Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Incohérences ou perversité de LHR ?...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Dim 15 Mai - 16:45

Dans un « PANÉGYRIQUE  DE M. L'ABBÉ YVES MAURY », par ailleurs intéressant,
Louis-Hubert (et Marie-Christine) Remy a écrit:

[...] Pour lui la "thèse materialiter-formaliter", qui nous empoisonne encore en 2011, ne méritait qu’un haussement d’épaules et un commentaire cinglant sur ses confrères. C’est lui qui m’en avait démontré le ridicule. [En page 2, § 2.]

[...]

[Et en note finale, bas de la p. 5]
[...] Quelles grâces d’avoir connu intimement des Mgr Guérard, [...] !

clown
Monsieur l'abbé Maury aura sans doute oublié de lui « démontré le ridicule » qui est propre à LHR ! Laughing
Comme si « la "thèse materialiter-formaliter" » n'était pas l'œuvre de Mgr Guérard ! Rolling Eyes ...
Pauvre LHR ! No ...
Ou perversité Question...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Ven 25 Sep - 14:18, édité 1 fois (Raison : Changement de titre et ajout du dernier §)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Dim 30 Sep - 10:46

Sur un autre forum que nous ne nommerons pas,
FRANC, avec juste raison, a écrit:

Depuis près de 40 ans , voire encore plus récemmment, certains s'évertuent à démontrer l'invalidité des rites de l'église conciliaire, à l'aide de critérium seulement historiques (rappel de la bulle Quo primum tempore de Saint Pie V pour le Sacrement de l'Eucharistie, ou argumentation de Rore sanctifica pour le Sacrement de l'Ordre). Ces rappels historiques ne sont pas faux en soi, mais sont absolument insuffisants, en tant qu'argumentation, pour un catholique, qui ne possède pas obligatoirement la science historique, mais se laisse tout simplement guider par l'autorité (légitime) de l'Eglise (véritable). En effet, si j'en comprends l'article suivant du RP jésuite S. Harent, (La part de l'Eglise dans la détermination du rite sacramentel), extrait de la revue les Etudes de 1897 (http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k113645c/f327.image), c'est l'autorité (légitime) de l'Eglise qui détermine la matière et la forme du Sacrement et ainsi sa validité. Il cite ainsi un Docteur du Concile de Trente : " Partout où Jésus-Christ n'a pas déterminé la matière et la forme, il a laissé aux supérieurs ecclésiastiques de statuer là-dessus, pour le plus grand bien de son Église et suivant la différence des temps." On comprend alors que toute la question aujourd'hui est de savoir, si les nouveaux rites nous sont donnés par l'Eglise véritable ou par une fausse église et si l'autorité qui tente de nous l'imposer est légitime ou non. Ceux qui éludent cette question, vont à rebours du principe même de la Foi Catholique, qui nous fait croire que tout ce qui vient de l'Eglise véritable est à la fois nécessairement Vrai et Saint; et avec pour corollaire, que tout les rites modifiés sans l'autorisation du Magistère légitime, sont de soi, invalides.

Il ne sert à rien de dénoncer l’invalidité des prétendus « nouveaux “sacrements” » en voulant se passer, comme certains tel LHR, du problème de l’Autorité possédée ou non par celui (Paul VI) qui les a “institués”, de même qu’il est superfétatoire de vouloir analyser à tout prix cette invalidité (pour chercher à prouver que celui-ci ne pouvait pas être Pape) dès lors que l’on a compris que le dit Paul VI ne possédait déjà pas, avant cette tentative d’institution, l’Autorité et qu’il ne pouvait donc faire quoi que ce soit de valide.
Ne pas vouloir comprendre cela (pourquoi ? on peut se demander…) et ne pas tenir compte de cette évidence, c’est vouloir « mettre la charrue devant les bœufs » ou, si l’on préfère, « jeter le manche avant la cognée » !


A la suite de cette publication par Franc, on lui pose sur ledit forum cette question : « Que pensez-vous de l'invalidité des sacres, depuis les changements survenus en 1968 »
Franc, judicieusement, répond
Citation :
S'il s'agissait de sacres émanés de l'Autorité suprême et légitime de l'Eglise (mandat pontifical), donc d'origine divine, je vous dirais que j'en pense exactement ce qu'en juge cette même Autorité; si j'exprimais à titre particulier, un avis différent, cela traduirait un esprit libre-penseur, incompatible avec la notion même de Foi divine ("l'hérétique est celui qui a une opinion" : Bossuet ). Mon devoir de simple fidèle étant d'être en communion catholique avec ceux que la Papauté me désigne comme successeurs des Apôtres, cela naturellement tant que ceux-ci demeurent en union avec le même Saint-Siège.

S'il s'agit, au contraire, de "sacres" émanés d'individus usurpateurs, exerçant leur "hommerie", j'ai évidemment le droit d'exercer ma libre pensée et de constater, que les dits "sacres" sont illicites depuis Octobre 1958, et même invalides (du fait du changement de rites) depuis 1968, puisque procédant dans les 2 situations de pouvoirs illégitimes.
La non-licéité des sacres « émanés d'individus usurpateurs » depuis la mort de Sa Sainteté le Pape Pie XII et leur invalidité depuis 1968 sont présentées par Franc comme une conséquence de ce qu’ils émanent « d'individus usurpateurs » : « puisque procédant dans les 2 situations de pouvoirs illégitimes ».
L’effet
est, dans un cas la non-licéité, dans l’autre cas l’invalidité ; la cause est l’illégitimité des pouvoirs dont émanent ces sacres ; non le contraire !
Autrement dit, le prétendu pouvoir des individus usurpateurs n’est pas illégitime parce qu’ils confectionnent des sacres illicites depuis octobre 1958 jusqu’en 1968 et invalides depuis (si tel était le cas, nous n’aurions pas la possibilité de juger de la validité ou non des nouveaux sacrements) ; ce prétendu pouvoir des individus usurpateurs est illégitime pour d’autres raisons qu’il convient d’établir avant de définir que les sacres sont illicites et invalides : l’effet ne peut pas être cause de ce qui est la cause ! Et la cause ne peut pas être l'effet de ce qui est l'effet !
Il est donc nécessaire de montrer en quoi les pouvoirs des « individus usurpateurs » sont illégitimes, en quoi il s’agit « d'individus usurpateurs », avant de parler de non-licéité et d’invalidité des rites...
Il est nécessaire, primordialement, de montrer que celui qui a promulgué ces “nouveaux” rites n’est pas Pape. C’est là la question principale et c’est ce que LHR et consorts refusent de comprendre ! Pourquoi ?...
Parce que c’est principalement Don Francesco RICOSSA qui poursuit la démonstration du fait que les pouvoirs des « individus usurpateurs » sont illégitimes et en quoi il s’agit « d'individus usurpateurs » ?...
Parti pris !...

http://foicatholique.cultureforum.net/t4322-validite-des-sacrements-de-l-eglise

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Ven 22 Mar - 1:54

Sur un autre forum Louis cite LHR
qui, ailleurs, a écrit:

Quand Verrua répondra-t-il clairement à cette question : Quelle est la valeur des actes d’un pape materialiter ?
Je répéte : quelle est la valeur des actes d’un pape materialiter ?

Ayant posé cette question à Mgr Guérard, il m’avait répondu : NULLE.
Et je lui ai rétorqué : donc la thèse s’éteint dans le temps. Il me répondit : évidemment.

OUI, c’est évident ! La thèse est obsolète depuis la mort du dernier cardinal nommé par Pie XII.

L’abbé Ricossa, Mgr Styuvert, les abbés de Verrua, ne répondent jamais à cette question.
Ils en deviennent malhonnêtes.
D’autant plus qu’ils ont fait évoluer la thèse du pape materialiter à l’Eglise materialiter.

Ces gens-là ne sont pas sérieux.

J’ai déjà répondu à cela :

  • Ceux qui connaissent LHR savent qu’il s’en prend aux Prêtres de l’Istituto Mater Boni Consilii (« les abbés de Verrua ») pour des questions personnelles ! Ces diatribes contre eux n’ont rien d’objectif...

  • L’Institut Mater Boni Consilii a toujours proclamé clairement que la valeur des actes d’un « pape “materialiter” » est NULLE sauf en ce qui concerne le renouvellement des électeurs du Pape qui ressortit uniquement au droit ecclésiastique (humain) et non au droit divin.

  • La réponse de Mgr Guérard, « évidemment », à la question de LHR, « donc la thèse s’éteint dans le temps », est non seulement parfaitement logique mais, en plus et à dire vrai, elle ne vient nullement contredire la position de l’Institut Mater Boni Consilii : lorsque nous aurons un Pape formaliter comme Mgr le croyait car « les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre [l’Église] », ou que nous soyons arrivés à la fin du monde (comme Mgr, à l’époque de sa réponse à LHR, ne pouvait pas voir que ce n’était pas encore le cas) alors, effectivement, la thèse s’éteindra car nous aurons un véritable Pape.

LHR n’est pas sérieux.


Remarquons bien que si l’on n’accepte pas ce qui est dit dans le premier point ci-dessus (un « pape “materialiter” » peut assurer le renouvellement des électeurs du Pape), alors la question suivante se pose :
  • Où sont, en l’absence de véritable Pape depuis le conciliabule vaticandeux, les électeurs du Pape indispensables pour la pérennité de la Papauté, pérennité de Foi catholique depuis la Constitution Apostolique Pastor Æternus du Concile du Vatican (18 juillet 1870) ?

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Ven 6 Sep - 7:19

Un membre de ma famille, par ailleurs inscrit sur ce forum mais qui n'aime plus y venir poster parce quelque chose ne lui plaît pas, dans un courriel qu'il m'a adressé hier matin, jeudi 05 septembre 2013,
a écrit:

[...]

Je ne veux pas rentrer dans le jeu de ces pharisiens !

Il me semble que vos arguments sont clairs ; comme avec Notre Seigneur il y a 2000 ans les pharisiens ne cherchaient que la polémique, le combat, la condamnation avec mauvaise foi et mensonges ; vos interlocuteurs en font de même.

Il est vrai que vous n’avez pas l’autorité et l’infaillibilité d’un pape mais l’expérience nous montre que ces personnes ne sont pas ouvertes à la Vérité.

Ce qui me fait poser la question : « Que cherchent-ils ? »

Notre Seigneur il y a 2000 ans est resté silencieux devant ses accusateurs, il n’a répondu qu’à  une question, vous connaissez cela donc je vous fais grâce de la suite.

La bande à LHR et autres ne cherche pas la vérité et se servent de moyens qui sont peccamineux. Pour ne pas leur prêter crédit, par charité et par utilisation de mon temps pour ma sanctification je ne veux pas écrire et converser avec ces gens là.

[...]

Nous savons très bien que LHR en veut particulièrement à l’IMBC car ils condamnent ses agissements et de façon publique. Nous savons que son combat contre eux n’est pas pour la Foi mais humain.

[...]

Sans commentaire !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Sam 15 Mar - 15:56

Dans cet article où il critique, de manière par ailleurs justifiée, Monsieur l’abbé Lafitte,
Louis-Hubert RÉMY, dans le dernier § avant le point n° 3°, a écrit:

Je suis toujours effrayé de constater que Mgr Guérard a converti une centaine de prêtres sur toute la planète à l’oblation pure ; où sont les conversions au non una cum des abbés Belmont, Guépin, Grossin, des prêtres de Verrua, etc. depuis …35 ANS ? N’avaient-ils aucun confrère à convertir ? On doit se poser des questions sur ce manque intégral de fruit de leur part ! [...]


Comme si l’Istituto Mater Boni Consilii ne cessait de prêcher à ce sujet et comme si rien n'avait déjà été écrit (et plusieurs fois) dans sa revue Sodalitium Exclamation 

Réponse faite ici à Louis-Hubert RÉMY
Citation :

Autant, Louis-Hubert, je t’apprécie dans les sujets politiques, autant je trouve que tu dis d’énormes âneries et surtout de scandaleuses calomnies quand tu te permets de juger les Prêtres.

Certes, ce que tu dis à propos de l’abbé Lafitte est exact, mais quand, dans le dernier § avant le point n° 3°, tu oses écrire « où sont les conversions au non una cum des [...] prêtres de Verrua » tu parles soit de ce que tu ne connais pas, soit de ce que, volontairement, tu veux ignorer ! Du reste, selon les cas, l’une ou l’autre possibilité s’avère avec toi exacte...

Deux cas suffiront à illustrer mon propos :

Monsieur l’abbé Carandino, auparavant dans le FSSPX, a rejoint l’Istituto Mater Boni Consilii, il y a maintenant plusieurs années, et y est devenu “non-una-cum”.

Dernièrement, un “prêtre” de l’Église officielle, “ordonné” tout d’abord selon le nouveau rite que l’Istituto Mater Boni Consilii tient pour invalide, a rejoint l’Istituto Mater Boni Consilii, convaincu de sa position sédévacantiste (formaliter) et donc “non-una-cum”, et y a été Ordonné sub conditione.


Monsieur Louis-Hubert criera sans doute en demandant « c’est tout ? » !

Nous lui demanderons à notre tour : Et « où sont les conversions au non una cum » de Prêtres dues à Monsieur Louis-Hubert ? Laughing

Cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-les-incoherences-de-lhr#30447


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Mer 12 Aoû - 9:38

A cet endroit
Louis-Hubert REMY a écrit:

[...]

N’avez-vous pas compris que nous avons une Église enseignante depuis 2000 ans ?
Oubliez-vous les enseignements des Papes, des saints et plus près de nous, des Mgrs Gaume, Delassus, Jouin, Lémann, des dom Guéranger, Pie, Ayroles, etc., etc. ?

Et cet enseignement est sûr et nous permet de rejeter tous les enseignements de Vatican d’Eux, et même les enseignements honteux, insuffisant, tronqués, des clercs non una cum.
Nous ne sommes pas anticléricaux, nous choisissons simplement nos clercs, et c’est pour cela que nous ne perdons pas la Foi !

[...]

(Souligné en gras et d’un trait par JP B.)

Ainsi, Môssieur LHR se fait le juge des Prêtres, « même [...] non una cum » Exclamation
Qu’il n’apprécie pas ce qu’ils disent et qu’il s’en éloigne, est une chose compréhensible et permise, mais qu’il se fasse juge de leurs enseignements, comme s’il bénéficiait de l’infaillibilité ( !...) ce pauvre quidam, en est une autre qui révèle le caractère insondable de son orgueil incommensurable...

Et c’est ce guignol qui prétend, de son propre chef défaillant et de sa propre autorité inexistante, « [choisir] simplement [ses] clercs » et, avec ça, être certain de « ne [pas perdre] la Foi » Exclamation Rolling Eyes No...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Mer 12 Aoû - 16:46

Gabrielle, avec juste raison, a écrit:
Le choix des prêtres se fait ainsi

A la suite de l'hospitalisation d'urgence de M. Rémy 1, une neuvaine est mise en ligne sur le blog.

Première réaction

Citation :
Abbé Jacques-Marie SEUILLOT LIEN PERMANENT 2
juin 28, 2015
MERCI AU SITE NON-INTÉGROÏDE :
CASSICIA.COM
d’où les belles images des Litanies de Notre-Dame du
Perpétuel secours ont été piratées sans indication d’origine ni remerciements…
Pratique habituelle…

Réplique 2

Citation :
Louis-Hubert REMY LIEN PERMANENT
juillet 2, 2015

(...)

Exemple l’abbé Seuillot, qui avançant en âge va devoir lui aussi présenter son bilan. Quel triste bilan ! aucune vocation, une chapelle vide, une vie stérile…

Sauf quand même : reprendre les intégroïdes ! AH ! quel combat ! ils ont osé croire que la neuvaine à Notre-Dame du Perpétuel Secours appartenait aux fidèles de la sainte Église ! Eh bien non, il faut remercier, encenser son site (qui ne fait aucun combat si ce n’est attaquer les intégros…) lui qui ne sait faire que du copié-collé !

Oui M. l’abbé votre réaction est méprisante, indigne d’un chrétien, encore moins d’un clerc. Faites votre examen de conscience : Qui convertissez-vous ? Qui formez-vous ? Quel est votre bilan ? Où avez-vous enfoui vos talents ?

Nous prions pour nos prêtres, mais pas pour qu’ils restent enfermés dans une médiocrité indigne du Sel de la Terre.
M. l’abbé réveillez-vous !

Le choix est fait en fonction du nombre de personnes dans la chapelle, du nombre de "conversions' un certain l'abbé Lafite en fait 60 en une seule retraite, lui c'est un bon choix.

Remarquons que le "grand monarque" (Rémy) est apte à porter un jugement au for interne sur cet abbé, du haut de son trône il tranche que la vie de cet abbé est stérile.... Shocked

Notes de JP B :
  1. Prions pour lui ! Il en a en effet bien besoin...

  2. Liens donnés par JP B.

Sans autre commentaire !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Jeu 13 Aoû - 17:56

ROBERT. a écrit:

gabrielle a écrit:

Citation :
nous choisissons simplement nos clercs, et c’est pour cela que nous ne perdons pas la Foi !

Par le peuple pour le peuple... Very Happy


Une foi démoncrassique donc; voilà la foi de LHR et al.

Laughing

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Ven 14 Aoû - 5:31

« nous choisissons simplement nos clercs, et c’est pour cela que nous ne perdons pas la Foi ! »

Il nous faut nous expliquer sue cette proposition radicalement viciée qui peut prêter à confusion car il est vrai que, de nos jours, nous ne pouvons accepter n’importe quel Prêtre et encore moins ceux qui, ne l’étant pas, se présentent pourtant comme tel.

La démarche de Louis-Hubert RÉMY est radicalement viciée (radicalement : dans sa racine) car, si nous devons nous éloigner de ceux qui ne prêchent pas la Foi telle qu’enseignée de tous temps conformément à la tradition de, et dans, la Sainte Église Catholique, c’est précisément cette Foi, que par la grâce de Dieu nous avons le bonheur de posséder, qui nous fait agir ainsi, et NON L’INVERSE, non parce que nous agissons ainsi nous gardons la Foi.
Nous ne choisissons donc en effet pas « nos clercs (*) » comme le dit scandaleusement (et le fait en réalité encore plus scandaleusement) LHR : nous prenons et acceptons ceux que Dieu nous fait l’immense grâce de nous envoyer et dont nous constatons logiquement que leur doctrine correspond en tout à celle de notre Mère la Sainte Église Catholique, QUE CEUX-CI NOUS PLAISENT OU NON !...

(*) Toujours cette fausse opposition entre « clercs et laïcs » qui date de « La Cité Catholique » et de son excellent livre par ailleurs, Pour Qu’il Règne, dont le chapitre qui porte ce titre (clercs et laïcs) et celui intitulé « Les deux glaives » sont erronés en raison de ladite fausse opposition (d’origine révolutionnaire et démoncrassique) qu’ils présentent entre ces deux genres de personnes, il est vrai bien distincts, alors qu’il ne doit y avoir aucune opposition mais une charitable COMPLÉMENTARITÉ ! (D’autant plus que, s’il peut y avoir quelque opposition en ce domaine, ce n’est pas entre « clercs et laïcs » mais entre le pouvoir spirituel, détenu exclusivement par les clercs, et le pouvoir temporel, détenu indistinctement – cela dépend des lieux et des coutumes –par des laïcs ou par des clercs...)
C’est sans doute de là, outre du fait qu’il déteste ceux qui ne lui donnent pas absolument raison en tout et hormis, donc, son orgueil insondable, que provient l’erreur de Louis-Hubert RÉMY qui appartint, semble-t-il, jadis à « La Cité Catholique », erreur que cet orgueil incommensurable l’empêche de voir, reconnaître, admettre et corriger !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Ven 28 Aoû - 20:54


  • A la suite de la seule transmission à notre ami LHR du lien de ce message ou de celui-ci, avec copie à Edouard-Marie LAUGIER,
    dans un courriel privé LHR a écrit:
    Jean-Paul tu as abusé sur le whisky !

  • A la suite d'encore la seule transmission à notre ami LHR du lien de cet autre message ou de celui-là avec seulement une émoticône de fou rire (sans autre commentaire) et toujours avec copie à EML,
    toujours dans un courriel privé, le 13 août 2015 à 21h10, LHR a écrit:
    Jean-Paul tu as encore abusé sur le whisky !
    Comme si c'est votre serviteur qui avait écrit ce message simplement recopié ici Exclamation

Voir Actes, II, 13...

Ces courriels privés de LHR ont incité Lèon VEUILLOT à lui faire cette réponse, également par courriel, toujours avec copie à EML et aussi à gabrielle
Citation :
Pendant que certains calomnient, en disant n'importe quoi parce qu'ils veillent trop tard le soir, puis tentent, peut-être en vain, de dormir, JP B, lui, qui va suivre en principe la retraite de St Ignace la semaine prochaine (du 16 au 21, départ ce matin pour Annecy) prêchée par les Prêtres de l'Istituto Mater-Boni-Consilii à Serre-Nerpol, se lève apparemment tôt ! Ce qui lui a permis d'écrire ceci : http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-les-incoherences-de-lhr#31412...
Et il ne semble certes pas que ce soit le prétendu "whisky" qui lui ait permis cela... A lire et méditer !

Sans autre commentaire !

Nota
 :
Si les liens ne sont pas actifs, ils faut, pour qu'ils le soient, être inscrit au forum et, pour ceux qui en ont été radiés et se plaignent de ne pouvoir les lire, s'être arrangés pour ne pas l'être (radié) !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Mar 15 Sep - 10:25

Louis-Hubert RÉMY organise une conférence en Bretagne sur « le nouveau rituel du sacre des évêques » (de 1968, qu’avec d’autres personnes surtout laïques il considère intrinsèquement invalide) et, à cette occasion, il a lancé quelques invitations.

En réponse à l’une d’elles qu’il a reçue, le Directeur des « Éditions D F T »,
M. Laurent Morlier lui a écrit:

Monsieur Rémy,

Merci pour cette invitation…

Que l’on puisse discuter du nouveau rituel 1968 du sacre des évêques et même le critiquer est certainement intéressant, mais de là à affirmer catégoriquement et décréter en quelque sorte son invalidité n’est plus légitime pour un catholique.

Je ne comprends même pas qu’une telle chose doit être rappelée et soulignée ! à des personnes qui, a priori, connaissent la doctrine catholique et ayant un minimum de données théologiques.

En effet, avant de décréter par vous-même ou suivant l’opinion de certains théologiens que ce nouveau rite est invalide “intrinsèquement”, (même sur la base d’immenses recherches) il faudrait d’abord démontrer que le pape élu en juin 1963 par un conclave valide avec des cardinaux valides, et avec un élu reconnu ensuite par toute l’Église sur toute la planète sans aucune contestation… eh bien finalement n’aurait “jamais été pape” !… Sans cette démonstration fiable et rigoureuse et qui n’existe pas (et qui ne doit pas prendre appui sur des faits postérieurs qui n’ont évidemment pas d’effet rétroactif *), toute votre belle démonstration sur “l’invalidité intrinsèque” du nouveau rituel, tombe à l’eau : elle est même fausse et gravement erronée sur le plan doctrinal puisque comme chacun sait un pape validement élu ne peut pas produire un nouveau rite qui ne serait pas valide ! [...]

* Notons que « des faits postérieurs » qui démontrent que tel élu, désigné validement par un conclave valide, agit objectivement comme ne peut absolument pas faire un Pape ainsi que nous le voyons ici, induisent nécessairement que ledit élu ne saurait avoir reçu de Dieu la forme du pontificat selon ce que dit St Robert BELLARMIN dans son De Romano Pontifice, livre II, chapitre 30 : « [...] en créant le Pontife, les Cardinaux n'exercent pas leur autorité sur le Pontife, puisqu'il n'existe pas encore, mais sur la matière, c'est-à-dire, sur la personne qui est disposée par l'élection à recevoir de Dieu la forme du Pontificat. » (Note de JP B.)

A son tour, LHR lui a fait une longue réponse à son contradicteur dans laquelle il aborde tout un tas de problèmes (dont certains ne sont pas catholiques **) mais il n’aborde nulle part cette question pertinente et cruciale, soulevée là fort judicieusement par M. Laurent Morlier, du « Pape ou pas Pape ? » de laquelle, on le sait, LHR se moque éperdument ! Twisted Evil
Peut-on être plus incohérent ? Rolling Eyes...
** Comme les prétendues prophéties selon lesquelles «  saint Pierre et saint Paul viendront pour rétablir la Papauté » (les comparant d’ailleurs lui-même au fait que « Ce n’est pas plus farfelu que la thèse de la survivance de Paul VI » ! Laughing...) rétablissement de la Papauté qui serait fonder une nouvelle succession apostolique et, donc, une nouvelle Église, rompant ainsi l’Unité (ou l’Unicité) de la Sainte et Catholique Église Apostolique, nouvelle Église qui ne serait donc ni plus Une, ni plus Apostolique, ni plus, donc, Catholique ! No... Ou comme l’évocation qu’il fait des “révélations” concernant la crise actuelle dans l’Église et prétendues de la Très Sainte Vierge Marie à La Salette (où elle est vraiment apparue) faisant ainsi passer les révélations privées (qui, même lorsqu'elles sont reconnues et acceptées par l'Église Catholique, ne sont JAMAIS de FOI, qui  ne peuvent [ne doivent] JAMAIS contredire la Sainte Doctrine et dont les interprétations ne peuvent [ne doivent] non plus JAMAIS contredire la Sainte Doctrine) avant ladite Sainte Doctrine Exclamation...


(Source.)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Mer 16 Sep - 2:12

Suite ici !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Ven 18 Sep - 8:13

Avec juste raison (quoique nous ne puissions approuver sa position survivantiste à l’égard de cette vipère de PaulVI) le nommé Jean-Baptiste, ici
a écrit:

Si le prochain pape était simplement désigné par un saint de l’Église triomphante, sans élection subséquente, ce serait bien une nouvelle Église car il n’y aurait pas transmission légale de l’autorité. Saint Pierre ne vit plus sur la terre et ne peut pas conférer de succession légale ; la succession ne peut être conférée que par les électeurs légitimes du pape. Contrairement à ce que vous pensez, ce n’est pas simplement de droit ecclésiastique. D’ailleurs la plupart des théologiens considèrent également impossible qu’un pape désigne son successeur, sans élection subséquente. Contrairement à des idées reçues, il n’existe aucun cas historique avéré de cela ; toujours, il y a eu élection [...]


Puis, ,
il a écrit:

1°) Quant à la désignation divine

Je vous répète que la désignation d’un pape directement par Dieu n’est pas une succession légale, c’est une nouvelle mission. La succession légale implique une transmission de l’autorité par le collège des cardinaux ou par le clergé romain. L’Église est comme un feu qui, une fois allumé, ne peut plus s’éteindre ; sinon il serait impossible de le rallumer. Le pape transmet la juridiction aux évêques, et les électeurs ne peuvent être que des personnes qui ont reçu la juridiction ordinaire de son vivant. Il est impossible que le pape soit désigné autrement. Saint Pierre a reçu une mission, il ne peut y en avoir de nouvelle.


2°) Quant à la désignation terrestre

Aucun témoignage historique ne prouve qu’un pape ait jamais été désigné par son prédécesseur sans élection subséquente ; ceux que vous citez ne le disent pas non plus. J’ai traité cette question dans mon livre, je vous y renvoie. Depuis St. Clément, il est même prouvé que tous les papes ont été élus ou acclamés par le clergé romain.

Mais ce ne sont pas les seuls problèmes du sédévacantisme. Par exemple, si vous affirmez qu’il n’y a plus ni pape ni clergé romain légitime, vous niez l’indéfectibilité de l’Église particulière de Rome, enseignée infailliblement par le Pape Sixte IV dans sa condamnation des thèses de Pierre d’Osma. Mais la site Virgo Maria a si peu compris cet enseignement, qu’il a cru qu’il se référait à l’Église universelle !

[...]


Enfin, il a, à cet endroit, ajouté ceci
Citation :

[...] c’est bien en raison de l’indéfectibilité du clergé romain que les plus grands exégètes de l’Apocalypse ont enseigné qu’après l’apostasie du clergé romain, le pape s’exilerait : car sans cela, la doctrine catholique serait contredite (non seulement l’Église romaine ne serait pas indéfectible, mais, corrélativement, le prochain pape ne pourrait pas être élu). Les exégètes de l’Apocalypse étaient plus instruits que nos prêtres et évêques d’aujourd’hui (même tradis), dont certains ne savent même pas la différence entre hérésie formelle simple et hérésie notoire [...]



En réponse (http://wordpress.catholicapedia.net/une-invitation-une-conference-prometteuse-et-deja-une-polemique/#comment-92068)
LHR a écrit:

Pauvre Jean-Baptiste ! vous repartez dans vos délires !

À Dieu !

Exclamation

Qu’y a-t-il, dans les commentaires de Jean-Baptiste, qui méritât le qualificatif de “délires” ? No

Le fait que ces rappels de la doctrine catholique aille à l’encontre de ses théories hétérodoxes sur le rétablissement de la Papauté opérée directement par le ciel ne lui plaît apparemment pas trop !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Dim 20 Sep - 16:27

Les incohérences (et le manque de foi en la doctrine définie qu'il remplace par le fantastique des révélations privées) de Louis-Hubert RÉMY l'ont conduit jusqu'à l'hérésie au moins matérielle comme il est démontré ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t4450-le-catholicapedia-blog-organe-dune-secte#31672) !
Prions pour lui...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Ven 25 Sep - 14:58


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Dim 27 Sep - 9:39


ÉCLIPSE (de lune)


Avec le très beau temps que la divine Providence nous octroie en ce moment (Deo gratias !) nous aurons cette nuit, vers 4 heures du matin, lundi 1er septembre, l’occasion de voir à quoi, exactement, ressemble l’éclipse de l’Église représentée par la lune qui, d’ordinaire, reflète la lumière du soleil (lequel, dans le langage des Pères, des Docteurs et des saints traditionnels représente Dieu Lui-même de qui provient toute lumière) : http://www.meteocity.com/magazine/phenomenes-meteo/ne-ratez-pas-eclipse-de-lune-ce-lundi_3081/?utm_source=contentmagazine&utm_medium=newsletter20150927&utm_campaign=email&origin=newsletter...

Nous verrons ainsi qu’entre nous et l’astre qui nous éclaire la nuit (comme la Sainte Église Catholique – en ordre, c’est-à-dire quand elle n’est pas en état de privation de l’Autorité comme de nos jours où il ne nous en reste que la mémoire puisqu’elle est actuellement éclipsée – nous éclaire, par l’enseignement da sa sainte doctrine, dans la nuit de la Foi) nous verrons, donc, qu’entre nous et l’astre qui nous éclaire la nuit, aucun autre corps ne passe pour éclipser la lune !
Ce n’est en effet que l’ombre de notre propre terre qui éclipsera la lune, tout comme aujourd’hui c’est la projection des préoccupations trop humaines – terrestres, de cette “basse terre” – qui éclipse la sainte doctrine divine de l’Église, laquelle (l’Église) continue d’exister (mais cachée par les modernistes trop humanistes et pas assez éclairés par la grâce divine) car elle indéfectible !...

D’où il suit que les élucubrations des LHR, Gérard LAURENÇON, abbé Zins, et autres partisans des fora T.D. et D.J. et tous leurs adeptes respectifs, sur ladite éclipse de l’Église, ne sont que des divagations !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Lun 28 Sep - 15:59

Comme on peut le voir dans ce message (http://messe.forumactif.org/t2067-lhr-ne-connait-rien-a-ce-dont-il-parle#39265) posté sur un autre forum , LHR ne connaît rien à ce dont il parle !
Ou, plutôt, il déforme, peut-être sciemment ( ?...) ce qui le dérange.

En effet, à l’occasion, le 31 juillet 2010, d’une conversation téléphonique avec M. Louis-Hubert RÉMY, celui-ci tenta de me faire entendre que, lorsque Mgr GUÉRARD DES LAURIERS parlait d’un “obex” que Paul VI et Jean-Paul II (depuis ceux-là, Benoît XVI et François I) opposaient (opposent) à la réception (de la part de Dieu) de la forme du pontificat, cela (LHR dixit) ne pouvait être que leur non-catholicité puisqu'ils étaient (sont) bien hommes tous deux (quatre et même cinq avec Jean-Paul I) !
(En effet, m’exposait-il au téléphone, il y a deux conditions pour pouvoir être élu Pape : être un homme et être catholique.)

En réponse, le lendemain 1eraoût, je lui adressai sur son téléphone mobile une verte remontrance par un “SMS" pour la trahison qu’il fait là de celui dont il se réclame cependant toujours et encore (quoiqu’il vilipende d’autre part la thèse que le R.P. a exposée dans les Cahiers de Cassiciacum) même aujourd’hui (cf. http://wordpress.catholicapedia.net/labbe-ricossa-et-verrua-mentent-sur-la-salette-labbe-grossin-explique-pourquoi-et-rejoint-mgr-guerard/#comment-93800) trahison car, enfin quoi ! si telle avait été la pensée du Père GUÉRARD, celui-ci n’aurait pas maintenu que ces élus des conclaves (Paul VI et Jean-Paul II) continuassent à être en puissance de pouvoir devenir formellement Papes !...
J’écrivais donc à notre “ami” LHR que l’“obex”, dont parlait Mgr GUÉRARD, ne pouvait bien sûr pas être la non-catholicité (mais le défaut d’intention de remplir la charge propre à un Souverain Pontife, précision que je fais aujourd’hui et qui est justifiée par ce que l’on verra plus bas).

Or, au matin (https://www.google.fr/?hl=fr&gws_rd=cr,ssl&ei=GbIDVofiEIr_ygOewo8o#hl=fr&q=au+matin+grieg et, pour être complet, https://www.youtube.com/watch?v=O2gDFJWhXp8 Very Happy) du 02 août 2010, il me répondait sur mon téléphone mobile, également par un "SMS", cette question qui montre la profonde méconnaissance de ce qu’il ose critiquer : « De quel “obex” s’agit-il alors ? » !...
(A titre d’information, je lui répondais par le même moyen : « Tu ne sais pas lire ? Reprends les CDC au lieu de dire n’importe quoi ! »)

Cela se passe d’autre commentaire !...

Mais cependant LHR insiste:
Il m’écrivit, toujours le 02 août 2010 en “SMS”, pour me demander où Mgr GUÉRARD DES LAURIERS avait parler d’“obex” (car ce n’est effectivement pas dans les Cahiers de Cassiciacum) tandis qu’il le sait pertinemment puisqu’il l’a lui-même écrit ici (http://www.a-c-r-f.com/principal.html ceci
Louis-Hubert Remy a écrit:

[...]

Documents disponibles dans notre bibliothèque :

[...]

– SODALITIUM n° 13, mars 1988, p. 18-34:
Interview de Monseigneur GUERARD DES LAURIERS

[...]


Et en effet, en page 2 de ce document (http://www.a-c-r-f.com/documents/soda-13_Mgr-G-de-L.pdf) reproduit par LHR, Mgr GUÉRARD DES LAURIERS parle de ce que « la personne physique élue par un Conclave supposé valide est constituée PAPE MATERIALITER ; et cela ipso facto : A LA CONDITION CEPENDANT que ladite personne physique NE soit PAS hypothéquée d’un OBEX [et là, LHR met une note1] demeuré occulte et suspendant en elle l’état normal de l’élection » (fin du 7ième § –2ième sous le titre I. B) !
Or, comble d’ironie ! dans sa note1 LHR lui-même en personne écrit « 1 Note2008 : obex ou objex: ce qui fait obstacle ; barrière, verrou, empêchement. » Et après ça, ce faux jeton fourbe et perfide vient demander où Mgr GUÉRARD DES LAURIERS a parlé d’“obex” Exclamation  Shocked...


Mais ce n’est pas tout :

Non seulement Mgr GUÉRARD DES LAURIERS parle de l’“OBEX” en trois autres endroits de cette page 2 et en deux autres de la page 4 du document “PDF” mis en ligne par LHR qui laisse entendre ne pas savoir où Mgr GUÉRARD DES LAURIERS a parlé d’“obex” ( !...) mais lui, qui a toujours prétendu s’en réclamer et qui le prétend toujours, écrit, contre la pensée manifeste de l’auteur du document (Mgr GUÉRARD DES LAURIERS), dans la note (écrite par LHR, donc) au bas de la page 3 : « 1 Note 2008 : Donc il n’est pas Pape ! Point final. Même pas matérialiter* puisqu’il y a preuve de l’obex. » !
* Exclamation Nous pensions LHR suffisamment instruit et latiniste pour écrire “materialiter” sans accent…

Ainsi, nous voyons là LHR TRAHIR la pensée de celui dont il ne cesse de se réclamer, qu’il reproduit dans ce document et de qui il a reçu l’adoubement de Chevalerie pour défendre, précisément, la pensée et la position (qu’il convenait donc de ne pas abandonner !...) de Mgr GUÉRARD DES LAURIERS au sujet de la thèse (dite « de Cassiciacum »**) qu’il a élaborée, et de la Messe « non-una-cum » dans les conditions actuelles de « l’Église en état de privation de l’Autorité » comme il disait, c’est-à-dire sans Pape formaliter conformément à la distinction thomiste énoncée dans ladite thèse** !...
** Appelée « Thèse C » dans le document en question.

Car, en effet, cette note (écrite par LHR) au bas de la page 3 se rapporte à la dernière phrase du 2ième § sous le titre « (II) LA PREUVE DE LA "THÈSE C", EN CHACUNE DE SES DEUX PARTIES », paragraphe dans lequel
Mgr Guérard des Lauriers a écrit:

On doit évidemment, a priori, présumer la loyauté de la personne qui accepte d’être l’élue d’un Conclave valide. Cependant, Léon XIII l’a expressément déclaré (“Apostolicæ curæ”, 13 IX 1896 ; DS 3318) : « L’Eglise doit juger de l’intention en tant que celle-ci est extérieurement manifestée ». L’“occupant” (du Siège apostolique) a-t-il eu réellement, en acceptant l’élection par le Conclave, l’intention de recevoir la Communication exercée par le Christ ? Pour répondre à cette question, il faut, selon Léon XIII, considérer les FAITS. Si l’“occupant” avait eu, en réalité, l’intention de recevoir ladite Communication, alors il devait ENSUITE, HABITUELLEMENT, se conformer à toutes les exigences de cette Communication. Si, au contraire, il s’avère que, CONTINUMENT ET SYSTEMATIQUEMENT, l’“occupant” va à l’encontre des exigences les plus fondamentales qui sont inhérentes à la Communication exercée par le Christ, IL FAUT CONCLURE, (d’après Léon XIII) que l’“occupant” n’avait pas en réalité l’intention de la recevoir, et que par conséquent il n’a jamais été (ou il a cessé d’être) Pape FORMALITER1.

Il est à remarquer que ce texte (http://www.a-c-r-f.com/documents/soda-13_Mgr-G-de-L.pdf) est là souligné en rouge ou/et en gras par LHR lui-même qui ne peut donc arguer ne pas l’avoir lu ni ne pas l’avoir compris ( !...) car ces soulignés ne sont pas dans le texte original de Sodalitium ; mais les caractères en italique sont de JP B pour mieux faire ressortir ce qui est cité de Léon XIII.

On voit dans cette citation combien Mgr GUÉRARD DES LAURIERS tenait ainsi à la distinction (qu’il justifiait pleinement dans ce document “PDF” mis en ligne par LHR) du « materialiter / formaliter ».
Et c’est pourtant sur ce dernier mot (“FORMALITER” que ce traitre perfide de LHR écrit en note « 1 Note 2008 : Donc il n’est pas Pape ! Point fina l. Même pas matérialiter* puisqu’il y a preuve de l’obex. » Exclamation  Shocked...
Peut-on imaginer, hormis celles de Judas Iscariote ou de Ganelon dont il mérite, ce chevalier félon, la même condamnation, peut-on imaginer, demandons-nous, trahison plus odieuse ?...

Au vu de tout cela, on comprend la note 1 de la première page qui a pour but d’expliquer celles annotées « Note 2008 » (consommations de cette honteuse trahison) et de justifier (si tant est que cela soit possible...) ladite trahison par l’évocation des faux raisonnements et des faux principes que l’on connaît chez LHR et dont nous avons déjà parlé dans les messages précédents du présent fil ou/et dans ce message (http://foicatholique.cultureforum.net/t4450-le-catholicapedia-blog-organe-dune-secte#31672) et dans celui-ci (http://foicatholique.cultureforum.net/t4450-le-catholicapedia-blog-organe-dune-secte#31692) qui lui fait suite...

Cela dit, pour en terminer avec la question de l’“OBEX”, on voit, en lisant ci-dessus Mgr GUÉRARD DES LAURIERS, que ce maître en philosophie et en théologie (il était, du temps de Sa Sainteté le Pape Pie XII, son théologien particulier et Professeur à l'Université pontificale du Latran) considérait (à juste titre) qu’il s’agissait d’un manque de réelle intention, chez l’élu d’“un Conclave supposé valide”, « de recevoir la Communication exercée par le Christ », manque de réelle intention constaté avec « les FAITS » accomplis « CONTINUMENT ET SYSTEMATIQUEMENT » par l’“occupant” qui va, dans les FAITS, « à l’encontre des exigences les plus fondamentales qui sont inhérentes à ladite Communication exercée par le Christ ».
Il est clair que pour Mgr GUÉRARD DES LAURIERS cet “OBEX” qu’oppose l’“occupant” materialiter à la réception de cette « Communication exercée par le Christ », est ce manque d’intention de la recevoir et non « la non-catholicité » des occupants (materialiter) non-formaliter du Saint-Siège invoquée par LHR, « non-catholicité » dont il est pratiquement impossible à démontrer le caractère formel (si elle n’est que matérielle, cela ne les rend pas « hors de l’Église » et ça n’a donc aucune valeur pour la justesse de l’argument de ce triste LHR) ; « non-catholicité » éventuelle qui, de toute façon, les amène, si elle existe réellement et formellement, à refuser logiquement et nécessairement « la Communication exercée par le Christ » et alors, que ceci plaise ou non à monsieur LHR qui invente n’importe quoi et qui, là aussi, trahit la pensée de celui qui l’a adoubé chevalier pour défendre ses idées et sa position, on revient à ce qu’en disait si judicieusement Mgr GUÉRARD DES LAURIERS : cet “OBEX” est le manque d’“intention de recevoir la Communication exercée par le Christ !...

Si donc LHR réfléchissait un peu mieux, au lieu de vouloir vite agir, et trop vite, en se prenant bientôt lui-même, paraît-il, pour le « Grand Monarque » ( !...) qu’il attend tant et qui ne vient sans doute pas assez vite à son goût, il verrait que sa proposition d’“OBEX” (« la non-catholicité » formelle des materialiter occupants non-formaliter du Saint-Siège)
  1. est quasi impossible à prouver quand on n’a pas l’autorité juridictionnelle dans l’Église et que, de ce fait, non seulement sa proposition est vaine mais encore et surtout elle est dangereuse car elle entraîne à usurper ladite autorité, et elle est d’autant plus dangereuse qu’elle est vaine ;

  2. est inutile car Mgr GUÉRARD DES LAURIERS avait déjà depuis longtemps analysé toutes ces différentes propositions des uns et des autres dans le N° 1 des Cahiers de Cassiciacum (Mai 1979) pp. 78 à 87***, et qu’il avait tranché pour le sens de l’“OBEX” que nous avons dit et qu’en plus, comme on l’a vu avec le document “PDF” mis en ligne et souligné par LHR lui-même, et comme nous pouvons en témoigner avec toutes les autres personnes qui l’ont approché à ce moment jusqu’à sa mort (« usque ad mortem » comme il disait si souvent!...) en 1988 comme votre serviteur qui en témoigne là formellement, il tenait toujours à ce même sens !
    *** Cf. également, Abbé B. Lucien, « LA SITUATION ACTUELLE DEL’AUTORITÉ DANS L’ÉGLISE (La Thèse de Cassiciacum) » (notamment les pages 63 à 106) de 1985, supervisé et corrigé par Mgr Guérard des Lauriers.

Après avoir analysé ci-dessus, dans le présent message, la question que LHR me posait**** en demandant où Mgr GUÉRARD DES LAURIERS avait parler d’“obex”, nous verrons dans le prochain message, si Dieu veut, ce que l’on doit penser de sa note 1 de la première page de son document.
**** Pour en fait me dire que, « [moi] et [mes] copains, [nous disons] n’importe quoi ! » (sic), histoire de donner le change...


A suivre...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Mar 29 Sep - 8:53

Pour continuer, en le complétant, ce que je disais dans ce message (http://messe.forumactif.org/t2067-lhr-ne-connait-rien-a-ce-dont-il-parle#39265) « LHR ne connaît rien à ce dont il parle » posté sur un autre forum, et en venir, comme annoncé à la fin du dernier message ci-dessus (http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr#31708), à la note 1 de la première page du document “PDF” (http://www.a-c-r-f.com/documents/soda-13_Mgr-G-de-L.pdf) mis en ligne par LHR, il faut dire, pour dénoncer la forfaiture que cet artificieux faussaire commet en travestissant manifestement la pensée de Mgr GUÉRARD DES LAURIERS qu’en cette dite note 1 au bas de la première page de sa propre reproduction de cette interview,
LHR a écrit:

Mgr Guérard, que l’auteur de ces lignes a très bien connu, lui a confirmé que les actes d’un Pape [sic] "matérialiter" [sic] sont nuls (comme précisé à la page suivante) et que donc la thèse s’éteignait dans le temps. Ce temps est arrivé, puisque l’occupant actuel du siège de Rome n’est pas évêque.
Nous sommes convaincu que si Mgr Guérard avait connu cette approche, éliminant le problème du "Pape" pour souligner le problème des deux églises, il l’aurait accepté. Comme il avait dit : "c’est là la solution !", quand il avait découvert la prophétie de la Vénérable Elizabeth Canori Mora annonçant que SAINT PIERRE CHOISIT ALORS LE NOUVEAU PAPE : http://www.a-c-r-f.com/documents/HOLZHAUSER-Interpretation_Apocalypse.pdf

(Souligné en rouge, en gras, en italiques, etc., par LHR.)
Or, dans tout cela, il faut remarquer ce qui suit :
  1. Que les actes d’un “pape” materialiter soient nuls par eux-mêmes, cela est évident quoiqu’il y ait lieu de faire quelque distinction... Mais passons !

  2. Que la thèse doive s’éteindre dans le temps, cela est tout aussi évident : elle s’éteindra en effet lorsque nous aurons retrouvé un vrai Pape, un Pape formaliter.
    C’est ce qu’entendait Mgr GUÉRARD DES LAURIERS, quoiqu’en laisse accroire cet imposteur de LHR ; le signataire des présentes lignes en atteste, ayant connu Mgr GUÉRARD bien mieux que LHR et, cela, jusque sur le lit de mort du R.P. !...

  3. Or ce temps n’est évidemment pas arrivé !
    LHR induit ses lecteurs en erreur, et cela, doublement :
    1°) En laissant accroire que la thèse de Cassiciacum se serait déjà éteinte du fait de la caducité prétendument accomplie de la distinction materialiter / formaliter ;
    2°) En insinuant que « l’occupant actuel du siège de Rome n’est pas », en aucune façon, en puissance de pouvoir devenir formellement Pape, pour la raison (fallacieuse) qu’il n’est pas “évêque”, comme si un simple laïc, a fortiori un Prêtre, ne pouvait pas devenir Pape ! Rolling Eyes...
    LHR n’est qu’un gros (car, intellectuellement, il est loin d’être fin...) tordu !

  4. « Nous sommes convaincu que si Mgr Guérard avait connu cette approche, éliminant le problème du “Pape” pour souligner le problème des deux églises, il l’aurait accepté » écrit-il.
    Voilà une affirmation bien péremptoire... Et gratuite ! Or, ce qui s’affirme gratuitement, se nie tout aussi gratuitement !...
    Toutefois, ce que je vais ajouter ne sera nullement gratuit, car je prétend démontrer que cette assertion est fausse : la présentation du problème sous cette forme spécieuse de « deux églises » (sic) distinctes (qui n’est aucunement nouvelle depuis la mort de Paul VI ou, comme le laisse entendre LHR, depuis la disparition de Mgr GUÉRARD) est par trop contraire à la thèse que celui-ci a présentée dans les Cahiers de Cassiciacum. En effet, si « l’occupant actuel du siège de Rome », en raison de son appartenance à une autre Église que l’Église Catholique, n’est en aucune manière en puissance de pouvoir devenir formellement Pape, la thèse de Cassiciacum n’aurait eut alors aucun sens et, quoiqu’on puisse penser par ailleurs de la chose, son auteur n’aurait pu l’admettre en parallèle avec cette affirmation absurde de LHR.
    Il est donc faux de prétendre que « si Mgr Guérard avait connu cette approche, éliminant le problème du “Pape” pour souligner le problème des deux églises, il l’aurait accepté. » !

  5. LHR prétend encore que Mgr GUÉRARD « avait dit : “c’est là la solution!”, quand il avait découvert la prophétie de la Vénérable Elizabeth Canori Mora annonçant que SAINT PIERRE CHOISIT ALORS LE NOUVEAU PAPE ».
    Il est tout de même étrange que l’on ne trouve nulle part un écrit du R.P. qui vînt confirmer une telle affirmation qui, comme on l’a vu ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr#31663) et surtout (http://foicatholique.cultureforum.net/t4450-le-catholicapedia-blog-organe-dune-secte#31672), introduirait, si elle se réalisait, une autre (seconde) succession apostolique, rompant ainsi l’Unité (ou l’Unicité) De la Sainte Église Catholique !
    Nous pensons donc plutôt que c’est LHR seul qui cherche là à introduire cette histoire de la Vénérable Elizabeth CANORI MORA...

    Quoiqu’il en soit, qu’il inventât là cette prétendue approbation de Mgr GUÉRARD, ou que celui-ci acquiesçât pour ne pas avoir à trop discuter avec cet importun, en fait, LHR fait, comme d’habitude, passer les révélations privées avant la Sainte Doctrine qui relève de l'infaillibilité Exclamation
    Or, Les révélations privées, même lorsqu'elles sont reconnues et acceptées par l'Église Catholique, ne sont JAMAIS de FOI, ne peuvent [ne doivent] JAMAIS contredire la Sainte Doctrine et leurs interprétations ne peuvent [ne doivent] bien sûr, a fortiori, non plus JAMAIS contredire la Sainte Doctrine.
    Or, comme nous l’avons déjà vu à cet endroit (http://foicatholique.cultureforum.net/t4450-le-catholicapedia-blog-organe-dune-secte#31672) dans le point ˖ B)., lesdites “révélations” invoquées par LHR contredisent la Sainte Doctrine de l’Église...

    LHR n’est qu’un jeteur de poudre aux yeux !

Un jeteur de poudre aux yeux, oui ! Un « fort en gueule » qui croit que parce qu’il va souligner en rouge, en gras, en grand, en long en large et en travers (de travers, oui !...), etc., il en sera plus crédible, tout comme, quand on le connaît de visu comme votre serviteur, il tente de crier fort face à son interlocuteur pour être probablement plus crédible ! Laughing
Mais là, ça ne prend plus : Louis-Hubert, tu fais l’œuvre de l’ennemi et j’ai entrepris de t’arracher ton masque !

Ta « grille “amis / ennemis” » est percée, Louis-Hubert, je te l’ai dit au téléphone, et elle est percée parce que, précisément, tu n’es pas dans le bon camp ni sous le bon étendard : tu es sous celui de l’Ennemi Twisted Evil  et dans le camp de celui-ci (peut-être inconsciemment, je te le souhaite, mais le fait est là) car tu sers, involontairement peut-être, je te le souhaite, le camp des modernistes, surtout en jetant la zizanie parmi les Catholiques par la critique, souvent calomnieuse, contre les bons Prêtres, souvent pour des raisons en réalité très personnelles, et en employant des arguties trompeuses qui ne sauraient venir du bon ange !...

Salut !
Ton frère, pourtant, dans l’adoubement reçu de Mgr GUÉRARD, frère d’arme qui ne te laissera aucun quartier tant qu’il te verra présent sur la scène publique à dire de pareilles incongruités !...

A suivre : Réponse de LHR...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Sam 3 Oct - 1:17

En réponse ici (http://messe.forumactif.org/t2067-lhr-ne-connait-rien-a-ce-dont-il-parle#39327) aux deux longs messages précédant celui-ci et déjà écrits en partie « le Lun 02 Aoû 2010, 5:18 pm » (heure de Québec) sur cet autre forum cité là (et dans un seul message),
le lendemain, mardi 03 Août 2010 à 18:09 – heure française, LH Remy a écrit:

réponse à JPB
 LH Remy le Mar 03 Aoû 2010, 1:09 pm


Madame Rochon,

Merci de m'avoir transmis ce message de J-P Bontemps que je n'ai pas reçu et de me permettre d'y répondre.

Il est évident que Jean-Paul Bontemps a raison : Benoit XVI va se convertir [1] demain et tout est résolu...

Tous les faux évêques conciliaires vont se convertir, tous les théologiens, [2]
même N.M. qui vient d'écrire au sujet d'un luthérien : Le luthérien apostasie donc la foi catholique sans apostasier la foi chrétienne n'écrira plus jamais de bêtises, [3] et [4]
que l'abbé Le Gal [4] aura raison en disant que "Benoît XVI n'est pas un apostat" et que d'après la thèse : "Selon cette position, nous nous estimons CONTRAINTS PAR LA FOI A REFUSER A PAUL VI ET A SES SUCCESSEURS L’AUTORITE PONTIFICALE, MAIS NOUS RECONNAISSONS LEUR ELECTION PAR LE CONCLAVE ; ET NOUS AFFIRMONS AUSSI QU’ILS RESTENT, AU SENS STRICT DU TERME, CATHOLIQUES (BIEN QU’ILS PROFESSENT DES DOCTRINES QUI NE SONT PAS CELLES DE LA FOI CATHOLIQUE, MAIS LES DEUX CHOSES NE SONT PAS CONTRADICTOIRES),
cf : [la référence ou le lien manque. Remarque de JP B.]

JPB a raison : demain Benoit[sic : LHR se précipite tellement dans sa colère qu’il en oublie l’accent circonflexe ! Laughing...] va faire brûler tous les catéchismes, va faire resacrer tous les faux évêques, va faire réordonner tous les faux prêtres etc. etc., et tous vont enseigner la vérité.... [2] !!!!! même les anglicans... Le règne du Sacré-coeur est proche !

Oui JPB est un grand théologien, plus même : un phare de la théologie et m'a convaincu : je suis un ignare... [5] L'église peut se tromper, peut nous tromper ; la sainte Eglise peut raconter n'importe quoi [6], JPB nous l'assure : la secte conciliaire est "matériellement" la sainte Eglise [7]...
[8]
Je suis un malheureux ignare...
mais je crois encore que Vatican d'eux (ses "papes", ses "évêques", ses "clercs", etc...) sont les pires ennemis de l'Eglise.
Au moins dans ma grille amis-ennemis, il n'y a pas d'hésitations sur les ennemis.
Quant aux amis.....
Louis-Hubert Remy

PS : voir mes réflexions sur Mgr Guérard (qui a couché 2 fois par mois chez moi les dernières années de sa vie)

Notes de JPB :
  1. Et où donc LHR a-t-il vu que nous avions prétendu cela ? Sa proposition est révélatrice d’une attitude que nous verrons dans la note suivante ([2]).

  2. Idem ! En fait, LHR parle ainsi (quand, pour notre part, nous n’avons jamais rien dit ni écrit de semblable, parce qu’il est obsédé par la volonté de trouver absolument une solution à la crise (de l’Autorité) actuelle alors qu’il suffit, pour garder la Foi, de bien comprendre ce qui se passe exactement afin de savoir ce qu’il faut choisir et comment faire ; et c’est, à ce sujet, ce que nous faisons uniquement. S’il nous est arrivé, en effet, de dire que, d’après nous, les choses se passeront de telle ou telle manière, c’est parce que des inquiets de l’avenir ou/et des activistes voulant d’eux-mêmes rétablir l’ordre au lieu de laisser faire le Bon Dieu, nous ont demandé, pour tenter de contredire notre explication de la situation actuelle de l’Église en état de privation de l’Autorité qui normalement la dirige, comment nous envisagions une solution ! Mais il n’y a pas une solution à envisager, cela appartient à Dieu ; il y a une explication à chercher (ailleurs que dans le merveilleux sentimental des apparitions ou révélations prodigieuses de tel ou tel et d’ici ou de là) et pour cela, il vaut mieux se fier (plutôt qu’auxdites apparitions ou révélations prodigieuses) à la doctrine de l’Église exprimée dans la philosophie qu’elle impose – le thomisme – et ce qu’en à tiré, au sujet «  de romano Pontifice » St Robert BELLARMIN (http://messe.forumactif.org/t2317-de-romano-pontifice-de-saint-robert-bellarmin-avec-commentaires#44811) ou, à propos de la succession apostolique, la quasi totalité des théologiens qui en ont parlé (cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t3499-succession-apostolique-formelle-et-materielle) et aux règles de Droit canonique quand à la désignation des Papes établies par la Sainte Église Catholique.
    Par ces réactions précises, outrancières, absurdes et déplacées, LHR montre qu’il est un inquiet activiste (à l’esprit trop terrestre s’inquiétant de trouver lui-même, pauvre homme de cette basse terre, une solution qui n’appartient qu’à Dieu), un sensualiste raffolant des histoires prodigieuses et du merveilleux des apparitions, un activiste volontaire dévorant une multitude de livres, secondaires pour le Salut éternel, mais n’en étudiant vraiment aucun menant à ce but ; ayant peu de Foi en ce qui regarde le Corps mystique du Christ (l’Église) fondée avec des règles particulières par Jésus-Christ qui ne se contredit jamais (étant LA Vérité même) et ne contredira donc pas les règles qu’Il a Lui-même établies pour Son Église ; peu d’Espérance en ce que c’est Dieu Lui-Même qui rétablira la situation normale, et peu de Charité à l’égard des Ministres du Christ fidèles qu’il ne cesse de vilipender…

  3. En insinuant là que N.M. aurait écrit une bêtise en affirmant que « Le luthérien apostasie donc la foi catholique sans apostasier la foi chrétienne », LHR montre qu’il ne connaît rien au Droit canonique qui distingue, précisément « entre l'apostat de la foi catholique (c'est-à-dire ceux qui renient la foi catholique – les hérétiques etc, canons 646 (http://catho.org/9.php?d=bos#bai) et 188.4 (http://catho.org/9.php?d=bol#ba) par exemple) et l'apostat de la foi chrétienne (c'est-à-dire ceux qui apostasient totalement le christianisme, ceux qui passent à l'Islam ou au Judaïsme par exemple, c'est en ce sens que le terme apostat est utilisé dans le canon 1325 (http://catho.org/9.php?d=bo0#ga) [surtout § 2 – précision de JP B]). Ceux qui se font Luthériens, lesquels retiennent le nom de chrétien, sont vis-à-vis du Code apostats de la foi catholique (canon 188, 646), mais ils ne sont pas visés, canoniquement parlant, par le terme apostat [de la foi chrétienne] employés au canon 1325 ... » (C.M.I. http://messe.forumactif.org/t2067-lhr-ne-connait-rien-a-ce-dont-il-parle#39342. – Les liens sont de JP B.)
    LHR ne connaît rien, disons-nous, au Droit canonique mais tous ceux qui connaissent LHR savent que le laïc qu’il est, de surcroît « Grand Monarque » (à en croire certaines rumeurs en provenance de Gironde et du forum canadien déjà cité), est bien plus fort que le CJC de 1917 qui a le tort d’avoir été écrit par de simples clercs avec, à leur tête, seulement un Pape (Sa Sainteté Benoît XV) !...

  4. Qu’est-ce que N.M. et Monsieur l’abbé LE GAL (avec lesquels je partage, certes, la même position) viennent faire dans une réponse de LHR (qui ne répond pas aux arguments de JP B lui-même) pourtant adressée à JP B qui n’a là parlé ni de l’un ni de l’autre ?...

  5. A défaut d’arguments contradictoire, on emploie l’ironie... Mais, ce faisant, on n’explique rien et on ne démontre rien !

  6. En l’occurrence, c’est LHR qui « [raconte n’importe quoi » !...

  7. Comme beaucoup d’excités, LHR confond : d’une part, les personnes physiques (au sujet desquelles, comme les autres excités, LHR n’a pas l’Autorité pour juger qui, des ces personnes physiques est FORMELLEMENT de tel côté ou de tel autre mais il se permets de les juger malgré tout usurpant par là l’Autorité dans l’Église et tombant ainsi dans le schisme au moins matériel !...) et d’autre part les personne morales dont l’appartenance est évidente.

  8. Le reste de cette diatribe ridicule, et sa totalité en général, ont fait l’objet, en son temps, du message ci-dessous.

A la suite de cette « Réponse à JPB » de LHR, le lendemain à cet endroit (http://messe.forumactif.org/t2067-lhr-ne-connait-rien-a-ce-dont-il-parle#39367),
“Mer 04 Aoû 2010, 2 am” (heure de Québec), JP B a écrit:

Ainsi donc, le mardi 03 Août 2010) à 18h09, “LH Remy” a écrit une « réponse à JPB » qui commence par cette entête : « Madame Rochon, » !
Ça commence bien ! ...

Cette « réponse à JPB » s'avère n'être qu'une réaction épidermique primaire et colérique de quelqu'un qui est pris la main dans la confiture entrain de falsifier le sens du mot "obex" employé par celui qu'il prétend reproduire !
Car enfin où ai-je jamais écrit, ou n'importe qui d'autre a jamais écrit, « demain Benoît va faire brûler tous les catéchismes, va faire re-sacrer tous les faux évêques, va faire réordonner tous les faux prêtres etc. etc., et tous vont enseigner la vérité.... !!!!! même les anglicans... […] » ? (Quant au fait que « Le règne du Sacré-Cœur » se réalise un jour, même peut-être plus ou moins prochain, le champion des « Amis du Christ Roi de France » en douterait-il ?...*)

« mais je crois encore [dit-il] que Vatican d'eux (ses "papes", ses "évêques", ses "clercs", etc.…) sont les pires ennemis de l'Eglise. »
Et où aurais-je, ou n'importe qui d'autre aurait, écrit le contraire ?
Nous affirmons tous, à la suite de St Pie X (Pascendi Dominici gregis) que les modernistes (qui ont malheureusement pris le pouvoir dans la Sainte Eglise) « sont les pires ennemis de l'Eglise. »
Cela dit, que sa grille soit percée, certes, elle l’est, tant et si bien que non seulement il écarte, par ses excès, les Catholiques de nos rangs sédévacantistes et fait ainsi le jeu des ennemis, mais il s’en prend aux Prêtres de notre bord tel, ici, M. l’abbé Jocelyn LE GAL lui-même ! (Tous ceux qui connaissent celui-ci apprécieront...)

C’est pourquoi LHR ne doit pas s’étonner que nous ne le considérions plus comme un ami, mais comme un ennemi qu’il est, dans les faits, devenu et que je traiterai désormais comme tel !...
Vu, l'arbre en boule ?

* Lui qui, paraît-il selon certaines rumeurs en provenance de Gironde et du forum canadien déjà cité, serait prêt aujourd’hui à se déclarer être le « Grand Monarque » ( !...) qu’il attend tant et qui ne vient sans doute pas assez vite à son goût Exclamation

Cela dit, les deux citations ci-dessus (de LHR et de votre serviteur) étaient prêtes à être recopiées sur ce forum le 29 septembre dernier (2015) mais, devant le manque de tenue et de rigueur de la « réponse à JPB » de LHR et le manque de sérieux de son argumentation, il lui a été proposé par courriel, ce 29 septembre à 12h14 (avec copie à Gabrielle ROCHON et copie cachée à d'autres personnes), d’apporter une autre réponse ou des précisions complémentaires.
Or, à ce jour, il n’y a rien de nouveau !
Si toutefois, dans l’avenir, il faisait parvenir de quelconques autres observations, celles-ci seraient immédiatement publiées ici avec, bien sûr, des commentaires aussi appropriés et ce, dans un délai aussi réduit, que possible.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Dim 4 Oct - 20:20


Qui est exactement Louis-Hubert RÉMY et qu'est précisément le « CatholicaPedia Blog » que nous devons plutôt appeler le « DiabolicaPedia Blog » :
http://foicatholique.cultureforum.net/t4450-le-catholicapedia-blog-organe-dune-secte#31719. Cliquez...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Mar 6 Oct - 23:13

Louis-Hubert RÉMY, tout le monde le sait, s’oppose depuis longtemps à la thèse dite « de Cassiciacum » élaborée par le Révérend Père Michel-Louis GUÉRARD DES LAURIERS, O. P., qui, par la suite, a été sacré Évêque (sans mandat, bien entendu, d’une Rome apostate – je parle de la curie en général, non des personnes en particulier...) appelé aussi « Père GUÉRARD », dont ledit LHR se réclame pourtant toujours et encore même aujourd’hui (cf. http://wordpress.catholicapedia.net/labbe-ricossa-et-verrua-mentent-sur-la-salette-labbe-grossin-explique-pourquoi-et-rejoint-mgr-guerard/#comment-93800) ce qui constitue une véritable TRAHISON car, enfin quoi ! si telle n’avait pas été la pensée du Père GUÉRARD, celui-ci n’aurait pas maintenu que les élus des conclaves de 1963 et de 1978 (Paul VI et Jean-Paul II) continuassent à être en puissance de pouvoir devenir formellement Papes !...

C’est ainsi que nous voyions déjà se manifester cette TRAHISON par Louis-Hubert RÉMY de Mgr GUÉRARD DES LAURIERS sur un forum depuis longtemps fermé, dans ce fil (http://gestadei.bb-fr.com/t860-la-these-n-est-pas-la-bonne-solution) et particulièrement par le premier post (de LHR) où on le voit trahir formellement ce pour quoi (la défense de la pensée et la position de ce regretté Révérend Père au sujet de la thèse dite « de Cassiciacum » qu’il a élaborée, et de la Messe « non-una-cum » dans les conditions actuelles de « l’Église en état de privation de l’Autorité » comme il disait, c’est-à-dire sans Pape formaliter conformément à la distinction thomiste énoncée dans ladite thèse) il a été adoubé chevalier par Mgr GUÉRARD DES LAURIERS, précisément, et se référer, pour accomplir cette trahison, au diacre sempiternel de Mayenne !...
En effet,
dans le premier message du fil en question que LHR a intitulé (puisqu’il est l’auteur du premier post dudit fil) « La thèse n'est pas la bonne solution », celui-ci a écrit:

Non la thèse n'est pas la bonne solution. Elle entraîne toute la Tradition dans une impasse.

Je répète encore une fois que le problème n'est pas celui du Pape (hérétique, pas hérétique), ni du Siège, ni de l'autorité.
Les études dites théologiques ou canoniques ne résolvent rien.

Le problème est bien plus vaste et bien plus simple: la secte conciliaire n'est pas l'Eglise Catholique.

[...]


Outre que cela constitue, donc, une véritable TRAHISON du Père GUÉRARD dont il serait logique et honnête qu’il ne s’en réclamât plus jamais (mais LHR est-il honnête ? Suspect...) cela attire encore les remarques suivantes :
  1. Louis-Hubert RÉMY écrit donc : « Je répète encore une fois que le problème n'est pas celui du Pape (hérétique, pas hérétique), ni du Siège, ni de l'autorité. » Exclamation

    C’est à croire que pour LHR le Pape n’est pas « la règle prochaine de la Foi »...
    Car, enfin ! si Dieu est bien, par Sa Révélation, La Règle ultime de la Foi, c’est par le Vicaire sur terre de Notre-Seigneur Jésus-Christ, le Pape, qu’Il nous fait connaître cette Révélation qui nous oblige à la Foi.
    D’où, quoiqu’en pense Louis-Hubert RÉMY qui manifeste là encore ne pas avoir la Foi catholique, la question du Pape et de l’Autorité dans l’Église est extrêmement importante surtout en ces temps où la foi se perd d’une manière générale, précisément !


  2. LHR écrit aussi : « Les études dites théologiques ou canoniques ne résolvent rien. »

    Ici encore, il montre déjà être, comme il a été dit dans ce message (http://foicatholique.culturefolum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr#31717) – dans la note [2], § 2 – qui commente la citation de la « réponse à JPB » dudit Louis-Hubert RÉMY, un inquiet activiste (à l’esprit trop terrestre s’inquiétant de trouver lui-même, pauvre homme de cette basse terre, une solution qui n’appartient qu’à Dieu), et, à la fin de la note [3], « tous ceux qui connaissent LHR savent que le laïc qu’il est, de surcroît « Grand Monarque » (à en croire certaines rumeurs en provenance de Gironde et du forum canadien déjà cité)[...] », propos rappelés ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t4450-le-catholicapedia-blog-organe-dune-secte#31719)...

    Car il ne s’agit pas, à moins de se prendre pour Dieu le Père Lui-même et de vouloir par soi-même « sauver l’Église », de chercher à « résoudre » la crise actuelle, mais de chercher à en expliquer les causes, tant intrinsèques (matérielles et formelles) qu’extrinsèques (finales et efficientes), les ressorts et les conséquences, non pour y trouver une solution qui ne nous appartient pas, mais les explications qui nous permettent, au milieu d’une telle crise, de garder la Foi en comprenant bien ce qui se passe exactement. Et, pour cela, nous nous permettrons de dire que la position et les âneries de Louis-Hubert RÉMY... « ne résolvent rien », bien au contraire ! clown Laughing


  3. LHR ajoute encore : « Le problème est bien plus vaste et bien plus simple : la secte conciliaire n'est pas l'Eglise Catholique. »

    D’abord, pour Louis-Hubert RÉMY, il est vrai que « Le problème est bien plus [...] simple » : il en est tellement “simple” qu’il en est, avec lui, plutôt... simpliste ! Laughing

    Car, quand il parle ainsi de « la secte conciliaire », il vise TOUS les hiérarques de l’Église officielle qui (selon ce grand “théologien” et “canoniste” qui dédaigne les véritables théologiens et les véritables canonistes, qui dédaigne, à dire vrai, la théologie elle-même et le Droit canonique lui-même) seraient TOUS FORMELLEMENT « hors de l’Église Catholique » !

    Or, ensuite, la question se pose, et fort légitimement, en toute justice et dans la Charité, de savoir s’il existe bien canoniquement « hors de l’Église Catholique » une « secte conciliaire » (cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t3698-crise-actuelle-dans-leglise-secte-conciliaire, principalement les deux premiers messages) et si théologiquement TOUS les hiérarques officiels actuels appartiennent, de jure, à ladite « secte conciliaire »...

    Et, d’autre part, si donc (selon ce grand “théologien” et “canoniste” qui dédaigne les véritables théologiens et les véritables canonistes, qui dédaigne, à dire vrai, la théologie elle-même et le Droit canonique lui-même) TOUS* les hiérarques de l’Église officielle, appartenant, de jure, à ladite « secte conciliaire », sont ainsi TOUS* FORMELLEMENT « hors de l’Église Catholique », la question se pose de savoir ce qu’est devenue l’Église hiérarchique enseignante fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ à laquelle Il a promis, en la personne de Ses Apôtres et par ceux-ci à leurs successeurs, en St Matt. XVI 18, que « [...] portæ inferi non prævalebunt adversus eam », et en St Matt. XXVIII 20 : « [...] ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem sæculi » !...
    Car en effet, si TOUS* les hiérarques officiels actuels, appartenant, de jure, à ladite « secte conciliaire », sont ainsi TOUS* FORMELLEMENT « hors de l’Église Catholique », l’Église hiérarchique enseignante fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ alors a disparu, l’Église Catholique n’existe plus telle que Jésus-Christ l’a instituée (c’est-à-dire avec une Hiérarchie sacrée enseignante) et, contrairement à la divine promesse de Notre-Seigneur, en St Matt. XVI 16, voici maintenant, en l’an 2015, cinquante sept ans (et cela dure, selon cette théorie de LHR, toujours et encore...) que les portes de l’enfer ont prévalu contre elle ! Ainsi, LHR fait (implicitement et, espérons-le, inconsciemment, mais non moins réellement) de notre divin Sauveur, un MENTEUR Exclamation  que, si son orgueil de l’arrête pas bientôt, il finira par vouloir remplacer lui-même...
    A dire vrai, de ce que l’Église hiérarchique enseignante fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ ait alors disparu, le « Grand Monarque » Louis-Hubert RÉMY n’en a cure ! Nous pouvons être certains qu’il se considère lui-même la Hiérarchie sacrée enseignante, lui qui marque un mépris sans mesure pour tout ce qui est “clerc”... Le ressort qui anime chez lui cette position hérético-schismatique (hérétique pour négliger l’enseignement infaillible de l’Église sur la pérennité indéfectible de sa Hiérarchie sacrée enseignante, et schismatique pour le jugement qu’il porte, lui qui n’ a aucune autorité juridictionnelle, sur TOUS* les hiérarques actuels de l’Église officielle, les déclarant TOUS* FORMELLEMENT « hors de l’Église Catholique » et appartenant TOUS*, de jure, à ladite « secte conciliaire ») ce ressort est le dédain qu’il porte à la contemplation sereine de la vérité sur la crise actuelle, contemplation qu’il remplace par sa volonté d’activisme pour “sauver” l’Église, la France et le monde entier !...

    * Car, non seulement LHR, en jugeant que TOUS les hiérarques actuels de l’Église officielle sont TOUS FORMELLEMENT « hors de l’Église Catholique » et appartiennent TOUS, de jure, à ladite « secte conciliaire », fait totalement abstraction de la possibilité que, pour certains d’entre eux, ce ne soit pas le cas, et tombe ainsi dans l’usurpation de l’Autorité juridictionnelle de l’Église (ce qui le rend schismatique au moins matériellement) mais de plus, trahissant là aussi Mgr GUÉRARD DES LAURIERS, il fait encore totalement abstraction de ce que celui-ci a exposé sur l’aspect matériel de l’autorité non-formaliter ! Or, répétons-le, si d’une part TOUS les hiérarques officiels actuels, appartiennent, de jure, à ladite « secte conciliaire » et sont ainsi TOUS FORMELLEMENT « hors de l’Église Catholique », et si d’autre part la distinction « materialiter/formaliter » n’a aucune raison d’être les concernant, alors, l’Église hiérarchique fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ a totalement disparu, l’Église Catholique n’existe plus telle que Jésus-Christ l’a instituée (c’est-à-dire avec une Hiérarchie sacrée enseignante) et, contrairement à la divine promesse de Notre-Seigneur, les portes de l’enfer ont prévalu contre elle...
    Voilà la conséquence des erreurs (et horreurs) d’un Louis-Hubert RÉMY qui, grand “théologien” et grand “canoniste” (dédaignant les véritables théologiens et les véritables canonistes, dédaignant, à dire vrai, la théologie elle-même et le Droit canonique lui-même), se prend pour le « Grand Monarque » et le sauveur de l’Église, de la France et du monde entier ; et voici où il mène les gogos qui le suivent : à l’hérésie et au schisme !...

    Aussi, comme on le voit, le problème n’est nullement simple comme n’a été simple, ni à comprendre ni à résoudre, aucune autre des crises que notre Mère la Sainte Église Catholique a connues tout au long de son histoire, et, franchement, sans chercher à entrer dans une complexité pour le plaisir de celle-ci, nous ne voyons pas ni pourquoi la crise actuelle serait plus simple à comprendre et à résoudre que les précédentes alors qu’elle les dépasse de beaucoup en causes et en conséquences, ni en quoi Louis-Hubert RÉMY serait plus fort que le R. P. GUÉRARD DES LAURIERS qui a élaboré la thèse dite « de Cassiciacum » que LHR s’avère incapable de saisir !...


  4. « Non la thèse n'est pas la bonne solution. Elle entraîne toute la Tradition dans une impasse » écrit-il au début.
    Et de citer, après tout cela, toute une liste de personnages qui, selon lui, « se trompe[ent] de combat » !

    Heureusement que nous avons môsieur le « Grand Monarque » Louis-Hubert RÉMY qui vient nous apporter La Solution (dont il ne parle du reste pas sinon simplement en évoquant seulement que tous ces gens qu’il cite ne l’ont pas) et que lui, c’est sûr, n’en doutez pas sinon vous ne serez pas bien placé dans sa fameuse (et fumeuse) « grille amis/ennemis » ( ! Twisted Evil No Rolling Eyes Laughing...), n’entraîne pas « toute la Tradition dans une impasse » ! clown...
    Notons en passant que la “Tradition”, avec une majuscule, est, en distinction des saintes Écritures, l’Enseignement oral reçu dans la Sainte Église Catholique et qui nous vient des anciens saints Patriarches et prophètes, des Apôtres, Docteurs et Pères de l’Église, et que la “tradition” dont il veut parler avec tant d’emphase est cette partie de l’Église actuelle attachée – souvent contre la sainte doctrine enseignée infailliblement par les Papes, et donc à l’encontre de l’intégrité de la Foi (ce pourquoi cette “tradition” disparaîtra par châtiment...) – aux traditions existant avant le catastrophique conciliabule vaticandeux.


CONCLUSION : Louis-Hubert RÉMY plus fort que Mgr M.-L. GUÉRARD DES LAURIERS ? Assurément
 Exclamation clown Laughing lol!...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Mer 7 Oct - 15:14, édité 2 fois (Raison : Ajout, avant le dernier § de la note n° 3, de ce qui est précisé dans le message ci-dessous.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Mer 7 Oct - 15:17

Il a été aujourd’hui, à 14h14 après correction, ajouté, avant le dernier § de la note n° 3 dans le message ci-dessus (http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr#31724), ceci :

Et, d’autre part, si donc (selon ce grand “théologien” et “canoniste” qui dédaigne les véritables théologiens et les véritables canonistes, qui dédaigne, à dire vrai, la théologie elle-même et le Droit canonique lui-même) TOUS* les hiérarques de l’Église officielle, appartenant, de jure, à ladite « secte conciliaire », sont ainsi TOUS* FORMELLEMENT « hors de l’Église Catholique », la question se pose de savoir ce qu’est devenue l’Église hiérarchique enseignante fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ à laquelle Il a promis, en la personne de Ses Apôtres et par ceux-ci à leurs successeurs, en St Matt. XVI 18, que « [...] portæ inferi non prævalebunt adversus eam », et en St Matt. XXVIII 20 : « [...] ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem sæculi » !...
Car en effet, si TOUS* les hiérarques officiels actuels, appartenant, de jure, à ladite « secte conciliaire », sont ainsi TOUS* FORMELLEMENT « hors de l’Église Catholique », l’Église hiérarchique enseignante fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ alors a disparu, l’Église Catholique n’existe plus telle que Jésus-Christ l’a instituée (c’est-à-dire avec une Hiérarchie sacrée enseignante) et, contrairement à la divine promesse de Notre-Seigneur, en St Matt. XVI 16, voici maintenant, en l’an 2015, cinquante sept ans (et cela dure, selon cette théorie de LHR, toujours et encore...) que les portes de l’enfer ont prévalu contre elle ! Ainsi, LHR fait (implicitement et, espérons-le, inconsciemment, mais non moins réellement) de notre divin Sauveur, un MENTEUR Exclamation que, si son orgueil de l’arrête pas bientôt, il finira par vouloir remplacer lui-même...
A dire vrai, de ce que l’Église hiérarchique enseignante fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ ait alors disparu, le « Grand Monarque » Louis-Hubert RÉMY n’en a cure ! Nous pouvons être certains qu’il se considère lui-même la Hiérarchie sacrée enseignante, lui qui marque un mépris sans mesure pour tout ce qui est “clerc”... Le ressort qui anime chez lui cette position hérético-schismatique (hérétique pour négliger l’enseignement infaillible de l’Église sur la pérennité indéfectible de sa Hiérarchie sacrée enseignante, et schismatique pour le jugement qu’il porte, lui qui n’ a aucune autorité juridictionnelle, sur TOUS* les hiérarques actuels de l’Église officielle, les déclarant TOUS* FORMELLEMENT « hors de l’Église Catholique » et appartenant TOUS*, de jure, à ladite « secte conciliaire ») ce ressort est le dédain qu’il porte à la contemplation sereine de la vérité sur la crise actuelle, contemplation qu’il remplace par sa volonté d’activisme pour “sauver” l’Église, la France et le monde entier !...

* Car, non seulement LHR, en jugeant que TOUS les hiérarques actuels de l’Église officielle sont TOUS FORMELLEMENT « hors de l’Église Catholique » et appartiennent TOUS, de jure, à ladite « secte conciliaire », fait totalement abstraction de la possibilité que, pour certains d’entre eux, ce ne soit pas le cas, et tombe ainsi dans l’usurpation de l’Autorité juridictionnelle de l’Église (ce qui le rend schismatique au moins matériellement) mais de plus, trahissant là aussi Mgr GUÉRARD DES LAURIERS, il fait encore totalement abstraction de ce que celui-ci a exposé sur l’aspect matériel de l’autorité non-formaliter ! Or, répétons-le, si d’une part TOUS les hiérarques officiels actuels, appartiennent, de jure, à ladite « secte conciliaire » et sont ainsi TOUS FORMELLEMENT « hors de l’Église Catholique », et si d’autre part la distinction « materialiter/formaliter » n’a aucune raison d’être les concernant, alors, l’Église hiérarchique fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ a totalement disparu, l’Église Catholique n’existe plus telle que Jésus-Christ l’a instituée (c’est-à-dire avec une Hiérarchie sacrée enseignante) et, contrairement à la divine promesse de Notre-Seigneur, les portes de l’enfer ont prévalu contre elle...
Voilà la conséquence des erreurs (et horreurs) d’un Louis-Hubert RÉMY qui, grand “théologien” et grand “canoniste” (dédaignant les véritables théologiens et les véritables canonistes, dédaignant, à dire vrai, la théologie elle-même et le Droit canonique lui-même), se prend pour le « Grand Monarque » et le sauveur de l’Église, de la France et du monde entier; et voici où il mène les gogos qui le suivent : à l’hérésie et au schisme !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Mer 27 Jan - 16:09

Dans ce commentaire partisan et injurieux (http://wordpress.catholicapedia.net/la-bataille-continue-vrai-ou-faux-pape/#comment-105934)
Louis-Hubert REMY, gourou du “DiabolicaPedie Blog”, a écrit:

[...]

Quand M. l’abbé Cazalas dans son sermon* du 10 janvier dernier dit : « la Mission divine de l’Église continue ; elle est privée, c’est vrai, de la Hiérarchie de Juridiction qui ne continue plus que matériellement, comme un corps sans âme, comme un cadavre, car la Hiérarchie de Juridiction aujourd’hui est coupée du Chef mystique qu’est Notre-Seigneur Jésus-Christ »

et en tire la conclusion : « en attendant la résurrection de la Hiérarchie de Juridiction, si Dieu le permet, par la conversion de celle-ci ».

Ne croyez-vous pas que de telles inepties méritent plus un commentaire que parler du passé ?

[...]

* recopié ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t4760-sermons-de-bons-pretres#32444).

Et en quoi, monsieur le gourou du “DiabolicaPedia Blog”, ce que dit le fils de votre ancien ami aujourd’hui disparu, le regretté Jean-François, est une “ineptie” ?
vous êtes bien en mal de le démontrer !
Ce n’est là qu’une affirmation gratuite, une accusation sans aucun fondement sérieux. Or, ce qui s’affirme gratuitement est tout aussi gratuitement démonté...
Mais à dire vrai, ce n’est pas là gratuitement contredit puisqu’il est démontré ici-même que cette accusation sans fondement est précisément gratuite !...

Et bien plus : par sa réaction absurde, Louis-Hubert RÉMY montre qu’il dénie à Dieu, Souverain Maître de toutes choses, de tous événements et Dispensateurs de Ses grâces comme Il l’entend, la possibilité de convertir quelqu’un... Il n’a pas la grâce de la Foi et impose des limites à la toute puissance de Dieu ! affraid

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Sam 30 Jan - 16:19

Quelles sont les motivations profondes de Louis-Hubert RÉMY ?

Qu’a donc LHR, qui attaque si violemment comme nous l’avons vu (http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr#32473 : message ci-dessus) ce très beau sermon de Monsieur l’abbé Thomas CAZALAS recopié ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t4760-sermons-de-bons-pretres#32444) ?
Qu’a-t-il contre une éventuelle conversion de quelque(s) membre(s) de la hiérarchie de l’Église officielle manifestement non-catholique actuellement ?
Un telle éventuelle conversion (qui n’est peut-être pas la solution que le Bon Dieu utilisera pour rétablir Son Église mais qui nous semble, en l’état actuel des choses, la seule qui, en ne détruisant pas purement et simplement l’Église militante, ne rompt ni son Apostolicité ni son Unicité), une telle éventuelle conversion sincère et complète de quelque(s) membre(s) de la hiérarchie de l’Église officielle, ne donnerait-elle pas, aux yeux de môssieur Louis-Hubert RÉMY une hiérarchie alors intégralement catholique ?

Si Dieu opère le rétablissement de Son Église avec sa Hiérarchie sacrée enseignante telle qu’Il l’a Lui-même fondée, c’est-à-dire dans la continuité de son Apostolicité, telle qu’Il l’a voulue, et de son Unicité, nous ne ferons aucune difficulté, pour notre part, à un tel rétablissement.
Pourquoi donc môssieur Louis-Hubert RÉMY oppose-t-il autant de contestations, qui plus est sont haineuses, partisanes, violentes et injurieuses ( !...), contre une toujours possible conversion qui n’est certes pas entre ses mains mais en celles du Bon Dieu ? Suspect...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Ven 5 Fév - 12:41, édité 1 fois (Raison : Rajout d'un mot manquant [voulue, avant-dernier §] et des deux virgules l'entourant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Dim 31 Jan - 10:56

Le gourou LHR


Dans ce commentaire (http://wordpress.catholicapedia.net/la-bataille-continue-vrai-ou-faux-pape/#comment-105956)
un nommé “morin” a écrit:

@ LHR

Ne pas être tout à fait d’accord avec vous serait vous cracher dessus ?

Vous contre dire serait insultant ?

Vos seuls arguments sont vos travaux passés et aucune autre interprétation que la vôtre ne serait valide ?

Curieuse conception du dialogue.

Seriez vous nombriliste ?

Seriez vous infaillible ?

Pas très catholique pour quelqu’un qui prétend défendre la catholicité.



Ces excellentes remarques qui nous font bien rire, ne font nullement sourire Louis-Hubert RÉMY!
Celui-ci, en effet, lui a répondu très sérieusement : « Je ne me suis pas trompé : vous êtes “indécrottable[...] » Exclamation

Donc, tel un véritable gourou, LHR ne se trompe pas et, pour répondre à “morin”, eh bien oui ! Louis-Hubert RÉMY s’estime infaillible !...

Cela dit, il faut reconnaître le fait, le saluer et en féliciter ces messieurs du « CatholicaPedia Blog » pour ce genre d’article (http://wordpress.catholicapedia.net/theologie-de-la-fausse-resistance-le-pape-parle-mais-cest-vous-qui-decidez/#more-22587) qui, là, tant qu’il n’y a pas de commentaire, défend bien la position intégralement catholique.
Qu’ont-ils, à côté de cela, besoin d’attaquer des positions comme les nôtres qui leur sont si proches ? Curieuse démarche que celle de celui qui veut seul avoir raison et, croyant qu’il en est toujours ainsi, se trompe pourtant bien des fois !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Lun 22 Fév - 19:19

A cet endroit (http://wordpress.catholicapedia.net/un-troisieme-eveque-pour-la-deuxieme-voie-sans-issue-est-prevu/#comment-107665),
insinuant sournoisement le mensonge qui lui devient habituel, LHR a écrit:

[...] arrêtons d’être double [sic : je pensais que le verbe arrêter, ainsi conjugué, était au PLURIEL ! Mais LHR me contredira peut-être...].

[...]

Avez-vous lu la dernière de l’abbé Ricossa qui fait dire à saint Antonin de Florence, ce qu’il ne dit pas ? C’est n’est encore que de l’enfumage !



Qu’est-ce que « l’abbé Ricossa fait dire à saint Antonin de Florence » que celui-ci ne dit pas ?
LHR se garde bien de le préciser ! Suspect
Et il préconise d'arrêter « d’être double » ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Mar 23 Fév - 1:13

Dans ce nouveau commentaire (http://wordpress.catholicapedia.net/un-troisieme-eveque-pour-la-deuxieme-voie-sans-issue-est-prevu/#comment-107671
le menteur de service, non pas “Grand Monarque” mais “Grand Gourou” du “DiabolicaPédia.Blog”, LHR, a écrit:

[...]

    2° p. 6 saint Antonin parle de l’aspect matériel de l’élection, point barre.

En aucun cas il ne parle du formaliter. Rien à voir avec la thèse de Mgr Guérard.

    3° Il ne fait pas cas de la distinction formaliter-materialiter

[...]

(Souligné dans le texte.)

Saint Antonin ne parle que de l’aspect matériel de l’élection (ce qui serait déjà beaucoup) et, selon ce que LHR insinue, de l’aspect matériel de la seule élection, et il ne fait pas de distinction, à propos du Pape, entre ce qui est formel et ce qui est seulement matériel ?

Voyons cela d’un peu plus prêt.

Il a été reproduit ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t3730p120-la-these-de-cassiciacum#32521) en dernière partie, le texte en latin de St Antonin dans lequel votre serviteur a souligné en gras et/ou d’un trait (les italiques étant d’origine dans la citation faite par M. l'abbé Ricossa) les points marquants qui nous intéressent là. Il suffit de s’y reporter...

Mais reprenons dans le détail l’argumentaire mensonger de Louis-Hubert Rémy :
  1. Saint Antonin ne parle que de l’aspect matériel de l’élection et uniquement de la seule élection ?
    Alors pourquoi écrit-il donc « materiale in papatu » (avant-dernière phrase du 1er §) et ajoute-t-il, en dernière phrase de ce 1er §, « Si vero nomine potestatis papalis intelligimus ejus auctoritatem et jurisdictionem, quod est quid formale, [...] » ?
    LHR se fiche du monde et de ses lecteurs ! Il est là l’exemple type de ceux qui sont doubles, c’est-à-dire marranes...

  2. Saint Antonin ne fait pas de distinction, à propos du Pape, entre ce qui est formel et ce qui est seulement matériel ?
    Et pourtant, après avoir parlé comme nous l’avons vu dans le premier point ci-dessus de l'aspect matériel de la papauté, il parle bien, dans la 1ère phrase du dernier § cité, de « formale in papatu » !
    Là encore, LHR se fiche du monde et de ses lecteurs et se montre l’exemple type de ceux qui sont doubles, c’est-à-dire marranes...

Ainsi, nous voyons bien que, contrairement aux allégations fallacieuses de Louis-Hubert Rémy, St Antonin fait bien la distinction, quoiqu’il ne la présente pas sous cette forme synthétique, formaliter-materialiter, surtout lorsque, dans son deuxième § il écrit «materiale et formale in papatu.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 25 Fév - 19:14, édité 1 fois (Raison : Ajout, dans la dernière phrase, de la précision qui commence par "surtout lorsque")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Mar 23 Fév - 11:13

Dans le commentaire dont il est question ci-dessus, Louis-Hubert REMY a écrit:

[...]

     1° À la page 21, note 8, l’abbé rappelle que les laïcs ne peuvent pas élire le Pape.

Or dans le sacre-collège conciliaire il n’y a que des laïcs ; cf. nullité enseignée par Verrua des rituels d’ordination et de sacres.

Cet argument suffit à rendre caduque la Thèse.

    1 bis) p. 6 il ose écrire : …je rappelais qui a le droit de faire partie du dit collège des cardinaux et qui ne l’a pas (note Cool, mais la question pour l’heure ne nous intéresse pas.

Comment : La question ne nous intéresse pas ! ? L’abbé se fiche du monde et de ses lecteurs.

[...]

(Les italiques sont d’origine.)

  1. LHR confond, une fois de plus et opiniâtrement car ceci lui a déjà été signifié maintes et maintes fois, ce qui ressortit au pouvoir d’Ordre et ce qui ressortit au pouvoir de Juridiction, tous deux de Droits divin: cf. le Can.108 (http://catho.org/9.php?d=bok#x) !
    Rappelons-lui, une fois encore, que, par exemple, le Cardinal Mazarin n’était même pas Prêtre...

  2. « 1 bis) » : La question, pour l’heure, n’intéressait personne dans l’article de M. l’abbé Ricossa car, dans cet article, il n’était nullement question de cela.
    Et non seulement, dans ledit article, la question du droit à faire partie ou non du collège électoral est hors sujet, mais de plus, M. l’abbé Ricossa renvoie explicitement pour cela, DANS LA MÊME PHRASE QUE LHR TRONQUE ALLEGRÈMENT, à ce que l’abbé a publié sur le sujet « dans le N°54 de Sodalitium » (http://www.sodalitium.eu/index.php?ind=downloads&op=entry_view&iden=39 : « Télécharger le Fichier »), précision que LHR se garde bien de rappeler !...
    Mais on peut se demander pourquoi LHR voudrait attacher autant d’importance à cette question de l’élection des laïcs (puisqu’il traite en annexe de son point n° 1 : qu’il appelle là « 1 bis) ») au Souverain Pontificat !...
    En plus de prétendre déjà (comme il se dit du côté du Canada et de Bordeaux) à être le « Grand Monarque », aspirerait-il à devenir également le saint Pape
     ? Laughing...


L’orgueil, l’entêtement et la malhonnêteté de ce malheureux n’ont en effet pas de borne.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Ven 4 Mar - 19:55

  1. On sait, comme cela a été rappelé par plusieurs dont, entre autres, les abbés Bernard LUCIEN (La situation actuelle de l’Autorité dans l’Église. La Thèse de Cassiciacum. Documents de Catholicité, 1985, p. 61, note 69), Hervé BELMONT (L’exercice quotidien de la Foi dans la crise de l’Église, chez l’auteur, Maison Saint-Jean-Baptiste — 3 allée de la Sérénité — 33490 Saint-Maixant) et Francesco RICOSSA, que, comme l’écrit ce dernier dans le N° 66 de Sodalitium (p. 15)
    Citation :

    [...] un vice de consentement, même intérieur, même seulement chez l’un des contractants, rend invalide le consentement et par conséquent le mariage même. La situation des époux putatifs, cependant, n’est pas la même après le consentement matrimonial, même s’il est seulement apparent et invalide. Si, réellement et devant Dieu, ils ne sont pas mariés (c’est pourquoi – s’ils sont conscients du fait – ils ne peuvent se considérer mariés et ne peuvent, en conscience, accomplir l’acte conjugal objet du contrat) toutefois juridiquement et devant l’Église ils sont encore considérés comme étant unis par le lien conjugal (en vertu du consentement extérieurement échangé devant les témoins) tant que ledit lien n’a pas été déclaré nul canoniquement par la légitime autorité ecclésiastique. Pas seulement. Le consentement extérieur, bien qu’invalidé par un vice de consentement ou par un empêchement dirimant, a cependant des conséquences. Avant tout, comme nous l’avons dit, les époux putatifs sont juridiquement tenus de respecter le lien conjugal jusqu’à la déclaration juridique de nullité : un éventuel nouveau mariage serait invalide pour cette raison. [...]

    (Souligné en gras par JP B.)

  2. Louis-Hubert RÉMY considère que
    Citation :

    une secte gnostique a éclipsé la sainte Église catholique [...]et a mis ses papes, ses évêques qui ne sont en aucun cas catholiques même s’ils essaient de nous le faire croire avec la complicité des Ricossa and Co.

    (Souligné en gras par JP B.)

    Bien évidemment, si ces « papes [et] évêques [...] ne sont en aucun cas catholiques », ils n’ont aucune autorité, dans l’Église catholique, pour déclarer canoniquement nul un quelconque lien conjugal pour quelque motif que ce soit !

La question se pose donc de savoir si, pour Louis-Hubert RÉMY, celui qui a déclaré nul canoniquement son premier mariage et qui était le prétendu “évêque” de Lyon mis en place par ce qu’il appelle la « secte gnostique [qui] a éclipsé la sainte Église catholique », avait ou non l’autorité, dans l’Église catholique, pour le faire car,
  • si oui, il ne faut pas que Louis-Hubert RÉMY vienne parler de « secte gnostique [qui] a éclipsé la sainte Église catholique [...] et a mis ses papes, ses évêques qui ne sont en aucun cas catholiques » ;

    et,

  • si non, le second mariage de Louis-Hubert RÉMY est invalide avec toutes les conséquences que cela implique...

Il faut choisir, Louis-Hubert. Et arrêter de dire n’importe quoi dans un sens puis dans un autre !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Ven 11 Mar - 20:05

Les intervenants du “CatholicaPédia Blog” en général et Louis-Hubert RÉMY en particulier, ne cessent de proclamer qu’ils ne sont pas sédévacantistes mais, comme ils disent, « semper idem » [toujours pareil(s)] : ils affirment que le Saint-Siège n’est pas vacant mais occupé par quelqu’un qui n’est pas Pape. (Remarquons au passage que [abstraction faite de distinctions philosophiques légitimes, car essentiellement thomistes, dont ils ne veulent pas entendre parler pour ne pas bien les comprendre] c’est là la description de la thèse dite « de Cassiciacum » sur laquelle ils ne cessent cependant de tirer à boulets rouges !...)

Il faut néanmoins être logique :
  • Dès lors que ces messieurs affirment que le Saint-Siège est occupé par quelqu’un qui n’est pas Pape, il leur faut, quoiqu’ils en veulent (ou plutôt n’en veulent pas), nécessairement reconnaître qu’il est, d’une manière ou d’une autre, VACANT car, alors, ce n’est pas un Pape qui l’occupe.
    Comment peuvent-ils donc proclamer qu’ils ne sont pas sédévacantistes, sinon en étant incohérents par excellence ?

  • Mais s’ils ne sont réellement pas sédévacantistes, c’est bien que pour eux, le Saint-Siège est nécessairement occupé par un (vrai)Pape !

L’explication de cette incohérence qui relève d’une véritable schizophrénie insondable, réside dans l’opposition de Louis-Hubert RÉMY (et donc des intervenants du “CatholicaPédia Blog” qui le suivent) à la thèse dite « de Cassiciacum », opposition qui trouve son origine dans
  1. le refus obstiné d’admettre ce que (à la suite, soulignons-le, de Mgr GUÉRARD DES LAURIERS) Monsieur l’abbé Francesco RICOSSA dit de la situation actuelle du Saint-Siège parce que celui-ci s’est opposé à la situation matrimoniale (divorcé – remarié) de Louis-Hubert RÉMY qui ne lui pardonne pas les reproches que l’abbé lui a adressés (il ne s’agit donc que d’un problème particulièrement personnel...);

  2. la considération exclusive et obstinée de certaines révélations privées que, tant Louis-Hubert RÉMY que les intervenants du “CatholicaPédia Blog” qui le suivent, interprètent d’une manière toute personnelle, en dehors de l’enseignement dogmatique de notre Mère la Sainte Église Catholique infaillible dans ledit enseignement, notamment sur la perpétuité de l’Apostolicité.

Toutes considérations PERSONNELLES qui ne sont pas catholiques !
...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Incohérences ou perversité de LHR ?...   Aujourd'hui à 20:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Incohérences ou perversité de LHR ?...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: