Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sur quoi se base-t-on pour dire Ratzinger hérétique FORMEL ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
JP B
Baptisé
avatar

Nombre de messages : 4832
Age : 71
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Sur quoi se base-t-on pour dire Ratzinger hérétique FORMEL ?   Ven 9 Déc - 18:13

Quelqu’un a écrit:

http://foicatholique.cultureforum.net/t4141-sur-quoi-se-base-t-on-pour-dire-ratzinger-heretique-formel#33378

Et pour François ?

S'il venait à " Canoniser " Luther, lequel a été quand même soigneusement excommunié par l'Eglise Catholique, et sa doctrine déclarée hérétique. Parce que c'est le Lutheranisme qui, avant le protestantisme, a été condamné.
Si donc François réhabilite ceux que l'Eglise Catholique a officiellement condamné: comment pourrons nous considérer ce geste ?


Il a été répondu (réponse en partie reproduite et aménagée dans le post ci-dessus)
Citation :

Comment pourrons nous considérer ce geste ?
Exactement comme absolument tous les autres de ce clown qui n’est pas (formellement) Pape et dont absolument TOUS les actes (hormis ceux qui ressortissent au droit purement ecclésiastique [i.e. humain] comme le nomination des électeurs du Pape) n’ont AUCUNE VALEUR : un geste non-catholique c’est-à-dire un geste hérétique !

(Cela ne veut pas dire qu’il soit lui même personnellement hérétique au for externe [même si au for interne, donc devant Dieu, il l’est réellement – mais nous n’en pouvons rien dire car seul Dieu sonde les reins et les cœurs, c’est-à-dire juge au for interne] parce que, comme il a été démontrer hier dans ce post [http://foicatholique.cultureforum.net/t4141-sur-quoi-se-base-t-on-pour-dire-ratzinger-heretique-formel#33378], pour que quelqu’un qui ait autorité [et non le premier quidam venu] puisse le déclarer hérétique au for externe, il est nécessaire d’établir son opiniâtreté [i.e. qu’il soit “pertinaciter” au sens du Canon 1325, § 2 : http://www.catho.org/9.php?d=bpu#cf] laquelle ne peut être établie, précisément, que par la non-résipiscence à la suite de la réception de la (ou des) monition(s) requise(s) par le Canon 2314, § 1, 2° et 3° [http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l5.html#_Toc509674887] conformément au Canon 2143 [http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l4.html#_Toc509674855]. Il ne faut en effet pas confondre l’hérésie des actes, paroles, attitude, etc., et l’hérésie formelle des personnes qui, avec ces actes, paroles, attitude, etc., hérétiques en eux-mêmes, peuvent n’être – ces personnes – hérétiques que matériellement. C’est pourquoi ceux qui les jugent formellement hérétiques, au mieux usurpent l’autorité de Juridiction qu’ils n’ont pas et, au pire, jugeant ces personnes en elles-mêmes [i.e. au for interne] prennent la place de Dieu Lui-même !…)

Il faut remarquer que si Bergoglio est formellement hérétique (au for externe), alors il est totalement exclu de l’Église aux termes du Canon 2314, § 1, 1° (http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l5.html#_Toc509674887) et, aux termes du Canon 188, 4° (http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l2.html#_Toc509674436) il a alors totalement perdu toute charge, même sa désignation à devenir Pape (i.e. « “pape” materialiter ») s’il a formellement apostasié c’est-à-dire s’il a expressément déclaré renoncer « totalement à la foi chrétienne » (« a fide christiana totaliter recedit » aux termes du Canon 1325, § 2 [http://www.catho.org/9.php?d=bpu#cf] déjà cité plus haut), mais alors se pose encore et toujours la question de l’Apostolicité par la succession apostolique qui, si cette situation existe maintenant depuis plus de 50 ans, serait ainsi rompue…
Grave question de Foi !…


À cela il faut ajouter ceci :
Absolument TOUS les actes (hormis ceux qui ressortissent au droit purement ecclésiastique [i.e. humain] comme le nomination des électeurs du Pape) tant de Bergoglio que de tous ses prédécesseurs vaticandeux dont l’actuelle “canonisation” (et non “Canonisation”) de Luther n’est que la conséquence LOGIQUE ET INÉVITABLE de leur doctrine vaticandeuse, et que de tous ses futurs successeurs vaticandeux, n’ont AUCUNE VALEUR tant que n’est pas enlevé l’“obex” (l’obstacle) qui consiste à préférer les erreurs modernistes à la sainte doctrine catholique et qui, de ce fait, les empêche de recevoir de Dieu la forme du Pontificat.
Que cet “obex” soit enlevé, autrement dit que Bergoglio lui-même qui, aujourd’hui baigne dans l’hérésie (au moins matérielle et en tout cas non formelle au for externe) ou l’un de ses éventuels successeurs, se convertisse réellement à la Foi catholique, et il est indéniable qu’étant alors véritablement catholique et appartenant – non seulement au corps seul comme de nos jours mais également à l’âme – de l’Église, plus rien ne s’opposera à sa réception de la part de Dieu de la forme du Pontificat si les électeurs du Pape le considèrent toujours comme légitimement désigné.
Car ce ne sont que les électeurs du Pape (i.e. les cardinaux) qu’ils soient Prêtres ou, comme le Cardinal Mazarin, ne le soient pas (cela relève du pouvoir d’Ordre et non de celui de Juridiction, ce dernier déterminant seul les électeurs du Pape), qui seuls sont habilités à dire qui est Pape et qui ne l’est pas.


Que ceux qui n’admettent pas cela, les sédévacantistes complets tel un Édouard-Marie LAUGIER par exemple ou encore un Gérard LAURENÇON, un Calamity.Mortiferous.Integral., un charlot alias Pierre LEGRAND ou ceux du Forum “Tenu par les Dames”, qui affirment que les élus des conclaves depuis le conciliabule vaticandeux ne sauraient être papes d’aucune manière, pas même en puissance, convoquent un “conclave” pour élire un Pape à leur goût afin d’assurer la permanence de la succession apostolique (et par là, l’Apostolicité de l’Église) et nous finirons enfin par les prendre au sérieux ! 

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sur quoi se base-t-on pour dire Ratzinger hérétique FORMEL ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Chapelet pour dire: me voici
» juste pour dire quelques mots au sujet des réveillons en ce qui me conserne!!
» Une petite M45 pour dire bonjour
» Texte pour dire son refus de participer à la validation du socle commun, des idées?
» Vocabulaire de base - 83 pages (pour débutant)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: