Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Incompétence CARACTÉRISÉE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
JP B
Baptisé
avatar

Nombre de messages : 5135
Age : 71
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Ven 22 Déc - 16:18

En illustration involontaire mais non moins réelle de ce que nous écrivions dans la dernière ligne de ce post : http://foicatholique.cultureforum.net/t4327-arnaud-dumouch-c-abbe-herve-belmont#34489, Martial (anciennement “chouan”) dans un style fort académique et courtois, « Hier à 3:51 pm » (21h51 en France) a écrit:

Arnaud Dumouch a écrit:
Ces hypothèses sont absurde. Saint Pierre lui-même fut personnellement hérétique dans ce texte et ne perdit en rien son infaillibilité fonctionnelle comme vicaire du Christ :

Citation :
Matthieu 16, 17 En réponse, Jésus lui dit : "Tu es heureux, Simon fils de Jonas, car cette révélation t'est venue, non de la chair et du sang, mais de mon Père qui est dans les cieux.
Matthieu 16, 18 Eh bien ! moi je te dis : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les Portes de l'Hadès ne tiendront pas contre elle.
Matthieu 16, 19 Je te donnerai les clefs du Royaume des Cieux : quoi que tu lies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour lié, et quoi que tu délies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour délié."
Matthieu 16, 20 Alors il ordonna aux disciples de ne dire à personne qu'il était le Christ.
Matthieu 16, 21 A dater de ce jour, Jésus commença de montrer à ses disciples qu'il lui fallait s'en aller à Jérusalem, y souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué et, le troisième jour, ressusciter.
Matthieu 16, 22 Pierre, le tirant à lui, se mit à le morigéner en disant : "Dieu t'en préserve, Seigneur ! Non, cela ne t'arrivera point !"
Matthieu 16, 23 Mais lui, se retournant, dit à Pierre : "Passe derrière moi, Satan ! tu me fais obstacle, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes !"

Du gland , c'est pas une hypothèse mais une loi Divine de Jésus-Christ !... et la [sic] Magistère infaillibles [sic] des Souverains Pontifes !

Exclamation    lol!



De son côté, Benjamin disputant contre Arnaud DUMOUCH, « Hier à 6:29 pm » (cette nuit à minuit 29mn. en France) a écrit:

[…]

R.P. Joseph Félix, s.j. - Devoirs des catholiques envers l'Église, Retraite des hommes prêchée à Notre-Dame de Paris en 1870 (Paris, C. Dillet, 1872), p. 272 a écrit:



https://archive.org/stream/devoirsdescathol00feli#page/272/mode/2up


[…]



Apparemment, l’hypocrite Benjamin, opposé à tout Sacrement valide (hormis celui du Baptême qui peut, le cas échéant, être administré par un simple laïc, et celui du Mariage dont les ministres sont les époux eux-mêmes [quoiqu’il faille le faire devant un représentant de l’Église – un clerc, donc – pour être licite]) Sacrement valide pourtant légitimement dispensé et reçu (à défaut d’être licite) dans la situation actuelle où la Juridiction ne peut pas être en acte, l’hypocrite Benjamin, donc, qui juge et condamne tous ceux qui dispensent et reçoivent lesdits Sacrements valides pourtant légitimes, en lieu et place de la Sainte Église alors qu’il n’a aucune autorité, a oublié d’appliquer à lui-même ces judicieux jugements du R.P. Joseph Félix…
 No

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé
avatar

Nombre de messages : 5135
Age : 71
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 23 Déc - 3:12


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé
avatar

Nombre de messages : 5135
Age : 71
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 6 Jan - 11:28


Arnaud DUMOUCH, un… théologien ?
  1. Citant la page 14 du « COUR SUPÉRIEUR DE RELIGION », “La Constitution de l’Église”, par le Chanoine Eugène DUPLESSY (Nihil obstat 1924 ; Imprimatur 1924 – MAISON DE LA BONNE PRESSE) Martial « Hier à 7:20 am » (heure de Québec, soit à 13h20 en France où il se trouve) a écrit:

    1° Ceux qui meurent avant l'âge de la raison ne peuvent être sauvés que s’ils appartiennent de fait à l’Église : ils ne peuvent,en effet,lui appartenir par le désir,puisqu’ils n’ont pas encore l’usage de la raison et ne peuvent donc émettre un désir de ce genre. 2° Toutefois,ceux qui meurent ainsi,avant l'âge de raison et sans appartenir à l’Église,s’ils ne peuvent aller au ciel,ne sont pas d’ailleurs punis : n’ayant pu offenser Dieu personnellement ils n’encourent pas de châtiment. Ils se trouvent donc dans un état qui ne comporte aucune peine positive,ni tristesse quelconque.C’est dans ce sens qu’il faut entendre certaines expressions des Pères..

    Il faut remarquer que le « COUR SUPÉRIEUR DE RELIGION » du Chanoine Eugène DUPLESSY, ayant été, non seulement publié avec nihil obstat et iprimatur, mais surtout accepté comme tel par toute l’Église depuis 1924 c’est-à-dire au moins sous les pontificats de Pie XI et de Pie XII, Papes qui n’ont rien trouver à redire audit « COUR SUPÉRIEUR DE RELIGION », celui-ci appartient, puisque c’est un document d’enseignement de la doctrine catholique, au Magistère ordinaire et universel infaillible.

    Or, en réponse, Arnaud Dumouch « Hier à 7:32 am » (heure de Québec, soit à 13h32 en Belgique où il se trouve) a écrit:

    Je ne savais pas que vous aviez dans la liste de vos papes le Chanoine Eugène DUPLESSY Razz

    Il était d'autre part tellement absurde de croire que Dieu, mort sur la croix pour tous, ne trouverait pas de moyen pour proposer le salut au milliards d'enfants morts sans baptême !! Vous ne voyez ps le problème, et vous préférez suivre le Chanoine Eugène DUPLESSY.



    Voilà bien
    1. un mépris caractérisé de l’infaillibilité du Magistère ordinaire et universel ;
    2. un blasphème contre la sainte Justice de Dieu qui a révélé (au moins implicitement en St Matthieu, XXVIII, 19) et enseigne par Son Église, laquelle l’a toujours proclamé, que « Les enfants morts sans Baptême ont la tache du péché originel : ils sont donc privés de la vision béatifique et ne peuvent voir Dieu face à face », blasphème contre la sainte Justice de Dieu caractéristique chez les modernistes vaticandeux ;
    3. une ignorance crasse de la doctrine sur le péché originel également caractéristique chez les modernistes vaticandeux.


  2. Arnaud Dumouch « Hier à 9:16 am » (heure de Québec, soit à 15h16 en Belgique où il se trouve) a écrit:

    Les Conciles de l'Eglise sont le seul point de la doctrine infaillible et jamais ils n'ont défini [b]l'ETERNITE
    des limbes.

    L'éternité des limbes est une doctrine scolastique. Ne confondez pas.

    Exclamation Exclamation Exclamation

    Outre 1° le mépris affiché de la « doctrine scolastique » et donc de celle de St Thomas d’Aquin de la part d’un guignol que ose se réclamer du « Docteur angélique », et 2° l’ignorance crasse de l’infaillibilité du Magistère solennel pontifical définie lors du Concile du Vatican le 18 juillet 1870 dans sa seconde Constitution dogmatique apostolique, “Pastor Æternus” ( !…), cela a appelé cette réponse de Martial qui, « Hier à 7:20 am » (heure de Québec, soit à 13h20 en France où il se trouve), a écrit:

    [...]

    Cette vérité est de foi divine et catholique définie par le 16ème Concile de Carthage en 418 à l'occasion de la condamnation de l'hérésie pélagienne.

    Cette doctrine a ensuite été réaffirmée avec force de nombreuses fois par des conciles ou des papes : St Innocent Ier en 417, Innocent III en 1201, le 2ème Concile de Lyon en 1274, Jean XXII en 1321, le Concile de Florence en 1439, le Concile de Trente en 1546.


    Arnaud DUMOUCH ne connaît même pas (ou, pire, il l’ignore volontairement en bon moderniste vaticandeux qu’il est) l’histoire des définitions dogmatiques infaillibles promulguées au cours de toute l’histoire de l’Église !…
    Et ça se prétend… théologien ! Laughing

  3. « Hier à 12:22 pm » (heure de Québec, soit à 18h22 en Belgique où il se trouve) il a écrit:

    [...]

    Plutôt que de vous révolter contre Vatican II, vous feriez mieux de regarder la lumière immense qu'il permet [...]


Voici ce qu’avec juste raison Benjamin fait d’Arnaud DUMOUCHE :



_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé
avatar

Nombre de messages : 5135
Age : 71
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 6 Jan - 19:04


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé
avatar

Nombre de messages : 5135
Age : 71
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Dim 7 Jan - 19:39

Benjamin, dans son post d’hier à « 2:49 pm » (heure de Québec, soit 20h49 en France où il réside) dont il a été question ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t4327-qui-est-arnaud-dumouch#34504) c’est-à-dire celui-ci (http://messe.forumactif.org/t3582p700-la-doctrine-d-arnaud#143155) a, entre autres, publié cette capture d’écran (en 3ième position)
Citation :

Benjamin n’en donne pas le lien manifestement pour ne pas faire de publicité à ce site sur lequel Arnaud DUMOUCH publie ses insanités, et Benjamin a parfaitement raison, d’autant plus qu’une simple capture d’écran suffit à prouver la véracité du fait rapporté.

Dans celle-ci nous voyons Arnaud DUMOUCH qui ose par ailleurs se réclamer du « Docteur angélique » préférer néanmoins à ce grand saint (dont la doctrine a été rendue obligatoire par le Magistère ordinaire et universel de l’Église 1, voire le Magistère solennel pontifical 2, tous deux infaillibles) la fausse mystique qu’était Marthe ROBIN, fondatrice des « Foyers de charité » dont le R.P. Augustin-Marie, OSB, fondateur du monastère St-Joseph-de-Clairval, avait en son temps dressé un juste portrait dans une célèbre plaquette pour tous ceux qui l’ont connu lorsqu’il était encore traditionaliste… Exclamation
  1. Notamment dans le Canon 1366, § 2 (http://catho.org/9.php?d=bo0#bwh) qui stipule que « Les professeurs doivent ordonner les études de philosophie rationnelle et de théologie, de même que la formation des élèves dans ces disciplines, selon la méthode du docteur Angélique, et s’en tenir religieusement à sa doctrine et à ses principes. » (Souligné en gras ou/et d’un trait par JP B.)

  2. Notamment dans l’Encyclique de Sa Sainteté le Pape léon XIII, Æterni Patris, mais également celle de St Pie X si importante contre le modernisme, Pascendi Dominici gregis, laquelle fait comprendre pourquoi Arnaud DUMOUCH est un FAUX thomiste qui fait semblant de l’être pour mieux tromper son monde…

Nous voyons ainsi Arnaud DUMOUCH se détourner de « [la] philosophie rationnelle et de [la] théologie [intégralement catholique] » pour leur préférer le rêve et l’irréalisme proposés par de pseudos voyants au travers de phénomènes démoniaques qu’ils appellent “paranormaux” tels que ceux expérimentés par son ami Morgan Priest manifestement luciférien, l’astrologie, les rapports avec « Les esprits des morts », la radiesthésie, etc., exposés dans les autres captures d’écran à la suite de la 3ième citée ci-dessus.
Et ces malheureux se prétendent Catholiques ! No

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé
avatar

Nombre de messages : 5135
Age : 71
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Lun 15 Jan - 1:48

Beaucoup de personnes confondent indistinctement “infaillibilité” et “inerrance” au point que certaines, pourtant suffisamment instruites dans la doctrine catholique, en viennent à écrire « Inerrance = infaillibilité ».

Or, l’infaillibilité est un charisme attaché à la personne du Pape (considérée moralement ou/et physiquement quand il en existe un en acte) qui fait que celui-ci, soit seul dans des actes solennel (ou “ex cathedra” – on peut estimer que c’est également le cas dans des actes ordinaires mais cela n’est pas défini formellement) soit avec l’ensemble des Évêques qui lui sont unis et qui sont soit dispersés par toute la terre pour ce qui est de l’ordinaire et universel, soit réunis avec le Pape lors d’un Concile général dit “œcuménique”, est nécessairement (s’il y a bien formellement Pape) dans l’inerrance pour tout ce qui à trait à l’enseignement de la Foi et de la morale.
(Cet enseignement de la Foi et de la morale dispensé soit par le Magistère pontifical solennel (ou “ex cathedra”) soit par le Magistère universel (qu’il soit ordinaire ou non) nécessairement dans l’inerrance peut être dit “infaillible” parce que ce Magistère, dans ses différents mode d’expression tels que définis, qui est l’organe de cet enseignement, est précisément lui-même infaillible.)

L’infaillibilité est donc un charisme attaché aux personnes qui jouissent de cette infaillibilité tandis que l’inerrance est la qualité d’un enseignement (ou d’un témoignage de la Foi) dispensé dans l’infaillibilité.

Mais si l’infaillibilité est attachée aux seules personnes qui peuvent la posséder (comme il a été dit plus haut) l’inerrance est bien évidemment la qualité de tout ce qui est dans la vérité.
Aussi, lorsque n’importe qui dit quelque chose qui est vrai, il est dans l’inerrance, concernant la chose dite, quoiqu’il ne soit pas nécessairement infaillible.
Remarquons cependant que toute personne, même simple fidèle, qui témoigne de la Foi et qui, ce faisant, est dans l’inerrance, peut être dite “infaillible”, non pas de la même infaillibilité, bien sûr, que celle qui est attachée à la personne du Pape, mais d’une infaillibilité “passive” par soumission à l’enseignement infaillible de l’Église.

Il convient donc de bien comprendre la distinction entre l’infaillibilité attachée aux personnes d’une part et l’inerrance attachée à la vérité d’un enseignement ou d’un témoignage de la Foi d’autre part.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Incompétence CARACTÉRISÉE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
 Sujets similaires
-
» LA DEPRESSION NERVEUSE.
» Les fautes qualifiées - Cas pratique de droit pénal
» La Culture de la Mort,une caractéristique de notre société
» Caractéristiques de l'Ere de paix
» l'IF, ses caractéristiques, son industrie, son culte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: