Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Jeu 8 Oct - 8:09

Dans ce scandaleux commentaire (http://wordpress.catholicapedia.net/le-vrai-message-de-la-salette-par-le-r-p-a-l/#comment-95133) du « DiabolicaPedia Blog » (cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t4450-le-catholicapedia-blog-organe-dune-secte...)
Edouard Marie (de l'augier) hérético schismatique (espérons seulement matériel) qui s'approprie d’autorité (la sienne qui se réduit à zéro) le droit de juger les Papes, a écrit:

octobre 2, 2015


[...] nul doute que Pie XII, Pape Infaillible, n’a rien pu promulguer qui puissent être contre la Foi et les mœurs.
Une liturgie moins parfaite, moins belle, moins sanctifiante, c’est possible. L’Infaillibilité n’équivaut pas à Perfection.

Simplement nous ne pouvons pas tenir pour Pape légitime un Pontife dont nous aurions à nous défier de la liturgie qu’il met en place, et dont nous devrions remettre en cause les décisions liturgiques, et, en quelques sortes « juger » de ses actes Infaillibles.


Sinon cela reviendrait à remettre en cause son autorité suprême.

Il y aurait cependant d’autres terrains où il y a beaucoup à redire, des terrains où il n’est pas couvert par l’Infaillibilité, comme par exemple ses relations avec les « alliés », ces « si chers » initiés (sic) lucifériens, Roosevelt, Churchill, etc. etc.

Il y aurait beaucoup à dire aussi sur la non-application par Benoit XV, Pie XI et Pie XII des décrets de Pascendi Dominici Gregis
.

Laquelle encyclique qui, après avoir condamné définitivement le modernisme et les modernistes actuels (en 1907) et futurs (aujourd’hui), ordonnait aussi la traque (sans pitié) des ecclésiastiques modernistes infiltrés à l’époque dans l’Église Catholique, avant d’avoir réussi, avec Roncalli, à fonder leur propre secte qui n’est pas Catholique, même matériellement.


(Souligné en gras ou/et d’un trait par JP B.)

Saint Pie X a ordonné, dans son Encyclique Pascendi Dominici Gregis, « aussi la traque (sans pitié) des ecclésiastiques modernistes infiltrés à l’époque dans l’Église Catholique » ? Sans doute !
Mais il a aussi dit ceci : « Quand on parle du Vicaire de Jésus-Christ, ce n'est pas le lieu d'examiner, mais d'obéir. Il ne faut pas mesurer l'étendue de l'ordre donné afin de restreindre l'obéissance qu'on lui accorde ; il ne faut pas chicaner sur la plus claire parole du Pape pour en travestir le sens ; il ne faut pas interpréter la volonté du Pape selon ses préjugés en détruisant la substance évidente ; il ne faut pas opposer des droits au droit qu'a le Pape d'enseigner et de commander ; il ne faut pas peser les jugements, discuter les ordres, si l'on ne veut pas faire une injure directe à Jésus-Christ Lui-même...»
(St Pie X, cité en exergue au début du Pour Qu’Il Règne. – Souligné en gras ou/et d’un trait par JP B.)
Et encore : « On ne limite pas [au Pape] le champ où son autorité peut et doit s’exercer. On ne préfère pas à l’autorité du Pape celle d’autres personnes, si doctes soient-elles, qui ne sont pas du même avis que le Pape : car, si elles ont la science, elles n’ont pas la sainteté, parce que celui qui est saint ne peut être en dissentiment avec le Pape. »
(St Pie X, discours aux prêtres de l’union apostolique, 18 Nov.1912. – Souligné en gras ou/et d’un trait par JP B.)
C’est pourtant tout ce que fait là cet hérético-schismatique (au moins matériel) de l’augier quand il parle des Papes « Benoit XV, Pie XI et Pie XII » !...
A cet enseignement si claire de St Pie X, il préfère les interprétations douteuses d’une révélation privée (pourtant authentique) faite à une voyante (qui l’a plus ou moins bien transmise) à l’occasion d’apparitions pourtant véridiques !

C’est ainsi qu’après avoir reçu en copie le lien de ce post (http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr#31725), il nous a écrit en courriel privé le mercredi 07 octobre 2015 à 20h17, ceci : « Que de temps perdu à remettre en cause les paroles de Notre Dame. Que c'est triste (pour vous) ! »
A quoi nous lui avons répondu le lendemain à 07h11 :
Citation :

Il ne s’agit pas, espèce d’hérético-schismatique (cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t4192p30-une-heresie-de-plus-pour-edouard-marie-laugier#31727) au moins matériel, il ne s’agit pas de « remettre en cause les paroles de Notre Dame » que tu n’as d’ailleurs pas entendues (et moi non plus ! ce qui permet de douter de la véracité du fait qu’elles viendraient bien de la Très Sainte Mère de Dieu toujours vierge et peut-être plutôt d’une personne humaine qui les aurait déformées...) mais il s’agit

  1. de remettre en cause l’interprétation que des hérético-schismatiques au moins matériels en font en particulier sur le «DiabolicaPedia Blog», et surtout,

  2. de ne pas remettre en cause les Paroles de Notre-Seigneur en St Matt. XVI 18 et XXVIII 20!

Notre Dame n’a certainement pas conseillé un scandale comme celui que l’on peut lire ici (http://wordpress.catholicapedia.net/le-vrai-message-de-la-salette-par-le-r-p-a-l/#comment-95133) où l’on voit un triste ignare s’arroger le droit de juger les Papes, Vicaires de son divin Fils...


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier   Ven 29 Jan - 14:17

Dans un échange de courriels personnels intitulé « Principe de non-contradiction, dit-on ? », il a été demandé, le 28 janvier 2016 à 15h34, à Édouard-Marie LAUGIER ceci
Citation :

Bonjour, Édouard-Marie !

Il faut être clair dans ses affirmations et, pour cela, le mieux est de procéder par syllogismes.
C’est pourquoi je propose ceci :

Premier syllogisme
 :
  • Majeure : Un baptisé dans l’Église catholique et qui se trouve dans l’hérésie sans comprendre la chose et croyant être toujours dans l’orthodoxie reste dans l’Église catholique en appartenant au moins à son corps.
  • Mineure : Un certain nombre d’individus dans l’Église officielle qui est vaticandeuse et non-catholique, même appartenant à sa hiérarchie, ne sont probablement pas conscients* d’être dans des hérésies.
  • Conclusion : Donc un certain nombre d’individus dans l’Église officielle qui est vaticandeuse et non-catholique, même appartenant à sa hiérarchie, reste (ce certain nombre peut-être petit) probablement* dans l’Église catholique.
* tant que l’Autorité dans l’Église ne leur a pas officiellement attiré l’attention, par les monitions requises, sur le fait qu’ils sont objectivement dans des hérésies.

Pouvons-nous être d’accord là-dessus ?

OUI
ou
NON**
** Si "NON", pourquoi ?

Merci d'une réponse franche.

(Suite, avec un second syllogisme, en fonction de cette réponse. – Copie cachée à 14 personnes différentes dont 3 Prêtres.)

--
Jean-Paul BONTEMPS


Dans un premier temps (qui comporte quand même 7 courriels de part et d’autre) où Édouard-Marie LAUGIER ne cesse de se défiler sous le fallacieux prétexte qu’il ne connaît pas les personnes mises en copie cachée (non transmises en copie ouverte pour préserver leurs adresses personnelles) et veut absolument les connaître, il finit, devant la promesse de publier la chose, par répondre à 23h49 ceci
Citation :
Le problème de ton syllogisme et plus généralement de la thèse c'est qu'il ne correspond absolument pas à la situation actuelle et au cas de la secte conciliaire.
Quand à ta malhonnêteté à vouloir garder cacher [sic] certaine [sic] choses qui n'ont pas à l'être,  et à "initier" certaines personnes sans les identifier, cela ne m'étonne guère c'est une marque de l'ennemi du genre humain.

Passons sur l’accusation de malhonnêteté (pour protéger la vie privée de mes correspondants) de la part de celui qui a occasionné ces 2 pages de description de ses malhonnêtetés (http://foicatholique.cultureforum.net/t4555-malhonnetetes-de-edouard-marie-laugier) et examinons sa réponse finale quant au fond : « Le problème de ton syllogisme et plus généralement de la thèse c'est qu'il ne correspond absolument pas à la situation actuelle et au cas de la secte conciliaire. »

On remarquera tout d’abord la rigueur de l’argumentation qui, après qu’il lui eut été proposer de procéder par syllogismes, se présente sans doute sous cette forme éminemment scolastique ! Laughing

Ensuite, ce qui saute aux yeux, c’est que l’argument selon lequel « le problème [du syllogisme énoncé dans la première citation ci-dessus] et plus généralement de la thèse c'est qu'il ne correspond absolument pas à la situation actuelle et au cas de la secte conciliaire », cet argument, donc, est absolument gratuit, sans aucun raisonnement venant l’étayer...

Enfin, nous remarquerons à quel point Édouard-Marie LAUGIER fait fi de la doctrine et de la pratique de notre Mère la Sainte Église Catholique quant aux personnes qui errent de bonne foi et sans qu’elles en soient personnellement responsables...
C’est sans doute là la charité mise en œuvre par cet individu qui se révèle ici, une fois de plus, être hérétique (au moins matériellement) et telle qu’il la conçoit, hérétique puisqu’il invente lui-même la doctrine à mettre en œuvre quant aux personnes qui errent de bonne foi et sans qu’elles en soient personnellement responsables !

Mais ce n’est pas tout :
Nous savons pourquoi Édouard-Marie LAUGIER considère que la thèse dite « de Cassiciacum » ne correspond pas « au cas de la secte conciliaire. »
C’est qu’en effet, il considère que TOUS ceux qui, sont censés, selon lui, appartenir à ce qu’il appelle « la secte conciliaire », seraient FORMELLEMENT hérétiques, comme si ils avaient reçu les monitions requises qui, par leur refus éventuel de venir à résipiscence, peuvent seules manifester leur éventuelle pertinacité, et comme si il avait lui, Édouard-Marie LAUGIER, l’Autorité dans l’Église pour adresser ou non lesdites monitions (ce qu’il n’a bien sûr pas fait) et pour déclarer que tel et tel sont effectivement FORMELLEMENT hérétiques !
Ce faisant, en plus d’être, comme nous l’avons vu, au moins matériellement hérétique, il se révèle également, par cette usurpation de l’Autorité dans l’Église, être SCHISMATIQUE de la même manière...


Par ailleurs, remarquons que ce que Édouard-Marie LAUGIER prétend est contraire à ce que le prénommé Martial, qui pourtant s’évertue à soutenir notre clown, a écrit (http://wordpress.catholicapedia.net/la-bataille-continue-vrai-ou-faux-pape/#comment-105958) : « [...] c’est tout simplement en vertu de cette bonne volonté préalable, qui serait suivie d’une conversion miraculeuse, que ces individus pourraient être concernés par la Solution souveraine du Bon Dieu » !...


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une hérésie de plus pour Édouard-Marie Laugier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» pour ma tante
» Pour mon fils qui passe devant le juge
» un fantôme pour la vie - Marie Liondor
» Demande de prières pour , James et Marie
» Du 31 août au 8 septembre Neuvaine pour la Nativité de Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: