Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Lun 25 Juin - 0:33

Un ignare, incompétent, incapable de distinguer entre le droit à l’obéissance dans le silence respectueux d’une part et l’infaillibilité d’autre part (voir ce message), en un mot, un borné (au sens, à la fois de limité et d’obsédé : attaché à une borne…) voudrait (dans celui-ci) juger, non pas qu’un simple quidam, mais,
Citation :
[...] qu un pape dans le gouvernement de l Eglise s il a bien sur [sic] grace [sic] d Etat [sic] n est pas infaillible[...]
Exclamation (Je ne relève pas les apostrophes manquantes et remplacées par des espaces…)


Que pense son ami LHR de ce qu’un simple quidam juge qu’un Pape n’aurait pas autorité en matière politique ?
Car je connais LHR, et si je ne suis pas toujours d’accord avec lui sur plusieurs questions, je sais pertinemment que sur celle-ci, il tient une position intégralement catholique qui ne correspond aucunement à celle d’un Gérard Laurençon ou d’un EML Leod…
J’ai lu, apprécié, diffusé gratuitement dans ma famille et recommandé à mes amis, son livre « Vrais et faux principes et maîtres » dans lequel il expose et défend une position contraire à celle de ces anticléricaux indécrottables qui prétendent montrer « qu’un [ou plusieurs] Pape[s] dans le gouvernement de l’Eglise, s’il a [s’ils ont] bien sûr grâce d’état, n’est [ne sont] pas infaillible[s] » !

Et nous lisons bien : « un pape dans le gouvernement de l’Eglise […] n’est pas infaillible » !
Proposition HÉRÉTIQUE !

Elle fait mentir Notre-Seigneur qui a dit (St Matt., XXVIII) à Ses Apôtres : « 19 Allez donc, et instruisez* tous les peuples ; les baptisant au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit ** ; 20 et leur apprenant à observer toutes les choses que je vous ai commandées***. Et assurez-vous que je serai toujours avec vous jusqu’à la consommation des siècles. » (Souligné par JP B.)
* : C’est là le Magistère d’enseignement, le pouvoir magistériel.
** : Voici le pouvoir d’Ordre, de sanctification.
*** : Pouvoir de Juridiction, de commandement, c’est-à-dire de “gouvernement” !…
(Cf. Cahiers de Cassiciacum N° 2 (novembre 1979), p. 85, § 1, et supplément au N° 5 (octobre 1980), p. 14 infra.)

Et à ce triple pouvoir, « dans […] l’Eglise » est attachée, pour le Souverain Pontife (en la personne du Bienheureux Pierre à qui Notre-Seigneur a dit « tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans le ciel », et à qui Il a commandé de paître tout le troupeau, agneaux et brebis) le charisme de l’infaillibilité en raison du fait que, « jusqu’à la consommation des siècles », Jésus est « toujours » avec les successeurs (formaliter) de Ses Apôtres.

EML Leod, avec Gérard Laurençon, VOUS ÊTES DANS L’HÉRÉSIE !
(je ne précise pas laquelle : puisque vous n’admettez ni l’un ni l’autre la distinction entre ce qui uniquement matériel et ce qui est formel, cela est inutile…)



En réponse à cela, ici,
EML Leod a écrit:

Ce qui est génial c'est de voir que je suis dans l'hérésie mais pas la canaille renégat ratzinger.

Faut il continuer à répondre à vos messages au motif d'éviter de se défiler ... quand on voit le niveau et les confusions que vous faites
Il est question d'infaillibilité pas d'autorité (ni de grâce d'Etat)

Avoir grâce d'Etat ne signifie pas être infaillible.

Il est évident que lorsqu'un pape approuve une doctrine politique (ex la royauté sociale de Notre Seigneur), ou qu'il en rejette une, ( ex le Communisme) il est Infaillible et dot
 [sic] être suivi, écouté, obéi.
Il est tout aussi évident, mais pas pour certains visiblement, qu'en ce qui concerne des sujets comme la diplométie
[sic] de l'Eglise, mais également la direction de l'Eglise, le choix des évéques [sic] par exemple, il ne l'est pas.
[...]

J’aurais déclaré que Ratzinger ne serait pas dans l’hérésie ?
Que voilà une belle calomnie !
Et un beau sophisme : on confond là être dans l’hérésie et être formellement hérétique…

Ce n’est pas moi qui aie dit que le Pape, « dans le gouvernement de l’Eglise », n’avait seulement que « grâce d’état » mais ne bénéficiait pas du charisme de l’infaillibilité.
Ce n’est pas non plus moi qui aie dit que le Christ « a communiqué aux Apôtres et à leurs successeurs un triple pouvoir : celui d'enseigner, celui de gouverner et celui de mener les hommes à la sainteté », c’est Sa Sainteté le Pape Pie XII dans son Encyclique Mystici Corporis (§ 48) !…

« Il est évident que lorsqu'un pape approuve une doctrine politique (ex la royauté sociale de Notre Seigneur), ou qu'il en rejette une, ( ex le Communisme) il est Infaillible et doit être suivi, écouté, obéi. »
Pourquoi ?
Parce que EML Leod l’a sans doute estimer ainsi !

« Il est tout aussi évident, mais pas pour certains visiblement, qu'en ce qui concerne des sujets comme la diplomatie de l'Eglise, mais également la direction de l'Eglise, le choix des évêques par exemple, il ne l'est pas. »
Pourquoi ?
Parce que EML Leod l’a sans doute, là aussi, estimer ainsi !

En un mot, EML Leod est juge de la doctrine dans l’Église…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 22 Aoû - 3:33, édité 1 fois (Raison : Mise à jour du titre du sujet)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Lun 25 Juin - 1:09



Pour sauvegarde
 :

Spoiler:
 


Ainsi donc
,

EML Leod a écrit:

Que Bontemps explique pourquoi les Papes, infaillibles dans le gouvernement de l'Eglise, laissent ils malgré tout passer au sein de l'Eglise des loups, impies et renégats qui travaillent à la destruction de l'Eglise, tel bugnini par exemple ... L'infaillibilité devrait pourtant le pousser à ne pas se tromper dans le choix des Hommes
[sic] pour la bonne marche de l'Eglise et le Salut des âmes.

[...]

Pourquoi donc Jésus-Christ, qui dirige Lui-même les Papes (véritables, ie formaliter) dans leur « triple pouvoir : celui d'enseigner, celui de gouverner et celui de mener les hommes à la sainteté » (Sa Sainteté le Pape Pie XII dans son Encyclique Mystici Corporis, § 48), a-t-Il choisi, pour être de Ses Apôtres, Judas Iscariote ?...

EML Leod a écrit:

[...] [Bontemps] entend par être "dans l'hérésie" une hérésie matérielle, au même titre que ratzinger. ce qui est tout aussi absurde et ... insultant pour moi.

[...]

Oh Exclamation Non Question Quelle horreur !
Oser penser que lorsqu’il écrit « un pape dans le gouvernement de l’Eglise […] n’est pas infaillible » (ici), EML Leod serait, non au même titre mais pareillement que Ratzinger, chacun à sa façon, dans l’hérésie matérielle, quelle insulte quand même !
Et pourtant, c’est bien là, de la part de EML Leod qui s’oppose per diametrum à Sa Sainteté le Pape PieXII (Encyclique Mystici Corporis, § 48), objectivement une hérésie.
Mais EML Leod ne se place pas du point de vue objectif (qu’il ne connaît pas) : il reste toujours dans son subjectivisme indécrottable…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Lun 25 Juin - 11:35

Puisque ce matin avant 9 heures et quart, EML Leod a verrouillé son fil "A propos de Pie XII" pour que ne puisse plus y répondre, que, de surcroît, il s’est permis de remplacer, sans le préciser le dernier message que j’y avais posté et qui ne faisait que renvoyer à celui-ci, non seulement je verrouille le présent fil mais, de plus, je ne répondrai plus à un tel imposteur et faussaire dont la malhonnêteté n’a d’égal que ses dispositions hérético-schismatiques.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Lun 25 Juin - 11:55

Notons qu'à l'origine les messages du présent fil, qui n'existait pas, se trouvaient ici et que ce n'est pas votre serviteur qui les a déplacés !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mar 26 Juin - 1:43

Non content de ce qui est dénoncé ci-dessus, EML Leod, ici, s'apprête à rejeter la Thèse VIII des 24 thèses thomistes ! affraid...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 0:25

A la suite de ce message dans lequel
JP B a écrit:

[...]

C’est là le langage de quelqu’un qui n’a pas bien compris ce qu’est un Pape (véritable) !
La preuve en est d’ailleurs dans ce fil où le dernier Pape, dont on soit sûr qu’il est véritable, est scandaleusement attaqué !...
Ce n’est pas là un langage catholique, c’est donc là le langage de quelqu’un qui n’est pas entièrement catholique...

A partir de là, toute la position de Monsieur Laugier est faussée.
Personne n’y peut rien sauf Dieu et lui-même…
Il est donc inutile de continuer à discourir avec lui !

[...]

l'impie EML, ici, a répondu ceci
Citation :

[...]

Il est attaqué
[PieXII] dans l’esprit de certains papôlatres [sic] qui voudraient en faire un personnage infaillible en tout domaine, l'idéalisant comme ne pouvant se tromper sur rien, ni les relations diplomatiques internationales, ni le choix des évêques, ni même le temps qu'il fait. Or le fait est que le Pape n'est pas infaillible en tout domaine.
Vous l'idéalisez comme tel, vous et l'admin.

[...]
Il existe aussi des "jusqu'au boutistes
 [sic]" de la papauté au point d'obéir aveuglement et sans discernement:
Au concile nous avons vu le résultat avec des évêques bernés par des renégats qu'ils tenaient pour Pape et à qui ils ont tout signé sans se rendre compte que cela était hérétique et que le gars ne pouvait pas être Pape.
Aujourd'hui et sous couvert du très honorable motif de fidélité aux vrais papes on fait l'impasse de savoir qu'il existe des domaines où le Pape n'a pas un jugement infaillible:

- La météo ou l'augmentation du prix du pétrole, le pape n'est pas un devin
- La politique internationale et la diplomatie, le pape n'est pas un politologue de par sa fonction. Il peut certes y en avori
 [sic] certains qui ont jugement très sur [sic], du fait de leur personnes et des dons qu'ils reçoivent mais pas de la fonction
[...]

C'est pour cela qu'il a pu se tromper sur les Christeros, comptant sur la bonne foi des francs maçons locaux mexicains
C'est pour cela qu'il a pu se tromper sur les vues de "paix" d'un fourbe comme roosevelt qui ,n'étendait pas la paix de Dieu.
C'est pour cela que nous avons eu des cardinal
 [sic] qui étaient de fiéffés [sic] salopards, comme rampolla ou montini.


[...]

Vous par contre vous affirmez que la succession apostolique pourrait être transmise à des individus qui ne sont pas évêques.
Outre que cette imbécilité
 [sic], même un très sérieux prêtre, fidèle du Père Guérard des Lauriers et également partisan peu modéré de la thèse de Cassiciacum ne la défend pas.

Penser qu'une personne qui n'a ni la Foi ni le caractère d'évêque pourrat
 [sic] être de la succession Apostolique, parce qu'elle se trouve dans une "boite"* qui occupe les locaux, les meubles et prend même lesu [sic] niformes [sic] et les titres est d'un ridicule achevé. C'est ne rien comprendre l'esprit même de la succession apostolique qui consiste à transmettre la Foi intacte (ainsi que le Sacerdoce Catholique dans plénitude)


[...]

L'art de tout embrouiller.

Il existe des évêques, validement consacrés, mais sans mandat apostolique.
Il n'est pas certain qu'ils puissent (ceux qui tiennent la route, pas les "papes" garagistes et autres rigolos de ce genre) constituer la succession apostolique, à défaut de mandat.

Il existe des évêques validement consacrés et mais qui ont apostasié lors de Vatican II, tout les clercs et laïcs censés le reconnaissent.
ceux Là incarnaient la succession apostolique mais du fait de leurs apostasie, ou au "mieux" des hérésies qu'ils enseignent ils n'ont plus d'autorité dans l'Eglise, ne sont plus rien. Si par miracle ils se convertissent, ainsi que l'enseigne Saint Cyprien, ils doivent être admis comme simple laïcs. Il en va de même pour une éventuelle (illusoire) conversion du ratzinger.


Confirmant au passage que la thèse ... Arrow clown ...

[...] nous pouvons envisager, qui l'interdit ? , le cas d'évêques, validement consacrés, fidèles dans la Foi, mais qui seraient cachés, loin, dans l'oubli et toujours en vie. Des évêques que dont nous ignorons l'existence.
Ils peuvent être d'Occident ou d'Orient, l'Eglise d'Orient étant éloignés, nous ne connaissons pas l'état de la situation.

C'est une des hypothèses, au final nous ne savons pas qui précisément incarne la succession apostolique.

Mais celle ci est forcément "formelle", un évêque matériel n'ayant qu'un pouvoir en puissance, conditionné justement à certains élément
 [sic] slui [sic] permettant de le devenir formellement, cette option est soumise à l'accomplissement de ces conditions ... ce que rien ne garantit. Option farfelue.


Citation :

Si c’est à l’Église Catholique en raison du fait qu’ils ont rejeté le conciliabule vaticandeux, c’est que, contrairement à ce qu’en dit notre guignol clown nîmois, il existe de « vieux évêques valides [constituant (au moins)] matériellement la succession apostolique » ; “matériellement”, puisqu’ils « vivraient cachés »...

Ils appartiendraient à l'Eglise mais n'auraient pas rejetés le concile vaticand'eux, étant rentrés silencieusement en résistance. Cela n'en fait pas des évêques valides (merci de précision qu'ils doivent être valides) constituant matériellement la succession apostolique, mais formellement puisqu'ils auraient gardé la Foi Catholique intacte.
Vous mettez encore la question de la visibilité (ils sont cachés donc matérialiter, ils faudrait qu'ils soient visibles). Or on s'en fiche de les voir où non.


  1. « Il est attaqué [Pie XII] dans l’esprit de certains papolâtres qui voudraient en faire un personnage infaillible en tout domaine, l'idéalisant comme ne pouvant se tromper sur rien, ni les relations diplomatiques internationales, ni le choix des évêques, ni même le temps qu'il fait. […]
    Vous l'idéalisez comme tel, vous et l'admin. »

    Voilà qui est entièrement faux !

    Nous n’avons jamais prétendu qu’un Pape, aussi véritable soit-il, est infaillible en tout, pas même dans « le choix des Évêques », en tout cas pas dans « les relations diplomatiques internationales » : nous avons seulement affirmé que ce n’est pas à un simple petit laïc qui vient de se convertir il n’y a que peu d’années, qui ne connaît RIEN à la théologie et méprise souverainement la simple philosophie catholique, à juger si le Vicaire de Notre-Seigneur sur la terre, quand ce Vicaire est authentique, prend ou non de bonnes décisions, en particulier dans « le choix des Évêques » qui ressortit à son pouvoir de gouvernement, lequel n’est pas à discuter mais auquel un Catholique digne de ce nom doit obéir respectueusement !…

    Il est inutile de chercher à faire diversion en détournant le problème de façon caricaturale : EML Leod se montre là anarchiste à l’égard de la véritable Autorité dans l’Église, c’est-à-dire, au-delà du Pape, à l’égard de Jésus-Christ Lui-même qui assiste « TOUS les jours, jusqu’à la consommation des siècles » (St Matt. XXVIII, 20) les successeurs des Apôtres et particulièrement le successeur de St Pierre ; révolutionnaire et libéral, prenant la liberté de juger ce que font les véritables Papes, en un mot, pas Catholique…


  2. « Il existe aussi des "jusqu'au-boutistes" de la papauté au point d'obéir aveuglement et sans discernement »

    EML, qui se targue de connaître les Exercices spirituels de St Ignace suivis (comment ? On peut se le demander à la suite de cette affirmation digne d’un anticlérical…) avec feu (Dieu ait son âme) cet excellent prédicateur que fut l’abbé Vérité, ne connaît apparemment pas : ni le N°353, ni le N°362 (ni, d’ailleurs, soit dit en passant, le N°363) ni le N°365 dans les « Règles pour sentir avec l’Église »…

    Cela le disqualifie irrémédiablement !


  3. « Au concile nous avons vu le résultat avec des évêques bernés par des renégats qu'ils tenaient pour Pape et à qui ils ont tout signé sans se rendre compte que cela était hérétique et que le gars ne pouvait pas être Pape. »

    Et qu’aurait fait à l’époque notre guignol clown nîmois s’il avait vécu la chose comme intervenant, alors que personne ne s’attendait à cela ?

    Il est facile, après coup, c’est-à-dire trop tard, comme pour les carabiniers d’Offenbach, de critiquer ceux qui, devant l’imprévu et, il faut le dire, l’incroyable, se sont trouvés perdus, sans le Père qu’est le Pape pour les guider et les éclairer !…

    Qu’a fait son maître LHR qui est plus âgé que votre serviteur (en 1965, j’avais 19 ans) et qui, bien des années après, tandis qu’il connaissait Mgr Guérard des Lauriers et défendait alors la thèse de Cassiciacum aux côtés de celui-ci et de votre serviteur, s’est adressé au prétendu “Ordinaire” de Lyon (materialiter) pour faire reconnaître la nullité de son premier “mariage” (duquel il eut quatre enfants) qu’a-t-il fait, demandé-je, à l’époque du conciliabule vaticandeux ?
    Comme moi : il n’a rien compris…
    Il a fallu attendre la réaction des clercs, si décriés aujourd’hui par notre gardien de bœufs camarguais, pour que nous réagissions à notre tour…

    Alors, celui-ci ferait bien mieux de la boucler !


  4. « Aujourd'hui et sous couvert du très honorable motif de fidélité aux vrais papes on fait l'impasse de savoir qu'il existe des domaines où le Pape n'a pas un jugement infaillible:

    – La météo ou l'augmentation du prix du pétrole, le pape n'est pas un devin
     »

    Et qui, à part notre caricaturiste, a prétendu la chose ?…

    Cela ne relève que du procès d’intention !…


  5. « Aujourd'hui et sous couvert du très honorable motif de fidélité aux vrais papes on fait l'impasse de savoir qu'il existe des domaines où le Pape n'a pas un jugement infaillible:

    […]
    – La politique internationale et la diplomatie, le pape n'est pas un politologue de par sa fonction. Il peut certes y en avoir certains qui ont jugement très sûr, du fait de leur personnes et des dons qu'ils reçoivent mais pas de la fonction
     »

    Le Pape ne serait-il pas Chef d’État, par hasard ? Chef des États (aujourd’hui, de l’État) du Vatican Laughing

    Étant Chef d’État, il a nécessairement les grâces d’état pour diriger ses États !
    A moins que Le-clown-de-Nîmes soit au-dessus de lui pour diriger lesdits États ! Laughing
    C’est sans doute pour cela qu’il se permet de juger la politique des Papes (formaliter, s’entend) !


  6. « C'est pour cela qu'il a pu se tromper sur les Christeros, comptant sur la bonne foi des francs-maçons locaux mexicains
    C'est pour cela qu'il a pu se tromper sur les vues de "paix" d'un fourbe comme Roosevelt qui n'étendait pas la paix de Dieu.
     »

    Quand on connaît bien le fond des choses, ce qui est loin d’être le cas de ce guignol clown anticlérical et partial dans ses appréciations, qui ferait bien de mieux se documenter (en particulier du côté de Verrua-Savoia…), on ne juge absolument pas de cette façon !
    Pourquoi ? Very Happy


  7. « C'est pour cela que nous avons eu des cardinaux qui étaient de fieffés salopards, comme Rampolla ou Montini. »

    Notre-Seigneur Jésus-Christ (je l’ai déjà fait remarquer à cet EMmouscailleur-Libéral Le-clown-de-Nîmes) qui assiste « TOUS les jours, jusqu’à la consommation des siècles » (St Matt. XXVIII, 20) les successeurs des Apôtres et particulièrement le successeur de St Pierre, a bien choisi, Lui, Judas Iscariote pour être desdits Apôtres !
    Sans doute NSJC, dans Sa Sagesse infinie, n’était peut-être pas infaillible non plus ! C’est sans doute aussi pour cela que les véritables Papes, continuellement assistés par Lui, peuvent être critiqués par un simple laïc qui vient, il y a peu d’années, de se convertir…


  8. « […] vous affirmez que la succession apostolique pourrait être transmise à des individus qui ne sont pas évêques.
    Outre que cette imbécillité, même un très sérieux prêtre, fidèle du Père Guérard des Lauriers et également partisan peu modéré de la thèse de Cassiciacum ne la défend pas.

    Penser qu'une personne qui n'a ni la Foi ni le caractère d'évêque pourrait être de la succession Apostolique, parce qu'elle se trouve dans une "boite"* qui occupe les locaux, les meubles et prend même les uniformes
    [sic] et les titres est d'un ridicule achevé. […] »

    Laughing Laughing Laughing Laughing
    Le Cardinal Mazarin n’était même pas Prêtre !
    Il n’en était pas moins Cardinal de la Sainte Église catholique et, à ce titre, pouvait participer aux conclaves, être élu Pape et, donc, il n’en assurait pas moins la succession apostolique, que cela plaise ou non à un tel ou autre tel…


  9. « […] C'est ne rien comprendre [à] l'esprit même de la succession apostolique qui consiste à transmettre la Foi intacte (ainsi que le Sacerdoce Catholique dans [sa] plénitude) »

    Il s’agit là de la succession apostolique formelle, c’est-à-dire que notre guignol clown nîmois fait totalement abstraction de l’éventuelle succession apostolique matérielle telle que l’ont envisager une multitude de théologiens dont St Robert BELLARMIN, Docteur de l’Église, et telle qu’elle peut être mise en œuvre comme cela est démontré ici (sous le titre «III. L’autorité considérée matériellement (materialiter) ou la désignation légale à recevoir le pouvoir royal» qui se trouve à la fin) et , sous-titres 13 à 16 inclus…

    Par conséquent, cette objection ne tient pas !


  10. « L'art de tout embrouiller. »

    Pour quelqu’un qui ne comprend pas grand chose, certes, cela peut ressembler à ce que dit là ce guignol! clown
    Mais ce n’est pas ma faute si sa comprenette est limitée et qu’il se s’aperçoit même pas, pour cette raison, des contradictions dans lesquelles il s’enfonce… Laughing


  11. « Il existe des évêques, validement consacrés, mais sans mandat apostolique. »

    Mgr Guérard des Lauriers en était, Mgr Sanborn en est et Mgr Stuyver, de l’Istituto Mater Boni Consilii, aussi !
    Était-il et sont-ils « validement consacrés » aux yeux de notre nouveau théologien néophyte ? Basketball
    Et si non, pourquoi ? Basketball


  12. « Il n'est pas certain qu'ils puissent (ceux qui tiennent la route, pas les "papes" garagistes et autres rigolos de ce genre) constituer la succession apostolique, à défaut de mandat. »

    Il est même certain que ce n’est pas le cas ! Mgr Guérard des Lauriers ne cessait de le répéter et, à sa suite, Mgr Sanborn et Mgr Stuyver ne cessent de le répéter également…
    Ça se comprend, quand on ne cherche pas comme le fait là ce guignol clown à sortir de l’impasse où l’ont conduit ses théories extrémistes tout en voulant conserver celles-ci !…

    C’est qu’en effet tous ces Évêques validement Consacrés ne jouissent pas du pouvoir de Juridiction donné exclusivement par le Pape en acte (ie formaliter), pouvoir de Juridiction qui permet d’assurer la succession apostolique.
    (Voilà pourquoi le Cardinal Mazarin, quoique n’ayant pas reçu le pouvoir d’Ordre, assurait lui aussi, comme tous les autres Cardinaux, la succession apostolique puisqu’il avait reçu du Pape, avec sa nommination à la pourpre cardinalice, le pouvoir de Juridiction…)


  13. «  Il existe des évêques validement consacrés et mais qui ont apostasié lors de Vatican II, tout les clercs et laïcs censés le reconnaissent.
    ceux Là incarnaient la succession apostolique mais du fait de leurs apostasie, ou au "mieux" des hérésies qu'ils enseignent ils n'ont plus d'autorité dans l'Eglise, ne sont plus rien. Si par miracle ils se convertissent, ainsi que l'enseigne Saint Cyprien, ils doivent être admis comme simple laïcs. Il en va de même pour une éventuelle (illusoire) conversion du ratzinger.

    Confirmant au passage que la thèse ... Arrow clown ...
     »

    La thèse de Cassiciacum n’a rien (ou alors de très loin…) à voir avec ces théories ! En tout cas, elle n’en dépend pas.

    Alors, ce qu’écrit le guignol nîmois ... Arrow clownExclamation Laughing...


  14. « […] nous pouvons envisager, qui l'interdit ? , le cas d'évêques, validement consacrés, fidèles dans la Foi, mais qui seraient cachés, loin, dans l'oubli et toujours en vie. Des évêques que dont nous ignorons l'existence.
    Ils peuvent être d'Occident ou d'Orient, l'Eglise d'Orient étant éloignés, nous ne connaissons pas l'état de la situation.
     »

    La question, hélas ! a déjà été posée…
    Je dis hélas ! car notre guignol clown nîmois ne l’a pas saisie. La voici :
    Comment peut-il y avoir « des évêques d'Orient, d'autres d'Occident mais qui vivraient cachés après avoir rejeté le concile », comment peut-on être « certain qu'il existe une solution que Dieu ne peut pas avoir oubliée et qu'Il nous révélera quand Il le jugera utile », si « les évêques valides […] ne transmettent plus la succession apostolique » et que « Nous sommes dans le cas d'une contre église, fausse et impie, qu'il faut combattre sans la confondre avec la véritable Eglise Catholique » ?


    A présent, il semble répondre positivement (alors qu’auparavant il n’en était pas question !…) à cette seconde question :
    Ces « évêques d'Orient, d'autres d'Occident mais qui vivraient cachés après avoir rejeté le concile » peuvent-ils transmettre la succession apostolique pour être « une solution que Dieu ne peut pas avoir oubliée et qu'Il nous révélera quand Il le jugera utile » ?

    Toutefois, il ne répond pas à celle de savoir à quelle Église ils appartiendraient puisque, nécessairement, ces vieux Évêques ont connu le conciliabule vaticandeux où ils étaient soit présents soit régulièrement convoqués, ou, s’il s’agit de leurs successeurs, ceux–ci sont, nécessairement aussi, héritiers de leur participation, soit active soit régulière par convocation, audit conciliabule !…

    Notre nouveau théologien néophyte cherche des échappatoires pour ne pas se résoudre à adopter la seule solution qui, en l’état actuel des choses, convienne exclusivement à la situation, c’est-à-dire la thèse de Cassiciacum, mais, le malheureux ! il ne fait que tourner en rond « autour du pot », c’est-à-dire autour de ladite thèse ! Laughing


  15. « C'est une des hypothèses, au final nous ne savons pas qui précisément incarne la succession apostolique.

    Mais celle ci est forcément "formelle", un évêque matériel n'ayant qu'un pouvoir en puissance, conditionné justement à certains éléments lui permettant de le devenir formellement, cette option est soumise à l'accomplissement de ces conditions ... ce que rien ne garantit. Option farfelue.
     »

    Le guignol clown nîmois, plus fort qu’une multitude de théologiens dont St Robert BELLARMIN, Docteur de l’Église Exclamation Exclamation Exclamation Laughing


  16. Pour le reste, nous sommes en pleine hypothèse purement théorique, le conditionnel employé le prouve !

    Notons toutefois le fait que EML envisage enfin la possibilité qu’au sein de la Hiérarchie officielle actuelle il puisse y avoir quelque(s) Évêque(s) ayant secrètement conservé la Foi et assurant, par là même la succession apostolique (soit formelle, soit uniquement matérielle en raison de la résistance seulement silencieuse au conciliabule vaticandeux) !
    Ce fut dur de l’amener à cela…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 1:06

Citation :
Lequel n’est pas à discuter mais auquel un Catholique digne de ce nom doit obéir respectueusement !…
C'est par [la sottise et le manque de discernement – modération] que les Catholiques écoutaient au XVIIe siècle leur curé de Campagne exalter en Chair jupiter et appolon (lire La Révolution de Mgr Gaume)
C'est par l'obéissance que les Catholiques ont dit "amen" au concile vatican d'eux [Bien sûr : ils ont  obéi à quelqu'un qui n'était pas Pape en acte ! Ce guignol  clown  ne sait donc pas qu'on ne doit obéir qu'aux ordres légitimes (qui ne commandent pas le péché) des supérieurs LÉGITIMES... (Le modérateur.)]
C'est par l'oébissance au supérieur libéral voir hérétique que les communautés religieuses pieuses sont passés au modernisme


Les nazis dont Pie XII a condamné la doctrine parce qu'effectivement c'était paien, ont sauvé des millions d'européens sur le front de l'Est (les soviets qui violent mutilent et tuent), pendant que les "bons cathos oébissant"faisaient des ronds de jambe à la hiérarchie Catholiques et   pie XII ami des lucifériens yankee qui 20 ans plus tard apostasieront au concile. [Ce guignol    n'a pas l'esprit catholique pour juger ainsi un véritable Pape ! Cela va directement contre les Nos 353, 362 et 365 des « Règles pour sentir avec l’Église » dans les Exercices spirituels de St Ignace auxquels il se réfère tant ! Very Happy... (Le modérateur.)]
bom

A contrario le bon Dieu a donné une intelligence, un discernement, et des règles, qu'on apprend en retraite (vosu dormiez  ce moment là ? ) pour savoir ce qui est bon et ce qui est mauvais. [Apparemment, ce guignol    n'y a quasiment RIEN appris !... (Le modérateur.)]

Je le redis les papes qui ont le discernemetn pour juger des choses spirituelles comme politiques, après Saint Pie X furent aveuglés, voir infiltrés. [Pour être aveuglé, ce guignol    a sa dose !... (Le modérateur.)]
On a bien connu des juifs médicis Pape, pourquoi pas d'autres. [On en a connu sur ce forum même ; pourquoi pas EML Leod ?... (Le modérateur.)]

Ce qui n'empêche pas que sur la Foi, les moeurs ils furent Infaillible et que nous devions les écouter.

Mais vous êtes un vieux, vous êtes légaliste. [EML Leod, lui, pauvre activiste anarchiste, est un jeune blanc-bec qui ne connaît pas grand chose : son écriture, qu'ici je ne souligne pas, le dénonce !... (Le modérateur.)]



Où est la poésie du Bon Dieu dans vos discours légalistes dans votre Loi qui vomit l'esprit ? [« La poésie du Bon Dieu», les modernistes en ont plein la bouche ! En revanche, selon St Pie X (Pascendi), ils ignore totalement la philosophie thomiste... (Le modérateur.)]

Pauvre Homme...  Evil or Very Mad [EML Leod, hélas ! oui... (Le modérateur.)]



Vivement que ce monde impie soit néttoyé et purifié, nosu avec s'il le faut

Vae Victis

Dieu et le Fuhrer ! [« Le Führer» ! Voilà l'explication de tout le dérangement mental de ce pauvre EML What a Face... (Le modérateur.)]

++


Dernière édition par EML Leod le Mer 11 Juil - 2:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 7:23

Or donc, dans ce message,
EML Leod a écrit:

[...]

Il existe des évêques validement consacrés et mais
 [ Question ] qui ont apostasié lors de Vatican II, tout [sic] les clercs et laïcs censés le reconnaissent.
ceux Là incarnaient la succession apostolique mais du fait de leurs apostasie, ou au "mieux" des hérésies qu'ils enseignent ils n'ont plus d'autorité dans l'Eglise, ne sont plus rien. Si par miracle ils se convertissent, ainsi que l'enseigne Saint Cyprien, ils doivent être admis comme simple laïcs. Il en va de même pour une éventuelle (illusoire) conversion du ratzinger.


  1. Qu’enseigne exactement St Cyprien ?
    Il ne suffit pas d’affirmer gratuitement que tel ou tel saint enseigne telle chose ; encore faut-il citer exactement, et dans son contexte, ce qu’il a dit et en donner les références pour que chacun puisse vérifier !...

  2. Ainsi, St Cyprien, quelque soit son autorité par ailleurs indiscutable, serait au-dessus du Pape (formaliter) en exercice quand il y en a un ! Shocked...

  3. Voir quand même un peu ce fil !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 12:15

Dans un message supprimé à juste titre, EML Leod a écrit:

[...]

Dieu et le Fuhrer

[...]

admin a écrit:
Dieu et le Fuhrer, c'est-à-dire Son Fils Jésus-Christ, bien sur.

+
Avouez que c'est plutôt équivoque...
Et puis, en Dieu n'y a-t-il pas trois Personnes ?
Où donc, la-dedans (dans le message de ce guignol clown nîmois, je veux dire), est passé le Saint-Esprit ?
Dans sa tête ébréchée, sans doute !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 12 Juil - 4:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 13:18

Merci de lire ceci:

http://fr.calameo.com/read/000027399ba3963808d40

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 13:20

Je viens d'aller faire quelques courses, Admin., et tout en y allant je me disais que le cri des Vendéens était : « Dieu et le Roi ! »

Ce fêlé vient de confirmer...

Un guignol, oui ! Mais un guignol dangereux...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 13:24

admin a écrit:
Merci de lire ceci:

http://fr.calameo.com/read/000027399ba3963808d40

+
C'est, hélas ! complètement inutile : non seulement c'est un fêlé, mais, surtout, c'est un fêlé buté...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 12 Juil - 4:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 13:35

Les "aryens" se sont fait trouer la peau pour leur aryanisme, et les catholiques pour l'Eglise.

Le soviétisme nous y sommes en plein avec l'UE.


Je croyais que tu étais un anti-libéral ? Les waffen servaient donc l'Eglise ?


L'Encyclique contre l'Américanisme, comment s'appelle t-elle déjà ?

C'est la dernière attaque contre le Pape que je tolère.

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 13:41

admin a écrit:
C'est quoi ton but, faire fermer le forum ?
Je n'aurais pas besoin de préciser tout cela si je n'avais pas affaire des rigoristes intellectualistes qui ne comprennent que dalle à la marche du monde

se focaliser sur une thèse alors qu'on est aux portes du chaos, que des choses franchements déguelasses en termes de persécutions s'accélère, c'est le monde à l'envers

Quand à votre forum s'il ferme, ça ne me fera pas plus peine que cela. Vu les principes libéraux qui le sous tendent.

Dans un forum Catholique, les bontemps on leur réserve un coin médicalisé isolé insonorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 13:48

EML Leod a écrit:


Quand à votre forum s'il ferme, ça ne me fera pas plus peine que cela.


Ok, donc au moindre écart tu seras banni.

Ici on reste dans la légalité.

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
EML Leod
Baptisé


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 13:50

admin a écrit:
EML Leod a écrit:


Quand à votre forum s'il ferme, ça ne me fera pas plus peine que cela.

Ok, donc au moindre écart tu seras banni.

Ici on reste dans la légalité.

+
C'est déjà ce qui se passe
de façon sélective car les écart de langage et le libéralisme de Bontemps (et de bien d'autres) est lui largement protégé

mais de toute façon comme je te le disais ce forum vas finir avec bontemps tout seul pour s'exciter

Moi à choisir je p réfère encore boire un verre avec Laurençon, qui malgré ses erreurs que je ne partage pas est un ancien respectable, qui mérite d'être connu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 13:52

EML Leod a écrit:
admin a écrit:
EML Leod a écrit:


Quand à votre forum s'il ferme, ça ne me fera pas plus peine que cela.


Ok, donc au moindre écart tu seras banni.

Ici on reste dans la légalité.

+

C'est déjà ce qui se passe


Arrête de jouer au persécuté. Et sois content d'avoir ta tribune ici, au même titre que JPB et Tonino.

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 14:01



Don Felix SARDÀ Y SALVANY




LE LIBÉRALISME EST UN PÉCHÉ


XII
D'une chose qui ressemble au libéralisme et qui ne l'est pas,
et d'une autre qui est le libéralisme quoiqu'elle ne lui ressemble pas.
Le diable est un grand maître en artifices et en fourberies ; sa plus habile diplomatie consiste à introduire la confusion dans les idées, et ce maudit perdrait la moitié de son pouvoir sur les hommes, si les idées bonnes ou mauvaises nous apparaissaient en toute netteté et franchise. Remarquez, en passant, qu'appeler le diable, diable, n'est pas de mode aujourd'hui, sans doute parce que le libéralisme nous a donné l'habitude de traiter messire le diable avec un certain respect. Donc la première chose que fait le diable en temps de schisme et d'hérésie, c'est de brouiller et de changer le sens propre des mots : moyen infaillible de fausser et de troubler promptement la plupart des intelligences.

Ce fait se produisit avec l'arianisme, au point que divers évêques d'une haute sainteté en arrivèrent à souscrire, au concile de Milan, une formule qui condamnait l'illustre Athanase, marteau de cette hérésie ; et ces prélats auraient fi-guré dans l'histoire comme véritables fauteurs de cette hérésie, si le saint martyr Eusèbe, légat pontifical, ne fût arrivé à temps pour délivrer de ses pièges ce que le Bréviaire appelle la Simplicité captive de quelques-uns de ces naïfs vieillards (1). Pareille chose se produisit avec le pélagianisme, et plus tard avec le jansénisme ; il en est de même aujourd'hui avec le libéralisme.
(1) : Il semblerait bien qu'il en est de même de nos jours avec les malheureux Évêques qui ont approuvé le conciliabule vaticandeux sans bien comprendre de quoi il retournait exactement, et de ceux (au moins certains d'entre eux) qui ne le combattent toujours pas... (Note de JP B.)

Pour quelques-uns le libéralisme consiste dans certaines formes politiques ; pour d'autres dans un certain esprit de tolérance et de générosité opposé au despotisme et à la tyrannie ; pour d'autres, c'est l'égalité civile ; pour beaucoup, une chose vague et incertaine qui pourrait se traduire simplement par l'opposé à tout arbitraire gouvernemental. Il est donc indispensable de poser de nouveau ici cette question. Qu'est-ce que le libéralisme ? Ou mieux, qu'est-ce qui ne l'est pas ?

En premier lieu, les formes politiques de quelque nature qu'elles soient, si démocratiques ou populaires qu'on les suppose, ne sont pas d'elles-mêmes (ex se) le libéralisme. Chaque chose est ce qu'elle est ; les formes sont des formes, et rien de plus. République unitaire ou fédérale, démocratique, aristocratique, ou mixte, gouvernement représentatif ou mixte, avec plus ou moins de prérogatives du pouvoir royal, c'est-à-dire avec le maximum ou le minimum de roi que l'on veut faire entrer dans la mixture ; monarchie absolue ou tempérée, héréditaire ou élective, rien de tout cela n'a de soi (remarquez bien ces mots de soi) rien à voir avec le libéralisme. Ces gouvernements peuvent être parfaitement et intégralement catholiques. S'ils acceptent au-dessus de leur propre souveraineté la souveraineté de Dieu, s'ils confessent l'avoir reçue de Lui et s'ils en soumettent l'exercice à la règle inviolable de la loi chrétienne ; s'ils tiennent pour indiscutable dans leurs parlements tout ce qui est défini par cette loi ; s'ils reconnaissent comme base du droit public la suprématie morale de l'Église et son droit absolu dans toutes les choses qui sont de sa compétence, de tels gouvernements sont véritablement catholiques, et le plus exigeant ultramontanisme ne peut rien leur reprocher, parce qu'ils sont vraiment ultramontains. L'histoire nous offre l'exemple réputé de puissantes républiques très ferventes catholiques. Telles furent la république aristocratique de Venise, telle la république marchande de Gênes, telles sont de nos jours celles de certains cantons Suisses. Comme exemple de monarchies mixtes très catholiques, nous pouvons citer notre si glorieuse monarchie de Catalogne et d'Aragon, la plus démocratique et en même temps la plus catholique du monde au moyen âge ; l'antique monarchie de Castille jusqu'à la maison d'Autriche ; la monarchie élective de Pologne jusqu'à l'inique démembrement de ce religieux royaume. Croire que les monarchies sont de soi, ex se, plus religieuses que les républiques, c'est un préjugé. Précisément les plus scandaleux exemples de persécution contre le catholicisme ont été donnés dans les temps modernes par des monarchies, citons celle de la Russie et celle de la Prusse.

Un gouvernement quelle que soit sa forme est catholique, si sa constitution, si sa législation et sa politique sont basées sur des principes catholiques ; il est libéral s'il base sa constitution, sa législation et sa politique sur des principes rationalistes (2). Ce n'est point l'acte de légiférer accompli par un roi dans la monarchie, par le peuple dans une république, ou par tous deux ensemble dans les formes mixtes, qui constitue la nature essentielle d'une législation ou d'une constitution. Ce qui la constitue c'est que tout y porte ou n'y porte pas le sceau immuable de la foi et soit ou non conforme à ce que la loi chrétienne commande aux États comme aux individus. De même que, parmi les individus, un roi avec sa pourpre, un noble avec son blason, et un ouvrier avec sa blouse peuvent être catholiques, ainsi les États peuvent être catholiques, quelle que soit la place qu'on leur assigne dans le tableau synoptique des formes gouvernementales. Par conséquent le fait d'être libéral ou antilibéral n'a rien à voir avec l'horreur naturelle que doit professer tout homme pour l'arbitraire et la tyrannie, ni avec le désir de l'égalité civile entre tous les citoyens ; bien moins encore, avec l'esprit de tolérance et de générosité qui, dans leur acception légitime, sont des vertus chrétiennes. Et cependant tout cela dans le langage de certaines gens et même de certains journaux s'appelle libéralisme. Voilà donc une chose qui a les apparences du libéralisme et qui ne l'est nullement en réalité.
(2) : Et tel était bien l'Allemagne de Hilter !... (Note de JP B.)

Il existe en revanche une chose qui est bien réellement le libéralisme, quoiqu'elle n'en ait pas les apparences. Supposez une monarchie absolue comme celle de la Russie, ou de la Turquie, si vous aimez mieux ; ou bien encore un de ces gouvernements conservateurs d'aujourd'hui, et le plus conservateur qui se puisse imaginer (2) ; supposez que la constitution et la législation de cette monarchie ou de ce gouvernement conservateur soit basées sur le principe de la volonté libre du roi ou sur celui de la volonté libre de la majorité conservatrice, au lieu de l'être sur les principes du droit catholique, sur l'indiscutabilité de la foi, ou sur le respect rigoureux des droits de l'Eglise ; cette monarchie et ce gouvernement conservateur sont parfaitement libéraux et anti-catholiques. Que le libre-penseur soit un monarque avec ses ministres responsables, qu'il soit un ministre responsable avec ses corps co-législatifs : au point de vue des conséquences, c'est absolument la même chose. Dans l'un et l'autre cas, la politique marche sous la direction de la libre-pensée, et elle est par conséquent libérale. Qu'il entre ou n'entre pas dans ses vues de mettre des entraves à la presse ; que sous n'importe quel prétexte elle flagelle le pays ; qu'elle régisse ses sujets avec une verge de fer, le misérable pays qui lui sera soumis pourra ne pas être libre, mais il sera certainement libéral. Tels furent les anciens empires asiatiques, telles diverses monarchies modernes ; tel sera, si le rêve de M. de Bismarck se réalise, l'empire allemand (3); telle est la monarchie actuelle de l'Espagne, dont la Constitution déclare le roi inviolable, mais non pas Dieu.
(3) : Et tel fut le IIIe Reich !... (Note de JP B.)

Voici donc quelque chose qui, sans ressembler au libéralisme, l'est véritablement, et le plus raffiné et le plus dangereux, précisément parce qu'il n'en a pas l'apparence.

On voit par là de quelle délicatesse il faut user, quand on traite de pareilles questions. Il importe avant tout de définir les termes du débat et d'éviter les équivoques qui favorisent l'erreur plus que tout le reste.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 1 Aoû - 20:38, édité 2 fois (Raison : Recherche de l'adresse URL.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Mer 11 Juil - 14:19

Merci pour ce texte très éclairant.

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Ven 15 Mar - 22:09

En réponse à ce message, EdouardMarieLaugier écrit ici, c'est-à-dire dans un autre fil
Citation :

[...]

Oser dire qu'un laïc peut être un successeur des Apôtres c'est tellement idiot et ignoble que ça mérite le pain sec et l'eau jusqu'au repentir.

C'est Sa Sainteté le Pape Pie XII qui a dit : « [...] si un laïc était élu Pape, il ne pourrait accepter l'élection qu'à condition d'être apte à recevoir l'ordination et disposé à se faire ordonner ; le pouvoir d'enseigner et de gouverner, ainsi que le charisme de l'infaillibilité, lui seraient accordés dès l'instant de son acceptation, même avant son ordination. »
(Source : http://www.clerus.org/bibliaclerusonline/pt/ct1.htm#mu.)

Ainsi donc ce que dit un Pape, de soi infaillible quand il parle en public comme c'est là le cas, en l'occurrence Sa Sainteté Pie XII, est, pour EdouardMarieLaugier, « tellement idiot et ignoble que ça mérite le pain sec et l'eau jusqu'au repentir » !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Ven 12 Juil - 11:27

Dans ce message, en son point N° 2/,
Edouard Marie LAUGIER (qui confond HONTEUSEMENT, dans son zèle amer, s’attaquer aux ennemis [modernistes] et s’attaquer à des catholiques sous le prétexte fallacieux que ceux-ci ne partagent pas toutes ses opinions) s’adressant là à votre serviteur, a écrit:

2/ Vous pouvez allègrement porter ici même vos accusations me concernant ainsi que les schismes et les hérésies par vous supposés.
Je vous en prie allez y.

Ces accusations ne reposant que sur mes propos qui attaquent votre thèse imbécile, les « hérésies » en question que vous m’attribuez seraient plutôt des « hérésies » contre votre thèse mais au contraire de ce que vous dites, parfaitement orthodoxe vis à vis de la Foi Catholique.

[...]


  1. Il n’est certes pas question d’aller écrire, sur un blog aussi partial et nauséabond de haine, les accusations, par ailleurs justifiées, que s’est attirées Edouard Marie LAUGIER !
    Mais qu’il demande qu’on les lui reproduise, ce fil est remonté et ainsi actualisé pour ce retrouvé dans les premiers.

  2. Tout le monde pourra ainsi voir que les schismes et les hérésies en question ne sont nullement “supposés” ni basés sur ses attaques (ridicules) contre la thèse dite de Cassiciacum (qu’incapable d’assimiler il qualifie d’“imbécile”) mais sont réellement contraires à la doctrine, à la discipline et à l’esprit catholiques.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. 8



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Sam 26 Oct - 6:43

Quelle est l’autorité qui a déclaré que le « fieffé apostat enseignant les hérésies » (très probablement hérétique formel aux yeux de Dieu et qui ne peut pas être à cause de celles-ci, formellement Pape) est hérétique formel aux yeux de l’Église Question
Celle du guignol clown mariolle s’il en est, qu’est Édouard-Marie Laugier ? Laughing Laughing

Et à part la sienne et celle d’autres usurpateurs de l’Autorité comme lui-même, personne Exclamation

Donc, aux yeux de l’Église celui que, en attendant une telle déclaration de sa part, elle ne peut tenir que pour hérétique matériel, est nécessairement, que cela plaise ou non aux super surexcités plus durs que les durs de dur, et sans aucune contradiction avec l’ensemble de toute la philosophie, toujours en puissance de devenir Pape formaliter...
(Pour que cela devienne effectif, il faudrait, bien sûr, qu’il se convertisse réellement et cesse d’enseigner des hérérsies.)

Mais si cela ne suffisait pas à convaincre nos super surexcités plus durs que les durs de dur, nous allons montrer l’incohérence de leur position en poussant celle-ci dans ses conséquences contraires à la doctrine catholique :
Si effectivement il n’y avait plus du tout de pape pas même matériellement, dans ce cas où donc la Hiérarchie sacrée aurait disparu par la défection de son chef visible sur la terre, il faudrait alors se poser les questions suivantes :
  • Où est, aujourd’hui, l’Église hiérarchique, d’institution divine (comme le Canon 108 § 3 l’enseigne), fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ, Église hiérarchique dont l’existence, en vertu des promesses divine (« [...] portæ inferi non prævalebunt adversus eam » en St Matt. XVI 18, et « [...] ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem sæculi » en St Matt. XXVIII 20) ne peut pas disparaître ?

  • Où sont, en l’absence de véritable Pape depuis le conciliabule vaticandeux, les électeurs du Pape indispensables pour la pérennité de la Papauté, pérennité de Foi catholique depuis la Constitution Apostolique Pastor Æternus du Concile du Vatican (18 juillet 1870) ?

Expliquons-nous :

  • Où est, aujourd'hui, l’Église hiérarchique fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ ?

    Car, ceci est de Foi, Jésus-Christ a institué une Église hiérarchique fondée sur les Apôtres, pas une Église fondée et constituée des seuls fidèles.
    C’est ce qu’exprime clairement le Canon 108 § 3 (http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l2.html#_Toc509674428) :
    Citation :
    D’institution divine, la sacrée hiérarchie en tant que fondée sur le pouvoir d’ordre, se compose des évêques, des prêtres et des ministres ; en tant que fondée sur le pouvoir de juridiction, elle comprend le pontificat suprême et l’épiscopat subordonné [...].
    (Souligné par JP B.)

    En l’état actuel des choses, nous n’avons pas une Église hiérarchique pleinement catholique et, si l’Église hiérarchique ne perdure pas matériellement dans l’Église hiérarchique apparente, la question se pose bien réellement de savoir où est, aujourd'hui, l’Église hiérarchique fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ.
    Or, d’institution divine (nous l’avons vu grâce au Canon 108 § 3) l’Église Catholique se compose nécessairement de l’Église hiérarchique. Il faut être Protestant pour le nier.
    Donc, l’Église hiérarchique perdure encore aujourd’hui d’une manière ou d’une autre car, autrement, elle, qui pourtant fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ, aurait disparu depuis le conciliabule vaticandeux. L’Église Catholique n’existerait alors plus telle qu’elle a été instituée par Jésus-Christ et, contrairement à la divine promesse de Notre-Seigneur, les portes de l’enfer auraient prévalu contre elle...
    Voilà pourquoi la position de Édouard-Marie Laugier est fausse !

    Voyons maintenant la seconde des graves questions qui se posent si l’ensemble des cardinaux existant actuellement et des hiérarques ecclésiastiques qui se présentent comme tels de nos jours ne peut pas être ni électeurs du Pape ni hiérarques ecclésiastiques matériellement valides :

  • Où sont, en l’absence de véritable Pape depuis le conciliabule vaticandeux, les électeurs du Pape indispensables pour la pérennité de la Papauté, pérennité de Foi catholique depuis la Constitution Apostolique Pastor Æternus du Concile du Vatican (18 juillet 1870) ?

    Dans le chapitre 2 de la Constitution Apostolique Pastor Æternus (18 juillet 1870 – cf. http://lesbonstextes.ifastnet.com/vipastoraeternus.htm ou éventuellement http://nouvl.evangelisation.free.fr/pastor_aeternus.htm) promulguée par Sa Sainteté le Pape Pie IX infaillible en cela, le Concile du Vatican, infaillible par lui-même puisqu’œcuménique (avec un Pape en acte à sa tête) énonce :
    Citation :

    Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles. [...]

    [...]

    Si donc quelqu'un dit que ce n'est pas par l'institution du Christ ou de droit divin que le bienheureux Pierre a des successeurs dans sa primauté sur l'Église universelle, [...], qu'il soit anathème.

    (Souligné par JP B.)

    Cela, à dire vrai, est de Foi divine et catholique :
    De foi divine car, comme on le voit dans le 1er § de la citation ci-dessus, c’est le Christ Lui-même qui a ainsi institué l’Église ; et de Foi catholique car cela est défini infailliblement dans cette Constitution Apostolique.

    Et c’est précisément cela que nient (soit implicitement pour l’ancien Nîmois, soit même explicitement pour le Mexicain) tant Édouard-Marie Laugier (qui prétend, tout comme l’autre, que, mis à part lui-même et ses amis, tous sont de « fieffés apostats enseignant les hérésies ») que Wulfrano Ruiz Sainz (qui affirme que depuis maintenant 55 ans, il n’y a plus de Hiérarchie, faisant ainsi mentir Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même qui a promis à ses Apôtres qu’elle durerait « usque ad consummationem sæculi ») lesquels se retrouvent bel et bien là tous les deux !...

Que voilà deux beaux ennemis de l’Église qui suppriment purement et simplement la Hiérarchie fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ Exclamation Suspect Twisted Evil No
Quand on leur demande, en effet, où (chez qui) réside la Hiérarchie sacrée, ils répondent, tels de véritables Protestants : nulle part, chez plus personne Exclamation Evil or Very Mad affraid Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wulfrano Ruiz Sainz
Baptisé


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 24/03/2013

MessageSujet: Apocalypse   Sam 26 Oct - 11:30

Lisez SVP chapitres XVII et XVIII de l’Apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon V.



Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Sam 26 Oct - 14:05

Wulfrano Ruiz Sainz a écrit:
Lisez SVP chapitres XVII et XVIII de l’Apocalypse.
Maître Wulfrano Ruiz Sainz, Avocat émérite au Mexique, a-t-il à notre disposition l'interprétation officielle de l'Autorité infaillible de l'Église Catholique sur l'Apocalypse ? Laughing...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel-Louis Gars du Loir



Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Sam 26 Oct - 14:37

Maître Wulfrano Ruiz Sainz, Avocat émérite au Mexique, est un hérétique au moins materialiter qui (parce que l'on approche de la fin du monde, laquelle, d'après sa position aurait dû avoie lieu il y a 55 ans No Rolling Eyes mais qui, manifestement, n'est pas encore arrivée Laughing) blasphème en affirmant que notre Mère la Sainte Église Catholique militante a déjà disparu Exclamation clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wulfrano Ruiz Sainz
Baptisé


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 24/03/2013

MessageSujet: L’ÈRE MONTINIENNE    Dim 27 Oct - 7:13

Message transféré à cet endroit
Le Modérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théophile d’Arrancy



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Dim 27 Oct - 13:28

Le « licencié Wulfrano Ruiz Sainz » a publié ici des extraits de l’Apocalypse (sous réserve de vérification de l’authenticité des citations faites) de St Jean.

Dans ce message, Léon V. lui a demandé
Citation :

[...]

Maître Wulfrano Ruiz Sainz, Avocat émérite au Mexique, a-t-il à notre disposition l'interprétation officielle de l'Autorité infaillible de l'Église Catholique sur l'Apocalypse ? Laughing...

lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wulfrano Ruiz Sainz
Baptisé


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 24/03/2013

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Lun 28 Oct - 7:56

Message transféré à cet endroit
Le Modérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouard-Marie Laugier
Baptisé


Nombre de messages : 363
Age : 30
Date d'inscription : 13/09/2013

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Lun 28 Oct - 17:12

Il serait bon que Bontemps, qui déjà se rend coupable de calomnies répétées envers moi en m'accusant publiquement d'hérésie, un comble pour elui qui professe que la Sainte Eglise Catholique est dirigée par des voyous apostats, n'aggrave pas son cas en y laissant aussi les palabres de l'excité hérétique (comme lui) wulfrano ruiz sainz et se faisant en laissant croire que j'aurais un lien avec ses propos délirants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon V.



Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Lun 28 Oct - 19:18

L'hérétique au moins matériel, tout autant que l'ex-Avocat mexicain, a écrit:
Il serait bon que Bontemps, qui déjà se rend coupable de calomnies répétées envers moi en m'accusant publiquement d'hérésie, un comble pour elui qui professe que la Sainte Eglise Catholique est dirigée par des voyous apostats, n'aggrave pas son cas en y laissant aussi les palabres de l'excité hérétique (comme lui) wulfrano ruiz sainz et se faisant en laissant croire que j'aurais un lien avec ses propos délirants.
  1. Il est absolument faux et, partant, calomnieux de prétendre que Monsieur JP Bontemps « professe que la Sainte Eglise Catholique est dirigée par des voyous apostats » (savoir, les occupants materialiter actuels du Saint-Siège) puisqu'il ne cesse de répéter que lesdits occupants materialiter actuels du Saint-Siège ne dirigent précisément pas la Sainte Eglise Catholique mais ne font qu'assurer le renouvellement ecclésial (c'est-à-dire uniquement humain) des électeurs potentiels du Pape en puissance.

  2. Bien évidemment que Édouard-Marie Laugier, qui ne connaît pas la doctrine catholique mais seulement celle de ses excitations obsessionnelles, baigne dans l'hérésie (au moins matérielle) et même dans le schisme pour usurper la place de l'Autorité dans l'Église : il est des sujets entiers de discussions qui le démontrent Exclamation...

    Dans celui-ci même, un peu plus haut, le samedi 26 octobre (2013) à 5h43 et à son attention à la suite d'un message que ce pauvre énergumène avait posté ailleurs dans un fil que notre Admin. a eu la sagesse de supprimer,
B. 8, démontrant que la position de l'ex Nîmois s'apparente à celle de l'ex Avocat mexicain, lui a écrit:

Quelle est l’autorité qui a déclaré que le « fieffé apostat enseignant les hérésies » (très probablement hérétique formel aux yeux de Dieu et qui ne peut pas être à cause de celles-ci, formellement Pape) est hérétique formel aux yeux de l’Église Question
Celle du guignol clown mariolle s’il en est, qu’est Édouard-Marie Laugier ? Laughing Laughing

Et à part la sienne et celle d’autres usurpateurs de l’Autorité comme lui-même, personne Exclamation

Donc, aux yeux de l’Église celui que, en attendant une telle déclaration de sa part, elle ne peut tenir que pour hérétique matériel, est nécessairement, que cela plaise ou non aux super-surexcités plus durs que les durs de dur, et sans aucune contradiction avec l’ensemble de toute la philosophie, toujours en puissance de devenir Pape formaliter...
(Pour que cela devienne effectif, il faudrait, bien sûr, qu’il se convertisse réellement et cesse d’enseigner des hérésies.)

Mais si cela ne suffisait pas à convaincre nos super-surexcités plus durs que les durs de dur, nous allons montrer l’incohérence de leur position en poussant celle-ci dans ses conséquences contraires à la doctrine catholique :
Si effectivement il n’y avait plus du tout de pape pas même matériellement, dans ce cas où donc la Hiérarchie sacrée aurait disparu par la défection de son chef visible sur la terre, il faudrait alors se poser les questions suivantes :
  • Où est, aujourd’hui, l’Église hiérarchique, d’institution divine (comme le Canon 108 § 3 l’enseigne), fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ, Église hiérarchique dont l’existence, en vertu des promesses divine (« [...] portæ inferi non prævalebunt adversus eam » en St Matt. XVI 18, et « [...] ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem sæculi » en St Matt. XXVIII 20) ne peut pas disparaître ?

  • Où sont, en l’absence de véritable Pape depuis le conciliabule vaticandeux, les électeurs du Pape indispensables pour la pérennité de la Papauté, pérennité de Foi catholique depuis la Constitution Apostolique Pastor Æternus du Concile du Vatican (18 juillet 1870) ?

Expliquons-nous :
  • Où est, aujourd'hui, l’Église hiérarchique fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ ?

    Car, ceci est de Foi, Jésus-Christ a institué une Église hiérarchique fondée sur les Apôtres, pas une Église fondée et constituée des seuls fidèles.
    C’est ce qu’exprime clairement le Canon 108 § 3 (http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l2.html#_Toc509674428) :
    Citation :
    D’institution divine, la sacrée hiérarchie en tant que fondée sur le pouvoir d’ordre, se compose des évêques, des prêtres et des ministres ; en tant que fondée sur le pouvoir de juridiction, elle comprend le pontificat suprême et l’épiscopat subordonné [...].
    (Souligné par JP B.)

    En l’état actuel des choses, nous n’avons pas une Église hiérarchique pleinement catholique et, si l’Église hiérarchique ne perdure pas matériellement dans l’Église hiérarchique apparente, la question se pose bien réellement de savoir où est, aujourd'hui, l’Église hiérarchique fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ.
    Or, d’institution divine (nous l’avons vu grâce au Canon 108 § 3) l’Église Catholique se compose nécessairement de l’Église hiérarchique. Il faut être Protestant pour le nier.
    Donc, l’Église hiérarchique perdure encore aujourd’hui d’une manière ou d’une autre car, autrement, elle, qui est pourtant fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ, aurait disparu depuis le conciliabule vaticandeux. L’Église Catholique n’existerait alors plus telle qu’elle a été instituée par Jésus-Christ et, contrairement à la divine promesse de Notre-Seigneur, les portes de l’enfer auraient prévalu contre elle...
    Voilà pourquoi la position de Édouard-Marie Laugier est fausse !

    Voyons maintenant la seconde des graves questions qui se posent si l’ensemble des cardinaux existant actuellement et des hiérarques ecclésiastiques qui se présentent comme tels de nos jours, ne peut pas être ni électeurs du Pape ni hiérarques ecclésiastiques matériellement valides :


  • Où sont, en l’absence de véritable Pape depuis le conciliabule vaticandeux, les électeurs du Pape indispensables pour la pérennité de la Papauté, pérennité de Foi catholique depuis la Constitution Apostolique Pastor Æternus du Concile du Vatican (18 juillet 1870) ?

    Dans le chapitre 2 de la Constitution Apostolique Pastor Æternus (18 juillet 1870 – cf. http://lesbonstextes.ifastnet.com/vipastoraeternus.htm ou éventuellement http://nouvl.evangelisation.free.fr/pastor_aeternus.htm) promulguée par Sa Sainteté le Pape Pie IX infaillible en cela, le Concile du Vatican, infaillible par lui-même puisqu’œcuménique (avec un Pape en acte à sa tête) énonce :
    Citation :

    Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles. [...]

    [...]

    Si donc quelqu'un dit que ce n'est pas par l'institution du Christ ou de droit divin que le bienheureux Pierre a des successeurs dans sa primauté sur l'Église universelle, [...], qu'il soit anathème.

    (Souligné par JP B.)

    Cela, à dire vrai, est de Foi divine et catholique :
    De foi divine car, comme on le voit dans le 1er § de la citation ci-dessus, c’est le Christ Lui-même qui a ainsi institué l’Église ; et de Foi catholique car cela est défini infailliblement dans cette Constitution Apostolique.

    Et c’est précisément cela que nient (soit implicitement pour l’ancien Nîmois, soit même explicitement pour le Mexicain) tant Édouard-Marie Laugier (qui prétend, tout comme l’autre, que, mis à part lui-même et ses amis, tous sont de « fieffés apostats enseignant les hérésies ») que Wulfrano Ruiz Sainz (qui affirme que depuis maintenant 55 ans, il n’y a plus de Hiérarchie, faisant ainsi mentir Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même qui a promis à ses Apôtres qu’elle durerait « usque ad consummationem sæculi ») lesquels se retrouvent bel et bien là tous les deux !...

Que voilà deux beaux ennemis de l’Église qui suppriment purement et simplement la Hiérarchie fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ Exclamation Suspect Twisted Evil No
Quand on leur demande, en effet, où (chez qui) réside la Hiérarchie sacrée, ils répondent, tels de véritables Protestants : nulle part, chez plus personne Exclamation Evil or Very Mad affraid Rolling Eyes


On voit bien là que les positions des deux fêlés sont similaires Exclamation...

Cela dit, à part sa pétition de principe ci-dessus, ce guignol clown mariolle s'il en est, de l'augier ne répond absolument rien aux arguments développés par B. 8 Exclamation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Aujourd'hui à 20:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» pour ma tante
» Pour mon fils qui passe devant le juge
» un fantôme pour la vie - Marie Liondor
» Demande de prières pour , James et Marie
» Du 31 août au 8 septembre Neuvaine pour la Nativité de Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: