Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Incompétence CARACTÉRISÉE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Dim 18 Déc - 0:34

Et quand donc Gégé répondra à cette question cruciale qu'il devrait bien se poser et que nous vous avons déjà posée maintes et maintes fois sans obtenir de réponse autre que celles de perpétuels défilements car il refuse manifestement de se la poser (elle contredit par trop sa position non-catholique qu'il serait obligé de reconsidérer et de modifier en conséquence parce qu’elle fait fi de l’Apostolicité de l’Église !…), savoir :

Sachant, Gérard, que vous soutenez qu’il n’y a plus, depuis belle lurette, d’Église enseignante mais une secte conciliaire, nous vous demandons solennellement UNE FOIS DE PLUS :
« Où est la succession apostolique puisque vous dites qu’elle n’existe absolument plus chez les “conciliaires”, PAS MÊME EN PUISSANCE ? »

Hein, OÙ EST-ELLE ?

lol!

Il faut répondre, positivement (non par d’autres questions ou/et des messages de dérobade selon cette détestable habitude qui consiste à dire « elle n’est pas là ou/ni pas ici »... Mais on peut légitimement distinguer, conformément à ce qu'en disent les théologiens qualifiés, entre la succession apostolique seulement matérielle et la succession apostolique formelle...).

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Dim 18 Déc - 22:26

C'est pas mal toute ton explication :

Mon JP B, tu nous expliques longuement que tu soutiens l'excommunication ipso facto et tu expliques que l'excommunication ipso facto ne s'applique pas dès le fait mais par décision de l'Eglise c'est à dire par l'autre mode de condamnation qui est l'excommunication par SENTENCE, (Latae sententiae)


L'imbécile que tu dis que je suis être en tombe des nues d'entendre des choses si étonnantes et nouvelles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Lun 19 Déc - 0:13


Tu es un menteur, Laurençon !

Je n'ai jamais ni dit, ni écrit, « que l'excommunication ipso facto ne s'applique pas dès le fait mais par décision de l'Eglise c'est à dire par l'autre mode de condamnation qui est l'excommunication par SENTENCE, (Latae sententiae) » : la vérité, c'est que j'ai écrit et que je maintiens, et que tel est la réalité, que l'excommunication ipso facto ne s'applique qu'aux hérétiques (puisqu'il s'agit, dans notre problème, d'hérésie) FORMELS aux yeux de l'Église, et que pour être tels, les contrevenants doivent être reconnus pertinaces et, pour cela, ils doivent avoir rejeté les monitions requises.
Celles-ci n'ont pas pour effet d'excommunier par sentence latæ sententiæ, mais de manifester la pertinacité. Celle-ci étant alors, mais alors seulement, devenue manifeste, l'excommunication n'a, en effet, pas à être prononcée obligatoirement car, alors, mais alors seulement, l'excommunication est considérée comme prononcée ipso facto.

Tu es d'autant plus menteur, Laurençon, que voilà la troisième fois, dans le présent fil, que j'écris la chose :
La première, dans mon post à leod ; la deuxième, quand je l'ai reproduit ici en rouge, et la troisième, dans le présent message !...

Tu es un menteur, et de le dire, ce n'est nullement une insulte, mais la triste réalité !
Depuis quand devrait-on ne plus dire à un menteur, ou d'un menteur, que c'est un menteur ? clown...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Lun 19 Déc - 0:24

Par ailleurs, Gégé s'avère incapable de comprendre la distinction entre ce qui est en puissance et ce qui est en acte :
Dans ce message il écrit « L'invention de la Thèse c'est donc qu'un homme baptisé qui n'a pas reçu le Pontificat et qui en conséquence n'est pas successeur de Pierre est pape en tant que simple homme baptisé » alors qu'il faut lire « un homme baptisé élu par un conclave légitime mais qui n'a pas reçu de Dieu la forme du Pontificat et qui en conséquence n'est pas successeur de Pierre est pape EN PUISSANCE mais non en acte » !
Incompétent par excellence ! clown...

Et quand donc Gégé répondra à cette question cruciale qu’il devrait bien se poser et que nous lui avons déjà posée maintes et maintes fois sans obtenir de réponse autre que celles de perpétuels défilements car il refuse manifestement de se la poser (elle contredit par trop sa position non-catholique qu’il serait obligé de reconsidérer et de modifier en conséquence parce qu’elle fait fi de l’Apostolicité de l’Église !…), savoir :

Sachant, Gérard, que vous soutenez qu’il n’y a plus, depuis belle lurette, d’Église enseignante mais une secte conciliaire, nous vous demandons solennellement UNE FOIS DE PLUS :
« Où est la succession apostolique puisque vous dites qu’elle n’existe absolument plus chez les “conciliaires”, PAS MÊME EN PUISSANCE ? »

Hein, OÙ EST-ELLE ?

lol!

Il faut répondre, positivement (non par d’autres questions ou/et des messages de dérobade selon cette détestable habitude qui consiste à dire « elle n’est pas là ou/ni pas ici »... Mais on peut légitimement distinguer, conformément à ce qu'en disent les théologiens qualifiés, entre la succession apostolique seulement matérielle et la succession apostolique formelle...).

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Lun 30 Jan - 17:25

La nullité de l'incompétent par excellence qu'est Gérard, doublée de son obstination maladive, et surtout ses grossièretés, m’interdisent dorénavant de répondre à ses… “CONNERIES” (sic, selon son dernier §) !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Ven 3 Fév - 11:27

Et où le Clown.Mégalomane.Inquisiteur. qui, ingénument, pose ici sournoisement la question à d’autre, voit-il que « se trouve la succession apostolique LÉGITIME (c'est-à-dire la succession formelle ET matériel) » ? Laughing ...

Et lui, comment se tortille-t-il avec cette question (promesse qui date, dans 4 jours, de... 6 mois !) ? lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Jeu 9 Fév - 22:50

JP B a écrit:
Et où le Clown.Mégalomane.Inquisiteur. qui, ingénument, pose ici sournoisement la question à d’autre, voit-il que « se trouve la succession apostolique LÉGITIME (c'est-à-dire la succession formelle ET matériel) » ? Laughing ...

Et lui, comment se tortille-t-il avec cette question (promesse qui date, dans 4 jours, de... 6 mois !) ? lol!

Tu le vois bien, malgré toi, tu avoues ici, implicitement mais bien formellement que la succession apostolique si elle est matérielle dans l'église conciliaire, elle ne peut pas être formelle ailleurs que dans l'église conciliaire. Donc la demie apostolicité de la thèse ce n'est que du pipi de chat, c'est simplement pour dire que si il y a de la pisse de chat, c'est qu'un chat a bien pissé...de même si, d'après toi, il y a l'apostolicité matérielle dans l'église conciliaire, c'est que SEUL, dans cette église, il peut y avoir aussi en puissance ou en acte ou les deux, l'apostolicité formelle. La thèse, c'est se faire le gardien d'une prérogative de l'Eglise catholique et dire :
Citation :
"pour l'instant, l'Eglise ne possède pas ce bijou de la juridiction ou de l'infaillibilité, c'est nous qui gardons le bijou et nous le redonneront à l'église conciliaire (qui est bien l'Eglise catholique) quand nous auront décidé de le lui redonner."

Les thèzards sont des receleurs des biens de l'Eglise catholique. Ils se sont emparés de ces plus grands pouvoirs, ils lui ont ôter ces pouvoirs et ils sont prêt à les lui redonner quand ils voudront. Mais attention, EUX-SEULS pourront redonner ces pouvoirs qu'ils ont oté à l'EGlise catholique et, ils nous l'assure déjà clairement...ils ne redonneront ces pouvoirs volés par eux...qu'à la seule église conciliaire à laquelle ils ont donné la moitié des droits divins qu'ils ont volés à l'Eglise catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Ven 10 Fév - 1:07

Ce fil porte bien le nom de son titre : « Incompétence CARACTÉRISÉE » !

En effet, un charretier
  • qui, plusieurs fois, m'a traité de con (sic ; effacé par la bonté de l'Admin.) ;
  • qui, dans ce message corrigé par l'Admin.,
    a écrit:

    [...]
    D'autre part, tu t'es permis seul, d'étendre la
    connerie de la matière et de la forme que Le Dominicain Guérard a fait passer de l'abstrait à la réalité d'un pape à l'Eglise qui, par ta seule extension est devenue, de même double "église matérielle " " Eglise formelle" et qui peut être selon le moment de ta considération soit matérielle seulement soit matérielle et formelle. [...]
    Et si JP B n'existait que matériellement, qu'il n'ai pas d'âme que devrait-on faire de ta carcasse ?
    S'amuser à lui balancer des tomates pourries par
    la gueule ?


    [...]

    Je te répète avec ta connerie de rendre possible non pas dans l'abstrait mais dans le réel la matière sans la forme est une
    CONNERIE et rien de plus et même une couillonnade qui te permet à toi et à tes flingués de pairs de dire que c'est pas le pape quand tu veux que ce ne soit pas le pape et de dire 3 secondes après que c'est quand même le pape puisque l'Eglise ne peut pas en avoir un autre!
    Ta même
    couillonnade en ce sens que tu nous prends tous pour des couillons te permets de même d'affirmer que c'est l'Eglise quand cela te convient que ce soit l'Eglise et 2 secondes après de dire que ce n'est pas l'Eglise quand cela te convient de ne plus affirmer que c'est l'Eglise.
    [...]
    Tu crois esquiver ainsi glorieusement tous les coups par ta dialectique mais tu ne fais que de glorifier
    ta tête à claques qui s'en prend plusieurs pairs [sic] à la fois ...chaque fois !

    (Souligné en gras et en rouge par JP B.)
  • qui ne pense qu'à la “merde” (sic) ;
  • qu'à parler de « Chier dans la gueule de son prochain» (sic ; message supprimé par la bonté de l'Admin.) ;
  • qui, dans le message ci-dessus où il se complaît à parler de pisse,
a écrit:

[...]

Les thèzards sont des receleurs des biens de l'Eglise catholique. Ils se sont emparés de ces plus grands pouvoirs, ils lui ont ôter ces pouvoirs et ils sont prêt à les lui redonner quand ils voudront. Mais attention, EUX-SEULS pourront redonner ces pouvoirs qu'ils ont oté
 [sic] à l'EGlise catholique et, ils nous l'assure déjà clairement...ils ne redonneront ces pouvoirs volés par eux...qu'à la seule église conciliaire à laquelle ils ont donné la moitié des droits divins qu'ils ont volés à l'Eglise catholique.

Ce clown s'imagine donc que la hiérarchie enseignante de l'Église catholique, à laquelle nous aurions ôté quelque chose, existe aujourd'hui en acte quelque part !

Pourtant, il est incapable de répondre à cette question :
« Où est aujourd'hui en acte la succession apostolique ? »

Hein, OÙ EST-ELLE ?

lol!

Il faut répondre, positivement (non par d’autres questions ou/et des messages de dérobade selon cette détestable habitude qui consiste à dire « elle n’est pas là ou/ni pas ici »... Mais on peut légitimement distinguer, conformément à ce qu’en disent les théologiens qualifiés dont un saint Docteur de l’Église, entre la succession apostolique seulement matérielle et la succession apostolique formelle...).


Par ailleurs, il y a la réponse à un autre Charretier.Mentalement.Insensé.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 25 Fév - 11:39

JP B a écrit :

Citation :
Si tous les Évêques qui existaient sous Sa Sainteté le Pape Pie XII, comme Mgr Lefèbvre en l'occurrence, sont devenus des ennemis comme l'est manifestement “Ratzingher” (qui ne peut pas être, en l'état, formellement Pape), il n’y a plus, depuis belle lurette, d’Église enseignante !
Et alors, la question se pose, à laquelle ce super surexcité n'a jamais répondu :
« Où est, aujourd'hui, la succession apostolique indispensable pour rendre compte de la Note d'Apostolicité de la Sainte, Une et Catholique Église * ? »
Hein, OÙ EST-ELLE ?

Mon pote, si ton seul problème, c'est Ratzinger, alors tu attends qu'il crève ! Et, SI comme tu le dis, nous n'avons comme ennemi manifeste Ratzinger, alors, c'est toi qui a raison, demeure à Rome, l'Eglise enseignante d'avant le Concile. ...Pourquoi poses-tu la question de savoir où est l'Eglise enseignante puisque pour toi, tu n'as aucun doute qu'elle soit à Rome, Ratzinger n'étant là que de passage...comme un cheveux sur la soupe !

Tu affirmes que pour que Rome demeure actuellement l'Eglise catholique avec son apostolicité, il suffit d'affirmer que les papes conciliaires hérétiques ne soient pas formellement papes.
De ton affirmation s'ensuit la proposition suivante :
Même s'il n'y avait eu dans l'Eglise catholique que des papes hérétiques enseignant une fausse religion synchrétique et proposant un culte protestant, il suffirait d'affirmer que tous ces papes depuis le début n'ont pas été papes formellement, leur élection ne les établissant qu'à moitié pape...il suffirait donc de cette affirmation pour dire que l'Eglise apostolique perdure avec de tels papes.
Et évidemment, une autre proposition émerge de ta thèse, c'est que la véritable Eglise apostolique demeure avec son pape qui enseigne une autre doctrine et pratique un autre culte, il suffit de dire que son infaillibilité est en berne jusqu'à ce qu'il soit pape formel.

De ce pape à infaillibilité non formelle ressort une église à infaillibilité non formelle...à moins que tu nous trouves un nouveau dogme comme quoi l'infaillibilité de l'Eglise ne viendrait pas de l'infaillibité du pape !
Si donc le pape de l'Eglise catholique est pape materialiter et non formellement, il en est de même de l'Eglise de ce pape qui serait une église matériellement infaillible mais pas formellement infaillible...une église qui serait matériellement apostolique mais pas formellement apostolique.

Si c'est là ta foi en l'apostolicité, tu es vraiment un drôle d'apôtre !


Il n'y a que pour toi qu'on ne pourrait pas balancer entre le materialiter et le formaliter.
Tu es bien matériellement et formellement absurde !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 25 Fév - 12:32

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Gérard, involontairement, à bien choisi le fil pour répondre (à côté de la plaque) à ce message, fil qui lui est plus particulièrement dédié et qui porte comme titre : « Incompétence CARACTÉRISÉE » ! Laughing...
Cela dit, il a écrit:

[...]
Mon pote, si ton seul problème, c'est Ratzinger, [...] Et, SI comme tu le dis, [...]

Même s'il n'y avait eu dans l'Eglise catholique que des papes hérétiques enseignant une fausse religion synchrétique et proposant un culte protestant, [...]

Avec des “si”, on mettrait Paris en bouteille ! Laughing Laughing...
Si
Gérard n'existait pas ou s'il était moins borné, nous ne lirions pas tant d'âneries ! Laughing Laughing...

Cet âne ne sait-il donc pas que l'infaillibilité de l'Église en général provient de celle du Pape à qui Notre-Seigneur a dit, en la personne de Simon-Pierre, « [...] Je te donnerai les clés du royaume des cieux ; et tout ce que tu lieras sur la terre sera aussi lié dans les cieux ; et tout ce que tu délieras sur la terre sera aussi délié dans les cieux » (St Matt., XV,18-19) et « Pais mes agneaux [...] Pais mes brebis » (St Jean, XXI, 15-17) ?
Serait-il comme les hérétiques qui font primer l'Église (le concile) sur le Pape ? Transferait-il ainsi Jésus-Christ en homme faillible voire en menteur ? Suspect...

Notons au passage que lorsque j'écris « Si tous les Évêques qui existaient sous Sa Sainteté le Pape Pie XII, comme Mgr Lefèbvre en l'occurrence, sont devenus des ennemis [...] », ce fieffé sophiste insinue (quand il écrit « Mon pote, si ton seul problème, c'est Ratzinger, alors tu attends qu'il crève ! Et, SI comme tu le dis, nous n'avons comme ennemi manifeste Ratzinger, alors, c'est toi qui a raison, demeure à Rome, l'Eglise enseignante d'avant le Concile. ...Pourquoi poses-tu la question de savoir où est l'Eglise enseignante puisque pour toi, tu n'as aucun doute qu'elle soit à Rome, [...] ») que, pour nous, il subsisterait à Rome, hormis le faux pape, tous les autres hiérarques qui seraient ainsi formellement l'Église enseignante ! No Rolling Eyes...

Mais, où est la réponse à cette question :
« Où est, aujourd'hui, la succession apostolique indispensable pour rendre compte de la Note d'Apostolicité de la Sainte, Une et Catholique Église ? »

Hein, OÙ EST-ELLE ?

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 25 Fév - 22:37

JP B a écrit pour la ènième fois à mon adresse :

Citation :
Mais, où est la réponse à cette question :
« Où est, aujourd'hui, la succession apostolique indispensable pour rendre compte de la Note d'Apostolicité de la Sainte, Une et Catholique Église ? »
Hein, OÙ EST-ELLE ?

Je ne reviendrais pas sur le fait qu’une personne honnête ne pose pas une question si elle connaît ou croit connaître la réponse.

Pourquoi JP B ne nous dit pas CLAIREMENT où est l’Eglise puisque, sans doute, il doit y répondre vu l’exigence qu’il me fait de répondre très précisément.

Pourquoi JP B ne répond pas ?
Tout simplement parce qu’il aurait HONTE d’avouer que pour lui, l’église conciliaire qui enseigne une autre foi et pratique un autre culte POSSEDE l’apostolicité et la possède SEULE ! D’après une de ses dernières, on ne pourrait douter de l’apostolicité de l’église conciliaire parce que parmi ses évêques (Mgr Lefèbvre et Cie) il n’y aurait pas de doute qu’eux, continuant d’enseigner la foi, ils seraient ou participerait à être l’Apostolicité de l’Eglise.

Pour affirmer cela, il faut convenir que l’on peut sans problème être l’Eglise enseignante, même si l’on a accepté tout le synchrétisme de Vatican II un jour. Il suffit que le lendemain on soit contre…ou un peu contre.
La foi des évêques ne se manifesteraient donc pas dans le fait qu’ils ont fondé ou (et) qu’ils adhèrent à cette fausse église en lui clamant leur unité, mais leur foi serait en quelque sorte leur foi au for interne… ou ce qu’a merveilleusement exprimé le P. Barbara qui disait que l’Apostolicité de l’Eglise demeure chez les évêques « Encore catholique dans leur cœur »

Il faut tout d’abord noté le dénominateur commun que nous avons avec tous les traditionalistes.
Pour eux, comme pour nous Rome a perdu la foi au Concile Vatican II.

Par contre, les conséquences qu’ils donnent à cette perte de la foi de Rome, c’est qu’elle demeure envers et contre tout le Siège du Bienheureux Pierre et par conséquent, elle garde l’Apostolicité bien que l’on ne puisse pas comprenne pas où leur église aurait gardé son infaillibilité et celle de leur pape !

Ce qui est intéressant, c’est qu’il y a deux prophéties indiscutables qui font état de cet événement, de ce constat commun… où Rome allait perdre la foi.

A La Salette, La Vierge Marie annonce :

Citation :
"Rome perdra la foi et deviendra le Siège de l’Antechrist »

Ce qui est précis dans cette prophétie, c’est que La Sainte Vierge ne nous dit pas seulement ce que nous avons constaté de commun avec les tradis…c'est-à-dire que Rome perdra la foi mais elle en donne immédiatement la conséquence. Or, cette conséquence c’est que Rome deviendra par cette perte de la foi : « Le Siège de l’Antechrist »

Si donc cette prophétie annonce ce que nous constatons en commun avec les tradis, La Vierge Marie ne partage pas du tout la conclusion tradie qui consiste à affirmer que malgré la perte de la foi Rome est et restera toujours le Siège du Bienheureux Pierre.

La Vierge Marie avec cette seule petite ligne :
Citation :
»Rome perdra la foi et deviendra le Siège de l’Antechrist »
renverse les conciliaires qui ne veulent pas supposer que Rome puisse perdre un jour la foi et La Vierge Marie renverse également et PAS MOINS, les tradis qui ont très justement reconnu que Rome avait perdu la foi mais qui ont eu l’impiété et qui demeurent dans l’impiété d’affirmer que cette Rome qui a perdu la foi est toujours et encore le Siège du Bienheureux Pierre.

Non la Vierge s’oppose à eux absolument :
Citation :
« Rome perdra la foi et deviendra le Siège de l’Antechrist »

La seconde prophétie qui fait état de la même chose et dans les mêmes termes est celle de l’exorcisme de Léon XIII qui affirme :
Citation :
« Là où fut institué le Siège du Bienheureux Pierre, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l’impiété afin que le Pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé »

Parfaite concordance, Léon XIII annonce comme la Vierge Marie… que Rome perdra la foi ! En effet, là où fut institué le Siège du Bienheureux Pierre, c’est bien le Siège de Pierre. Or, « là », c'est-à-dire à la place du Siège du Bienheureux Pierre, ils ont posé le trône de leur abomination dans l’impiété.
Léon XIII ne nous dit pas que derrière ce trône de leur impiété demeurerait d’une certaine manière ou sous un certain rapport le Siège du Bienheureux Pierre. Non, Léon XIII est aussi clair que la Vierge Marie :
Même prophétie de ce que nous constatons en commun avec les tradis : Rome a perdu la foi
Et même conséquence, plus de foi à Rome et dans le lieu même où se trouvait auparavant le Siège du Bienheureux Pierre, il n’y s’y trouve plus que le trône de leur abomination.

Je viens donc de prouver que Léon XIII autant que la Vierge Marie prophétisent la perte de la foi de Rome et que de cette perte de la foi, ils en donnent comme INEVITABLE conséquence…que ce sera « Le Siège de l’Antechrist ou le Trône de l’abomination de ses précurseurs qui restera seul en lieu et place du Siège du Bienheureux Pierre.

Toutefois, ce qu’il faut remarquer, c’est que Léon XIII et la Vierge Marie, s’ils affirment l’un et l’autre trop clairement qu’il n’y aura plus d’Apostolicité, ni de Siège de Pierre ni d’infaillibilité après la perte de la foi de Rome, ils ne nous disent pas où sera l’Apostolicité de l’Eglise.

Il est évident que l’Eglise est et sera toujours Apostolique. Nous aurions perdu la foi si nous ne le croyons plus. Et la question de JP B consiste à me laisser sans réponse sur l’apostolicité de l’Eglise puisque pour lui elle ne peut être qu’à Rome.

Cependant comme nous venons de le voir de meilleurs prophétes que lui nous affirment que l’apostolicité ne peut demeurer à Rome après qu’icelle ait perdu la foi.

Nous devons croire que l’Eglise est apostolique.

Alors est-il plus important de savoir expliquer l’apostolicité ou est-il plus important de proclamer cette apostolicité même si nous ne pouvons pas expliquer comment et dans toutes ses particularités cette Eglise est apostolique ?

Oui, sans doute que la foi nous oblige à croire ce qui doit être cru indépendamment du degré de compréhension de la vérité que nous devons croire.

Maintenant, est-il indispensable pour croire à l’Apostolicité de croire que cette apostolicité ne peut Que demeurer dans l’église conciliaire indépendamment du fait qu’elle enseigne une autre foi pratique un autre culte…c’est ce que voudrait nous convaincre JP B et TOUS les tradis.

Malheureusement pour eux et heureusement pour nous, Léon XIII et la Vierge Marie nous indique qu’on ne peut pas croire à l’Apostolicité, ni à l’Eglise catholique si nous croyons à la Rome qui a perdu la foi et qui ne peut être considérée que comme « le Siège de l’Antechrist » et « le Trône de l’abomination »

Cependant, il faut le reconnaître humblement si ces deux personnages d’autorité demande de nous exclure absolument de l’église conciliaire, elle ne nous donne pas l’explication pour que l’on comprenne COMMENT l’Eglise catholique serait toujours, comme nous devons le croire « apostolique » …et infaillible.

Cependant que ce soit la Vierge ou Léon XIII chacun d’eux nous donne un indice.
La Vierge Marie nous dit que l’Eglise sera éclipsée. Or la particularité d’une chose qui est éclipsée c’est que l’on ne la voit pas. On sait qu’elle existe et qu’elle est inchangée (donc toujours apostolique) mais on ne la voit pas ; Alors comment s’étonner que ne voyant plus l’Eglise nous ayons du mal à comprendre son apostolicité qui s’exprime par l’autorité de la succession apostolique ?

Et Léon XIII ajoute
Citation :
«… afin que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé »
Par conséquent, Léon XIII prophétise que Rome perdra la foi…mais pas seulement… il nous prophétise de même que le pape sera inopérant et que les fidèles privés de sa conduite seront dispersés.
Si Léon XIII ne précise pas clairement qu’il n’y aura plus alors de pape, il nous affirme pas moins qu’il n’y aura pas de pape pour exercer une quelconque autorité sur le troupeau…ce qui laisse facilement supposé qu’il n’y aura probablement pas de pape.

Cependant, si nous ne comprenons pas très bien actuellement COMMENT l’Eglise catholique est toujours apostolique, nous devons chercher à le savoir et notamment par l’étude et la prière.
CMI a cité le Droit Canon qui affirme que le Siège de Pierre est une identité juridique et morale qui se maintient 100 ans indépendamment que ce Siège soit occupé ou non. Voir sa citation pour plus de précision et nous lui demandons de nous la resservir… ce ne sera pas de trop vu l’importance de cette question .
D’autre part, il est dit dans la Sainte Ecriture, que Elie et Hench qui doivent revenir sur la terre pour combattre l’Antechrist «enseigneront ». Ainsi, il est difficile de croire qu’ils pourront enseigner sans être les membres de l’Eglise enseignante. Comment le seront-ils, c’est encore ce que je ne peux expliquer.

L’Apostolicité n’a-t-elle pas pour mission d’enseigner et de faire connaître la volonté de l’Eglise. Or, si sans nulle doute l’apostolicité s’expriment par les successeurs des Apôtres vivants, nous ne pouvons pas dire qu’elle ne s’exprime plus par TOUS les successeurs des Apôtres qui sont morts depuis. Il y a donc de l’Apostolicité dans cet enseignement passé.
D’autre part, le Droit Canon nous fait part de la volonté de l’Eglise.
Curieusement, ce Droit Canon a eu droit de citer SURTOUT par les laïcs et surtout depuis que ces laïcs se sont coupés des ecclésiastiques tradis.

En effet, Le Droit Canon, sa seule étude rend impossible le reconnaissance de l’église conciliaire comme véritable église ou comme lieu du Siège du Bienheureux Pierre.
Ce Droit Canon de l’Eglise catholique…. toujours en vigueur puisque l’église conciliaire et son Droit Canon ne sont rien…sont aussi l’expression de la volonté de l’Eglise et par conséquent comment pouvoir affirmer que ce Droit canon n’est rien par rapport à l’Apostolicité de l’Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Dim 26 Fév - 3:35

Un fieffé malhonnête écrit, et tout son long post inutile tourne autour de cela : « [...] la question de JP B consiste à me laisser sans réponse sur l’apostolicité de l’Eglise puisque pour lui elle ne peut être qu’à Rome. » (Souligné par JP B.)

La partie ainsi soulignée est entièrement fausse et je mets cet imposteur malhonnête, qui déforme la pensée d'autrui, de trouver un quelconque écrit de ma part dans lequel j'aurais dit que « l’apostolicité de l’Eglise ne peut être [aujourd'hui] qu’à Rome » !

Le problème est de savoir exactement comment l’Apostolicité de l'Église perdure dans la crise actuelle.
D'où ma question à laquelle il ne sait répondre ! Laughing
Car, pour ce clown (cela est manifeste dans son dernier message où il fait dire, par ses interprétations personnelles, à Notre-Dame de La Salette et à Léon XIII autre chose que ce qu'ils disent) l’Apostolicité de l'Église, qu'il dit toujours croire qu'elle subsiste (on ne sait comment avec sa théorie quiétiste), s'est, en réalité, volatilisée...
D'où l'insistance de ma question ! Basketball

Et pourquoi ce clown ne sait pas répondre et expliquer en quoi « l'Église est éclipsée » ?
Parce qu'il refuse la classique, légitime et indispensable distinction thomiste pour comprendre clairement les choses, entre ce qui est seulement matériel et ce qui est formel !

Cela dit, un autre Clown.Mégalomaniaque.Indécrotable. a voulu parler de « l'apostolicité MATERIELLE chez les schismatiques » laquelle est, contrairement à celle exposée par les théologiens qualifiés dont un saint Docteur de l’Église, illégitime.
Car, dans l'Église Catholique, si normalement l'Apostolicité est formelle, il y a des cas comme indiqués ici, où elle n'est que matérielle tout en étant cependant légitime et en acte selon le pouvoir d'Ordre bien que seulement en puissance selon le pouvoir de Juridiction, comme elle peut être en puissance selon le pouvoir d'Ordre et en acte selon le pouvoir de Juridiction (cas d'un Ordinaire mis en place par le Pape – formaliter – mais non encore consacré).
D'où ce message que Gégé n'a pas su voir avant d'écrire les siens Laughing... Basketball

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Dim 26 Fév - 14:49

En citant ces paroles de Notre-Dame à La Salette, « Rome perdra la foi et deviendra le Siège de l'Antechrist », celui qui d’habitude juge tous les véritables Papes, par une interprétation toute personnelle, lui fait dire autre chose que ce qu’Elle a dit.
En effet, dans son précédent message
Gérard a écrit:
[...] La Sainte Vierge ne nous dit pas seulement ce que nous avons constaté de commun avec les tradis…c'est-à-dire que Rome perdra la foi mais elle en donne immédiatement la conséquence. Or, cette conséquence c’est que Rome deviendra par cette perte de la foi : « Le Siège de l’Antechrist »
(Souligné par JP B.)

S’il est exact que, depuis le 7 décembre 1965, officiellement Rome a perdu la Foi, nous ne voyons toujours pas, plus de 45 ans après, l’Antéchrist siégeant à Rome.
Il s’ensuit qu’il n’est pas évident que ce soit à la suite de la présente perte de la Foi par Rome que cette ville soit devenue ce qu’elle deviendra effectivement un jour.
Il s’agit bien là d’une interprétation personnelle de cet énergumène qui, au lieu de se baser sur la doctrine catholique, se réfère à des révélations privées lesquelles, contrairement à cette doctrine, ne sont jamais de Foi.

Cela dit,
  1. ce charretier, qui d’habitude emploie des grossièretés, utilise systématiquement le tutoiement à l’égard de quelqu’un qu’il n’a jamais vu, comme si on avait gardé les cochons avec lui ;

  2. déforme opiniâtrement, malgré les rappels qui lui sont faits, la pensée des autres leur faisant dire autre chose que ce qu’ils disent (« Que tu ne nous ai jamais dit explicitement que “l’apostolicité de l’Eglise ne peut être [aujourd'hui] qu’à Rome” soit, mais si tu n'as pas été capable de le dire clairement, c'est ce qui ressort de TOUT ce que tu affirmes[...] » – souligné par JP B) pour la raison qu’il ne veut absolument pas tenir compte des distinctions qu’on lui expose pourtant clairement ;

  3. il en va particulièrement de même quand il nous oppose la citation qu’il fait de l’exorcisme de Léon XIII (« Là où fut institué le Siège du Bienheureux Pierre, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l’impiété afin que le Pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé ») laquelle citation ne contredit en rien, sauf en apparence dans le cerveau dérangé de ce super surexcité plus dur que les durs de dur, la thèse de Cassiciacum puisque celle-ci ne reconnaît pas, dans le siège occupé depuis le 7 décembre 1965 par de faux papes, le Siège apostolique de la Sainte Église ;

  4. il produit tout aussi systématiquement des citations fausses, présentant leurs paroles comme si elles avaient été réellement prononcées ou écrites :
    Gérard a écrit:

    [...]

    JP B et toute sa bande de tradis dit au contraire :
    Citation :
    Rome a perdu la foi et demeure le Siège du Bienheureux Pierre et c'est dans cette Rome seule que demeure l'Apostolicité.

    [...]
    Citation :
    Là où fut institué le Siège du Bienheureux Pierre, Là ils ont posé le Trône de leur abomination dans l'impiété...lequel demeure Le Siège du Bienheureux Pierre et ce Trône demeure celui de l'Apostolicité

    [...]

Merci à l'Admin. d'avoir fait le nécessaire pour que cela ne se reproduise plus sur ce forum !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Lun 27 Fév - 11:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Mer 29 Fév - 1:28

Dans ce fil, « OÙ SE TROUVE L'ÉGLISE ? (Par Saint Augustin) », ROBERT, qui pose ainsi cette question en l'attribuant à saint Augustin, ne cesse d'ajouter, au bas de ses messages comme dans celui-ci, ce genre de notes
Citation :

Saint Augustin eût écrit aujourd’hui: les hérétiques tels que Montini, Karol, Ratzinger, faux dieux et idoles de la religion vaticandeuse, incapables de nous montrer la continuité de leur secte avec la religion catholique.

et au risque de me répéter:

Les hérétiques Montini, Karol, Ratzinger, etc… sont pires que les PIRES Donatistes: ils disent que TOUTES LES RELIGIONS SONT BONNES, QU'ELLES SE VALENT TOUTES !!! Twisted Evil Twisted Evil


Dans son premier message, ROBERT reproduit exactement cette question de saint Augustin : « EST-CE CHEZ LES CATHOLIQUES OU CHEZ LES DONATISTES QUE SE TROUVE L'ÉGLISE ? »

Or,
  1. Du temps de saint Augustin, il y avait un Pape en acte (formaliter) dont les donatistes étaient coupés et il était facile de voir ou de savoir « OÙ SE TROUVE L'ÉGLISE Exclamation » ;

  2. Aujourd'hui, depuis le conciliabule vaticandeux, il n'y a pas de Pape en acte.
Comment, dès lors, ROBERT peut-il poser la question (en l'attribuant à saint Augustin Exclamation...) « OÙ SE TROUVE L'ÉGLISE ? » Question
Pourquoi pose-t-il cette question aujourd'hui quand lui, ROBERT, ne saura pas répondre ?

Il ne peut en effet pas dire où se trouve aujourd'hui l'Église hiérarchique fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ (à moins d'être schismatique et d'admettre une hiérarchie parallèle ayant – faussement – Juridiction) car la seule réponse possible est d'admettre les distinctions entre ce qui est formel et qui existait en acte avant le conciliabule vaticandeux, d'une part, et ce qui est matériel et qui existe donc seulement en puissance aujourd'hui, d'autre part, et peut exister à nouveau formellement demain puisqu'encore en puissance ; distinctions que ROBERT n'admet pas.

C'est pourtant la seule solution qui ne rompt pas, de façon certaine, la succession apostolique !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Mer 29 Fév - 21:43

En réponse au problème soulevé dans mon message précédent, problème que j'ai également posé sur le forum Te Deum auquel il se rapporte, ROBERT, ici,
a écrit:

  1. Je n’attribue pas cette question OÙ SE TROUVE L'ÉGLISE ? (Par Saint Augustin) »] à Saint Augustin, je n’en ai fait que le titre du fil.

  2. Saint Augustin, s’il vivait aujourd’hui, tiendrait un langage semblable…

  3. Vous mettez dans la bouche de Saint Augustin une question que je n’ai pas vu, il me semble …

  4. Vous attribuez cette question à Saint Augustin, alors qu’elle n’est que le titre du fil…

(La numérotation est de JP B.)

Réponses
 :

  • 1. Pourquoi, dès lors, avoir écrit « OÙ SE TROUVE L'ÉGLISE ? (Par Saint Augustin) » Question Exclamation ...

  • 2. Observation sans intérêt : c'est là une appréciation hypothétique toute personnelle à ROBERT.

  • 3. Il est nécessaire que ROBERT relise SON premier message :
    ROBERT a écrit:

    Citation :

    LETTRE AUX CATHOLIQUES CONTRE LES DONATISTES ou Traité de l'Unité de l'Église.

    Par Saint Augustin


    EST-CE CHEZ LES CATHOLIQUES OU CHEZ LES DONATISTES QUE SE TROUVE L'ÉGLISE ?


    [...]

    (souligné en grands carctères par JP B.)

    Laughing clown...

  • 4. Ce n'est pas JP B qui attribue cette question à St Augustin : ce n'est pas JP B qui a écrit le titre du fil ; c'est ROBERT ! Lequel a écrit, dans le titre, « OÙ SE TROUVE L'ÉGLISE ? (Par Saint Augustin) » Exclamation

Il peut faire semblant de dormir à la fin de sa réponse, ROBERT !
Il n'en sera pas moins jugé, dans l'au-delà, pour ne pas avoir cherché à approfondir sa foi et la mettre en conformité avec TOUTE la doctrine catholique et ne pas avoir cherché à la mettre en œuvre conformément à TOUTE la doctrine catholique...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Lun 5 Mar - 1:09

Le grand thé aux langes, heu ! théologien Gégé Ier vient d'ouvrir un nouveau fil : Jésus-Christ a perdu la béatitude divine pour nous sauver ! Exclamation

Est-ce à dire que Jésus-Christ ne bénéficiait pas de l’union hypostatique ?
C’est-à-dire qu’en s’incarnant, le Verbe, deuxième Personne de la Très Sainte Trinité, aurait-Il cessé d’être Dieu ? Exclamation

Quant on est un charretier, on ne se mêle pas de choses aussi délicates, surtout publiquement !…

Or, en tant que Dieu, le Verbe (qui existe de toute éternité) n’a jamais cessé de jouir de la béatitude divine ; mais en tant qu’homme, Jésus-Christ (qui n’a commencé à exister qu’au moment de l’Incarnation, de l’Annonciation) n’a jamais connu la béatitude divine avant son Ascension ou au moins avant sa Mort et sa Résurrection.

Le problème, c’est que c’est la même Personne qui est Dieu et qui est homme. Et cette Personne, pour nous sauver, a voulu souffrir et, oui, a voulu faire abstraction, dans l’homme qu’Elle était, de la béatitude divine dont, en tant que Verbe de Dieu, Elle n’a cessé de jouir.

Comme d’habitude, il faut là encore faire des distinctions dont l’incompétent par excellence semble bien incapable…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Lun 5 Mar - 13:54

JP B a écrit:

[…]

Le problème, c’est que c’est la même Personne qui est Dieu et qui est homme. Et cette Personne, pour nous sauver, a voulu souffrir et, oui, a voulu faire abstraction, dans l’homme qu’Elle était, de la béatitude divine dont, en tant que Verbe de Dieu, Elle n’a cessé de jouir.

[…]

Il faut savoir lire !…

Cf. http://messe.forumactif.org/t4052-jesus-christ-a-perdu-la-beatitude-divine-pour-nous-sauver#77876.
Merci, Louis, de cette citation éclairante, comme d'habitude, de St Thomas d'Aquin !…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Sam 10 Mar - 21:35, édité 3 fois (Raison : Ajoiut de la citation du message de Louis)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 10 Mar - 22:06

A la fin de ce message
un autre incompétent qui veut en remontrer a écrit:

[...]

L’Église, toute pleine de mansuétude, de douceur, est prête à recevoir l’hérétique en son sein: le voilà qui pose encore des questions !

L’Intrus Ratzinger ne voudrait-il pas recevoir le pardon de Notre-Seigneur ?
Voudrait-il résister au Sauveur Lui-même en rejetant Son Église, Son Évangile ? [...]

Le problème c’est que, au-dessus de Ratzinger, considéré comme un intrus ou non, avec ou sans majuscule au mot “intrus”, au-dessus de lui, donc, il n’y a personne, parmi ceux qui ont autorité, aujourd'hui en l’état actuel des choses, qui lui dise qu’il est objectivement hors du sein de l’Église, qu’ainsi il refuse « le pardon de Notre-Seigneur », qu’il résiste « au Sauveur Lui-même » et qu’il rejette « Son Église, Son Évangile ».
C’est pourquoi, bien qu’il soit en effet objectivement hors de l’Église, on ne peut pas dire quand on n’a aucune autorité tel le nommé ROBERT, que Ratzinger soit FORMELLEMENT hors de l’Église.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Mar 13 Mar - 12:15

Summum de la débilité
Citation :
Saint Augustin sait être incisif (une main de fer dans un gant de velours) avec les méchants, l’hérésiarque Ratzinger et autres hérétiques…
Exclamation

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Mar 13 Mar - 12:41

Sans compter que, comme il a été dit plus haut,
  1. Du temps de saint Augustin, il y avait un Pape en acte (formaliter) dont les donatistes étaient coupés et il était facile de voir ou de savoir « OÙ SE TROUVE L'ÉGLISE Exclamation » ;

  2. Aujourd'hui, depuis le conciliabule vaticandeux, il n'y a pas de Pape en acte.
La situation est complètement différente mais quand on est obtus, on ne peut pas être ouvert aux distinctions ! Rolling Eyes...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Jeu 22 Mar - 18:51

Bien qu’à la fin de ce message le clown qui l’a écrit disait
Citation :
Aller, JP B !
Reste au p'tit coin et fais tout seul ce que tu as à faire [...]
(en y ajoutant des allusions scabreuses “digne” du charretier qu’il ne peut pas ne pas être malgré ses essais de retenues), dans ce nouveau message le voici qu’il me demande d’ « expliquer comment des disciplines pourraient être infaillibles […] » Exclamation Laughing

En effet, avec une rare (sauf de sa part !…) grossièreté à l’égard des Évêques comme Mgr Sanborn ou Mgr Dolan, et, dans l’antépénultième § de ce dernier message, Mgr Lefebvre qu’il appelle « Marcel l'affreux et le faussaire »,
cet incompétent par excellence a écrit:

JP B cite Samborn, le copain à Dolan qu'il semble approuver comme déterminant la pure vérité :

Citation :
"...Les enseignements de Vatican II et les réformes qui en procèdent sont contraires à la Foi et ruinent notre salut éternel. Mais puisque l'Eglise est à la fois indéfectible et infaillible, elle ne peut donner à ses fidèles des doctrines, des lois, une liturgie et des disciplines qui soient contraires à la Foi et ruinent notre salut éternel...."

Vous venez de remarquer que Samborn défend AVEC LA MËME EGALITE l'infaillibilité de la foi et l'infaillibilité de la discipline.
Je me permet à cette occasion de demander des explications autant à JP B qu'aux membres de Te Deum pour m'expliquer comment des disciplines pourraient être infaillibles puisque précisément, la nature d'une discipline c'est de ne pas être du domaine de la foi.

Je conviens qu'une discipline peut être effectivement plus ou moins favorable (ou défavorable ) à la foi. Mais comment pouvez vous mettre la discipline dans le domaine de l'infaillibilité alors que la discipline est changeante et que, surtout le dogme de l'infaillibilité définit par Pie IX dans Pastor aeternus précise que cet [sic] dite Infaillibilité est circonscrite dans le seul domaine de l'enseignement de la foi :

Le Pontife romain, lorsqu'il parle ex cathedra, c'est-à-dire lorsque, remplissant sa charge de pasteur et de docteur de tous les chrétiens, il définit, en vertu de sa suprême autorité apostolique, qu'une doctrine sur la foi ou les moeurs doit être tenue par toute l'Église, jouit, par l'assistance divine à lui promise en la personne de saint Pierre, de cette infaillibilité dont le divin Rédempteur a voulu que fût pourvue son Église, lorsqu'elle définit la doctrine sur la foi et les moeurs. Par conséquent, ces définitions du Pontife romain sont irréformables par elles-mêmes et non en vertu du consentement de l'Église.
Si quelqu'un, ce qu'à Dieu ne plaise, avait la présomption de contredire notre définition, qu'il soit anathème.

[...]

Quelqu’un qui cherche la vérité (et, pour l’instant dans cette affaire, un préjugé favorable qui nous est imposé par la charité nous oblige à penser que c’est là le cas pour Gérard) doit pouvoir obtenir les réponses qu’il demande quand celles-ci peuvent être raisonnablement données par ceux qui sont ainsi sollicités.

C’est pourquoi, aux légitimes questions qui sont posées là, je répondrai ceci qui n’engage que ma pauvre personne :

  1. Il est faux de dire que Pastor Æternus préciserait que l’infaillibilité serait « circonscrite dans le seul domaine de l'enseignement de la foi » car cette “précision”, justement, n’y est pas.
    Il s’agit là d’une interprétation personnelle de Gérard : dire qu’une chose (en l’occurrence l’infaillibilité) existe dans telles circonstances (en l’occurrence celles définies dans le texte cité de Pastor Æternus) ne signifie nullement que cette chose ne puisse absolument pas se trouver également dans d’autres circonstances. Simplement, Pastor Æternus définit que, dans les circonstances décrites, l’infaillibilité du Pontife romain existe.

  2. Il est faux de dire que Pastor Æternus préciserait que l’infaillibilité serait « circonscrite dans le seul domaine de l'enseignement de la foi » car Pastor Æternus précise qu’existe « cette infaillibilité dont le divin Rédempteur a voulu que fût pourvue son Église, lorsqu'elle définit la doctrine sur la foi et les mœurs » et « qu’une doctrine sur la foi ou les mœurs doit être tenue par toute l’Église » !

  3. Gérard cite donc Pastor Æternus (qu’il aurait pu et dû mettre en citation explicite) pour tenter de montrer que si l’infaillibilité du Pontife romain en matière d’enseignement dogmatique est clairement définie, il n’en irait pas de même avec ses enseignements disciplinaires, et qu’en conséquence, pense-t-il, il n’y aurait pas, en matières disciplinaires, infaillibilité.
    Sans parler du fait que l’infaillibilité en matières dogmatiques n’est pas seulement définie, pour le seul Pontife romain dans Pastor Æternus, mais l’est également pour l’ensemble du corps épiscopal uni au Pape (Magistère Ordinaire et Universel) dans Dei Filius (c. 3 De fide, § 4), il faut remarquer que l’on n’a pas attendu le Concile du Vatican et sa Constitution Apostolique et dogmatique Pastor Æternus, pour croire à l’infaillibilité du Pape en matière d’enseignement dogmatique ex cathedra.
    Et de même, si ce que tous les théologiens (qu’ignore notre incompétent par excellence qui, par ailleurs, se contredit comme il est montré ici) appellent l’infaillibilité pratique de l’Église n’est peut-être pas aussi clairement définie, cela n’entraîne nullement qu’elle n’existe pas !
    Et de fait, ELLE EXISTE : sinon la condamnation solennelle de la 78ème proposition du synode de Pistoie (cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t3923-le-juge-des-papes-formaliter-menteur-faussaire-imposteur#21420) n’aurait pas pu être portée sans véritable injustice et abus d’autorité arbitraire…
    Remarquons que ces explications ont déjà été fournies, à sa demande, à Gérard dans ce message, justement, qui le précise bien !…

  4. Cela n’explique pas, bien sûr, pourquoi une discipline qui, par nature, est changeante en fonction des circonstances, relève néanmoins de l’infaillibilité pratique de l’Église.
    Pour le comprendre, il faut considérer :
    — premièrement que cette discipline est donnée par l’Église qui ne peut rien donner de mauvais à ses enfants, assistée qu’elle est perpétuellement par Dieu pour les conduire au Salut éternel ;
    — secondement, que c’est en fonction des circonstances, justement, qu’elle les conduit dans la voie du Salut.
    Et cela, c’est-à-dire que c’est en fonction des circonstances que l’Église conduit ses enfants dans la voie du Salut, est entièrement logique. En effet, comment ne pas tenir compte des circonstances, pour diriger les âmes ?
    Aussi, si c’est donc en fonction des circonstances que l’Église, qui ne peut rien donner de mauvais à ses enfants, conduit ses enfants dans la voie du Salut et que, pour ce faire, elle est perpétuellement assistée de Dieu, elle est donc infaillible dans cette direction des âmes pour les conduire au Salut éternel, c’est-à-dire dans sa discipline, quoique celle-ci soit, par nature, changeante en fonction des circonstances.

  5. Ce n’est pas à un quidam comme Gérard le charretier (dans son langage) à chercher pourquoi notre Mère la Sainte Église édicte un jour une loi qui oblige tous ses enfants et un autre jour une loi contraire qui oblige à son tour, dans le nouveau sens, également tous ses enfants : un quidam comme Gérard n’a qu’à obéir, dès lors que l’on est sûr que c’est bien l’Église – par la voix de son Pasteur suprême authentique (formaliter) – qui édicte, un point c’est tout ! Mais l’orgueil qui lui fait juger tous les Prêtres et Évêques et même jusqu’aux véritables Papes, y compris St Pie X lui-même avec obstination (voir ce message, celui-ci ou encore cet autre, qu’il a parfaitement lus puisqu’il n’a cessé d’y répondre…) l’orgueil de Gérard (qui se croit plus qualifié que le Père Goupil pour dire ce qui, dans ce que les Papes décrètent, est infaillible ou non) donc, l’empêchera de penser que lui, devrait se plier aux décisions des papes avec humilité…

Voyons maintenant comment ces explications seront prises par notre contradicteur car, comme lui dit Gabrielle, c’est une « tête dure »…
Pour ma part, je dirais un hérético-schismatique (qui, comme tel, a effectivement la « tête dure ») en raison de ses prises de position non-catholiques.

En attendant, pour toutes les raisons énumérées ci-dessus, la réponse qu’il fait à Louis, savoir « Nouvelles dispositions nécessaires à prendre depuis 1870 : Pour le dogme de l'infaillibilité se référer plutôt au Père Goupil qu'à Pie IX dans la définition de ce dogme ! » histoire de se moquer de Louis et de la citation qu’il a fait du R.P. Goupil, est entièrement déplacée et mal venue !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Dim 29 Avr - 1:58

L’incompétent par excellence (incompétence due manifestement à sa mauvaise foi) à la question posée ici de savoir si, Giovanni Battista Enrico Antonio Maria Montini (Paul VI) avait, une fois élu (matériellement) “pape”, et notamment le 7 décembre 1965, l’intention objectivement manifestée (c’est-à-dire telle qu'on peut la connaître à son for externe) de réaliser le Bien – Finalité de l’Église, répond implicitement de la manière suivante : Oui, peut-être, celui qui a fondé l’église conciliaire [comme il dit] pouvait avoir l’intention de réaliser le Bien – Finalité de la Sainte Église Catholique !

Il critique en effet cette phrase que, paraît-il, le R.P. Guérard des Lauriers aurait prononcé devant lui en parlant de Paul VI : « Le pape régnant n'a pas voulu, en s'emparant de sa charge, le bien de l'Eglise […] »

Cela dit, quand ce clown nous accuse calomnieusement d’être, en jugeant ainsi Paul VI en son for externe quant à ses intentions extérieurement manifestées, « Le pire des juges des véritables papes »*, il affirme implicitement que Paul VI serait un véritable Pape ! Laughing C’est d’ailleurs ce qui ressort de son titre dans le fil qu’il a initié : « JP B juge tous les vrais papes […] » sous le prétexte que je juge ainsi Paul VI !…
* : Si nous disions, comme certains, Arnaud de corbières par exemple, ou leod, que les vaticandeux sont formellement apostats car conscients de se séparer de la Sainte Église Catholique, nous les jugerions en effet au for interne. Mais cela, c’est ce que nous refusons de faire et nous ne jugeons leur intention qu’au for externe en ce qu’elles sont extérieurement manifestées dans leurs faits et gestes.


Pauvre Gégé Rolling Eyes ! Sa mauvaise foi l’entraîne à dire que celui qui a fondé l’église conciliaire [comme il dit] serait un véritable Pape ! No
Vraiment étrange cette attitude qui consiste à critiquer tous les véritables Papes mais à défendre la prétendue bonne intention de ceux qui ne sauraient l’être formellement, et, sous couvert de dénoncer la fondation de l’église conciliaire comme il dit, à proclamer la disparition pure et simple de l’Église enseignante Suspect

Car, enfin, quand, exactement, et par qui, dans l’esprit de Gégé, cette église conciliaire aurait-elle été fondée ?
– Quand Paul VI, à la clôture du conciliabule vaticandeux, en promulgua les textes erronés ? Mais alors, avant le 7 décembre 1965, c’est sûr (et non plus hypothétique en raison du bénéfice du doute), il pouvait donc être formellement Pape puisque l’église conciliaire n'était pas encore fondée ! Et si, à cette occasion, TOUS les membres de l’Église enseignante ont apostasié, qu’est donc devenue celle-ci ?
– Ou plutôt plus antérieurement quand TOUS les membres de l’Église enseignante ont accepté la désignation du chef de l’église conciliaire Paul VI, voire Jean XXIII, pour fonder cette église conciliaire ? Mais alors où était passée l’Église enseignante ?
Dans les deux cas, comment, dès lors, l’Apostolicité de l’Unique, Sainte et Catholique Église était-elle assurée ?

Voilà où mène l’opiniâtreté à rejeter la distinction entre la puissance et l’acte : à l’absurdité puis à la négation plus ou moins consciente de quelques dogmes catholiques sur l’indéfectibilité et l’Apostolicité de l’Unique, Sainte et Catholique Église et sur la soumission due aux Souverains Pontifes formaliter !…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Dim 6 Mai - 16:54

Ici,
Gérard a écrit:

[…]
soit on dit que c'est le Règne social de J-C qui se réalise actuellement sur la terre
soit on dit que c'est le Règne du démon qui se réalise.
On ne peut pas dire les deux choses en même temps !
[…]


Pourtant,
St Matthieu, c. XIII, a écrit:

24 [Jésus] leur proposa une autre parabole, en disant : Le royaume des cieux est semblable à un homme qui avait semé du bon grain dans son champ.
25 Mais, pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint, et sema de l'ivraie au milieu du blé, et s'en alla.
26 L’herbe ayant donc poussé, et étant montée en épi, l’ivraie commença aussi à paraître.
27 Alors les serviteurs du père de famille vinrent lui dire : Seigneur, n’avez-vous pas semé du bon grain dans votre champ ? D’où vient donc qu’il y a de l'ivraie ?
28 Il leur répondit : C’est un homme qui est mon ennemi qui l’y a semée. Et ses serviteurs lui dirent : Voulez-vous que nous allions la cueillir ?
29 Non, leur répondit-il ; de peur que, cueillant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le bon grain.
30 Laissez croître l’un et l’autre jusqu’à la moisson ; et au temps de la moisson je dirai aux moissonneurs : Cueillez premièrement l’ivraie, et liez-la en bottes pour la brûler; mais amassez le blé dans mon grenier.

[…]

36 Alors Jésus, ayant renvoyé les foules, vint à la maison; et ses disciples, s'approchant de lui, lui dirent : Expliquez-nous la parabole de l'ivraie semée dans le champ.
37 Et, leur répondant, il leur dit : Celui qui sème le bon grain, c'est le Fils de l'homme.
38 Le champ est le monde. […]

(Souligné par JP B.)

Donc, dans le monde actuel, il y a pour l'instant, les deux règnes (quoique, Notre-Seigneur ayant dé jà vaincu Satan, c'est le Règne de Jésus-Christ qui est finalement assuré).

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Ven 11 Mai - 13:28

Tandis qu’ici Arn C écrit « bah en même temps pour qui croit à la thèse mater machin chose, pas difficile de cotoyer les tordus », ,
Gérard a écrit:

[...]

Je viens d'expliquer à un petit enfant de 6ans ce qu'était le pape et pour qu'il comprenne qui il était j'ai dû bien lui préciser que dès lors qu'il était successeur de Saint Pierre il avait autorité sur tous les fidèles de la terre entière !

[...]

Cependant, dans ce message il critique le fait « de s'assurer que la bonne solution est toujours de faire simple en se rassurant que la chose ne peut pas être plus compliquée qu'on l'a estimé tout d'abord ! »
Voilà qui, de sa part, ne manque pas de sel ! Laughing (Lui qui ne veut pas de thèse compliquée et reste embourbé dans un simplisme crasse… Very Happy )
Cela ne manque pas de sel, entre autres par le fait que si (ce qui est exact) celui qui est (formellement) successeur de St Pierre a « autorité sur tous les fidèles de la terre entière », il n’y a pas a critiquer Pie VII ni le catéchisme de St Pie X sur le mariage ! affraid
Gérard ? En réalité, c’est un anticlérical Suspect Rolling Eyes No clown

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Mer 20 Juin - 13:02

Il est amusant et,, à dire vrai, fort étonnant, de voir comment, ceux qui ne connaissent quasiment rien à un sujet donné, se permettent de dirent, de ceux qui le connaissent un tant soit peu, d’en dire des bêtises ! Rolling Eyes

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Ven 22 Juin - 15:42

Un gardien de bœufs anticlérical confond le respect dû aux véritables et légitimes Souverains Pontifes et à leurs ordres, avec leur infaillibilité ! clown

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Dim 24 Juin - 8:35



Pour sauvegarde
 :

Dans ce message de EML Leod
Spoiler:
 

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Ven 29 Juin - 6:37

Dans cette nouvelle provocation gratuite comme on le verra ci-dessous,
EML Leod a écrit:
Deux documents:

1/ Econe point final, car ralliement ou non il faut en finir avec la fraternité qui possède de mauvais principes et qui est hérétique (la question de l'infaillibilité pontificale) et qui ne peut rien donner de bon:

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/46/19/78/FSSPX/Ec-ne-point-final.pdf

[…]

Il faut arrêter avec la "mémoire" de Mgr Lefebvre, du Père Guérard des Lauriers, etc etc

Aujourd'hui il faut se tourner vers l'avenir et survivre dans ce monde de dingue, pas se raccrocher à des disparus qui n'avaient pas tout compris (avec la part d'excuses qu'ils peuvent avoir du fait de leur manque de recul)

Commençons par ce document PDF (1er lien) dont ce clown n’est pas responsable :
Nous trouvons, en page 24, ce passage
Citation :

[…] Certains prêtres se sont donc vus offrir des postes dans quelque prieuré très retiré, là où leur "anormalité" ne risquait pas trop de contraster avec la ligne officielle. De même, les discrets partisans du P. Guérard des Lauriers, aujourd'hui devenu évêque
 [sic] schismatique [sic], ont pu demeurer longtemps et jusqu'à ces derniers mois les sujets de Mgr Lefebvre. Encore aujourd'hui, un abbé Philippe Laguérie, guérardien convaincu et qui ne s'en cache pas en privé vit à l'aise dans la Fraternité Saint-Pie X. […]

L’abbé Philippe Laguérie, « guérardien convaincu » ! Lui qui a fondé l’Institut de Bon Pasteur, rallié s’il en est…
On lit n’importe quoi sur ce torchon !…

Voyons ensuite ce qu’écrit, à la suite du second lien qu’il donne, ce clown de EML Leod, et en particulier ceci
EML Leod a écrit:

[…]

Il faut arrêter avec la "mémoire" […] du Père Guérard des Lauriers, etc etc

Aujourd'hui il faut se tourner vers l'avenir et survivre dans ce monde de dingue
 [sic : “dingues” au pluriel eût été mieux !…], pas [sic : quelle syntaxe !…]se raccrocher à des disparus qui n'avaient pas tout compris (avec la part d'excuses qu'ils peuvent avoir du fait de leur manque de recul)

Comme lui demande judicieusement avaris (que je salue là chaleureusement), « Parce que vous avez tout compris avec votre recul? » Laughing
Notons combien ce terme est juste avec EML Leod : “recul” ! Car avec lui, il ne s’agit pas de progresser vers la vérité mais, dans son simplisme d’abruti, de reculer vers le néant de la non-pensée…

Notons d’autre part que je ne connais personne ici qui fasse état d’une « "mémoire" […] du Père Guérard des Lauriers »… Même parmi ceux qui, sur ce forum soutiennent la thèse dite de Cassiciacum !

« Aujourd’hui il faut se tourner vers l'avenir et… » suivre quelqu’un qui a tout compris (mieux que le théologien privé de Sa Sainteté le Pape Pie XII !…) dans son simplisme borné, c’est-à-dire EML qui ne s’embarrasse certes pas de distinguos philosophiques ! Laughing Laughing

Cela dit, je disais au début de ce post, que ce message d’hier à 12 heures et 35 minutes de EML Leod est une nouvelle provocation gratuite et je le prouve ici par cette question [à laquelle, soyons-en certains, il ne répondra pas par quelque argument logique mais seulement par quelque(s) affirmation(s) péremptoire(s) tout aussi gratuite(s) que sa dernière phrase ci-dessus selon laquelle nos illustres devanciers, qui nous ont pourtant montré le chemin, n’avaient pas tout compris] :
Qu’est-ce que le Père Guérard des Lauriers, puisque ce guignol parle expressément de lui, n’avait pas compris et que ce Gardien de bœufs de Camargue a compris, lui ?
Serait-ce, comme il écrit dans sa réponse à avaris, les « 50 années de canailleries conciliaires publiques, après au moins 60 ans (depuis Saint Pie X) de manœuvres plus "discrètes" pour conduire et imposer les doctrines modernistes » ? (Tandis que le Père Guérard des Lauriers a été l’un des premiers à affirmer, en le démontrant, lui, que Paul VI ne pouvait pas être réellement Pape au moins à partir du 7 décembre 1965, date de la promulgation officielle des textes erronés du conciliabule vaticandeux !…)
Serait-ce, comme il écrit encore dans cette réponse à avaris, les « 50 années de trahison des clercs, moines, prêtres, ou évêques […] » ? (Tandis que le Père Guérard des Lauriers n’a cessé de dénoncer la trahison d’un Mgr Lefèbvre !…)
En attendant qu’il nous explique ce que le Père Guérard des Lauriers n’avait pas compris, et puisque dans son message en question d’hier à 12 heures et 35 minutes, il n’en dit mot, cette affirmation selon laquelle le Père Guérard des Lauriers n’aurait pas tout compris (ce qui reste possible – mais il a bien évidemment beaucoup plus compris que cet ignare nîmois…), cette affirmation, dis-je, est entièrement gratuite !…

Si l’on en vient maintenant à son dernier message posté en guise de réponse à avaris, nous voyons encore sa disposition viscérale et irréfléchie à ne faire que des affirmations gratuites :
  1. Il classe parmi les libéraux les partisans de la thèse de Cassiciacum alors que pour les Prêtres, dont la formation était nécessairement reçue à Écône puisqu’il n’y avait rien d’autre, ils furent toujours le noyau dur de ce séminaire !…

  2. En écrivant (dernier §) « […] il faut se tourner vers l'Eglise Catholique, et certainement pas vers la secte conciliaires qui n'a rien à voir, ni vers les pseudos évêques ou vrais évêques apostats formels, conciliaires, qui ne sont en rien la succession apostolique », il affirme péremptoirement et gratuitement que TOUS les évêques (pseudos ou véritables) sont formellement apostats comme s’il avait l’Autorité dans l’Église pour constater officiellement la chose ou comme s’il était Dieu Lui-même qui « seul sonde les reins et les cœurs » ! (Il manifeste là son schisme qui consiste à usurper l’Autorité tandis qu’il n’a été nommé par aucun pour cela…)

  3. Si donc TOUS les évêques (pseudos ou véritables) sont « apostats formels » comme il l’affirme tout aussi péremptoirement que gratuitement, où donc est la succession apostolique ?
    Dans sa position exclusive, elle a tout simplement disparu ! L’Église, du moins dans sa partie enseignante, ce qui est impossible, est donc morte, ce qui est une HÉRÉSIE

On voit donc bien que, contre la thèse de Cassiciacum et contre ceux qui la tiennent, EML Leod n’avance que des affirmations entièrement gratuites.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Ven 29 Juin - 14:00




EML Leod doit reconnaître que, ainsi que nous le montre Don Felix S
ARDÀ Y SALNANY dans ce fil et plus particulièrement dans le troisième message du 17 juin 2010 à 03 heures et 16 minutes reproduisant son chapitre XXIII, appeler “clown” quelqu'un qui, comme EML Leod, mérite d'être appelé ainsi, ne constitue aucunement, bien au contraire, une insulte contraire à la charité catholique.



Le modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Ven 29 Juin - 19:07

He ! Fanfaron incapable ! clown
Où sont les documents contre la thèse promis à l'Admin. ? Basketball...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Aujourd'hui à 20:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Incompétence CARACTÉRISÉE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» LA DEPRESSION NERVEUSE.
» Les fautes qualifiées - Cas pratique de droit pénal
» Changer l'Eglise: La transformer en démocratie?
» Dossier sur les caractéristiques des ovnis
» La Culture de la Mort,une caractéristique de notre société

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: