Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Sam 19 Fév - 12:16

Le jeudi 17 février 2011 à 15h03, dans un forum que je ne nommerai pas, un mariolle dont le pseudonyme est "Mariannus"
a écrit:

Cardinal Pie a écrit:
La prétention des dissidents [de la Petite Eglise] est en effet celle-ci : Le pape Pie VII étant tombé dans le cas d’hérésie et d’apostasie en 1801, toute transmission régulière de pouvoirs par lui et par ses successeurs a cessé. Dans l’Église concordataire, disent-ils, toutes choses sont nulles : les nominations des papes, des évêques sont nulles; les sacrements sont nuls, etc. Pour eux, il n’y a rien eu de légitime depuis Pie VI : nous citons leurs écrits les plus récents.
(Cardinal Pie, 2ème lettre aux dissidents de la Petite Eglise, 21 novembre 1853.)

Les sédévacantistes ne disent-ils pas, à ma connaissance, que "le pape Paul VI étant tombé dans le cas d’hérésie et d’apostasie en 1965, toute transmission régulière de pouvoirs par lui et par ses successeurs a cessé. Dans l’Église conciliaire, disent-ils, toutes choses sont nulles : les nominations des papes, des évêques sont nulles; les sacrements sont nuls, etc. Pour eux, il n’y a rien eu de légitime depuis Paul VI."

Que dites-vous d'une telle concordance ? Question

Une personne lui a répondu :
Citation :

[…]

Les deux cas n'ont pas de rapport entre eux.

[…]

Et, dans un autre message, la même personne a, entre autres, ajouté : « Les partisans de la Petite Église fondaient leur jugement sur une fausse compréhension du pouvoir de juridiction du pape. »

Et en effet, « Les deux cas n'ont pas de rapport entre eux » : Sa Sainteté le Pape Pie VII n’a contredit aucune définition précédemment infaillible tandis que Paul VI s’est opposé, notamment en promulguant officiellement la “Déclaration” vaticandeuse sur la prétendue liberté religieuse de tous les cultes (Dignitatis Humanæ personæ) à l’Encyclique de Sa Sainteté le Pape Pie IX, Quanta Cura, dans laquelle celui-ci est infaillible ; ce qui fait que Paul VI est nécessairement dans l’erreur en matière doctrinale (au moins sur la liberté religieuse, mais aussi dans d’autres domaines doctrinaux) !

Ainsi, malgré les apparences (qui ont trompé les rebelles de La Petite Église), Sa Sainteté le Pape Pie VII, dont les décisions (que l’on peut regretter) ne sont que de l’ordre pratique et politique, et non de l’ordre doctrinal, n’a nullement mise en cause son infaillibilité dans un domaine doctrinal et ne peut donc aucunement être taxé d’hérésie, d’apostasie ou de schisme.
Il en va tout différemment, quoique l’hérésie ou l’apostasie ne soient pas pour l’instant formelles puisque aucune Autorité dans l’Église ne les a déclarées telles (mais cela pourrait bien prochainement arriver), avec nos “papes” vaticandeux actuels…

Et c’est parce que Sa Sainteté le Pape Pie VII, dont les décisions (que l’on peut regretter) ne sont que de l’ordre pratique et politique, et non de l’ordre doctrinal, n’a nullement mise en cause son infaillibilité dans un domaine doctrinal et ne peut donc aucunement être taxé d’hérésie, d’apostasie ou de schisme, que, malgré les apparences qui ont trompé les rebelles de La Petite Église, cette phrase est juste : « Les partisans de la Petite Église fondaient leur jugement sur une fausse compréhension du pouvoir de juridiction du pape » !

Le post de "Mariannus" ne fait que semer la confusion, si cela est possible, en amalgamant deux problèmes apparemment identiques mais réellement différents !…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Sam 19 Fév - 16:10

Merci cher JPB ! Very Happy

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Sam 19 Fév - 22:31

Je n'ai que faire de l'"intégrité intellectuelle" avec les fêlé(e)s du forum "Tenu par des Dames" !
Pourquoi ?
Parce que les fêlés en question sont par trop excessivement malhonnêtes...
En effet, la mauvaise foi du "Crotale.Menteur.Insinuant." qui déforme à l'envie les réponses qu’on lui donne s’il ne trouve pas de défaut chez son adversaire est patente… (Cf. http://messe.forumactif.org/t2918p30-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#57051 ; http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56886 ; http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56940 ; http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56948 et http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56965 ; etc., etc. No )


http://messe.forumactif.org/t2917p45-tous-les-membres-de-t-d-l-intention-de-j-ratzinger#56967 :
Sophiste !

C.M.I. n’est qu'un faussaire et un imposteur !

http://messe.forumactif.org/t2135p165-la-mauvaise-foi-d-un-mal-intentionne#56969 :
JP B a écrit:
Dernières âneries et manifestations de mauvaise foi :

  • http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56923 ;

  • http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56940 ;

  • http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56965 ;

  • http://messe.forumactif.org/t2909p30-les-conditions-pour-etre-pape#56944 ;

  • http://messe.forumactif.org/t2909p30-les-conditions-pour-etre-pape#56966 ;

  • http://messe.forumactif.org/t2917p45-tous-les-membres-de-t-d-l-intention-de-j-ratzinger#56967.

Et dire qu'il en est de même avec Louis, le Dictateur-Admin. : http://messe.forumactif.org/t3063-trop-c-est-trop#59337 !...

Est-ce assez, madame la moraliste, comme "liens de retour" ? clown
Et alors, chez qui et où est le manque "d'intégrité intellectuelle" ? C'est peut-être chez vous-même que l'honnêteté n'est pas une des vertus dominantes ! lol! ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Dim 20 Fév - 14:35

Or donc, "Thérèse", que pensez-vous de cela que j'avais déjà écrit contre les mêmes fêlé(e)s du forum "Tenu par des Dames" qui se sont amusé, dans leur malhonnêteté, à travestir mes paroles pour déformer volontairement ma pensée ( !...) ?

Les intervenants d'un tel forum, et le forum lui-même, par honnêteté, par respect de l'"intégrité intellectuelle" et morale, ne méritent pas, ne doivent pas, en aucun cas, être cités ! ...

C'est pourquoi vous avez été malhonnête, "Thérèse", d'en donner les références !

En effet, il est malhonnête :
  1. de donner les références d'un site mauvais ;
  2. de les donner vainement (car cela ne sert à rien !...) ;
  3. de les donner de manière néfaste car ce qui est vain est nécessairement néfaste !...
  4. de dire "que Monsieur non-jugement peut donner [un] qualificatif à quelqu'un après seulement quelques posts" quand ces "quelques posts" permettent, surtout le premier, de voir qu'il s'agit d'un mariolle (ce qui n'est pas là une "insulte" mais une constatation réaliste...) venu faire exprès de la provocation contre les sédévacantistes !
  5. de défendre ainsi, contre les sédévacantistes, un mariolle qui les attaquent ; développant ainsi une défense : néfaste, parce que mal tournée (tournée contre les sédévacantistes) ; vaine, parce que mal tournée ; néfaste, parce que vaine !

Alors, vos leçons de morale, "Thérèse", gardez-les pour vous ! Ici, elles tombent à plat...

C'est comme cette andouille malhonnête qui m'attribue ces paroles du "Pharisien", la pharisienne, tandis que je ne les ai jamais dite (et pour cause ! car j'ai toujours tenu le langage contraire...), "Je te rends grâce [Seigneur] de ce que je ne suis pas comme les autres hommes [...]", tandis qu'elle-même, avec les autres membres de ce forum pourri, insulte tous ceux qui ne pensent pas exactement comme elle, surtout s'ils sont " Monsieur non-jugement", s'ils sont Prêtres et le sont devenus sans son autorisation, s'ils sont Évêques et sont issus d'une lignée qu'elle n'a pas elle-même approuvée ; s'ils s'appellent Clément, Pluchon ou N.M. ; surtout s'ils s'appellent Guérard des Lauriers, Sanborn, Stuyver ou Dolan, Ricossa, Guépin, Siegel ou Schoonbroodt, etc., etc. ! Rolling Eyes ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Lun 21 Fév - 15:36

Le lundi 21 février 2011 à 4h54, dans un forum que je ne nommerai pas, un mariolle dont le pseudonyme est "Mariannus"
a écrit:

[...]

Pour revenir à votre question : Montini a-t-il erré à Vatican II, voici ma réponse :

Soit oui, alors je suis "sédévac"; soit oui et non, alors je suis "guérardien"; soit oui, mais, alors je suis "lefebvriste", soit non, alors je suis "conciliaire". Vous voyez l'importance de la question ? En répondant un simple OUI, j'avalise ipso facto que le sédévacantisme est l'Eglise catholique, ce qui n'est tout de même pas une petite affaire...

"soit oui et non, alors je suis "guérardien" ! clown

Ce n'est pas "oui et non", c'est "oui" sous un certain rapport, et "non" sous un autre rapport !
Encore quelqu'un qui n'a rien compris... (Ou qui, malhonnêtement, fait semblant de ne pas comprendre !...)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Mar 22 Fév - 14:45

Le nommé "Mariannus" se plaint de ce que je l'ai qualifié de mariolle :
Citation :

C.M.I. a écrit:
[...] ce n'est pas à proprement parler avec le nom de Marie que nous faisons des jeux de mot ... mais avec votre pseudo, lequel vous représente virtuellement sur ce forum !

C'est vrai; ceci dit, étant donné ce pseudo MARIannus, l'utiliser comme fait JPB ne me donne pas une très bonne impression, précisément parce que Mariannus aime beaucoup MARIE; mais ceci dit, ce n'est qu'une question de sentiment personnel...

Voyons comment les SAINTS polémistes catholiques appliquaient la charité en ce domaine...



Cela dit, dans la discussion en question avec C.M.I.,
Mariannus a écrit:

CMI a écrit:
Si la nature de la personne morale consiste à survivre à la disparition de ses membres, comment Mariannus peut-il admettre que l'Eglise catholique soit une personne morale si, selon lui, l'Eglise ne peut survivre à la disparition de ses membres ????

A priori, oui, je pensais (avec le cardinal Pie) que l'Eglise ne peut exister sans personne qui en fasse partie; ça me sembait du bon sens le plus élémentaire.

Avec les citations du code que vous avez faites, je ne suis plus aussi catégorique, quoique ça me semble dur à admettre que :

Citation :
...une société religieuse quelconque peut exister sans sacerdoce, et une société chrétienne en particulier peut vivre et se perpétuer sans être présidée par les évêques qui transmettent et communiquent le caractère et la juridiction, et par des prêtres qui administrent les sacrements...

Franchement, ça me semble dur à admettre... Sad

Il y a donc peut-être une faille dans le raisonnement de CMI, mais je ne la vois pas pour l'instant...


Oui, il y a une faille dans le raisonnement de CMI !

Et cette faille, la voici :

Tant dans le Canon 100 ("Église catholique et le Siège apostolique ont qualité de personnes morales par l’effet de l’ordonnance divine; les autres personnes morales inférieures ont cette qualité dans Église soit par l’effet d’une prescription du droit, soit par une concession donnée par décret formel du supérieur ecclésiastique compétent, dans un but de religion ou de charité"),
que dans le Canon 102 ("Une personne morale, par sa nature, est perpétuelle, elle s’éteint par l’acte de l’autorité légitime qui la supprime, ou si, pendant l’espace de cent ans, elle a cessé d’exister"),
il n'est question, malgré que l'Église Catholique y soit définie comme une "personne morale", de la survivance de ladite Église Catholique après "la disparition de ses membres" et surtout de tous les membres de sa hiérarchie enseignante !...

Car s'il est bien vrai qu'"une société religieuse quelconque peut exister sans sacerdoce, et une société chrétienne en particulier peut vivre et se perpétuer sans être présidée par les évêques qui transmettent et communiquent le caractère et la juridiction, et par des prêtres qui administrent les sacrements",
cela n'est pas vrai pour l'Église Catholique qui n'est pas "une société religieuse quelconque" !...

En effet, les Catholiques japonnais ont vu vivre et perdurer pendant plusieurs siècles sans évêques et sans prêtres car, bien que catholiques, ils formaient "une société religieuse quelconque" qui n'était pas Universelle (signification de "Catholique", en grec) tandis que l'Église Catholique, elle, est par définition, universelle.

Et pourquoi donc, contrairement aux "société[s] religieuse[s] quelconque[s]", l'Église Catholique ne peut-elle "survivre à la disparition de ses membres", surtout de TOUS les membres de sa hiérarchie enseignante ?
Parce que ceux-ci assurent l'Apostolicité, note essentielle, de ladite Église Catholique !

En effet, disparition de TOUS les membres de la hiérarchie enseignante de l'Église Catholique ; RUPTURE de l'Apostolicité, donc, mort de l'Église Catholique...
Soutenir une telle proposition constitue une HÉRÉSIE au moins matérielle !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Mer 20 Avr - 2:03

La courageuse “Gaby, mords-les !”, modératrice du forum “Tenu par les Dames”, qui a, du moins en ce qui concerne votre serviteur (je ne sais si c’est pour tout le monde pareil), interdit arbitrairement l’accès à leur « Salon des invités » après avoir SECTAIREMENT supprimé tous les messages que j’y avais postés ce matin ( ! Laughing …) et qui intervient parfois sur le présent forum sous le pseudonyme de Thérèse, comme elle l'a déjà fait dans ce fil même (ce qui fait qu'elle aura obligatoirement connaissance de ce message), AURA-T-ELLE LE COURAGE DE VENIR, DANS CET AUTRE FIL, DÉFENDRE SES IDÉES ET SA POSITION, comme moi-même je suis allé, à sa demande, sur son forum nauséabond* ?

* :
A cause des paroles scatologiques de Gégé le charretier ! Forum nauséabond d’où je me suis arrangé pour me faire virer en excédant volontairement son admin., à cause desdites paroles scatologiques de Gégé le charretier conservées et restées non-corrigées...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 8 Déc - 11:19, édité 1 fois (Raison : Complément, par la seconde phrase, de la note *.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Mar 3 Mai - 12:10

Alors, Thérèse “Gaby, mords-les !”, on n'ose plus venir défendre "Mariannus" ? clown ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Jeu 8 Déc - 11:47

Après avoir complété la note de l'avant-dernier message ci-dessus et déverrouillé le présent fil pour permettre l'éventuelle discussion sur ce qui suit,

Sachant que certains sédévacantistes complets (voire beaucoup mais heureusement ! pas tous...) soutiennent qu’il n’y a plus du tout, depuis belle lurette, d’Église enseignante mais une secte conciliaire, nous leur posons solennellement cette question :
«
 OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQU’ILS DISENT Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS, PAS MÊME EN PUISSANCE, CHEZ LES “CONCILIAIRES ? »

OÙ EST-ELLE ?



Qu’ils veuillent bien répondre, positivement (non par d’autres questions ou/et des messages de dérobade selon leur détestable habitude...).

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Sam 10 Déc - 16:36

JP B pose la question suivante :
« OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQU’ILS DISENT Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS, PAS MÊME EN PUISSANCE, CHEZ LES “CONCILIAIRES ? »
[b]

Nous lui demandons de préciser sa question ! En Effet, il faut qu'il nous explique comment "la succession apostolique" a pu exister en puissance et en acte avant le Concile et comment cette MEME "succession apostolique" pourrait éventuellement exister en puissance et pas en acte...dans l'Eglise ou hors de l'Eglise catholique.

Merci du soin qu'il prendra à clarifier sa question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Sam 10 Déc - 18:01

Un malentendant de la comprenette a écrit:

JP B pose la question suivante :

« OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQU’ILS DISENT Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS, PAS MÊME EN PUISSANCE, CHEZ LES “CONCILIAIRES ? »


Nous lui demandons de préciser sa question ! En Effet, il faut qu'il nous explique comment "la succession apostolique" a pu exister [b]en puissance et
en acte
 [sic ! ...] avant le Concile et comment cette MEME [sic : MÊME] "succession apostolique" pourrait éventuellement exister en puissance et pas en acte...dans l'Eglise ou hors de l'Eglise catholique.

Merci du soin qu'il prendra à clarifier sa question !

Ce malentendant de la comprenette, soit ne sait pas lire, soit ne veut pas comprendre, malhonnête qu'il est, ceci (17 premiers messages) ni cela (titre « V. La possibilité de séparer matière et forme de l’autorité »). Il lui faut aussi examiner ce message, et celui-ci !

Cela dit, ce malentendant de la comprenette ne fait que noyer le poisson car, au lieu de répondre positivement à notre question, il ne fait que chercher à la prendre en défaut pour voir en quoi elle ne serait pas judicieuse...
Toutefois, que notre question soit en défaut ou non, elle ne cesse pas pour autant d'être parfaitement judicieuse car elle se pose avec grande acuité : « OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQU’ILS DISENT Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS, PAS MÊME EN PUISSANCE, CHEZ LES “CONCILIAIRES
? »

OÙ EST-ELLE ?



C’est pourquoi, sachant que certains sédévacantistes complets (voire beaucoup mais heureusement ! pas tous...) soutiennent qu’il n’y a plus du tout, depuis belle lurette, d’Église enseignante mais une secte conciliaire, nous leur posons solennellement cette question à laquelle Gégé Ier ne sait pas répondre :
«
OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQU’ILS DISENT Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS, PAS MÊME EN PUISSANCE, CHEZ LES “CONCILIAIRES ? »

OÙ EST-ELLE ?



Qu’ils veuillent bien répondre, positivement (non par d’autres questions ou/et des messages de dérobade selon leur détestable habitude...).

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Sam 10 Déc - 19:22



Message remplacé par le modérateur par celui-ci :


Sachant que certains sédévacantistes complets (voire beaucoup mais heureusement ! pas tous...) soutiennent qu’il n’y a plus du tout, depuis belle lurette, d’Église enseignante mais une secte conciliaire, nous leur posons solennellement cette question :
«
OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQU’ILS DISENT Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS, PAS MÊME EN PUISSANCE, CHEZ LES “CONCILIAIRES ? »

OÙ EST-ELLE ?



Qu’ils veuillent bien répondre, positivement (non par d’autres questions ou/et des messages de dérobade selon leur détestable habitude...).



Libre à Gégé de le réécrire ou le supprimer purement et simplement afin d'éviter les posts inutiles comme l'était le présent ! Laughing...


Le modérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Sam 10 Déc - 19:56

Le prochain message inutile, Gégé, je le supprime moi-même purement et simplement !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Sam 10 Déc - 21:03

Et bien supprimez puisque c'est une des choses que vous savez faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Sam 10 Déc - 21:21

Gégé Ier, lui, ne sait que critiquer les véritables Papes (formaliter) en tronquant leurs citations, ne sait rien d'autre et surtout pas répondre positivement à cette question :

Sachant que certains sédévacantistes complets (voire beaucoup mais heureusement ! pas tous...) soutiennent qu’il n’y a plus du tout, depuis belle lurette, d’Église enseignante mais une secte conciliaire, nous leur posons solennellement cette question :
«
OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQU’ILS DISENT Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS, PAS MÊME EN PUISSANCE, CHEZ LES “CONCILIAIRES ? »

OÙ EST-ELLE ?



Qu’ils veuillent bien répondre, positivement (non par d’autres questions ou/et des messages de dérobade selon leur détestable habitude...).

lol!
Pour lui, bien sûr, il n'y a plus d’Église enseignante ! Donc, la succession apostolique est rompue, elle n'existe plus, envolée !...
Sinon, qu'il nous dise où elle est... lol!

QUI D'AUTRE RÉPONDRA À CETTE QUESTION ?


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?   Aujourd'hui à 8:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sédévacantisme actuel est-il comme la "Petite Eglise" ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite Eglise et Sédévacantisme
» Conseils du Coeur par Ringu Tulku Rinpoché
» comme la petite poule rousse !
» Islam, empire de la foi
» Vivre comme un roi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: