Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Mer 7 Déc - 9:57

JP B a écrit :



Citation :
Vous n'avez pas là, en Gérard, un honnête catholique : vous avez un pécheur public contre ses frères et surtout contre le Saint-Esprit !
Il faut absolument l'évacuer : je ne puis plus longtemps collaborer à un forum qui concerve un tel individu...
(C'est déjà la raison qui m'a poussé à me faire volontairement exclure du forum canadien où il sévit toujours !...)

Oui, je le concède, j'ai dit injustement que Saint Pierre avait pris "la décision " de se couper des chrétiens sortis du paganisme alors qu'en fait il n'a pas pris cette décision oralement en disant qu'il la prenait mais en agissant ...ce qui n'a pas empêcher que Saint Paul (inspiré par qui ? Mon JP B) lui a reproché très durement au point de le reprendre publiquement devant tous et en l'accusant "de ne pas avoir marché droit selon l'Evangile"

Si donc je dois être exclu de ce forum pour une telle fausse affirmation, j'en laisse la pleine liberté et responsabilité à l'administrateur...mais je doute...non je suis absolument certain qu'il ne doit pas avoir la même justice que JP B !

Pour la raison que tu donnes d'avoir été exclu de Te Deum, ne crois-tu pas qu'il faudrait mieux en demander la vraie raison à l'administration de Te Deum, elle-même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Mer 7 Déc - 10:09

Je me suis arrangé pour volontairement excéder Louis à cause de ta présence et de tes grossièretés conservées et restées non-corrigées !

En attendant, voici la conséquence de ta présence ici…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Jeu 8 Déc - 15:03

JP B a écrit :

Citation :
Je me suis arrangé pour volontairement excéder Louis à cause de ta présence et de tes grossièretés conservées et restées non-corrigées !

En attendant, voici la conséquence de ta présence ici…


Mais c'est pas possible ! Tu n'as donc rien d'autre à faire que d'essayer de me faire virer d'un forum dont tu as été toi-même foutu dehors !

Je croyais que tu aurais toujours quelque chose à dire vu la mitraillette que tu as en guise de bouche...ben finalement non !

Mais quand tu n'as plus rien à dire ...tu cours faire des bêtises...me faire un lit en portefeuille pour que je ne dise plus rentrer sur Te Deum !

Gamin !

Ton père n'a jamais dû te botter les fesses. Le mien sur ce sujet-là a fait copieusement son devoir et je le remercie tous les jours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Jeu 8 Déc - 21:46

Un charretier
a écrit:

[...]

Quand on est dans la merde et que des amis te disent que tu es dans la merde, il y deux manière d'en sortir :

Soit tu te sors de la merde et tu te nettoies
Soit tu es furieux que tes amis te disent que tu es dans le merde et tu cherches à les mettre dans la même merde que toi !

[...]

lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Jeu 8 Déc - 22:17

Le charretier Gégé :

Moi, charretier, cela me va très bien. Je n'ai pas de problème existentiel. Quand j'étais petit je gardais les vaches et à 15 ans je labourais la vigne de mon père avec mon cheval. Il était noir et extrêmement courageux, il suffisait donc de le calmer, de lui donner le pas pour ne pas l'essouffler et il réalisait un travail d'une qualité incroyable.

Alors si cela peut te faire plaisir que je sois charretier, je peux remplir de suite cette besogne....aucun soucis.
Oui en langage populaire on dit que l'on est dans la merde quand on se trouve dans une situation catastrophique et que l'on ne sait plus quoi faire.

Et en général, ceux qui utilisent cette expression, ne recherchent dans cette expression qu'une image frappante de la réalité...si c'est pour cela que l'on doit être maudit...alors je le suis.

modération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Ven 9 Déc - 0:33

Le charretier Gégé a écrit:

[...]
Oui en langage populaire on dit que l'on est dans la merde quand on se trouve dans une situation catastrophique et que l'on ne sait plus quoi faire.

Et en général, ceux qui utilisent cette expression, ne recherchent dans cette expression qu'une image frappante de la réalité...

[...]

C'est exactement pour cela que j'ai reproduit ceci
Citation :

[...]

Quand on est dans la merde et que des amis te disent que tu es dans la merde, il y deux manière d'en sortir :

Soit tu te sors de la merde et tu te nettoies
Soit tu es furieux que tes amis te disent que tu es dans le merde et tu cherches à les mettre dans la même merde que toi !

[...]

lol!

Car, ici
ledit charretier a écrit:

[...]

Mais c'est pas possible ! Tu n'as donc rien d'autre à faire que d'essayer de me faire virer d'un forum dont tu as été toi-même foutu dehors !

Je croyais que tu aurais toujours quelque chose à dire vu la mitraillette que tu as en guise de bouche...ben finalement non !

Mais quand tu n'as plus rien à dire ...tu cours faire des bêtises...me faire un lit en portefeuille pour que je ne dise plus rentrer sur Te Deum !

[...]

lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Ven 9 Déc - 10:59

Mon cher JP B

Mes propos que tu as supprimés étaient-ils aussi des propos de charretier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Ven 9 Déc - 18:50

Gérard a écrit:

Mon cher JP B

Mes propos que tu as supprimés étaient-ils aussi des propos de charretier ?

Absolument !
Car
Tiens, le second point ci-dessus est démontré ici par une copine à toi, dans les trois derniers § ! Laughing

Du reste, je t'avais prévenu que je n'accepterai plus rien de toi ; tu n'aurais donc rien dû poster dans mon coin...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Ven 9 Déc - 20:45

Je t'ai écrit:

Citation :
Mon cher JP B

Mes propos que tu as supprimés étaient-ils aussi des propos de charretier ?

Ce à quoi tu réponds

Citation :

Absolument !


Du fait que tu les a supprimés, personne ne peut en vérifier la vraie nature et c'est tout à ton avantage...n'est-ce pas !


Mais tu as une "amie" sur Te Deum qui, curieusement rejoint tes façons particulière d'agir :

En effet, je me suis permis d'encourager Sandrine dans sa démarche son désir de "réduire à néant cette fichue République". Je pense que l'administrateur de ce forum aurait partager mes louanges pour ce désir puisqu'il le partage profondément.

Voilà donc mes félicitations à Sandrine que je terminais par une simple question :

Citation :
Bravo Sandrine d'attendre une solution...c'est très consolant...il y en a tellement qui n'attendent RIEN DU TOUT et pour qui "tout va très bien, Madame la Marquise ", vous dites en effet :


Citation :
mais j'attends encore vos solutions pour réduire à néant cette fichue république à laquelle nous sommes obligés de nous soumettre au moins en partie !



C'est à moi de vous poser une autre question :

Dans le Concordat, il est exigé que dans toutes les églises de France la prière suivant soit dite :
Seigneur Sauvez la République, Seigneur Sauver les Consuls (les dirigeants de la République de cette époque)

Comment alors serait -il possible de "réduire à néant cette fichue république" dont vous payer chaque jour le lourd tribut matériel et surtout moral pour vous et particulièrement pour vos chers enfants...si vous devez être concordataire et que vous devez prier pour le maintien de la République même au cas où elle serait en passe de se casser la gueule toute seule ...

A mes félicitations à Sandrine qui se terminent par une SIMPLE question, Gabrielle me répond :

Citation :
Gérard

Pour ma part, je pense que ce sujet devrait être clos par Louis, notre administrateur.

Les phrases lapidaires, on se retrouvera au jour du jugement... ça ne marche pas avec moi...

Ces questions ont été débattues sur DJ et TD TOUTES les réponses furent données et rejetées par Gérard, que faire, on ne peut tout de même pas lui enfoncer dans la tête à coup de pioche.

Il reproche à JP. de s'obstiner dans la thèse, pourtant il fait la même chose dans SA thèse sur les papes et sur des lois qui engagent la morale.

C'est un triste spectacle de voir un homme qui se dit catholique foncer tête baissé dans le dénigrement des Pontifes... à se train là, on perd vite le nom de catholique et on devient membre de sa propre secte.

Ainsi, ici, sur Sedevacante, on me supprime mes propos sous le faux prétexte qu'ils sont ceux d'un charretier et sur Te Deum, on me casse pour avoir félicité Sandrine qui est la fée de ce forum et pour avoir posé une simple question à laquelle à laquelle ils sont incapables de me répondre, d'après leur logique, ne trouvant leur salut que dans le bannissement.

Voilà les faits, voilà les procédés...jugez-en vous même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Ven 9 Déc - 21:50

Un clown, dans le message ci-dessus, a écrit:

[...]

Ainsi, ici, sur Sedevacante, on me supprime mes propos sous le faux
 [sic ! Laughing ; menteur !...] prétexte qu'ils sont ceux d'un charretier et sur Te Deum, on me casse pour avoir félicité Sandrine qui est la fée de ce forum et pour avoir posé une simple question à laquelle à laquelle ils sont incapables de me répondre, d'après leur logique, ne trouvant leur salut que dans le bannissement.

Voilà les faits, voilà les procédés...jugez-en vous même ?
 [Tu dérailles, Gégé, ou quoi ? Pourquoi ce point d'interrogation à la fin de cette proposition impérative ? Laughing...]
Abstraction faite des observations en rouge gras dans cette citation, je te prête un mouchoir pour essuyer tes larmes ?

Un charretier
a écrit:

[...]

Quand on est dans la merde et que des amis te disent que tu es dans la merde, il y deux manière d'en sortir :

Soit tu te sors de la merde et tu te nettoies
Soit tu es furieux que tes amis te disent que tu es dans le merde et tu cherches à les mettre dans la même merde que toi !

[...]

lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Ven 9 Déc - 22:01

Cela dit, mon Gégé, voici la conséquence de ta présence qui perdure sur le présent forum, message qui aurait dû se trouver à la suite du dernier dans ce fil !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Sam 10 Déc - 0:17

JP B a écrit:
Cela dit, mon Gégé, voici la conséquence de ta présence qui perdure sur le présent forum, message qui aurait dû se trouver à la suite du dernier dans ce fil !...

Et si tu laissais les lecteurs tirer les conséquences de ma présence et de ta présence...ne crois-tu pas que ce serait préférable plutôt que de leur expliquer tout le mal qu'il doivent penser nécessairement de moi et qu'ils trouvent déjà exposé dans le titre que tu as donné à ton fil "menteur, faussaire, imposteur..." j'en passe et des meilleurs.

Pour ma part, je me demandes bien ce à quoi tu t'interdis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Sam 21 Jan - 17:51

Ce à quoi tu t’es autorisé hier soir et ce matin t’a valu la suppression du fil que tu avais créé sous cette rubrique !

« Ne jugez pas ET VOUS NE SEREZ PAS JUGÉS »...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Sam 28 Jan - 15:49

Celui qui juge tout le monde et même les Papes formaliter (c'est-à-dire véritables) comme le démontre la lecture attentive des messages suivants :parle, ici, de l'humilité (en jugeant qu'en parle mal... le Cardinal Merry del Val) Exclamation
Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Sam 28 Jan - 23:43

Pour la citation de Merry del val, Gabrielle n'a rien trouvé à redire et en précisant que c'était un "enseignement" entre guillemet et un un "enseignement" silencieux, elle a afficher le minimum de rigueur requis que n'a pas su respecter le Cardinal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Dim 29 Jan - 17:03

Gérard a écrit:

[...] elle a afficher
 [sic] le minimum de rigueur requis que n'a pas su respecter le Cardinal.

(Souligné par JP B.)

C. Q. F. D. Exclamation Laughing

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Dim 29 Jan - 18:24

JP B a écrit:
Gérard a écrit:

[...] elle a afficher
 [sic] le minimum de rigueur requis que n'a pas su respecter le Cardinal.

(Souligné par JP B.)

C. Q. F. D. Exclamation Laughing

Dans la religion indouiste, il y a la caste, des purs, la caste des intouchables !
C'est à croire que les cathos trados aient adopté cette religion où, de même, il y a les princes de l'Eglise qui sont intouchables, qui sont les purs, les hommes-Dieu,... jusqu'en leurs élucubrations les plus manifestes !


Dernière édition par Gérard le Dim 29 Jan - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Dim 29 Jan - 20:01

Où sont les « élucubrations les plus manifestes » du Cardinal Merry del Val quand il écrit, ainsi qu'il est rapporté ici,
Citation :
Considérez que l'Humilité est la base de la Sainte Famille. Dans l'Humilité de vos rapports de famille, vous pouvez arriver à avoir la paix. Notre-Seigneur a passé trente années de Sa Vie à enseigner l'Humilité des Vertus domestiques, pour en faire comprendre l'importance et mériter la grâce de l'imiter.
Question

Comme si le bon exemple de « l'Humilité des Vertus domestiques » n'était pas un “enseignement” propre à « en faire comprendre l'importance et mériter la grâce de l'imiter » Exclamation

N'est-ce pas plutôt Gérard, incapable de saisir le langage analogique, qui produit, encore et, hélas ! toujours, des « élucubrations les plus manifestes » ? clown... Laughing

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Dim 29 Jan - 22:19

Est-ce que "le langage analogique" ou le langage d'Anna pas logique ou encore le langage de Popol topologique de son topo illogique nous obligerait à croire que Jésus-Christ a passé 30 ans de sa vie à nous donner un enseignement et non pas un exemple et les trois dernière années de sa vie à se donner exclusivement en exemple...au point que l'Evangile ne serait pas sa doctrine mais seulement son exemple expliqué par les évangélistes ?

Si les ecclésiastiques sont bons même quand ils mettent tout à l'envers...alors pourquoi les manants ne pourraient pas en faire de même sans paraître ridicules.

Toujours la religion des purs et des impurs, des parfaits et des imparfaits...la religion de caste où tout est permis aux grands et tout interdit aux manants !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Dim 29 Jan - 23:16

Gérard a écrit:

Est-ce que "le langage analogique" ou le langage d'Anna pas logique ou encore le langage de Popol topologique de son topo illogique nous obligerait à croire que Jésus-Christ a passé 30 ans de sa vie à nous donner un enseignement et non pas un exemple et les trois dernière
 [sic] années de sa vie à se donner exclusivement en exemple...au point que l'Evangile ne serait pas sa doctrine mais seulement son exemple expliqué par les évangélistes ?

[...]

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Quel clown ! Rolling Eyes No

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Lun 30 Jan - 10:06

Tu as dit : "Clown"

On est toujours avec les purs, les intouchables d'un côté et les manants de l'autre. Cependant, relativisons, si les théologiens, les cardinaux (les seuls vrais, c'est à dire ceux qui ont existé avant Vatican II) n'ont pas, loin de là, été toujours parfaits, on n'a jamais vu parmi eux des clowns qui distinguent dans l'Eglise catholique, des papes formaliter et des papes materialiter.

Il aura fallu attendre les débiles de la tradouillerie pour nous sortir de telles inepties !

Une Eglise catholique qui n'enseigne pas la doctrine catholique
Une Eglise catholique qui est censé nous apporté le salut à condition qu'on fasse tout pour qu'elle cesse de nous enseigner l'erreur !
Une Eglise catholique qui a adopté comme culte une messe de Luther "valide"
Un vrai successeur de Pierre que l'on reconnait être un antéchrist
Un vrai pape qui n'a pas de juridiction
Un successeur de Pierre validement élu et ayant accepté sa charge qui se voit privé de toute juridiction parce qu'un génial théologien décrège qu'il est "incapable" d'exercer sa charge !
Une église catholique avec l'ancien et le nouveau Testament ...avec l'ancien et le nouveau rite et avec l'ancienne doctrine catholique et la nouvelle doctrine syncrétiste de Vatican II !
Une église qui fait fausse route en choisissant l'hérésie moderniste mais qui peut revenir au vrai catholicisme grâce à ses tradis !

Enfin, une église catholique dont son pape et ses évêques sont tous hérétiques mais qui devient catholique par le voeu débile selon lequel ce pape et ces évêques n'étant que pape et évêques visibles-materialiter cette visibilité ne changerait en rien l'Eglise catholique qui serait toujours :
Citation :
"notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, qui est traditionnelle (telle qu'avant Vatican II) et non moderniste"
...selon la proclamation de foi (pardon de foire) de l'auguste Bontemps ... quel vilain temps !

Ainsi, le Dai-Lama pourrait bien être et resté le chef de l'indouisme tibétain et être le seul pape visible-materialiter de l'église de ces cinglés de la théologie en ptit vélo à roulette sans que l'identité de l'Eglise catholique puisse en être le moins du monde affectée !

Et ce serait moi le clown pour ne pas avaler des CONNERIES pareilles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Lun 30 Jan - 16:42

Gérard a écrit:

Tu as dit : "Clown"

On est toujours avec les purs, les intouchables d'un côté et les manants de l'autre. Cependant, relativisons, si les théologiens, les cardinaux (les seuls vrais, c'est à dire ceux qui ont existé avant Vatican II) n'ont pas, loin de là, été toujours parfaits, on n'a jamais vu parmi eux des clowns qui distinguent dans l'Eglise catholique, des papes formaliter et des papes materialiter.

Il aura fallu attendre les débiles de la tradouillerie pour nous sortir de telles inepties !

Une Eglise catholique qui n'enseigne pas la doctrine catholique
Une Eglise catholique qui est censé nous apporté le salut à condition qu'on fasse tout pour qu'elle cesse de nous enseigner l'erreur !
Une Eglise catholique qui a adopté comme culte une messe de Luther "valide"
Un vrai successeur de Pierre que l'on reconnait
 [sic] être un antéchrist
Un vrai pape qui n'a pas de juridiction
Un successeur de Pierre validement élu et ayant accepté sa charge qui se voit privé de toute juridiction parce qu'un génial théologien décrège
 [sic] qu'il est "incapable" d'exercer sa charge !
Une église
 [sic] catholique avec l'ancien et le nouveau Testament ...avec l'ancien et le nouveau rite et avec l'ancienne doctrine catholique et la nouvelle doctrine syncrétiste de Vatican II !
Une église qui fait fausse route en choisissant l'hérésie moderniste mais qui peut revenir au vrai catholicisme grâce à ses tradis !

Enfin, une église
[sic] catholique dont son pape et ses évêques sont tous hérétiques mais qui devient catholique par le voeu débile selon lequel ce pape et ces évêques n'étant que pape et évêques visibles-materialiter cette visibilité ne changerait en rien l'Eglise catholique qui serait toujours :
Citation :
"notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, qui est traditionnelle (telle qu'avant Vatican II) et non moderniste"
...selon la proclamation de foi (pardon de foire) de l'auguste Bontemps ... quel vilain temps !

Ainsi, le Dai-Lama
 [sic] pourrait bien être et resté le chef de l'indouisme tibétain et être le seul pape visible-materialiter de l'église de ces cinglés de la théologie en ptit vélo à roulette sans que l'identité de l'Eglise catholique puisse en être le moins du monde affectée !

Et ce serait moi le clown pour ne pas avaler des CONNERIES pareilles !

J’ai dit “clown”, et toi, tu m’as plusieurs fois traité de con !

Tu parles d’“inepties” là où tu es incapable de distinguer entre la matière et la forme tel que, contrairement à ce que tu affirme mensongèrement, le Docteur de l’Église saint Robert BELLARMIN distingue lorsqu’il écrit : « En conséquence, en créant le Pontife, les Cardinaux n'exercent pas leur autorité sur le Pontife, puisqu'il n'existe pas encore, mais sur la matière, c'est-à-dire, sur la personne qui est disposée par l'élection à recevoir de Dieu la forme du Pontificat » ; là où tu es incapable de distinguer entre Succession apostolique “formelle” et “matérielle” ; entre ce qui est en puissance et ce qui est en acte ; etc. …
Comme je l’écrivais ici, nous sommes souvent toujours l'objet de la risée ridicule des ignares... No !

Les “CONNERIES”, comme tu dis, grossier personnage, dans ton dernier §, c’est toi qui les éructes dans ton énumération que je reprends ici pour en corriger les… “CONNERIES”, précisément :
Toutes ces affirmations sont pour nous entièrement fausses :
  • « Une Eglise catholique qui n'enseigne pas la doctrine catholique » car, pour nous, ce n’est pas l’Église Catholique qui enseigne les erreurs actuelles mais quelqu’un qui ne la représente pas, n’étant pas formellement Pape ;
  • « Une Eglise catholique qui a adopté comme culte une messe de Luther "valide" » car, pour nous, ce n’est primo pas l’Église Catholique « qui a adopté comme culte une messe de Luther » pour la raison énoncée ci-dessus, et, secondo, ce nouveau culte est pour nous invalide ! ;
  • « Un vrai successeur de Pierre que l'on reconnaît être un antéchrist » car, pour nous, l’“antéchrist” en question n’est précisément pas « Un vrai successeur de Pierre », du moins pas en acte si tant est qu’il le soit en puissance ;
  • « Un vrai pape qui n'a pas de juridiction » car, pour nous, il n’y a actuellement pas de vrai Pape ; en conséquence, celui qui, actuellement se présente tel, ne saurait en effet avoir de juridiction formelle ;
  • « Un successeur de Pierre validement élu et ayant accepté sa charge qui se voit privé de toute juridiction parce qu'un génial théologien décrète qu'il est "incapable" d'exercer sa charge » car, pour nous, primo, les élus des conclaves depuis le conciliabule Vatican II n’ont jamais accepté la charge de paître le troupeau du Seigneur, de le sanctifier et de confirmer leurs frères dans la Foi (peut-être que pour toi, clown, si, ils ont parfaitement accepté cette charge Laughing ) et secondo, s’ils sont privés de Juridiction, ce n’est pas « parce qu'un génial théologien décrète qu'il[s sont] "incapable[s]" d'exercer [leur] charge » mais parce que leurs actes montrent qu’ils ne veulent pas exercer la charge de paître le troupeau du Seigneur, de le sanctifier et de confirmer leurs frères dans la Foi. En conséquence, ils ne sont pas de véritables successeurs de Pierre ;
  • « Une Eglise catholique avec ... l'ancien et le nouveau rite et avec l'ancienne doctrine catholique et la nouvelle doctrine syncrétiste de VaticanII » car, pour nous, le nouveau rite et « la nouvelle doctrine syncrétiste de Vatican II » ne sont, ne proviennent pas de l’Église Catholique mais de quelqu’un qui ne la représente pas, n’étant pas formellement Pape ;
  • « Une Eglise qui fait fausse route en choisissant l'hérésie moderniste […] » car, pour nous, ce n’est pas l’Église Catholique « qui fait fausse route en choisissant l'hérésie moderniste » mais quelqu’un qui ne la représente pas, n’étant pas formellement Pape ;

  • « Enfin, une Eglise catholique dont le pape et les évêques sont tous hérétiques mais qui devient catholique par le vœu débile selon lequel ce pape et ces évêques n'étant pape et évêques que visibles-materialiter cette visibilité ne changerait en rien l'Eglise catholique […] » Question Question Question
    Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

    Quel clown ! Rolling Eyes No

    Voilà bien le genre d’argument complètement débile et incompréhensible, non un raisonnement intelligible mais un résonnement de cloche, que toi seul es capable de pondre Exclamation
    Notons quand même en passant que ce n’est que toi, du haut de ta très grande Autorité personnelle, qui proclames ces “papes” et “évêques”, qui sont effectivement dans l’hérésie au moins matérielle, formellement hérétiques, en vertu (si l’on peut dire) de ton manque de distinction habituel entre, d’une part l’hérésie matérielle et l’hérésie formelle aux yeux de Dieu, et d’autre part entre l’hérésie formelle aux yeux de Dieu et l’hérésie formelle aux yeux de l’Église. Ce faisant, tu usurpes l’Autorité dans l’Église et tombes ainsi dans le schisme !…

Au demeurant, ta nullité doublée de ton obstination maladive, et surtout tes grossièretés, m’interdisent dorénavant de répondre à tes… “CONNERIES” !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Jeu 2 Fév - 21:36

Tu dis pompeusement à la seconde personne du pluiriel :

Citation :
"... pour nous, ce n’est pas l’Église Catholique qui enseigne les erreurs actuelles mais quelqu’un qui ne la représente pas, n’étant pas formellement Pape ;
"...pour nous, ce n’est primo pas l’Église Catholique « qui a adopté comme culte une messe de Luther » pour la raison énoncée ci-dessus, et, secondo, ce nouveau culte est pour nous invalide ! ;
"...pour nous, l’“antéchrist” en question n’est précisément pas « Un vrai successeur de Pierre », du moins pas en acte si tant est qu’il le soit en puissance ;
"..... pour nous, primo, les élus des conclaves depuis le conciliabule Vatican II n’ont jamais accepté la charge de paître le troupeau du Seigneur, de le sanctifier et de confirmer leurs frères dans la Foi (peut-être que pour toi, clown, si, ils ont parfaitement accepté cette charge Laughing ) et secondo, s’ils sont privés de Juridiction, ce n’est pas « parce qu'un génial théologien décrète qu'il[s sont] "incapable[s]" d'exercer [leur] charge » mais parce que leurs actes montrent qu’ils ne veulent pas exercer la charge de paître le troupeau du Seigneur, de le sanctifier et de confirmer leurs frères dans la Foi. En conséquence, ils ne sont pas de véritables successeurs de Pierre ;
"....pour nous, le nouveau rite et « la nouvelle doctrine syncrétiste de Vatican II » ne sont, ne proviennent pas de l’Église Catholique mais de quelqu’un qui ne la représente pas, n’étant pas formellement Pape ;
«....pour nous, ce n’est pas l’Église Catholique « qui fait fausse route en choisissant l'hérésie moderniste » mais quelqu’un qui ne la représente pas, n’étant pas formellement Pape ;
Mais arrête de te donner de l'importance en laissant croire que les autres parlent par ta bouche. Ne prends pas ton cas pour une généralité. Un de tes évêques, Mgr Lefebvre et 4 de ses successeurs que tu reconnais être catholique refusent cette distinction (non pas la distinction entre matière et forme que tu voudrais que je sois incapable de comprendre) de croire qu'il pourrait avoir un pape qui ne le soit que sous le rapport matériel et non sous le rapport formel.
D'autre part, tu t'es permis seul, d'étendre la c... de la matière et de la forme que Le Dominicain Guérard a fait passer de l'abstrait à la réalité d'un pape à l'Eglise qui, par ta seule extension est devenue, de même double "église matérielle " " Eglise formelle" et qui peut être selon le moment de ta considération soit matérielle seulement soit matérielle et formelle. Or, tu n'as pas à mettre des beaux "Nous" pontifiants pour cette extension puisque c'est toi seul qui en est l'auteur.
Mais jouons un peu puisque je ne vais pas me prendre au sérieux en ajoutant une extension à ta propre extension.
Et si JP B n'existait que matériellement, qu'il n'ai pas d'âme que devrait-on faire de ta carcasse ?
S'amuser à lui balancer des tomates pourries par la gueule ?


Ne te dégonfle pas...même si tu avais raison tout seul, tu n'aurais pas besoin d'une clique pour soutenir tes opinions !

Je te répète avec ta c... de rendre possible non pas dans l'abstrait mais dans le réel la matière sans la forme est une C... et rien de plus et même une c... qui te permet à toi et à tes ... de dire que c'est pas le pape quand tu veux que ce ne soit pas le pape et de dire 3 secondes après que c'est quand même le pape puisque l'Eglise ne peut pas en avoir un autre!
Ta même c... en ce sens que tu nous prends tous pour des couillons te permets de même d'affirmer que c'est l'Eglise quand cela te convient que ce soit l'Eglise et 2 secondes après de dire que ce n'est pas l'Eglise quand cela te convient de ne plus affirmer que c'est l'Eglise.
Tu nous fait croire que tu en a marre de continuer la polémique avec toi mais ce sont tous tes adversaires qui sont complètement gavés comme l'ont été TOUS les membre de Te Deum. Tomber sur JP B, c'est tomber sur la mauvaise foi, sur la dialectique incarnées !
Tu crois esquiver ainsi glorieusement tous les coups par ta dialectique mais tu ne fais que de glorifier ta tête à claques qui s'en prend plusieurs pairs à la fois ...chaque fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Jeu 2 Fév - 22:01

Un grossier personnage a écrit:

Tu dis pompeusement à la seconde personne du pluiriel [sic] [...]

Cet inculte, malgré qu'il soit cultivateur, mais plus charretier que cultivé, ne connaît pas le pluriel de politesse à l'égard des lecteurs ! Laughing...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Jeu 2 Fév - 22:33

Cela dit,
le même grossier personnage a écrit:

[...]

[...] Un de tes évêques, Marcel et 4 de ses successeurs que tu reconnais être catholique
 [sic] refusent cette distinction [...]

Inculte, vous dis-je ! Laughing


Toujours le même grossier personnage a écrit:

[...]
D'autre part, tu t'es permis seul, d'étendre la connerie de la matière et de la forme que Le Dominicain Guérard a fait passer de l'abstrait à la réalité d'un pape à l'Eglise qui, par ta seule extension est devenue, de même double "église matérielle " " Eglise formelle" et qui peut être selon le moment de ta considération soit matérielle seulement soit matérielle et formelle. [...]

Il s'agit d'une pure calomnie : jamais, nulle part, il a été parlé d'une « "église matérielle " " Eglise formelle" » ! Ou, sinon, il faut donner les références...


Encore, le même grossier personnage a écrit:

[...]
Et si JP B n'existait que matériellement, qu'il n'ai
 [sic] pas d'âme que devrait-on faire de ta [sic] carcasse ?
S'amuser à lui balancer des tomates pourries par la gueule ?

[...]

C'est sans doute en tous points ce qui arrivera à ce triste individu et à sa carcasse quand il quittera ce bas monde !... Laughing


Cet inculte, grossier comme un charretier, encore a écrit:

[...]
Tu nous fait
 [sic] croire que tu en a [sic] marre de continuer la polémique avec toi [sic Laughing ] mais ce sont tous tes adversaires qui sont complètement gavés comme l'ont été TOUS les membre [sic] de Te Deum. [...]

Sans autre commentaire ! lol! Laughing...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Ven 3 Fév - 0:13

La bonté de l'Admin. lui a fait corriger ce paragraphe de notre grossier personnage
Citation :

Je te répète avec ta connerie
 [sic] de rendre possible non pas dans l'abstrait mais dans le réel la matière sans la forme est une CONNERIE [sic] et rien de plus et même une couillonnade [sic] qui te permet à toi et à tes flingués [sic] de pairs de dire que c'est pas le pape quand tu veux que ce ne soit pas le pape et de dire 3 secondes après que c'est quand même le pape puisque l'Eglise ne peut pas en avoir un autre!
Il faut revenir sur la fin de cet §, « puisque l'Eglise ne peut pas en avoir un autre », car il est faux de dire, et surtout de prétendre que nous aurions dit, que l’Église ne peut pas se donner, aujourd'hui même si elle et Dieu le veulent, un véritable Pape :
Il suffit qu’un membre de l’Église enseignante (non pas un charretier du bled paumé qu’est Romagnon) constate que le clown pernicieux actuellement assis sur le Siège Apostolique n’est pas Pape en raison de sa pertinacité dans ses erreurs voire hérésies pour que, non seulement ce dernier ne soit plus même « “pape” en puissance » (materialiter), mais pour qu’il soit procédé à un nouveau conclave capable d’élire, si Dieu veut, un véritable Pape (formaliter) qui condamne les erreurs du conciliabule vaticandeux et de ceux qui s’y rattachent, et qui supprime les prétendus nouveaux rites qui n’ont rien de catholique.

Cela dit, Gérard ne répond toujours pas à cette question cruciale qu’il devrait bien se poser et que nous lui avons déjà posée maintes et maintes fois sans obtenir de réponse autre que celles de perpétuels défilements (elle contredit par trop sa position non-catholique qu’il serait obligé de reconsidérer et de modifier en conséquence parce qu’elle fait fi de l’Apostolicité de l’Église !…), savoir :

« Où est la succession apostolique puisqu’il dit qu’elle n’existe absolument plus chez les “conciliaires”, PAS MÊME EN PUISSANCE ? »

Hein, OÙ EST-ELLE ?


Il faut répondre, positivement (non par d’autres questions ou/et des messages de dérobade selon cette détestable habitude qui consiste à dire « elle n’est pas là ou/ni pas ici »... Mais on peut légitimement distinguer, conformément à ce qu’en disent les théologiens qualifiés dont un saint Docteur de l’Église, entre la succession apostolique seulement matérielle et la succession apostolique formelle...).

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Ven 3 Fév - 9:00

JP B tu poses ici la question et tu donnes ta réponse :

Citation :
« Où est la succession apostolique puisqu’il dit qu’elle n’existe absolument plus chez les “conciliaires”, PAS MÊME EN PUISSANCE ? »
Hein, OÙ EST-ELLE ?
En effet, c'est clair que dans cette question que tu poses, tu affirmes que la succession apostolique est en puissance CHEZ LES CONCILIAIRES !
C'est pourquoi quand je dis que pour toi et tes pairs l'église conciliaire est l'Eglise catholique, je ne dis que la vériité. En effet, si l'église conciliaire a UN SEUL droit Divin, elle est l'Eglise catholique.

Où as-tu vu qu'une fausse église pouvait avoir des droits divins. D'autre part si une église a le droit divin que tu lui reconnais, c'est à dire d'avoir EN PUISSANCE la succession apostolique, c'est que non seulement cette église est l'Eglise catholique mais ce qu'elle a en puissance, elle l'a également en droit et en acte parce que en aucune manière, ce ne peut être un larbin comme toi qui peut lui refuser en acte et en droit ce qu'elle a, de soi, en puissance.

Et donc, tu veux faire l'imbécile comme si je n'avais pas répondu mille fois et clairement à ta question :

Je réponds : NON, l'église conciliaire n'a pas la succession apostolique ni en puissance ni en acte car si elle l'avait en puissance, elle l'aurait en acte. Non l'église conciliaire n'a pas la succession apostolique en puissance, car si elle l'avait ce serait le Siège de l'Antechrist lui-même qui aurait cette succession apostolique en puissance.

Qui de toi ou de la Vierge Marie à la Salette a raison ?:

La Vierge Marie vient sur la terre à La Salette pour nous dire :
Citation :

"Rome perdra la foi ET deviendra [par là-même] le Siège de l'Antechrist"

Et contre cette affirmation venue tout droit du Ciel, des rebelles nous affirment, forts de leur supériorité intellectuelle :

Citation :
OUI, Rome a bien perdu la foi, mais la Vierge Marie n'a pas prévu qu'il pouvait y avoir un pape et une église materialiter et qu'avec cette distinction évidente... incomprise par son absence de culture contemporaine...elle n'a pas pu COMPRENDRE ce que nous avons compris, c'est à dire que Rome, même ayant perdu la foi, reste, au moins matérielement et peut-être plus si elle devient meilleure par nos soins, LE SIEGE DU BIENHEUREUX PIERRE.
En accordant la succession apostolique à l'église conciliaire, nous avouons nous-mêmes que ce ne pourra être qu'elle et elle seule qui ELIRA le nouveau pape, elle seule qui est en droit de se donner un nouveau pape à qui nous donnerons la juridiction que nous refusons au pape actuel soi-disant parce qu'il n'a pas la foi. Cependant, ce nouveau pape à qui nous donneront la juridiction pourra de même que l'actuel, enseigner une nouvelle doctrine hétérodoxe et alors nous prendrons à nouveau, nous les simples fidèles, les mesures nécéssaires pour déclarer ce nouveau pape "pape materialiter" et seulement materialiter.

Voilà ce qu'est TON EGLISE ! UN CIRQUE dirigé par les spectateurs insatisfaits des clowns qui animent le cirque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Ven 3 Fév - 10:54

Le présent fil porte bien son titre : « Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur ».

En effet, quand je parle des “conciliaires”, c'est-à-dire des gens qui, tout en restant dans le corps de l’Église catholique (si ce n'est avec son âme) pour n'en être pas chassés par l'Autorité ou ne pas s'être déclarés eux-mêmes non-catholiques, cet imposteur voudrait que je parle de « l'église conciliaire » comme il écrit, laquelle n'existe pas en droit.
[Si lesdits “conciliaires” n'appartiennent plus au corps de l’Église catholique, ce n'est pas parce qu'ils appartiennent à une « église conciliaire » qui n'existe que dans l'esprit de ce faussaire, c'est bien plutôt parce qu'ils appartiennnent – ce qui reste à prouver sérieusement – à quelque(s) loge(s) maçonnique(s).]

Et qui parle de « droits divins » (en acte, s'entend : « elle l'a également en droit et en acte », c'est-à-dire formellement contrairement à ce qu'en peuvent dire les théologiens qualifiés dont un saint Docteur de l’Église) quand je ne parle que de “PUISSANCE”, sinon un faussaire qui déforme et contrefait la pensée d'autrui après avoir introduit le fourvoiement, la duperie, dénoncé ci-dessus ? !...

Rosalmonte, dans ce message, a parfaitement répondu, lui.
Citation :


[...]

A mon humble et tout personnel avis, la succession apostolique se trouve en puissance dans des evêques validement consacrés, qui, lors de la prédication d'Hénoch et d'Elie, se convertiront, et seront envoyés par ces deux Prophètes en mission. Car il nous est dit qu'ils viendront, et d'Elie, qu'il restaurera toute chose. Toute chose, je pense à une restauration, un relèvement de la hiérarchie. Cela ne ferait pas une autre Eglise, car l'apostolicité serait maintenue, après une période de sommeil.

Du reste, c'est Dom de Monléon et Cornelius, ainsi que les Pères et Docteurs, qui disent clairement qu'un nombre d'âmes relativement grand se convertira à la prédication des deux Prophètes, et il est fait mention chez D.deM d'Evêques soumis à Hénoch et à Elie... Il est possible donc que certains vrais évêques, perdus dans l'erreur, reviennent à la foi grâce aux deux Candélabres, [...]


Par ailleurs, pour ma part je n'ai pas l'outrecuidance de me faire l'interprète des paroles de la Très Sainte Vierge comme le fait ce menteur de Gérard qui ramène un texte dont il ne donne aucune référence ( Suspect ...), car cela n'appartient pas à la Foi contrairement à la théologie catholique !
Les apparitions et révélations privées, en effet, aussi respectables soient-elles, reconnues et acceptées, par la Sainte Église, ne sont jamais de Foi contrairement à sa doctrine énoncée dans sa théologie...

Notons encore que cet excité qui voudrait à tout prix que l'Église enseignante soit morte ne répond aucunement à cette question cruciale :

Où est, pour lui, la succession apostolique ?

Hein, OÙ EST-ELLE ?

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard
Baptisé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Ven 3 Fév - 14:00

Bonjour,

Je suis d'accord, EN PARTIE, avec Rosalmonte qui nous dit que d'Elie et Ench nous viendra l'apostolicité. Il est dit en effet qu'Elie et Enoch "ENSEIGNERONT" cela suffit pour pouvoir affirmer qu'ils seront L'Eglise enseignante.

Rosamonte ajoute que certains évêques conciliaires se convertiront et feront alors partie de cette église enseignante. Il rejoint en ceci le Père Barbara (encore un fumiste qui affirmait que ceux qui n'ont pas adopté la thèse...c'est parce qu'il ne l'ont pas comprise) qui affirmait que CERTAINS évêques conciliaires qui avaient adopté, parfaitement irrepentis, le concile Vatican II et la réforme liturgique de 1968 étaient "encore catholiques dans leur coeur" (on peut se demander si Barbara était encore catholique dans le bout de son orteille gauche !) .

Le très gentil Rosalmonte s'est fait enzinsé comme JP B s'est fait guérardisé. Or Si les très honorables Lefèbvre et Guérard sont catholiques, leurs papes et tous les évêques de leurs papes ainsi que leur église conciliaire le sont aussi...bien que Zins accorde la catholicité exclusivement à Son éminentissime qui l'a ordonné Diacre et que JP B accorde la catholicité à tous les deux éminentissimes Lefèbvre et Guérard...leur opposition apparente s'annule dans le fait que tous deux reconnaissent des écclésiastiques de l'église conciliaire comme catholiques. En effet si un évêque appartenant à l'église anglicane peut être catholique en maintenant cette appartenance, c'est que l'église anglicane EST L'Eglise catholique.

J'ajoute, que si Dieu nous a réservé Elie et Henoch pour continuer l'Eglise enseignante, c'est qu'il a dû prévoir que la voie habituelle que nous avons connue jusqu'à Pie XII ne pourrait pas se faire...sinon il faudrait expliquer pourquoi, il donne à ces deux personnages mystérieux le pouvoir de continuer l'apostolicité...Ils enseigneront donc ils seront l'Eglise enseignante... Pourquoi Dieu nous a-t-il réservé cette source apostolique extérieure et...mystérieuse ?

Je vois que JP B ne veux pas retenir comme sérieux le message de la Vierge à la Salette. Mais comme la Vierge Marie, n'a jamais rien fait sans l'Eglise, elle a pris soin que sa prophétie soit confirmée INFAILLIBLEMENT (de cela JP ne peut tenir compte, puisque actuellement il croit à une église et à un pape privés par lui de l'infaillibilité)
En effet, Léon XIII confirme infailliblement le message de la VIerge à La Salette :
Citation :
"Là [à Rome]où fut institué le Siège du Bienheureux Pierre, Là [Dans ce même lieu à Rome], ils ont posé le Trône de leur abomination dans l'impiété "

Quelle différence entre la prophétie de la Vierge à la Salette qui nous dit :
"Rome perdra la foi et deviendra le SIège de l'Antechrist"

Il est vrai que JP B ne balance pas un instant entre la doctrine guérardienne qu'il adore et la doctrine commune de la Vierge Marie et de l'Eglise dont il ne veut plus puisqu'elle renverse de fond en comble sa doctrine adorée !

Saint Paul nous a déjà prévenu que si Lui-même ou même un ange du Ciel enseignait un autre évangile on devrai le considérer anathème hors de l'Eglise.

La Vierge Marie et Léon XIII dans le même esprit et la même ligne de Conduite nous avertissent que Lorsque ROme perdra la foi, ce ne sera plus le SIège de Pierre mais "Le Règne de l'Antechrist" "Le Trône de leur abomination dans l'impiété " mais surtout pas le Siège du Bienheureux Pierre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Ven 3 Fév - 14:24


Où est aujourd'hui la succession apostolique ?

Hein, OÙ EST-ELLE ?

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur   Aujourd'hui à 20:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Le juge des Papes formaliter : menteur, faussaire, imposteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lobsang Rampa l'imposteur !
» On ne juge pas le Pape
» Prophéties de Papes
» "Ne juge pas, et tu ne seras pas jugé"
» PROPHETIES DE PAPES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: