Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Passion de l'Église

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SimonJMA
Baptisé


Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: La Passion de l'Église   Lun 21 Jan - 13:04

Bonjour à tous,

Tous les catholiques "de la Tradition" (c'est à dire ceux qui reconnaissent le Magistère Ordinaire Universel) sont je pense d'accord sur ce point: l'Église vit aujourd'hui sa Passion.

En revanche, nous sommes beaucoup plus divisés lorsqu'il s'agit de décrire plus en précisions cette "nuit obscure de l'Église" (pour reprendre les mots de Notre Très Sainte Mère du Ciel).

Pour trouver la vérité, ne devrions-nous pas commencer par admettre que cette Passion exige inévitablement que le Pape lui-même souffre terriblement?
Et comme Benoit XVI ne peut pas être pape (les sédévacantistes ont bien raison sur ce point, mais je ne m'en rendais pas compte au début de ma conversion), n'y a t-il pas forcément un vrai Souverain Pontife souffrant actuellement un long et terrible martyr?

Bien sûr, la théorie de la survie de Paul VI est souvent rejetée en vertu du fait qu'elle contredirait le dogme de l'Infaillibilité Pontificale.
Certes, je comprends que la fameuse déclaration "nous aussi, nous avons le culte de l'homme" jette le trouble.
Soyez bien assurés que, étant bien déterminé à toujours me garder contre toute hérésie, je reconnais le dogme de l'Infaillibilité Pontificale.
Néanmoins, Paul VI a t-il, de 1963 à 1972 (date à laquelle il aurait été remplacé par un sosie) véritablement commit une erreur dans la définition de la doctrine sur la foi et les mœurs?

Dans tous les cas, il est clair qu'il a commencé à prendre conscience des fruits pourris du "concile" en 1972 (le fameux discours sur la fumée de Satan).

Par ailleurs, de nombreuses prophéties fiables semblent conformer la théorie de la survivance http://paulvipapemartyr.over-blog.com/article-la-survie-miraculeuse-du-pape-annoncee-58764660.html
Voir l'onglet "Prophéties".

Je sais bien que la théorie de la survivance parait extravagante, mais si nous raisonnions toujours de façon trop humaine, nous finirions par nier que Notre Seigneur Jésus a marché sur l'eau. De fait, je dois avouer que je prie pour la délivrance de Paul VI, car la théorie de la survivance me parait être la seule valable compte tenu des considérations sur la Passion de l'Église et compte tenu des prophéties.

Au minimum, nous pouvons tous prier pour la Chaire de Saint Pierre (à défaut d'être tous convaincus par cette théorie),

Union de prières †,
Simon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La Passion de l'Église   Lun 21 Jan - 15:25

Rapprochez-vous, cher SimonJMA, du R.P. Joseoh-Marie.
Vous ne trouverez pas la vérité, au sujet de tout cela, auprès de simples laïcs qui n'ont pas fait suffisamment, voire pas du tout, d'études théologiques.

Bonne journée et bon courage, en U. de P.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SimonJMA
Baptisé


Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: La Passion de l'Église   Mar 22 Jan - 21:51

Bonjour,

Malheureusement, même les prêtres ne sont pas d'accord entre eux sur le sujet (bien sûr, je ne les en blâme pas, la confusion est à son comble et Notre Seigneur Jésus aura pitié de nous).

Je suis bien d'accord avec vous sur l'importance de la théologie, il m'arrive par exemple de lire des lettres encycliques, mais je trouve que les prophéties sont insuffisamment prises en compte par les catholiques.

Pourtant, si l'on examine bien le message de Notre Dame de la Salette, les prophéties de Marie-Julie Jahenny, d'Anne Catherine Emmerich et du Bienheureux Tomasuccio (entre autres), il me parait explicite qu'il y a un Pape souffrant terriblement la Passion de l'Église.

N'était-ce pas nécessaire à la Passion de l'Église? Qu'en disent les théologiens?

Union de prières pour la Chaire de Saint Pierre,

Simon ANDRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La Passion de l'Église   Jeu 24 Jan - 1:53

Bonsoir, Simon.

Vous m'écrivez (je ne retiens pour l'instant que l'argument suivant) « les prophéties sont insuffisamment prises en compte par les catholiques ».

Les prophéties auxquelles vous faites références appartiennent aux révélations privées.
Or,
  1. N’est de foi que la Révélation que, son véritable nom m’échappant pour le moment, j’appellerai “commune” ou “générale”, close avec la mort du dernier Apôtre, St Jean l’Évangéliste et plus exactement avec son dernier livre, l’Apocalypse. Aucune des révélations privées, fût-elle reconnue par notre Mère la Sainte Église Catholique, n’est de foi.
    Aussi, bien que l’on ne doive pas mépriser les révélations privées et les véritables apparitions célestes reconnues par l’Église, aucune d’entre-elles ne peut être comparée avec les données théologiques qui sont de foi. Voilà pourquoi les définitions dogmatiques qui nous sont rapportées et explicitées par les théologiens priment sur les révélations privées.

  2. Autant les définitions dogmatiques explicitées par les théologiens sont claires, quoique parfois difficiles, à comprendre, autant les prophéties sont souvent obscures et propres à diverses interprétations différentes voire opposées.
    Voilà pourquoi, dans les prophéties, tout dépend de l’interprétation qu’on leur donne alors que les définitions dogmatiques sont clairement définies par notre Mère l’Église.

  3. La plupart du temps, les prophéties autres que celles qui traitaient de notre Divin Sauveur, restent conditionnelles, conditionnées aux réactions de ceux à qui elles sont destinées en fonction de la manière avec laquelle ils les recevront.
    Un exemple frappant qui me vient à l’esprit, est celui du prophète Jonas qui prédit à Ninive la destruction de la ville, destruction qui n’eut pas lieu malgré cette prophétie car les Ninivites, frappés de la prédication de Jonas, firent pénitence et désarmèrent ainsi le bras vengeur de Dieu tout puissant.

  4. Pour ce qui est des prophéties dont vous me parlez, regardez bien les textes de La Salette ou de Marie-Julie Jahenny, par exemple.
    Tout ce qui y est dit, ne peut-il prêter qu’à une seule interprétation ? Je ne crois pas.
    Tout s’est-il réalisé ou se réalisera-t-il à la lettre ? Je n’en ai pas la conviction!

    En revanche, tout ce que l’Église a défini dogmatiquement (ce que les théologiens nous exposent en nous expliquant les dogmes) est absolument sûr.

  5. Le ciel n’accorde de révélation privées que pour notre utilité.
    A quoi sert l’hypothétique survivance de l’antipape que fut PaulVI, avec ou sans sosie ?
    En posant cette question, je veux dire, ou se trouve l’actuel enseignement de ce personnage dont je doute fort qu’il fut jamais Souverain Pontife !
    Si vous pensez qu’il est toujours vivant et (bien que cela ne soit aucune démontré) qu’il se soit, après ses hérésies vaticandeuses, converti et soit devenu formellement Pape, il vous faut, pour être conséquent et que vous soyez crédible, absolument partir à sa recherche, le délivrer de là où il se trouve et le manifester publiquement à la face du monde entier...

Voilà pourquoi, pour être sûrs, dans la pagaille actuelle, de ne pas nous égarer, je préfère m’en remettre aux véritables théologiens, à ceux qui ne mettent de côté aucun des dogmes définis par notre Mère la Sainte Église Catholique, et je crois vous avoir indiqué dans mon précédent message un guide qui me semble assuré.

Je vous souhaite bon courage, en U. de P.


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SimonJMA
Baptisé


Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: La Passion de l'Église   Jeu 24 Jan - 18:01

Bonjour,

Soyez sûr que j'ai confiance en Père Joseph-Marie, et que je le rejoins entièrement en ce qui concerne Jean-Paul II et Benoit XVI.
En revanche, en ce qui concerne Paul VI et Jean-Paul Ier, je pense qu'ils ont été abusés/harcelés/empoisonnés et n'ont pas été en mesure de prendre humainement le dessus sur leurs ennemis...

Pour être certain que Paul VI ait été un antipape, il eut fallu d'abord être assuré qu'il n'aie pas été victime de dol et de violence.

Pourtant, nous savons que certains cardinaux, en particulier Villot, se sont rendus coupables de grandes manigances contre l'Église.

Vous semblez douter que Paul VI ait vraiment été remplacé par un sosie, mais peut-être n'avez-vous pas vu les comparaisons photographiques:

http://paulvipapemartyr.over-blog.com/article-photos-de-paul-vi-et-du-sosie-58758953.html

http://www.tldm.org/news3/impostor.htm

Je corrige une petite erreur que j'ai faite sur la date (j'avais écrit qu'il a été remplacé en 1972):
"Le Pape Paul VI a été remplacé par un sosie dès 1974 par intermittence, puis définitivement en 1975" http://paulvipapemartyr.over-blog.com


Soyons certains que tous les catholiques de bonne volonté seront bientôt à nouveau unis sous la bannière d'un véritable Pontife.

Voici une prière pour obtenir cette grâce (je l'ai rédigée à partir du message de Quito):

"Père du Ciel, par amour pour le Coeur Eucharistique de Notre Seigneur Jésus-Christ, le Divin Fils de la très Sainte Vierge Marie,
pour Son Précieux Sang versé avec tant de générosité,
pour les profondes amertumes et douleurs de Sa Passion et de Sa Mort,
prenez en pitié Vos ministres et mettez fin à ces temps funestes,
envoyez à l'Église le Prélat qui devra restaurer l'esprit de ses prêtres."

Nous pouvons ajouter: "Cor Jesu sacratissimum, miserere nobis" (trois fois).


Bon courage à vous aussi,

Simon ANDRÉ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clément
Baptisé


Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: La Passion de l'Église   Sam 26 Jan - 14:28

Bonjour Simon Smile

Ne partageant pas la thèse de Paul VI martyr, il convient de rappeler rapidement que le Montini qui fut élu "pape" était un fervent défenseur de l'hérésie moderniste et un ennemi de l'Eglise. Le sosie aurait remplacé Montini en 1974, selon la théorie du survivantisme. Or, qui a promulgué le Concile Vatican II ? Qui a promulgué la liberté religieuse ? Qui a promulgué la nouvelle "messe" ? Pas le supposé sosie, mais bel et bien Montini. Par conséquent, il ne pouvait être Pape. Donc en faire un Pape martyr est inconcevable au regard de la doctrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.catholique-sedevacantiste.com/
SimonJMA
Baptisé


Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: La Passion de l'Église   Sam 26 Jan - 16:26

Bonjour Clément,

Votre raisonnement est valide, et je serais parfaitement d'accord avec vous si le Vatican n'avait pas été infiltré par de grands manipulateurs comme le cardinal Villot...

Cependant, comme nous savons qu'il y a au sein de l'Église des loups, des mercenaires et des voleurs (pour reprendre les mots de Mgr Lefebvre) depuis déjà bien longtemps, et compte tenu des faits cités dans les messages précédents, il faut tenir compte de la possibilité que Paul VI ait été moins coupable que nous pouvons le penser, et d'avantage victime.

Il vaut mieux éviter de prendre le risque de le diffamer. Nous ne pouvons pas avoir à son sujet les mêmes certitudes que nous avons pour Jean-Paul II et Benoit XVI.

Dans tous les cas, l'essentiel est de prier pour la Chaire de Saint Pierre. Je sais bien que ma conviction n'est pas une vérité de Foi. Smile

Cependant, une question me reste présente à l'esprit. Que pensez-vous des photographies de Paul VI? Vous n'y voyez pas d'évidence qu'il ait été remplacé par un sosie?

Union de prières,
Simon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonino
Baptisé


Nombre de messages : 974
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: La Passion de l'Église   Dim 27 Jan - 13:36

SimonJMA a écrit:

Cependant, une question me reste présente à l'esprit. Que pensez-vous des photographies de Paul VI? Vous n'y voyez pas d'évidence qu'il ait été remplacé par un sosie?
Simon

Il est tout a fait possible qu'il aient remplacé Paul VI par un sosie pour ne pas annuler une representation prevue de longue date par exemple.

http://agenceair.com/

http://www.viceland.com/fr/v1n3/htdocs/uday.php

http://www.elle.fr/People/La-vie-des-people/News/Buzz-Beyonce-se-fait-remplacer-par-son-sosie-!-881543


Udp

_________________
http://www.blogcatholique.fr/
Notre Dame de la Salette prédit l'éclipse de l'Eglise et l'apparition de la secte conciliaire issue de Vatican II (1848) :
"Rome perdra la foi et deviendra le siège de l'antéchrist... L'Eglise sera éclipsée, le monde sera dans la consternation."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogcatholique.fr/
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La Passion de l'Église   Dim 27 Jan - 16:32

Tout ce problème est un faux problème : avec ou sans sosie postérieur, et comme le rappelle notre ami Clément, Paul VI n’a-t-il pas promulgué “officiellement” les hérésies vaticandeuses ? N’a-t-il pas, tout aussi “officiellement” institué sa « nouvelle “messe” » et ses « nouveaux “sacrements” » que l’on doit tenir pour invalides ? Assurément si, hélas !
Et, après tout cela, avec ou sans sosie, a-t-il manifesté en quoi que ce soit le désir de faire machine arrière ? Certes non !
Ce faisant, il a montré qu’avec ou sans sosie il ne pouvait être formellement Pape et n’avait donc aucune autorité pour faire quoi que ce soit dans l’Église.

Le véritable problème n’est donc pas celui d’un éventuel sosie remplaçant un guignol qui n’a jamais su être Pape.
Le véritable problème est celui d’un concile qui a donné naissance à des hérésies (ce qui est impossible s’il avait été dirigé par un Pape) et qui a, dans ses conséquences pratiques, ses prolongements, tenté de détruire de fond en comble notre sainte Religion catholique.

Le véritable problème est celui d’un concile plein d’erreurs parce que sans Pape, et TOUT de ce faux concile, est a rejeter, avec ses faux papes, ses vrais ou faux sosies, qui sont tous, faux papes et sosies, des guignols depuis la mort de Pie XII qui ne présentent aucun intérêt autre que celui d’être dénoncés comme n’ayant aucune autorité.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SimonJMA
Baptisé


Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: La Passion de l'Église   Lun 28 Jan - 15:54

Nous sommes d'accord au sujet du fait que Vatican II est, au moins pour partie, l’œuvre du démon, et que nous devons donc rejeter ce pseudo-concile.

Le vrai problème de notre discussion est le degré de responsabilité de Paul VI.

Vous ne tenez pas compte des informations de ce type:

http://paulvipapemartyr.over-blog.com/article-la-reforme-liturgique-58713978.html

http://paulvipapemartyr.over-blog.com/article-desarroi-de-paul-vi-face-a-la-reforme-liturgique-61810581.html

Vous ne tenez pas compte de l'influence des manipulateurs comme Villot et Bugnini...

Nous devons rester prudents et éviter les jugements téméraires en ce qui concerne Paul VI.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: La Passion de l'Église   Lun 28 Jan - 20:48

Ce n'est ni le Cal Villot ni Bugnini, ni aucun autre "manipulateur", qui a signé les documents hérétiques du faux concile Vatican II : c'est celui qui se présentait comme Pape et qui, pour les avoir signés, en est responsable personnellement quoique, pour la raison même que ces documents sont hérétiques, ne pouvait pas être formellement Pape.
Ceux qui donnent ce genre de (prétendues) informations (http://paulvipapemartyr.over-blog.com/article-la-reforme-liturgique-58713978.html et http://paulvipapemartyr.over-blog.com/article-desarroi-de-paul-vi-face-a-la-reforme-liturgique-61810581.html) ne tiennent aucun compte de cela !
C'est celui qui se présente comme Pape, même s'il ne l'est pas alors qu'il est censé l'être, qui est responsable de ce qui arrive dans l'Église ; ce ne sont pas les sous-fifres !
Il est trop facile à la clique conciliaire de dire « Paul VI n'a pas voulu cela » (alors que, précisément, il le voulait quoique, en bon moderniste*, ayant – apparemment – l'Autorité, il cachait sa volonté perverse*) pour qu'avec cette excuse mensongère elle cherche à nous faire avaler cette couleuvre selon laquelle nous avions quand même un Pape...
* (Relisez Pascendi Dominici gregis.)

Salut, Simon !
N'insistez pas : je ne répondrai plus sur ce chapitre...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Passion de l'Église   Aujourd'hui à 20:18

Revenir en haut Aller en bas
 
La Passion de l'Église
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La passion de l'Église par Mgr Ségur
» La Prophétie de Don Gobbi (et autres Prophèties) sur le Faux-Pape et la Passion de l'Église !
» De la Passion, de la résurrection et du triomphe final de JÉSUS-CHRIST en son Église par Mgr L.G. de Ségur
» Attitude a avoir face a la Kénose de l'église....
» La Passion du Christ racontée par les Saints et Saintes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Questions/Réponses-
Sauter vers: