Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

  Fausseté des sectes séparées de l'Église Romaine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Fausseté des sectes séparées de l'Église Romaine.   Mer 2 Mar - 14:46

Citation :
LES PREUVES DE LA RELIGION MISES A LA PORTÉE DES ENFANTS,
PAR LE DOCTEUR JACQUES BALMÉS,
OPUSCULE TRADUIT DE L'ESPAGNOL PAR A. J . NAMÈCHE,
Camérier secret de S. S. Pie IX, Vice-Recteur de l'Université catholique de Louvain.

Fausseté des sectes séparées de l'Église Romaine.

Si l'on veut rendre manifeste l'égarement où se trouvent toutes les sectes séparées de
l'Église romaine, il n'est pas nécessaire d'attaquer une à une toutes les erreurs dans lesquelles elles sont tombées, mais il suffira d'exposer une raison, qui militant également contre toutes, les convainc toutes de fausseté.
Pour cela nous leur demanderons : quelle est la véritable Église? il est clair qu'elles doivent convenir que c'est celle qui ayant été fondée par Jésus-Christ et les apôtres, s'est perpétuée jusqu'à nous. Bien.

Continuons : quelle est l'église qui réunit ces caractères? Est-ce l'Eglise romaine, ou quelqu'une des autres? Qu'elles se présentent toutes en ligne de bataille, luthérienne, calviniste, protestantes de tout nom, nous les mettrons en déroute à l'aide d'une seule question.
Et cette question sera : qui t'a fondée?
Moi, répondra l'une, Luther m'a fondée; moi, Calvin, dira l'autre; Socin, s'exclamera celle-ci; Fox, dira celle-là; et ainsi pourrons-nous nous adresser successivement à toutes. C'est à dire que leur ancienneté remonte à deux cents ans, ou à trois cents ans tout au plus, tandis que la fondation de l'Église romaine date de l'apôtre saint Pierre, et que la succession de ses pontifes s'étend par une chaîne non interrompue de saint Pierre au Pape actuel Pie IX.

C'est là un argument sans réplique, puisqu'il est fondé sur un fait que ne peuvent nier les protestants eux-mêmes, et qu'à dire vrai ils n'ont jamais osé nier non plus.

---------------

On peut dire : et nous alors, nous avons Benoit XVI, successeur des autres Papes ? Encore faudrait-il que sa religion ait la même doctrine que celle du catéchisme et celles des autres Papes dont il prétend être le successeur, sans quoi il n'est qu'un imposteur, chef d'une nouvelle religion qui a usurpé devant les hommes la place de la vraie. Mais on ne trompe pas Dieu ou les vrais catholiques qui ont gardé précieusement la Foi de toujours et qui sera telle jusqu'à la consommation des siècles sans changement, sans rajout ni retranchement ni altération.

Les vrais catholiques ont l'ancienneté de doctrine, et personne ne peut la leur enlever. Les Papes ni personne n'auront jamais le pouvoir de changer la doctrine, qu'ils doivent au contraire protéger et conserver.

S.S. Pie XII le disait lui-même :

LETTRE ENCYCLIQUE A L'ÉPISCOPAT AU CLERGÉ ET AUX FIDÈLES DE CHINE
(octobre 1954)

L'« autonomie dans la prédication ».

Il s'en trouve quelques-uns parmi vous qui — comme Nous l'avons dit — non contents de réclamer l'indépendance de leur Eglise pour son gouvernement et ses ressources, entendent promouvoir une certaine autonomie dans l'enseignement de la doctrine chrétienne et dans la prédication. Nous ne nions pas que la façon de prêcher ou d'enseigner doive, si possible, se différencier selon les lieux, ni qu'elle doive se conformer à la nature particulière du peuple chinois, à son caractère, à ses traditions et aussi à ses coutumes antiques; Nous souhaitons donc que l'on agisse ainsi et il convient de le faire si vous en retirez plus de profit.

Cependant, de quel droit les hommes interpréteraient-ils selon leur propre gré et différemment suivant les nations cet Evangile que Notre-Seigneur Jésus-Christ nous a divinement révélé ? Ceci ne peut pas se concevoir sans quelque absurdité. Aux Evêques qui sont les successeurs des Apôtres, et aux prêtres qui remplissent avec zèle leur rôle de coopérateurs des Evêques, il est confié la charge d'annoncer et d'enseigner cet Evangile que Notre-Seigneur lui-même et ses Apôtres les tout premiers ont annoncé et enseigné. Ce Siège Apostolique, avec tous les Evêques qui lui sont unis, l'ont conservé en entier et transmis, au cours des siècles, dans son intégrité. Ces saints Pasteurs ne sont pas des innovateurs, ni les auteurs de cet Evangile. Ils en ont été établis seulement les gardiens autorisés et les hérauts, mais ils le sont de droit divin.

C'est pourquoi Nous-même avec les Evêques qui Nous sont unis, pouvons et devons répéter les paroles de Notre-Seigneur Jésus-Christ : « Mon enseignement n'est pas de Moi, mais de Celui qui M'a envoyé » 13. A tous les Evêques de tous les temps, on peut attribuer cette exhortation

13 Jean, 7, 16.

de l'Apôtre Paul : « ô Timothée, garde le dépôt. Evite les discours creux et impies, et les contradictions d'une pseudo-science » Et aussi ces paroles du même Apôtre : « Garde le bon dépôt, avec l'aide de l'Esprit Saint qui habite en nous » I5. Nous ne sommes donc pas les maîtres de cette doctrine comme si l'homme en était l'auteur. Suivant le devoir de notre conscience, nous devons nous y attacher et en remplir les préceptes, car c'est Notre-Seigneur Jésus-Christ qui nous l'a enseigné. A ses Apôtres et à leurs successeurs, Il l'a confié expressément avec mission de l'enseigner 18. En conséquence, les Evêques et les prêtres de la véritable Eglise de Notre-Seigneur doivent se rappeler et méditer toujours davantage ce que l'Apôtre Paul disait de sa prédication évangélique : « je vous le déclare, frères, l'Evangile que je vous ai prêché n'est pas d'inspiration humaine et ce n'est pas non plus d un homme que je l'ai reçu et appris ; non, c'est par une révélation de Jésus-Christ » ".

Puisque nous sommes certains que cette doctrine dont nous devons défendre l'intégrité avec l'aide de l'Esprit Saint, a été divinement révélée, nous redisons ces paroles de l'Apôtre : « eh bien ! même si quelqu'un — fût-ce nous-même, fût-ce un ange venu du ciel — vous annonçait un Evangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu'il soit anathème »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Fausseté des sectes séparées de l'Église Romaine.   Lun 19 Mar - 11:28

Un certain provocateur est venu, comme simple invité sans chercher à s’inscrire, sur ce forum pour "tester", prétend-il !

Grand bien lui fasse !

Mais tester les personnes lui apportera-t-il des éclaircissements doctrinaux?
Certes pas !

C’est pourquoi nous avons supprimé ses messages et lui proposons, à la suite de cet excellent exposé d’une catholique dans le message ci-dessus, ce qui suit.

Cher Pascal, puisque paraît-il tel est votre prénom, vous n’êtes pas content (et cela se comprend…) d’avoir été malmené et pris pour un israélite, apparemment par erreur, à la suite de vos provocations !
Si vous étiez venu pour poser humblement des questions auprès des Catholiques qui, seuls, possèdent la vérité car il suivent le Vicaire du Christ, ce que les hérétiques de tous poils refusent de faire, vous n’auriez pas été ainsi pris à parti…
Mais vous êtes venu étaler votre science d’hérétique et c’est en cela que vous avez fait de la provocation.

Cependant, pour tenter de vous faire comprendre (et c’est là le plus important de toute cette histoire entre nous) la fausseté de votre position, maintenant que vous vous affichez non-catholique mais chrétiens et que nous savons ainsi à qui nous avons à faire, en plus de la lecture du message ci-dessus de Lucie, nous vous proposons de réfléchir sur ce qui suit et permettez-nous de vous poser quelques questions amicales :

  • Pourquoi, à votre avis, les mormons sont-ils mormons et non point luthériens ?

  • Pourquoi, à votre avis, les luthériens sont-ils luthériens et non point calvinistes ?

  • Pourquoi, à votre avis, les calvinistes sont-ils calvinistes et non point catholiques ?

  • La vérité religieuse existe-t-elle, à votre avis ?

  • Si elle n’existe pas, pourquoi seriez-vous chrétiens ?

  • Si la vérité religieuse existe, pourquoi serait-elle de préférence chez les témoins de Jéhovah plutôt que chez les mormons, les luthériens, les calvinistes ou je ne sais encore quelle autre secte chrétienne ? (A supposer que la vérité soit dans le christianisme plutôt que dans l’islam, le judaïsme, voire le bouddhisme, le brahmanisme ou je ne sais quelque autre religion polythéiste…)

  • Si la vérité religieuse existe et qu’elle se trouve dans le christianisme, pourquoi ne serait-elle pas plutôt dans le catholicisme (le véritable, celui enseigné jusqu’à Pie XII inclus) c’est-à-dire dans la religion fondée par Jésus-Christ Notre-Seigneur qui a promis que son Vicaire (véritable, pas un anti-pape) sur la terre ne pourrait enseigner l’erreur ?

  • L’existence de votre secte remonte-t-elle à Notre-Seigneur Jésus-Christ ?

  • Est-ce Notre-Seigneur Jésus-Christ qui a fondé votre secte ou je ne sais quel illuminé ?

  • Enfin, en admettant que, par extraordinaire (selon cette hypothèse absurde, les témoins de Jéhovah ou une autre secte dite chrétienne ait retrouvé la Vérité religieuse perdue par l’Église catholique romaine) laquelle de ces sectes, précisément, l’a retrouvée, pourquoi celle-là et pas une autre, et , surtout, comment aurait-elle pu retrouver cette Vérité que l’Église fondée pour la garder aurait, elle, perdue ?

Ne vous sentez pas obligé de répondre publiquement à ces questions, mais posez-vous-les à vous-même, sincèrement, au plus profond de votre conscience…

D’autre part, vous pouvez aussi lire, en cliquant sur le lien, ce message et les suivants, y compris ceux de la dernière page.

Bon courage et fructueuse lecture.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Fausseté des sectes séparées de l'Église Romaine.   Mar 20 Mar - 11:58

Ici,
admin a écrit:
Voir également

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fausseté des sectes séparées de l'Église Romaine.   Aujourd'hui à 20:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Fausseté des sectes séparées de l'Église Romaine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La secte l'armée de marie(marie paule giguere)devient l'église de Jean
» MARC-AURÈLE OU LA FIN DU MONDE ANTIQUE Sectes
» LA FIN DU MONDE : DU PAIN BÉNI POUR LES SECTES...
» L’explication des 73 sectes
» Dictées préparées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: