Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le forum “T. D.”, qu’en penser ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Dim 2 Mar - 14:19





L'imbécilité en acte
 :


ROBERT. a écrit:

gabrielle a écrit:
ROBERT. a écrit:
Citation :
http://messe.forumactif.org/t5463-documents-pontificaux#103658

Merci Louis. On se croirait revenu au format-papier des Enseignements Pontificaux des Éditions Desclée & Cie

C'esy [sic] un cas unique, en virtuel il devient réel Very Happy 

Rien à voir avec mat/for donc ?  Very Happy 


(http://messe.forumactif.org/t5468-documents-pontificaux#103724.) Amusant idiot des incultes Exclamation Rolling Eyes  No 

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Mer 15 Juil - 22:30

Voici comment un très bon texte cité par n’importe qui et dans n’importe quel contexte peut devenir fort mauvais :

Citant Mgr Louis Gaston de Ségur (LE SOUVERAIN-PONTIFE – 1867)
Roger Boivin a écrit:

Du reste, qu'on ne s'y méprenne pas, le schisme n'est pas un péché laïque ; c'est un crime ecclésiastique et purement ecclésiastique. Là où il y a un clergé docte et vertueux, le schisme n'est pas possible ; là où le clergé est vicié, soit dans ses doctrines, soit dans ses mœurs, le schisme est aisé. Pas de schisme sans le clergé ; l'histoire est là pour le prouver. Qui a préparé le schisme oriental ? une série de Patriarches ambitieux à Constantinople. Qui a consommé cet horrible schisme ? un Patriarche encore, Photius, à la tête d'un certain nombre d'Archevêques et d'Évêques courtisans, lesquels ont entrainé dans la séparation les prêtres d'abord, puis les fidèles.. En Angleterre, quels sont les vrais auteurs de cette division qui devint immédiatement hérétique et protestante, sinon l'Archevêque apostat de Cantorbéry et les autres indignes Évêques qui tremblèrent devant les menaces d'Henri VIII et d'Elisabeth, au lieu de leur résister en face, comme ils le devaient, et de mourir ? En France, pourquoi la constitution schismatique que la tyrannie révolutionnaire voulut imposer au clergé ne put-elle prendre aucune racine ? c'est que, sur cent trente Évêques, quatre seulement furent des lâches, et que tous les autres préférèrent l'exil, la proscription, la prison et l'échafaud. — Dieu ! quelle responsabilité pour les prêtres et plus encore pour les Évêques ! Dans leurs mains repose la vie ou la mort des peuples, le salut ou la perte des âmes.


Voilà comment quelqu’un qui repousse farouchement et de manière absolue tout recours à n’importe quel Prêtre et aux Sacrements dispensés par un Prêtre, ose justifier sa position formellement (et pas seulement matériellement en raison de sa volonté de cette séparation délibérée) acatholique, par un excellent texte cité mal à propos et évoqué insidieusement pour la blanchir fallacieusement ! Suspect...
Aveuglement du péché contre l’Esprit ! Twisted Evil...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Ven 17 Juil - 11:36


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Dim 2 Aoû - 11:43

Sur un autre forum, “T. D.”,
ROBERT. a écrit:

Je suis catholique. J’appartiens à l’Église catholique. Je suis visible dans l’Église catholique.

Tant qu’il restera une personne qui garde la Foi sur terre, la perpétuité de l’Église catholique continue.

[...]


FRANC lui a répondu
Citation :
Un fidèle unique, cela ne fait pas l'Eglise Catholique : l'Eglise est une Société, et comprends une hiérarchie et des membres. Etes-vous une hiérarchie? non; donc, tout seul, vous ne formez pas l'Eglise Catholique, et vous ne pouvez être l'Eglise Catholique visible. L'Eglise Catholique visible, c'est une hiérarchie visible et des membres visibles. Tant qu'il reste une hiérarchie visible et des membres visibles, c'est-à-dire, une Eglise Catholique visible, la perpétuité de l’Église catholique continue. Quand il reste que des membres visibles, sans hiérarchie visible, il n'y a pas d'Eglise Catholique visible, la perpétuité de l’Église catholique ne continue pas.

Lui répondant en bleu, ROBERT. a écrit:

Un fidèle unique, cela ne fait pas l'Eglise Catholique : l'Eglise est une Société, et comprends une hiérarchie et des membres.

Supposons qu’il reste un unique fidèle catholique. Dans quelle Église se trouve-t-il ?

Êtes-vous une hiérarchie ? Non; donc, tout seul, vous ne formez pas l'Eglise Catholique, et vous ne pouvez être l'Eglise Catholique visible.

Supposons toujours qu’il reste un seul fidèle catholique. Il ne peut à lui tout seul être une hiérarchie, j’en conviens. Dans quelle Église se trouve-t-il ?

L'Eglise Catholique visible, c'est une hiérarchie visible et des membres visibles.

Supposons toujours qu’il reste un seul fidèle catholique, qui ne peut former une hiérarchie, étant seul. On peut le voir; il est visible. Dans quelle Église se trouve-t-il ?

Tant qu'il reste une hiérarchie visible et des membres visibles, c'est-à-dire, une Eglise Catholique visible, la perpétuité de l’Église catholique continue.

Supposons cet unique fidèle catholique: on comprend bien qu’il ne peut former une hiérarchie, étant seul; il est toujours visible. Dans quel Église se trouve-t-il ?

Quand il reste que des membres visibles, sans hiérarchie visible, il n'y a pas d'Eglise Catholique visible, la perpétuité de l’Église catholique ne continue pas

Supposons qu’il n’y a qu’un seul fidèle catholique. Et bien visible. Il n’y a pas de hiérarchie, étant tout seul. Dans quelle Église se trouve-t-il ?


Alors, avec juste raison,
FRANC a écrit:

ROBERT. a écrit:
Supposons qu’il n’y a qu’un seul fidèle catholique. Et bien visible. Il n’y a pas de hiérarchie, étant tout seul. Dans quelle Église se trouve-t-il ?

Ce que vous supposez (http://www.crisco.unicaen.fr/des/synonymes/supposer), c'est de l'ordre de l'imaginaire, alors que l'Eglise Catholique, c'est une Société réelle, vivante, perpétuelle, visible et universelle. Un tel individu d'abord ne peut être dit fidèle, non du fait qu'il soit seul dans son canton, mais parce qu'extrapolant abusivement sa situation, à l'ensemble de l'univers, il ne croit plus que l'Eglise a une constitution immuable et perpétuelle, faite d'une hiérarchie et de membres, c'est-à-dire que c'est une Société. Il est comme les juifs talmudiques, qui se croient fidèles, en proclamant un dieu unique, et nient la Société Trinitaire des Personnes divines.

On a toujours comparé l'Eglise à un arbre (https://books.google.fr/books?id=fqBcAAAAcAAJ&hl=fr&pg=PA5#v=onepage&q&f=false): Jésus-Christ est la racine (cachée), l'Eglise de Rome, le tronc, les branches principales, les Evêques, les menus branches, les Curés, les feuilles les Fidèles. Or que nous dit le Catéchisme (Petit Catéchisme pour les temps présents, par un Alsacien Catholique (1801), revu, corrigé et augmenté par Mgr F. L. M. Maupied, 1861, https://books.google.fr/books?id=fqBcAAAAcAAJ&hl=fr&pg=PA9#v=onepage&q&f=false)


La vrai Eglise Catholique comportera donc toujours un tronc : l'Eglise de la ville de Rome. Votre église supposée et imaginaire, ne comporte qu'une feuille, n'allez pas me dire que c'est un arbre.

lol!
Que de vaines paroles Exclamation Rolling Eyes
Surtout de la part de tous ceux qui ne cessent de se demander si ces vaticandeux « “papes materialiter » sont ou non formellement hérétiques – chose impossible à prouver indéniablement quand on n’a pas l’Autorité dans l’Église – et qui, ainsi, se fourvoient dans de faux problèmes qui les empêchent de réfléchir sainement... No

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Mer 12 Aoû - 12:34

Sur un autre forum, un être de mauvaise foi prénommé Eric (un autre que celui du « CatholicaPedia Blog » cité dans la 2ième citation de ce message, celui-ci ne connaissant apparemment pas très bien les règles du français contrairement à celui-là)
Eric, donc, a écrit:

ROBERT. a écrit:

Il n'a pas de désordre dans l'Église. L'Église est Une, Sainte, Catholique et Apostolique.

Où voit-il le désordre là-dedans ?

Voilà le point essentiel !
En fait, c'est le bordel complet et l'anarchie qui plaisent vraiment à ces gens là 
.
Les consciences (les cerveaux) sont, ainsi, "libres" ou "libérées" des contraintes qu'ils ne savent, ne peuvent et/ou ne veulent affronter .

"L’Église en ordre" (comme ils disent) est trop ch***** pour eux ....




Que l’Église
qui « est Une, Sainte, Catholique et Apostolique » ne connaisse point de “désordre car, Corps mystique de Notre-Seigneur Jésus-Christ, elle est toujours dirigée par celui-ci qui en est la véritable Tête comme nous le disions ici à la suite de la 2ième citation (de cet autre Eric), c’est une certitude, mais critiquer ainsi aussi violemment et aussi grossièrement l’expression « l’Église en ordre », cela relève du parti pris et de la mauvaise foi !
En effet, l’expression « l’Église en ordre » s’utilise par opposition à cette autre qui affirme qu’actuellement l’Église est « en état de privation de l’Autorité [visible] », expressions qu’employait le regretté Père GUÉRARD DES LAURIERS.

Eh quoi ! Ces gens de mauvaise foi oseraient-ils soutenir qu’actuellement l’Église a un Pape en acte ? Suspect...

Si donc actuellement l’Église n’a pas de Pape en acte (formaliter) voire comme il ne cessent de le proclamer eux-mêmes, pas même en puissance (« “pape materialiter ») il est alors bien vrai qu’elle est « en état de privation de l’Autorité [visible] », et donc, quand elle a un Pape en acte, il est tout aussi vrai qu’alors « l’Église [est] en ordre »...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Mer 12 Aoû - 14:28

Benjamin le pur, plus dur que les durs de durs, a écrit:

Eric a écrit:

ROBERT. a écrit:

Ils prouvent, par leurs "réflexions", qu'ils sont en dehors de l'Église catholique, point.
Ce "brave" LHR qui sait tout et a tout compris, dit sur ce lien :

http://wordpress.catholicapedia.net/une-mystique-de-la-grande-nouvelle/
Citation :
Louis-Hubert REMY lien permanent
juillet 23, 2015

Et cet enseignement est sûr et nous permet de rejeter tous les enseignements de Vatican d’Eux, et même les enseignements honteux, insuffisant, tronqués, des clercs non una cum.
Nous ne sommes pas anticléricaux, nous choisissons simplement nos clercs, et c’est pour cela que nous ne perdons pas la Foi !

"Mgr" Guépin veut-il donc à nouveau de vous dans "son diocèse" no limite ?
LHR, quelle est cette Église nouvelle qui permet de choisir ses clercs ?
LHR, quelle est cette Église nouvelle qui permet de ne pas perdre la foi en choisissant ses clercs ?

Ça ne va pas bien, hein ?
 No


Comme quoi "rejeter tous les enseignements de Vatican d'Eux" n'implique pas forcément "d'accepter tous les enseignements de l'Église Catholique".


J'avais dit un jour à un certain "Jean-Baptiste" (qui croit -- du moins c'est ce qu'il dit -- à une survivance d'un Montini remplacé depuis 1972 par un sosie), qui apparemment gambade sans problème sur le blog dont il est question dans ce fil, alors qu'il était piteusement parti de Te Deum au bout de deux jours (sans doute parce que le terrain n'était pas propice) :

Benjamin a écrit:

Jean-Baptiste a écrit:
J'ai été chassé d'un prieuré sédévacantiste juste à côté de mon village, pour des raisons infondées et ridicules. Avant j'avais 15 minutes à pied pour aller à la Messe, désormais j'ai une heure en voiture...


Si vous aviez la moindre idée de la situation actuelle vous ne seriez pas allé traîner dans un soi-disant "prieuré" où des soi-disant "clercs" illicites et sans juridiction s'acharnent à attirer les gogos qui cherchent à tout prix à voir maintenues hors de l'Église Catholique quelques apparences dérisoires de ce qu'était la vie des anciennes communautés catholiques et paroisses catholiques.

(...) Votre soif de "Messe" vous a conduit à faire n'importe quoi et à aller n'importe où.

(...)

Vous faites n'importe quoi pour vous raccrocher à votre sortie du Dimanche et avoir l'impression de fréquenter quelque chose. Tant pis pour vous. Mais ne vous attendez pas à avoir du succès et à ce que l'on vous conforte dans votre délire. (...)


Sous réserve d'éventuelles corrections pour coller à la situation précise des personnes dont il est question ici (et que je ne connais pas), ces lignes me semblent d'actualité.

Eric a écrit:

Citation :
Louis-Hubert REMY lien permanent

Nous ne sommes pas anticléricaux,, nous choisissons simplement nos clercs, et c’est pour cela que nous ne perdons pas la Foi !

Est-il si compliqué de lâcher prise au lieu de s'accrocher à tous ces milieux, ces fréquentations et ces habitudes qui ne font que passer le temps et permettre de se rassurer de façon illusoire en dehors de la vérité ?

  1. ROBERT. (Ils prouvent, par leurs "réflexions", qu'ils sont en dehors de l'Église catholique, point.) se prend pour l’Autorité dans l’Église pour décréter par soi-même qui en fait partie ou qui en est exclu !
    Constater et dire que quelqu’un fait des réflexions erronées est une chose en soi permise, le décréter de son propre chef formellement hors de l’Église en est une autre qui relève de l’esprit sectaire et schismatique...

  2. Eric, en parlant de « "Mgr" Guépin » et de « "son diocèse" no limite », montre qu’il est encore plus bête et méchant que LHR et autant orgueilleux que celui-ci comme il a été démontré ici !

  3. Benjamin, qui dit à sa manière « Comme quoi "rejeter tous les enseignements de Vatican d'Eux" n'implique pas forcément "d'accepter tous les enseignements de l'Église Catholique" », a, là, parfaitement raison.

    Mais cependant,

  4. toute la suite de son post montre qu’il ignore totalement la suppléance possible pour le pouvoir d’Ordre, c’est-à-dire en matière sacramentelle, de la part de l’Église toujours dirigée par Notre-Seigneur Jésus-Christ qui en est la véritable Tête...

Ce ne sont là, tous, que des guignols clown qui prétendent toutefois s’occuper de théologie et de Droit canonique !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Mer 12 Aoû - 15:03

Notre-Seigneur Jésus-Christ, qui est la véritable Tête de Son Corps mystique qu’est la Sainte Église Catholique, peut suppléer à l’absence de chef visible (Pape) en faveur d’icelle pour qu’elle-même supplée, dans ce cas, à l’absence de Juridiction, pour assurer et perpétuer les Sacrements indispensables à sa survie et au Salut des âmes, non pour le pouvoir juridictionnel lui-même mais pour le pouvoir d’Ordre (cf. Canon 108, § 3), pour le bien des fidèles et la finalité de la Sainte Église.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Ven 4 Sep - 1:50

A la suite de cette définition de l’Abbé Thomas GOULD (FRANC le définit « Grand convertisseur de réformés et de jansénistes ») faite dans « Entretiens où l’on explique la doctrine de l’Église catholique par la Sainte Écriture » (Paris, 1745, p. 204) sur la perpétuité des Pasteurs dans l’Église, et rapportée par FRANC : « il y aura toujours jusqu'à la fin du monde, des Pasteurs dans l'Eglise, qui se succéderont sans interruption les uns aux autres, pour gouverner et pour conduire le troupeau du Seigneur, conformément à ces paroles de Jésus-Christ Allez, annoncez mon Evangile à toutes les Nations, Je serai avec vous jusqu'à la consommation des siècles »,
le Dim Aoû 16 2015, 14:32 (heure québécoise) ROBERT., après une citation de St Jean Chrysostome, a écrit:

[...]

Saint Jean Chrysostôme donne ici une belle définition de la visibilité de l'Église.

Il ne dit pas que la Papauté durera jusqu'à la consommation des siècles.


Comment voulez-vous qu’il y ait « toujours jusqu'à la fin du monde, des Pasteurs dans l'Eglise, qui se succéderont sans interruption les uns aux autres, pour gouverner et pour conduire le troupeau du Seigneur, conformément à ces paroles de Jésus-Christ Allez, annoncez mon Evangile à toutes les Nations, Je serai avec vous jusqu'à la consommation des siècles » sans qu’il y ait, pour renouveler ces Pasteurs qui doivent se succéder « sans interruption les uns aux autres », pour les gouverner et les guider eux-mêmes dans l’Unité de la Sainte, Catholique et Apostolique Église, la Papauté jusqu’à la consommation des siècles ? Rolling Eyes...


Répondant judicieusement à ROBERT.,
FRANC a écrit:

[...]

L'Abbé Thomas Gould ne parle pas textuellement de la Papauté[1], mais plus largement de "Pasteurs dans l'Eglise" "qui gouvernent". Donc vacance ou non vacance de la Papauté, ses affirmations restent inchangées. Quant à l'Eglise de Rome, vacance ou non vacance, elle durera  jusqu'à la consommation des siècles, puisque le Pape ayant toujours un successeur, il restera toujours des Pasteurs de l'Eglise de Rome pour pouvoir élire  un successeur.

[1] Il faut remarquer que, 1°) la “Papauté” est une personne morale contrairement au Pape lui-même qui, quand il n’y a pas vacance du Saint-Siège, est nécessairement une personne physique, et 2°) la personne morale de la “Papauté”, quand il y a vacance du Saint-Siège et qu’en conséquence il n’y a pas la personne physique du Pape lui-même, cette personne morale de la “Papauté” subsiste en puissance dans les « Pasteurs de l'Eglise de Rome [qui resteront toujours] pour pouvoir élire  un successeur » comme dit FRANC. (Note de JP B.)


Malgré ces explications de FRANC,
Roger Boivin le Jeu 20 Aoû 2015, 9:31 (heure québécoise) a écrit:

[...]

Se pourrait-il qu'il y ait en même temps plusieurs vacances : Saint-Siège, cardinaux, évêques ?

No

N’y aurait-il donc plus, dans l’Église, que Roger Boivin et les autres guignols clown  qui pensent comme lui ? Rolling Eyes

Gabrielle, elle, modérateur du forum,
a écrit:
Mon cher Roger, il suffit de constater ce qui se passe.

[...]

Exclamation
Et que constate-t-elle (du haut de son Autorité infaillible sans doute) ? Que tous les membres de la hiérarchie de l’Église sont tombés, tous, dans l’hérésie formelle et que cette hiérarchie a totalement disparue ? Suspect No...

Quant à ROBERT., il abonde (le Ven 21 Aoû 2015, 9:58) dans le sens de Gabrielle Exclamation

De son côté, le Dim 16 Aoû 2015, 6:36,
Louis, Administrateur dudit forum, a écrit:
A propos de : " Je serai avec vous jusqu'à la consommation des siècles. "

Louis a écrit:

gabrielle a écrit:
"Je serai avec vous jusqu'à la consommation des siècles" ce qui n'implique pas nécessairement une hiérarchie visible.

Chaîne d'Or, t. III, p. 431, sur ce passage a écrit:

-RAB.- D'où il faut conclure que jusqu'à la fin du monde il y aura toujours des hommes dignes de servir d'habitation à Dieu.

[...]


Gabrielle, pourtant, le Lun 24 Aoû 2015, 8:45 (heure québécoise) a donné le lien d’un message sur un autre forum (“D. J.”) où Lucie avait déjà, le Mar 29 Juin 2010 - 20:19 (heure française) rappelé et l’Encyclique « MORTALIUM ANIMOS » (que nous verrons plus bas) et le Catéchisme de St Pie X, pour celui-ci de cette manière :
Lucie a écrit:

[...]

Citation :

Le Sacerdoce catholique est-il nécessaire dans l’Eglise ?

Le Sacerdoce catholique est nécessaire dans l’Eglise parce que, sans lui, les fidèles seraient privés du saint sacrifice de la Messe et de la plus grande partie des sacrements ; ils n’auraient personne pour les instruire dans la foi
, ils resteraient comme des brebis sans pasteur à la merci des loups, en un mot l’Eglise n’existerait plus comme Jésus-Christ l’a instituée.


Le Sacerdoce catholique ne cessera donc jamais sur la terre ?

Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l’enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ a promis que les puissances de l’enfer ne prévaudraient jamais contre son Eglise.


Catéchisme St Pie X.
http://www.salve-regina.com/Catechisme/Catechisme_de_St_Pie_X.htm

[...]

(Souligné d'un trait par Lucie et en gras par JP B.)

A tout cela,
fort judicieusement, FRANC a écrit:

[...]

Votre citation de Raban Maur, à laquelle vous ajoutez le commentaire ci-dessus de Gabrielle, semble lui donner un sens qui n'est ni dans Saint Thomas d'Aquin, ni dans Saint Jérôme, ni dans Saint Jean Chrysostome, que vous citez plus bas. Jamais, Saint Thomas d'Aquin, ni Saint Jérôme, ni Saint Jean Chrysostome, n'ont enseigné que "Je serai avec vous jusqu'à la consommation des siècles" ce qui n'implique pas nécessairement une hiérarchie visible".

[...] alors que la discussion en cours, porte sur le sujet de la persistance ou non d'une hiérarchie visible, jusqu'à la consommation des siècles, le fait de mettre en parallèle, le commentaire erroné  de Gabrielle et la citation de Raban Maur, pourrait induire à penser que seul les Fidèles "dignes de servir d'habitation à Dieu", constituent le Corps de l'Eglise. Or, cette dernière interprétation est formellement condamnée par le Pape Pie VI, dans sa Bulle Auctorem Fidei , du 28 août 1794, qui nous met en garde contre ce type de formulation.



https://books.google.fr/books?id=0ZJdAAAAcAAJ&hl=fr&pg=PA363#v=onepage&q&f=true



De son côté, dans l’Encyclique « MORTALIUM ANIMOS »,
Sa Sainteté le Pape Pie XI a écrit:

[...]

[...]en vérité, son Église, le Christ Notre Seigneur l'a établie en société parfaite, extérieure par nature et perceptible aux sens, avec la mission de continuer dans l'avenir l’œuvre de salut du genre humain, sous la conduite d'un seul chef (Matth. XVI, 18; Luc. XXII, 32; Joan. XXI, 15-17), par l'enseignement de vive voix (Marc. XVI, 15) et par l'administration des sacrements, sources de la grâce céleste (Joan. III, 5; VI, 48-59; XX, 22; cf. Matth. XVIII, 18; etc.); c'est pourquoi, dans les paraboles, il l'a déclarée semblable à un royaume (Matth. XIII), à une maison (cf. Matth. XVI, 18), à un bercail (Joan. X, 16) et à un troupeau (Joan. XXI, 15-17). Sans aucun doute, cette Église, si admirablement établie, ne pouvait finir ni s'éteindre à la mort de son Fondateur et des Apôtres qui furent les premiers chargés de la propager, car elle avait reçu l'ordre de conduire, sans distinction de temps et de lieux, tous les hommes au salut éternel: " Allez donc et enseignez toutes les nations " (Matth. XXVIII, 19). Dans l'accomplissement ininterrompu de cette mission, l’Église pourra-t-elle manquer de force et d'efficacité, quand le Christ lui-même lui prête son assistance continuelle: " Voici que je suis avec vous, tous les jours, jusqu'à la consommation des siècles " (Matth. XXVIII, 20) ?

Il est, par conséquent, impossible
, non seulement que l’Église ne subsiste aujourd'hui et toujours, mais aussi qu'elle ne subsiste pas absolument la même qu'aux temps apostoliques; – à moins que nous ne voulions dire – à Dieu ne plaise ! – ou bien que le Christ Notre Seigneur a failli à son dessein ou bien qu'il s'est trompé quand il affirma que les portes de l'enfer ne prévaudraient jamais contre elle
(Matth. XVI, 18).

[...]

[...] le magistère de l’Église – lequel, suivant le plan divin, a été établi ici-bas pour que les vérités révélées subsistent perpétuellement intactes et qu'elles soient transmises facilement et sûrement à la connaissance des hommes – s'exerce chaque jour par le Pontife Romain et par les évêques en communion avec lui; mais en outre, toutes les fois qu'il s'impose de résister plus efficacement aux erreurs et aux attaques des hérétiques ou d'imprimer dans l'esprit des fidèles des vérités expliquées avec plus de clarté et de précision, ce magistère comporte le devoir de procéder opportunément à des définitions en formes et termes solennels.

[...]

(Souligné en gras et d’un trait par JP B.)

Et malgré ces rappels (pour celui de l’Encyclique « MORTALIUM ANIMOS », déjà fait par Lucie le Mer 09 Juin 2010, 11:30 – heure québécoise, en tête du fil « L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles ») malgré tout cela, donc, Roger Boivin vient de publier cette nuit sans aucun commentaire ceci
Citation :

« Que personne ne vous séduise, car le dernier jour ne viendra pas que l'apostasie ne soit arrivée auparavant (2 Thess., Il, 3). » Des provinces, des royaumes, de grandes nations catholiques se détacheront de l'Église. Elle subsistera néanmoins, mais réduite à un petit nombre de fidèles. La catholicité, en tant que diffusion matérielle et visible, ne concerne ni les premiers ni les derniers temps de l'Église militante.


LA FIN DU MONDE D'APRÈS LA FOI ET LA SCIENCE - Par l'Abbé Thomas, Vicaire général de Verdun - 1910 -
page 30 en bas :

https://archive.org/stream/leglobeterrestre02lapp#page/n223/mode/2up

Ainsi Roger Boivin vient opposer les conjectures et suppositions hypothétiques d’un Vicaire général au Magistère Ordinaire et Universel (toujours infaillible) et à Bulle de condamnation promulguée par un Pape et à une Encyclique d’un autre Pape Exclamation  No

Ces gens de “T. D.” se complaisent vraiment de manière décidément imperturbable dans l’hérésie malgré tous les rappels de la Doctrine catholique qui leur sont faits !...

Probablement à suivre...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Ven 11 Sep - 14:58

Efectivement, c'était à suivre ! En effet,
ROBERT. a écrit:

FRANC a écrit:
"Elle subsistera néanmoins, mais réduite à un petit nombre de fidèles." Cela signifie que l'Eglise sera réduite à un petit nombre ayant la Foi. Or pour avoir la Foi, il faut croire toutes les vérités que l'Eglise enseigne comme Dogme de Foi, parmi celles-ci : "il y aura toujours jusqu'à la fin du monde, des Pasteurs dans l'Eglise, qui se succéderont sans interruption les uns aux autres, pour gouverner et pour conduire le troupeau du Seigneur *".
* : Souligné par ROBERT. sans que cela soit signalé ! (Note de JP B.)

Et où l'Église enseigne-t-elle ce "dogme" de Foi, s.v.p. ? (avec références)


Ainsi ROBERT. ose demandé « où l'Église enseigne-t-elle ce "dogme" de Foi » Exclamation

Il ne faut pas être catholique, ni en réalité ni, donc, de cœur, pour poser une telle question : il ne faut ni avoir le « sens catholique », ni connaître son simple catéchisme !...
En effet,
  1. pour poser une telle question, il ne faut pas avoir le « sens catholique » car il a été toujours et partout cru dans la Sainte Église Catholique qu’“il y [aurait] toujours jusqu'à la fin du monde, des Pasteurs dans l'Eglise, qui se succéderont sans interruption les uns aux autres, pour gouverner et pour conduire le troupeau du Seigneur et cette croyance, appartenant donc au Magistère Ordinaire et Universel toujours infaillible, est par conséquent de Foi ;

  2. pour poser une telle question, il ne faut pas non plus connaître son simple catéchisme car, dans celui dit « LE GRAND CATECHISME DE SAINT PIE X » qui est le plus utilisé dans les rangs des traditionalistes actuels, dans la QUATRIÈME PARTIE LES SACREMENTS, chapitre VIII L’ORDRE, on trouve cette question « Le Sacerdoce catholique ne cessera donc jamais sur la terre ? », et la réponse est la suivante
    Citation :
    Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l’enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ a promis que les puissances de l’enfer ne prévaudraient jamais contre son Eglise.

    Pourtant, à l’encontre de l’objection scandaleuse de ROBERT., cela a déjà été rappelé par Lucie comme on le voit dans la citation qui est faite d’elle dans le précédent message !...

    « LE GRAND CATECHISME DE SAINT PIE X » qui enseigne cette réponse montre bien, par cela même, qu’elle appartient au moins au Magistère Ordinaire et Universel toujours infaillible, si elle n’a peut-être encore fait l’objet d’aucune définition solennelle ( ?...), et, ainsi, elle est par conséquent de Foi !

Ainsi, ROBERT., par son objection scandaleuse sous forme de question insidieuse, est dans l’hérésie !

Et si les responsables du forum, où sévissent de tels énergumènes, les tolèrent, eux et leurs insanités, il s’agirait bien alors d’une secte...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Sam 12 Sep - 10:02


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Lun 29 Fév - 18:44


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Mer 20 Avr - 15:32

Que voulez-vous, “gabrielle”, que me fassent des images calomnieuses (si encore elles correspondaient à la vérité, je ne dis pas) publiées, sur un forum qui sent la secte à plein nez, par des nuls qui ne savent pas argumenter autrement ? Laughing...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Mar 26 Avr - 16:44

À l’attention de gabrielle qui, approuvant le Clown Masturbateur d’Insectes (avec des gants de boxe), a écrit:

CMI a écrit:
La deuxième sottise consiste en ce que JP B croit que la personne morale du Saint-Siège pourrait survivre à la mort du Pape ... mais pas à ceux qui l'ont élu. Ainsi, la personne morale ne pourrait survivre à la disparition de personnes physiques ... qui ne la composent pas. Wow ... tu parles d'un bouffon !

Je pense, que ce point est très important pour JP B. car sur ce point repose, selon lui, l'apostolicité de l'Église, en fait, il appuie l'apostolicité sur des gens qui ne sont pas dans l'Église.

c'est pour cela que la personne morale ne peut survivre s'il y a disparition des personnes physiques ... enfin, c'est ce que je comprends de la thèse qui ne cesse d'évoluer sous la direction des prêtres guéguardiens..à mon avis, ils ont dépassés la thèse primitive, car elle ne colle plus avec la situation.

Toujours dans le mille, CMI!

Merci pour la version soft.... Wink


Le R.P. Goupil, s.j., de son côté, dans « L’Eglise » (5e édition, 1946, Laval, p. 48-49) a écrit:

Remarquons que cette succession formelle ininterrompue doit s'entendre moralement et telle que le comporte la nature des choses : succession de personnes, mode électif, comme l'a voulue le Christ et l'a comprise toute l'antiquité chrétienne. Cette perpétuité n'exige donc pas qu'entre la mort du prédécesseur et l'élection du successeur il n'y ait aucun intervalle, ni même que dans toute la série des pasteurs aucun ne puisse avoir été trouvé DOUTEUX ; mais « on entend par là une succession de pasteurs légitimes telle que jamais le siège pastoral, même vacant, même occupé par un titulaire douteux, ne puisse réellement être réputé tombé en déshérence ; c'est-à-dire encore que le gouvernement des prédécesseurs persévère virtuellement dans le droit du siège toujours en vigueur et toujours reconnu, et que TOUJOURS AUSSI AIT PERSÉVÉRÉ LE SOUCI D'ÉLIRE UN SUCCESSEUR. » (Ch. Antoine, “De Ecclesia”).

(Souligné par nos soins – Pluchon (http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=36944&sid=dd7c44c1c9dcabc4f7750d68e40d6629&mforum=lelibreforumcat#36944, in fine)[/u][/color][/url] et JP B.)

Quant à Dom Prosper GUÉRANGER (cité également ici par le même ami Pluchon [http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=36948&mforum=lelibreforumcat#36948]), dans son Année liturgique (éd. 1867) avait déjà écrit au mercredi de la Pentecôte :
Citation :

Jésus avait dit : « Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » ; mais Pierre devait mourir. La promesse n’avait donc pas pour objet sa personne seulement, mais toute la suite de ses successeurs jusqu’à la fin des siècles. Quelle étonnante et énergique action du divin Esprit produit ainsi, anneau par anneau, cette dynastie de princes spirituels arrivée à son deux cent cinquantième Pontife, et devant se poursuivre jusqu’au dernier jour du monde ! Aucune violence ne sera faite à la liberté humaine ; le divin Esprit lui laissera tout tenter ; mais il faut cependant qu’il poursuive sa mission. Qu’un Décius produise par ses violences une vacance de quatre ans sur le siège de Rome, qu’il s’élève des anti-papes soutenus les uns par la faveur populaire, les autres par la politique des princes, qu’un long schisme rende douteuse la légitimité de plusieurs Pontifes, l’Esprit-Saint laissera s’écouler l’épreuve, il fortifiera, pendant qu’elle dure, la foi de ses fidèles ; enfin, au moment marqué, il produira son élu, et toute l’Eglise le recevra avec acclamation.

(Souligné par JP B.)

lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Mar 26 Avr - 18:21

Notons au passage l’attribution de l’Autorité dans l’Église que Gaby s’adjuge d’elle-même en déclarant que les « gens [par qui l’Apostolicité me semble assurée au moins matériellement] ne sont pas dans l'Église » usurpant ainsi ladite Autorité et tombant, par conséquent, dans le schisme !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Mer 27 Avr - 14:05

La doctrine que les partisans du forum Tenu par les Dames tirent des citations des Révérends Pères Augustine et Mothon, à propos de l’existence de la Hiérarchie sacrée sans personne physique, n’est qu’une interprétation particulière et erronée de ceux-ci (les Révérends Pères) qui provient de leur propension (aux partisans du forum Tenu par les Dames – propension due au côtoiement des sectes protestantes dominantes dans leur pays) à concevoir une Église sans hiérarchie comme ils ne cessent, du reste, de le proclamer de nos jours.
Cela s’oppose à ce que Pie XII, dans son admirable Encyclique « Mystici Corporis », a écrit:
S’éloignent de la vérité divine ceux qui s’imaginent l’Eglise comme quelque chose qui ne se puisse atteindre ni voir, comme si c’était une chose “pneumatique” [...]

Voir ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t3721p30-un-clown-maladivement-imposteur#32790) une critique de ce que ces partisans du forum Tenu par les Dames font des citations des Révérends Pères Augustine et Mothon.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Ven 29 Avr - 2:48

Dans « L’Eglise », donc, (5e édition, 1946, Laval, p. 48-49) le R.P. Goupil, s.j., a écrit:

Remarquons que cette succession formelle ininterrompue doit s'entendre moralement et telle que le comporte la nature des choses : succession de personnes, mode électif, comme l'a voulue le Christ et l'a comprise toute l'antiquité chrétienne. Cette perpétuité n'exige donc pas qu'entre la mort du prédécesseur et l'élection du successeur il n'y ait aucun intervalle, ni même que dans toute la série des pasteurs aucun ne puisse avoir été trouvé DOUTEUX ; mais « on entend par là une succession de pasteurs légitimes telle que jamais le siège pastoral, même vacant, même occupé par un titulaire douteux, ne puisse réellement être réputé tombé en déshérence ; c'est-à-dire encore que le gouvernement des prédécesseurs persévère virtuellement dans le droit du siège toujours en vigueur et toujours reconnu, et que TOUJOURS AUSSI AIT PERSÉVÉRÉ LE SOUCI D'ÉLIRE UN SUCCESSEUR. » (Ch. Antoine, “De Ecclesia”).

(Souligné par nos soins – Pluchon (http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=36944&sid=dd7c44c1c9dcabc4f7750d68e40d6629&mforum=lelibreforumcat#36944, in fine)[/u][/color][/url] et JP B.)

Il faut, sur ce texte, faire les deux remarques suivantes :
  • Quand le R.P. Goupil écrit « cette succession formelle ininterrompue doit s'entendre moralement », cela ne signifie pas qu’elle existe toujours (et particulièrement de nos jours) EN ACTE, ce qu’aujourd’hui elle ne peut être et n’existe qu’en puissance.
    A cette remarque, un Calamiteux.Masturbateur.d’Insectes. (comme il l’a déjà fait ici [http://messe.forumactif.org/t4795p425-que-valent-les-conclaves-depuis-vaticanii-et-le-prochain#92209])
  1. objectera sans doute que « Pour que la succession apostolique soit légitime, elle doit être formelle et matérielle. »
    Ce sur quoi nous serons bien d’accord et l’avons toujours été ! C’est du reste exactement pour cela que ceux qui, à nos yeux, continuent d’assurer matériellement (seulement) la succession apostolique, ne l’assurent pas légitimement, non pleinement, mais seulement en puissance.

  2. Il demandera de même « si la succession formelle n'est plus en acte, selon le brillant théologien Bontemps, comment alors l'Église peut-elle être actuellement apostolique ? »
    La réponse est pourtant facile : l’Église est toujours Apostolique parce que « cette succession formelle ininterrompue doit s'entendre moralement » d’une part et que, d’autre part, la succession apostolique continue à être assurée, bien qu’imparfaitement, de manière matérielle en ceux dont il a été question au point précédent.

  • Il faut également remarquer que quand le R.P. Ch. Antoine, (“De Ecclesia”) écrit « le gouvernement des prédécesseurs persévère virtuellement dans le droit du siège TOUJOURS EN VIGUEUR et toujours reconnu », ce « droit du siège toujours en vigueur et toujours reconnu » PERDURE PAR « LE GOUVERNEMENT DES PRÉDÉCESSEURS [QUI] PERSÉVÈRE VIRTUELLEMENT » !
    Voilà pourquoi lorsque ce même Calamiteux.Masturbateur.d’Insectes. écrit ( [http://messe.forumactif.org/t4795p400-que-valent-les-conclaves-depuis-vaticanii-et-le-prochain#92197], avant-dernier §) « [...] selon la thèse de Jan-Paul Bontemps “le droit” du Saint-Siège est-il vraiment toujours en vigueur ? La réponse est non ! », cette réponse est fausse !
    Et voilà aussi pourquoi nous faisons toujours nôtre cette citation du Père Goupil Very Happy...

C’est encore pourquoi

Bien que la thèse de Cassiciacum ne soit, pour l’instant, en l’état actuel des choses, c’est-à-dire en l’absence de l’Autorité dans l’Église, qu’une opinion libre,
rien n’interdit de la considérer d’ores et déjà,
en l’absence de critique sérieusement fondée dans le doctrine catholique
et devant les attaques uniquement subjectives et essentiellement acerbe dont elle fait l’objet,
comme ce qu’elle est réellement, savoir la seule thèse, dans cet état actuel des choses, qui soit intégralement catholique,
et donc de la défendre pour telle !



Les chiens enragés aboient – la caravane de Cassiciacum passe...

http://foicatholique.cultureforum.net/t3730p120-la-these-de-cassiciacum-par-mgr-sanborn#32499

http://foicatholique.cultureforum.net/t3730p120-la-these-de-cassiciacum-par-mgr-sanborn#32500
lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Ven 29 Avr - 13:32

Dans le premier point du message ci-dessus il a été fait référence (avec renvoi par lien) à ce post (http://messe.forumactif.org/t4795p425-que-valent-les-conclaves-depuis-vaticanii-et-le-prochain#92209) du Calamiteux.Masturbateur.d’Insectes. (pour user d’“arguments” massues contre des détails tout en faisant abstraction du principal) post auquel il a donc été répondu, pour son début, dans le message ci-dessus.

Dans ledit post, à la fin, ce Catastrophique.Masturbateur.d’Insectes. a écrit:

B JP [votre serviteur] a écrit:
En quoi ma position ferait que « le droit” du Saint-Siège » (non le “droit” de celui qui ne l’occupe pas formellement) ne serait plus « vraiment en vigueur »
En affirmant cela, il y a là une CALOMNIE !

Donc, vous dites que « le droit du Saint-Siège » est toujours en vigueur ?

Donc, je suppose dès lors que ce canon est toujours en vigueur :

Citation :
Can. 953

La consécration épiscopale est réservée au pontife romain, de sorte qu’il n’est permis à aucun évêque de consacrer quelqu’un évêque, sans qu’il ait d’abord connaissance du mandat apostolique l’y autorisant.


La réponse se trouve ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t4772-suppleance-de-juridiction) et se résume dans cette proposition :
Dans la situation actuelle où, depuis le conciliabule vaticandeux, il n’y a pas de Pape en acte et où, conséquemment, il n’y a pas l’Autorité dans l’Église, celle-ci SUPPLÉE à cette privation de l’Autorité, suppléance envisagée du reste au Canon 209 (http://catho.org/9.php?d=bol#bb).
(Celui-ci stipule en effet que « En cas d'erreur commune ou de doute positif et probable, sur un point de droit ou de fait, l'Eglise supplée la juridiction pour le for tant externe qu'interne ».)
Tout cela, il faut le souligner, ce Con-sternant.Malhonnête.Invétéré. le sait depuis longtemps mais, ne voulant surtout pas l’admettre parce que la charité ne l’habite aucunement et ne le guide en rien, il tourne toujours en rond en revenant indéfiniment sur le même sujet !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Mar 30 Aoû - 10:35

Gabrielle, répondant à un super surexcité, Benjamin, qui prétend anathématiser absolument tous ceux à qui il trouve un quelconque lien (réel ou supposé) avec ce qu’il appelle la “secte” et qui n’est que l’Église officielle (l’Église hiérarchique catholique fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ ayant, pour Benjamin, tout simplement disparu) et qui reproche à Mgr Lefebvre d’avoir « participé à la fondation de sa secte, pour ensuite aller ouvrir sa petite succursale costumée dans son coin et attirer les nigauds qui continuent encore de nous casser les oreilles aujourd'hui avec leurs \"prêtres" illicites et leurs "absolutions" invalides, en dehors de l'Église, eux et toutes leurs lignées de clowns auto-entrepreneurs N.U.C. sortis de chez lui, qui servent de distributeurs universels de vent à ceux qui veulent s'accrocher aux apparences en dehors de la vérité » (sic), gabrielle, donc, a écrit:

[…]

La bonne de foi des gens est possible, même encore de nos jours, ils peuvent sans le savoir appartenir à l'Âme de l'Église et non au Corps.

[…]


Non seulement « La bonne de foi des gens est possible, même encore de nos jours, ils peuvent sans le savoir appartenir à l'Âme de l'Église […] », mais il est sûr que ces gens de bonne foi croient et sont certains d’appartenir « à l'Âme de l'Église » (et non qu’ils peuvent y appartenir « sans le savoir », mais surtout, comment pourraient-ils ne pas appartenir au Corps de l’Église ?
Qui les en aurait exclus ?
Mademoiselle Gabrielle ?

Il est plus assuré que certain(s) membre(s) de l’Église officielle n’appartienne(nt) pas ou plus «à l'Âme de l'Église» (pour être hérétique(s) formel(s) occulte(s)) plutôt qu’il(s) ne fasse(nt) pas ou plus partie de son Corps…
Gabrielle inverse tout montrant ainsi son incompétence CARACTÉRISÉE…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Lun 7 Nov - 17:31


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le forum “T. D.”, qu’en penser ?   Aujourd'hui à 22:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Le forum “T. D.”, qu’en penser ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Liste des cabinets de diéte du forum
» Mettre un lien sur le forum
» La vie sur le forum... quels journaux (jdb) lisez-vous?
» Le forum des ammonites
» Forum abrasax

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: