Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Lun 21 Mar - 3:57

Bien qu’il nous semble que la conversion d’un “pape” vaticandeux (materialiter, c’est-à-dire non formel) soit très peu probable et que, humainement, cela ne paraisse pas LA “solution” à la crise actuelle, la conversion d’un renégat, “pape” en puissance (non « en acte », c’est-à-dire materialiter), est-elle possible ?

Du temps qu’il ne possédait seulement que la promesse de devenir Pape, Simon-Pierre renia par trois fois Jésus-Christ dans la cour du Grand-Prêtre avant que le coq ne chante, et cela ne l’empêcha pas cependant, grâce au regard de Notre-Seigneur, de regretter sa faute puis, après l’avoir réparée par sa triple déclaration d’amour, de devenir réellement Pape (formaliter)…

Josef Ratzinger est un renégat ? Simon-Pierre l’était également !…
Celui-ci le fut par peur et non pas celui-là ? Il le fut, lui, le bouillant Apôtre qui aimait Jésus plus que tous les autres et Lui avait promis de Le suivre jusqu’à la mort, qui était avec Jésus en chair et en os depuis trois ans, etc., par peur… d’une servante ! Et pourtant, lui le renégat, s’est bien converti ! Et néanmoins certains voudraient qu’il fût impossible à Josef Ratzinger de se convertir…
Cela dit, nous ne pensons pas, à vue humaine, que se soit là, répétons-le, LA “solution” à la crise actuelle.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Jacques



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Lun 21 Mar - 19:02

Cher JP B,

En effet, je ne crois pas qu'il soit possible de douter qu'un "pape materialiter" puisse se convertir.
Toute personne est capable de se convertir même si certaines y ont mis davantage d'obstacles que d'autres.

La question est plutôt celle-ci : est-il possible qu'un sujet désigné à la Papauté, mais qui n'est pas réellement Pape, contredisant dans son magistère certaines vérités infailliblement enseignées par ses prédécesseurs, puisse en se convertissant devenir véritablement Pape ?

Voilà qui me semble moins évident. Cependant, l'Abbé Ricossa écrivait dans le n° 55 de Sodalitium (note 69 p. 70) :
Citation :
Dans son Tractatus de Papa (Lecoffre, Paris-Lyon, tome I, 1869, pp. 546-550) le canoniste jésuite Marie-Dominique Bouix (1808-1870) cite abondamment le De potestate Papæ et Concilii du Cardinal Jérôme Albani (1504-1591) créé Cardinal de Saint-Jean à la Porte Latine par Saint Pie V en 1570, et résume ainsi la thèse d’Albani en question: “Papa factus hæreticus, si resipiscat ante sententiam declaratoriam, jus Pontificium ipso facto recuperat, absque nova Cardinalium electione aliave solemnitate” (“Le Pape hérétique, s’il se ravise avant la sentence déclaratoire, récupère par le fait même le Pontificat, sans nouvelle élection par des Cardinaux ou une quelque autre solennité juridique”). C’est Mgr Sanborn qui m’a signalé ce texte et je l’en remercie.

Bonne journée et union de prières.

Jean-Jacques

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Mar 22 Mar - 3:27

Pourquoi, en effet, "Dieu [a-t-il choisi] nécéssairement pour [l'établissement] de son Église, un membre de la clique de renégatS qui", sauf St Jean, L'ont abandonné lors de Sa Passion ?
Hein ! Edouard Marie Laugier...

Et si toute "la clique de renégatS " s'est convertie sauf Judas Iscariote ; que tous ses membres sauf celui-ci sont devenus de grands Apôtres ; pourquoi celle d'aujourd'hui ne se convertirait-elle pas et ses membres ne rétabliraient-ils pas la Hiérarchie sacrée ?

"Toute [sic] les conversions des vivants sont possibles, même l'âme la plus ancrée dans la haine de Dieu", Gardian. "Il n'y a que les damnés et les démons qui ne peuvent pas se convertir, non parce que c'est impossible à Dieu mais parce qu'Il l'a établit ainsi et ne contredit pas ses Lois."
Mais alors il n'est pas utopique, bien qu'humainement cela soit très peu probable, d'envisager ces conversions au moyen de celle de qui est assis matériellement – c'est-à-dire (à l'adresse des Clowns.Maladivement.Insinuants. qui, sur le forum "Tenu par des Dames", se gargarisent avec cet adverbe utilisé là à ce propos) NON FORMELLEMENT – sur le Siège du Bienheureux Pierre... Very Happy

Quelle "confusion" y aurait-il alors "pour ceux qui croient à tort que ratzinger actuellement est pape catholique", hein ! joseph-olivier-guinand ?...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Mar 22 Mar - 11:37

Cela dit, Edouard Marie Laugier, si nous nous intéressions au fond du problème plutôt qu'aux questions secondaires... Non ? bounce
lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Mer 23 Mar - 1:17

JP B a écrit:
Cela dit, Edouard Marie Laugier, si nous nous intéressions au fond du problème plutôt qu'aux questions secondaires... Non ? bounce
lol!

Tout à fait.

Le fond du problème étant de savoir quelle place occupe les occupants du Vatican
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Mer 23 Mar - 1:50

Edouard Marie Laugier a écrit:

[...]

Le fond du problème étant de savoir quelle place occupe les occupants du Vatican

Négatif !
Le fond du problème, dans le présent fil, est de savoir, comme déjà demandé ce matin à "01:27", ceci

  1. Pourquoi "Dieu [a-t-il choisi] nécéssairement pour [l'établissement] de son Église, un membre de la clique de renégatS qui", sauf St Jean, L'ont abandonné lors de Sa Passion ?

  2. Et si toute "la clique de renégatS " s'est convertie sauf Judas Iscariote ; que tous ses membres sauf celui-ci sont devenus de grands Apôtres ; pourquoi celle d'aujourd'hui ne se convertirait-elle pas et ses membres ne rétabliraient-ils pas la Hiérarchie sacrée ?

  3. "Toute [sic] les conversions des vivants sont possibles, même l'âme la plus ancrée dans la haine de Dieu", Gardian. "Il n'y a que les damnés et les démons qui ne peuvent pas se convertir, non parce que c'est impossible à Dieu mais parce qu'Il l'a établit ainsi et ne contredit pas ses Lois."
    Mais alors il n'est pas utopique, bien qu'humainement cela soit très peu probable, d'envisager ces conversions au moyen de celle de qui est assis matériellement – c'est-à-dire (à l'adresse des Clowns.Maladivement.Insinuants. qui, sur le forum "Tenu par des Dames", se gargarisent avec cet adverbe utilisé là à ce propos) NON FORMELLEMENT – sur le Siège du Bienheureux Pierre... Very Happy

    Quelle "confusion" y aurait-il alors "pour ceux qui croient à tort que ratzinger actuellement est pape catholique", hein ! joseph-olivier-guinand ?...

lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Mer 23 Mar - 12:28

"Le problème de savoir quelle place occupe les occupants du Vatican" est, très exactement, celui de ce fil : "La thèse de “Cassiciacum”".

Tout autre message qui ne concerne pas le présent fil, "La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?" sera purement et simplement supprimé ! Surtout s'il est posté en esprit de provocation manifeste... (Ce qui n'était exceptionnellement pas le cas avec le dernier, ci dessus, d'Edouard Marie Laugier.)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Jeu 24 Mar - 2:55

JP B a écrit:
"Le problème de savoir quelle place occupe les occupants du Vatican" est, très exactement, celui de ce fil : "La thèse de “Cassiciacum”".

Tout autre message qui ne concerne pas le présent fil, "La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?" sera purement et simplement supprimé ! Surtout s'il est posté en esprit de provocation manifeste... (Ce qui n'était exceptionnellement pas le cas avec le dernier, ci dessus, d'Edouard Marie Laugier.)

Les Saints Apôtres quoi qu'éclairés de l'enseignement de Notre Seigneur Jésus Christ n'étaient pas confirmés dans la Foi ils n'avaient à ce moment là, celui de l'abandon du seigneur devant son supplice, pas reçu l'Esprit Saint: ils étaient "ignorants", du moins imparfaitement éclairés.

Ratzinger et sa clique, eux, ont reçu les grâces du Saint Esprit, les grâces du sacerdoce et pour les prédécesseurs, (roncalli >> Wojtyla) la plénitude du sacerdoce. Ils savaient très bien quelle était leur religion, ce qu'ils ont renié et pourquoi: ils ne pouvaient pas ignorer ce qu'un simple fidèle confirmés sait pertinement.

La clique pue le péché contre le Saint Esprit, pardonnez moi l'expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Jeu 24 Mar - 3:21

Edouard Marie Laugier a écrit:

[...]

Ratzinger et sa clique, eux, ont reçu les grâces du Saint Esprit, les grâces du sacerdoce et pour les prédécesseurs, (roncalli >> Wojtyla) la plénitude du sacerdoce. Ils savaient très bien quelle était leur religion, ce qu'ils ont renié et pourquoi: ils ne pouvaient pas ignorer ce qu'un simple fidèle confirmés [sic] sait pertinement.

[...]

C'est sans doute pourquoi, Edouard Marie Laugier, aucun Confirmé, aucun Prêtre ni aucun Évêque, ne peut dire ni faire une (ou des) erreur(s) sans être ipso facto hérétique, apostat, schismatique et que sais-je encore ? Laughing Laughing ...

Il n'y a pas que "la clique" qui "pue le péché contre le Saint Esprit" : il y a aussi ceux clown qui, sans avoir l'autorité, se prennent pour l'Autorité... Twisted Evil

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Mar 12 Juin - 22:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Jeu 24 Mar - 15:20

JP B a écrit:
Edouard Marie Laugier a écrit:

[...]

Ratzinger et sa clique, eux, ont reçu les grâces du Saint Esprit, les grâces du sacerdoce et pour les prédécesseurs, (roncalli >> Wojtyla) la plénitude du sacerdoce. Ils savaient très bien quelle était leur religion, ce qu'ils ont renié et pourquoi: ils ne pouvaient pas ignorer ce qu'un simple fidèle confirmés [sic] sait pertinement.

[...]

C'est sans doute pourquoi, Edouard Marie Laugier, aucun Confirmé, aucun Prêtre ni aucun Évêque, ne peut dire ni faire une (ou des) erreur(s) sans être ipso facto hérétique, apostat, schismatique et que sais-je encore ? Laughing Laughing ...

Il n'y a pas que "la clique" qui "pue le péché contre le Saint Esprit" : il y a aussi ceux clown qui, sans avoir l'autorité, se prennent pour l'Autorité... Twisted Evil

Plusieurs individus qui se "trompent" pendant 50 années sur tant de sujets sans s'en rendre compte ... sans le savoir. Quel humour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Ven 25 Mar - 4:50

Edouard Marie Laugier a écrit:

[...]

Plusieurs individus qui se "trompent" pendant 50 années sur tant de sujets sans s'en rendre compte ... sans le savoir. Quel humour

Ce n’est nullement de l’“humour” : il n’y a, tant que l’Autorité (que Me Edouard Marie Laugier ne possède pas Smile  !…) n’a pas rappelé à l’ordre les contrevenants à la doctrine catholique, que ceux-ci, en leur âme et conscience – et non un simple Gardian – et Dieu Lui-même, qui sachent s’ils se « [rendent] compte » que depuis « 50 années sur tant de sujets » ils « se "trompent" » !

Et la durée du fait qu’ils se trompent effectivement (volontairement ou non, là n’est pas la question déjà traitée dans le paragraphe précédent ; il ne s’agit ici que de la durée) cette durée, donc, n’a rien à voir à l’affaire : s’ils ne se « [rendaient pas] compte » qu’ils « se "[trompaient (…)] sur tant de sujets » dès le début, pourquoi s’en seraient-ils « [rendu] compte » au bout de « 50 années » ?…
Car s’ils ne savent pas dès le début qu’ils « se "trompent" », pourquoi le sauraient-ils plus après « 50 années » alors qu’il n’y a que la petite autorité d’un simple Gardian, qui n’est pas plus capable que votre serviteur, pour les rappeler à l’ordre ?…

Voilà pourquoi il est nécessaire qu’il y ait une Autorité pour rappeler à l’ordre les contrevenants avant de les condamner !
Car comment savoir avec certitude, quand il n’y a pas – comme de nos jours – l’Autorité pour rappeler à l’ordre les contrevenants, que ceux-ci « se "trompent" » volontairement ?
Et si, éventuellement, ils ne « se "trompent" » pas volontairement, s’ils « se "trompent" » inconsciemment (du fait, justement, qu’ils sont « Plusieurs » à « se "[tromper]" »…), ils ne sont certes pas condamnables autrement que par  l’Autorité !

Quant au fait qu’il y ait « Plusieurs individus qui se "trompent" » ou qu’il y en ait un seul, cela ne change absolument rien !
Au contraire, si une seule personne « se "[trompe]" » il lui est plus facile de « s’en rendre compte » (parce que d’autres, ayant Autorité, le lui disent) que si c’est « Plusieurs individus qui se "trompent" » car alors ils s’entraînent les uns les autres tandis qu’il n’y a pas d’Autorité qui le leur dise…



Mais, Edouard Marie Laugier, vous me citez quand
JP B a écrit:

[...]

C'est sans doute pourquoi, Edouard Marie Laugier, aucun Confirmé, aucun Prêtre ni aucun Évêque, ne peut dire ni faire une (ou des) erreur(s) sans être ipso facto hérétique, apostat, schismatique et que sais-je encore ? Laughing Laughing ...

Il n'y a pas que "la clique" qui "pue le péché contre le Saint Esprit" : il y a aussi ceux clown qui, sans avoir l'autorité, se prennent pour l'Autorité... Twisted Evil

Et vous me répondez :
Edouard Marie Laugier a écrit:

[...]

Plusieurs individus qui se "trompent" pendant 50 années sur tant de sujets sans s'en rendre compte ... sans le savoir. Quel humour

Exclamation

Ne trouvez-vous pas que c’est… un peu “hors sujet” ? !…

Je ne cesse d’attirer votre attention sur le fait que vous jugez (ou voulez juger) ces « individus qui se "trompent" » depuis « 50 années sur tant de sujets » tandis que vous n’avez pas l’Autorité pour le faire (en vous écrivant, en particulier, « Il n'y a pas que "la clique" qui "pue le péché contre le Saint Esprit" : il y a aussi ceux clown qui, sans avoir l'autorité, se prennent pour l'Autorité... Twisted Evil  ») et vous me répondez « Plusieurs individus qui se "trompent" pendant 50 années sur tant de sujets sans s'en rendre compte ... sans le savoir […] » cherchant, là encore, à les juger de votre propre “autorité” !

L’usurpation que vous faites ainsi de l’Autorité vous aveugle-t-elle à ce point que vous ne compreniez même pas ce que je vous écris clairement à ce propos ?… Exclamation

Je vous plains franchement, mon pauvre !…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Mar 6 Mar - 12:30

Or donc, pour en revenir au sujet de ce fil et comme le proclamait Jean-Jacques dans le deuxième message, oui, la conversion d’un « “pape” materialiter », c’est-à-dire en puissance, est possible.

Et, comme démontré ici, le pape en puissance (materialiter, donc) qui a renié Notre-Seigneur Jésus-Christ peut devenir, s’il se convertit, formellement Pape.
Citation :

Ce fut le cas de Simon-Pierre sur qui, aux environs de Césarée de Philippe Jésus-Christ promit qu’Il bâtirait son Église, à qui Il promit l’infaillibilité, l’établissant ainsi Pape en puissance (« “pape” materialiter ») et qui renia effectivement son Maître et Seigneur par trois fois, avec serment, ce qui n’empêcha pas Notre-Seigneur Jésus-Christ de l’établir Pape en acte (formaliter) sur toute Son Église en lui disant « pais mes agneaux… pais mes brebis » lors de la seconde pêche miraculeuse après Sa résurrection.



_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Mar 6 Mar - 13:31

Celui qui proclame qu’un homme, quel qu’il soit, ne peut pas se convertir avec la grâce de Dieu, celui-là pèche contre l’Espérance et contre la Charité, et, s’il ne change pas d’attitude, il lui sera appliqué la même mesure de jugement qu’il utilise pour les autres !…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Dim 27 Mai - 18:01

JP B a écrit:
Celui qui proclame qu’un homme, quel qu’il soit, ne peut pas se convertir avec la grâce de Dieu, celui-là pèche contre l’Espérance et contre la Charité, et, s’il ne change pas d’attitude, il lui sera appliqué la même mesure de jugement qu’il utilise pour les autres !…

L'épitre aux Hébreux s'applique davantage à ces renégats là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Dim 27 Mai - 18:54

JP B a écrit:
Edouard Marie Laugier a écrit:

[...]

Ratzinger et sa clique, eux, ont reçu les grâces du Saint Esprit, les grâces du sacerdoce et pour les prédécesseurs, (roncalli >> Wojtyla) la plénitude du sacerdoce. Ils savaient très bien quelle était leur religion, ce qu'ils ont renié et pourquoi: ils ne pouvaient pas ignorer ce qu'un simple fidèle confirmés [sic] sait pertinement.

[...]

C'est sans doute pourquoi, Edouard Marie Laugier, aucun Confirmé, aucun Prêtre ni aucun Évêque, ne peut dire ni faire une (ou des) erreur(s) sans être ipso facto hérétique, apostat, schismatique et que sais-je encore ? Laughing Laughing ...

Il n'y a pas que "la clique" qui "pue le péché contre le Saint Esprit" : il y a aussi ceux clown qui, sans avoir l'autorité, se prennent pour l'Autorité... Twisted Evil
Ainsi, Edouard Marie Laugier qui a changé son nom en le pseudonyme de “leod”, a écrit : «Ratzinger et sa clique, eux, ont reçu les grâces du Saint Esprit […] » !

  1. En ce qui concerne Josef Ratzinger, je nie qu’il ait reçu la grâce du Saint-Esprit qui l’eût fait devenir Pape en acte (ou, autrement dit, formaliter).
    Il reste donc, tant qu’aucun de ceux qui ont pouvoir de désigner le Pape (et donc d’affirmer que telle personne n’est pas apte à le devenir malgré le fait qu’elle ait été désignée par les Cardinaux) n’a pas proclamé que, Josef Ratzinger en l’occurrence, ne peut en aucun cas être Pape, et en vertu du deuxième point ci-dessous, il reste donc, dis-je, pape en puissance !

  2. En attendant que quelqu’un qui ait l’Autorité pour faire une telle déclaration, personne ne peut affirmer ce que se permet de dire leod, alias Edouard Marie Laugier qui usurpe là l’Autorité et, de ce fait, plonge dans le schisme !

  3. Et non seulement il plonge ainsi dans le schisme, s’attribuant une Autorité qu’il ne saurait avoir et n’appartient qu’à la Hiérarchie dans l’Église, mais de plus, en jugeant comme il le fait « Ratzinger et sa clique » au for interne en disant qu’ils sont formellement apostats après avoir « reçu les grâces du Saint Esprit », il prend là la place de Dieu Lui-même qui, seul, « sonde les reins et les cœurs »…

L’orgueil de ces prétendus juges dépasse toute mesure !…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Mar 12 Juin - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Dim 27 Mai - 19:31

Il n'a jamais été Catholique, le ratzinger ?
Il n'a jamais connu la Vérité pleine et entière ?
Il n'a jamais été éclairé ?
Il n'a pas reçu le Saint Esprit à la confirmation ?


Mince pourtant il est devenu prêtre.

La vache !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Dim 27 Mai - 20:13

Seul Dieu sonde les reins et les cœurs !

L’orgueil de ces prétendus juges dépasse toute mesure...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Dim 27 Mai - 20:16

leod a écrit:
[...]

La vache !!
Une réminiscence de Gardian, sans doute ! lol!...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Dim 27 Mai - 21:11

JP B a écrit:
Seul Dieu sonde les reins et les cœurs !

L’orgueil de ces prétendus juges dépasse toute mesure...

Mais Bontemps ....

le faits !! SEULS !!

Ratzinger a t-il été oui ou non baptisé, confirmé, ordonné prêtre et donc éclairé à la Vérité ?
Ou .... pas du tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Lun 28 Mai - 0:33

leod a écrit:

[...]

Ratzinger a t-il été oui ou non baptisé, confirmé, ordonné prêtre et donc éclairé à la Vérité ?
Ou .... pas du tout ?

Ça, oui ! Mais est-il FORMELLEMENT apostat ?
Seul Dieu sonde les reins et les cœurs !

L’orgueil de ces prétendus juges dépasse toute mesure...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Lun 28 Mai - 1:02

JP B a écrit:
leod a écrit:

[...]

Ratzinger a t-il été oui ou non baptisé, confirmé, ordonné prêtre et donc éclairé à la Vérité ?
Ou .... pas du tout ?

Ça, oui ! Mais est-il FORMELLEMENT apostat ?
Seul Dieu sonde les reins et les cœurs !

L’orgueil de ces prétendus juges dépasse toute mesure...

Et Dieu nous donne une intelligence pour juger
et nous jugeons, au regard des faits
que ce vieux tordu ne professe plus la Foi Catholique mais la combat

Vous faut quoi d'autre ? une déclaration officielle sur radio vatican ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Lun 28 Mai - 2:33

leod a écrit:

[...]

Et Dieu nous donne une intelligence pour juger
et nous jugeons, au regard des faits
que ce vieux tordu ne professe plus la Foi Catholique mais la combat

[...]

Donc, il est, au moins MATÉRIELLEMENT hérétique et, pour cette raions, il ne peut pas être formellement Pape.
(Il est peut-être, et même sûrement hérétique formellement aux yeux de Dieu, mais ça, nous ne le savons pas de certitude absolue.) Parce que nous ne le savons pas de certitude absolue, il n'est, tant que l'Église ne s'est pas prononcée sur son cas par la voix de sa hiérarchie dont nous – vous y compris – ne faisons pas partie, pas FORMELLEMENT hérétique aux yeux de l'Église et donc nous ne pouvons pas le tenir pour tel.
Seul Dieu sonde les reins et les cœurs !

L’orgueil de ces prétendus juges dépasse toute mesure !
Non seulement ils usurpent l'Autorité dans l'Église tombant ainsi dans le schisme au moins matériel, mais de plus, ils cherchent à prendre la place de Dieu Lui-même qui, seul, sonde les reins et les cœurs...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Lun 28 Mai - 10:50

leod a écrit:

JP B a écrit:

leod a écrit:

[...]

Ratzinger a t-il été oui ou non baptisé, confirmé, ordonné prêtre et donc éclairé à la Vérité ?
Ou .... pas du tout ?

Ça, oui ! Mais est-il FORMELLEMENT apostat ?
Seul Dieu sonde les reins et les cœurs !

L’orgueil de ces prétendus juges dépasse toute mesure...

[...]

Vous faut quoi d'autre ?
[...]


Josef Ratzinger n'a pas l'Autorité d'un Pape en acte ; il n'est pas formellement Pape.
Que vous faut-il d'autre ?
Un bûcher où le brûler en place publique et où vous seriez le bourreau ?
Allez, avouez-le, Zorro, vous rêvez de vous faire le nouveau Torquemada, le vengeur universel de tout ce qui ne correspond pas entièrement à votre esprit étriqué et de tous ceux qui ne pensent exactement comme vous sur tous les points que votre incompétence vous présente comme obligatoires tandis qu’en réalité beaucoup sont faux, inutiles et néfastes, partiels et fort partiaux !

Votre insistance ridicule et perturbatrice (j’ai autre chose à faire qu’à continuellement réfuter vos âneries) m’oblige à verrouiller ce fil.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Ven 15 Juin - 16:21




Questions
:


  1. Un moderniste qui, sous l’effet de la grâce divine, se convertit et qui est désigné par les électeurs valides du Pape, peut-il recevoir de Dieu la forme du pontificat et, ainsi, devenir réellement Pape ?
    Précision à apporter
     :
    Si la réponse à cette première question est négative, pourquoi cela n’est pas possible ?

  2. Un tel personnage, qui condamne le conciliabule vaticandeux et les faux sacrements qui en sont issus, prêche la bonne doctrine en paissant le troupeau du Seigneur, en confirmant ses frères dans la Foi et en assurant le Bien-Finalité de la Sainte Église Catholique et le salut des âmes, bien qu’issu du monde moderniste (aujourd’hui vaticandeusiste) peut-il être considéré comme formellement Pape ? (Aujourd’hui, cela n’existe, évidemment et malheureusement, pas !…)
    Précision à apporter
     :
    Si la réponse à cette seconde question est négative, pourquoi cela n’est pas possible ?

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Ven 15 Juin - 16:42

JP B a écrit:



Questions
:


  1. Un moderniste qui, sous l’effet de la grâce divine, se convertit et qui est désigné par les électeurs valides du Pape, peut-il recevoir de Dieu la forme du pontificat et, ainsi, devenir réellement Pape ?
    Précision à apporter
     :
    Si la réponse à cette première question est négative, pourquoi cela n’est pas possible ?

  2. Un tel personnage, qui condamne le conciliabule vaticandeux et les faux sacrements qui en sont issus, prêche la bonne doctrine en paissant le troupeau du Seigneur, en confirmant ses frères dans la Foi et en assurant le Bien-Finalité de la Sainte Église Catholique et le salut des âmes, bien qu’issu du monde moderniste (aujourd’hui vaticandeusiste) peut-il être considéré comme formellement Pape ? (Aujourd’hui, cela n’existe, évidemment et malheureusement, pas !…)
    Précision à apporter
     :
    Si la réponse à cette seconde question est négative, pourquoi cela n’est pas possible ?

1/

- Un moderniste d'accord ! mais lequel ?

Arrow L'abbé Ratzinger, formé à la Vérité dans sa jeunesse, formé au séminaire et ayant prété au moins une fois le serment antimoderniste donc un individu éclairé par la lumière de la Foi et qui depuis 50 ans professe des impiétés contraire à la Foi ?
ou
Arrow Un illustre inconnu, quidam de bonne "foi" mais trompé par la perfidie de nos ordures conciliaires qui par conséquent est au moins en partie excusable de ses erreurs et que Dieu éclaire ?

- Les électeurs valide du valides du Pape d'accord ! mais lesquels ?

Arrow Les vieux évêques validement consacrés avec le mandat pontifical ?
Arrow Les vieux évêques validement consacrés quoi que sans mandat pontifical (sous Montini au moins )

Il n'en reste plus beaucoup et ils ne professent plus la Foi catholique

Arrow Les pseudos évêques invalidement consacrés ?

A ceux là qui ne sont pas Princes de l'Eglise pourquoi Dieu donnerait lepouvoir d'élire un pape ? Plus qu'aux évêques dits de la Tradition ?

2/ Un tel personnage ... Dieu seul sait.
Si ce personnage est un des "chefs" conciliaires à commencé par le vieux renard germain c'est impossible


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Ven 15 Juin - 18:11

Citation :
Car si ceux qui, par la connaissance de notre Seigneur et Sauveur
Jésus-Christ, s’étaient retirés de la corruption du monde, se laissent
vaincre en s’y engageant de nouveau, leur dernier état devient pire que
le premier. En effet mieux valait pour eux n’avoir pas connu la voie de la justice,
que de retourner en arrière, après l’avoir connue, en abandonnant la loi
sainte qui leur avait été enseignée. Il leur est arrivé ce que dit un proverbe avec beaucoup de vérité : " Le
chien est retourné à son propre vomissement " et : " La truie lavée
s’est vautrée dans le bourbier. "

http://fr.wikisource.org/wiki/Deuxi%C3%A8me_%C3%A9p%C3%AEtre_de_Saint_Pierre_-_Crampon

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Ven 15 Juin - 18:28

leod a écrit:
JP B a écrit:



Questions
:


  1. Un moderniste qui, sous l’effet de la grâce divine, se convertit et qui est désigné par les électeurs valides du Pape, peut-il recevoir de Dieu la forme du pontificat et, ainsi, devenir réellement Pape ?
    Précision à apporter
     :
    Si la réponse à cette première question est négative, pourquoi cela n’est pas possible ?

  2. Un tel personnage, qui condamne le conciliabule vaticandeux et les faux sacrements qui en sont issus, prêche la bonne doctrine en paissant le troupeau du Seigneur, en confirmant ses frères dans la Foi et en assurant le Bien-Finalité de la Sainte Église Catholique et le salut des âmes, bien qu’issu du monde moderniste (aujourd’hui vaticandeusiste) peut-il être considéré comme formellement Pape ? (Aujourd’hui, cela n’existe, évidemment et malheureusement, pas !…)
    Précision à apporter
     :
    Si la réponse à cette seconde question est négative, pourquoi cela n’est pas possible ?

1/

- Un moderniste d'accord ! mais lequel ?

Arrow L'abbé Ratzinger, formé à la Vérité dans sa jeunesse, formé au séminaire et ayant prété [sic] au moins une fois le serment antimoderniste donc un individu éclairé par la lumière de la Foi et qui depuis 50 ans professe des impiétés contraire à la Foi ?
ou
Arrow Un illustre inconnu, quidam de bonne "foi" mais trompé par la perfidie de nos ordures conciliaires qui par conséquent est au moins en partie excusable de ses erreurs et que Dieu éclaire ?

- Les électeurs valide [sic] du valides [sic] du Pape d'accord ! mais lesquels ?

Arrow Les vieux évêques validement consacrés avec le mandat pontifical ?
Arrow Les vieux évêques validement consacrés quoi que [sic] sans mandat pontifical (sous Montini au moins )

Il n'en reste plus beaucoup et ils ne professent plus la Foi catholique

Arrow Les pseudos évêques invalidement consacrés ?

A ceux là qui ne sont pas Princes de l'Eglise pourquoi Dieu donnerait lepouvoir [sic] d'élire un pape ? Plus qu'aux évêques dits de la Tradition ?

2/ Un tel personnage ... Dieu seul sait.
Si ce personnage est un des "chefs" conciliaires à commencé [sic] par le vieux renard germain c'est impossible



  • « 1/
    - Un moderniste d'accord ! mais lequel ?
     »

    Ce n’est là qu’une pure hypothèse puisque j’ai bien précisé entre parenthèses, dans la seconde question, ceci : Aujourd’hui, cela n’existe, évidemment et malheureusement, pas !…
    En conséquence, les considérations de “leod” sur « l’abbé Ratzinger » sont absolument hors sujet !

    Il faut cependant noter sa réponse affirmative à la première question qu’il dédouble par la suivante
    Citation :
    – Les électeurs valides du Pape d'accord ! mais lesquels ?

    Arrow Les vieux évêques validement consacrés avec le mandat pontifical ?
    Arrow Les vieux évêques validement consacrés quoique sans mandat pontifical (sous Montini au moins )

    Il n'en reste plus beaucoup et ils ne professent plus la Foi catholique

    Arrow Les pseudos évêques invalidement consacrés ?

    A ceux là qui ne sont pas Princes de l'Eglise pourquoi Dieu donnerait-Il le pouvoir d'élire un pape ? Plus qu'aux évêques dits de la Tradition ?
    Premièrement, les « évêques dits de la Tradition » ne possèdent pas le pouvoir de Juridiction qui provient du pape. Ils ne peuvent donc pas, en l’état, être électeurs du Pape !

    Deuxièmement, pour posséder le pouvoir de Juridiction, il faut certes l’avoir reçu du pape, mais il n’est pas nécessaire d’être validement consacré : le Cardinal Mazarin n’était pas même Prêtre… (Il n’en était pas moins Cardinal, donc électeur du Pape !…) “leod” confond le pouvoir d’Ordre et le pouvoir de Juridiction.

    Troisièmement, s’il ne reste plus d’électeur valide du Pape, alors, l’Église est morte, ce qui est impossible ! Émettre une telle hypothèse est une hérésie (au moins matérielle si n’est qu’implicite)…


  • « 2/ Un tel personnage ... Dieu seul sait.
    Si ce personnage est un des "chefs" conciliaires à commencer par le vieux renard germain c'est impossible
     »

    J’ai demandé pourquoi dans ce que j’ai appelé en soulignant : Précision à apporter !
    Où est cette Précision à apporter ?…

    – Pourquoi « un des "chefs" conciliaires » qui, sous l’effet de la grâce divine, se convertirait et qui serait désigné par les électeurs valides du Pape (ce que “leod”, plus haut, a reconnu possible), qui, de plus, condamnerait le conciliabule vaticandeux et les faux sacrements qui en sont issus, prêcherait la bonne doctrine en paissant le troupeau du Seigneur, en confirmant ses frères dans la Foi et en assurant le Bien-Finalité de la Sainte Église Catholique et le salut des âmes, bien qu’issu du monde moderniste (aujourd’hui vaticandeusiste) pourrait-il ne pas être considéré comme formellement Pape ?

    – Pourquoi « le vieux renard germain » qui, sous l’effet de la grâce divine, se convertirait (question subsidiaire : Est-ce là une impossibilité pour Dieu ?…) et qui, de plus, condamnerait le conciliabule vaticandeux et les faux sacrements qui en sont issus, se mettrait à prêcher la bonne doctrine en paissant le troupeau du Seigneur, en confirmant ses frères dans la Foi et en assurant le Bien-Finalité de la Sainte Église Catholique et le salut des âmes, pourrait-il ne pas être considéré comme formellement Pape ?
    Parce que “leod” qui veut juger tout un chacun au for interne en décrétant qui est apostat ou/et hérétique aux yeux du droit canon c’est à dire du droit de l’Église Catholique, exerçant ainsi le « pouvoir exécutif […] par les décisions judiciaires de l’Église » (cf. cette vidéo, de la minute 8 et 16 secondes, à la minute 8 et 31 secondes) et usurpant donc l’Autorité dans l’Église, le décrète lui-même ? clown

Répondez clairement, Édouard-Marie Laugier !
Ou bien, laissez tomber : vous dites n’importe quoi…

@ admin.
Qui a dit qu’un quelconque moderniste tel que décrit dans mes questions initiales « s’était retiré de la corruption du monde » et s’était « [laissé] vaincre en s’y engageant de nouveau » ?…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Ven 15 Juin - 20:11

leod a écrit:
JP B a écrit:
Leod, rectifiez ci-dessus ou je supprime !
Vous avez une heure pour vous exécuter...
Et si j'étais parti au fin fond de la lozère pour le week end j'aurais fait comment ?

rigolo
Il fallait, dès le début, c'est-à-dire sans que je vous prévienne, poster un message sensé !

Cela dit, je vais quand même supprimer nos trois messages précédents qui perturbent la discussion sur ce fil, pour la raison suivante :
leod a écrit:
Bontemps a écrit:
Premièrement, les « évêques dits de la Tradition » ne possèdent pas le pouvoir de Juridiction qui provient du pape. Ils ne peuvent donc pas, en l’état, être électeurs du Pape !
Pas plus que les pseudos évêques conciliaires qui ne sont pas évêques du tout même matériellement
(Vous supprimez ainsi la succession apostolique, ce qui est une hérésie !...)

Mais là n’est pas le problème qui me pousse à cette suppression.
En effet, le problème est ici : auparavant
JP B a écrit:

[…]

J’ai demandé pourquoi dans ce que j’ai appelé en soulignant : Précision à apporter !
Où est cette Précision à apporter ?…

– Pourquoi « un des "chefs" conciliaires » qui, sous l’effet de la grâce divine, se convertirait et qui serait désigné par les électeurs valides du Pape (ce que “leod”, plus haut, a reconnu possible), qui, de plus, condamnerait le conciliabule vaticandeux et les faux sacrements qui en sont issus, prêcherait la bonne doctrine en paissant le troupeau du Seigneur, en confirmant ses frères dans la Foi et en assurant le Bien-Finalité de la Sainte Église Catholique et le salut des âmes, bien qu’issu du monde moderniste (aujourd’hui vaticandeusiste) pourrait-il ne pas être considéré comme formellement Pape ?

– Pourquoi « le vieux renard germain » qui, sous l’effet de la grâce divine, se convertirait (question subsidiaire : Est-ce là une impossibilité pour Dieu ?…) et qui, de plus, condamnerait le conciliabule vaticandeux et les faux sacrements qui en sont issus, se mettrait à prêcher la bonne doctrine en paissant le troupeau du Seigneur, en confirmant ses frères dans la Foi et en assurant le Bien-Finalité de la Sainte Église Catholique et le salut des âmes, pourrait-il ne pas être considéré comme formellement Pape ?
Parce que “leod” qui veut juger tout un chacun au for interne en décrétant qui est apostat ou/et hérétique aux yeux du droit canon c’est à dire du droit de l’Église Catholique, exerçant ainsi le « pouvoir exécutif […] par les décisions judiciaires de l’Église » (cf. cette vidéo, de la minute 8 et 16 secondes, à la minute 8 et 31 secondes) et usurpant donc l’Autorité dans l’Église, le décrète lui-même ? clown


Répondez clairement, Édouard-Marie Laugier !
Ou bien, laissez tomber : vous dites n’importe quoi…

[…]

Or, je n’ai pas les réponses demandées !
Donc, je supprime…


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Ven 15 Juin - 23:13

leod a écrit:

Bontemps a écrit:

Pourquoi « le vieux renard germain » qui, sous l’effet de la grâce divine, se convertirait (question subsidiaire : Est-ce là une impossibilité pour Dieu ?…) et qui, de plus, condamnerait le conciliabule vaticandeux et les faux sacrements qui en sont issus, se mettrait à prêcher la bonne doctrine en paissant le troupeau du Seigneur, en confirmant ses frères dans la Foi et en assurant le Bien-Finalité de la Sainte Église Catholique et le salut des âmes, pourrait-il ne pas être considéré comme formellement Pape ?

Parce que ces renégats professent des hérésies pendant 50 ans sans prendre la peine d'examiner sa conscience puisque ils ne cessent de les professer (celui qui cherche la Vérité la trouve)
De fait nous nous trouvons dans un cas d'aveuglement, l'aveuglement-châtiment: pour les 5 renégats comme pour les évêques ayant apostasié car un évêque à les grâces d'Etat pour Juger tout autant que le prêtre : "Potesta regendi"
(Ne soyons pas naifs comme certains benêts, les renégats savent ce qu'ils font et qu'ils le font et pourquoi) C'est un "complot" c'est orchestré.


Le reste a été supprimé parce que cela ne répondait aucunement aux questions posées.
Seul ce qui se trouve ci-dessus ressemble à une réponse à laquelle il est répondu dans le message ci-dessous.

Le modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Ven 15 Juin - 23:49

leod a écrit:

Bontemps a écrit:
(Je donne là le texte original avec toute sa mise en forme excamotée par “leod” !...)
– Pourquoi « le vieux renard germain » qui, sous l’effet de la grâce divine, se convertirait (question subsidiaire : Est-ce là une impossibilité pour Dieu ?…) et qui, de plus, condamnerait le conciliabule vaticandeux et les faux sacrements qui en sont issus, se mettrait à prêcher la bonne doctrine en paissant le troupeau du Seigneur, en confirmant ses frères dans la Foi et en assurant le Bien-Finalité de la Sainte Église Catholique et le salut des âmes, pourrait-il ne pas être considéré comme formellement Pape ?

Parce que ces renégats professent des hérésies pendant 50 ans sans prendre la peine d'examiner sa conscience puisque ils ne cessent de les professer (celui qui cherche la Vérité la trouve)
De fait nous nous trouvons dans un cas d'aveuglement, l'aveuglement-châtiment: pour les 5 renégats comme pour les évêques ayant apostasié car un évêque à les grâces d'Etat pour Juger tout autant que le prêtre : "Potesta regendi"
(Ne soyons pas naifs [sic] comme certains benêts, les renégats savent ce qu'ils font et qu'ils le font et pourquoi) C'est un "complot" c'est orchestré.

Vous ne répondez toujours pas à ma question :
Je me place dans l’hypothèse, certes humainement inimaginable et en laquelle je ne crois pas, de sa conversion qui, comme toute conversion, serait un « miracle inouï » (ne pas oublier le tréma ; comme pour naïfs…) mais, précisément, toute conversion est un « miracle inouï », un miracle plus grand que celui de la création  de l’univers : pensez ! prendre quelqu’un qui est ennemi de Dieu (c’est le cas de l’âme qui n’est pas en état de grâce) et en le changer si radicalement qu’il en devient l’ami (c’est le cas de l’âme en état de grâce), c’est plus miraculeux que créer à partir de rien !…
Et vous, vous restez dans le cas de sa situation actuelle !

Il est évident que nous ne parlons pas de le même chose…

Ce faisant, par cette phrase, « De fait nous nous trouvons dans un cas d'aveuglement, l'aveuglement-châtiment: pour les 5 renégats comme pour les évêques ayant apostasié car un évêque à les grâces d'Etat pour Juger tout autant que le prêtre : "Potesta regendi" » (dites-nous, l’illettré – ou peu s’en faut – qui vous souffle vos réponses avec du latin que vous avez appris [ ?…]… je ne sais où ?…), par cette phrase, donc, vous montrez très réellement que vous jugez les gens (et quels gens : ceux qui devraient être en acte la Hiérarchie dans l’Église – que vous ne cessez, d’ailleurs, d’insulter grossièrement tel un charretier anticlérical !…) que vous les jugez, dis-je, au for interne !
Quand je dis que vous vous prenez pour Dieu le Père…


Notez bien
 :
vos messages dans ce fil qui, demain, ne répondrons pas plus EXACTEMENT que celui-ci à mes questions qui ont ouvert le présent fil, seront purement et simplement supprimés sans autre forme de procès !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Sam 16 Juin - 16:29, édité 2 fois (Raison : 1 :Correction de mon texte cité, avec sa forme d'origine, comme indiqué au début de ladite citation ; 2 : Ajout d'un espace insécable.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?   Aujourd'hui à 8:54

Revenir en haut Aller en bas
 
La conversion d’un pape en puissance est-elle possible ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» Saint Camille de Lellis et commentaire du jour "Le Christ nous appelle tous à la conversion"
» Péché et conversion
» LE PAPE BENOIT XVI À FATIMA LE 13 MAI 2010...
» La crise de l'église,les tribulations,le st pape et la conversion générale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: