17 Mar - 10:35”, le même
IGNORANTUS a écrit:

[…]

Je n'ai pas de théorie, j'ai un texte du moine Maur-Cappellari, que j'ai découvert, et que je tente d'appliquer à l'analyse des évènements d'AUJOURD'HUI. Je ne lutte pas contre le Droit Canon, qui dit, que la personnalité MORALE ( ou FORME) , persiste en cas de vacance de bénéfice ecclésiastique, mais je lutte contre une théorie ( est-ce celle des 2 forums cités ? , je ne sais, ce n'est pas très clair ) qui attribuerait la vacance à TOUS les bénéfices éclesiastiques, et ne reconnaitrait dans l'Eglise, AUJOURD'HUI, aucun Successeur Légitime des Apôtres, en tant que réalité VISIBLE, MATIERE et FORME, mais uniquement une Personne Morale (FORME). Et, si L"Eglise d'AUJOURD'HUI, ne comprenait plus que des Fidèles avec seulement des Pasteurs virtuels ou formels (personne morale), on ne pourrait dire que ces derniers existent en tant que réalité VISIBLE, n'ayant que la FORME, et non l'union de la FORME et de la Matière, nécessaire pour l'existence de tous les êtres VISIBLES. L'Eglise, comme Royaume de Dieu sur la Terre, ne serait plus VISIBLE, et sa constitution même ( des Pasteurs enseignant et commandant, et des Fidèles obéissant ) serait atteinte, puisqu'il n'y aurait plus de Pasteurs VISIBLES. En un mot, l'Eglise serait MORTE, proposition évidemment hérétique.

Puisque les écrits d'un simple théologien "privé" ne semblent pas convaincre, j'ai désormais un texte du même GREGOIRE XVI, Pape, cette fois-ci , qui arrive aux mêmes conclusions ( la persistance d'une hiérarchie Catholique EN CHAIR et EN OS, MATIERE et FORME, AUJOURD'HUI), c'est dans Mirari Vos ( http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k91116q/f244.image ) :
« Mais puisqu'il est certain, pour nous servir des paroles des Pères de Trente, que l'Eglise a été instruite par Jésus-Christ et par ses Apôtres, et que l'Esprit-Saint, par une ASSISTANCE DE TOUS LES JOURS, ne manque « jamais de lui enseigner toute vérité, » c'est le comble de l'absurdité et de l'outrage envers elle de prétendre qu'une restauration et qu'une régénération lui sont devenues nécessaires pour ASSURER SON EXISTENCE et ses progrès, comme si l'on pouvait croire qu'elle aussi fût SUJETTE, soit à la DÉFAILLANCE, soit à l'OBSCURCISSEMENT, soit à toute autre altération de ce genre. »
En résumé, donc, TOUS LES JOURS, les successeurs LEGITIMES des Apôtres , ceux-là seuls à qui, l'assistance du Saint-Esprit a été promise jusqu’à la consommation des siècles, comme le répète le même Catéchisme, ( http://catechisme.free.fr/trente/part0/part0chap00.htm ), ne peuvent faire DÉFAUT ( voir synonymes de DEFAILLANCE http://www.crisco.unicaen.fr/cgi-bin/trouvebis2?requete=d%E9faillance&refer=%23&proc=1534_5993b ), ni être MATIERE ( voir synonyme du mot SUJET http://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/SUJET ), à l'EFFACEMENT ( voir synonyme du mot OBSCURCISSEMENT http://www.crisco.unicaen.fr/cgi-bin/trouvebis2?requete=obscurcissement&refer=%23&proc=1537_15000b ). Les ennemis des successeurs LEGITIMES des Apôtres , peuvent tenter d'en faire un OBJET de défaillance, de défaut, ou d'obscurcissement, d'effacement, d'éclipse, de secret, de semblant de caché, mais JAMAIS, ces derniers ne pourront être SUJET de DEFAILLANCE ou d'OBSCURCISSEMENT, ni MATIERE à DEFAUT ou EFFACEMENT.

Si ce dernier texte de GREGOIRE XVI, en tant que Pape, ne suffit pas, je vous livre quelques citations de PIE IX et LEON XIII, qui enseignent la même conclusion, que les Pasteurs seront TOUJOURS, MATIERE et FORME unies ( ce qui en langage scolastique signifie VISIBLE), qu'ils ne feront JAMAIS DÉFAUTS, et qu'ils ne seront JAMAIS EFFACÉS.

"Seule, l’Église de Jésus-Christ a pu conserver et conservera sûrement jusqu’à la CONSOMMATION DES TEMPS sa forme de gouvernement. Fondée par celui qui était, qui est, et qui sera dans les siècles , elle a reçu de lui, dès son origine, tout ce qu’il faut pour poursuivre sa mission divine à travers l’océan mobile des choses humaines. Et, loin d’avoir besoin de transformer sa constitution essentielle, elle n’a même pas le pouvoir de renoncer aux conditions de vraie liberté et de souveraine indépendance, dont la Providence l’a munie dans l’intérêt général des âmes." Encyclique Au milieu des sollicitudes 16 février 1892 ( http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k911110/f123.image )

« car en affermissant les PRÉDICATEURS de l'Evangile et les MINISTRES DES SACREMENTS:
« Voici, dit-il, que je suis avec vous tous les jours jusqu'à la CONSOMMATION DES SIÈCLES.» Ne savons-nous pas positivement aussi que les portes de enfer ne prévaudront jamais contre l'Eglise ? Elle a toujours été, TOUJOURS elle sera immuable sous la garde et sous la protection de Jésus Christ Notre Seigneur qui l'a édifiée, qui était hier, «qui est aujourd'hui et qui sera aussi dans les siècles.» PIE IX Encyclique « Quanto conficiamur » du 10 Aout 1863 ( http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k91116q/f95.image.r=.langFR )

«En effet, l'autorité du Pontificat suprême, instituée par Jésus-Christ et conférée à saint Pierre et par lui à ses successeurs légitimes, les Pontifes romains, destinés à constituer dans le monde, jusqu'à la CONSOMMATION DES SIÈCLES, la mission réparatrice du Fils de Dieu, enrichie des plus nobles prérogatives, dotée des pouvoirs les plus sublimes, propres et juridiques, tels que les exige le gouvernement d'une vraie et très parfaite société, ne peut, de sa nature même et par la volonté expresse de son divin fondateur, être soumise à aucune puissance terrestre, mais elle doit jouir de la liberté la plus entière dans l'exercice de ses hautes fonctions. »
Léon XIII Lettre au cardinal Mariano Rampolla, secrétaire d'Etat (15 juin 1887) ( http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k91115c/f81.image.r=.langFR )

« Participation de l'éternel sacerdoce de Jésus-Christ, il doit perpétuer jusque la CONSOMMATION DES SIÈCLES la mission même confiée par Dieu le Père à son Verbe incarné : « Sicut misit Me Pater et ego mitto vos » (1 : Joan XX 21).
Léon XIII Lettre aux évêques d'Italie sur l'éducation des clercs et l'exercice du saint ministère (8 décembre 1902), ( http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k91115c/f148.image.r=.langFR )

« Mais nous l'avons dit ailleurs, la mission des Apôtres n'était point de nature à pouvoir périr avec la personne même des Apôtres, ou disparaître avec le temps, car c'était une mission publique et instituée pour le salut du genre humain. Jésus-Christ, en effet, a ordonné aux Apôtres de prêcher « l'Evangile à toute créature », et « de porter son nom devant les peuples et les rois » et de « lui servir de témoins jusqu'aux extrémités de la terre ». Et, dans l'accomplissement de cette grande mission, il a promis d'être avec eux, et cela non pas pour quelques années ou quelques périodes d'années, mais pour, tous les temps, jusque la CONSOMMATION DU SIÈCLE ». Sur quoi saint Jérôme écrit « Celui qui promet d'être avec Ses disciples jusqu'à la Consommation du siècle, montre par là. et que ses disciples vivront toujours, et que Lui-même ne cessera jamais d'être avec les croyants. Comment tout cela eût-il pu se réaliser dans les seuls Apôtres, que leur condition d'hommes assujettissait à la loi suprême de la mort? La Providence divine avait donc réglé que le magistère institué par Jésus-Christ ne serait point restreint aux limites de la vie même des Apôtres, mais qu'il durerait toujours. De fait. nous voyons qu'il s'est transmis et qu'il a passe comme de main en main dans la suite des temps. » Léon XIII Encyclique "SATIS COGNITUM" sur l'unité de l'Eglise. 29 juin 1896. ( http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k91112b/f223.image.r=.langFR )

« par Lui, une société parfaite a été fondée, à savoir: l'Eglise, dont il est lui-même le Chef et avec laquelle il a promis de demeurer JUSQU'À LA .CONSOMMATION DES SIÈCLES. A cette société il a voulu confier toutes les vérités qu'il avait enseignées , avec mission de les garder, de les défendre, de les développer AVEC UNE AUTORITÉ LÉGITIME; » Léon XIII Encyclique "LIBERTAS PRÆSTANTISSIMUM", 20 juin 1888 ( http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k91110n/f205.image.r=.langFR )


Sans commentaire !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luernos
Baptisé


Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Lun 21 Mar - 1:49

Citation :
Luernos demande :

Je ne peux pas penser qu'un homme tel que vous juriste sans doute "honoraire", donc instruit, cultivé, puisque "professeur d'histoire et de philosophie", érudit, puisque vous avez écrit un ouvrage sur la situation de l'Eglise actuelle puisse affirmer que le temps que nous avons connu est "fini". »
(...) "Si vous pouvez me démontrer le contraire au moyen de textes d'autorité émanant d'auteurs autorisés, exprimant la doctrine enseignée par le Magistère de l'Eglise, je vous en serais reconnaissant."

Wulfrano répond:

"Oui ! Le temps que nous avons connu est fini. Nous avons eu 6000 années d'histoire. N'est pas mal! Les rabbins des temps de l'Ancien Testament disaient que la durée du monde allait être 6000 années (chaque jour de la Création équivalente à 1000 années).

Deux mille sans loi (sans Décalogue), deux mille de loi (Tora) et deux milliers du Messie (Notre Seigneur Jésus-Christ et Sa Sainte Église Catholique Apostolique Romaine préconciliaire). Ils étaient très corrects ! Justement 6000 années !


La source que je demandais existe, la voici:

Elle est dans le Talmud, Aggadah,déclaration de rabbi Katina (Sanh 97a) disant que le monde durerait 6000 ans et serait détruit dans le septième millénaire.


Car il faisait un parallèle entre les 7 jours de la création et ceux du monde, considéré lui-même comme une grande semaine cosmique, à la fin de laquelle (shabat) il se repose et être détruit. En relation aussi avec l'idée des schemittot (cycles) de 6 millénaires qui se reproduisent à l'infini..., et plus encore avec des sources astrologiques arabes et grecques...)


L'interprétation que vous tirez de la théorie kabbalisitique de La Fin du Monde, en l'appliquant aux deux millénaires de l'Eglise pré-conciliaire est très révélatrice. De cette source pour le moins interdite, vous déduisez ensuite une simple affirmation de principe qui, non seulement, n'est appuyée par aucun enseignement de l'Eglise, mais qui est au contraire radicalement et forcément interdite par cette dernière !


Je pense qu'il est facile de comprendre maintenant ce que vous voulez dire ; certes lorsque quelqu'un invoque sans cesse la "fin du monde en cours", on peut difficilement se tromper sur lui ...!






+ origines catholici


_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jerkoff
Invité



MessageSujet: Fin du monde   Sam 26 Mar - 22:54

Luernos a écrit:

Citation :
Luernos demande :

Je ne peux pas penser qu'un homme tel que vous juriste sans doute "honoraire", donc instruit, cultivé, puisque "professeur d'histoire et de philosophie", érudit, puisque vous avez écrit un ouvrage sur la situation de l'Eglise actuelle puisse affirmer que le temps que nous avons connu est "fini". »
(...) "Si vous pouvez me démontrer le contraire au moyen de textes d'autorité émanant d'auteurs autorisés, exprimant la doctrine enseignée par le Magistère de l'Eglise, je vous en serais reconnaissant."

Wulfrano répond:

"Oui ! Le temps que nous avons connu est fini. Nous avons eu 6000 années d'histoire. N'est pas mal! Les rabbins des temps de l'Ancien Testament disaient que la durée du monde allait être 6000 années (chaque jour de la Création équivalente à 1000 années).

Deux mille sans loi (sans Décalogue), deux mille de loi (Tora) et deux milliers du Messie (Notre Seigneur Jésus-Christ et Sa Sainte Église Catholique Apostolique Romaine préconciliaire). Ils étaient très corrects ! Justement 6000 années !


La source que je demandais existe, la voici:

Elle est dans le Talmud, Aggadah,déclaration de rabbi Katina (Sanh 97a) disant que le monde durerait 6000 ans et serait détruit dans le septième millénaire.


Car il faisait un parallèle entre les 7 jours de la création et ceux du monde, considéré lui-même comme une grande semaine cosmique, à la fin de laquelle (shabat) il se repose et être détruit. En relation aussi avec l'idée des schemittot (cycles) de 6 millénaires qui se reproduisent à l'infini..., et plus encore avec des sources astrologiques arabes et grecques...)


L'interprétation que vous tirez de la théorie kabbalisitique de La Fin du Monde, en l'appliquant aux deux millénaires de l'Eglise pré-conciliaire est très révélatrice. De cette source pour le moins interdite, vous déduisez ensuite une simple affirmation de principe qui, non seulement, n'est appuyée par aucun enseignement de l'Eglise, mais qui est au contraire radicalement et forcément interdite par cette dernière !


Je pense qu'il est facile de comprendre maintenant ce que vous voulez dire ; certes lorsque quelqu'un invoque sans cesse la "fin du monde en cours", on peut difficilement se tromper sur lui ...!






+ origines catholici

Cher ami Luernos:
Peut-être de gigantesques flammes du soleil brûlant la Terre, des séismes globaux qui agitent la planète à 15º sur l'échelle de Richter en détruisant tous les réacteurs nucléaires du monde et en détachant une radiation nucléaire atmosphérique qui vaporise la couche d'ozone, une pluie de 6000 astéroïdes chacune de la taille d'une montagne, un changement total de l'axe terrestre, un choc avec une autre planète, etc., te démontrent que la Fin du Monde peut être aujourd'hui même.
Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Sam 26 Mar - 23:42

Salut Wulcano !

Ton message est intéressant : "Peut-être [que...] peut-être" Laughing ! No ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerkoff
Invité



MessageSujet: Nouvelle version   Dim 27 Mar - 2:30

@ JPB

Très bien ! Voici la nouvelle version.

"... te démontrent que la Fin du Monde peut arriver aujourd'hui même."

C'est mieux... n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Dim 27 Mar - 3:20

jerkoff a écrit:
@ JPB

Très bien ! Voici la nouvelle version.

"... te démontrent que la Fin du Monde peut arriver aujourd'hui même."

C'est mieux... n'est-ce pas ?
Heu... Sans doute ! Mais ceci correspondrait probablement encore mieux, Wulcain, à votre pensée (ou, du moins, à la réalité) : "... te démontreROnt [AU FUTUR, car cela n'est pas encore arrivé...] que la Fin du Monde pourra arriver le jour même où cela se produira."

Et donc, ma conclusion ne change substantiellement pas : "Peut-être [que, dans le futur...]" Laughing
OUI ! MAIS PAS À L'INSTANT PRÉSENT !...
No

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jerkoff
Invité



MessageSujet: Corrections   Dim 27 Mar - 5:08

JP B a écrit:
Heu... Sans doute ! Mais ceci correspondrait probablement encore mieux, Wulcain, à votre pensée (ou, du moins, à la réalité) : "... te démontreROnt [AU FUTUR, car cela n'est pas encore arrivé...] que la Fin du Monde pourra arriver le jour même où cela se produira."

Et donc, ma conclusion ne change substantiellement pas : "Peut-être [que, dans le futur...]" Laughing
OUI ! MAIS PAS À L'INSTANT PRÉSENT !...
No
@ JPB


Merci beaucoup, JPB, pour tes corrections.

XXXXX (Modération).
Ce que je veux dire c'est que, dans ce moment où j’écris ces lignes, il se peut produire un séisme mondial de 15º dans l'Échelle de Richter pour raisons du changement de position de l'axe terrestre, ou bien, un orage solaire dont les flammes nous arrivent avec une intensité de 1000X dans l'Échelle de Wulfie.
Tout ceci est hypothétique mais possible.
Ce qu'est la réalité c'est la lutte terrible que je soutiens maintenant avec des juifs et des protestants sur Facebook, auxquels juifs et protestants je consacre le paragraphe suivant :
"Nous souhaitons la bienvenue à différents points de vue et débats ; toutefois nous ne tolérerons pas des blasphèmes contre Dieu Tout-Puissant Jésus-Christ ni contre Leur
[ ? ! Sa... (modération)] Sanctissime Mère la Toujours Vierge Marie. Si nous nous rendions compte de ceci, vous seriez supprimés de notre liste d'amis. Entrent en débat tout ce qui vous voulez, mais en conservent le calme où [dans lequel] nous vous disons « au revoir ». - Wulfrano."
Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Lun 28 Mar - 13:54

"Facebook" est une cochonnerie sur laquelle il ne faut pas aller !

Pour le reste, on ne sympathise ni avec Juifs, ni avec des protestants ni aucune sorte d'hérétiques formels. (Cf. St Paul : "Que vous n'ayez aucun commerce [d'amitié, s'entend] avec eux". [On a déjà du mal, quand on est Catholique, à ne pas se disputer avec des hérétiques simplement matériels, alors, les autres...])

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jerkoff
Invité



MessageSujet: Discussions   Lun 28 Mar - 19:43




JPB a écrit :
« "Facebook" est une cochonnerie sur laquelle il ne faut pas aller ! Pour le reste, on ne sympathise ni avec Juifs, ni avec des protestants ni aucune sorte d'hérétiques formels. (Cf. St Paul : "Que vous n'ayez aucun commerce [d'amitié, s'entend] avec eux". [On a déjà du mal, quand on est Catholique, à ne pas se disputer avec des hérétiques simplement matériels, alors, les autres...]) »



@ JPB
Je réponds parfois à ceux de Facebook pour leur donner une dernière occasion de conversion, mais jusqu'à ce jour ils m'ont seulement répondu avec des blasphèmes.
Merci bien pour tes corrections de mon mauvais français !
Revenir en haut Aller en bas
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Lun 28 Mar - 20:31

Jerkoff a écrit:

Je réponds parfois à ceux de Facebook pour leur donner une dernière occasion de conversion, mais jusqu'à ce jour ils m'ont seulement répondu avec des blasphèmes.

Mon cher Gulfrano, si pour vous affirmer que l'Eglise est une pute n'est pas un blasphème, je suis très curieux de savoir ce que exactement vous tenez pour blasphèmes dans les réponses de vos amis Facebook ...

Dites bonjour à Via Cruche de ma part (au fait, s'est-elle électrocutée en prenant son sèche cheveux pour une brosse à dent ? On ne sait jamais avec elle, on ne la voit plus ces jours-ci ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Lun 28 Mar - 22:21

Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
Jerkoff a écrit:

Je réponds parfois à ceux de Facebook pour leur donner une dernière occasion de conversion, mais jusqu'à ce jour ils m'ont seulement répondu avec des blasphèmes.

Mon cher Gulfrano, si pour vous affirmer que l'Eglise est une pute n'est pas un blasphème, je suis très curieux de savoir ce que exactement vous tenez pour blasphèmes dans les réponses de vos amis Facebook ...

Dites bonjour à Via Cruche de ma part (au fait, s'est-elle électrocutée en prenant son sèche cheveux pour une brosse à dent ? On ne sait jamais avec elle, on ne la voit plus ces jours-ci ...)
Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

"Mon cher Gulfrano, si pour vous affirmer que l'Eglise est une pute n'est pas un blasphème, je suis très curieux de savoir ce que exactement vous tenez pour blasphèmes dans les réponses de vos amis Facebook ..."
D'autant plus qu'avec un tel blasphémateur, on peut se demander s'il arrive à les... convertir au catholicisme !
A moins qu'il cherche à les convertit à... ses erreurs... jocolor clown

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Mar 29 Mar - 5:31

Jerkioff a écrit:

Message supprimé par le modérateur.


Vous et Via Crucis au ciel ?

Ce sera alors bien la preuve pour vous et la gourde que les hommes dans l'ignorance invincible peuvent se sauver ... Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Mar 29 Mar - 6:39

Cher Admin.,

Vous avez eu la judicieuse bonté de rayer Wulcain de la liste des inscrits pour avoir tenu les propos pour lesquels j'ai supprimé son dernier message.

Permettez-moi, toujours pour la même raison, de l'interdire au niveau de son adresse IP.
Cela m'évitera de venir le modérer à... affraid 5h30 du matin !...

Merci d'avance !


PS : affraid Je viens de vérifier... Ce porc en a une multitude ! Comment faire ?

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luernos
Baptisé


Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 1 Avr - 22:50

Jerkoff a écrit:
JP B a écrit:
Heu... Sans doute ! Mais ceci correspondrait probablement encore mieux, Wulcain, à votre pensée (ou, du moins, à la réalité) : "... te démontreROnt [AU FUTUR, car cela n'est pas encore arrivé...] que la Fin du Monde pourra arriver le jour même où cela se produira."

Et donc, ma conclusion ne change substantiellement pas : "Peut-être [que, dans le futur...]" Laughing
OUI ! MAIS PAS À L'INSTANT PRÉSENT !...
No
@ JPB


Merci beaucoup, JPB, pour tes corrections.

XXXXX (Modération).
Ce que je veux dire c'est que, dans ce moment où j’écris ces lignes, il se peut produire un séisme mondial de 15º dans l'Échelle de Richter pour raisons du changement de position de l'axe terrestre, ou bien, un orage solaire dont les flammes nous arrivent avec une intensité de 1000X dans l'Échelle de Wulfie.
Tout ceci est hypothétique mais possible.
Ce qu'est la réalité c'est la lutte terrible que je soutiens maintenant avec des juifs et des protestants sur Facebook, auxquels juifs et protestants je consacre le paragraphe suivant :
"Nous souhaitons la bienvenue à différents points de vue et débats ; toutefois nous ne tolérerons pas des blasphèmes contre Dieu Tout-Puissant Jésus-Christ ni contre Leur
[ ? ! Sa... (modération)] Sanctissime Mère la Toujours Vierge Marie. Si nous nous rendions compte de ceci, vous seriez supprimés de notre liste d'amis. Entrent en débat tout ce qui vous voulez, mais en conservent le calme où [dans lequel] nous vous disons « au revoir ». - Wulfrano."


Je constate simplement qu'au bout d'une quinzaine de jours de discussions , le Cher Maître Wulfrano se contente de dire que la fin du monde peut survenir; or c'est ce qu'enseigne l'Eglise.
Mais en attendant cette survenue, et que cela plaise ou non, l'Eglise des origines est toujours là, et sera toujours là, semper idem !

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Ven 1 Avr - 23:16

Luernos a écrit:

[...]

Je constate simplement qu'au bout d'une quinzaine de jours de discussions , le Cher Maître Wulfrano se contente de dire que la fin du monde peut survenir; or c'est ce qu'enseigne l'Eglise.
Mais en attendant cette survenue, et que cela plaise ou non, l'Eglise des origines est toujours là, et sera toujours là, semper idem !
Exactement, cher Luernos !

Bonne soirée et U. de P.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Opinion LIBRE “obligatoire”   Sam 2 Avr - 22:21

Certains hypocrites se plaignent de ce que, dans son séminaire et pour ses séminaristes, ainsi que pour les Religieuses qui en dépendent, l’Istituto Mater Boni Consilii demande obligatoirement l’adhésion à ce que les théologiens appellent une “opinion libre”, savoir, la thèse dite de Cassiciacum que cet Institut prône et défend publiquement, thèse élaborée à partir de la philosophie thomiste et la théologie de St Robert BELLARMIN (De Romano Pontifice, livre II, chapitre 30) par le R.P. Michel-Louis GUÉRARD DES LAURIERS, o. p., qui, sacré Évêque, demandait lui-même l’adhésion à ladite thèse à ceux qu’il Ordonnait ou Sacrait à son tour, tout cela au grand dam des dits hypocrites.

Il nous semble cependant normal, que
  • pour admettre des séminaristes dans un séminaire où l’on prône une thèse particulière qui, bien qu’“opinion libre”, paraît indispensable aux dirigeants de ce séminaire pour comprendre la crise actuelle que subit l’Église Catholique ;

  • pour admettre des religieuses dans un Institut où l’on prône la même thèse particulière qui, bien qu’“opinion libre”, paraît indispensable aux dirigeants dudit Institut pour expliquer aux Sœurs les ressorts de cette crise actuelle ;

  • comme pour admettre aux Saints Ordres les élus au Sacre épiscopal en vue de les faire prêcher contre les raisons de ladite crise combattues par cette thèse particulière qui n’est pourtant qu’une “opinion libre” ;
il faille leur demander l’adhésion à ladite thèse particulière qui n’est pourtant qu’une “opinion libre” !

Ce n’est pas parce que c’est une “opinion libre”, c’est-à-dire librement discutée entre théologiens, que cette “opinion libre” ne peut en aucun cas être demandée, par les dirigeants d’une communauté essentiellement basée sur ladite “opinion libre”, à l’adhésion des candidats à cette communauté !
En effet, si une communauté est essentiellement basée sur une “opinion libre”, c’est-à-dire librement discutée entre théologiens, comme l’Istituto Mater Boni Consilii est effectivement basé sur la thèse de Cassiciacum pour combattre la crise actuelle, ladite communauté, si elle ne veut pas voir s’installer la zizanie en son sein, ne peut que demander à ses postulants l’adhésion à sa thèse quoique celle-ci ne soit qu’une “opinion libre” !

C’est pourquoi notre ami Pluchon a pu écrire
Citation :

[…]

Ça n’a rien d’extraordinaire en soi, du moins pour ceux qui ont une connaissance élémentaire de l’histoire de l’Église. Bien avant la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception, et alors que les catholiques étaient encore libres de ne pas y croire, il existait des ordres religieux “conceptionnistes” (notamment celui auquel la Vénérable Marie d’Agreda appartenait), et naturellement, une des conditions d’admission dans ces communautés religieuses était de croire en l’Immaculée Conception de la Vierge Marie.

[…]

A quoi de stercore est venu apporter les précisions suivantes, confirmant ainsi Pluchon
Citation :

[…]

Cher Pluchon, Veuillez noter que Marie d'Agréda était franciscaine; or, dès l'origine -XIII° siècle- et avant la proclamation du dogme, tous les franciscains et toutes les franciscaines faisaient le vœu de croire, de défendre et d'enseigner cette vérité relative à la Conception de notre Sainte Mère l'Auguste Vierge Marie. La croyance naquit chez les premiers chrétiens, se manifesta publiquement d'abord dans les églises orientales et gagna l'église romaine. Dès le VII° siècle des moines bénédictins avaient adopté une liturgie en l'honneur de cette croyance. En 1854, Sa Sainteté Pie IX proclama le dogme; ainsi, ce vœu fut obsolète.

[…]

(Voir la réponse de Pluchon.)

A dire vrai, jusqu’à la promulgation du dogme de l’Immaculée Conception en 1854, la croyance en l’Immaculée Conception de la Vierge Marie était une… “opinion libre” !

C’est pourquoi quand une communauté, essentiellement basée sur une “opinion libre”, c’est-à-dire librement discutée entre théologiens, comme l’Istituto Mater Boni Consilii est effectivement basé sur la thèse de Cassiciacum pour combattre la crise actuelle, ladite communauté, contrairement aux accusations calomnieuses et fallacieuses des hypocrites visés au début du présent message, ne constitue nullement une secte !

Il y a plutôt fort à craindre que ce soit les dits hypocrites qui constituent (matériellement du moins) une secte

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Opinion LIBRE “obligatoire”   Lun 4 Avr - 0:48

A propos de cette phrase que
JP B a écrit:
A dire vrai, jusqu’à la promulgation du dogme de l’Immaculée Conception en 1854, la croyance en l’Immaculée Conception de la Vierge Marie était une… “opinion libre” !
il nous a été rétorqué cette citation de J.-M.-A. Vacant, Maître en Théologie, Professeur au Grand séminaire de Nancy, Le Magistère ordinaire de l'Église et ses organes, Delhomme et Briguet (libraires-éditeurs) 1887, imprimé avec l'autorisation de Monseigneur l'Évêque de Nancy et de Monseigneur l'Archevêque de Paris
Citation :
En 1622, Grégoire XV défend de nier l'Immaculée Conception non seulement en public, mais encore dans les conversa­tions particulières. En 1661, Alexandre VII donne au sentiment commun la qualification de pieuse croyance et soumet à des peines sévères ceux qui oseraient l'attaquer d'une manière quelconque, tout en défendant de les accuser de péché mortel ou d'hérésie formelle, tant que l'Église ne se sera pas prononcée. Dès lors, toute controverse est finie sur la vérité en question ; mais elle n'est pas pour cela un dogme de foi catholique. Aussi est-ce comme une pieuse croyance qu'elle est admise par le magistère ordinaire jusqu'au jour où Pie IX porte sa définition solennelle.
(Cf. http://www.a-c-r-f.com/documents/VACANT-Magistere_ordinaire_universel.pdf, p. 27, § 2.)

Or donc, avant 1622 et surtout 1661 qu’en était-il de la non-croyance en l’Immaculée Conception de la Vierge Marie : cette non-croyance était-elle “libre” ? Et donc, par voie de conséquence et réciproquement (inversement) la croyance en l’Immaculée Conception de la Vierge Marie n’était-elle pas une “opinion libre” ? Very Happy ...

Autrement dit, on a un problème accessoire de datation, non un problème essentiel de conception de croyance ou de non-croyance en l’Immaculée Conception de la Vierge Marie qui, alors, était bel et bien une “opinion libre”...

Mais cela dit, cette objection qu’on nous fait, avec ce texte de J.-M.-A. Vacant pour nous opposer le prétendu fait que la thèse de Cassiciacum ne serait pas une “opinion libre” mais une théorie condamnée, présente un autre aspect encore plus risible que la question des dates :
Car si de véritables Papes, en l’occurrence Grégoire XV et Alexandre VII, ont pu ne plus rendre “libre” la croyance en l’Immaculée Conception de la Vierge Marie avant que celle-ci soit définie comme un dogme en 1854, ce ne sont que les “papesclown du forum “Tenu par les Dames” qui viennent prétendre que la thèse de Cassiciacum ne serait pas une “opinion libre” mais une théorie condamnée ! Laughing Laughing Laughing Laughing ...
Et ces clowns, sur ledit forum, usurpant ainsi l'Autorité des véritables Papes, agissent bien là, ce faisant, comme de pauvres et malheureux sectaires ! Rolling Eyes ...

Cela dit, à propos de ce LONG message, savoir
Spoiler:
 
il n'a été retenu que cette petite phrase : « A dire vrai, jusqu’à la promulgation du dogme de l’Immaculée Conception en 1854, la croyance en l’Immaculée Conception de la Vierge Marie était une… “opinion libre” ! » Exclamation :piaouf:
C'est un peu... “mince” ! Very Happy ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Mer 6 Avr - 8:45, édité 1 fois (Raison : Titre du message : Opinion LIBRE “obligatoire”)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Opinion LIBRE “obligatoire”   Mer 6 Avr - 8:18


Jerkoff, votre message a été déplacé dans un « nouveau sujet ».

Cela dit,
Sa Sainteté la Papesse Jeanne-Thérèse “Gaby, mords-les !” a écrit:

[...]

IMBC n'a aucun droit de demander une adhésion à une doctrine nouvelle . Cela est le propre des sectes.

[...]


« La Papesse (qui ne comprend rien à l'analogie du mot “matière : cf. in fine) a parlé, la cause est entendue » !
Laughing ...

Pourtant, quand St Thomas d'Aquin exposa son explication de la transsubstantiation dans la Sainte Eucharistie par les DISTINCTIONS ENTRE LA SUBSTANCE composée d’EXISTENCE et d’ESSENCE elle-même constituée par la MATIÈRE et la FORME, d’une part, et LES ACCIDENTS d’autre part, cette doctrine de philosophie naturelle venant d’Aristote était, à l'époque, également nouvelle dans l’Église et ne trouvait, elle non plus, aucune « référence dans l’Église catholique » avant elle !
Ces DISTINCTIONS entre la substance composée d’existence et d'essence elle-même constituée par la matière et la forme, d’une part, et les accidents d’autre part, constituaient à l’époque, dans la Sainte Église Catholique et à propos de la Sainte Eucharistie, bel et bien des « opinions LIBRES »...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DISCUSSIONS...   Aujourd'hui à 22:49

Revenir en haut Aller en bas
 
DISCUSSIONS...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Discussions entre la FSSPX et Rome...
» Discussions sur l'Agriculture Biologique
» Connaissez-vous le Prétérisme?
» ORPHANET-Bulletin d'informations du 13 janvier 2010
» Ma fille , le poid et la cantine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: