Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Mer 2 Mar - 21:08





… qu’ils ne connaissent pas eux-mêmes !



______________________________________________


Edouard Marie Laugier a écrit:
JP B a écrit:
Edouard Marie Laugier a écrit:
Occupez vous du soucis que pourrait vous causer devant Dieu la somme de toutes vos insultes, ajoutés [sic] à une thèse qui est une pente savonneuse vers le modernisme conciliaire.
Pour les insultes, voyez ici celles que les grands polémistes catholiques canonisés, y compris Notre-Seigneur à l’égard des Juifs, employaient quand le monde comportait moins de fillettes dans votre genre et, pour les thèses en pente savonneuse, inquiétez-vous de la vôtre qui ressemble un peu trop à l’hérésie quiétiste, guignol ! clown

Sinon, faites-vous la même réponse au nommé "Non una cum" qui m’a demandé de vous porter secours tandis que, pour ma part, je ne désire que vous laisser tomber comme une pauvre tarte que vous êtes pour « [m’occuper] du soucis que pourrait [me] causer devant Dieu la somme de toutes [mes] insultes, ajoutées à une thèse [que je dois défendre car elle représente pour moi la vérité anti conciliaire-vaticandeuse] » ! Laughing ...

Quand Notre Seigneur traitait de race de Vipère [sic : pourquoi une majuscule ?] les Pharisiens ils s'en prenait collectivement à ce peuple perfide qui ne cherchait, par tout les moyens,qu'à [sic] le piéger, à le mettre en défaut et attaquer son enseignement (déjà).
Vous croyez vous [sic] dans une digne imitation en couvrant autrui d'insultes ad hominen, et ridiculement hors sujet: vos insultes sont davantages [sic] la marque d'un défoulement/énervement suite à une perte de calme que des attaques comme celles de l'évangiles [sic] où l'"insulte" accuse, caractérise, et sert à dénoncer les perfides pour les éloigner des justes.
Ici votre fiel s'en prend à ceux qui, parfaitement catholique comme vous, affirment avec des démonstrations tellement simples qu'elles semblent vous échapper que votre thèse est absurde. Vous défendez la thèse avant de défendre la Foi Catholique, voulant à tout prix que notre Foi, ma Foi (ne vous en déplaise) soit justifiée par une théorie un temps louable mais aujourd'hui obsolète.

La Vérité anti-conciliaire vaticandeuse [sic], voilà qui est amusant de la part d'une personne qui soutienmordicus [sic] que les chefs renégats de la secte ne sont pas formellement hérétique [sic], quel [sic] le doute (sic) subsiste les concernant et que (sic sic) [ Question Exclamation Exclamation Question ] le "pape" matérialiter [sic] pourrait se convertir pour enfin devenir formellement Pape.

Votre thèse est une tromperie (volontaire ou non que sais je [sic]) mais une subversion puisqu'elle utilise un principe catholique (matérialiter [sic] /formaliter) qui ne peut avoir cours que dans un cadre pleinement catholique, pour un élu catholique d'un conclave catholique, mais certainement pas pour un individu se rangeant sous l'é&tendard [sic] de satan, un "pape" matérialiter [sic] concernant la fonction Pontificale (formaliter) qui est elle Catholique.

Pour quelle raison NSJC prendrait-il à tout prix la [sic] biais de la secte conciliaire via la conversion de sa hiérarchie, pour un relèvement d'uen [sic] Eglise Catholique qui a justement été trahie par les siens, des catholiques, adoptant (consciemment ou non) le "credo" conciliaire sa liturgie, ses sacrements.
Du jour où appliquant le principe édicté par Saint Augustin et repris par Mgr Gaume vous comprendrez bien des choses que votre confirmation et votre chevalerie ne vous font pas davantage comprendre.

Quand [sic] aux insultes, à votre encontre, je n'en ai jamais formulé une seule, et vous pouvez bien chercher.

L'avenir vous donnera tort.



SYLLOGISME
:


(À suivre)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Mer 2 Mar - 21:08



I – Majeure
: La Charité
, la véritable charité et non la philanthropie ni même la simple courtoisie (quoique celle-ci fit partie de la Charité), n’existe que dans la Vérité !

En effet, avant d’être l’amour du prochain (pour l’amour de dieu…) la Charité est d’abord l’amour de Dieu (sinon ce ne peut pas être l’amour du prochain pour l’amour de dieu…) et donc, en premier, l’amour de la Vérité puisque Dieu est la Vérité même !…

Car la Charité est :
Premièrement, l’Amour de Dieu souverainement aimable parce qu’infiniment Bon ; et,
Secondement, et seulement conséquemment à l’Amour de Dieu, l’amour du prochain, non pas n’importe comment mais comme soi-même – nous y reviendrons – et pour l’Amour de Dieu.

L’acte de Charité nous fait en effet dire : « Mon Dieu, je vous aime de tout mon cœur et par-dessus toute chose, parce que vous êtes infiniment Bon et infiniment aimable, et j’aime mon prochain comme moi-même pour l’Amour de Vous ! »

« comme moi-même », c’est-à-dire que je veux pour mon prochain le même bien que je désire pour moi-même : le bien suprême, le Bien éternel, le salut éternel, Dieu Lui-même !

Or, ce que je dois faire pour moi-même en vue d’obtenir mon salut éternel, bien suprême, en vue d’atteindre Dieu, je dois le vouloir faire faire à mon prochain. C’est-à-dire que si je dois couper mes vices nécessairement consécutifs à la chute originelle de nos premiers parents et amender ma vie pour obtenir mon salut éternel et atteindre Dieu, je dois le vouloir de la même façon pour mon prochain… Et cela, par Charité, pour cette Charité qui trouve là son parfait accomplissement.

D’où il suit que, si pour atteindre ce but absolument nécessaire, je dois châtier mes vices par Charité pour moi-même et pour l’Amour de Dieu, il est également parfois, sinon souvent, de faire de même avec le prochain !…
Dans son opuscule loué par Rome (Décret du 10 janvier 1887), Le libéralisme est un péché,
Don Felix SARDÀ Y SALNANY a écrit:

[…]
Mais d'abord que signifie le mot charité ?
La théologie catholique nous en donne la définition par l'organe le plus autorisé de la propagande populaire, le catéchisme, si plein de sagesse et de philosophie. Cette définition la voici : La charité est une vertu surnaturelle qui nous incline à aimer Dieu par-dessus toute chose et le prochain comme nous-mêmes pour l'amour de Dieu. . Ainsi, après Dieu, nous devons aimer le prochain comme nous-mêmes, et cela, non d'une manière quelconque, mais pour l'amour de Dieu et par obéissance à sa loi. Et maintenant, qu'est-ce qu'aimer ? Amare est velle bonum, répond la philosophie, « Aimer, c'est vouloir le bien à celui qu'on aime ». A qui la charité commande-t-elle de vouloir le bien ? Au prochain ! c'est-à-dire non à tel ou tel homme seulement, mais à tous les hommes. Et quel est ce bien qu'il faut vouloir pour qu'il en résulte le véritable amour ? Premièrement, le bien suprême, qui est le bien surnaturel ; immédiatement après, les biens de l'ordre naturel, qui ne sont pas incompatibles avec lui. Tout ceci se résume dans la phrase : « pour l'amour de Dieu » et mille autres dont le sens est le même.
Il suit de là qu'on peut aimer le prochain, bien et beaucoup, en lui déplaisant, en le contrariant, en lui causant un préjudice matériel et même en certaines occasions en le privant de la vie. Tout se réduit, en somme, à examiner si dans le cas où on lui déplaît, où on le contrarie, où on l'humilie, on le fait, oui ou non, pour son bien propre, pour le bien de quelqu'un dont les droits sont supérieurs aux siens, ou simplement pour le plus grand service de Dieu.
1° Pour son bien. - S'il est démontré qu'en déplaisant au prochain, en l'offensant, on agit pour son bien, il est évident qu'on l'aime, même dans les contrariétés et les dégoûts qu'on lui impose. Par exemple : on aime le malade en le brûlant avec le cautère ou en lui coupant le membre gangrené ; on aime le méchant en le corrigeant par la répression ou le châtiment, etc., etc. Tout cela est charité, et charité parfaite.
2° Pour le bien d'un autre dont les droits sont supérieurs. - Il est souvent nécessaire de déplaire à une personne, non pour son propre bien, mais pour délivrer autrui du mal qu'elle lui cause. C'est alors une obligation de charité que de défendre l'attaqué contre l'injuste violence de l'agresseur ; et on peut faire à l'agresseur autant de mal que l'exige la défense de l'attaqué. C'est ce qui arrive lorsqu'on tue un brigand aux prises avec un voyageur. En ce cas, tuer l'injuste agresseur, le blesser, le réduire de toute autre manière à l'impuissance, c'est faire acte de véritable charité.
3° Pour le service dû à Dieu. - Le bien de tous les biens est la gloire divine, de même que Dieu est pour tout homme le prochain de tous les prochains. Par conséquent, l'amour dû à l'homme en tant que prochain doit toujours être subordonné à celui que nous devons tous à notre commun Seigneur. Pour Son amour donc et pour Son service (si c'est nécessaire) il faut déplaire aux hommes, les blesser et même (toujours si c'est nécessaire) les tuer. Remarquez bien toute l'importance des parenthèses (s'il est nécessaire) : elles indiquent clairement le seul cas où le service de Dieu exige de tels sacrifices. De même que dans une guerre juste les hommes se blessent et se tuent pour le service de la patrie, ainsi peuvent-ils se blesser et se tuer pour le service de Dieu. De même encore que l'on peut, en conformité avec la loi, exécuter des hommes à cause de leurs infractions au code humain, on a le droit, dans une société catholiquement organisée, de faire justice des hommes coupables d'infractions au code divin, dans ceux de ses articles obligatoires au for extérieur. Ainsi se trouve justifiée, soit dit en passant, l'Inquisition tant maudite. Tous ces actes (bien entendu quand ils sont justes et nécessaires) sont des actes vertueux et peuvent être commandés par la charité.

[…]

(Chapitre "XXI De la saine intransigeance catholique opposée à la fausse charité libérale.")

(À suivre)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Mer 2 Mar - 21:11



II – Mineure
: Or, il n’est pas dans la Vérité
de dire qu’une thèse, basée sur la philosophie thomiste et la saine théologie d’un St Robert BELLARMIN, et qu’on ne comprend pas, est, au seul critère du fait qu’on ne la comprend pas :

  • absurde” (« Ici votre fiel s'en prend à ceux qui, parfaitement catholique comme vous, affirment avec des démonstrations tellement simples qu'elles semblent vous échapper que votre thèse est absurde » – tandis que l’on n’a rien démontré du tout !…) ;

  • « une tromperie (volontaire ou non que sais je) mais une subversion […] »

Or,

  1. La vérité de la thèse dite de Cassiciacum est parfaitement démontrée en de nombreux textes et endroits différents et, en particulier sur ce forum, dans le fil « LA THÈSE DITE DE “CASSICIACUM” »

  2. Ce n’est que parce qu’on ne la comprend pas qu’on la dit “absurde”, « une tromperie (volontaire ou non que sais je) mais une subversion […] », comme l’écrit Edouard Marie Laugier, et non parce que « des démonstrations tellement simples qu'elles semblent vous échapper » auraient été faites comme il le prétend mensongèrement !
    En effet, il a été demandé maintes et maintes fois à Edouard Marie Laugier de prouver, par des démonstrations, précisément, ses jugements à l’emporte-pièce contre ladite thèse et jamais il n’a pu répondre :
    Le "Mer 23 Fév 2011, 08:26",
    Edouard Marie Laugier a écrit:
    Il n'y a aucune contradiction entre le fait qu'il subsistera toujours une Eglise enseignante et les prophéties de la Sainte Vierge. Bien au ocntraire [sic] la Sainte Vierge Marie nous donne l'explication au travers de l'Eclipse [sic] de l'Eglise Catholique. L'Eglise est eclipsée [sic], et nous n'avons plus aucune autorité visible.

    Que cela ne soit pas de Foi n'empêche en rien de prendre avec le plus extrême sérieux les propos de Marie, laquelle n'intervenant [sic] jamais pour ne "rien dire". Il serait téùéraire [sic] tout de même de rejetter [sic] son propos sous prétexte qu'il n'est pâs [sic] de Foi.... surtout lorsqu'à côté de cela on espère le Salut par l'intermédiaire d'une bande de renégats qui ont coupés [sic] les liens avec la Foi Catholique mais que par légalisme on se plait à croire qu'il [sic] seront l'instrument de Dieu pour le relèvement.

    En tant que Catholique ayant la Foi je suis assez effaré de vous voir si rapidement évacuer l'option de la Sainte Vierge Marie, presque content de ne pas être obligé d'y croire, pour vous ruer sur vos lubbies [sic] matérialiter [sic].

    Quand aux propos de luernos, que vous louez, vous devriez les faire votre [sic]: votre "thèse" assénée aussi souvent et de toute part dépasse la simple "croyance personnelle sous votre seule responsabilité"
    "Il n'y a aucune contradiction entre le fait qu'il subsistera toujours une Eglise enseignante et les prophéties de la Sainte Vierge."
    Je n'ai jamais dit qu'il y a "contradiction entre le fait qu'il subsistera toujours une Eglise enseignante et les prophéties de la Sainte Vierge" : la contradiction existe entre ce dogme de Foi et l'interprétation qu'un clown camarguais fait, inconsidérément, des propos de la très Sainte Vierge Marie !

    "Bien au contraire, la Sainte Vierge Marie nous donne l'explication au travers de l'éclipse de l'Eglise Catholique."
    Oui ! Mais un gardien de bœufs prend prétexte de ladite explication pour dire n'importe quoi et, en particulier, des choses contraires à la Foi...

    "L'Eglise est éclipsée, et nous n'avons plus aucune autorité visible."
    Formaliter (formellement), Gardian, formellement !
    Materialiter (matériellement), le gardien de bœufs n'a pas autorité pour le décréter…

    "Que cela ne soit pas de Foi n'empêche en rien de prendre avec le plus extrême sérieux les propos de Marie, laquelle n'intervient jamais pour ne "rien dire"."
    Ce n'est que ce super-excité de Gardian, alias Edouard Marie Laugier, alias joseph-olivier-guinand, lequel confond garder l'Église et garder les bœufs, qui fait accroire, le calomniateur insinuant qu'il est, que je ne prendrais pas "avec le plus extrême sérieux les propos de Marie"…

    "Il serait téméraire tout de même de rejeter son propos sous prétexte qu'il n'est pas de Foi…"
    Entièrement d'accord ! Où donc est le problème ?…

    "surtout lorsqu'à côté de cela on espère le Salut par l'intermédiaire d'une bande de renégats […]"
    Quelle est cette… ânerie ? (Pour rester poli.)
    1. Je n'espère le "Salut" avec une majuscule, personne ne peut espérer le "Salut" avec une majuscule, que par la Miséricorde de Dieu !… ;
    2. Quant au "relèvement" comme Edouard Marie Laugier l'a écrit le "Mer 09 Fév 2011, 15:13" et que signifie éventuellement le "Salut" dont il parle ici, j'ai déjà répondu, le "Jeu 10 Fév 2011, 03:22" : Pauvre Edouard Marie Laugier, "homme de peu de foi", qui ne comprend pas que "l'avenir de l'Eglise [est]entre les mains de"... Dieu !" Rolling Eyes
    Vraiment, pauvre clown ! clown

    "[…] que, par légalisme, on se plaît à croire qu'ils seront l'instrument de Dieu pour le relèvement."
    Il est faux et, partant, calomnieux de dire que je me "[plais] à croire [que les dits "renégats"] seront l'instrument de Dieu pour le relèvement" mais, contrairement à ce super-excité, je n'exclus nullement cette possibilité car je ne mets, contrairement à cet anarchiste qui abhorre le "légalisme", aucune limite à la toute-puissance de Dieu !…

    "En tant que Catholique ayant la Foi […]"
    FAUX ! Voir ci-dessous et mes messages précédents…

    "[…] voir si rapidement évacuer l'option de la Sainte Vierge Marie, […]"
    FAUX ! Voir ci-dessus.

    "[…] vous ruer sur vos lubies materialiter."
    Combien de fois ai-je demandé à ce demeuré de prouver que la distinction entre la forme et la matière, appliquée à l'élu d'un conclave, était une "lubie" ?
    Et combien de fois le même demeuré, incapable d'argumenter avec la raison mais seulement d'affirmer gratuitement avec ses seuls sentiments, s'est-il dérobé ?…

    C'est que monsieur le gardian est spécialiste des dérobades après avoir joué, petit roquet qu'il est, la mouche du coche ou, plutôt, la mouche à bœuf, ce qui lui convient mieux, à ce gardien de bœufs !

    C'est ainsi que le "Lun Oct 25, 2010 1:15 pm",
    Edouard-Marie a écrit:
    Finalement je n'ai pas besoin d'attaquer la thèse vous le faites très bien tout seul. Avec de pareils discours personne n'est attiré par la "marchandise" cassiciacum.
    Vous devriez prendre des vacances, (re) voir le principes des deux cités, refaire une retraite, et vous comprendrez qu'il n'y a point besoin de longs discours et de thèses pour comprendre l'évidence.

    L'eau et l'huile ne se mélangent pas: je n'ai pas besoin de faire plus savant pour être dans le juste.
    Ce à quoi, 3 minutes plus tard (http://www.phpbbserver.com/nouveaulfc/viewtopic.php?p=758&mforum=nouveaulfc#758) je lui ai répondu
    PIUS Decimus a écrit:
    Réponse trop facile : "Finalement je n'ai pas besoin d'attaquer la thèse" !

    Môssieur le gardien de bœufs se défile toujours ! _movinggreen ...

    En quoi, s'il vous plaît, môssieur le grand philosophe doublé d'un profond théologien, ladite thèse est-elle absurde ?

    Ce n'est pas une pétition de principe qu'il faut apporter pour répondre, bien sûr, ce n'est pas une affirmation du jugement préétabli asséné comme un axiome qui prend comme point de départ le résultat auquel il faut arriver (ce qui est un cercle vicieux...) ; non ! ce qu'il faut, c'est démontré que la thèse est absurde pour telle ou telle raison dans ce qui la fonde et qui exposé dans la page précédente et que, dans ce qui la fonde, il y a une erreur à tel ou tel endroit...

    Autrement, si cela n'est pas fait, ce qui est absurde, en conséquence, ce n'est pas la thèse dont on ne peut alors prouver l'absurdité, non, ce qui est absurde, c'est votre réaction, c'est votre manque de jugement fondé, en un mot, c'est vous-même, pauvre demeuré ! :grin:

    C'est encore ainsi que le "Jeu 10 Fév 2011, 09:19",
    Edouard Marie Laugier a écrit:
    Je ne vois pas en effet trop pourquoi je perdrais mon temps à répondre à un vulgaire personnage qui accole au catholicisme l'image de la vulgarité en plus d'adhérer à une thèse qui va chercher son Eglise enseignante dans la fange conciliaire dont les sacrements (ordinations et sacres) ne sont même plus catholiques.

    D'autant que c'est une assez grosse perte d'un temps dont je dispose peu. Il faut bien payer les retraites de ceux qui passent leur temps à insulter les opposants à la thèse, entre deux "pontifications" dignes de petits maitres autoproclamés en théologie.
    Ce à quoi, le même jour à "13:38", je lui ai répondu
    Citation :
    Edouard Marie Laugier a écrit:
    Je ne vois pas en effet trop pourquoi je perdrais mon temps à répondre à un vulgaire personnage qui accole au catholicisme l'image de la vulgarité en plus d'adhérer à une thèse qui va chercher son Eglise enseignante dans la fange conciliaire dont les sacrements (ordinations et sacres) ne sont même plus catholiques.

    D'autant que c'est une assez grosse perte d'un temps dont je dispose peu. Il faut bien payer les retraites de ceux qui passent leur temps à insulter les opposants à la thèse, entre deux "pontifications" dignes de petits maitres autoproclamés en théologie.
    Laughing Very Happy Rolling Eyes clown Twisted Evil
    Magnifique (si l'on peut dire !...) dérobade !
    Quand on n'a pas plus d'arguments que ça, on n'ramène pas sa fraise, guignol !...

    "Il faut bien payer les retraites de ceux qui passent leur temps à insulter les opposants à la thèse, entre deux "pontifications" dignes de petits maitres autoproclamés en théologie."
    Jaloux !
    Jaloux et... idiot : quand ce clown était petit garçon (ce qu'il est toujours, vu la profondeur de ses considérations !...) c'était les vieux, à propos desquels il se plaint aujourd'hui de payer les retraires, qui lui payaient ses écoles dont il a si mal profité !...

    "môssieur" Edouard Marie Laugier, donc, se défile...
    Dont acte !

    Et encore :
    Le "Mar 04 Jan 2011, 19:07"
    joseph-olivier-guinand a écrit:
    JP B a écrit:
    Ainsi nous avons vu que, même dans les écrits de saint Robert B[/size]ELLARMIN[/b], rien ne s’oppose, au contraire, à la thèse dite de Cassiciacum puisque, tant que le « “pape” materialiter » (c’est-à-dire qui n’est pas formellement Pape pour hérésie au moins matérielle officiellement publiée) ne s’est pas « manifesté obstiné » par l’inobservation des avertissements ordonnés par Saint Paul et rappelés par saint Robert BELLARMIN, il ne peut pas être considéré comme « manifestement hérétique » et donc il n’est ni déposé par quiconque ni n’est déjà déposé par le fait même puisque son hérésie peut encore ne pas être « incorrigible »…
    C. Q. F. D. !


    Jean-Paul BONTEMPS


    Ceux qui connaissent leur catéchisme, même s'ils sont non confirmés et non chevaliers savent qu'une hiérarchie de renégats ne peuvent en rien composer même matériellement, l'Eglise Catholique dans ses actes (conclaves) ou la représenter (en perpétuant la succession apostolique). Pourquoi ? Parce que l'Eglise est sainte et que la secte conciliaire est diabolique et que les deux n'ont aucun lien.
    Quand à l'obstination, cela fait rire tout le monde ici ...
    Ce à quoi, le même jour à "20:16", je lui ai répondu
    Citation :
    Où est, FORMELLEMENT, la "hiérarchie de renégats" ?

    Tous ceux qui composent la hiérarchie officielle de... (de quoi, au juste, selon notre excité camarguais ? selon lui, l’Église a-t-elle encore quelques membres hiérarchiques ? ...) l’Église officiellement encore appelée catholique, sont-ils, TOUS, FORMELLEMENT, des "renégats" ?

    Qui les a déclarés tels, hormis quelques excités comme notre camarguais (du haut de leur suprême Autorité !…) ?
    « Ceux qui connaissent leur catéchisme, fussent-ils non confirmés et non chevaliers », savent que décréter ainsi de sa propre autorité lorsque l’on n’en a aucune dans l’Église, est une usurpation, un acte matériellement schismatique !

    Mais, de plus, notre excité camarguais semble bien nier les recommandations de saint Paul lui-même qui ordonnait l’observation des avertissements rappelée par ailleurs par saint Robert BELLARMIN, Docteur de l’Église, pour MANIFESTER l’obstination d’un hérétique – jusque là (avant les dits avertissements) MATÉRIEL uniquement – et, ce faisant, pouvoir le déclarer FORMELLEMENT hérétique, avertissements qui, s’ils ne sont pas accomplis, ne permettent pas de le déclarer FORMELLEMENT hérétique mais seulement de le considérer comme MATÉRIELLEMENT hérétique.

    Et donc, en plus d’usurper l’Autorité dans l’Église et d’accomplir ainsi un acte matériellement schismatique, notre excité camarguais, niant les recommandations de saint Paul lui-même, tombe nécessairement dans l’hérésie au moins matérielle !…
    Et sa seule réponse fut celle-ci :
    joseph-olivier-guinand a écrit:
    Citation :
    l’Église officiellement encore appelée catholique,

    Shocked Shocked Shocked

    Plus légaliste on ne fais pas


    Edouard Marie Laugier a écrit:

    JPB affirme que je prétend à la mort de la hiérarchgie [sic] enseignante ?
    Pure calomnie, bien évidemment et vous le savez très bien.

    J'affirme qu'il y a toujours une hiérarchie catholique de même que l'Eglise catholique existe et n'est point morte: elles sont simplement eclipsée [sic] et cela, la Sainte Vierge nous en a prévenu il y a plus d'un siècle et demi !!

    Alors qu'est ce qui est hérétique ?

    De croire aux prophéties de la Sainte Vierge, qui n'intervient pas pour dire n'importe quoi et dont les paroles doivent être prises au sérieux ou quelqu'un comme vous qui, pour faire subsister l'Eglise Catholique, va chercher uen [sic] hiérarchie qui verse dans le modernisme et qui, il [sic] ne pourra l'empêcher, ne sera à terme absolument plus validement consacré [sic] ni même ordonné [sic].

    […]

    « JPB affirme que [Edouard Marie Laugier] prétend à la mort de la hiérarchie enseignante » ?
    Bien évidemment : « quelqu'un comme vous qui, pour faire subsister l'Eglise Catholique, va chercher une hiérarchie qui verse dans le modernisme et qui, vous ne pourrez l'empêcher, ne sera à terme absolument plus validement consacrée ni même ordonnée. » (Ou « quelqu'un comme lui qui, pour faire subsister l'Eglise Catholique, va chercher une hiérarchie qui verse dans le modernisme et qui, il ne pourra l'empêcher, ne sera à terme absolument plus validement consacrée ni même ordonnée. ») Ce qui signifie que, contrairement à ce qu’affirme Edouard Marie Laugier, il n’y a plus de hiérarchie catholique enseignante et qu’en conséquence l’Église militante toute entière disparaît !
    Alors, « Pure calomnie » ? Certes non !
    En effet, contre les affirmations gratuitesdu sieur Edouard Marie Laugier, la démonstration est faite, ci-dessus

    « […] la Sainte Vierge nous en a prévenu il y a plus d'un siècle et demi !! » ?
    Je ne mets pas en doute la chose, mais les révélations privées, même reconnues par l’Église Catholique, ne sont jamais de Foi ! Ce qui est de Foi, c’est que l’Église enseignante ne puisse disparaître car si l’Église enseignante disparaît, c’est nécessairement l’Église militante toute entière qui disparaît…

    C’est pourquoi ce qui est (au moins matériellement) hérétique, c’est de croire aux prétendues “prophéties” attribuées (faussement ?…) à « la Sainte Vierge » qui ne sont pas de Foi, contre ce qui est de Foi, savoir, en l’occurrence, que la hiérarchie catholique enseignante existe toujours quand, ainsi qu’il est démontré ci-dessus, Edouard Marie Laugier affirme implicitement qu’il n’y en a plus puisque, pour lui, cette « hiérarchie verse dans le modernisme et [qu'elle] ne sera à terme absolument plus validement consacrée ni même ordonnée » !

    C’est également pourquoi, Edouard Marie Laugier, je le répète :
    1. Vous n'avez pas la Foi :
      a) En effet, la Foi nous enseigne que l’Église enseignante ne peut disparaître : sinon l’Église militante toute entière disparaît !
      b) Vous écrivez : « il est un fait avéré, inévitable qu'à terme la "hiérarchie" [officielle] cesse d'être composé de véritables évêques pour n'être composé que de pseudos évêques à la consécration invalide. » Vous proclamez ainsi la mort de l’Église enseignante, ce qui est une hérésie !
      c) Vous parlez encore (ibidem) « d'un relèvement que je ne place pas au sein d'un mouvement qui n'est plus l'Eglise Catholique. » Vous escomptez donc voir « un relèvement » hors de l’Église enseignante continuant celle des Apôtres, c’est-à-dire dans une autre Église que celle fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ, rompant ainsi l’Unité et l’Apostolicité de la Sainte Église Catholique !…
      d) En proclamant que vous ne placez pas ledit “relèvement” « au sein d'un mouvement qui n'est plus l'Eglise Catholique », vous affirmez implicitement que ceux qui continuent, ne serait-ce que matériellement, la hiérarchie officielle de la Sainte Église Catholique, ne sont absolument pas ladite hiérarchie de l’Église Catholique et, conséquemment, que celle-ci est morte ! Vous réitérez ainsi l’hérésie du point b) ci-dessus…

    2. N’ayant matériellement pas la Foi catholique, vous ne pouvez avoir la vertu d’Espérance (car la Foi conditionne tout) et en effet :
      a’) Vous refusez d’espérer que Dieu, qui est la Vérité même, puisse convertir des conciliaires et, par cela, rétablir une hiérarchie légitime aujourd’hui formellement défaillante ;
      b’) Vous ne placez pas votre espérance, écrivez-vous, « dans une assemblée de [ceux qui continuent, ne serait-ce que matériellement, la hiérarchie officielle de la Sainte Église Catholique] », montrant que vous n’espérez pas réellement en l’indéfectibilité de la Sainte Église Catholique ;
      c’) Vous n’espérez pas « un relèvement […] au sein de ceux qui continuent, ne serait-ce que matériellement, la hiérarchie officielle de la Sainte Église Catholique » mais la « disparition prévue de tout évêque catholique » !

    3. N’ayant matériellement ni la Foi ni l’Espérance catholiques, vous ne pouvez avoir la vertu de Charité…
      Et en effet, vous ne cessez de faire des jugements téméraires et vous usurpez l’Autorité montrant par là une attitude schismatique, toutes choses contraires à la Charité :
      Le 25/10/2010 à 21h59, sur le site http://www.catholique-sedevacantiste.com/,
      edouard marie laugier a écrit:

      Encore et toujours cette distinction qui voudrait que les renégats modernistes soient dédouanés des hérésies auxquelles ils adhèrent, en pensant avec une naiveté [sic] poussée à l'extrême qu'il [sic] ne seraient pas "conscient" [sic] et encore moins volontairement dans ces hérésies là.

      C'est beau cette défense jusqu'au boutiste [sic] des pires ennemis d el'Eglise [sic] Catholique au nom d'une soit-disant [sic] prudence voulant ne pas condamner sans "preuves".

      Que faut il de plus ? Le moindre laic [sic] qui en ferait autant ne serait plus considéré comme catholique: et ces renégats devraient avoir le bénéfice du doute et de la bonne foi ?

      Enorme.

      Ils sont apostat [sic] et en face .... et c'est même très certainement leur intention collective que ne [sic] pervertir la foi catholique.

      Il ne s’agit aucunement de « [dédouaner] des hérésies » (c’est-à-dire des doctrines que j’ai abondamment dénoncées tandis que vous n’en avez pratiquement rien dit !…) ni même de dédouaner ceux qui adhèrent aux dites hérésies ;
      Il ne s’agit nullement de déclarer, de ces derniers, « qu'ilS ne seraient pas "conscientS" » ;
      Mais il s’agit de reconnaître que nous n’avons pas l’Autorité pour déclarer quoi que ce soit.
      Passant outre ce fait que vous n’avez, pas plus que moi, l’Autorité pour déclarer quoi que ce soit, vous USURPEZ ainsi l’Autorité ! Et, ce faisant, votre démarche est, de soi, par essence, schismatique…
      (En disant cela, je n’ai pas dit que vous étiez personnellement schismatique de façon formelle : je ne parle que de votre manière d’agir qui est un fait et non de votre personne. – Néanmoins, vous, vous jugez les personnes au lieu de vous en tenir aux faits…)

      En revanche, oui, il s’agit de penser que, au moins pour certains, ils ne sont peut-être pas « volontairement dans ces hérésies-là. »
      Pour votre part, vous pensez (ce qui est votre droit) et vous proclamez ( ce dont vous n’avez pas le droit) que TOUS ceux qui se trouvent dans l’Église officielle sont « VOLONTAIREMENT dans ces hérésies-là. » !
      Vous n’avez réellement pas peur de l’un des plus grands travers opposés à la charité chrétienne, j’ai nommé « le jugement téméraire »…
      Et ce jugement téméraire, vous l’appliquez indistinctement à tous ceux qui se trouvent dans l’Église officielle qu’ils y soient volontairement ou non, qu’ils soient ou non conscients d’être avec des hérétiques… En un mot, vous amalgamez sans discernement aucun, tout le monde dans le même panier, vous faisant fort de posséder seul, avec exclusivement ceux qui pensent entièrement comme vous, la vérité.
      Il ne s’agit en rien de « [défendre – et encore moins “jusqu’au bout” – les] pires ennemis d el'Eglise [sic] Catholique » : il s’agit de se tenir à sa place ! (Mais il est vrai que cela, vous ne savez pas faire…)
      Il ne s’agit pas plus de ne pas « condamner sans "preuves" au nom d'une prétendue prudence » (soi-disant, et non « soit-disant », ne s’emploie que pour une personne qui, non seulement peut parler [ce qu’une chose ne peut faire], mais, de plus, parle précisément d'elle-même : “soi-disant” = « dire de soi ») mais il s’agit de ne pas condamner soi-même publiquement de notre propre autorité car nous n’avons pas l’Autorité pour le faire publiquement. (En revanche, nous avons tout le loisir – et même, j’ose le dire, le devoir – de tenir par-devers nous les fautifs des hérésies vaticandeuses comme condamnés d’avance comme, je n’en doute pas, ils le seront quand notre Mère la Sainte Église Catholique retrouvera l’Autorité en acte dont elle souffre aujourd’hui l’absence.

      Cela dit, vous m’accusez de faire une « défense jusqu'au-boutiste des pires ennemis de l'Eglise Catholique au nom d'une prétendue prudence voulant ne pas condamner sans "preuves". »
      Or, ce faisant, non seulement vous m’accusez sans preuve (ce qui serait un jugement téméraire) comme le démontre mon paragraphe ci-dessus, mais vous savez fort bien tout ce que j’ai écrit CONTRE les vaticandeux (notamment ici, principalement dans les deux premiers messages et surtout dans le second ; et , principalement depuis le deuxième jusqu’au cinquième messages et surtout dans les troisième, quatrième et cinquième messages) et, donc vous savez fort bien ce que je pense de ces gens-là… Ce qui fait qu’à mon égard, môssieur, vous CALOMNIEZ !


    Ce n'est nullement là "Faire un esclandre lorsqu'on affirme que l'apostat ratzinger est hérétique et apostat", c'est démontrer qu'une telle affirmation, en l'état actuelle des choses, est un jugement téméraire !


    Après tout cela, et vous défilant pour ne pas répondre, vous vous demandez donc : « Pourquoi répondre à vos diatribes longuement argumentés […] » !
    Tel un petit roquet teigneux qui, avec ses harcèlements, aboie de loin et s’enfuit dès lors qu’on le regarde d’un peu trop près, vous vous défilez, pleutre, lamentablement ! No


    Ainsi donc,
    1. Vous USURPEZ l’Autorité ;
    2. Vous donnez dans le jugement téméraire ;
    3. Vous amalgamez tous ceux qui ne pensent pas entièrement comme vous, dans le même panier, sans discernement aucun ;
    4. Vous pensez détenir seul, avec exclusivement ceux qui pensent entièrement comme vous, la vérité
    5. Non seulement vous m’accusez sans preuve, mais surtout vous me CALOMNIEZ ;
    6. Vous plastronnez de loin, et fuyez, poltron ! dès qu’on vous cerne d’un peu trop près…
    7. Vous avez la même attitude que les hérétiques quiétistes !…



(À suivre)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Ven 4 Mar - 11:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Mer 2 Mar - 21:13



III – Conclusion
: Donc, celui qui affirme péremptoirement qu’une telle thèse basée sur la philosophie thomiste et la saine théologie d’un St Robert BELLARMIN est, au seul critère du fait qu’il ne la comprend pas
, “absurde”, « une tromperie (volontaire ou non que sais je) mais une subversion […] », celui-là, dis-je, n’est pas dans la Charité et s’il la demande aux autres à son égard, il ne sait pas ce qu’il demande !…

Mais, cela dit, voyons ce qu’une telle personne prétend :

« Quand Notre Seigneur traitait de race de vipères les Pharisiens ils s'en prenait collectivement à ce peuple perfide qui ne cherchait, par tout les moyens, qu'à le piéger, à le mettre en défaut et attaquer son enseignement (déjà). »
Tout comme aujourd’hui certains pharisiens « ne [cherchent], par tout les moyens, le piéger, à le mettre en défaut et attaquer son enseignement » contenu, pour ce qui nous intéresse, dans la philosophie thomiste (puisqu l’Église a imposé l’étude de celle-ci par l’Encyclique Æterni Patris et le Canon 1366, § 2) et la saine théologie d’un St Robert BELLARMIN exprimée, toujours pour ce qui nous intéresse, dans son ouvrage De Romano Pontifice, livre II, chapitre 30 (« …cardinales dum pontificem creant, exercent suam auctoritatem, non supra pontificem quia nondum est, sed circa materiam, idest circa personam quam per electionem quodammodo disponunt, ut a Deo pontificatur formam recipiat ; …[/i] ») !…

« Quand Notre Seigneur traitait de race de vipères les Pharisiens ils s'en prenait collectivement à ce peuple perfide […] »
« Si la propagande du bien et la nécessité d'attaquer le mal exigent l'emploi de termes un peu durs contre les erreurs et ses coryphées reconnus (1), cet emploi n'a rien de contraire à la charité. […] Il faut rendre le mal détestable et odieux (1). Or, on n'obtient pas ce résultat sans montrer les dangers du mal, sans dire combien il est pervers, haïssable et méprisable. L'art oratoire chrétien de tous les siècles autorise l'emploi des figures de rhétorique les plus violentes contre l'impiété (1). Dans les écrits des grands athlètes du christianisme, l'usage de l'ironie, de l'imprécation, de l'exécration, des épithètes écrasantes est continuel. Ici l'unique loi doit être l'opportunité et la vérité. » (Don Felix SARDÀ Y SALNANY, opus cit., chapitre XXII De la charité dans ce qu'on appelle les formes de la polémique, et si les libéraux ont raison en ce point contre les apologistes chrétiens .)
(1) : Or, affirmer qu’une thèse basée sur la philosophie thomiste et la saine théologie d’un St Robert BELLARMIN est, au seul critère du fait qu’on ne la comprend pas, absurde ” et « une tromperie (volontaire ou non que sais je) mais une subversion […] », C’EST UN MAL, UNE IMPIÉTÉ : une attitude LIBÉRALE qui de la part de qui n’en a ni l’autorité ni même la seule capacité (le clown !…) fait mal juger d’une telle thèse élaborée par un grand théologien reconnu tel par Sa Sainteté le Pape Pie XII !
Don Felix SARDÀ Y SALNANY (ibidem) a écrit:
Il existe encore une autre justification de cet usage.
La propagande et l'apologétique populaires (elles sont toujours populaires quand elles sont religieuses) ne peuvent garder les formes élégantes et tempérées de l'académie et de l'école. Pour convaincre le peuple il faut parler à son cœur et à son imagination qui ne peuvent être touchés que par un langage coloré, brûlant, passionné. Être passionné n'est pas répréhensible quand on l'est par la sainte ardeur de la vérité.
[…]
Saint Jean-Baptiste commença par appeler les Pharisiens : "race de vipères". Jésus-Christ Notre-Seigneur leur lance les épithètes "d'hypocrites, de sépulcres blanchis, de génération perverse et adultère" sans croire pour cela souiller la sainteté de Sa très bénigne prédication. Saint Paul disait des schismatiques de Crète qu'ils étaient des "menteurs, de mauvaises bêtes, des ventrus fainéants". […]

« Quand Notre Seigneur traitait de race de vipères les Pharisiens ils s'en prenait collectivement à ce peuple perfide […] »
Tout comme dans ces exemples cités par Don Felix SARDÀ Y SALNANY qui (ibid.)
a écrit:
[…] Saint Paul […]appelle Elymas le magicien "séducteur, homme rempli de fraude et de fourberie, fils du diable, ennemi de toute vérité et de toute justice".
Si nous ouvrons la collection des œuvres des Pères, nous rencontrons partout des traits de cette nature. Ils les employèrent sans hésiter, à chaque pas, dans leur éternelle polémique avec les hérétiques. Bornons-nous à citer quelques-uns des principaux. Saint Jérôme discutant avec l'hérétique Vigilance lui jette à la face son ancienne profession de cabaretier. "Dès ta première enfance, lui dit-il, tu appris autre chose que la théologie et tu te livras à d'autres études. Vérifier à la fois Ia valeur des monnaies et celle des textes de l'Ecriture, déguster les vins et posséder le sens des prophètes et des apôtres ne sont certainement pas des choses dont le même homme puisse se tirer à son honneur". Il est facile de se rendre compte de la prédilection du saint controversiste pour cette manière de discréditer son adversaire. Dans une autre occasion, s'attaquant au même Vigilance qui niait l'excellence de la virginité et du jeûne, il lui demande avec son enjouement ordinaire s'il parle ainsi : "Pour ne point porter atteinte au débit de son cabaret". […]
Que dirons-nous de saint Jean Chrysostome ? Sa fameuse invective contre Eutrope n'est comparable, au point de vue du caractère personnel et agressif, qu'aux plus cruelles invectives de Cicéron contre Catilina ou contre Verrès ? Le doux saint Bernard n'était certainement pas de miel lorsqu'il s'agissait des ennemis de la foi. S'adressant à Arnaud de Brescia, le grand agitateur libéral de son temps, il le nomme en toutes lettres "séducteur, vase d'injures, scorpion, loup cruel".
Le pacifique saint Thomas d'Aquin oublie le calme de ses froids syllogismes pour lancer contre son adversaire Guilhaume de Saint-Amour et ses disciples les violentes apostrophes qui suivent. "Ennemis de Dieu ministres du diable, membres de l'antéchrist, ignorants, pervers, réprouvés". […] Le séraphique saint Bonaventure si plein de douceur se sert contre Gérald des épithètes "d'impudent, de calomniateur, d'esprit de malice, d'impie, d'impudique, d'ignorant, d'imposteur, de malfaiteur, de perfide et d'insensé". […]
La différence essentielle qui existe entre notre manière de voir et celle des libéraux à ce sujet, consiste en ce qu'ils considèrent les apôtres de l'erreur comme de simples citoyens libres, usant de leur plein droit lorsqu'ils opinent en matière de religion autrement que nous. […]

Voir également le chapitre "XXIII Convient-il en combattant l'erreur de combattre et de discréditer la personne qui la soutient ?" (3ème message, du "Jeu 17 Juin 2010, 02:16".)

(À suivre)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Ven 4 Mar - 11:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Mer 2 Mar - 21:14

Continuons d’examiner le message de notre “charitableami :

« Vous croyez-vous dans une digne imitation en couvrant autrui d'insultes ad hominen, et ridiculement hors sujet: vos insultes sont davantage la marque d'un défoulement/énervement suite à une perte de calme que des attaques comme celles de l'évangile où l'"insulte" accuse, caractérise, et sert à dénoncer les perfides pour les éloigner des justes. »
Parler d’“énervement”, de la part d’un super excité comme Edouard Marie Laugier qui ne cesse de jouer la mouche du coche, tant dans ce forum que sur d’autres, en particulier sur celui-ci, par exemple, cela ne manque pas de sel ! Laughing
En effet, le « Ven 15 Oct - 21:05 », tandis que Clément s’étonne gentiment que le 15 octobre, le forum fermé pour le mois de septembre 2010 « CONSACRE A PRIER POUR LE REPOS DE L'AME DE L'ABBE VERITE » n’est toujours pas réouvert,
E-M Laugier a écrit:

[…]
Nous ne sommes pas aux ordres Suspect
Exclamation
Et, le lendemain à 0h11, il ajoute même : « Et puis rouvrir un forum pour que les adeptes de la thèse viennent anonymement y déverser leurs "arguments" libéraux ou tordus issus des cahiers de cassiciacum: non merci !! » Exclamation Exclamation
Et, le « Mer 1 Déc - 3:31 »,
E-M Laugier a écrit:

JCMD67 a écrit:
Nous sommes le 1er décembre. Very Happy
Demain nous serons le 2.
Et dans un an le forum sera géré comme maintenant, sans rendre de comptes ni être aux ordres.
A ceux à qui cela déplait .... Arrow

Exclamation Exclamation Exclamation
Etc., etc., etc. ! clown



« La Vérité anti-conciliaire-vaticandeuse, voilà qui est amusant de la part d'une personne qui soutient mordicus que les chefs renégats de la secte ne sont pas formellement hérétiques, que le doute (sic) subsiste les concernant et que (sic sic) [ Question Exclamation Exclamation Question ] le "pape" materialiter pourrait se convertir pour enfin devenir formellement Pape. »

  1. La Vérité anti-conciliaire-vaticandeuse n’impose nullement de considérer « que les chefs [de l’Église officielle, conciliaires-vaticandeux, soient] formellement hérétiques » !
    Dire qu’ils ne peuvent pas être formellement Chefs de l’Église Catholique est en effet bien suffisant…
    Que veut de plus notre super excité ?

  2. Si, comme c’est effectivement la cas, « les chefs [de l’Église officielle, conciliaires-vaticandeux] ne sont pas formellement hérétiques » (puisqu’aucune Autorité dans l’Église Catholique ne les a rappelés à l’ordre et ne les a, à la suite d’un rappel à l’ordre, déclarés tels), les déclarer par soi-même, tandis qu’on ne possède pas cette Autorité, « formellement hérétiques », ne sert certainement pas la Vérité anti-conciliaire-vaticandeuse, ni, du reste, la Vérité tout court…
    Celle-ci (la Vérité tout court) n’étant pas servie, la Vérité anti-conciliaire-vaticandeuse ne peut pas l’être non plus !

  3. C’est là une étrange et bien persévérante calomnie de dire que je « [soutiens] mordicus que les chefs renégats de la secte ne sont pas formellement hérétiques » quand je n’ai cessé de dire que, JUSQU’À PREUVE DU CONTRAIRE, ceux qui se présentent comme “papes” depuis le conciliabule vaticandeux ne peuvent pas être formellement Chefs de l’Église Catholique mais demeure en puissance, JUSQU’À PREUVE DU CONTRAIRE, de le devenir !

  4. Car en effet, « le doute [à propos de l’éventualité du fait qu’ils soient hérétiques formels] subsiste les concernant » puisqu’aucune Autorité dans l’Église Catholique ne les a rappelés à l’ordre et ne les a, à la suite d’un rappel à l’ordre, déclarés tels !
    Mais l’usurpateur de l’Autorité décrète de lui-même…

  5. Edouard Marie Laugier, plus fort que le Saint-Esprit Lui-même, refuse à Dieu la possibilité selon laquelle « le "pape" materialiter [puisse] se convertir pour enfin devenir formellement Pape » !
    Il n’y avait sans doute que lui, Edouard Marie Laugier, qui avait le droit de se convertir…
    (Pour, ensuite, tomber dans des excès qui ne sont certes pas catholiques !…)


« Votre thèse est une tromperie (volontaire ou non, je ne sais, mais une subversion) puisqu'elle utilise un principe catholique (materialiter/formaliter) qui ne peut avoir cours que dans un cadre pleinement catholique, pour un élu catholique d'un conclave catholique, mais certainement pas pour un individu se rangeant sous l'étendard de satan, un "pape" materialiter concernant la fonction Pontificale (formaliter) [sic] qui est elle Catholique. »
  1. Edouard Marie Laugier a parlé, la cause est entendue ! lol!

  2. « la fonction » (Pontificale ou autre) est toujours contenue dans la forme : c’est la forme qui permet d’assurer la finalité.
    Aussi est-ce un pléonasme que de parler d’une « fonction […] “formaliter” » !
    Ce n’est que la personne assurant la fonction qui peut être dite “formaliter” (assurant formellement la fonction) et non la fonction elle-même ; mais notre Grand Pontife Arnaud Ier des Corbières, “Gardian” selon certains pseudonymes, qui confond garder les bœufs et garder l’Église, n’est pas à cela prêt…


« Pour quelle raison NSJC prendrait-il à tout prix le biais de la secte conciliaire via la conversion de sa hiérarchie, pour un relèvement d'une [sic] Eglise Catholique […] »
Pourquoi donc Notre-Seigneur Jésus-Christ ne prendrait-il pas la voie de la conversion d’un membre de la hiérarchie officielle ayant encore matériellement le pouvoir de Juridiction « pour un relèvement [de l’Unique, Sainte] Eglise Catholique […] » au risque, sinon, de rompre son Apostolicité ?


« Du jour où appliquant le principe édicté par Saint Augustin et repris par Mgr Gaume vous comprendrez bien des choses que votre confirmation et votre chevalerie ne vous font pas davantage comprendre. »
Question Question Question Question Question
Comprenne qui pourra !…


« Quant aux insultes, à votre encontre, je n'en ai jamais formulé une seule, et vous pouvez bien chercher. »
Vous n’avez cessé d’en déverser contre la légitime et très catholique thèse dite de Cassiciacum (tous les messages du présent fil le démontrent…) et, par voie de conséquence, contre tous ceux qui, en toute légitimité, adhèrent à ladite thèse, fussent-ils grand théologien comme Mgr GUÉRARD DES LAURIERS (ma pauvre personne ne compte pas et ne mérite que des insultes dont je ne me plains pas, moi, mais dont je me glorifie car elles sont des humiliations bénéfiques…) mais il faudrait voir par ailleurs comment vous avez traité les autres !


Assurément, Edouard Marie Laugier, « L'avenir vous donnera tort » ! clown

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Ven 4 Mar - 11:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Jeu 3 Mar - 16:06

Tout ce temps que vous perdez à développer une thèse qui, quoi que s'appuyant sur de la philosophie thomiste n'est pas davantage qu'une opinion personnelle non confirmée, et à la défendre à tout prix au delà des faits.

Vous ne ferez jamais croire à un catholique qui sait son catéchisme qu'un Pape, que le Pontificat même, puisse être partagé entre les deux étendards qui s'opposent de façon irrémédiable.
Prétendre avoir pour pape Matérialiter un individu oeuvre pour l'étendard de Satan , alors que le Pape Catholique, lorsqu'il est "Pape Formaliter" oeuvre pour le Camps de Dieu.

La distinction matérialiter/formaliter ne peut avoir cours que dans un cadre exclusivement Catholique, avec un élu qui demeure Catholique lorsqu'il est matière admise au Pontificat et lorsqu'il est formellement Pape, que son élection est confirmée.

Vos longs discours endorment.

Un kamarade me racontait du père Barbara qu'il n'avait jamais compris la thèse: l'abbé Belmont lui explique, il la comprend et, une fois rentré à Tours il n'avait à nouveau rien compris: une grande intelligence ce Père Barbara, une intelligence hermétique aux théories tordues ou ineptes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Ven 4 Mar - 3:00

Edouard Marie Laugier a écrit:
Tout ce temps que vous perdez à développer une thèse qui, quoi que s'appuyant sur de la philosophie thomiste n'est pas davantage qu'une opinion personnelle non confirmée, et à la défendre à tout prix au delà des faits.

Vous ne ferez jamais croire à un catholique qui sait son catéchisme qu'un Pape, que le Pontificat même, puisse être partagé entre les deux étendards qui s'opposent de façon irrémédiable.
Prétendre avoir pour pape Matérialiter un individu oeuvre pour l'étendard de Satan , alors que le Pape Catholique, lorsqu'il est "Pape Formaliter" oeuvre pour le Camps de Dieu.

La distinction matérialiter/formaliter ne peut avoir cours que dans un cadre exclusivement Catholique, avec un élu qui demeure Catholique lorsqu'il est matière admise au Pontificat et lorsqu'il est formellement Pape, que son élection est confirmée.

Vos longs discours endorment.

Un kamarade me racontait du père Barbara qu'il n'avait jamais compris la thèse: l'abbé Belmont lui explique, il la comprend et, une fois rentré à Tours il n'avait à nouveau rien compris: une grande intelligence ce Père Barbara, une intelligence hermétique aux théories tordues ou ineptes.
« Tout ce temps que vous perdez à développer une thèse qui, quoique s'appuyant sur la philosophie thomiste n'est pas davantage qu'une opinion personnelle non confirmée, et à la défendre à tout prix au delà des faits. »
  1. Où est la proposition principale de cette phrase et son verbe conjugué ?
    Qu’a-t-il, « Tout ce temps » ?…

  2. Je ne perds pas de temps, dans ce fil, « à développer une thèse » ni « à la défendre à tout prix au delà des faits » : j’en perds à combattre les abrutis de votre genre qui se manifestent tels dans… les “faits” !


« Vous ne ferez jamais croire à un catholique qui sait son catéchisme qu'un Pape, que le Pontificat même, puisse être partagé entre les deux étendards qui s'opposent de façon irrémédiable. »
Effectivement !
Mais je n’ai jamais prétendu la chose puisque j’ai toujours dit qu’un soi-disant Pontife suprême qui œuvre sous l’étendard de Satan ne peut pas être (au moins formellement) Pape ! Ce n’est que vous qui en faites une telle interprétation…

« Prétendre avoir pour pape materialiter un individu qui œuvre pour l'étendard de Satan , alors que le Pape Catholique, lorsqu'il est "Pape formaliter" œuvre pour le Camp de Dieu. »
Oui ? Et alors, qu’y a-t-il ?…

« La distinction materialiter/formaliter ne peut avoir cours que dans un cadre exclusivement Catholique, avec un élu qui demeure Catholique lorsqu'il est matière admise au Pontificat et lorsqu'il est formellement Pape, que son élection est confirmée. »
Le Gardian a parlé ; la cause est entendue ! Laughing

« Vos longs discours endorment. »
Eh bien ! Roupillez au lieu de nous enquiquiner…
Dîtes plutôt que vous êtes incapable de les lire, encore moins de les comprendre et totalement inapte, car inepte, pour en discuter la teneur ! Laughing

« Un kamarade me racontait du père Barbara qu'il n'avait jamais compris la thèse: l'abbé Belmont lui explique, il la comprend et, une fois rentré à Tours il n'avait à nouveau rien compris: une grande intelligence ce Père Barbara, une intelligence hermétique aux théories tordues ou ineptes. »
Sans doute est-ce plutôt votre “kamarade” qui n’a rien compris au Révérend Père Barbara !…
Pourquoi, en effet, celui-ci a-t-il choisi les Prêtres “guérardiens” de l’Istituto Mater Boni Consilii pour le remplacer à sa chapelle à la fin de sa vie ?…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Ven 4 Mar - 12:38

Cela dit, môsieur Edouard Marie Laugier se défile toujours :
Edouard Marie Laugier a écrit:

[...]

Vous ne ferez jamais croire à un catholique qui sait son catéchisme qu'un Pape, que le Pontificat même, puisse être partagé entre les deux étendards qui s'opposent de façon irrémédiable.
Prétendre avoir pour pape Matérialiter un individu oeuvre pour l'étendard de Satan , alors que le Pape Catholique, lorsqu'il est "Pape Formaliter" oeuvre pour le Camps de Dieu.

[...]

« Vous ne ferez jamais croire à un catholique qui sait son catéchisme qu'un Pape, que le Pontificat même, puisse être partagé entre les deux étendards qui s'opposent de façon irrémédiable. »
Effectivement !
Mais je n’ai jamais prétendu la chose puisque j’ai toujours dit qu’un soi-disant Pontife suprême qui œuvre sous l’étendard de Satan ne peut pas être (au moins formellement) Pape ! Ce n’est que vous qui en faites une telle interprétation…

« Prétendre avoir pour pape materialiter un individu qui œuvre pour l'étendard de Satan , alors que le Pape Catholique, lorsqu'il est "Pape formaliter" œuvre pour le Camp de Dieu. »
Oui ? Et alors, qu’y a-t-il ?…

C'est que monsieur le gardian est spécialiste des dérobades après avoir joué, petit roquet qu'il est, la mouche du coche ou, plutôt, la mouche à bœuf, ce qui lui convient mieux, à ce gardien de bœufs !

C'est ainsi que le "Lun Oct 25, 2010 1:15 pm",
Edouard-Marie a écrit:
Finalement je n'ai pas besoin d'attaquer la thèse vous le faites très bien tout seul. Avec de pareils discours personne n'est attiré par la "marchandise" cassiciacum.
Vous devriez prendre des vacances, (re) voir le principes des deux cités, refaire une retraite, et vous comprendrez qu'il n'y a point besoin de longs discours et de thèses pour comprendre l'évidence.

L'eau et l'huile ne se mélangent pas: je n'ai pas besoin de faire plus savant pour être dans le juste.
Ce à quoi, 3 minutes plus tard (http://www.phpbbserver.com/nouveaulfc/viewtopic.php?p=758&mforum=nouveaulfc#758) je lui ai répondu
PIUS Decimus a écrit:
Réponse trop facile : "Finalement je n'ai pas besoin d'attaquer la thèse" !

Môssieur le gardien de bœufs se défile toujours ! _movinggreen ...

En quoi, s'il vous plaît, môssieur le grand philosophe doublé d'un profond théologien, ladite thèse est-elle absurde ?

Ce n'est pas une pétition de principe qu'il faut apporter pour répondre, bien sûr, ce n'est pas une affirmation du jugement préétabli asséné comme un axiome qui prend comme point de départ le résultat auquel il faut arriver (ce qui est un cercle vicieux...) ; non ! ce qu'il faut, c'est démontré que la thèse est absurde pour telle ou telle raison dans ce qui la fonde et qui exposé dans la page précédente et que, dans ce qui la fonde, il y a une erreur à tel ou tel endroit...

Autrement, si cela n'est pas fait, ce qui est absurde, en conséquence, ce n'est pas la thèse dont on ne peut alors prouver l'absurdité, non, ce qui est absurde, c'est votre réaction, c'est votre manque de jugement fondé, en un mot, c'est vous-même, pauvre demeuré ! :grin:

C'est encore ainsi que le "Jeu 10 Fév 2011, 09:19
",
Edouard Marie Laugier a écrit:
Je ne vois pas en effet trop pourquoi je perdrais mon temps à répondre à un vulgaire personnage qui accole au catholicisme l'image de la vulgarité en plus d'adhérer à une thèse qui va chercher son Eglise enseignante dans la fange conciliaire dont les sacrements (ordinations et sacres) ne sont même plus catholiques.

D'autant que c'est une assez grosse perte d'un temps dont je dispose peu. Il faut bien payer les retraites de ceux qui passent leur temps à insulter les opposants à la thèse, entre deux "pontifications" dignes de petits maitres autoproclamés en théologie.
Ce à quoi, le même jour à "13:38", je lui ai répondu
Citation :
Edouard Marie Laugier a écrit:
Je ne vois pas en effet trop pourquoi je perdrais mon temps à répondre à un vulgaire personnage qui accole au catholicisme l'image de la vulgarité en plus d'adhérer à une thèse qui va chercher son Eglise enseignante dans la fange conciliaire dont les sacrements (ordinations et sacres) ne sont même plus catholiques.

D'autant que c'est une assez grosse perte d'un temps dont je dispose peu. Il faut bien payer les retraites de ceux qui passent leur temps à insulter les opposants à la thèse, entre deux "pontifications" dignes de petits maitres autoproclamés en théologie.
Laughing Very Happy Rolling Eyes clown Twisted Evil
Magnifique (si l'on peut dire !...) dérobade !
Quand on n'a pas plus d'arguments que ça, on n'ramène pas sa fraise, guignol !...

"Il faut bien payer les retraites de ceux qui passent leur temps à insulter les opposants à la thèse, entre deux "pontifications" dignes de petits maitres autoproclamés en théologie."
Jaloux !
Jaloux et... idiot : quand ce clown était petit garçon (ce qu'il est toujours, vu la profondeur de ses considérations !...) c'était les vieux, à propos desquels il se plaint aujourd'hui de payer les retraires, qui lui payaient ses écoles dont il a si mal profité !...

"môssieur" Edouard Marie Laugier, donc, se défile...
Dont acte !

Et encore :
Le "Mar 04 Jan 2011, 19:07
"
joseph-olivier-guinand a écrit:
JP B a écrit:
Ainsi nous avons vu que, même dans les écrits de saint Robert B[/size]ELLARMIN[/b], rien ne s’oppose, au contraire, à la thèse dite de Cassiciacum puisque, tant que le « “pape” materialiter » (c’est-à-dire qui n’est pas formellement Pape pour hérésie au moins matérielle officiellement publiée) ne s’est pas « manifesté obstiné » par l’inobservation des avertissements ordonnés par Saint Paul et rappelés par saint Robert BELLARMIN, il ne peut pas être considéré comme « manifestement hérétique » et donc il n’est ni déposé par quiconque ni n’est déjà déposé par le fait même puisque son hérésie peut encore ne pas être « incorrigible »…
C. Q. F. D. !


Jean-Paul BONTEMPS


Ceux qui connaissent leur catéchisme, même s'ils sont non confirmés et non chevaliers savent qu'une hiérarchie de renégats ne peuvent en rien composer même matériellement, l'Eglise Catholique dans ses actes (conclaves) ou la représenter (en perpétuant la succession apostolique). Pourquoi ? Parce que l'Eglise est sainte et que la secte conciliaire est diabolique et que les deux n'ont aucun lien.
Quand à l'obstination, cela fait rire tout le monde ici ...
Ce à quoi, le même jour à "20:16", je lui ai répondu
Citation :
Où est, FORMELLEMENT, la "hiérarchie de renégats" ?

Tous ceux qui composent la hiérarchie officielle de... (de quoi, au juste, selon notre excité camarguais ? selon lui, l’Église a-t-elle encore quelques membres hiérarchiques ? ...) l’Église officiellement encore appelée catholique, sont-ils, TOUS, FORMELLEMENT, des "renégats" ?

Qui les a déclarés tels, hormis quelques excités comme notre camarguais (du haut de leur suprême Autorité !…) ?
« Ceux qui connaissent leur catéchisme, fussent-ils non confirmés et non chevaliers », savent que décréter ainsi de sa propre autorité lorsque l’on n’en a aucune dans l’Église, est une usurpation, un acte matériellement schismatique !

Mais, de plus, notre excité camarguais semble bien nier les recommandations de saint Paul lui-même qui ordonnait l’observation des avertissements rappelée par ailleurs par saint Robert BELLARMIN, Docteur de l’Église, pour MANIFESTER l’obstination d’un hérétique – jusque là (avant les dits avertissements) MATÉRIEL uniquement – et, ce faisant, pouvoir le déclarer FORMELLEMENT hérétique, avertissements qui, s’ils ne sont pas accomplis, ne permettent pas de le déclarer FORMELLEMENT hérétique mais seulement de le considérer comme MATÉRIELLEMENT hérétique.

Et donc, en plus d’usurper l’Autorité dans l’Église et d’accomplir ainsi un acte matériellement schismatique, notre excité camarguais, niant les recommandations de saint Paul lui-même, tombe nécessairement dans l’hérésie au moins matérielle !…
Et sa seule réponse fut celle-ci :
joseph-olivier-guinand a écrit:
Citation :
l’Église officiellement encore appelée catholique,

Shocked Shocked Shocked

Plus légaliste on ne fais pas
Quel Empoisonneur Maladif Lancinant, improductif, espèce d’impuissant qui ne fait qu’asticoter autrui ! clown

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Dim 6 Mar - 17:40

Puisque c'est devenu public, c'est moi effectivement qui ait demandé à JP B d'intervenir sur un autre forum.

Toutes mes excuses à JP B. Je n'avais pas fait le rapprochement entre Marie Edouard... Laugier et le Laugier de ce forum.

Je voudrais quand même signaler la tristesse de lire quotidiennement ces disputes verbales à propos de Benoît XVI qui serait ou non pape materialiter. Quelle importance finalement ? C'est un des principaux artisans de Vatican II, il est hérétique donc il n'est pas pape. Tous les sédévacantistes sont d'accord là-dessus.

C'est un peu comme si des personnes d'accord pour nier la présence d'eau se disputaient sans arrêt pour savoir s'il y a de l'oxygène ou non, tout le monde étant d'accord pour qu'il n'y ait pas d'hydrogène.

Toute cette énergie serait mieux dépensée à démonter les arguments de cette FSSPX qui cherche à édulcorer l'infaillibilité pontificale pour justifier sa désobéissance envers celui qu'elle considère comme pape. N'oublions pas non plus, bien sûr, les conciliabulaires rattachés à Benoît XVI.
Revenir en haut Aller en bas
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Dim 6 Mar - 18:45

Non una cum a écrit:
Puisque c'est devenu public, c'est moi effectivement qui ait demandé à JP B d'intervenir sur un autre forum.

Toutes mes excuses à JP B. Je n'avais pas fait le rapprochement entre Marie Edouard... Laugier et le Laugier de ce forum.

Je voudrais quand même signaler la tristesse de lire quotidiennement ces disputes verbales à propos de Benoît XVI qui serait ou non pape materialiter. Quelle importance finalement ? C'est un des principaux artisans de Vatican II, il est hérétique donc il n'est pas pape. Tous les sédévacantistes sont d'accord là-dessus.

C'est un peu comme si des personnes d'accord pour nier la présence d'eau se disputaient sans arrêt pour savoir s'il y a de l'oxygène ou non, tout le monde étant d'accord pour qu'il n'y ait pas d'hydrogène.

Toute cette énergie serait mieux dépensée à démonter les arguments de cette FSSPX qui cherche à édulcorer l'infaillibilité pontificale pour justifier sa désobéissance envers celui qu'elle considère comme pape. N'oublions pas non plus, bien sûr, les conciliabulaires rattachés à Benoît XVI.
Entièrement d’accord, cher “Non una cum” !

Toutefois ce n’est pas nous (Pluchon et N.M., par exemple, sur un autre forum, et moi-même sur celui-ci) qui avons attaqué l’opinion des sédévacantistes complets mais, à l’occasion de la défense que nous faisions de notre commune position sédévacantiste (simpliciter ou totaliter , comme seulement formaliter) en avançant nos arguments de sauvegarde de l’Apostolicité tels que nous concevons celle-ci (de sauvegarde) comme il se doit et comme cela devrait se comprendre de la part d’honnêtes frères de combat respectant les différences légitimes, ce sont certains sédévacantistes complets (simpliciter ou totaliter , comme on voudra) qui ont (heureusement pas tous : Clément LECUYER, par exemple, est des plus respectueux) attaqué avec harcèlement comme il est abondamment montré dans le 3ème message (du « Mer 02 Mar 2011, 19:11 ») du présent fil de discussions, dans le 4ème (du même jour à “19:13”) et du 5ème (à 19h14), la traitant d’“absurde”, « une tromperie (volontaire ou non que sais je) mais une subversion […] », voire (LHR) de connerie (sic) !…
(Je ne parle pas des super-excités canadiens…)

Toujours prêt, quand cela est possible (…) à rendre service dans nos rangs alliés !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Lun 7 Mar - 1:07

Merci JP B.

Mon précédent message n'accusait personne en particulier. Le problème de ces nombreux messages polémiques, c'est qu'ils sont lus aussi par la FSSPX, qu'elle s'en réjouit et qu'elle peut dire que les sédévacantistes ne sont pas d'accord entre eux.

J'ai lu de nombreuses pages sur ce fameux forum canadien. Il est très intéressant et documenté, mais à mon avis se trompe quand il affirme que la "fou-thèse" revient à dire que Ratzinger est à moitié pape. Pourtant sans oxygène pas d'eau, sans formaliter pas de pape.

J'insiste sur le fait que n'en ayant pas les connaissances nécessaires en droit canon, je n'ai pas tranché sur le fait de savoir si Benoît XVI est pape materialiter ou non. Pour faire simple, cela voudrait dire qu'il a été désigné pape légalement ?
Revenir en haut Aller en bas
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Lun 7 Mar - 1:12

Non una cum a écrit:
Puisque c'est devenu public, c'est moi effectivement qui ait demandé à JP B d'intervenir sur un autre forum.

Toutes mes excuses à JP B. Je n'avais pas fait le rapprochement entre Marie Edouard... Laugier et le Laugier de ce forum.

Je voudrais quand même signaler la tristesse de lire quotidiennement ces disputes verbales à propos de Benoît XVI qui serait ou non pape materialiter. Quelle importance finalement ? C'est un des principaux artisans de Vatican II, il est hérétique donc il n'est pas pape. Tous les sédévacantistes sont d'accord là-dessus.

C'est un peu comme si des personnes d'accord pour nier la présence d'eau se disputaient sans arrêt pour savoir s'il y a de l'oxygène ou non, tout le monde étant d'accord pour qu'il n'y ait pas d'hydrogène.

Toute cette énergie serait mieux dépensée à démonter les arguments de cette FSSPX qui cherche à édulcorer l'infaillibilité pontificale pour justifier sa désobéissance envers celui qu'elle considère comme pape. N'oublions pas non plus, bien sûr, les conciliabulaires rattachés à Benoît XVI.

Formellement hérétique ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Lun 7 Mar - 3:25

Cela change quoi ?

Un Pape ne peut pas, en tant que Pape (comme Paul VI censé l'être lors de la promulgation des textes erronés vaticandeux et comme ses successeurs qui ne réparent pas mais aggravent les dites erreurs) être matériellement hérétique !
Donc, ils ne sont pas Papes.
(Formaliter, du moins, jusqu'à preuve du contraire...)

Alors, concrètement, à quoi sert de poser cette question oiseuse ("Formellement hérétique ?") sinon à jouer les provocateurs excités ?...

Et non seulement cette question est oiseuse, mais, de plus, elle est déplacée car seule l'Autorité (que ne possède certes pas un "Gardian"...) dans l'Église, peut trancher la question de savoir si un "Benoît XVI" est ou non formellement hérétique au for externe c'est-à-dire devant l'Église.

Étant oiseuse et déplacée, elle est dangereuse !
La preuve : elle sème la zizanie entre les sédévacantistes de tendances légitimement différentes...


A cause de cela, "Gardian", vous êtes un monstre !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Lun 7 Mar - 3:32

Non una cum a écrit:
Merci JP B.

Mon précédent message n'accusait personne en particulier. Le problème de ces nombreux messages polémiques, c'est qu'ils sont lus aussi par la FSSPX, qu'elle s'en réjouit et qu'elle peut dire que les sédévacantistes ne sont pas d'accord entre eux.

J'ai lu de nombreuses pages sur ce fameux forum canadien. Il est très intéressant et documenté, mais à mon avis se trompe quand il affirme que la "fou-thèse" revient à dire que Ratzinger est à moitié pape. Pourtant sans oxygène pas d'eau, sans formaliter pas de pape.

J'insiste sur le fait que n'en ayant pas les connaissances nécessaires en droit canon, je n'ai pas tranché sur le fait de savoir si Benoît XVI est pape materialiter ou non. Pour faire simple, cela voudrait dire qu'il a été désigné pape légalement ?

Toujours entièrement d'accord !
Sur tout... (Vous avez TOUT compris.)

Bonne nuit et U de P

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Mar 8 Mar - 1:51

JP B a écrit:
Cela change quoi ?

Un Pape ne peut pas, en tant que Pape (comme Paul VI censé l'être lors de la promulgation des textes erronés vaticandeux et comme ses successeurs qui ne réparent pas mais aggravent les dites erreurs) être matériellement hérétique !
Donc, ils ne sont pas Papes.
(Formaliter, du moins, jusqu'à preuve du contraire...)

Alors, concrètement, à quoi sert de poser cette question oiseuse ("Formellement hérétique ?") sinon à jouer les provocateurs excités ?...

Et non seulement cette question est oiseuse, mais, de plus, elle est déplacée car seule l'Autorité (que ne possède certes pas un "Gardian"...) dans l'Église, peut trancher la question de savoir si un "Benoît XVI" est ou non formellement hérétique au for externe c'est-à-dire devant l'Église.

Étant oiseuse et déplacée, elle est dangereuse !
La preuve : elle sème la zizanie entre les sédévacantistes de tendances légitimement différentes...


A cause de cela, "Gardian", vous êtes un monstre !

Un monstre qui s'en prend à la thèse surtout.

La différence c'est qu'en reconnaissant que les 5 renégats prétendument pape (au moins eux 5) sont des hérétiques formels comme c'est le cas au regard de l'apostasie qu'ils ont suscité par leur conciliabule vatican d'eux, on reconnait ainsi qu'ils ne peuvent en aucune cas être des papes catholiques, de l'Eglise Catholique, mais qu'ils sont les chefs d'une secte conciliaire qui n'a plus rien à voir avec notre Sainte Mère l'Eglise.
Aussi irrémédiablement séparé de l'Eglise Catholique que peut l'être l'étendard du Mal de l'étendard de Jésus Christ.

De fait outre que cela nous évite de fantasmer un relèvement par ce milieu même qui a chuté dans la fange du modernisme, cela recadre le combat et la grille "ami/ennemi".

Les "remous" entre sédévacantistes (terme impropre) ne sont du qu'au sectarisme des thésards qui n'admettent pas qu'on ramène leur thèse au rang de simple opinion.
Je n'ai eu aucun souci à recevoir le baptême d'un abbé qui, je le crois, est partisan de la thèse de cassiciacum mais n'est fait pas état et n'est pas un défenseur hystérique de cette opinion là.

ps: Non un Pape ne peut pas être hérétique nous sommes d'accord: ces individus ne sont donc pas pape du tout !! Inutile de leur accoler le titre de pape matériel, comme si cette distinction matérialiter/formaliter pouvait sortir du cadre catholique: c'est là la perversion de la thèse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Mar 8 Mar - 10:18

Edouard Marie Laugier a écrit:

[...]

Un monstre qui s'en prend à la thèse surtout.

La différence c'est qu'en reconnaissant que les 5 renégats prétendument pape [sic] (au moins eux 5 [parce qu'il faudrait aussi compter Pie XII et peut-être quelques uns des ses prédécesseurs ?...]) sont des hérétiques formels comme c'est le cas au regard de l'apostasie qu'ils ont suscité [sic] par leur conciliabule vatican d'eux, on reconnait [sic] ainsi qu'ils ne peuvent en aucune [sic] cas être des papes catholiques, de l'Eglise Catholique, mais qu'ils sont les chefs d'une secte conciliaire qui n'a plus rien à voir avec notre Sainte Mère l'Eglise.
Aussi irrémédiablement séparé de l'Eglise Catholique que peut l'être l'étendard du Mal de l'étendard de Jésus Christ.

De fait outre que cela nous évite de fantasmer un relèvement par ce milieu même qui a chuté dans la fange du modernisme, cela recadre le combat et la grille "ami/ennemi".

Les "remous" entre sédévacantistes (terme impropre) ne sont du qu'au sectarisme des thésards qui n'admettent pas qu'on ramène leur thèse au rang de simple opinion.
Je n'ai eu aucun souci à recevoir le baptême d'un abbé qui, je le crois, est partisan de la thèse de cassiciacum [sic] mais n'est [sic] fait pas état [ Question ] et n'est pas un défenseur hystérique de cette opinion là.

ps: Non un Pape ne peut pas être hérétique nous sommes d'accord: ces individus ne sont donc pas pape du tout !! Inutile de leur accoler le titre de pape matériel, comme si cette distinction matérialiter/formaliter pouvait sortir du cadre catholique: c'est là la perversion de la thèse.
"Un monstre qui s'en prend à la thèse surtout."
Pourquoi ?
  1. Elle est hérétique ?
    En quoi, précisément ?
    Démontrez-le ! Sans affirmation gratuite... Mais vous en êtes incapable ! Et pour cause...

  2. les thèses (ÉRRONÉES) de la FSSPX à propos de la non-infaillibilité des Papes en bien des domaines où ils le sont, précisément ; les thèses (ÉRRONÉES) des vaticandeux ; celles de tous les hérétiques ; etc., etc. ; ne mériteraient-elles donc pas que l'on s'en prenne "surtout" à elles ?
    Pourquoi ne le faites-vous pas ?

Réponse :
Parce que vous avez décidé, consciemment ou involontairement mais sous l'inspiration de l'ange des ténêbres, de semer la zizanie !


"La différence c'est qu'en reconnaissant que les cinq renégats prétendument papes sont des hérétiques formels comme c'est le cas en raison de l'apostasie qu'ils ont suscitée par leur conciliabule vatican d'eux, on reconnaît ainsi qu'ils ne peuvent en aucun cas être des papes catholiques, de l'Eglise Catholique, mais qu'ils sont les chefs d'une secte conciliaire qui n'a plus rien à voir avec notre Sainte Mère l'Eglise."
De les déclarer (et encore, pour Jean XXIII, quoique la suspicion soit forte la preuve n'est pas formellement établie...) hérétiques materialiter (matériellement hérétique) ne suffit pas à cette grande Autorité dans l'Église qu'est notre gardien de bœufs !
Pourtant, cela suffit pour reconnaître "qu'ils ne peuvent en aucun cas être des papes"...
Alors, que cherche "Gardian" ? Evil or Very Mad Suspect ...

Sa position serait-elle "aussi irrémédiablement séparé de l'Eglise Catholique que peut l'être l'étendard du Mal de l'étendard de Jésus Christ" ? Twisted Evil Suspect ...



"De fait outre que cela nous évite de fantasmer un relèvement par ce milieu même qui a chuté dans la fange du modernisme, cela recadre le combat et la grille "ami/ennemi"."
  1. L'éventualité d'une conversion (dont Dieu est, aux yeux de notre gardien de bœufs, INCAPABLE !...) est un fantasme qu'il faut surtout éviter ! clown ...

  2. Quel "combat" le disciple de LHR, avec sa "grille "ami/ennemi"", envisage-t-il ?
    Celui contre les thèses (ÉRRONÉES) de la FSSPX à propos de la non-infaillibilité des Papes en bien des domaines où ils le sont, précisément ; contre les thèses (ÉRRONÉES) des vaticandeux ; contre celles de tous les hérétiques ; etc., etc. ?
    NON : celui contre "la thèse surtout" ! Twisted Evil Suspect ...


"Les "remous" entre sédévacantistes (terme impropre) ne sont du qu'au sectarisme des thésards qui n'admettent pas qu'on ramène leur thèse au rang de simple opinion."
  1. "Les "remous" entre sédévacantistes ne sont du qu'au sectarisme des thésards [...]" ! Laughing
    De la part de cet excité super intransigeant, cela ne manque pas de sel...

  2. "[...] thésards qui n'admettent pas qu'on ramène leur thèse au rang de simple opinion."
    CALOMNIE !


"Je n'ai eu aucun souci à recevoir le baptême d'un abbé qui, je le crois, est partisan de la thèse de cassiciacum mais n'en fait pas état et n'est pas un défenseur hystérique [...]"
Qui est "hystérique", petit roquet ? lol! ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie
Baptisé


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Mer 9 Mar - 23:24

Introduction à la vie dévote, st François de Sales.

Citation :
Ma langue, tandis que je parle du prochain, est en ma bouche comme un rasoir en la main du chirurgien qui veut trancher entre les nerfs et les tendons: il faut que le coup que je donnerai soit si juste, que je ne dise ni plus ni moins que ce qui en est. Et enfin, il faut surtout observer, en blâmant le vice, d’épargner le plus que vous pourrez la personne en laquelle il est.

Il est vrai que des pécheurs infâmes, publics et manifestes, on en peut parler librement, pourvu que ce soit avec esprit de charité et de compassion, et non point avec arrogance et présomption, ni pour se plaire au mal d’autrui; car, pour ce dernier, c’est le fait d’un coeur vil et abject. J’excepte entre tous, les ennemis déclarés de Dieu et de son Eglise; car ceux-là, il les faut décrier tant qu’on peut, comme sont les sectes des hérétiques et schismatiques, et les chefs d’icelles : c’est charité de crier au loup, quand il est entre les brebis, voire où qu’il soit.

Chacun se donne liberté de juger et censurer les princes, et de médire des nations tout entières, selon la diversité des affections que l’on a en leur endroit : Philothée, ne faites pas cette faute; car outre l’offense de Dieu, elle vous pourrait susciter mille sortes de querelles.

Quand vous oyez mal dire, rendez douteuse l’accusation, si vous le pouvez faire justement ; si vous ne pouvez pas, excusez l’intention de l’accusé; que si cela ne se peut, témoignez de la compassion sur lui, écartez ce propos-là, vous ressouvenant et faisant ressouvenir la compagnie, que ceux qui ne tombent pas en faute en doivent toute la grâce à Dieu. Rappelez à soi le médisant par quelque douce manière; dites quelque autre bien de la personne offensée, si vous le savez.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Mer 9 Mar - 23:42

Vous connaissez St Paul, Lucie ? lol! ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Ven 29 Juin - 3:50

Si je ne produis pas nécessairement des "documents" contre la position de ce guignol qu’est EML Leod, je donne toujours des arguments de raison ou/et de Foi comme dans ce fil et particulièrement dans ce dernier message, sans, pour cela, me baser sur des interprétations personnelles (comme celle de EML sur la méditation des deux étendards...) ce qui n'a rien de comparable avec les attaques exclusivement ad hominem menée par ce clown contre votre serviteur, clown qui repousse toujours (et pour cause !...) comme ici, l'exposition de raisonnements valables.

Cela dit, les arguments de raison ou/et de Foi établis et exposés, non par ce guignol qui n'en fournit aucun, mais par votre serviteur, il est alors loisible et légitime de s'en prendre alors aussi à l'adversaire lui-même par des attaques ad hominem alors permises dans ce cas, comme le montre ce fil et plus particulièrement le troisième message du 17 juin 2010 à 03 heures et 16 minutes reproduisant le chapitre XXIII de l'ouvrage bien connu de Don Felix SARDÀ Y SALNANY.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…   Aujourd'hui à 22:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Certains voudraient qu’on leur applique la “Charité”…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prier les saints ou demander leur intercession ?
» Les Métiers et leur Histoire. Les Boulangers
» Mon histoire pour peut etre en aider certains...
» Je leur dédie pour leur belle vie de couple cette homélie(Pour Mirella)
» Pour ceux qui cherchent leur vocation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: