Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Incompétence CARACTÉRISÉE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 22 Oct - 15:10

JP B a écrit:
Faisons provisoirement abstraction des questions pour lesquelles nous n'avons pas de réponse et voyons cet “argument” du sieur Laugier
qui a écrit:


[...]

Pourquoi aller cherchez chez nos ennemis déclarés l'assurance de la survie de l’Église, et ce au mépris de la méditation sur les deux étendards. [...]

Suite ici.

Or le souci de régénration spirituelle, la volonté de se réforrmer est aussi, surtout et exclusovement le fait d'être et de rester dans la Vérité.

Or la méditations des deux étendards permet de discerner quels sont les mauvais principes (à fuir) et les bons principes (à adopter) et par là même les faux maitres qui répandent l'erreur et les bon maitres qui professent la Vérté.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 22 Oct - 18:16

Le clown de service a écrit:


[...] le souci de régénration
 [sic] spirituelle, la volonté de se réforrmer [sic] est aussi, surtout et exclusovement [sic] le fait d'être et de rester dans la Vérité.

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
« le fait d'être et de rester dans la Vérité » comme de reconnaître la vérité de ces classiques et légitimes distinctions !...


Edouard Marie Laugier a écrit:


[...] la méditations
 [sic] des deux étendards permet de discerner quels sont les mauvais principes (à fuir) et les bons principes (à adopter) et par là [sic : par-là] même les faux maitres qui répandent l'erreur et les bon [sic] maitres [sic] qui professent la Vérté [sic].

(Souligné par JP B.)
« les bons maîtres qui professent la Vérité » comme ces 16 théologiens ou groupes de théologiens :
  1. Saint Robert BELLARMIN S.J., Docteur de l'Église
  2. VALENTINUS ZUBIZARRETA
  3. J. V. DE GROOT O.P.
  4. G. VAN NOORT
  5. CARDINAL CAMILLO MAZZELLA
  6. E. SYLVESTER BERRY, D.D.
  7. M. JUGIE
  8. RAPHAEL CERCIÀ, S.J
  9. SERAPIUS AB IRAGUI, O.F.M. CAP.
  10. DOMENICO PALMIERI, S.J.
  11. PERES JESUITES PROFESSEURS DES FACULTES DE THEOLOGIE EN ESPAGNE
  12. CARD. LUDOVICUS BILLOT, S.J.
  13. YVES DE LA BRIERE
  14. JOHANNES MAC GUINNES C.M.
  15. H. HURTHER S.J.
  16. ÆMIL DORSCH


Cela dit, Edouard Marie Laugier, par son incompétence évidente, a perdu tout droit à parler de quoi que ce soit !
Voir également ses absurdités sur le Baptême clown ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 22 Oct - 19:11

JP B a écrit:

MAIS, avant de vouloir traiter de théologie, il faut un minimun de capacité !

Or, d'habitude, monsieur Laugier se retranche derrière le fait qu'un enfant de 7 ans comprendrait sa position.
Sans doute, car celle-ci, comme je le montrerai dès que j'aurai une minute pour le faire, ne relève pas plus haut qu'un raisonnement d'enfant de 7 ans mais est nettement insuffisante pour saisir les véritables données du problème.

Donc, le raisonnement du sieur laugier ne suffit pas à comprendre le problème.
Pourquoi ?
Le sieur Laugier a-t-il plus de 7 ans d'âge mental ?

Pour nous prouver qu'il a dépassé cet âge d'enfant et que nous pouvons lui exposer les véritables données du problème, il lui faut, voilà déjà un certain temps que nous le lui demandons à maintes reprise, qu'il réponde d'abord à ces simples questions :

  • Que cet éminent critique, nous octroie donc, dans ce fil d'un (oh ! petit suffirait Laughing ...) poème de votre cru ;

  • A quoi est égal, dans un triangle rectangle, la somme des carrés des deux côtés de l'angle droit ?

Après, nous reverrons peut-être le problème...

P.S. : Voici
un conseil pour Edouard Marie Laugier.

Toujours aucune réponse ! lol! ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Ven 28 Oct - 21:40

Dans ce message
l'incompétent par excellence, super surexcité plus dur que les durs de dur, a écrit:


[...]
Depuis le Décret Tametsi, l'EGlise a décidé pour les catholique de rendre INVALIDES les mariages clandestins mais pas seulment ceux-ci mais tous les mariages qui ne sont pas fait selon les deux formes canoniques définies par ce Décret.

C'est à dire par le curé mandaté par l'Eglise dans le cas ordinaire où l'on peut avoir à sa disposition un curé pour se marier dans le mois qui suit

Et si il n'y a pas la possibilité de se marier devant un curé mandaté par l'Eglise dans les trente jour qui suit, l'Eglise prévoit le consentement des époux devant Dieu mais avec deux témoins.

Apparement du peu que je sais en droit canon, les baptisés qui ne sont pas dans l'Eglise se marient validement dans leurs sectes à l'occasion du mariage religieux et non pas à l'occasion du mariage civil.
Il y aurait donc sacrement de mariage dans toutes les sectes. si tant est qu'elles ne remettent pas cet office à l'Etat.
Je suis incapable de vous expliquer le pourquoi du comment mais c'est ce que j'ai appris et si d'autres en savent plus ils auront à s'exprimer.

D'après le Décret Tametsi du Concile de Trente, il n'est traité que de la validité du mariage dans l'Eglise catholique et celui-ci ne nous renseigne pas sur la validité du mariage des baptisés hors de l'Eglise...c'est pourquoi j'ai cru, au début, que ceux-ci étaient tous invalides.
Apparemment les lois canoniques pour assurer la validité du mariage ne concerneraient que ceux qui ont été baptisés dans l'Eglise ou qui lui ont un temps appartenu !

Nous-mêmes nous nous sommes mariés dans la secte de Vatican II en 1972.
Or, ce mariage était invalide puisque hors de l'Eglise. [...]

[...]
Nous avons dû nécessairement nous marier ENFIN en 1999 [...]

Le Cardinal Gousset, THÉOLOGIE MORALE A L'USAGE DES CURÉS ET DES CONFESSEURS, § XIV. De la Clandestinité., page 557 (p. 571 du document pdf), précise en son N° 832 (page 561 – 575 du document pdf)
Citation :


[…] pour que le mariage soit valide, il n'est point nécessaire que le curé ou celui qui le remplace soit exempt des censures ecclésiastiques. On regarde comme valide le mariage qui serait célébré par un curé suspens, interdit, excommunié, irrégulier, schismatique : tant qu'il n'a pas renoncé à son titre ou qu'il n'en a pas été privé par sentence, il peut assister comme témoin aux mariages de ses paroissiens.

Et page 562 (576 du document pdf), il continue ainsi
Citation :


Mais il faut que celui dont le concile exige la présence soit curé ou desservant, parochus. Les mariages faits devant un intrus, c'est-à-dire devant celui qui n'a pas une institution canonique, sont absolument nuls. Ainsi, par exemple, on regarde comme invalides les mariages qui ont été célébrés par des prêtres intrus, à l'époque du schisme qui a éclaté eu France sur la fin du dernier siècle. On excepte seulement le mariage de ceux qui, durant la persécution , ne pouvaient nullement, ou ne pouvaient sans de graves inconvénients, recourir au vrai curé, ou à tout autre prêtre catholique qui avait été délégué par l'évêque légitime. Cette exception est fondée sur ce que l'Église n'a pas l'intention d'obliger, lorsqu'il est impossible d'observer ses lois, ou lorsqu'on ne peut les observer sans courir de grands dangers. Quant au prêtre qui, ayant un titre coloré, émané de celui à qui il appartient de le donner, passe publiquement, par erreur commune, pour être le curé d'une paroisse, il peut validement marier les fidèles de cette paroisse. […]

Par ailleurs le Code de Droit canonique (1917, bien sûr) stipule en son Canon 1098
Citation :


S’il n’est pas possible d’avoir ou d’aller trouver sans grave inconvénient le curé, ou l’Ordinaire, ou le prêtre délégué, qui assisteraient au mariage selon la norme des Can. 1095-1096 :
  1. En cas de péril de mort, le mariage contracté devant les seuls témoins est valide et licite ; et même en dehors de ce cas, pourvu qu’en toute prudence, il faille prévoir que cette situation durera un mois ;
  2. Dans les deux cas, si un autre prêtre pouvait être présent, il devrait être appelé et assisterait, avec les témoins, au mariage, le mariage étant toutefois valide devant les seuls témoins.


On voit donc par là que le mariage de Monsieur et Madame Laurençon, célébré en 1972 devant le Curé de la Paroisse où ce mariage a été célébré, était nécessairement valide et n'avait nul besoin d'être renouvelé 7 ans plus tard.
Ce renouvellement est le fruit de la seule super surexcitation de cet incompétent par excellence qu'est Gégé ! No ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 29 Oct - 2:52

Dans ce nouveau message
le même incompétent par excellence a écrit:


[...] si c'est l'Etat seul qui peut donner les effets civil [sic] du sacrement et qu'il peut les donner sans le sacrement comme le reconnait Saint Pie X dans son discours infaillible...l'Etat ne peut JAMAIS donné les effets de la société conjugale, c'est à dire les effets du mariage sacrement, s'il ne veut pas les donner ou si il ne veut donner comme il le fait depuis 200 ans que les effets du mariage civil.
Il y a donc un GROS BUG dans le catéchisme et l'infaillibilité ne se trouve que dans ce que le pape enseigne (quand il parle) de sa propre bouche et non pas dans un livre (serait-il un catéchisme) édité en son nom ou sous son autorité.
L'infaillibilité se trouve dans "afflictum proprioribus" et pas dans le catéchisme.
Et il y a bien contradiction entre l'Enseignement infaillible de Saint Pie X et le catéchisme qui est "peut-être" édité en son nom.

[...]

Le malheureux confond tout :

  1. L'État (seul ou non, l'État) ne peut évidemment pas donner les effets civils du... SACREMENT ! mais il peut donner les effets civils du contrat civil du mariage : « l’administration des sacrements, le droit qui les régit, comme d’ailleurs toute autre chose sacrée, sont en la puissance de l’Eglise » (St Pie X, Afflictum proprioribus) ;

  2. Dans son discours infaillible (Afflictum proprioribus) St Pie X, en disant « les chrétiens qui oseraient contracté le mariage civil n’aboutiraient qu’à un simulacre de mariage, ne recevraient pas le sacrement, seul et vrai mariage et obtiendraient INJUSTEMENT les effets civils, attendu que leur principe est nul et de nulle valeur », ne parle évidemment pas, à propos des “effets civils” obtenus injustement, des effets du sacrement mais des effets du contrat civil de mariage ! et quand on n'est pas bouché à l'émeri comme l'est ce super surexcité, on comprend aisément la chose ;

  3. Quand « le catéchisme de la Doctrine chrétienne publiée en 1912 par ordre du pape Saint Pie X » parle, en son Article 412, des “effets de la société conjugale” dans cette phrase « Les époux doivent accomplir aussi l'acte civil, bien qu'il ne soit pas un sacrement, afin de s'assurer à eux-mêmes et à leurs enfants les effets de la société conjugale, c'est pourquoi l'Eglise ne permet pas d'ordinaire le mariage religieux, si l'on accomplit pas aussi les actes prescrits par l'Etat », il s'agit bien évidemment, là aussi, des effets du contrat civil de mariage puisqu'il est question, dans cette phrase, de “l'acte civil” ;

  4. Il est bien évident que « l'Etat ne peut JAMAIS donné les effets de la société conjugale, c'est à dire les effets du mariage sacrement » (mais « le catéchisme de la Doctrine chrétienne publiée en 1912 par ordre du pape Saint Pie X » ne le prétend pas non plus...) mais l'État peut donner, et c'est ce que signifie ledit catéchisme, « les effets de la société conjugale » du point de vue du contrat civil de mariage.

En conséquence, là où il y a « un GROS BUG », ce n'est pas « dans le catéchisme » (lequel, publié sous l'Autorité du Pape et étant un acte du Magistère enseignant, jouit de l'infaillibilité du Magistère ordinaire et universel tout comme le discours Afflictum proprioribus de St Pie X jouit de l'infaillibilité pontificale), non, là où il y a « un GROS BUG », c'est dans la cervelle super surexcitée de cet incompétent par excellence !



Toujours le même incompétent par excellence a écrit:


[...]

Pourquoi l'Eglise aurait condamné le mariage civil s'il est indifférent ...ni bon ni mauvais ?
Ou pourquoi et comment l'Eglise peut obliger a faire un acte alors qu'elle a condamné cet acte comme mauvais ?
[...]

La super surexcitation de sa pauvre cervelle l'empêche de voir que le mariage civil seul est bon pour les non-baptisés, et « très mauvais voire sacrilège » pour les Catholiques qui ne doivent pas s'en servir seul mais qui ne doivent pas non plus ne pas accomplir « aussi les actes prescrits par l'Etat » selon l'enseignement infaillible du « catéchisme de la Doctrine chrétienne publiée en 1912 par ordre du pape Saint Pie X » publié sous l'Autorité de ce saint Pape....

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 29 Oct - 11:38

On remarquera ici la malhonnêteté du super surexcité qui,

  • Dans sa première citation, fait totale abstraction de ce que nous avions souligné et ce qui suivait :
    Citation :
    On excepte seulement le mariage de ceux qui, durant la persécution , ne pouvaient nullement, ou ne pouvaient sans de graves inconvénients, recourir au vrai curé, ou à tout autre prêtre catholique qui avait été délégué par l'évêque légitime. Cette exception est fondée sur ce que l'Église n'a pas l'intention d'obliger, lorsqu'il est impossible d'observer ses lois, ou lorsqu'on ne peut les observer sans courir de grands dangers. Quant au prêtre qui, ayant un titre coloré, émané de celui à qui il appartient de le donner, passe publiquement, par erreur commune, pour être le curé d'une paroisse, il peut validement marier les fidèles de cette paroisse.

  • Affirme que, pour votre serviteur, « l’église conciliaire [qui n'a aucune existence juridique] est l’Eglise catholique [qui, elle, jouit bel et bel de l'existence juridique...] »

  • M'accuse de faire du Père Guérard un Dieu ! No

  • Prétend que j'aurais écrit « l'Etat ne peut JAMAIS donné les effets de la société conjugale… » et trois lignes plus bas « mais l'État peut donner… « les effets de la société conjugale » du point de vue du contrat civil de mariage » comme si je n'avais pas souligné dans la phrase que j'ai citée de triste sire, le mot “sacrement” (dans ce membre de sa phrase « c'est à dire les effets du mariage sacrement » qu'il a fallacieusement remplacé par des points de suspension alors que le fait de souligner le mot “sacrement” montrait son importance) d'une part, et d'autre part, comme si je n'avais pas non plus souligné le mot “civil” trois lignes plus bas pour montrer la distinction indispensable à faire entre les deux aspects de « la société conjugale » !

En fait, Monsieur LAURENÇON est peut-être moins un incompétent par excellence qu'un fieffé sophiste, un malhonnête par excellence...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 29 Oct - 18:49

Message transféré ici, dans le fil « Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur ».

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Sam 29 Oct - 20:48, édité 1 fois (Raison : Transfert du message)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Mar 1 Nov - 22:22

Dans ce message où, dans le dernier §, il tombe dans une vulgarité indigne d'un Catholique,
l'incompétent par excellence a écrit:


[...]

L'auteur du catéchisme qui n'est pas infaillible et même s'il l'était, il ne serait pas encore infaillible dans la signification des mots qu'il utilise, a utilisé un terme inadéquat.

[...]

Il s'agit, rappelons-le, d'un catéchisme édité sous St Pie X et sous son Autorité, catéchisme qui n'a jamais été contredit par aucun de ses successeurs (formellement Papes), d'un catéchisme censé, donc, avoir été enseigné par ses frères les autres Évêques, c'est-à-dire l'Église universelle, et donc, ce catéchisme appartient au Magistère ordinaire et universel.

Or, le Magistère ordinaire et universel est infaillible !

La proposition de Gégé Ier va donc contre l'infaillibilité du Magistère ordinaire et universel : de soi, elle est hérétique !
Une fois de plus, Gégé Ier baigne dans l'hérésie (au moins matérielle)...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Mer 2 Nov - 0:57

Dans celui-ci
Gégé a écrit:


[...] les principes philosophiques les plus basiques sont toujours refoulés sur ce forum.
[...]

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Je suis obligé de faire la même conclusion qu'ici !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Ven 4 Nov - 3:27

L'incompétent par excellence, qui a écrit ce message plein d'absurdités (lequel lui a valu cette réponse), ne sait bien sûr pas répondre à ces deux questions ! clown Laughing ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Ven 4 Nov - 12:08

Gérard a écrit:
RECLAMATION CONTRE LES ARTICLES ORGANIQUES FAITE AU NOM DU SAINT SIÈGE PAR LE CARDINAL CAPRARA, LE 18 AOÛT 1803,
ET ADRESSEE AU MINISTRE DE FRANCE TALLEYRAND.

Extrait :
Réclamation contre l'Article Organique 54 de Pie VII

Citation :
Les pasteurs appelés par les époux pour bénir leur union ne peuvent le faire, d'après l'article 54, qu'après formalités remplies devant l'officier civil ; cette clause restrictive et gênante a été jusqu'ici inconnue dans l'Eglise. Il en résulte deux espèces d'inconvénients.
L'un affecte les contractants, l'autre blesse l'autorité de l'Église et gêne ses pasteurs....
[...]
Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Les fameuses “condamnations”, selon Gégé, « du mariage civil [en tant que] IMPOSÉ aux catholiques avant le sacrement » se résument à une simple et apparemment unique “réclamation” laquelle ne condamne pas mais déclare, légitimement du reste, « cette clause restrictive et gênante » (en quoi cela est-ce une “condamnation” ? Laughing ...) et ajoute cette anecdote selon laquelle elle « a été jusqu'ici inconnue dans l'Église » en précisant simplement ceci :
Citation :
Il en résulte deux espèces d'inconvénients.
L'un affecte les contractants, l'autre blesse l'autorité de l'Église et gêne ses pasteurs...
Exclamation

Est-ce là une “condamnation” ?
Ne serait-ce pas plutôt une... plainte (“réclamation”) faite par un Cardinal (au nom du Saint Siège il est vrai) et adressée simplement à un ministre d'État ?
lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Ven 4 Nov - 14:39





Les contradictions de l'incompétent par excellence
 :


Donc, ici, notre incompétent par excellence, super surexcité plus dur que les durs de dur, rapporte la « RÉCLAMATION [plainte et non “condamnation”] CONTRE LES ARTICLES ORGANIQUES FAITE AU NOM DU SAINT SIÈGE PAR LE CARDINAL CAPRARA, LE 18 AOÛT 1803, ET ADRESSÉE AU MINISTRE DE FRANCE TALLEYRAND » laquelle, si elle condamne quelque chose, ce n'est pas une doctrine, mais une pratique (les « formalités remplies devant l'officier civil » avant la bénédiction de l'union des époux par les pasteurs appelés par eux pour ce faire – pratique effectivement fort regrettable et que je trouverais normal qu'elle se fasse dans le sens inverse, puisque ce ne sont plus, malheureusement ! lesdits pasteurs qui tiennent les registres d'état civil), c'est-à-dire que cette “réclamationn'est pas un document doctrinal mais disciplinaire.

Or, nous avons dans ce message, comme il est montré dans celui-ci, que Gégé ne croit pas à l'infaillibilité pratique de l'Église (qui s'exerce, précisément, en matière disciplinaire).

Pourtant, il fait de ladite “réclamation”, , une “condamnation” absolue et infaillible puisque c'est la seule réponse qu'il ait donnée à ma demande (dernier §) de nous fournir les « condamnations du mariage civil [en tant que] IMPOSÉ aux catholiques avant le sacrement » noir sur blanc pour que nous puissions en juger exactement au lieu de n'en faire que des allusions ! clown ...


Il faudrait donc que Gégé se décide
 : l'Église est-elle infaillible (de son infaillibilité pratique) en matière disciplinaire, ou ne l'est-elle pas ?


lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Sam 5 Nov - 10:59

Croyant répondre à l’argument de Luernos qui, dans la citation que Gérard reproduit de lui, parle d’une personne physique, en l’occurrence un être humain (« considérant l'être humain comme un sujet de droits, et aussi d'obligations. […] ») à propos de baptême et de mariage quand lui, Gégé, dans sa réponse, ne fait que lui parler d’une personne morale (« l'église conciliaire syncrétique, ni une, ni sainte, ni catholique, ni apostolique et ni infaillible ») comme s’il s’agissait (quelle erreur !…) d’une personne physique ; et me prenant à partie,
l'incompétent par excellence a écrit:


[…]

Je crois ici,, cher Luernos, vous qui avez l'humilité d'avouer que vous n'avez pas tout compris, dans la crise qui secoue l'Eglise depuis le Concile, que vous venez d'exprimer une vérité de base indiscutable, que notre ami JP II, pardon JP B, (on a pris tellement l'habitude) n'a pas captée, lui qui croit avoir tout compris et surtout tout solutionné avec sa thèse materialiter-formaliter.

En effet d'après cette thèse d'extra-terrestre, une chose ne peut exister que si elle a une existence juridique.

Et, la vérité, vous venez de nous la proposer toute simple, toute nue, mais aussi incontournable qu'elle est simple et nue....la vérité que vous venez d'avoir le mérite de nous donner, c'est, que, tout au contraire, une chose existe d'abord avant d'avoir une existence juridique.

Par conséquent, l'église conciliaire syncrétique, ni une, ni sainte, ni catholique, ni apostolique et ni infaillible existe indépendamment de toute reconnaissance par les hommes juridique ou non.

Si la vérité, c'était le contraire et était celle que nous propose JP B, alors, comme il est trop évident que pour une chose, une réalité, existe juridiquement, il faut au moins un homme pour la reconnaître telle, il s'ensuivrait que la création n'a pas pu existé avant Adam et hop là ! dans le néant tout ce qui a été créé avant lui...qui ne devait être que le fameux trou noir !

D'après la théorie de JP B, Dieu aurait donc dû commencer par créer Adam, afin qu'il puisse donner une existence juridique aux choses suivantes qu'Il allait créer si tant est que la dite chose crée n'a pas échappé à l'attention du premier homme que Dieu aurait dû réveiller dans son sommeil pour faire vraiment exister ce qu'il venait de créer.


(Notons au passage que nous ne savions pas que la création hors de l’homme avait une existence juridique ! Laughing Pauvre Gégé No …)

L’“extra-terrestre”, en l’occurrence est bien plutôt, là, lui, notre Gégé, qui ne distingue pas une personne morale (dont l’existence est effectivement juridique, et exclusivement juridique même si cette personne morale est un collectif de personnes physiques) d’une part, d’une personne physique d’autre part ! Rolling Eyes …


Quant à ce cher Luernos, celui-ci à propos de l’Église, après lui avoir parlé du mariage dans les termes qui suivent, lui écrit judicieusement et avec pertinence
Citation :


[…]
Sur cette réalité humaine et naturelle, et à l'instar du baptême, par rapport à la naissance qui constate la personnalité physique et la personnalité juridique nouvelle, le mariage catholique produit une autre réalité qui greffe une autre substance: les mariés ne sont plus simplement un homme et une femme unis et fondateurs d'une nouvelle famille, ils se donne réciproquement le sacrement de mariage qui fait qu'ils sont unis de manière exclusive l'un à l'autre, d'un côté, et de l'autre, qu'ils sont unis indissolublement jusqu’à la mort du premier mourant. Ces effets sacramentels ne sont donc pas les effets dits "civils" du mariage dit l'auguste Pape Saint Pie X !

Il en est de même dans l'immense problème de la compréhension de la nature de l'Eglise, question devenue absolument incommensurable, en cas de crise comme c'est le cas aujourd'hui, – et sur lequel je n'ai pas encore tout compris pour l'instant – : une nature humaine, qui est unie à un nature surnaturelle, et une organisation de ces deux natures, que l'on qualifie de nature juridique.
[…]

Et si donc, chose que ne comprend apparemment pas notre “extra-terrestre” incompétent par excellence, l’Église, personne morale, est « une organisation de ces deux natures [« une nature humaine, qui est unie à un nature surnaturelle », en l’occurrence divine], que l'on qualifie de nature juridique », il en va de même pour l’éventuelle « église conciliaire syncrétique, ni une, ni sainte, ni catholique, ni apostolique et ni infaillible », personne également “morale” par nature ! Elle doit être « une organisation de ces deux natures » : « une nature humaine, qui est unie à un naturesurnaturelle” » en l’occurrence démoniaque, ce qui n’est nullement impossible (je n’ai jamais prétendu le contraire), que l’on doit pouvoir qualifier « de nature juridique » !
En attendant que cette « église conciliaire syncrétique, ni une, ni sainte, ni catholique, ni apostolique et ni infaillible » soit effectivement qualifiée « de nature juridique », elle n’existe moralement pas, c’est-à-dire qu’elle n’existe pas en tant que collectif humain reconnu et ses membres éventuels ne peuvent donc être dits, sinon par l’Autorité compétente, « hors de l’Église Catholique » ! lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Lun 7 Nov - 7:04

Dans cet extravagant message et à la suite du même que celui-ci,
l'incompétent par excellence, qui croit devoir toujours ramener sa science inexistante, a écrit:


D'après le lien de JCMD sur les 4 causes de la Révolution

Cause 1 le démon
Cause 2 la damnation éternelle des âmes....(enfin c'est la cause finale...donc pas la cause mais la conséquence !!!)
Cause 3 le principe démocratique de liberté, égalité, fraternité
Cause 4 l’orgueil, l’ignorance et l’amour pour les nouveautés.

Avant la Révolution, il ne devait donc pas y avoir de Démon
Avant la Révolution, il ne devait donc pas y avoir de damnation éternelle des âmes
Avant la Révolution, il ne devait donc pas y avoir de principe démocratique de liberté, d'égalité et de fraternité.
Avant la Révolution, il ne devait pas y avoir d'orgueil, d'ignorance et d'amour pour les nouveautés.

Merci JCMD et les tradis de nous apportez [sic] des textes si éclairant [sic] pour ENFIN nous faire comprendre les vraies causes de la Révolution.
Heureusement que vous être [sic] là pour que l'on comprenne quelque chose !

Mais au juste cette Révolution telle que vous en définissez les causes...ne croyez-vous pas qu'elle a dû commencer du temps d'Adam ? scratch

Et "Peut-être" même avant au moment de "la création de la matière préexistante et vivante" ?


Gégé, qui croit pouvoir se payer le luxe d’essayer l’ironie et, dans sa dernière phrase la raillerie déplacée, Gégé, donc, une fois de plus, ne comprend pas grand chose et ne sait pas ce dont il parle:

  1. Notons tout d’abord que ce n’est pas JCMD67 qui a exposé ce dont Gégé ricane sottement, mais Monsieur l’abbé Jean-Luc LAFITTE !

  2. Ce que Gégé appelle « Cause 1» est la causse “efficiente” et est effectivement, dans la révolution, comme l’expose donc Monsieur l’abbé Jean-Luc LAFITTE, le démon ; auquel il faut ajouter tous ceux qui sont à son service au lieu d’être au service de Notre-Seigneur Jésus-Christ et qui, dans l’ordre de la causse efficiente, sont la cause instrumentale étant les instruments du démon ;

  3. Ce que Gégé appelle « Cause 2 » est, considérée du point de vue de ses effets, effectivement la conséquence de la révolution, mais considérée du point de vue de l’objectif que se fixe le démon, c’est-à-dire sa finalité, et la finalité objective (et non pas seulement intentionnelle) de ceux qui sont à son service, ses instruments, il s’agit là de ce que St Thomas d’Aquin appelle « la cause finale », que cela plaise à Gégé ou non !

  4. Ce qu’il appelle « Cause 3 » est, conformément à la terminologie thomiste, « la cause formelle » car c’est par la forme et les principes démo[n]cratiques que la révolution s’installe, d’abord dans les esprits puis dans les faits, se développe et avance ;

  5. Ce qu’il appelle « Cause 4 » est, toujours conformément à la terminologie thomiste et par analogie, « la cause matérielle » puisque la révolution s’installe d’abord dans les esprits avant de s’incarner, en quelque sorte, dans les faits : dans les esprits, c’est-à-dire dans leur disposition (en puissance, telle la matière) à être « dans l’orgueil, l’ignorance et l’amour pour les nouveautés. »

  6. Il n’a pas compris que ce dont parle précisément l’auteur de l’exposé, Monsieur l’abbé Jean-Luc LAFITTE, ce n’est pas ce que Gégé appelle la “Révolution” mais que c’est, dans l’histoire humaine, cette “révolution”, cette révolte contre Dieu qui a effectivement commencée avec le péché originel d’Adam et Ève ; il n’a pas compris qu’elle n’a pas commencé en 1789 : la Révolution française n’est qu’un “moment” de la véritable révolution dont le démon est l’instigateur depuis qu’il a commencé lui-même ladite révolution avec son « non serviam » dans le Ciel, en vue de la damnation du plus grand nombre.
    Gégé qui ne sait pas lire, n’a donc pas vu que Monsieur l’abbé Jean-Luc LAFITTE expose précisément tout cela sous son sous-titre « SON HISTOIRE » !…

Donc, Gégé qui critique en raillant ce qu’il n’a manifestement pas lu ni compris, s’en prend ainsi à la doctrine des «quatre causes» qu’il ne connaît manifestement pas !

Celle-ci est exposée dans notre publication « LEÇONS de MÉTAPHYSIQUE ÉLÉMENTAIRE ; exposé », au CHAPITRE IX (« UN TOUT CORPOREL QUEL QU’IL SOIT peut-il s’analyser sous l’angle de quatre causes : MATÉRIELLE, FORMELLE, EFFICIENTE ET FINALE ? »), où il est montré ceci
Citation :


[…]

Saint Thomas dans son opuscule intitulé “les principes de la réalité naturelle” énonce qu’elle se compose de deux causes intrinsèques : la cause matérielle et la cause formelle ; et de deux causes extrinsèques : la cause finale et la cause efficiente.
Ce que confirment la VIIIe (ad) et la XXIIe (v) thèse : « La créature corporelle est… composée… de matière et de forme » (VIIIe) ; « Nous démontrons… Dieu… par les créatures… remontant des effets à la cause (efficiente) »… « une intelligence qui dispose toute chose et l’ordonne à sa fin » (XXIIe).

(ad) : Voir dans le chapitre VI. (Note de JP B.)

(v) : Voir cette précédente note (v) dans le chapitre IV. (Note de JP B.)



En effet dans l’ordre de l’être, nous avons distingué deux principes qui sont constitutifs de cet être : la matière et la forme. Mais, si nous considérons maintenant cet être du côté des raisons qui font qu’il existe, la matière et la forme font partie des raisons pour lesquelles cet être existe, elles en sont donc causes. D’où l’appellation de causes matérielle et formelle. En outre, la matière et la forme sont constitutives de l’existence même de cet être, ce sont donc des causes intrinsèques.

D’autre part, la forme donne à la matière, puissance pure, son acte d’existence, tandis que la matière soutient la forme, comme la cire soutient le cachet. Ainsi, la cause matérielle et la cause formelle sont-elles réciproques l’une de l’autre dans l’ordre des causes intrinsèques.

Si on envisage la production de l’être, on constate qu’il a un but, une fin, le verre pour boire, l’homme pour louer et servir Dieu, c’est pour cela qu’il a été fait. Mais s’il a été fait il l’a été par un ouvrier, l’horloger pour l’horloge la cause efficiente et la cause finale, qui sont extérieures à l’objet ou extrinsèques. C’est en vue de la fin qu’œuvre la cause efficiente, tandis que c’est la cause finale qui détermine la cause efficiente à agir. Si donc la fin est première dans l’ordre de l’intention, la cause efficiente l’est dans l’ordre des moyens et elles sont réciproques l’une de l’autre dans l’ordre des causes extrinsèques.

[…]

Lorsque l’oiseau fait son nid, il n’a pas conscience de travailler pour la conservation de l'espèce, car il ne possède pas d’intelligence. Toutefois le marteau non plus n’a pas conscience de planter des clous, il n’en a pas moins été fait pour cela et telle est sa cause finale. Aussi suffit-il qu’un être doué d’intelligence ait fixé sa fin à la créature qui en est privée pour que cette fin existe. Le comportement de l’oiseau est la preuve de l’existence de cet Etre supérieur qui lui a fixé sa cause finale […]

Donc, Gégé, cet incompétent par excellence, super surexcité plus dur que les durs de dur, croit pouvoir encore et une fois de plus, ramener sa science inexistante, et se couvre de ridicule par cette intervention intempestive comme beaucoup d’autres des siennes…

Il est dur, n’est-ce pas Gégé, d’être repris par un simple JP B à propos d’une critique que l’on croit pouvoir faire contre un abbé LAFITTE !…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Dim 27 Nov - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Lun 7 Nov - 12:55

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !
Voyez donc la raison de mon hilarité :
L'incompétent par excellence a écrit:

Notre pauvre ami, JCMD, malgré son sedevacantisme qu'il veut détérminé, ne peut pas s'empêcher de s'agglutiner à la Frate et à ses sites en nous proposant de lire les blas blas absurdes que j'ai mis en cause dans mon dernier post.

[...] C'est à mourir de rire de voir que des conneries pareilles sur la révolution vous font frémir de bonheur.
Vous avancez votre humilité de recevoir quelque chose d'un fratreux. Je pense que vous pourriez avoir raison. En effet, on peut toujours recevoir quelque chose de bon ou de vrai, mais dans ce cas-là, comme nous le précise Saint Augustin, le bon ou le vrai des hérétiques, ne sont pas leur propriété, ce n'est que le bon et le vrai qui nous vient de Dieu et qui à cause de cette origine est commun à tous les hommes.
Cependant, je ne vois pas la fierté que vous auriez acquise ici en avalant, avec le plaisir que vous nous avez manifesté, de telles bourdes !

Au juste l'Abbé La Fritte, il ne serait pas belge pour raconter des histoires si idiotes ?

L'Abbé La Fritte a commencé par cette citation de Mgr Gaume sur la VRAIE CAUSE de la Révolution
Citation :
La révolution est la haine formelle de tout ordre dans lequel l’homme n’est pas reconnu comme roi et Dieu tout ensemble
(Mgr Gaume)

Et puisque cet Abbé, au nom évocateur, a eu la très bonne idée de choisir une citation si profondément causale de la Révolution, il était bien inutile de raconter tout un tas de sornettes qui vous ont plu, non pas par ce qu'elles exprimaient (puisque vous n'y avez porté aucune attention) mais parce que vous avez cru qu'elles correspondaient à une très haute classification que vous avez fait correspondre à la Théologie de Saint Thomas.

Vous avez vraiment la démarche d'un âne savant, mon pauvre JB P !

On s'aperçoit que vous êtes capables de coller 3 pages A 4 en réponse à un post, sans répondre à la question posée par ce post !

Je vous signale que j'ai posé une question à chacune des 4 causes de la révolution déterminées par l'Abbé La Frite en demandant si chacune de ses causes n'existait pas avant la Révolution.
Pas de réponse !

Il n'y a pas de questions absurdes, ce ne peuvent être que les réponses qui le sont...mais vous ne prenez même pas la peine de répondre aux questions, préférant les condamner, elles et leur auteur, plutôt que d'y répondre !

Il est bien évident que chacune des 4causes avancées par l'Abbé Lafitte au-delà que chacune d'elle est absurde, sont toutes 4 des causes qui existent, comme je l'ai affirmé, depuis Adam.
Maintenant si vous mettez la cause profonde exprimé par MGr Gaume en ces termes :
Citation :
La révolution est la haine formelle de tout ordre dans lequel l’homme n’est pas reconnu comme roi et Dieu tout ensemble
(Mgr Gaume)
...Nous avons là une cause nouvelle, comme un dernier assaut du démon matérialiser [sic] dans la DETERMINATION sans précédent des hommes pervers qui, comme de vrais démons, ont déchainé leur haine contre L'Eglise catholique où l'homme est reconnu pécheur et J-C son seul sauveur dans l'ordre établi par ce Sauveur qui ne se trouve que dans la Sainte Eglise catholique.

Mais j'ai l'impression parfois que dans le monde tradi, plus c'est idiot, plus c'est pétri de bêtise, plus on vise à côté des vrais problèmes, plus on prend des cacas de mouche pour des bombes atomiques chez les soi-disant ennemis que l'on prétend combattre.... et mieux cela vaut.
Il suffit, de s'enfler de beaux raisonnements aux couleurs de haute science, de haute théologie ou philosophie pour se donner quelque crédit !

N'est-ce pas JP B ?

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Où est la démonstration de ce qu'avance là, GRATUITEMENT, cet, incompétent par excellence, qui ne fait que décharger sa bile contre l'abbé Lafitte
(qui a quitté la FSSPX avec le grand bruit que l'on sait mais que Gégé, dans sa super surexcitation qui le rend sourd, n'a pas entendu) et contre votre serviteur dont il est tout colère pour l'avoir piégé avec ce message ? Où est la démonstration ?
Hi ! Hi ! Hi ! Hi !
Nulle part !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Lun 7 Nov - 15:40

je n'ai jamais eu l'intention de verser ma bile sur L'Abbé Lafitte ni sur quiconque. Tu juges les autres d'après toi-même. Mais pour moi, une bourde, c'est une bourde et que ce soit Pierre ou Paul qui nous la sert, c'est toujours la même bourde que je réprouve.

JP B tu fonctionnes autement et tu n'est pas le seul. Tu regardes qui parle et si c'est Guérard qui la sort, c'est une vérité infaillible, si c'est Lafitte ou un autre curé tradi, ce doit être une proposition respectable et si c'est moi qui la sort et bien ce sera bien une bourde parce que tu présupposes que je ne peux pas dire autre chose....mëme si je n'y ai pas fait exprès.

Alors maintenant pour la démonstration de la bourde à Lafritte, c'est bien toi qui me fait mourir de rire, comme s'il était nécessaire d'une longue démonstration pour prouver qu'une bourde en est une indifféremment de la dignité de celui qui l'a faite !

Je te fais remarquer que tu es "pertinace" non seulement dans l'hérésie guérardienne mais dans ta résolution de ne jamais répondre aux questions qui te sont posées. Que tu n'y répondes pas, tu es bien libre ! Mais que tu parles à l'infini sans répondre, on reconnaît bien le dégonflard jactanceux que tu es !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Lun 7 Nov - 16:49

Laughing Laughing Laughing Laughing

He ! Gégé ; à part tes attaques ad hominem inutiles, que sais-tu faire ?... lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Lun 7 Nov - 20:17

JP B a écrit:
Laughing Laughing Laughing Laughing

He ! Gégé ; à part tes attaques ad hominem inutiles, que sais-tu faire ?... lol!

Ben ! Voyons :

Tu demandes à JP B de répondre à tes questions et devinez la réponse ?

C'est une attaque ad hominem contre lui !

Tu lui dis qu'une chose absurde n'a pas besoin de démonstration pour prouver qu'elle est absurde :

C'est une attaque ad hominem contre JP B !

Maintenant si je te demandes de te faire soigner pour tes problèmes psy...ce sera encore et toujours une attaque ad hominem.

Quand j'étais jeune et que mon père avait des vaches, il disait de certaines d'entre elles que c'était des "Bêtes à chagrin", c'est à dire des bêtes avec lesquelles on courait de problèmes en difficultés dans une suite sans fin. Maintenant que je côtoie les hommes je m'aperçois que l'on rencontre le même genre de problème !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Mar 8 Nov - 2:40

Gérard a écrit:


[...]

Ben ! Voyons :

Tu demandes à JP B de répondre à tes questions et devinez la réponse ?

[...]

Pourquoi devrait-on répondre à une question absurde de Gégé ?
Voyons exactement de quoi il s'agit :
  1. Gégé, dans cet extravagant message, pose ces deux questions absurdes :

    – « Mais au juste cette Révolution telle que vous en définissez les causes...ne croyez-vous pas qu'elle a dû commencer du temps d'Adam ? scratch »

    – « Et "Peut-être" même avant au moment de "la création de la matière préexistante et vivante" ? »

    La première de ces deux questions est absurde car la réponse se trouve dans le texte même de Monsieur l’abbé Jean-Luc LAFITTE qui, tant dans le résumé (ou plutôt le plan) écrit de sa conférence que dans sa conférence elle-même (que Gégé, j'en suis sûr, n'a aucunement écoutée ! bien qu'il ne cesse de la critiquer No ...) dit exactement et affirme ce que suggère notre super surexcité incompétent par excellence. Laughing ...

    La seconde est tout autant absurde par le fait qu'elle attaque implicitement et néanmoins insidieusement Sa Sainteté le Pape Pie XII sur un problème que nous avons depuis longtemps résolu ! (Voir les différents messages que j'ai postés sur le fil donné par ce lien.)



  2. Gégé, ainsi, se plaint (à tort puisque cela est déjà fait comme démontré ci-dessus) de ce que nous ne répondrions pas à ses questions !
    Et lui, répond-il aux nôtres ?

    En particulier celles-ci :


  3. Dans le présent fil, ici, nous avons constaté qu'il ne savait pas répondre à ces deux questions :

    – Comment pouvez-vous soutenir qu'un Paul VI soit véritablement « un successeur de Saint Pierre [avec] sa juridiction sur toute la terre » ?

    – « OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQUE VOUS DITES Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS CHEZ LES “CONCILIAIRES”, PAS MÊME EN PUISSANCE ? »



  4. Toujours dans le présent fil, , à propos de la « RÉCLAMATION CONTRE LES ARTICLES ORGANIQUES FAITE AU NOM DU SAINT SIÈGE PAR LE CARDINAL CAPRARA, LE 18 AOÛT 1803, ET ADRESSÉE AU MINISTRE DE FRANCE TALLEYRAND », il n'a toujours pas répondu à ces deux questions :
    – Est-ce là une “condamnation” ?
    – Ne serait-ce pas plutôt une... plainte (“réclamation”) faite par un Cardinal (au nom du Saint Siège il est vrai) et adressée simplement à un ministre d'État ?



  5. Dans ce message encore dans le présent fil : Il faudrait donc que Gégé se décide : l'Église est-elle infaillible (de son infaillibilité pratique) en matière disciplinaire, ou ne l'est-elle pas ?

Pourquoi répondrions-nous à ses questions quand lui ne répond jamais aux nôtres (posées auparavant...) ? clown


Gérard a écrit:


[...]

Tu lui dis qu'une chose absurde n'a pas besoin de démonstration pour prouver qu'elle est absurde :

C'est une attaque ad hominem contre JP B !

[...]

Effectivement !
Quand on affirme que quelqu'un dit une (des) chose(s) absurde(s) sans qu'on démontre (et surtout sans qu'on puisse démonter...) que c'est (ce sont) une (des) chose(s) absurde(s), cette affirmation est nécessairement une attaque ad hominem contre ce quelqu'un !

Pour ma part, ai-je déjà, et où, attaqué sans démontrer ? Basketball ...


Gérard a écrit:


[...]

Maintenant si je te demandes de te faire soigner pour tes problèmes psy...ce sera encore et toujours une attaque ad hominem.

[...]

« Maintenant si je te demandes de te faire soigner pour tes problèmes psy... » comme quand tu me menace de me mettre ton « poing sur la gueule » (sic) ainsi qu'il était encore question ici ? Suspect ...


Gérard a écrit:


[...]

Quand j'étais jeune et que mon père avait des vaches, il disait de certaines d'entre elles que c'était des "Bêtes à chagrin", c'est à dire des bêtes avec lesquelles on courait de problèmes en difficultés dans une suite sans fin. Maintenant que je côtoie les hommes je m'aperçois que l'on rencontre le même genre de problème !

Surtout avec toi, grosse vache ! Laughing ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Mar 8 Nov - 9:27



D'après JP B, je ne lui aurait posé que les deux questions suivantes :
Citation :

« Mais au juste cette Révolution telle que vous en définissez les causes...ne croyez-vous pas qu'elle a dû commencer du temps d'Adam ? scratch »

Citation :
– « Et "Peut-être" même avant au moment de "la création de la matière préexistante et vivante" ? »

JP B fait volontairement l'idiot, car il est bien évident, et tous les lecteurs l'ont bien compris, que ces deux phrases, même si elles se terminent par un point d'interrogation ne sont pas des questions...mais des tournures dans l'expression orale ! D'ailleurs et de surcroit, ces deux phrases interrogatives ne s'adressaient nullement à JP B mais à l'auteur des 4 causes de la Révolution par le très révérend et éclairé, Abbé La Fritte, qui, en en ayant plein la bouche, a dû quelque part, mélanger à sa salive, les neuronnes dispersées de son raisonnement !

...Ce qui fait du post de JP B....un nouveau coup d'épée dans l'eau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Mar 8 Nov - 9:55

Gérard a écrit:
je n'ai jamais eu l'intention de verser ma bile sur L'Abbé Lafitte ni sur quiconque. [...] Mais que tu parles à l'infini sans répondre, on reconnaît bien le dégonflard jactanceux que tu es !

Ici
Gérard a écrit:



D'après JP B, je ne lui aurait posé que les deux questions suivantes :
Citation :

« Mais au juste cette Révolution telle que vous en définissez les causes...ne croyez-vous pas qu'elle a dû commencer du temps d'Adam ? scratch »

Citation :
– « Et "Peut-être" même avant au moment de "la création de la matière préexistante et vivante" ? »

JP B fait volontairement l'idiot, car il est bien évident, et tous les lecteurs l'ont bien compris, que ces deux phrases, même si elles se terminent par un point d'interrogation ne sont pas des questions...mais des tournures dans l'expression orale ! D'ailleurs et de surcroit, ces deux phrases interrogatives ne s'adressaient nullement à JP B mais à l'auteur des 4 causes de la Révolution par le très révérend et éclairé, Abbé La Fritte, qui, en en ayant plein la bouche, a dû quelque part, mélanger à sa salive, les neuronnes dispersées de son raisonnement !

...Ce qui fait du post de JP B....un nouveau coup d'épée dans l'eau !

« je n'ai jamais eu l'intention de verser ma bile sur L'Abbé Lafitte [...] » Exclamation
Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Salut, Gégé ! T'as bien dormi ? Ça ne semble pas... lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Mar 8 Nov - 10:25

Gérard a écrit:

[...]

Je te fais remarquer que tu es "pertinace" non seulement dans l'hérésie guérardienne mais dans ta résolution de ne jamais répondre aux questions qui te sont posées. [...] Mais que tu parles à l'infini sans répondre, on reconnaît bien le dégonflard jactanceux que tu es !


Ici
Gérard a écrit:



D'après JP B, je ne lui aurait posé que les deux questions suivantes :
Citation :

« Mais au juste cette Révolution telle que vous en définissez les causes...ne croyez-vous pas qu'elle a dû commencer du temps d'Adam ? scratch »

Citation :
– « Et "Peut-être" même avant au moment de "la création de la matière préexistante et vivante" ? »

[...]

A quelle(s) autre(s) question(s) n'aurais-je pas répondu pour que cela me vaille la qualification de « "pertinace" [...] dans [ma] résolution de ne jamais répondre aux questions qui [me] sont posées » Question Exclamation Exclamation Exclamation
Quel gros menteur Exclamation lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Mar 8 Nov - 11:15

Notons que Gégé
qui a écrit:

[...]

Je te fais remarquer que tu es "pertinace" non seulement dans l'hérésie guérardienne mais dans ta résolution de ne jamais répondre aux questions qui te sont posées. [...]

se prend pour l'Autorité qui, quand nous la dédaignons dans ses avertissements et rappels à l'ordre, et ne répondons pas aux questions qu'elle nous pose, peut, seule, nous déclarer “pertinace” ! clown ...

En attendant, lui, ne répond à aucune de ces légitimes questions rappelées encore une fois ici et répertoriées dans les points n° 3 à 5 où
JP B a écrit:


[...]
  • 3. Dans le présent fil, ici, nous avons constaté qu'il ne savait pas répondre à ces deux questions :

    – Comment pouvez-vous soutenir qu'un Paul VI soit véritablement « un successeur de Saint Pierre [avec] sa juridiction sur toute la terre » ?

    – « OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQUE VOUS DITES Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS CHEZ LES “CONCILIAIRES”, PAS MÊME EN PUISSANCE ? »



  • 4. Toujours dans le présent fil, , à propos de la « RÉCLAMATION CONTRE LES ARTICLES ORGANIQUES FAITE AU NOM DU SAINT SIÈGE PAR LE CARDINAL CAPRARA, LE 18 AOÛT 1803, ET ADRESSÉE AU MINISTRE DE FRANCE TALLEYRAND », il n'a toujours pas répondu à ces deux questions :
    – Est-ce là une “condamnation” ?
    – Ne serait-ce pas plutôt une... plainte (“réclamation”) faite par un Cardinal (au nom du Saint Siège il est vrai) et adressée simplement à un ministre d'État ?



  • 5. Dans ce message encore dans le présent fil : Il faudrait donc que Gégé se décide : l'Église est-elle infaillible (de son infaillibilité pratique) en matière disciplinaire, ou ne l'est-elle pas ?

[...]


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Jeu 10 Nov - 4:45





Où Gégé se prend pour le centre du monde
 :

Ici
,
JP B a écrit:
Un vulgaire provocateur n'a pas encore compris qu'il existe la Juridiction formelle et le juridiction matérielle et qu'en l'absence de la première il vaut mieux conserver au moins la seconde, sinon la Sainte Église Catholique, qui n'a plus alors l'Apostolicité, est morte !
Cette position est donc, au moins matériellement, HÉRÉTIQUE...
Ce message visait, par les paroles de ce lien « Un vulgaire provocateur » et comme le titre du fil donné par ledit lien le prouve, Edouard Marie Laugier qui, d'ailleurs, ne s'y est pas trompé puisque « Hier [mercredi 9 novembre 2011] à 00:17 »
Edouard Marie Laugier a écrit:

JP B a écrit:
Un vulgaire provocateur n'a pas encore compris qu'il existe la Juridiction formelle et le juridiction matérielle et qu'en l'absence de la première il vaut mieux conserver au moins la seconde, sinon la Sainte Église Catholique, qui n'a plus alors l'Apostolicité, est morte !
Cette position est donc, au moins matériellement, HÉRÉTIQUE...

La juridiction matérielle ne valant rien (que valent les "actes" d'un "pape" matérialiter ? RIEN !!) alors non la juridiction par défaut dite "juridiction matérialiter" n'est pas a minima mieux que rien. D'autant que ces voyous ne sont rien matériellement la hiérarchie de l'Eglise
... (Modération.)

Cela n'a pas empêché Gégé d'écrire
Citation :


Sur Sedevacante JP B a écrit :
Citation :
Un vulgaire provocateur [vous devinez ?] n'a pas encore compris qu'il existe la Juridiction formelle et le juridiction matérielle et qu'en l'absence de la première il vaut mieux conserver au moins la seconde, sinon la Sainte Église Catholique, qui n'a plus alors l'Apostolicité, est morte !
Cette position est donc, au moins matériellement, HÉRÉTIQUE...

J'ai simplement répondu a JP B, que Pastor aeternus a défini non seulement les règles de l'infaillibilité mais aussi a défini la nature de la JURIDICTION du pape.
[...]

(Souligné par JP B.)
Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Pour le reste de son baratin reproduit donc dans ce message déjà cité ci-dessus avec la citation très juste, mais fort mal appliquée là, de Pastor Æternus, il a déjà été répondu à cet incompétent par excellence que sa super surexcitation rend complètement bouché, ceci : « Je vous ai déjà maintes et maintes fois répondu que cette citation ne saurait s'appliquer qu'au Pape en acte, c'est-à-dire formellement Pape. »
Mais, décidément, Gégé ne comprend rien ! clown ...
Voilà pourquoi son message a été purement et simplement supprimé. Ce n'est pas la peine de discuter avec un bouché qui ne comprend rien et, ne comprenant rien, ses âneries, même si elles s'abritent derrière des citations du Magistère, ne méritent pas d'être publiées !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Jeu 10 Nov - 4:57

Cela dit, notre Gégé pourrait-il enfin répondre à ces simples questions :

  1. Comment pouvez-vous soutenir qu'un Paul VI soit véritablement « un successeur de Saint Pierre [avec] sa juridiction sur toute la terre » ?

  2. Par ailleurs, sachant que vous soutenez qu'il n'y a plus, depuis belle lurette, d'Église enseignante mais une secte conciliaire, je vous pose solennellement cette autre question :
    « OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQUE VOUS DITES Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS CHEZ LES “CONCILIAIRES”, PAS MÊME EN PUISSANCE ? »

Veuillez bien répondre positivement (non par d'autres questions), s'il vous plaît, aux deux questions.
Merci d'avance !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Jeu 10 Nov - 8:33

Vos questions, mon cher JP B sont décidément trop faciles à solutionner :

La première est celle-ci :
JP B me pose cette question :

Citation :
Comment pouvez-vous soutenir qu'un Paul VI soit véritablement « un successeur de Saint Pierre [avec] sa juridiction sur toute la terre » ?

Dans cette question, il y a deux questions, ce pourquoi je répondrais au deux.

1) Est-ce que Paul VI peut être véritablement un successeur de Saint Pierre avec Juridiction sur toute la terre ?
2) Est-ce que Paul VI peut être véritablement un successeur de Saint Pierre sans juridiction sur toute la terre ?

Je peux sans problème affirmer que Paul VI était hérétique puisque vous le pensez aussi.
De cette constatation que peut-on faire ?
Si j'affirme (comme je l'ai toujours maintenu) que Paul VI étant hérétique est hors de l'Eglise...qu'en conséquence, il ne peut en être ni membre ni la tête, puisque c'est un dogme de foi catholique que les hérétiques ne font pas partie de L'Eglise....vous allez m'opposer que pour qu'il soit en dehors de l'Eglise, il faut qu'il ait été condamné par l'Eglise.
Il semble donc que l'on ne peut rien faire devant cette terrible constatation que Paul VI est hérétique.

Cependant, vous ne faites pas rien puisque vous lui enlevez, non pas son titre de "sucesseur de Pierre" mais son pouvoir de "juridiction sur toute la terre"
Toutes vos accusations les plus ditirambiques qui m'accusent de m'emparer d'une juridicition papale (Gégé 1er) se retournent contre vous puisque en décidant une sanction quelconque contre VOTRE pape, vous faites comme si vous étiez pape vous même...et plus pape que lui, puisque vous auriez la juridiction que vous lui refusez !

Si donc il faut une condamnation officielle pour condamner Paul VI (soit comme hérétique soit en le privant de sa juridiction supposé que cela soit possible), on ne peut ni le considérer hors de l'Eglise ni lui enlever sa juridiction sur toute la terre. Il faudrait alors que vous et moi, nous allions nous retrouver l'un à côté de l'autre à s'embrasser dans les églises de France et désirer embrasser Ratzinger puisque ces église paroissiales ne sont plus vouées qu'à ce genre de fraternité !

Le différend fondamental que nous avons entre nous n'est donc pas quelle sanction, il faut appliquer à Paul VI (et sans doute à ses successeurs) mais s'il est possible d'appliquer une sanction....le différend est en amont de chacune des condamnations que vous et moi appliquons.

Et si on doit faire quelque chose contre Paul VI, alors pourquoi se soustraire à l'ordre formel de Saint Paul :
Citation :
"Si quelqu'un, si moi-même ou un ange du Ciel vous annonce un autre évangile, qu'il soit anathème"
...C'est à dire hors de l'Eglise, hors de la société des fidèles....déchu de tout pouvoir comme le propose la Bulle de Paul IV !


Ce que vous traduisez :
Citation :
"Si quelqu'un, si moi-mème ou un ange du Ciel vous annonce un autre évangile, que l'on regarde nul son pouvoir d'enseigner, qu'on le prive de juridiction mais qu'on le laisse dans la société des fidèles et que s'il est pape, on continue de s'incliner devant son titre majestueux de successeur de Pierre, même si c'est l'Antechrist qui occupe ce poste."

JP B me pose cette seconde question à laquelle je répondrais plus tard :
Citation :

Par ailleurs, sachant que vous soutenez qu'il n'y a plus, depuis belle lurette, d'Église enseignante mais une secte conciliaire, je vous pose solennellement cette autre question :
« OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQUE VOUS DITES Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS CHEZ LES “CONCILIAIRES”, PAS MÊME EN PUISSANCE ? »
En attendant, je demande à JP B si TOUT l'enseignement que l'Eglise nous a apporté depuis Saint Pierre continue d'exister ou n'existerait plus si il n'y avait plus de pape et plus d'évêque.
Sur Te Deum, ils ont beaucoup de mal à comprendre qu'un pape n'est pape que de son élection à sa mort...après sa mort il ne l'est plus...sinon, il y aurait 260 papes régnant dans l'Eglise catholique. Cependant, ce qui nous reste de tous ces 260 papes, c'est leur doctrine infaillible. Faut-il alors considérer toute la doctrine catholique définie infailliblement par tous les 260 papes décédés de l'Eglise catholique comme l'enseignement de l'Eglise enseignante ou non ?

D'autre part, vous soutenez que la succession apostolique existe en puissance chez les "Conciliaires" dont vous considérez la doctrine hérétique.

Or, pour cela, vous avez scindé en deux parties la hiérarchie de l'Eglise, d'un côté l'Eglise enseignante qui ne peut enseigner que la doctrine catholique (celle à laquelle les catholiques ont TOUJOURS cru) et d'autre part, la succession apostolique qui peut être cette Eglise enseignante qui nous enseigne la doctrine catholique mais qui, depuis le Concile et pour la première fois peut nous enseigner l'hérésie et le syncrétisme.
Cette succession que vous osez nommer "apostolique", je ne vous dis pas ce que j'en fais parce que vous m'accuserez d'être très grossier et je ne sais pas si je serais coupable de l'être mais pour certain que je le serais !

Oui, en effet, il semble que vous rêviez de cette succession que vous nommez apostolique qui, après n'avoir été là que pour transmettre les hérésies et le syncrétisme de Vatican II, viendrait comme par miracle nous donner les enseignements infaillibles de l'Eglise et se trouverait alors en mesure d'exercer le rôle de l'Eglise enseignante infaillible.

Et bien, cette succession que vous nommez "apostolique", même dans ce cette optique qui vous enchante où elle deviendrait par vos seuls souhaits "Eglise enseignante infaillible", je la hais de ma haine la plus formelle et la plus pertinace, je la hais, aujourd'hui avec toutes ses erreurs et je la hais d'avance pour demain avec toutes ses vérités ou prétendues telles, je la hais parce que je lui reconnais aujourd'hui et pour demain le rôle de la plus formidable oeuvre de Satan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Jeu 10 Nov - 13:04

Gérard a écrit:


Vos questions, mon cher JP B sont décidément trop faciles à solutionner :

La première est celle-ci :
JP B me pose cette question :

Citation :
Comment pouvez-vous soutenir qu'un Paul VI soit véritablement « un successeur de Saint Pierre [avec*] sa juridiction sur toute la terre » ?

Dans cette question, il y a deux questions, ce pourquoi je répondrais au deux.

1) Est-ce que Paul VI peut être véritablement un successeur de Saint Pierre
avec Juridiction sur toute la terre ?
2) Est-ce que Paul VI peut être véritablement un successeur de Saint Pierre
sans juridiction sur toute la terre ?

Je peux sans problème affirmer que Paul VI était hérétique puisque vous le pensez aussi.
De cette constatation que peut-on faire ?
Si j'affirme (comme je l'ai toujours maintenu) que Paul VI étant hérétique est hors de l'Eglise...qu'en conséquence, il ne peut en être ni membre ni la tête, puisque c'est un dogme de foi catholique que les hérétiques ne font pas partie de L'Eglise....vous allez m'opposer que pour qu'il soit en dehors de l'Eglise, il faut qu'il ait été condamné par l'Eglise.

[... (Suit un long texte, entièrement hors de propos, dans lequel notre incompétent par excellence ne fait que tenter d'analyser, en se trompant, ma propre position, sans répondre AUCUNEMENT à la question : Comment pouvez-vous soutenir qu'un Paul VI soit véritablement « un successeur de Saint Pierre [avec*] sa juridiction sur toute la terre » ?]

JP B me pose cette seconde question à laquelle je répondrais plus tard :

Citation :

Par ailleurs, sachant que vous soutenez qu'il n'y a plus, depuis belle lurette, d'Église enseignante mais une secte conciliaire, je vous pose solennellement cette autre question :
« OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQUE VOUS DITES Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS CHEZ LES “CONCILIAIRES”, PAS MÊME EN PUISSANCE ? »


[... (Suit un long texte, entièrement hors de propos, dans lequel notre incompétent par excellence ne fait que me poser une nouvelle et ridicule question pour noyer le poisson, et tente d'analyser, en se trompant, ma propre position, sans répondre AUCUNEMENT à la question pourtant soulignée en gras et d'un trait : « OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQUE VOUS DITES Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS CHEZ LES “CONCILIAIRES”, PAS MÊME EN PUISSANCE ? » Exclamation ]

* : La mise entre crochets du mot “avec” ressort de cette phrase de Gégé (où il est question premièrement de Paul VI et secondement de ses successeurs vaticandeux) : « Je vous ai déjà dit que en soutenant la thèse du Père Guérard des Laurier Materialiter-formaliter, que celle-ci otant à un successeur de Saint Pierre sa juridiction sur toute la terre, il tombait sous la condamnation de Pie IX dans Pastor aeternus [...] »
Cela fait que sa présente distinction entre « un successeur de Saint Pierre avec Juridiction sur toute la terre » et « un successeur de Saint Pierre sans juridiction » est, là, totalement hors de propos, voire insidieusement fallacieuse...

Cela dit, il existe dans la cervelle limitée de ce super surexcité qui se veut plus dur que les durs de dur, un blocage qu'il n'arrive pas à faire sauter et qui se révèle manifeste par ceci :

Dans son dernier message que nous analysons succinctement ici,
Gérard a écrit:

[...]

Je peux sans problème affirmer que Paul VI était hérétique puisque vous le pensez aussi.
De cette constatation que peut-on faire ?
Si j'affirme (comme je l'ai toujours maintenu) que Paul VI étant hérétique est hors de l'Eglise...qu'en conséquence, il ne peut en être ni membre ni la tête, puisque c'est un dogme de foi catholique que les hérétiques ne font pas partie de L'Eglise....vous allez m'opposer que pour qu'il soit en dehors de l'Eglise, il faut qu'il ait été condamné par l'Eglise.
[...]

  1. Je n'ai jamais dit que je pensais que Paul VI était FORMELLEMENT hérétique ! (Tandis que j'affirme qu'il l'était au moins matériellement.)
    Ce n'est pas là une distinction anodine (nous le verrons dans le point suivant)...

  2. Si Paul VI avait été FORMELLEMENT hérétique, il eût été effectivement « hors de l'Eglise » ; mais si Paul VI était matériellement hérétique (comme seulement Gégé, avec toutes ses hérésies, car je n'ai pas l'Autorité pour le rappeler tout d'abord à l'ordre avant de le condamner officiellement...), alors Paul VI ne peut pas être déclaré, ni par un Gégé quelconque, ni par quiconque qui n'a pas l'Autorité, « hors de l'Eglise » ;
    Or, ce n'est que l'Autorité dans l'Église (et non un Gégé quelconque) qui peut, par les admonestations requises préalablement, constater l'hérésie formelle de quelqu'un ;
    Donc, Paul VI, qui n'a reçu de personne ayant l'Autorité dans l'Église une quelconque admonestation, ne peut pas être déclaré FORMELLEMENT hérétique !

  3. Ce n'est pas tant pour que Paul VI soit, soit déclaré soit effectivement, « hors de l'Eglise » qu'il faille qu'il soit « condamné par l'Eglise », c'est pour qu'il soit déclaré, AVEC L'AUTORITÉ requise, FORMELLEMENT hérétique !
    C'est là, pour ce qui le concerne, la « condition sine qua non » pour qu'il soit considéré « hors de l'Eglise »...

En conséquence, bien que manifestement dans l'hérésie (au moins) matérielle (ce qui est impossible à un Pape qui agit et parle en tant que Pape comme Paul VI a prétendu implicitement – quoi qu'il en soit de ses déclarations contradictoires – le faire en promulguant les textes du conciliabule vaticandeux qui ne saurait être un « Concile œcuménique » de la Sainte Église Catholique dont la promulgation ne peut être faite que par un Pape en tant que Pape), Paul VI, bien que manifestement dans l'hérésie (au moins) matérielle, donc, ne peut, en l'état actuel des choses, être déclaré, ni par un Gégé quelconque ni par quiconque qui n'a pas l'Autorité comme je le disais plus haut, ni FORMELLEMENT hérétique, ni « hors de l'Eglise ».

Ce n'est pas la super surexcitation de cet incompétent pas excellence se voulant plus dur que les durs de dur qui changera quelque chose ! clown ...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Jeu 10 Nov - 13:11


Cela dit, (bis repetita) notre Gégé pourrait-il enfin répondre à ces simples questions :

  1. Comment pouvez-vous soutenir qu'un Paul VI soit véritablement « un successeur de Saint Pierre [avec] sa juridiction sur toute la terre » ?

  2. Par ailleurs, sachant que vous soutenez qu'il n'y a plus, depuis belle lurette, d'Église enseignante mais une secte conciliaire, je vous pose solennellement cette autre question :
    « OÙ EST LA SUCCESSION APOSTOLIQUE PUISQUE VOUS DITES Q’ELLE N’EXISTE ABSOLUMENT PLUS CHEZ LES “CONCILIAIRES”, PAS MÊME EN PUISSANCE ? »

Veuillez bien répondre positivement (non par d'autres questions), s'il vous plaît, aux deux questions.
Merci d'avance !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Jeu 10 Nov - 20:57

JP B a écrit :
Citation :

Ce n'est pas la super surexcitation de cet incompétent pas excellence se voulant plus dur que les durs de dur qui changera quelque chose ! clown ...

Tu ne sais pas, cher JP B, le plaisir que tu me fais de me traiter de clown.
J'ai toujours été un enfant terrible et encore maintenant mon épouse qui a eu 15 enfants reconnais que je suis toujours resté le plus polisson de tous mes enfants. Et puis je trouve cela merveilleux d'être clown. Quoi de plus merveilleux pour moi de savoir faire rire les enfants ou ceux qui ont eu la bonne idée de le rester. Je penserai que c'est une insulte de me dire que je suis un homme super sérieux. Cela me fait mourir de rire dans la religion catholique ! On a d'une part une spiritualité qui consiste à se mettre au-dessous de tous et l'on ne voudrait pas commencer par le commencement...c'est à dire par se prendre pour des p'tits rigolos.

Je reprends ton commentaire exposé ci-dessus :

Ah pour cela non, je sais que je ne suis pas prêt de changer quelque chose au demi-siècle de vrillage traditionaliste de la tête de JP B !
Sans doute que si j'étais plus doux, je le toucherais davantage mais parfois il faut accepter l'entêtement de son prochain afin que Dieu nous pardonne aussi pour cela ou pour d'autres choses !
Nous avons aussi à notre âge, j'ai le même âge que JP B, un problème de receptibilité. Est-ce que tu as su recevoir quelque chose de ton épouse et, à présent que tu as des fils dans l'âge mûr ? Est-ce que tu reçois quelque chose d'eux ? Même dans l'Evangile, on voit les ouvriers de la onzième heure devancer ceux de la première. Par conséquent, le temps n'est pas en notre faveur, ce sont seules les bonnes oeuvres qui le sont et de celle-ci, nous n'en sommes pas les juges ! La réceptibilité ! On a toujours quelque chose à recevoir de son prochain ! J-C lui-même nous demande d'imiter un régisseur malhonnête non de l'imiter dans sa malhonnêté mais dans son habileté. Vous voyez bien que le Maitre a beaucoup souffert et souffre encore de la bêtise de ses fidèles !

Quand je vois des jeunes comme les Vandevorde, Eric et Sandrine, qui viennent de si loin, qui n'ont rien appris de leurs parents, quand je vois comme ils ont grillé les étapes !
Le traditionalisme à la con de Marcel et de Guérard, ils n'ont pas mis longtemps pour voir que ce n'était qu'un faux catholicisme, qu'une supercherie de mauvais goût, alors que nous qui avons eu une éducation religieuse et catholique, on s'est laissé berné par ces agents rabatteurs de l'église conciliaire pendant des années et des années et chez Jean Paul ça continue tellement fort qu'on se demande s'il s'en sortira un jour !

Ah tiens, je vais m'exercer aux exploits de JP B.

J'ai devant moi un écran de PC.

Mais est-ce une écran matériellement ou formellement.
Je m'adresse à JP B, est-ce un homme matériellement ou formellement.
Cette homme est à la retraite mais est-il à la retraite formellement ou matériellement.
Ses enfants sont-ils matériellement ses enfants ou le sont-ils formellement.
Le pape est infaillible mais l'est-il matériellement ou formellement.
La Vierge Marie est immaculée dans sa Conception mais l'est-elle matériellement ou formellement.
Il y a trois Personnes en Dieu mais chacune de ces Personnes est matériellement ou formellement Dieu ?
JP B s'est fait baptisé mais est-il baptisé matériellement ou formellement.
Le Père Guérard est évêque mais est-il matériellement évêque ou l'est-il formellement.
Quand il a pondu sa thèse, il était sur la terre matériellement ou formellement ?
Et son consécrateur Thuc lorsqu'il a sorti toutes ses hérésies, ses bourdes et son syncrétisme au Concile était-il catholique matériellement ou formellement ?
Quand il a consacré dans la secte de Palmar des Troya et dans l'église vieille catholique de Shukart était-il catholique matériellement ou formellement..
Quand il a sorti les bêtise de sa déclaration de 1985 était-il catholique matériellement ou formellement.

Mieux que cela, Thuc n'a jamais rien pigé au pape matérialiter- formaliter alors lorsqu'il a consacré Guérard, l'a-t-il fait matériellement ou formellement ?
En effet, si l'on regarde le parcours de cet Ostrogot, Paul VI était parfois pas pape du tout et parfois le vrai pape bien formel puisqu'il a pris l'habitude après le concile de rentrer et de sortir de l'église conciliaire comme dans un moulin !
Ah bien sûr mon Jean Paul, tu vas nous dire que tu n'as rien à faire du parcours et de la doctrine de Thuc. La solution, ce ne peut être que la tienne. C'est Guérard et ses fils qui peuvent distinguer chez Thuc, ce qui est formellement de l'Eglise et ce qui n'est de l'Eglise que matériellement.

La clé, ou pluôt le passe-partout qui résout tous les problème, C'EST LA THESE !

Je répondrais sans tarder aux question de JP B de son post précédent...je n'avais pas la tête à cela ce soir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Ven 11 Nov - 7:02

Dans le message ci-dessus (reproduit ici avec, en rouge gras, mes remarques)
l'incompétent par excellence qui ne sait pas répondre aux simples questions qu'on lui pose, grossier de chez grossier, d'une mauvaise foi incroyable qui travestit la pensée d'autrui en déformant à l'extrême ce qu'on dit, a écrit:


JP B a écrit :

Citation :

Ce n'est pas la super surexcitation de cet incompétent pas excellence se voulant plus dur que les durs de dur qui changera quelque chose ! clown ...


Tu ne sais pas, cher JP B, le plaisir que tu me fais de me traiter de clown.
J'ai toujours été un enfant terrible et encore maintenant mon épouse qui a eu 15 enfants reconnais que je suis toujours resté le plus polisson de tous mes enfants. Et puis je trouve cela merveilleux d'être clown. Quoi de plus merveilleux pour moi de savoir faire rire les enfants ou ceux qui ont eu la bonne idée de le rester. Je penserai que c'est une insulte de me dire que je suis un homme super sérieux. Cela me fait mourir de rire dans la religion catholique ! On a d'une part une spiritualité qui consiste à se mettre au-dessous de tous et l'on ne voudrait pas commencer par le commencement...c'est à dire par se prendre pour des p'tits rigolos.
[Ce n'est certes pas de faire rire volontairement – ce qui est difficile – qui est regrettable : mais c'est de faire sourire involontairement, comme Gégé, de ses sottises ridicules]

Je reprends ton commentaire exposé ci-dessus :

Ah pour cela non, je sais que je ne suis pas prêt de changer quelque chose au demi-siècle de vrillage traditionaliste de la tête de JP B !
Sans doute que si j'étais plus doux, je le toucherais davantage mais parfois il faut accepter l'entêtement de son prochain afin que Dieu nous pardonne aussi pour cela ou pour d'autres choses !
Nous avons aussi à notre âge, j'ai le même âge que JP B, un problème de receptibilité. Est-ce que tu as su recevoir quelque chose de ton épouse et, à présent que tu as des fils dans l'âge mûr ? Est-ce que tu reçois quelque chose d'eux ? Même dans l'Evangile, on voit les ouvriers de la onzième heure devancer ceux de la première. Par conséquent, le temps n'est pas en notre faveur, ce sont seules les bonnes oeuvres qui le sont et de celle-ci, nous n'en sommes pas les juges ! La réceptibilité ! On a toujours quelque chose à recevoir de son prochain ! J-C lui-même nous demande d'imiter un régisseur malhonnête non de l'imiter dans sa malhonnêté mais dans son habileté. Vous voyez bien que le Maitre a beaucoup souffert et souffre encore de la bêtise de ses fidèles !

Quand je vois des jeunes comme les Vandevorde, Eric et Sandrine, qui viennent de si loin, qui n'ont rien appris de leurs parents, quand je vois comme ils ont grillé les étapes !
Le traditionalisme à la con de Marcel et de Guérard, ils n'ont pas mis longtemps pour voir que ce n'était qu'un faux catholicisme, qu'une supercherie de mauvais goût, alors que nous qui avons eu une éducation religieuse et catholique, on s'est laissé berné par ces agents rabatteurs de l'église conciliaire pendant des années et des années et chez Jean Paul ça continue tellement fort qu'on se demande s'il s'en sortira un jour !
[Souligné en grand, en gras ou/et d'un trait par JP B.]

Ah tiens, je vais m'exercer aux exploits de JP B.

J'ai devant moi un écran de PC.

Mais est-ce une écran matériellement ou formellement.
Je m'adresse à JP B, est-ce un homme matériellement ou formellement.
Cette homme est à la retraite mais est-il à la retraite formellement ou matériellement.
Ses enfants sont-ils matériellement ses enfants ou le sont-ils formellement.
Le pape est infaillible mais l'est-il matériellement ou formellement.
La Vierge Marie est immaculée dans sa Conception mais l'est-elle matériellement ou formellement.
Il y a trois Personnes en Dieu mais chacune de ces Personnes est matériellement ou formellement Dieu ?
JP B s'est fait baptisé mais est-il baptisé matériellement ou formellement.
Le Père Guérard est évêque mais est-il matériellement évêque ou l'est-il formellement.
Quand il a pondu sa thèse, il était sur la terre matériellement ou formellement ?
Et son consécrateur Thuc lorsqu'il a sorti toutes ses hérésies, ses bourdes et son syncrétisme au Concile était-il catholique matériellement ou formellement ?
Quand il a consacré dans la secte de Palmar des Troya et dans l'église vieille catholique de Shukart était-il catholique matériellement ou formellement..
Quand il a sorti les bêtise de sa déclaration de 1985 était-il catholique matériellement ou formellement.

Mieux que cela, Thuc n'a jamais rien pigé au pape matérialiter- formaliter alors lorsqu'il a consacré Guérard, l'a-t-il fait matériellement ou formellement ?
En effet, si l'on regarde le parcours de cet Ostrogot, Paul VI était parfois pas pape du tout et parfois le vrai pape bien formel puisqu'il a pris l'habitude après le concile de rentrer et de sortir de l'église conciliaire comme dans un moulin !
Ah bien sûr mon Jean Paul, tu vas nous dire que tu n'as rien à faire du parcours et de la doctrine de Thuc. La solution, ce ne peut être que la tienne. C'est Guérard et ses fils qui peuvent distinguer chez Thuc, ce qui est formellement de l'Eglise et ce qui n'est de l'Eglise que matériellement.

La clé, ou pluôt le passe-partout qui résout tous les problème, C'EST LA THESE !


[Ce qui est con, comme dit ce charretier, ce n'est pas le « traditionalisme à la con de Marcel et de Guérard » : c'est lui-même qui écrit tant de sottises et qui ignore ce texte de St Robert BELLARMIN : « [...] en créant le Pontife, les Cardinaux n'exercent pas leur autorité sur le Pontife, puisqu'il n'existe pas encore, mais sur la matière, c'est-à-dire, sur la personne qui est disposée par l'élection à recevoir de Dieu la forme du Pontificat. »]

Je répondrais sans tarder aux question de JP B de son post précédent...je n'avais pas la tête à cela ce soir !


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Incompétence CARACTÉRISÉE   Aujourd'hui à 22:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Incompétence CARACTÉRISÉE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» LA DEPRESSION NERVEUSE.
» Les fautes qualifiées - Cas pratique de droit pénal
» Changer l'Eglise: La transformer en démocratie?
» Dossier sur les caractéristiques des ovnis
» La Culture de la Mort,une caractéristique de notre société

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: