Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un Clown.Maladivement.Imposteur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Ven 4 Mar - 20:40

Le "Mer 16 Fév 2011, 19:55" (heure française)
le Claironnant.Malicieux.Insinuant. a écrit:
Mon p'tit Paul, je vais revenir éventuellement sur votre long texte que vous nous assénez un peu partout depuis des lustres ...

P.S.: Vous allez déchanter !
Very Happy

Où en sommes-nous, après plus de 15 jours ? lol! ...


Rappelons ce dont il s'agit :

Plusieurs fois
JP B a écrit:


ARGUMENTATION proprement dite
:

Il est flagrant désormais que Benoît XVI et tous ceux qui le suivent disent des hérésies ou cautionnent de façon inacceptable des hérésies.

Il s’agit ici directement d'hérésies, puisque manifestement il y a hérésies, mais sans s’arrêter sur les erreurs moins graves contre la Foi, ni sur les scandales en paroles, en actions ou/et par omissions.
Nous ne parlons bien que des seules hérésies en tant que telles.

Il ne suffit pas, pour être formellement hérétique, de proférer des hérésies : le fait de dire une hérésie n’est pas forcément toujours un péché. Certes, le fait de dire une hérésie est la matière du péché d'hérésie, mais à cette matière, il manque encore la forme (c'est la distinction acceptée par les théologiens catholiques au moins depuis saint Thomas d'Aquin, et encore davantage depuis le Concile de Trente et cela correspond à la notion bien connue de “péché matériel” et de “péché formel”) il manque encore la forme, donc, pour que ce “péché matériel” soit réellement un péché, ou “péché formel”.
La forme du péché en général réside dans la volonté.
Et la forme du péché d'hérésie en particulier réside dans la volonté actuelle d'aller contre l'autorité infaillible de Dieu. C’est ce qu’on appelle « la pertinacité ».

Cela dit, Puisque l'Église est une société visible, composée d'hommes et de femmes, obéissant à des règles conformes à l'obtention de sa fin qui est le salut des âmes, cette pertinacité doit être constatée par l'autorité visible et infaillible de l'Église (qui représente sur terre l'autorité infaillible de Dieu) pour être imposée sans erreur aux yeux de tous.

Ainsi, pour récapituler là où nous en sommes, nous dirons que :
  1. une chose est de dire des hérésies ;

  2. une autre d'être hérétique formel devant Dieu ;

  3. une autre encore d'être canoniquement hérétique formel devant l'Église.

Quelques exemples concrets feront, espérons-le, bien comprendre tout cela :
  • Ainsi, en faisant par exemple le catéchisme à des enfants, si nous leur enseignons par mégarde une hérésie, cela ne fait pas pour autant de nous des hérétiques, et heureusement !

  • Cependant, si nous maintenons notre position en ayant bien réfléchi, longuement, aux conséquences, en ayant pleinement conscience du fait que notre position est contraire à la foi, etc., alors, il pourra se trouver un moment où nous commettrons réellement le péché formel d'hérésie en allant CONSCIEMMENT contre l'autorité infaillible de Dieu.

  • Et pourtant, jusque là, notre péché reste caché !

    Mais si, maintenant, nous commençons à le dire autour de nous, les gens vont être scandalisés et vont se demander si nous sommes formellement hérétiques ! Or, le moyen ordinaire pour eux sera de suivre le jugement de l'autorité de l'Église.
    C’est pourquoi si nous maintenons notre avis contre une autorité représentant canoniquement l'Église et exigeant de nous rétractation, alors nous devenons hérétique formel public !
    Plus personne n'est alors en droit de douter de notre pertinacité.

Appliquons ces règles aux modernistes, en particulier à ceux qui devraient constituer la hiérarchie de l'Église, en jouissant du pouvoir de juridiction : ceux que dans l'Église en ordre on appelle le Pape, les cardinaux, les évêques dirigeant les diocèses (et dans une moindre mesure les curés dirigeant les paroisses) :
  1. Disent-ils des hérésies ?
    Oui !

  2. Sont-ils hérétiques devant Dieu ?
    C'est très possible, voire probable. Nous pouvons avoir notre opinion là-dessus (et encore, avec prudence…) mais même si nous en sommes convaincus nous n'avons aucun moyen de l'imposer aux autres membres de l'Église, parce que nous n'avons aucun pouvoir de juridiction, c'est à dire aucun pouvoir de parler canoniquement au nom de l'Église.

  3. L'Église a-t-elle constaté leur pertinacité par des monitions faites par des personnes autorisés (c'est à dire ayant juridiction) ?
    HELAS NON ! et c'est justement le tragique de la situation ; c'est justement ce qui nous manque pour les déclarer canoniquement hérétiques et les remplacer par d'autres personnes, notamment en élisant un Pape.
    Le tragique de la situation n'est pas tant que nous n'ayons plus de Pape mais que tous les évêques ayant juridiction dans le monde aient suivi [/i]» quelqu’un qui n’était pas formellement Pape. C’est cela, précisément, qui est incroyable. Mgr Lefebvre et Mgr de Castro Mayer auraient pu faire des monitions à Paul VI… Mais ils ne l'ont pas fait.




CONCLUSION
:

En conclusion, nous dirons avec l’“Istituto Mater Boni Consilii” dont nous pensons qu’aucun Prêtre ne contredira cette conclusion, ceci :
    Nous sommes obligés

  1. de considérer que Paul VI et ses successeurs disent des hérésies ;

  2. de considérer également qu’ils sont très probablement hérétiques formels devant Dieu ;


    Mais,

  3. Nous sommes également obligés de considérer qu'il manque une décision de l'Église faisant autorité pour affirmer qu'ils sont canoniquement hérétiques formels.

  4. En l'absence, donc, d'une telle prise de position canonique publique, personne n'est en droit, aux yeux de droit canon c'est à dire du droit de l'Église catholique, d'affirmer qu'ils sont en-dehors de l'Église catholique.


    En conséquence, bien que scandaleux et à combattre, ils font canoniquement partie de l'Église catholique tout comme chacun de nous (bien qu'il soit probable qu'ils sont formellement en-dehors à cause de leur hérésie formelle, mais, de cela, Dieu seul le sait)


Ainsi, notamment, le terme “d'église conciliaire” que nous utilisons tous pour plus de clarté, n'a pas d'existence juridique. Il n'y a qu'une seule Église, l'Église catholique : on est dedans ou on est dehors. Mais on peut être dehors réellement et que seul Dieu le sache, tant en semblant être dedans aux yeux des lois de la société visible qu'est l'Église.


Un autre exemple, espérons-le, le fera comprendre :

Quel est la situation devant Dieu et devant l'Église de deux époux ayant échangé les consentements à l'Église sans vouloir en réalité se marier mais l'ayant caché au prêtre ?
Devant Dieu ils sont adultères, scandaleux et méritent l'enfer ; devant l'Église ils sont de bons époux qui font leur devoir et gagnent des mérites et sont un exemple pour les autres !
Il faudra attendre que l'Église soit informée de leur mensonge sacrilège et les déclare non-mariés pour que cela soit imposable à tous.


Nota Bene 1
:
Le fait que le scandale des modernistes dure depuis 50 ans et soit on-ne-peut-plus public n'y change rien : les théologiens enseignent clairement que la pertinacité n'a rien à voir avec la durée ou avec l'évidence pour les autres de l'erreur du coupable. La pertinacité est dans la volonté du coupable, pas dans celle de ceux qui le jugent.


Nota Bene 2
:
Pour constater leur pertinacité, même sans l'autorité de l'Église, il pourrait suffire que Paul VI, Benoît XVI and Co disent publiquement qu'ils sont hérétiques pertinaces ou qu'ils sont en-dehors de l'Église (qu’ils ne font plus partie de l'Église Catholique, qu’ils rejettent celle-ci, etc., qu’ils fassent, en un mot, toute espèce de déclaration aussi catégorique que celles-ci)… mais ils ne l'ont jamais dit justement, bien au contraire hélas !


Nota Bene 3
:
Terminons par cette anecdote éloquente qui est arrivée il y a deux ans à un Prêtre de l’“Istituto Mater Boni Consilii”.
Une fidèle d’une chapelle desservie par ce Prêtre lui dit un jour en parlant de la Thèse de Cassiciacum : « Monsieur l'abbé, vous dites des hérésies ! Donc vous êtes hérétiques, donc vous n'êtes plus dans l'Église catholique ! »
La même personne est venue lui dire deux semaines plus tard, alors qu’il n'avait rien changé à ses positions (nous tenons l’histoire de l’abbé en question lui-même et plusieurs peuvent en témoigner…) : « Monsieur l'abbé, j'ai changé d'avis et je crois maintenant que vous êtes dans l'Église catholique. »
« Ce genre d'affirmation hallucinante [expose notre abbé après cette mésaventure] est monnaie courante parmi les sédévacantistes et cette anecdote fait encore davantage comprendre combien il est illusoire de penser que des personnes privées dans l'Église puissent décider qui est dans l'Église ou qui n’y est pas. Cela vaut même pour des prêtres ou des évêques : on ne peut parler au nom de l'Église, canoniquement parlant, que si l'on est revêtu du pouvoir ordinaire de juridiction, c'est à dire du pouvoir devant le Christ de paître en son nom une partie de son troupeau.
« Or, la juridiction ordinaire venant du Pape et uniquement du Pape, puisque nous sommes privés d'autorité pontificale et puisque tous ceux qui avaient juridiction l'ont formellement perdu en suivant Jean XXIII, Paul VI, etc. Benoît XVI dans leurs erreurs publiques, il n'y a plus sur terre à l'heure actuelle de pouvoir formel ordinaire de juridiction.
« C'est là tout notre malheur. »


Nota Bene 4
:
Remarquons bien d'ailleurs que la Thèse de Cassiciacum ne parle que du pouvoir de juridiction.
De ce point de vue, en effet, ces modernistes forment une hiérarchie matérielle, canoniquement toujours membre hélas de l'Église, mais qui peut permettre heureusement que les choses repartent de l'intérieur de l'Église quant au pouvoir de juridiction (pour garantir que c'est canoniquement la même Église qui reparte). En revanche, ce sont les seuls traditionalistes qui auront gardé les Sacrements purs de toute référence aux modernistes au pouvoir, et non pas les modernistes, qui assureront la continuité (ou succession apostolique) quant au pouvoir d'ordre comme, du reste, pour le témoignage de la foi.


Nous avons là la raison qui a fait écrire cette phrase dans la note n° 5 (col. 2) en page 10 du dernier numéro (N° 63) de la revue Sodalitium :
M. l’abbé Francesco R[size=9]ICOSSA[/size] a écrit:
[…] Le fait est que, du moins juridiquement, l’Église conciliaire [ou “la secte conciliaire”] n’existe pas, et les modernistes qui occupent [materialiter] les Sièges épiscopaux, y compris le Premier Siège, se trouvent encore, du moins juridiquement et au for externe, « dans le sein même et au cœur de l’Église » selon la célèbre expression de l’encyclique Pascendi. […]



Discussion
:

Il faut toutefois remarquer que, à ce qui précède, il peut être fait deux objections :
  1. Au for externe et public, il peut arriver que l'on puisse présumer la pertinacité du sujet incriminé, sans avoir besoin de monitions.
    Ainsi, si Josef RATZINGER demain venait à affirmer publiquement que le pape n’est jamais infaillible ou bien que la T.S. Vierge Marie n’a pas été préservée du péché originel ou encore que son âme ne soit pas montée avec son corps immaculé au ciel, bien franchement, nous n’aurions pas besoin des monitions pour affirmer que nous avons affaire à un hérétique public et manifeste, qui a cessé d’appartenir extérieurement à l’Église, et qu’en conséquence il ne saurait être la matière (analogiquement parlant) désignée au Souverain Pontificat.
    Mais le fait est que nous n’en sommes pas là (contrairement du reste à ce qu'affirment les plus durs que les durs de durs). Pourquoi ? Parce que Josef RATZINGER ne profère pas publiquement des hérésies au sens “canonique” du mot, c’est-à-dire des propositions directement et explicitement contraires à des définitions du Magistère infaillible de l’Église (surtout si ces propositions sont déjà condamnées telles quelles par ledit Magistère comme directement contraires à la Divine Révélation).

  2. Comment donc, si l’on ne peut pas faire état de l’hérésie publique et manifeste de Josef RATZINGER (au sens de l’hérésie-péché), peut-on cependant faire état de ce que le même Josef RATZINGER n’est pas pape, du moins formaliter ?
    En réalité cette objection, sous forme de question, ne tient pas :
    Le fait que Josef RATZINGER ne soit pas formellement pape est constatable par tout membre de l’Église Catholique, même si celle-ci n’a pas encore hiérarchiquement pris acte de la chose (en ce sens également Josef RATZINGER est toujours l’occupant légal – mais non formel – du Siège Apostolique). La chose est constatable, parce qu’il maintient, prétendument en tant que l'Autorité, ce que l'Autorité Apostolique divinement assistée ne peut ni promulguer ni maintenir, savoir : Vatican II (liberté religieuse, œcuménisme, collégialité, etc.) et ladite “nouvelle messe”, et lesdits “nouveaux rites” qui l’accompagnent.
    Il est donc constatable, et de fait constaté par une petite partie du troupeau, que Josef RATZINGER n’est pas formellement pape.
    Mais malheureusement la chose n'est pas constatée par ceux qui ont pouvoir sur l’élection : les cardinaux et (extraordinairement) les évêques.
    Pour ce qui est de l’hérésie-péché au for externe et public de Josef RATZINGER il en va tout autrement. Non seulement elle n’est pas constatée par ceux qui ont pouvoir sur l’élection, mais dans l’état actuel des choses elle n’est pas réellement constatable par les membres de l’Eglise enseignée. En effet, pour ce faire il faudrait, de la part du sujet incriminé, une hérésie au sens “canonique” du terme. Cf. le 1° ci-dessus.

Cela dit, « Une des conséquences déplorables […] de la crise d’autorité actuelle (dans l’Église catholique, et aussi en dehors d’elle) est la dispersion du troupeau dont le pasteur a été frappé, ce pour quoi chaque brebis du troupeau s’érige en maître dans l’Église de Dieu, sans même en avoir reçu la mission, l’autorité et souvent la capacité. Comme aux temps de la réforme luthérienne, le dernier ignorant disserte sur les dogmes dont il ignore tout, interprète l’Écriture, se fait théologien, veut enseigner au prêtre la liturgie, ne croit pas à l’infaillibilité du Pape, mais à la sienne propre… » (Abbé Francesco RICOSSA, dernier Sodalitium (N° 63) : Cliquer sur "Télécharger le Fichier" ; pp. 36-37. – Souligné par nos soins.)

Attendons donc patiemment la suite… Basketball Sleep

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Ven 4 Mar - 22:16

Aujourd'hui à "12:54 (heure québécoise)
le Clown.Mégalomaniaque.Inquisiteur. a écrit:
Ça va venir ! Very Happy

Vous aimez vraiment vous faire mettre le nez dans votre caca, n,est-ce pas ?
"Ça va venir !"
Basketball Sleep

Le Claironnant.Malicieux.Insinuant. clown "[aime] vraiment [se] faire mettre le nez dans [son] caca, [n'est]-ce pas ? lol! ...



Aujourd'hui à "13:18" (heure québécoise)
Louis, Administrateur, a écrit:

[...]

Monsieur,

[...] si vous refusez de répondre aux démonstrations de CMI sur ce forum, [...]


Very Happy Laughing lol! Smile
Basketball Sleep

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Lun 7 Mar - 12:39

Un super excité qui, aveugle qu'il est à l'égard du simple catéchisme (et veut néanmoins faire de la théologie ! Laughing ...) écrit en gros caractère croyant que les autres verront ainsi mieux ( ! Very Happy ...) et, ce faisant, s'imagine qu'il convaincra mieux, clown qu'il est, sur un autre forum
a écrit:

[...]

Et bien [sic] , mon p'tit Jean-Paul, votre combine tradouilleuse où tout le monde est dans l'Eglise....ou ce qui est exactement la même chose, où personne n'est hors de l'Eglise (sauf nous), cette magouille syncrétique,dis-je, elle vous convient parfaitement.

C'est vrai que vous êtes tous dans l'église et que personne de vous n'est hors de l'église....cependant cette église dont vous parlez, nous ne pouvons pas lui donner d'autre appellation que l' "église conciliaire".

Il est vrai que vous affirmez qu'elle n'existe pas. Mais quand bien même, elle n'existerait pas, vous l'auriez inventée et créée par votre démarche d'y laisser tous les hérétiques et ceci indépendamment même du Concile Vatican II qui en a été la fondation la plus formelle.

En effet, cette église ne répond pas à la définition des fidèles que rassemble une même foi. Si cette église, votre église, est le dépôt (ou le dépotoire) de tous ceux qui, même en groupes constitués, enseignent une autre foi, alors, nous vous laissons l'honneur d'en être ses fidèles mais nous déclinons, dès lors toutes vos invitations et vous laissons les seuls responsables devant Dieu de la création et de l'appartenance à une telle société.

La question se pose, à partir de là, à quelle "église" appartient ce super excité : ce ne peut pas être l'Église Catholique qui possède nécessairement une hiérarchie pour assurer, au moins matériellement, l'Apostolicité dans le caractère physique de celle-ci, Apostolicité qui est l'une des quatre "notes" de l'Église et dont ledit super excité fait totalement abstraction ! Suspect ...

En effet, quels sont les membres vivants de la hiérarchie enseignante de l'"église" de ce personnage si cette "église" est l'Église Catholique ?

Mais de plus, quels ont les Prêtres qu'il fréquente ?
Quels sont les Sacrements, hormis celui du baptême sans onction et le mariage illicite (puisque sans Prêtre de l'Église Catholique comme témoin officiel de celle-ci) auxquels il se donne le droit d'accéder ?
En un mot, qu'est-ce qui le différencie, dans la pratique, de la "Petite Église" ? clown ...

Certains de ses compagnons d'infortune, et peut-être lui-même, répondront que, étant à la fin des temps (quand, pourtant, ils continuent de compter le temps, ne serait-ce qu'avec le calendrier ! clown ...) l'Église Catholique est morte ?
Ce faisant, ils ne peuvent plus, en conséquence, appartenir à l'Église Catholique, puisque,
  1. d'après eux, elle est morte ;
  2. ils sont, en faisant une telle déclaration, dans l'hérésie (au moins matérielle) car l'Église Catholique ne peut pas mourir ;
  3. étant dans l'hérésie (au moins matérielle) ils sont nécessairement, d'après leur principe qui veut que quelqu'un se trouvant dans l'hérésie matérielle ne fasse plus partie de l'Église Catholique, hors de celle-ci !

Gérard Manvu pareille incohérence !...

Certains autres guignols font mine de prier pour que je quitte (de moi-même, sans doute) ce forum "Tenu par des Dames" clown , quand voici plusieurs jours (avant leur demande de prières) que j'en ai été fort heureusement banni ! lol! ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Lun 7 Mar - 18:06

Aujourd'hui à "9:19" (heure québécoise) le même super excité
a écrit:

B JP a écrit:
Eh bien ! Gégé, pas de réponse ?
Oh ! Tu crois que je n'ai rien d'autre à foutre que de rester scotcher sur mon ordi toute la journée !

Très bonne ta question ou du moins, tu fais mieux que d'habitude car poser des questions ne peut JAMAIS être une mauvaise chose :
Citation :
J. Ratzinger a-t-il l'intention de réaliser le bien-finalité de l'Eglise
Premièrement :
cette question touche le for interne, et par conséquent nul même pas l'Eglise n'a prétendu avoir la capacité de répondre sur le for interne des personnes qu'elle a jugées.

[...]

Je me permets de rajouter que cette notion qui consiste à juger le for interne du pape pour savoir s'il est pape (dans le cas ou l'on juge que le pape a bien l'intention de vouloir le bien de l'Eglise) est une notion Guérardo-lefèbvriste.

[...]

Pourtant,
Sa Sainteté le Pape Léon XIII ("Apostolicæ curæ") a écrit:
l'Église doit juger de l'intention en tant que celle-ci est extérieure­ment manifestée.
(Souligné par JP B.)
lol!
(Répété de nombreuses fois sur le forum "Tenu par des Dames" ! clown ...)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Lun 7 Mar - 18:08

Dans ce message (le "Dim 23 Jan - 13:52") un
Clown.Malonnête.Intempérant. a écrit:

[...]

Vous dites également que Ratzinger est un :
JP B a écrit:


Hérétique de mauvaise foi !

Quand pourtant ce même Jean-Paul Bontemps refuse de dire que Ratzinger est hérétique formel.

[...]

"Quand pourtant ce même Jean-Paul Bontemps", le "Dim 23 Jan - 12:59", n'a nullement parlé de Ratzinger mais n'a fait que répondre à cette question du "Clown.Mégalomane.Inquisiteur." qui
a écrit:
[...] comment appelle-t-on un hérétique de mauvaise foi ? Hérétique matériel ou formel ?
Exclamation Exclamation Exclamation Exclamation Exclamation

En effet,
JP B a écrit:

[...]
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Or, Jean-Paul Bontemps affirme également que Ratzinger est hérétique matériel, or comment appelle-t-on un hérétique de mauvaise foi ? Hérétique matériel ou formel ?

Hérétique de mauvaise foi !
  • D'une hérésie formelle si l'Autorité dans l'Église le décrète ;
  • d'une hérésie matérielle dans le cas contraire...

[...]

Cela dit, dans ce message du "Sam 22 Jan - 23:12", rappelé, pour ce que je vais en citer maintenant, dans celui cité au début du présent message, ce très malhonnête
Clown.Mégalomaniaque.Incompétent. a écrit:

[...]

Par ailleurs, si Ratzinger n'a pas l'intention de réaliser le Bien-Finalité de l'Eglise ou qu'il poursuit manifestement une fin opposée à celle de l'Eglise, comment peut-il être de bonne foi ? S'il n'est pas de bonne foi, comment peut-il être simplement hérétique matériel, c'est-à-dire qui se trompe de bonne foi, et non hérétique formel, c'est-à-dire de mauvaise foi ?

[...]

Il me semblait qu'il avait pourtant déjà été expliqué quelque part que :
  • ne pas avoir l'intention de réaliser le Bien-Finalité de l'Église (ou, ce qui revient au même, poursuivre manifestement une fin opposée à celle de l'Église)
ce n'est pas :
  • avoir l'intention de ne pas réaliser le Bien-Finalité de l'Église !
Car "poursuivre manifestement une fin opposée à celle de l'Église" ne veut pas dire "poursuivre VOLONTAIREMENT et CONSCIEMMENT une fin opposée à celle de l'Église"... clown
Autrement dit, on peut poursuivre manifestement une fin opposée à celle de l'Église et ne pas être de mauvaise foi pour autant !...
Voilà pourquoi, le "Dim 23 Jan - 12:59", à cette affirmation du Clown.Maladivement.Insinuant., "Si Ratzinger n'a pas l'intention de réaliser le Bien-Finalité de l'Eglise, c'est qu'il est de mauvaise foi", j'ai répondu : Comme vous ! clown ...
Mais lui, bien sûr, n'a pas compris ! lol! ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Lun 7 Mar - 20:32

JP B a écrit:
Pourtant,
Sa Sainteté le Pape Léon XIII ("Apostolicæ curæ") a écrit:

l'Église doit juger de l'intention en tant que celle-ci est extérieure­ment manifestée.

(Souligné par JP B.)


Le Jars Pontifical Ballonnant pourrait-il enfin nous dire quelle genre de présomption il s'agit ici !?

Présomption iuris simpliciter ou iuris tantum (qui peut être attaquée directement et indirectement) !? iuris et de jure (qui ne peut être attaquée directement mais seulement indirectement) !? ou tout simplement ad hominem (c'est-à-dire établie par le juge) !?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Lun 7 Mar - 23:11

Ah ! Salut, Charlot !

Je désespérais de te voir arriver...
Je craignais en effet que nous ne pouvions plus communiquer : j'ai été banni, par Louis, Administrateur, de ton forum de Clowns.Méthodiquement.Incohérents. ! Laughing ...

Pour en venir à ta question,
Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
JP B a écrit:
Pourtant,
Sa Sainteté le Pape Léon XIII ("Apostolicæ curæ") a écrit:

l'Église doit juger de l'intention en tant que celle-ci est extérieure­ment manifestée.

(Souligné par JP B.)


Le Jars Pontifical Ballonnant pourrait-il enfin nous dire quelle genre de présomption il s'agit ici !?

Présomption iuris simpliciter ou iuris tantum (qui peut être attaquée directement et indirectement) !? iuris et de jure (qui ne peut être attaquée directement mais seulement indirectement) !? ou tout simplement ad hominem (c'est-à-dire établie par le juge) !?...
  1. Le Jars Pontifical Ballonnant ( Laughing ) ne voit pas dans le texte de Sa Sainteté le Pape Léon XIII, qu'il s'agisse de "présomption" ( !...) ;

  2. Le Jars Pontifical Ballonnant ( Laughing ) ne voit pas non plus, dans le texte de l'interview de Mgr GUÉRARD DES LAURIERS (p. 4, en bas), grand théologien s'il en est (ce que tu n'es certes pas !...) qui rapporte cette citation de Léon XIII à notre sujet, qu'il s'agisse de "présomption" ( !...) ;

  3. Pourquoi dérape-tu sur une question de "présomption" quand il ne s'agit tout simplement que de "[devoir] juger de l'intention en tant que celle-ci est extérieure­ment manifestée" ?

Toujours cette mauvaise foi ? Suspect ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Lun 7 Mar - 23:49

Et oui mon p'tit Pol, c'est une présomption puisque l'Eglise ne peut lire le fond des coeurs et le for interne. À moins que vous sondiez les coeurs et les reins !?...

La présomption est une conclusion au sujet d'un fait inconnu s'appuyant sur des faits connus qui ont un rapport certain avec ce même fait inconnu.

Vous concluez donc que Ratzinger n'a effectivement pas accepté la charge, en dépit du fait qu'il ait exprimé son acceptation au for externe, en vous appuyant sur des faits connus !

Il s'agit effectivement d'une présomption (à moins d'être un véritable sot Very Happy ).

D'où la question : quel type de présomption invoquez-vous !?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Lun 7 Mar - 23:53

JP B a écrit:
... quand il ne s'agit tout simplement que de "[devoir] juger de l'intention en tant que celle-ci est extérieure­ment manifestée" ?

Autre chose, mon Juteux Poulet à la Bière ! Very Happy

N'est-ce pas L'ÉGLISE qui doit juger !? Jean-Paul Bontemps est-il l'Eglise !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Mar 8 Mar - 0:42

Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
Et oui mon p'tit Pol, c'est une présomption puisque l'Eglise ne peut lire le fond des coeurs et le for interne. À moins que vous sondiez les coeurs et les reins !?...

La présomption est une conclusion au sujet d'un fait inconnu s'appuyant sur des faits connus qui ont un rapport certain avec ce même fait inconnu.

Vous concluez donc que Ratzinger n'a effectivement pas accepté la charge, en dépit du fait qu'il ait exprimé son acceptation au for externe, en vous appuyant sur des faits connus !

Il s'agit effectivement d'une présomption (à moins d'être un véritable sot Very Happy ).

D'où la question : quel type de présomption invoquez-vous !?

Eclairantes explications. Merci !

"quel type de présomption invoquez-vous ?"
Moi, aucune : je ne fais que répéter Mgr GUÉRARD DES LAURIERS (p. 4, en bas), grand théologien s'il en est (ce que tu n'es certes pas !...) Basketball
Demande-le-lui ! Smile ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Mar 8 Mar - 0:43

Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
JP B a écrit:
... quand il ne s'agit tout simplement que de "[devoir] juger de l'intention en tant que celle-ci est extérieure­ment manifestée" ?

Autre chose, mon Juteux Poulet à la Bière ! Very Happy

N'est-ce pas L'ÉGLISE qui doit juger ! [sic] ? Jean-Paul Bontemps est-il l'Eglise ! [sic] ?
N'est-ce pas TOUTE L'Église qui peut juger des faits (le jugement des personnes étant réservé à l'Autorité, n'est-ce pas, Clown.Mégalomane.Inquisiteur. ? !...) ? Suspect ...
TOUTE L'Église y compris le Clown.Malhonnêtement.Insinuant. et le Juteux Poulet à la Bière eux-mêmes ! clown ...

Cela dit, ce Clown.Malhonnêtement.Insinuant. me reprocherait de juger, avec TOUTE L'Église, des faits, quand lui, Clown.Mégalomane.Inquisiteur., se permet de juger des personnes pour proclamer de sa haute Autorité qui est hérétique formel ! clown
C'est l'hôpital qui se moque de la charité...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Mar 8 Mar - 2:22

JP B a écrit:
Cela dit, ce Clown.Malhonnêtement.Insinuant. me reprocherait de juger, avec TOUTE L'Église [sic], des faits ...

Jean-Paul Bontemps et les Guérardiens sont TOUTE L'Église [sic] maintenant !?

Vous jugez un fait inconnu, tel l'intention de Ratzinger d'accepter la charge pontificale, en vous appuyant sur des faits connus qui ont un rapport certain avec le fait inconnu, cela est une présomption, all the way (à moins d'être un sot Very Happy ) !...

De plus, cette espèce de présomption s'apparente aux présomptions ad homine, c'est-à-dire qu'elle est établie par l'opération mentale du juge, puisque n'étant pas dégagée par aucune loi. Vous usurpez ainsi l'autorité en vous portant juge de ce qui n'est pas de votre compétence.

JP B a écrit:
... quand lui, Clown.Mégalomane.Inquisiteur., se permet de juger des personnes pour proclamer de sa haute Autorité qui est hérétique formel ! clown

Quel rigolo !... bounce

C'est nous qui jugeons un fait (contrairement à vous) ! Le fait que nous jugeons, c'est qu'un homme professe extérieurement l'hérésie, et, de ce fait, la loi canonique inflige une présomption juris de péché formel, c'est-à-dire une présomption établie par la loi elle-même - et non pas un juge, jusqu'à ce qu'il en apparaîsse autrement.


Je vous renvoie donc votre propre sentence :

Citation :
C'est l'hôpital qui se moque de la charité...



Je vous reviens dans les prochains jours avec une surprise !... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Mar 8 Mar - 8:58

Ainsi, le Clown.Malhonnêtement.Insinuant. fait mine de confondre

  1. la préposition "avec", d'une part ;

  2. le verbe être conjugué au présent de l'indicatif, d'autre part !

clown lol! ...

Citation :
C'est nous qui jugeons un fait (contrairement à vous) ! Le fait que nous jugeons, c'est qu'un homme professe extérieurement l'hérésie, et, de ce fait, la loi canonique inflige une présomption juris de péché formel, c'est-à-dire une présomption établie par la loi elle-même - et non pas un juge, jusqu'à ce qu'il en apparaîsse autrement.
Ce faisant, et bien que contrairement à la fausse accusation selon laquelle nous, les "guérardiens", ne jugerions pas un fait (car nous jugeons effectivement "qu'un homme professe extérieurement l'hérésie"), ce Clown.Malhonnêtement.Insinuant. me reproche de juger, avec TOUTE L'Église, des faits (avec TOUTE L'Église, y compris le Clown.Malhonnêtement.Insinuant. et le Juteux Poulet à la Bière eux-mêmes), quand lui, Clown.Mégalomane.Inquisiteur., se permet de juger des personnes ! clown

Gageons que la "surprise" sera de la même veine malhonnête de mauvaise foi...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Jeu 10 Mar - 9:27

Le "Ven 4 Mar - 12:54 (heure québécoise)
le Clown.Mégalomaniaque.Inquisiteur. a écrit:
Ça va venir ! Very Happy

Vous aimez vraiment vous faire mettre le nez dans votre caca, n,est-ce pas ?
"Ça va venir !"
Basketball Sleep

Le Claironnant.Malicieux.Insinuant. clown "[aime] vraiment [se] faire mettre le nez dans [son] caca, [n'est]-ce pas ? lol! ...


Ci-dessus, le "Mar 08 Mar 2011, 00:22"
le Charlot.Mignon.Impertinent a écrit:

[...]

Je vous reviens dans les prochains jours avec une surprise !... Very Happy

Alors, ça vient ? Basketball Basketball
Sleep Sleep

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Jeu 10 Mar - 9:36

« Une chose ne peut pas : être et ne pas être, en même temps et sous le même rapport. »
(Principe de non contradiction.)

Un “Canonnier.Maléfique.Insulteur.”, ou plutôt une “Cocotte.Malpropre.Invertie.”, véritable émule d’Escobar Artificieux, tente (ou “tante”) le "Jeu 2 Sep - 20:23", de faire accroire :

  • Qu’en écrivant « “Si tous les hommes de la planète disparaissaient”, l’Église militante disparaîtrait, mais n’étant pas la seule “Église de Notre Seigneur”, l’Église triomphante serait toujours vivante avec, peut-être, si elle n’est pas vide comme il arrivera à la fin du monde selon beaucoup de théologiens, Son Église souffrante » ; j’aurais voulu signifier qu’il n’y a pas qu’Une seule Église, par la manière dont il reproduit insidieusement mon texte, déplaçant les soulignés pour leur faire dire tout autre chose, de la manière suivante :
    Citation :

    Les diverses Eglises de NSJC !!

    JP B a écrit:
    "Si tous les hommes de la planète disparaissaient", l'Église militante disparaîtrait, mais n'étant pas la seule "Église de Notre Seigneur", l'Église triomphante serait toujours vivante avec, peut-être, si elle n'est pas vide comme il arrivera à la fin du monde selon beaucoup de théologiens, Son Église souffrante.
    _movinggreen

    Comme si dans La seule et Unique Église de Notre Seigneur, l’Église militante d’une part, l’Église souffrante d’autre part, et, enfin, l’Église triomphante, n’étaient pas distinctes !

    Or, cela a déjà été signalé ici, le: Lun Aoû 16, 2010 8:35 pm !
    Mais rien n’y fait…

    Cela dit, ce faisant, notre “Clown Mégalomane Inquisiteur” autoproclamé nie implicitement que, dans La seule et Unique Église de Notre Seigneur, il existe distinctement l’Église militante d’une part, l’Église souffrante d’autre part, et, enfin, l’Église triomphante

    En voulant trop critiquer, on finit par tomber soi-même dans l’hérésie ! Rolling Eyes


  • Qu’en reproduisant cette citation (du R.P. GOUPIL, L'Église, 1946, Laval, p. 48-49 – citant lui-même Ch. Antoine – cf. Pluchon, le "Mar Mar 17, 2009 9:16 pm"http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=31333&mforum=lelibreforumcat#31333) faite [en note (*)] le "Lun 14 Juin - 13:40" : « Remarquons que cette succession formelle ininterrompue doit s’entendre moralement et telle que le comporte la nature des choses : succession de personnes, mode électif, comme l’a voulue le Christ et l’a comprise toute l’antiquité chrétienne. Cette perpétuité n’exige donc pas qu’entre la mort du prédécesseur et l’élection du successeur il n’y ait aucun intervalle, ni même que dans toute la série des pasteurs aucun ne puisse avoir été trouvé douteux ; mais “on entend par là une succession de pasteurs légitimes telle que jamais le siège pastoral, même vacant, même occupé par un titulaire douteux, ne puisse réellement être réputé tombé en déshérence ; c’est-à-dire encore que le gouvernement des prédécesseurs persévère virtuellement dans le droit du siège toujours en vigueur et toujours reconnu, et que toujours aussi ait persévéré le souci d’élire un successeur(Ch. Antoine, De Eccl.) » ;
    je serais en contradiction, d’après ce “Crotale.Malfaisant.Insinuant.”, sycophante perfide, avec ce message personnel semi-public que j’ai écrit le 24 juin 2010 et qui se trouve reproduit , le "Ven 25 Juin - 16:00", mais sans sa mise en forme originelle conservée ci-dessous :
    Citation :



    Et
    (*) unam sanctam catholicam et apostolicam Ecclesiam
    (*) : “Credo
    Il nous faut croire, cela est nécessaire pour être dans la Foi catholique, que l’Église (même aujourd’hui dans la tourmente qui l’éprouve, et ce, jusqu’à la fin des temps tant que la fin du monde ne sera pas effective avec le retour en Gloire de Jésus-Christ) est toujours Une et unique, Sainte, Catholique et Apostolique.

    Comment est-elle apostolique ?
    Par la succession ininterrompue de ses Pasteurs ayant, au moins matériellement (c’est-à-dire au moins en puissance du fait de leur nomination) le pouvoir juridictionnel (ou au moins le pouvoir sacramentel complet de l’Ordre reçu lors d’un Sacre épiscopal sans mandat du fait de l’absence actuelle de l’Autorité dans l’Église) et cela, depuis les Apôtres, précisément.

    Or, si, nécessairement, l’Église même aujourd’hui est encore et toujours apostolique par ses Pasteurs, quels sont ceux-ci qui lui assurent cette apostolicité ?
    Il est nécessaire, pour la survie même de l’Église, que Dieu, qui “ne change pas”, ne peut pas ne pas vouloir pour sa Sainte Épouse, le Corps mystique de Notre-Seigneur Lui-même [cette sauvegarde de l’Apostolicité, note essentielle de la Sainte Église – entre crochets sous entendu]. En effet, cette Apostolicité est partie intégrante de la Constitution divine de l’Église Catholique.

    Certes, l’apostolicité de l’Église n’est pas, dans la tourmente actuelle, assurée formellement : ceux qui devraient détenir la Juridiction n’ont, en fait, “de facto”, aucun pouvoir. Toutefois, nous parlons là de ceux qui, “de jure”, devraient détenir la Juridiction, et qui, pour cette raison, sont nécessairement ceux (avec aussi les Évêques sacrés sans mandat du fait de l’absence actuelle de l’Autorité dans l’Église) qui assurent ainsi, mais seulement materialiter, la succession de l’apostolicité.
    En effet, la succession formelle n’existe pas aujourd’hui. Et donc, supprimez la succession matérielle, il ne reste plus rien de l’Apostolicité, note pourtant essentielle à l’Église.
    Autrement dit, plus d’Apostolicité, plus d’Église, malgré l’existence encore de croyants catholiques.
    Plus d’Apostolicité, et donc, plus de hiérarchie, les croyants catholiques se réduisent alors à l’individualité de chacun d’eux ; l’Église est morte, ce qui est une hérésie !

    Personne n’est obligé d'adhérer à la thèse de “Cassiciacum” car elle n’étant pas imposée par l’Église, mais (quoi qu’en disent de son auteur ceux qui ne le connaissent pas et dont il est rien moins sûr qu’il ne la défendrait pas encore aujourd’hui sous Joseph RATZINGER puisqu’il l’a déclarée inchangée sous Karol WOJTYLA [alors qu’elle n’analysait que le cas de “Paul VI”] dès la première page [dernier §] de son exposition [p. 7 du N° 1 des Cahiers]) elle représente la seule position qui ne soit pas vaticandeuse, tout comme les autres sédévacantistes, mais elle, TOUT EN RESPECTANT L'APOSTOLICITÉ

    Pour comprendre cela il faut non seulement avoir la Foi en l’indéfectibilité de l’Église, condition essentielle et principale, mais, de plus, être réaliste, c’est-à-dire accepter la distinction philosophique thomiste entre la matière et la forme dans un composé hylémorphique (c’est-à-dire qui ne soit pas un pur esprit), en un mot, être docile à la réalité des choses !…

    En effet,
    ce “Cobra.Malintentionné.Insinuant” a écrit:

    Voici une citation que Jean-Paul Bontemps envoie à tout bout de champs afin de démontrer que la succession apostolique ne peut s'interrompre :

    JiPiBi a écrit:
    « Remarquons que cette succession formelle ininterrompue doit s’entendre moralement et telle que le comporte la nature des choses : succession de personnes, mode électif, comme l’a voulue le Christ et l’a comprise toute l’antiquité chrétienne. Cette perpétuité n’exige donc pas qu’entre la mort du prédécesseur et l’élection du successeur il n’y ait aucun intervalle, ni même que dans toute la série des pasteurs aucun ne puisse avoir été trouvé douteux ; mais “on entend par là une succession de pasteurs légitimes telle que jamais le siège pastoral, même vacant, même occupé par un titulaire douteux, ne puisse réellement être réputé tombé en déshérence ; c’est-à-dire encore que le gouvernement des prédécesseurs persévère virtuellement dans le droit du siège toujours en vigueur et toujours reconnu, et que toujours aussi ait persévéré le souci d’élire un successeur.” (Ch. Antoine, De Eccl.)

    Or, notre Jean-Paul international affirme lui-même un peu plus loin :
    Jean-Paul Bontemps a écrit:
    En effet, la succession formelle n’existe pas aujourd’hui. Et donc, supprimez la succession matérielle, il ne reste plus rien de l'Apostolicité, note pourtant essentielle à l’Église.
    _movinggreen

    Or, je l’ai rappelé en tête de ce message, selon le principe de non contradiction, « une chose ne peut pas : être et ne pas être, en même temps et sous le même rapport. »

    Et précisément je ne parle pas, dans ces citations de la même chose sous le même rapport : dans la citation du R.P. GOUPIL, il s’agit de la succession formelle assurée même en cas de vacance du Saint Siège par la possibilité, selon Ch. Antoine, « d’élire un successeur » de Pierre, tandis que dans mon propre texte, il s’agit de la succession formelle qui, en considérant la déchéance au moins materialiter de toute l’Église hiérarchique, n’est plus assurée formellement car il n’y a plus d’électeurs formaliter !
    Les deux choses ne sont pas « sous le même rapport » : les conditions ne sont pas les mêmes…

    Mais notre artificieux “Chenapan.Mégalomane.Inquisiteur.” autoproclamé devait (ou aurait dû s’il n’était si malintentionné) le savoir :
    De ce que je dis ci-dessus, la preuve en est donnée ici, le "Jeu 15 Juil - 18:48" (soit un bon mois et demi avant son insidieuse attaque), où je m’exprime clairement sur la question, ce que ne pouvais pas ignorer cette “Canaille.Malveillante.Insinuante.” à qui je m’adressais expressément :
    Citation :

    Soyons clairs : je sais, cela est évident pour tout le monde, que pour vous (pas seulement C.M.I. ... mais quasi tous les membres de "Te Deum") "les éléments concrets qui servaient de substratum" à la succession Apostolique ont aujourd'hui (depuis un demi siècle environ) disparu.

    Il faut donc dire clairement ceci : aujourd'hui la succession Apostolique n'est, pour vous, assurée qu'abstraitement dans la survivance théorique (quoique non irréelle) de la personne morale assumée par ce substratum.

    Mais qui nous dit que la succession Apostolique n'est éventuellement assurée que par une personne morale ?
    Sans Pape physiquement existant et, simultanément sans électeurs potentiels physiquement existants, comment, si la continuité de la succession Apostolique assurée seulement par une personne morale n'est qu'hypothétique (et, partant, douteuse), n'y a-t-il pas rupture ?
    Naz, Dictionnnaire de droit canonique, t. VI col 1420-1421, en parlant de la survivance de la personne morale, parle-t-il, précisément, de la succession Apostolique ?

    Pour clarifier le problème :
    La succession Apostolique, physiquement absente en cas de vacance du Siège Apostolique, ne se réfugie-t-elle pas dans la personne morale représentée par les électeurs potentiels physiquement existants ?
    Si oui, ceux-ci également disparus, que reste-t-il comme "personne morale" ? ...

    Or, par sa méthode inquisitoriale tandis que ce n’est pas son rôle, ce serpent est malintentionné : il ne fait que tendre des pièges à tous ceux qui n’ont pas l’heur de penser en toute chose exactement comme lui et de chercher des poux dans la tête de son prochain.
    C’est pourquoi nous prions St Ignace de Loyola pour lui, en raison de cet extrait de la « Supposition préalable » (N° 22) au début de ses « Exercices spirituels » :
    Citation :
    […] il faut présupposer que tout homme vraiment chrétien doit être plus disposé à justifier une proposition obscure du prochain qu’à la condamner. […]

    Cela dit, fort judicieusement,
    un ami a écrit:

    Le « “pape” materialiter » n’est pas pape. Tous ses actes officiels sont donc nuls de plein droit : nuls et non avenus. Cependant, là où la survie de l’Eglise, sous son aspect société humaine, est en jeu, il y a suppléance. Non pas que le « “pape” materialiter » ait alors juridiction. Non point. Mais l’acte de nomination, de soi invalide (par défaut de juridiction), est valide par suppléance de juridiction.

    Si l’on n’admet pas cela, alors l’Eglise disparaît sous son aspect société humaine. Et donc c’est l’Eglise militante tout court qui disparaît irrémédiablement. En effet, l’Eglise est divine, c’est entendu. Mais le Christ a fondé l’Eglise comme société divine et humaine. S’il n’y a plus d’électeurs du pape, alors il n’y a plus de succession telle que voulue et instituée par le Christ. [On] vous renvoie aux écrits de l’Abbé Zins, penseur non pas de l’éclipse mais de la mort (déjà consommée) de l’Eglise militante en tant que société humaine, et donc penseur de la mort déjà consommée de l’Eglise militante telle que le Christ l’a instituée. Si cela était, la fin du monde aurait déjà eu lieu : « trop tard pour la fin du monde ! ». Mais comme la fin du monde n’a pas encore eu lieu, les tenants de la mort de l’Eglise en tant que société humaine font mentir le Christ en ses divines promesses (« non praevalebunt »).

    Ou alors on transforme l’Eglise militante au gré de ses espérances en l’avènement d'un “saint pape” et d’un “grand monarque”... Une Eglise qui n’est pas une société humaine. Une Eglise sans hiérarchie. Une Eglise an-archique... pour des anarchistes de la pensée (?) et de la croyance. Ce “sédévacantisme”-là est fils de Jean Hus et il n’est rien d’autre qu’un nouvel avatar du protestantisme.

    (Souligné par JP B.)

    Je n’ai rien d’autre à ajouter que de demander à tous de bien réfléchir avant de juger, du haut de leur incompétence, dédaigneusement « la thèse »…


  • Que vient encore faire cette histoire (le "Jeu 2 Sep - 21:00") de « secte maçonnique » ?
    N’aurais-je pas ici, le "Sam 17 Juil - 23:18", fait « amende honorable » ?

    Mais il est vrai qu’avec de tels énergumènes aucune amende honorable ne tient, aucune pitié pour personne : il faut à tout prix toujours condamner…


  • Et tout est à l’avenant ! Rolling Eyes

C’est ainsi qu’en jugeant constamment de manière inconsidérée ceux qui n’ont pas l’heur, à leurs yeux, de penser en tout et toujours comme eux, ces malheureuses personnes tombent elles-mêmes, je le répète, dans l’hérésie ! Rolling Eyes (materialiter, s'entend…)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Jeu 10 Mar - 9:38

Le "Ven 4 Mar - 12:54 (heure québécoise)
le Clown.Mégalomaniaque.Inquisiteur. a écrit:
Ça va venir ! Very Happy

Vous aimez vraiment vous faire mettre le nez dans votre caca, n,est-ce pas ?
"Ça va venir !"
Basketball Sleep

Le Claironnant.Malicieux.Insinuant. clown "[aime] vraiment [se] faire mettre le nez dans [son] caca, [n'est]-ce pas ? lol! ...


Ci-dessus, le "Mar 08 Mar 2011, 00:22"
le Charlot.Mignon.Impertinent a écrit:

[...]

Je vous reviens dans les prochains jours avec une surprise !... Very Happy

Alors, ça vient ? Basketball Basketball



Voici manifestée, par les liens qui suivent, la mauvaise foi du "Crotale.Menteur.Insinuant." qui déforme à l'envie les réponses qu’on lui donne s’il ne trouve pas de défaut chez son adversaire est patente…
(Cf. http://messe.forumactif.org/t2918p30-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#57051 ;
http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56886 ;
http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56940 ;
http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56948 et http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56965 ;
etc., etc. No )


http://messe.forumactif.org/t2917p45-tous-les-membres-de-t-d-l-intention-de-j-ratzinger#56967 :
Sophiste !

C.M.I. n’est qu'un faussaire et un imposteur !

http://messe.forumactif.org/t2135p165-la-mauvaise-foi-d-un-mal-intentionne#56969 :
JP B a écrit:
Dernières âneries et manifestations de mauvaise foi :

  • http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56923

  • http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56940

  • http://messe.forumactif.org/t2918p15-jean-paul-bontemps-aurait-il-l-obligeance#56965

  • http://messe.forumactif.org/t2909p30-les-conditions-pour-etre-pape#56944

  • http://messe.forumactif.org/t2909p30-les-conditions-pour-etre-pape#56966

  • http://messe.forumactif.org/t2917p45-tous-les-membres-de-t-d-l-intention-de-j-ratzinger#56967


Cela dit, dans un message de ce fil, un peu plus haut, le Clown.Malhonnêtement.Insinuant. fait mine de confondre
  1. la préposition "avec", d'une part ;

  2. le verbe être conjugué à la troisième personne du singulier dans le présent de l'indicatif, d'autre part !
clown lol! ...

Citation :
C'est nous qui jugeons un fait (contrairement à vous) ! Le fait que nous jugeons, c'est qu'un homme professe extérieurement l'hérésie, et, de ce fait, la loi canonique inflige une présomption juris de péché formel, c'est-à-dire une présomption établie par la loi elle-même - et non pas un juge, jusqu'à ce qu'il en apparaîsse autrement.
Ce faisant, et bien que contrairement à la fausse accusation selon laquelle nous, les "guérardiens", ne jugerions pas un fait (car nous jugeons effectivement "qu'un homme professe extérieurement l'hérésie"), ce Clown.Malhonnêtement.Insinuant. me reproche de juger, avec TOUTE L'Église, des faits (avec TOUTE L'Église, y compris le Clown.Malhonnêtement.Insinuant. et le Juteux Poulet à la Bière eux-mêmes), quand lui, Clown.Mégalomane.Inquisiteur., se permet de juger des personnes ! clown

Gageons que la "surprise" sera de la même veine malhonnête de mauvaise foi...
Sleep Sleep

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Jeu 10 Mar - 15:18

Le Jaillissant Pet de Baleine ne perd rien pour attendre ... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Jeu 10 Mar - 15:33

Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
Le Jaillissant Pet de Baleine ne perd rien pour attendre ... Smile
Laughing
Salut, charlot ! lol!
Passé une bonne nuit ?

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Jeu 10 Mar - 15:38

JP B a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator a écrit:
Le Jaillissant Pet de Baleine ne perd rien pour attendre ... Smile
Laughing
Salut, charlot ! lol!
Passé une bonne nuit ?

Certainement, et vous !? Laughing

Je viens de voir comme vous que Wulfrano est officiellement de retour (il va y avoir de l'humour - et des pleurs - dans l'air) ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Jeu 10 Mar - 19:00

JP B a écrit:

Cela dit, ce faisant, notre “Clown Mégalomane Inquisiteur” autoproclamé nie implicitement que, dans La seule et Unique Église de Notre Seigneur, il existe distinctement l’Église militante d’une part, l’Église souffrante d’autre part, et, enfin, l’Église triomphante

Tel qu'il fut déjà expliqué au vieux et Jaunissant Pet de Bouc, je ne crois pas qu'il y ait plusieurs Eglises de Notre Seigneur, mais une seule dont l'Eglise militante représente une partie de cette Eglise Une et non une autre Eglise en tant que telle !...

Mais si le Joufflu Pachyderme Blasant préfère y voir plusieurs Eglises de Notre Seigneur ... libre à lui de se prendre le Crédo en plein dentier et tomber - réellement, lui - dans l'hérésie !... king

JP B a écrit:
Comment est-elle apostolique ?
Par la succession ininterrompue de ses Pasteurs ayant, au moins matériellement (c’est-à-dire au moins en puissance du fait de leur nomination) le pouvoir juridictionnel (ou au moins le pouvoir sacramentel complet de l’Ordre reçu lors d’un Sacre épiscopal sans mandat du fait de l’absence actuelle de l’Autorité dans l’Église) et cela, depuis les Apôtres, précisément.

Autre question subsidiaire : l'Apostolicité pour être légitime doit-elle être formelle et matérielle !?

Le Jactant Pachyderme Ballotant affirme que l'Eglise est Apostolique par la succession de Pasteurs qui ont au moins matériellement - c'est-à-dire en puissance - le pouvoir juridictionnel.

Le problème est qu'une juridiction en puissance [on attend encore et encore les citations d'auteurs autorisés définissant la chose] n'est pas une juridiction, et que malheureusement la note d'Apostolicité de l'Eglise catholique se dégage sur le plan de la juridiction et non pas d'une juridiction qui n'existe pas encore !

En outre, le Jasant Pet Bactérien tente un tour de force en affirmant : « ou au moins le pouvoir sacramentel complet de l’Ordre reçu lors d’un Sacre épiscopal sans mandat du fait de l’absence actuelle de l’Autorité » tentant ainsi de réduire au seul sacre épiscopal la succession apostolique, ce que les Virgo-Maria ainsi que les FSSPX font amplement eux aussi.

JP B a écrit:
Certes, l’apostolicité de l’Église n’est pas, dans la tourmente actuelle, assurée formellement : ceux qui devraient détenir la Juridiction n’ont, en fait, “de facto”, aucun pouvoir.

Suivant les songes « théologiques » du Joufflu Pet de Baleine, ceux qui devraient détenir la Juridiction n'ont en fait aucun pouvoir, autrement dit, l'Eglise ne serait plus Apostolique en fait.

Cette observation fut d'ailleurs confirmé lorsque le Jaillissant Pet Bougonnant affirma spontanément les paroles suivantes :

JP B a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:

[...]

L'Eglise, Une, Sainte, Catholique, et [illégitimement] Apostolique, selon JP ...
Précision, votre honneur :
L'Église, Une, Sainte, Catholique, et [en puissance] Apostolique, selon JP, OK !

Notons toutefois que le Juteux Pet de Bouc s'est judicieusement rétracté par la suite ...

En outre, le Jars Pontifiant et Bedonnant affirme ici que :

JP B a écrit:
... ceux qui devraient détenir la Juridiction n’ont, en fait, “de facto”, aucun pouvoir ...

Quand bien même il disait déjà sur Te Deum :

JP B a écrit:
Nous affirmons tous, à la suite de St Pie X (Pascendi Dominici gregis) que les modernistes (qui ont malheureusement pris le pouvoir dans la Sainte Eglise) "sont les pires ennemis de l'Eglise."

Ce à quoi nous lui avions répondu :

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
JP B a écrit:

Nous affirmons tous, à la suite de St Pie X (Pascendi Dominici gregis) que les modernistes (qui ont malheureusement pris le pouvoir dans la Sainte Eglise) "sont les pires ennemis de l'Eglise."

Bravo !

Et une perle de plus ....

Et lui-même d'expliciter cette même contradiction en précisant ici :

JP B a écrit:
... le pouvoir dans la Sainte Eglise ?
(Pouvoir de facto, j'entends et entendais déjà, et non de jure ...

Mais probablement que le Jars Pontifical Ballonant nous répondra qu'il ne s'agit pas de la même chose considérée sous le même rapport afin de ne pas avoir l'air plus idiot qu'il ne l'est déjà amplement ... Smile


JP B a écrit:
En effet, la succession formelle n’existe pas aujourd’hui. Et donc, supprimez la succession matérielle, il ne reste plus rien de l’Apostolicité, note pourtant essentielle à l’Église.

Encore ici on évite de préciser que la succession Apostolique pour être légitime doit être formelle et matérielle.

Conséquemment, la succession formelle n'existant plus, selon la Jaunissante Patate Bontemps, l'Eglise est donc illégitimement apostolique !...



J'arrête ici de décortiquer le texte de Jean-Paul Bontemps parce que sinon je sens que je vais y passer toute la journée ...


Dernière édition par Carolus.Magnus.Imperator le Jeu 10 Mar - 20:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Jeu 10 Mar - 19:14

http://messe.forumactif.org/t2119p75-le-grand-livre-des-plus-fameuses-betises-de-jean-paul-bontemps#61098

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Jeu 10 Mar - 22:18

Je vous reviens plus tard, étant occupé et ayant été absent tout l'après-midi, mais je n'irai certes pas consulter les âneries qu'un Clown.Maladivement.Insolent. a pu écrire sur mon compte dans http://messe.forumactif.org/t2119p75-le-grand-livre-des-plus-fameuses-betises-de-jean-paul-bontemps#61098
lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Jeu 10 Mar - 22:55

JP B a écrit:
Je vous reviens plus tard, étant occupé et ayant été absent tout l'après-midi, mais je n'irai certes pas consulter les âneries qu'un Clown.Maladivement.Insolent. a pu écrire sur mon compte dans http://messe.forumactif.org/t2119p75-le-grand-livre-des-plus-fameuses-betises-de-jean-paul-bontemps#61098
lol!

Arrête de faire ta moumoune !...

Vous êtes trop curieuse pour ne pas aller voir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Ven 11 Mar - 2:52

Je ne sais si le message posté à 17 heures (heure française) par notre Colossal.Menteur.Incontinent est la fameuse "surprise" annoncée depuis maintenant plus de trois semaines, mais quand je disais que cela serait de la même veine malhonnête de mauvaise foi que ce qui est donné par les liens de ce message, je ne me trompais pas :
C.M.I. a écrit:

JP B a écrit:

Cela dit, ce faisant, notre “Clown Mégalomane Inquisiteur” autoproclamé nie implicitement que, dans La seule et Unique Église de Notre-Seigneur, il existe distinctement l’Église militante d’une part, l’Église souffrante d’autre part, et, enfin, l’Église triomphante

Tel qu'il fut déjà expliqué au vieux et Jaunissant Pet de Bouc, je ne crois pas qu'il y ait plusieurs Eglises de Notre Seigneur, mais une seule dont l'Eglise militante représente une partie de cette Eglise Une et non une autre Eglise en tant que telle !...

Mais si le Joufflu Pachyderme Blasant préfère y voir plusieurs Eglises de Notre Seigneur ... libre à lui de se prendre le Crédo en plein dentier et tomber - réellement, lui - dans l'hérésie !... king

Comment le Clown.Malfaisant.Insinuant peut-il dire que, dans la seule Église de Notre-Seigneur, je verrais « plusieurs Eglises » quand j’ai parlé, malgré les distinctions classiques, de « La seule et Unique Église de Notre-Seigneur » ? Suspect


C.M.I. a écrit:

JP B a écrit:
Comment est-elle apostolique ?
Par la succession ininterrompue de ses Pasteurs ayant, au moins matériellement (c’est-à-dire au moins en puissance du fait de leur nomination) le pouvoir juridictionnel (ou au moins le pouvoir sacramentel complet de l’Ordre reçu lors d’un Sacre épiscopal sans mandat du fait de l’absence actuelle de l’Autorité dans l’Église) et cela, depuis les Apôtres, précisément.

Autre question subsidiaire : l'Apostolicité pour être légitime doit-elle être formelle et matérielle ! [sic : pourquoi un point d’exclamation pour terminer une question ?…]?

Le Jactant Pachyderme Ballotant affirme que l'Eglise est Apostolique par la succession de Pasteurs qui ont au moins matériellement - c'est-à-dire en puissance - le pouvoir juridictionnel.

Le problème est qu'une juridiction en puissance [on attend encore et encore les citations d'auteurs autorisés définissant la chose] n'est pas une juridiction, et que malheureusement la note d'Apostolicité de l'Eglise catholique se dégage sur le plan de la juridiction et non pas d'une juridiction qui n'existe pas encore !

L’Apostolicité, pour être pleinement légitime, doit être formelle et matérielle.
Formellement, elle est assurée par la hiérarchie sacrée avec, à sa tête, le Pape. Celui-ci peut être absent, en cas de vacance du Saint-Siège, s’il demeure des électeurs du Pape capables d’en pourvoir un à la tête de l’Église car la hiérarchie sacrée est une personne morale.
Matériellement, l’Apostolicité ne peut être assurée que par des personnes physiques, appartenant au moins matériellement à la hiérarchie sacrée, en liaison ininterrompue avec les Apôtres.
S’il n’y a plus ni pape en puissance ni électeur du pape, comme le proclame les super sédévacantistes du forum "Tenu par des Dames" en général et le Clown.Mégalomaniaque.Inquisiteur en particulier, l’Apostolicité est matériellement rompue et, donc, l’Église est morte !…


C.M.I. a écrit:

En outre, le Jasant Pet Bactérien tente un tour de force en affirmant : « ou au moins le pouvoir sacramentel complet de l’Ordre reçu lors d’un Sacre épiscopal sans mandat du fait de l’absence actuelle de l’Autorité » tentant ainsi de réduire au seul sacre épiscopal la succession apostolique, ce que les Virgo-Maria ainsi que les FSSPX font amplement eux aussi.

Voilà une belle CALOMNIE basée sur un JUGEMENT TÉMÉRAIRE  !
Ce que j’ai voulu dire c’est que les Évêques sacrés « sans mandat (romain) du fait de l’absence actuelle de l’Autorité » peuvent participer, comme ceux qui possèdent au moins matériellement le pouvoir de Juridiction, à l’Apostolicité matérielle entendue comme ci-dessus.
Je n’ai jamais voulu dire (je me suis assez disputé là-dessus avec LHR) que la Juridiction dépendait du pouvoir sacramentel du sacre épiscopal ! Il m’est même arrivé de citer le Cardinal de Mazarin, simple laïc, comme participant au pouvoir juridictionnel et donc à l’Apostolicité…


C.M.I. a écrit:

JP B a écrit:
Certes, l’apostolicité de l’Église n’est pas, dans la tourmente actuelle, assurée formellement : ceux qui devraient détenir la Juridiction n’ont, en fait, “de facto”, aucun pouvoir.

Suivant les songes « théologiques » du Joufflu Pet de Baleine, ceux qui devraient détenir la Juridiction n'ont en fait aucun pouvoir, autrement dit, l'Eglise ne serait plus Apostolique en fait.

Et comment notre Clown.Mégalomane.Inquisiteur voit-il, explique-t-il, lui le grand savant universel, l’apostolicité de l’Église aujourd’hui ?


Passons sur la suite qui n’est que du blablabla !


C.M.I. a écrit:

JP B a écrit:
Je vous reviens plus tard, étant occupé et ayant été absent tout l'après-midi, mais je n'irai certes pas consulter les âneries qu'un Clown.Maladivement.Insolent. a pu écrire sur mon compte dans http://messe.forumactif.org/t2119p75-le-grand-livre-des-plus-fameuses-betises-de-jean-paul-bontemps#61098
lol!

Arrête de faire ta moumoune !...

Vous êtes trop curieuse pour ne pas aller voir ...

Eh non, ma grande ! Je ne suis pas allé voir et, sois-en assurée, je n’irai pas voir ta mélasse malpropre, nauséabonde, malhonnête et ridicule : je n’ai pas de temps à perdre…




_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Ven 11 Mar - 3:07

lol!

Jean-Paul est en colère ... Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Ven 11 Mar - 3:28

JP B a écrit:
Eh non, ma grande ! Je ne suis pas allé voir et, sois-en assurée, je n’irai pas voir ta mélasse malpropre, nauséabonde, malhonnête et ridicule : je n’ai pas de temps à perdre…




Mais si, ma Poule, tu vas aller voir, et tu le sais, tu le sais très bien, vieille commère que tu es Laughing ... cesse donc de parler impulsivement. Tu es en ménopause !? Laughing


Là, j'hésite à répondre encore à Jeanne-Paule !... J'hésite parce que je sens qu'elle fera prochainement une crise cardiaque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Ven 11 Mar - 9:39

"Jean-Paul est en colère" ?
Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! lol!

Je me foutais seulement de ta fiole, grande nigaude, en employant comme toi des grands caractères et des couleurs inutiles...

Cela dit, c'est tout ce que tu as trouvé à répondre ?
C'est peu !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Sam 19 Mar - 6:39

Après que le "Mer 16 Fév 2011, 19:55 (heure française) C.M.I. eût écrit
Citation :
Mon p'tit Paul, je vais revenir éventuellement sur votre long texte que vous nous assénez un peu partout depuis des lustres ...

P.S.: Vous allez déchanter ! Very Happy
Après que le "Ven 4 Mar - 12:41 (heure québécoise) je lui eus répondu
Citation :

[…]

Où en sommes-nous, après plus de 15 jours ?
lol!

[…]

Le "Ven 4 Mar - 12:54 (heure québécoise)
C.M.I. a écrit:
Ça va venir ! Very Happy

[…]
"Ça va venir !"
Sleep Sleep


Le "Mar 08 Mar 2011, 00:22"
C.M.I a écrit:

[...]

Je vous reviens dans les prochains jours avec une surprise !... Very Happy

Après plus de quatre semaines,nous attendons toujours ! Basketball Basketball Sleep Sleep

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolus.Magnus.Imperator
Baptisé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Sam 19 Mar - 14:19

T'inquiètes pas ... faut juste que je prenne le temps de finir mon truc ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Sam 19 Mar - 15:15

Le même super excité, déjà cité plus haut, (qui, ici, se prend pour l'Église enseignante) le lundi 7 mars 2011 à "9:19" (heure québécoise)
a écrit:

B JP a écrit:
Eh bien ! Gégé, pas de réponse ?
Oh ! Tu crois que je n'ai rien d'autre à foutre que de rester scotcher sur mon ordi toute la journée !

Très bonne ta question ou du moins, tu fais mieux que d'habitude car poser des questions ne peut JAMAIS être une mauvaise chose :
Citation :
J. Ratzinger a-t-il l'intention de réaliser le bien-finalité de l'Eglise
Premièrement :
cette question touche le for interne, et par conséquent nul même pas l'Eglise n'a prétendu avoir la capacité de répondre sur le for interne des personnes qu'elle a jugées.

[...]

Je me permets de rajouter que cette notion qui consiste à juger le for interne du pape pour savoir s'il est pape (dans le cas ou l'on juge que le pape a bien l'intention de vouloir le bien de l'Eglise) est une notion Guérardo-lefèbvriste.

[...]

Pourtant,
Sa Sainteté le Pape Léon XIII ("Apostolicæ curæ") a écrit:
l'Église doit juger de l'intention en tant que celle-ci est extérieure­ment manifestée.
(Souligné par JP B.)
lol!
(Répété de nombreuses fois sur le forum "Tenu par des Dames" ! clown ...)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Clown.Maladivement.Imposteur.   Aujourd'hui à 20:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Clown.Maladivement.Imposteur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lobsang Rampa l'imposteur !
» Le clown triste
» Mahomet l'imposteur, inventeur de l'islam
» Fitna : Réponse à un imposteur
» Slava, le clown.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: