Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Amical
Invité



MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Jeu 30 Déc - 1:24

j'en prend note a votre égard ,

Amicalement , .
Revenir en haut Aller en bas
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Jeu 30 Déc - 19:46

Bonjour, mon cher Amical.

Je n'ai pas lu le débat, voyant que les autres s'en occupent déjà.

Mais si vous êtes de bonne foi, si vous voulez admettre la vérité, si vous êtes bien objectif et sans préjugés, vous trouverez la vérité.

Léon XIII, Immortale Dei :
Quant à décider quelle religion est la vraie, cela n'est pas difficile à quiconque voudra en juger avec prudence et sincérité.
En effet, des preuves très nombreuses et éclatantes, la vérité des prophéties, la multitude des miracles, la prodigieuse célérité de la propagation de la foi, même parmi ses ennemis et en dépit des plus grands obstacles, le témoignage des martyrs et d'autres arguments semblables prouvent clairement que la seule vraie religion est celle que Jésus-Christ a instituée lui-même et qu'il a donné mission à son Eglise de garder et de propager.

Vous pouvez aussi lire cet écrit contre le Témoins de Jéhovah, si vous le souhaitez :
http://www.liberius.net/livre.php?id_livre=573
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amical
Invité



MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Ven 31 Déc - 0:13

Bonsoir chère Lucie ,


Sans préjugés je ne trouve pas beaucoup d'objectivité dans les réponses qui m'ont été donné jusqu'ici .
Le modèle de l’ Église primitive au commencement est le seul valable jusqu’à la fin .

Jésus a écrit:
Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.
Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ?
Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.
Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.
Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.
C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.
Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ?
Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.
C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.
La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison : elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc.
Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.
La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison : elle est tombée, et sa ruine a été grande.


Sur ce je vous souhaite une bonne nuit , que les fruits de la justice inondent vos cœurs de joie et de paix I love you
Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Ven 31 Déc - 16:36

Amical a écrit:

[...]

Jésus a écrit [Non : Jésus a dit, St Matthieu a écrit (c. VII, v. 15-27)]:
Citation :
[...] quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.
[...]
(V. 24. – Souligné d'un trait par JP B.)

Quelle est cette "maison" et quel est ce "roc" ?
(Pour le mot "roc", la Vulgate donne, en latin, "petram".)
St Matthieu (c. XVI) a écrit:
17Respondes autem Jesus, dixit ei: [...]
18Et ego dico tibi, quia tu es Petrus, et super hanc petram ædificabo ecclesiam meam, et portæ inferi non prævalebunt adversus eam.
(Souligné par JP B. – Pour la traduction, utilser http://translate.google.com/#la|fr|)
lol!

La suite est tout aussi édifiante :
19« Et tibi dabo claves regni cœlorum. Et quodcumque ligaveris super terram, erit ligatum et in cœlis: et quodcumque solveris super terram, erit solutum et in cœlis. »

Alors, écoutez et suivez "Ecclesiam suam" et Petrus !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amical
Invité



MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Sam 1 Jan - 16:12

Et alors êtes-vous un disciple de Pierre ? Faites-vous son oeuvre ?
Pensez-vous que Jésus vous aurait appelé son disciple si ne faisiez pas ce qu'il vous demandait ?
Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Sam 1 Jan - 18:30

Amical a écrit:
Et alors êtes-vous un disciple de Pierre ? Faites-vous son oeuvre ?
Pensez-vous que Jésus vous aurait appelé son disciple si ne faisiez pas ce qu'il vous demandait ?
Si je suis "un disciple de Pierre" ?
Etant un disciple du dernier (ou avant-dernier) de ses successeurs formellement Pape (Sa Sainteté Pie XII) je suis très exactement un disciple de Pierre !
En revanche, dans la mesure où vous rejetez la Sainte Église Catholique, Apostolique et romaine, qui est l'Unique Église fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ et qui a été par Lui confiée aux soins du bienheureux Pierre et de ses successeurs, vous n'êtes pas "un disciple de Pierre" mais plutôt un disciple de l'ange des ténèbres...

Si je fais "son œuvre" ?
J'essaye ! Et, quant à ma réussite ou non, cela ne vous regarde pas : vous n'êtes pas mon confesseur !

Si je pense "que Jésus [m']aurait appelé son disciple si [je] ne [faisais] pas ce qu'il [me] demandait" ?
Non !
Mais, vous ne pouvez pas penser que c'est mon cas et vous-même, comme vous ne faites pas ce qu'il vous demande (écouter le Pape - véritable - et les évêques - véritables - successeurs de St Pierre et des Apôtres) vous ne pouvez certes pas être appelé Son disciple, hérétique que vous êtes !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amical
Invité



MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Sam 1 Jan - 19:48

Mépriser son prochain est un péché, mais heureux celui qui est bon avec les pauvres.
Il arrive qu'un homme estime sa conduite droite, alors que finalement elle le mène à la mort.
Les paroles du juste sont source de vie. Les paroles des méchants cachent la violence.
La haine suscite des querelles, mais l'amour ne tient pas compte des offenses.
Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Sam 1 Jan - 20:05

Dire à un hérétique, après le lui avoir démontré comme j'ai démontré auprès de vous que vous êtes un hérétique, que c'est un hérétique, ce n'est pas le mépriser mais c'est lui faire du bien et même le plus grand bien qu'on puisse lui faire !
Cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t3247-de-la-charite

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amical
Invité



MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Sam 1 Jan - 21:00

"Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux." Matthieu 7 verset 21

"Je te rappelle l'exhortation que je te fis, à mon départ pour la Macédoine, lorsque je t'engageai à rester à Ephèse, afin de recommander à certaines personnes de ne pas enseigner d'autres doctrines,et de ne pas s'attacher à des fables et à des généalogies sans fin, qui produisent des discussions plutôt qu'elles n'avancent l'œuvre de Dieu dans la foi." 1 Timothée 1 verset 3 et 4.
Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Sam 1 Jan - 22:06

Amical a écrit:
"Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux." Matthieu 7 verset 21

[...]
Donc, tant que vous ne ferez pas "la volonté de [Son] Père qui est dans les cieux" en n'écoutant pas la voix de Son Vicaire sur le terre et de Son Église, tandis que vous devriez le faire pour entrer dans le royaume des cieux, vous n'y entrerez pas !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amical
Invité



MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Sam 1 Jan - 23:08

Ce que j'entends de votre Vicaire et de vous ne correspond pas a ce que j'ai lu sur la vie de St pierre ,j'en suis bien désolé mais c'est pourtant le cas que ça vous plaise ou non .

"Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l'avons connu.
Celui qui dit : Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui.
Mais celui qui garde sa parole, l'amour de Dieu est véritablement parfait en lui : par là nous savons que nous sommes en lui.
Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même." 1 JEAN 2 versets 3 à 6

Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Dim 2 Jan - 10:02

Amical a écrit:
Ce que j'entends de votre Vicaire et de vous ne correspond pas a ce que j'ai lu sur la vie de St pierre ,j'en suis bien désolé mais c'est pourtant le cas que ça vous plaise ou non .

"Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l'avons connu.
Celui qui dit : Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui.
Mais celui qui garde sa parole, l'amour de Dieu est véritablement parfait en lui : par là nous savons que nous sommes en lui.
Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même." 1 JEAN 2 versets 3 à 6

"Ce que j'entends de votre Vicaire et de vous ne correspond pas a ce que j'ai lu sur la vie de St pierre [...]"
Vous n'avez, de toute évidence, pas lu selon le Christ et Son Vicaire, mais selon le libre exament protestant qui mène à autant d'interprétations différentes qu'il y a de lecteurs... Laughing

Vous, vous ne gardez certes pas Ses Commandements, à Lui qui a dit à Ses A pôtres et, par eux, à leurs successeurs que vous n'écoutez oas et que vous méprisez, "Qui vous écoute, M'écoute, et qui vous méprise, Me méprise" !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amical
Invité



MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Dim 2 Jan - 11:43

Vous m'excuserez mon cher Jean-Paul mais je ne compte pas resté perdre mon Bontemp a vous écouter ici radoter toujours la même idée depuis le début .
Vous ne tenez aucun compte de ce que j'écris et pourtant je cite la parole de Dieu a chaque fois .

Amicalement .
Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Dim 2 Jan - 15:24

Quelle autorité, vous, simple pékin, auriez-vous pour que je doive tenir compte de ce que vous écrivez ? Very Happy

Vous citez « la parole de Dieu » ? Et moi, que fais-je ?
Je cite la parole de Mao Tsé-Tung, sans doute ? Laughing

Et cette Parole de Dieu, que vous dites citer, comment l’interprétez-vous ?
Avec et par l ‘autorité de qui l’interprétez-vous ?
Celle d’un guignol nommé Charles Taze Russell, de ces autres clowns nommés Joseph Franklin Rutherford, Nathan Knorr ou Frederick Franz (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9moins_de_J%C3%A9hovah) tous successeurs de St pierre sans doute ? clown

Vous dites perdre votre « Bontemp » (sic : je pensais que “temps” prenait un “s” à la fin…), mais personne ne vous a demandé de le faire en venant nous provoquer par cette question ridicule : « les témoins de Jéhovah sont-ils admis sur le forum ? » !

Absolument rien ne vous retient ici sinon votre propre volonté ! lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amical
Invité



MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Dim 2 Jan - 20:49

Ma volonté de comprendre pourquoi des Hommes se revendiquant les héritiers du Royaume de Dieu ne pratiquent pas sa volonté .
Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Dim 2 Jan - 21:03

"pourquoi des Hommes" Question Exclamation

"Ma volonté de comprendre pourquoi des Hommes se revendiquant les héritiers du Royaume de Dieu ne pratiquent pas sa volonté .
En vous regardant mieux, vous trouverez peut-être l'explication ! Laughing
(Car vous ne pratiquez certes pas Sa Volonté en refusant d'écouter la voix de Ses vrais Vicaires sur la terre et de Son Église, Une, Sainte, Catholique et Apostolique mais, au contraire, les méprisez, eux et Lui... Shocked )

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Dim 2 Jan - 21:13

Aujourd'hui à 09:43,
Amical a écrit:
Vous m'excuserez mon cher Jean-Paul mais je ne compte pas resté [sic] perdre mon Bontemp a vous écouter ici radoter toujours la même idée depuis le début .
[...]

Aujourd'hui à 18:49,
Amical a écrit:
Ma volonté de comprendre pourquoi des Hommes se revendiquant les héritiers du Royaume de Dieu ne pratiquent pas sa volonté .

Ça va, Amical ? lol! ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Dim 2 Jan - 21:40, édité 1 fois (Raison : Correction d'une faute de frappe comise en tapant le nom d'Amical)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amical
Invité



MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Dim 2 Jan - 21:32

Quand je vois votre attitude non ,heureusement que la parole de Dieu ne vous ressemble pas .
Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Dim 2 Jan - 21:45

Amical a écrit:
Quand je vois votre attitude non ,heureusement que la parole de Dieu ne vous ressemble pas .
J'ai montré en quoi votre attitude n'est pas conforme à la Volonté divine : vous ne pratiquez certes pas Sa Volonté en refusant d'écouter la voix de Ses vrais Vicaires sur la terre et de Son Église, Une, Sainte, Catholique et Apostolique mais, au contraire, les méprisez, eux et Lui... Shocked

Si vous jugez que la mienne ne l'ai point non plus (ce qui est possible) veuillez bien montrer en quoi elle ne l'est pas au lieu de le proclamer gratuitement !
(Ce qui s'affirme gratuitement, se nie tout aussi gratuitement... Very Happy )

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Dim 2 Jan - 21:54

Aujourd'hui à 09:43,
Amical a écrit:
Vous m'excuserez mon cher Jean-Paul mais je ne compte pas resté [sic] perdre mon Bontemp a vous écouter ici radoter toujours la même idée depuis le début .
[...]

1. Aujourd'hui à 18:49,
Amical a écrit:
Ma volonté de comprendre pourquoi des Hommes se revendiquant les héritiers du Royaume de Dieu ne pratiquent pas sa volonté .

2. Aujourd'hui à 19:32,
Amical a écrit:
Quand je vois votre attitude non ,heureusement que la parole de Dieu ne vous ressemble pas .

Ça va, Amical ? lol! ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amical
Invité



MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Dim 2 Jan - 22:44

Vous n'avez rien montré du tout quand a mon attitude non conforme aux écritures , vous avez seulement avec soin passez outre mes citations concernant votre doctrine et votre attitude ,la preuve ? c'est que vous me demandez encore en quoi votre attitude est non conforme ...affligeant Rolling Eyes


Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Lun 3 Jan - 5:39

Amical a écrit:
Vous n'avez rien montré du tout quand a mon attitude non conforme aux écritures , vous avez seulement avec soin passez outre mes citations concernant votre doctrine et votre attitude ,la preuve ? c'est que vous me demandez encore en quoi votre attitude est non conforme ...affligeant Rolling Eyes

Vous êtes toujours de mauvaise foi, comme ci-dessous ?

Je n'aurais "rien montré du tout quand a [votre] attitude non conforme aux écritures" ?
Pourtant j'ai écris : vous ne pratiquez certes pas Sa Volonté en refusant d'écouter la voix de Ses vrais Vicaires sur la terre et de Son Église, Une, Sainte, Catholique et Apostolique mais, au contraire, les méprisez, eux et Lui...
("Qui vous écoute, M'écoute, et qui vous méprise, Me méprise.") !

Je vous "[demande] en quoi [mon] attitude est non conforme", certes, car vos citations ne me disent en rien en quoi mon attitude ne leur seraient pas conforme.
Veuillez bien développer, s'il vous plait, expliquer, car je ne vois pas : je suis entièrement (sauf vérification à faire de leur authenticité) d'accord avec elles.

Vous, vous êtes en opposition, de votre propre aveu, avec celle la Parole que j'ai citée ci-dessus !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Lun 3 Jan - 5:40


I. – Déclaration :

"Dim 02 Jan 2011, 09:43",
Amical a écrit:
Vous m'excuserez mon cher Jean-Paul mais je ne compte pas resté [sic] perdre mon Bontemp a vous écouter ici radoter toujours la même idée depuis le début .
[...]

II. – Suite :

1. "Dim 02 Jan 2011, 18:49",
Amical a écrit:
Ma volonté de comprendre pourquoi des Hommes se revendiquant les héritiers du Royaume de Dieu ne pratiquent pas sa volonté .
2. "Dim 02 Jan 2011, 19:32",
Amical a écrit:
Quand je vois votre attitude non ,heureusement que la parole de Dieu ne vous ressemble pas .
3. "Dim 02 Jan 2011, 20:44"
Amical a écrit:
Vous n'avez rien montré du tout quand a mon attitude non conforme aux écritures , vous avez seulement avec soin passez outre mes citations concernant votre doctrine et votre attitude ,la preuve ? c'est que vous me demandez encore en quoi votre attitude est non conforme ...affligeant Rolling Eyes

Ça va, Amical ? lol! ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Lun 3 Jan - 5:44



Révérend Père Noël BARBARA



QUELQUES RÉFLEXIONS

SUR LES PROTESTANTS EN GÉNÉRAL,


ET LES TÉMOINS DE JÉHOVAH

EN PARTICULIER




Malgré leur multitude innombrable, « de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation » (Apoc. VII, 9), les catholiques sont un. Ils constituent une Église dans laquelle, de l’origine apostolique à nos jours, tous professent la même Foi, pratiquent les mêmes Sacrements, sont soumis aux mêmes Pasteurs.

En regard de cette Église Catholique une et hiérarchisée, il n'y a ni église protestante, ni protestantisme. N’existent, de fait, que des Protestants éparpillés dans une multitude de sectes aux croyances diverses et même contradictoires d’une secte à l'autre.

D’où provient cette différence : l’unité chez les premiers et la multiplicité chez les autres ? Jésus a pourtant prié pour que ses disciples soient un. « Père Saint garde en Ton Nom, ceux que Tu M’as donnés, afin qu’ils soient un comme Nous … Ce n’est pas seulement pour eux que Je prie, mais aussi pour ceux qui doivent croire en Moi par leur parole, afin que tous soient un » (Jn XVII, 11 et 20-21).

Oui, Jésus a prié pour cela et « sa prière est toujours exaucée » (Jn XI, 42). Voilà pourquoi l’unité des catholiques est la marque la plus probante de l’origine divine de leur Eglise, alors que la diversité (les sectes protestantes atteste aux yeux des plus myopes que ces prétendus chrétiens ne sont pas du Christ.

Cette multiplicité n’est pas un mystère; je dirais même qu’elle est normale. Elle provient de ce que les premiers, les Catholiques, lisent la Bible, croient sincèrement ce qu’elle dit de la part de Dieu et s’efforcent de le pratiquer. Et cette pratique consciencieuse des enseignements de la Parole de Dieu fait leur unité. A l'inverse, les Protestants, qui lisent la Bible mais qui ne font pas ce qu’elle enseigne, s’éparpillent dans une diversité de sectes multiples.

Mais, penseront certains, si leurs divisions proviennent de l’infidélité à la Bible, comment l’expliquer chez des personnes qui se targuent de n’admettre que la Bible ?

Deux raisons principales expliquent cette anomalie : la répulsion de l’esprit humain pour le mystère et l’usage du libre examen.

1° – Répulsion pour le mystère.
Un mystère n’est rien d’autre que l’expression d’une réalité surnaturelle. Surnaturelle, au-dessus de la nature, elle nous dépasse nécessairement. Notre intelligence, qui ne peut l’atteindre directement, n’en perçoit jamais la vérité intrinsèque. Les mystères que nous connaissons ont tous été révélés par Dieu et nous les croyons sur son seul témoignage, sans en percevoir leur vérité interne qui n’est à la portée d’aucune intelligence créée.

C’est cette adhésion de l’intelligence, sans la clarté de l’évidence, qui répugne normalement et fait que l’esprit humain accepte si difficilement d’adhérer à un mystère. (Voir plus loin, p. 24, quelques explications supplémentaires).

Devant la révélation d'un mystère, les hommes se comportent de deux façons :
  • Premier comportement. Celui des fidèles, de ceux qui lisent l’Ecriture, la prennent au sérieux et croient sans réserve tout ce qu’elle dit. Eux aussi ressentent quelque humiliation à croire une vérité sans la comprendre complètement. Mais, au lieu de se cabrer dans leur orgueil froissé, ayant lu en saint Jean que Jésus « est le Christ, le Fils du Dieu vivant, Celui qui possède les paroles de la vie éternelle » (XI, 27), ils font confiance à la parole du Verbe et croient tout bonnement ce qu’Il nous dit et que rapporte l’Ecriture. De plus, toujours parce qu’ils lisent l’Ecriture et la prennent au sérieux, ils se rappellent aussi la recommandation de l'Apôtre : « il faut détruire les raisonnements orgueilleux, qui s’élèvent contre la science de Dieu, et réduire toute intelligence en servitude au service du Christ » (2. Cor. X-5). Fortifiés par cet avertissement, au lieu de se choquer, ils inclinent leur entendement devant le Christ qui parle, et ils croient tout ce qu’Il dit, même s’ils ne voient pas la vérité inhérente à ce qui leur est enseigné.

  • Second comportement. Celui des esprits forts, de ceux qui n’acceptent une vérité que s’ils en perçoivent l’évidence. Qu’un enseignement dépasse leur esprit borné, ceux-là protestent aussitôt et refusent de le croire quand bien même il aurait pour auteur, au dire de l’Ecriture, le Fils de Dieu lui-même.
Ce double comportement a été celui des hommes de tous les temps. On le rencontre dès la vie publique de Jésus. Qu’il me suffise de rappeler l’annonce du pain de vie.

Jésus venait de manifester sa toute-puissance en rassasiant, avec seulement cinq pains, plus de 5.000 personnes (5.000 hommes sans compter les femmes et les enfants. Mc VI, 31. Mt. XIV, 15. Lc IX, 11). Profitant de ce que ce peuple lui demandait encore du pain, Jésus annonça le grand mystère du « pain de vie », celui de l’Eucharistie. (En St Jean, VI, 41 à 70) « Je suis le pain vivant descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Et le pain que Je donnerai, c’est ma chair, livrée pour la vie du monde ».

Ces paroles sont on ne peut plus claires. Pour avoir la vie, les disciples de Jésus doivent « manger sa chair et boire son sang ». Les Juifs les ont parfaitement comprises. Ce qu’ils ne comprirent pas et qu’ils ne pouvaient pas comprendre, c’est comment ils mangeraient sa chair, « la chair du Fils de l'Homme », comment ils boiraient son sang ?

Soulignons-le, Jésus ne demandait pas à ses auditeurs de comprendre, il leur demandait de croire.

Alors, devant cette révélation mystérieuse qui dépassait leur entendement, dont ils ne voyaient pas la vérité, ses auditeurs se divisèrent.

D'un côté, ceux qui « protestaient parce qu’Il avait dit : “Je suis le pain vivant descendu du Ciel”. Ils disputaient entre eux, se demandant, “comment celui-ci peut-il nous donner sa chair à manger ?” ». Ne comprenant pas le comment, au lieu de s’incliner devant la révélation que leur faisait le Fils de Dieu, ils protestèrent de plus belle : « Cette parole est dure, qui peut l’écouter ?” » Et, ajoute l'Evangile, « Beaucoup se retirèrent et n’allaient plus avec Lui ». C’étaient les premiers Protestants.

A l'encontre de ceux-là, il y eut ceux qui crurent vraiment et simplement. Soulignons-le aussi, ces derniers ne comprirent pas plus que les premiers comment Jésus leur donnerait sa chair à manger et son sang à boire. Mais, ayant appris qu’Il est le Christ tout-puissant, ils Lui firent confiance et Lui dirent, par la bouche de Pierre : « Seigneur, à qui irions-nous ? Vous avez les paroles de la vie éternelle. Et nous, nous avons cru et nous avons reconnu que vous êtes le Christ, le Fils de Dieu » (Jn VI, 69-70)

Ce double comportement devant l’enseignement du Maître s’est continué tout au long des siècles. Depuis le début il y a, et jusqu’à la fin des temps il y aura :

D’une part, ceux qui acceptent l’enseignement de Jésus, non pas, répétons-le, parce qu’ils en comprennent la vérité intrinsèque, mais parce que cet enseignement est de Jésus, le Fils de Dieu, qui ne peut ni se tromper, ni nous tromper. Ce sont les Catholiques.

D’autre part, tous ceux qui trouvent dures les paroles qu’ils ne comprennent pas, qui protestent, qui discutent l’enseignement donné, et qui croient en eux-mêmes plus qu’en l’Ecriture qui rapporte ces mystères. Ce sont des protestants. A quelque secte qu’ils appartiennent, ils parlent beaucoup de la Bible mais, de la Bible, ils ne croient que ce qui leur plaît. Jésus leur en a donné la raison : « Vous ne croyez point parce que vous n’êtes pas de mes brebis. Mes brebis écoutent ma voix et Je les connais et elles Me suivent » (Jn X 26-27).

2° – Le libre examen.
La multiplicité des sectes protestantes, aux croyances différentes, s’explique aussi par le point commun qu’elles ont hérité de leur origine luthérienne : le libre examen.

C'est un système qui commande aux croyants de n’accepter que ce que l’“Esprit” leur donne de croire à l’audition de la Parole de Dieu. Comme cet “Esprit” n'est pas l’Esprit Saint mais l’esprit de chacun, chacun entend l’Ecriture et la croit à sa manière qui n’est jamais celle du voisin.

Voilà plus qu'il n'en faut pour expliquer pourquoi il n'y a ni église protestante, ni protestantisme, mais une multitude de protestants éparpillés dans une infinité de sectes1 : l’horreur du mystère et le libre examen.
1 : Rien qu'à New York, on compte plus de 800 sectes différentes enregistrées. [Cela, en 1993, quand le R.P. Barbara rédigea sa brochure. – Précision supplémentaire de JP B.]

Nous ne le répéterons jamais trop. Cette multiplicité de croyances, contradictoires sur des points essentiels, constitue, à elle seule, la preuve la plus certaine et la plus évidente que la Vérité, qui n’est jamais dans la confusion – encore moins dans la contradiction – ne saurait être dans le protestantisme.


A suivre


Forts dans la Foi
16, rue des Oiseaux
B. P. 5901
F – 37059 TOURS Cedex

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Lun 19 Mar - 5:10, édité 1 fois (Raison : Recherche de l'adresse URL)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Lun 3 Jan - 12:24





Les Témoins de Jéhovah
sont des Protestants dégénérés.



S’ils viennent vous visiter, ne vous laissez pas impressionner. Ils ont toujours une Bible avec eux, en ont appris par cœur quelques versets desquels ils croient pouvoir tirer argument contre l’Eglise Catholique. En réalité, ce sont des ignorants qui ne croient même pas en la parole de Dieu telle qu’elle est exprimée dans leur propre Bible. De la Bible, nous ne le redirons jamais assez, ils n’acceptent que ce qui les intéresse, et encore, avec leur interprétation personnelle.

Avec ceux qui viendraient vous visiter, sachez-le, il n’y a rien à faire sinon à perdre votre temps et souvent votre patience. Ne pensez pas qu’ils aient des arguments convaincants mais, payés pour faire du porte-à-porte, ils font leur travail en vous visitant. Remarquez-le aussi, ils refusent toujours de lire quoi que ce soit en dehors de leurs productions. Quant à l’honnêteté de ces colporteurs, je ne dis pas qu’il n’y a aucun «Jéhovah» propagandiste honnête ou de bonne foi, j’affirme simplement que parmi tous ceux qui m’ont visité et avec lesquels j’ai pu parler, je n’en ai jamais rencontré un seul. Par contre, vous pourrez éclairer les malheureux qui ont été abusés par eux.

Voici comment il faut procéder avec les Témoins de Jéhovah qui viennent vous visiter. Tout d’abord, comme je vous l’ai dit, ne vous laissez pas impressionner par les nombreuses citations qu’ils font de la Bible. Gardez votre calme. Armez-vous de patience et posez-leur quelques questions du genre de celles-ci :
  • Acceptez-vous l’enseignement de la Bible ?
    Ils s’empresseront de vous dire : «Oui».

  • Pour quelle raison alors, ne croyez-vous pas ce que la Bible enseigne ?
    Là encore ils protesteront indignés qu’ils acceptent tout ce que la Bible enseigne.

  • Très bien. Vous croyez donc le mystère de la Trinité ? Celui de l’Incarnation du Verbe ? Vous croyez certainement en l’Eglise ? Vous avez des sacrements. Lesquels ? Etc.… et, avec les textes de l’Ecriture que vous trouverez ci-dessous, montrez-leur qu’ils ont la Bible à la main, qu’ils en connaissent quelques passages par cœur, mais qu’ils font un tri dans ce qu’elle enseigne, ne croient que ce qui leur plaît et encore avec leur interprétation personnelle. Vous ne tarderez pas à vous en convaincre, les Témoins de Jéhovah mentent quand ils disent qu’ils croient en la Bible ; c’est en eux-mêmes qu’ils croient et non en la Parole de Dieu.

Parmi toutes les vérités clairement enseignées parla Sainte Ecriture, en voici deux sur lesquelles vous pourrez facilement les confondre. Pour chacune de ces vérités, je me contenterai de l’essentiel, renvoyant à l'annexe (p. 24) pour quelques explications supplémentaires, et d’autres textes qui vous permettront de donner plus de détails aux personnes qui vous les demanderaient.


A suivre


Forts dans la Foi
16, rue des Oiseaux
B. P. 5901
F – 37059 TOURS Cedex

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amical
Invité



MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Lun 3 Jan - 13:32

Combien de fois devrais-je me répéter ?
Votre filiation héréditaire n'a aucune valeur vu que vous ne pratiquez pas les mêmes actes que les premiers chrétiens ,que ça soit Jésus ou Pierre c'est pareil ,"...celui qui fait la volonté de mon Père est mon frère ,ma sœur ..."
un exemple plus simple si vous ne comprenez toujours rien ,
Mon père possède une entreprise agricole ,a sa mort il me la lègue en me disant de continuer ce qu'il avait commencé .Jusqu'ici pas de souci ,sauf qu'au bout de quelques temps je change les méthodes de fabrication des matières premières ,au lieu de continuer en "Bio" je fais du conventionnel ,les fruits de mon travail seront-ils les mêmes ??
Suis-je en accord avec le testament de mon père ?
Si mon petit fils (et j'ai grand espoir en lui ) reprend la ferme après moi et se dit que la première méthode était meilleur en fait , a t-il le droit de le faire ? lequel des deux est le plus en accord avec son aïeul ?
Lequel des deux est vexé de voir que son travail n'a pas porté de bon fruits ?

Sur ce je vous laisse car vous attendez grandement mon départ (jme demande bien pourquoi:lol: ) ,continuez dans votre voie si ça vous plait ,rendez-vous au jour du jugement !
Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore.
Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Lun 3 Jan - 13:44




I – L’Incarnation du Verbe.


La première vérité que les Témoins de Jéhovah rejettent, c’est le mystère de Jésus.

Jésus est, en Lui-même, un mystère. Ses contemporains Le connaissaient, c’était un enfant de Nazareth, le fils de Marie, l’épouse du charpentier Joseph. Vers l’âge de trente ans, cet homme, « en tout semblable à nous, hormis le péché » (Hb. IV, 15), s'est présenté comme vrai Fils de Dieu, égal au Père : « Tout ce que le Père fait, le Fils le fait également » (Jn V, 19). Là réside le mystère de Jésus. Comment un même personnage peut-il être à la fois, vraiment homme (donc créature) et vraiment Dieu (donc Créateur) ? L’Eglise catholique, qui accepte la révélation de cette vérité, a forgé une expression pour l’exprimer : l’Incarnation du Verbe.

Les Témoins de Jéhovah rejettent cette vérité pour une raison stupide : l’expression “Incarnation” ne se trouve pas dans la Bible.

C’est vrai. L’expression ne s’y trouve pas, puisque c’est l’Eglise qui l’a forgée, mais la chose, la vérité, le mystère y est. Si les Témoins de Jéhovah croyaient, comme ils disent, en la Bible, ils croiraient comme nous en ce mystère, puisque la Bible l’enseigne clairement. Je me contenterai ici des premiers versets du premier chapitre de l’Evangile de saint Jean.

L’Apôtre « que Jésus aimait » commence son Evangile par l’affirmation de l’existence et de la divinité du Verbe. « Au commencement ÉTAIT le Verbe, et le Verbe ÉTAIT en Dieu, et le Verbe ÉTAIT Dieu. » Pour mieux souligner la divinité du Verbe, Saint Jean souligne sa Toute-puissance créatrice : « Il était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par Lui et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans Lui. »

Puis, la divinité du Verbe étant clairement affirmée, l’Apôtre évoque son incarnation : « Et le Verbe s’est fait chair, et Il a habité parmi nous. »

En lisant l’Ecriture : « Et le Verbe s'est fait chair », les premiers chrétiens n’entendaient pas, par là, que le Verbe avait changé de nature et avait cessé d’être Dieu; pas du tout. Donnant aux mots le sens qu’ils ont, en lisant « Et le Verbe s'est fait chair », ils traduisaient «Et le Verbe s’est fait homme», «Il s’est incarnée2». Et comme l’Evangile précise aussitôt, du Verbe incarné, « et Il a habité parmi nous », les premiers chrétiens comprenaient que le Verbe incarné, c’est Jésus. Ils comprenaient d’autant plus ce texte dans le sens catholique qu’en lisant la suite ils apprenaient, par l’Apôtre Jean, témoin oculaire de la Transfiguration : « Et nous avons vu Sa gloire, une gloire telle que doit la posséder le Fils unique venu du Père. » Enfin, c’est aussi parce qu’ils reconnaissaient, en Lui, le Verbe fait chair que les chrétiens ont toujours admiré l’exemple d’humilité que nous a donné Jésus : « Lui qui (au sein de la Trinité) existant en la forme de Dieu, (exactement comme le Père et l'Esprit Saint) n’a pas cru (après son incarnation) que ce fût pour Lui une usurpation de s’égaler à Dieu, («AVANT QU'ABRAHAM FÛT, JE SUIS». «LE PÈRE ET MOI NOUS SOMMES UN») mais Il S’est anéanti Lui-même, en prenant la forme d’un esclave, en devenant semblable aux hommes, et en Se montrant sous l’apparence d’un homme» (Phil. II, 6-7).
2 : “Incarner” veut dire «entrer dans la chair».

Voilà donc, révélé par l’Ecriture, le mystère de l’Incarnation. Un même personnage, Jésus de Nazareth, est à la fois créature, Agneau de Dieu — à ce titre Il pourra être immolé — et Verbe de Dieu, Celui qui depuis le commencement est avec Dieu parce qu’Il est Dieu. Cette seconde réalité donne, au sacrifice de l’Agneau, une valeur divine, infinie.

A votre tour, ne manquez pas de citer la Bible à vos visiteurs. Dites-leur ce que le prophète disait aux Juifs : « Ne soyez pas comme le cheval et le mulet, qui n’ont pas d’intelligence » (Ps 31, 9). Vous lisez l’Evangile, comprenez ce que vous lisez, sans le corriger, et vous verrez que l’Evangile nous apprend que le Verbe divin et l’homme Jésus, c’est un même et unique personnage, le Fils de Dieu fait homme.

Rappelez-leur aussi le reproche que Jésus adressait aux Juifs de son temps et faites-leur remarquer combien il s’applique à eux, et pour la même raison : « Vous, vous êtes d’en-bas (de la terre) ; Moi, Je suis d’en-haut (du ciel). Vous êtes de ce monde ; Moi, Je ne suis pas de ce monde. … Si vous ne croyez pas à ce que Je suis, vous mourrez dans votre péché. Les Juifs lui dire donc : Qui êtes-vous ? Jésus leur répondit : Je suis le Principe, Moi qui vous parle » (Jn VIII, 23-25). Comme ces Juifs incrédules, les Témoins de Jéhovah aussi mourront dans leur péché s’ils s’obstinent à refuser de croire le mystère de l’Incarnation.

Ces quelques textes suffisent. Plus loin vous en trouverez d4autres sur le même sujet. Ceux que vous venez de lire sont de saint Jean (XXI, 7). Avec Simon et son frère Jacques, il avait assisté à la transfiguration du Maître sur le Thabor et il avait entendu le témoignage du Père qui disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé » (Lc IX, 35). Cette vision l’a marqué. Il la rapporte fidèlement : « Nous avons vu sa Gloire, Gloire comme du Fils unique venu du Père, plein de grâce et de vérité » (Jn I, 14). (La Gloire, dans l’Ecriture, c’est la manifestation de la divinité).

Jean-Baptiste aussi avait vu la manifestation de la divinité de Jésus. Aussi, devant les envoyés de la Synagogue, l’a-t-il confessée sans hésitation. « Et j’ai vu et j’ai rendu témoignage, Il est le Fils de Dieu » (Jn 1, 34).


A suivre


Forts dans la Foi
16, rue des Oiseaux
B. P. 5901
F – 37059 TOURS Cedex

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Lun 3 Jan - 14:03

Amical a écrit:
Combien de fois devrais-je me répéter ?
Votre filiation héréditaire n'a aucune valeur vu que vous ne pratiquez pas les mêmes actes que les premiers chrétiens ,que ça soit Jésus ou Pierre c'est pareil ,"...celui qui fait la volonté de mon Père est mon frère ,ma sœur ..."
un exemple plus simple si vous ne comprenez toujours rien ,
Mon père possède une entreprise agricole ,a sa mort il me la lègue en me disant de continuer ce qu'il avait commencé .Jusqu'ici pas de souci ,sauf qu'au bout de quelques temps je change les méthodes de fabrication des matières premières ,au lieu de continuer en "Bio" je fais du conventionnel ,les fruits de mon travail seront-ils les mêmes ??
Suis-je en accord avec le testament de mon père ?
Si mon petit fils (et j'ai grand espoir en lui ) reprend la ferme après moi et se dit que la première méthode était meilleur en fait , a t-il le droit de le faire ? lequel des deux est le plus en accord avec son aïeul ?
Lequel des deux est vexé de voir que son travail n'a pas porté de bon fruits ?

Sur ce je vous laisse car vous attendez grandement mon départ (jme demande bien pourquoi:lol: ) ,continuez dans votre voie si ça vous plait ,rendez-vous au jour du jugement !
Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore.
"Mon père possède une entreprise agricole ; à sa mort il me la lègue en me disant de continuer ce qu'il avait commencé."
Qu'avait-il "commencé" ?
À faire fructifier (et non à la laisser végéter) son "entreprise agricole", c'est évident ! (Sauf, peut-être pour Amical...)

"[...] au bout de quelques temps je change les méthodes de fabrication des matières premières ,au lieu de continuer en "Bio" je fais du conventionnel [...]"
Et quand donc la Sainte Eglise Catholique a-t-elle été ainsi infidèle à son divin Fondateur ?

Or, pour faire fructifier Son Eglise, Notre-Seigneur Jésus-Christ a dirt à St Pierre, et, par lui, à tous ses successeurs :
Citation :
17Respondes autem Jesus, dixit ei: [...]
18Et ego dico tibi, quia tu es Petrus, et super hanc petram ædificabo ecclesiam meam, et portæ inferi non prævalebunt adversus eam.
19Et tibi dabo claves regni cœlorum. Et quodcumque ligaveris super terram, erit ligatum et in cœlis: et quodcumque solveris super terram, erit solutum et in cœlis.
St Matthieu, chapitre XVI.

Alors, écoutez et suivez "Ecclesiam suam" et Petrus ! BIS...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Lun 3 Jan - 17:03




II – La Trinité.


Les Témoins de Jéhovah ne croient pas davantage en ce mystère qui est le mystère de Dieu Lui-même. Et ils le refusent pour la même raison stupide, parce que le mot «trinité» n’est pas dans la Bible.

Pourtant, point n’est besoin d’avoir une intelligence supérieure pour comprendre que la nature de Dieu est nécessairement un mystère pour toute intelligence créée. Sans doute « les cieux racontent la gloire de Dieu, et le firmament annonce l’œuvre de ses mains », mais sa nature intime, qui peut se vanter de la connaître ? Elle est nécessairement mystérieuse pour toute intelligence créée. En effet, c’est encore la Bible qui nous le rappelle, « Dieu, que nul homme n’a vu et ne peut voir, habite une lumière inaccessible » (I Tim. VI, 16). Ce n’est que parce qu’il a plu à Jésus de nous le révéler que nous connaissons le mystère de la vie intime de Dieu. Nous savons désormais que Dieu est unique, il n’y a qu’un seul Dieu, mais ce Dieu unique subsiste en trois Personnes égales et distinctes : le Père, le Fils, et le Saint-Esprit.

Ne nous lassons pas de le répéter, si les Témoins de Jéhovah croyaient vraiment en la Bible, il leur suffirait de la lire objectivement pour apprendre comme nous l’existence de ce mystère. Sans doute, ils n’y trouveront pas le mot. Mais la chose, le mystère, l’énoncé d’un seul Dieu en trois Personnes égales et distinctes, ils le verront comme nous puisqu’il y est très clairement exprimé.

En effet, en dehors de la mauvaise foi, qui peut douter que Jésus ait clairement parlé d’un seul Dieu et de trois Personnes divines, à la fois égales et distinctes entre elles? Il vous suffira de rappeler à vos visiteurs :
  • pour l’unicité de Dieu, la réponse de Jésus au docteur de la Loi qui l’interrogeait sur le premier commandement : « Le premier de tous les commandements est celui-ci : Ecoute Israël, le Seigneur ton Dieu est l’UNIQUE DIEU » (Mc XII, 29).

  • pour la trinité des Personnes, l’ultime recommandation du Maître, celle qu’Il fit juste avant de quitter les siens : « Allez donc enseigner toutes les nations, les baptisant au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit » (Mt. XXVIII, 19).

Que ces trois mots, Père, Fils et Saint-Esprit, ne sont pas trois noms différents d'une unique Personne, le texte qui annonce la venue du Saint-Esprit suffit à le prouver : « Et moi, dit Jésus, Je prierai le Père, et Il vous donnera un autre Paraclet » (Jn XIV, 16).

Remarquez-le bien et faites-le remarquer à vos visiteurs : le Fils, qui priera le Père, n’est pas le Père, qui est prié par le Fils. Jésus, le Fils, et le Père sont donc bien deux Personnes distinctes.

La troisième Personne, c’est l’«autre Paraclet», «l’Esprit Saint» que le Père envoie au nom de Jésus. Lui aussi est nécessairement distinct et du Père qui L'envoie, et du Fils au nom de qui Il est envoyé. Et Il est bien une Personne, puisqu’Il « enseignera toutes choses et rappellera toutes celles que Jésus a enseignées » (Jn XIV, 26). De plus, Il est Dieu, Tout-Puissant, puisqu’Il revêtira les Apôtres de « la force d’en haut » (Lc XXIV, 49) et, au moment voulu, Il donnera à chaque chrétien « ce qu’il lui faudra répondre » (Lc XII, 11).

Au dire de L’Ecriture, il y a donc bien trois Personnes divines distinctes : le Père, et le Fils, et le Saint-Esprit. Et c’est parce qu’elles sont trois que les Apôtres ont reçu l’ordre de faire des disciples et de les baptiser, « Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit » (Mt. XXVIII, 19).


A suivre


Forts dans la Foi
16, rue des Oiseaux
B. P. 5901
F – 37059 TOURS Cedex

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Ven 22 Avr - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Lun 3 Jan - 19:05

Voici d’autres vérités, clairement enseignées par l’Ecriture, que les Témoins de Jéhovah, en bons protestants, refusent de croire.


● La Confession.
Jésus a dit à ses Apôtres : « Les péchés seront remis à ceux à qui vous les remettrez et ils seront retenus à ceux à qui vous les retiendrez » (Jn. XX, 23).

Les Catholiques, qui croient ce que dit l’Écriture, possèdent le Sacrement de pénitence, dans lequel ils disent leurs péchés à ceux qui ont reçu le pouvoir de les leur pardonner, et quand ceux-ci les leur pardonnent ou les leur retiennent, les Catholiques, qui croient la Parole de Jésus, croient que Dieu lui-même les leur a pardonnés ou retenus.

Les Témoins de Jéhovah, qui lisent l’Ecriture, mais qui n’y croient pas, n’ont pas le Sacrement de pénitence ou Sacrement du pardon accordé par Dieu au pécheur repentant.


A suivre


Forts dans la Foi
16, rue des Oiseaux
B. P. 5901
F – 37059 TOURS Cedex

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?   Aujourd'hui à 22:15

Revenir en haut Aller en bas
 
les "témoins de Jéhovah" sont-ils admis ici ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Témoins de Jéhovah sont une religion
» Les Témoins de Jéhovah sont-ils chrétiens ?
» Pourquoi les Témoins de Jéhovah sont t'ils dangereux
» Les Témoins de Jéovah Sont-ils Chrétiens ?
» A quel groupe appartient les témoins de Jéhovah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: