Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jésus ne sait pas, donc il n'est pas Dieu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Jésus ne sait pas, donc il n'est pas Dieu ?    Mar 30 Avr - 12:11

Citation :
Quant à ce jour et à l’heure, nul ne le connaît, pas même les anges dans le ciel, pas même le Fils, mais le Père. (Evangile selon Saint Marc, chap 13 ; verset 32)


Premier point: les mahométans ont le droit de mentir pour répandre leur secte.







_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Jésus ne sait pas, donc il n'est pas Dieu ?    Mar 30 Avr - 12:13

Second point: l'interprétation du verset.





Saint Hilaire:

Citation :
L'ignorance dont il parle tient donc uniquement à ce que les trésors de
la science restent cachés en lui. Toutes les fois donc que Dieu déclare
ignorer quelque chose, il ne s'agit point d'une véritable ignorance,
mais il veut nous apprendre, ou qu'il n'est pas temps de parler, ou
qu'il n'est pas temps d'agir.

L'Ecriture dit de Dieu, qu'il connut qu'Abraham l'aimait, parce qu'il le fit connaître à Abraham lui-même (Gn 22).

Il faut donc dire, par la même raison, que le Père a connu ce jour, parce
qu'il l'a révélé à son Fils. Si donc nous lisons que le Fils ne connaît
point ce jour, c'est dire d'une manière figurée qu'il ne doit point en
parler; au contraire, le Père seul connaît ce jour, parce que c'est à
lui de le faire connaître. Gardons-nous donc d'admettre dans le Père ou
dans le Fils aucun changement, aucune modification extérieure.

Enfin, pour éloigner de lui tout soupçon d'ignorance, il ajoute aussitôt:

"Prenez garde, veillez et priez, parce que vous ne savez quand ce temps viendra. "


http://foicatholique.cultureforum.net/t2236-evangile-selon-saint-marc-chap-13-verset-32-37

Ils ne font que reprendre les pseudos arguments réfutés, les fausses interprétations de la divine Ecriture, des hérétiques (qui n'ont aucune science des saintes Ecritures).

D'ailleurs les hypocrites qui citent ce verset font semblant de lui donner une quelconque Autorité.

Pourquoi dis-je cela ?

Parce que s'ils croyaient vraiment à cette parole du Christ ils seraient obligés de professer qu'il est Le Fils de Dieu et que Dieu est son Père.

Citation :
Quant à ce jour et à l’heure, nul ne le connaît, pas même les anges dans le ciel, pas même le Fils, mais le Père.


Le font-ils ?

Non.

Ce sont des hypocrites, des futurs damnés, qui ne lisent la divine Ecriture que pour y trouver des erreurs et non La Vérité.

Que Dieu ait pitié d'eux.

+

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.


Dernière édition par admin le Mar 30 Avr - 12:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Jésus ne sait pas, donc il n'est pas Dieu ?    Mar 30 Avr - 12:26

Conclusion:


1) La parole d'un mahométan, qui a le droit de mentir selon sa secte, ne vaut rien.

2) Les mahométans surfent et ont toujours surfés sur l'ignorance des chrétiens.

Voir cette vidéo: http://fr.gloria.tv/?media=436354

On note au passage la belle profession de foi publique faite par le jeune chrétien, qui est d'ailleurs vite évacué par les guignols islamistes.

3) L'Eglise donne l'interprétation de la Bible, contrairement au mahométisme qui n'a aucun magistère (comme le protestantisme). Il y a une Autorité suprême instituée par Dieu chez nous. C'est pourquoi nous ne sommes divisés en d'innombrables sectes toutes opposés entre elles comme c'est le cas chez eux.

Bref, les chrétiens doivent encore et toujours se former pour ne pas se faire avaler par des sectateurs de l'Antéchrist.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Jésus ne sait pas, donc il n'est pas Dieu ?    Mar 30 Avr - 12:42

Pour ce qui est de la Divinité du Christ:


Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu.
Tout par lui a été fait, et sans lui n’a été fait rien de ce qui existe.
Et le Verbe s’est fait chair, et il a habité parmi nous
(Evangile de Notre Seigneur Jésus-Christ, selon saint Jean; chap 1)


un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes. (Première épitre de saint Paul aux Corinthiens; chap 8 )


O profondeur inépuisable et de la sagesse et de la science de Dieu ! Que
ses jugements sont insondables et ses voies incompréhensibles ! Car "
qui a connu la pensée du Seigneur ou qui a été son conseiller ? " Ou
bien " qui lui a donné le premier, pour qu’il ait à recevoir en retour ?
De lui, par lui et pour lui sont toutes choses. A lui la gloire dans
tous les siècles ! Amen !
(Epitre de saint Paul aux Romains; chap 11)

suite:

https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/la-divinite-du-christ

Le mahométisme est réfuté.

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4474
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Jésus ne sait pas, donc il n'est pas Dieu ?    Dim 17 Jan - 2:26


Jésus-Christ est vraiment Dieu
_________________



Dans le premier message, en tête du présent fil,
admin a écrit:

Citation :
Quant à ce jour et à l’heure, nul ne le connaît, pas même les anges dans le ciel, pas même le Fils, mais le Père. (Evangile selon Saint Marc, chap 13 ; verset 32)

[...]


Puis, après une première appréciation fort juste (Premier point: les mahométans ont le droit de mentir pour répandre leur secte), il a reproduit entre autres (en 2ème position) cette vidéo (http://gloria.tv/?media=436354&language=MnVpcnQGQh7) en y ajoutant des commentaires fort judicieux :




Ensuite, dans le message suivant, le second,
très justement, admin a écrit:
Second point: l'interprétation du verset.





Saint Hilaire:

Citation :
L'ignorance dont il parle tient donc uniquement à ce que les trésors de
la science restent cachés en lui. Toutes les fois donc que Dieu déclare
ignorer quelque chose, il ne s'agit point d'une véritable ignorance,
mais il veut nous apprendre, ou qu'il n'est pas temps de parler, ou
qu'il n'est pas temps d'agir.

L'Ecriture dit de Dieu, qu'il connut qu'Abraham l'aimait, parce qu'il le fit connaître à Abraham lui-même (Gn 22).

Il faut donc dire, par la même raison, que le Père a connu ce jour, parce
qu'il l'a révélé à son Fils. Si donc nous lisons que le Fils ne connaît
point ce jour, c'est dire d'une manière figurée qu'il ne doit point en
parler; au contraire, le Père seul connaît ce jour, parce que c'est à
lui de le faire connaître. Gardons-nous donc d'admettre dans le Père ou
dans le Fils aucun changement, aucune modification extérieure.

Enfin, pour éloigner de lui tout soupçon d'ignorance, il ajoute aussitôt:

"Prenez garde, veillez et priez, parce que vous ne savez quand ce temps viendra."


http://foicatholique.cultureforum.net/t2236-evangile-selon-saint-marc-chap-13-verset-32-37

[...]


Les Musulmans (comme les Juifs dont ils sont issus) ne connaissent rien de Jésus-Christ sinon ce que l’histoire profane en rapporte (quand cette histoire n’est pas déformée...) et ce que leurs interprétations erronées des textes sacrés leur font croire de Notre Divin Sauveur :

En la Personne de Celui-ci, deux nature fondamentalement et surtout infiniment différentes subsistent en vertu de ce que les théologiens appellent « l’union hypostatique » : d’une part et en premier, la nature divine, par laquelle Il connaît tout de toute éternité parce qu’Il est le Verbe de Dieu, et, d’autre part et à la suite de Son Incarnation, la nature humaine qu’Il a voulu partager avec nous avec toutes nos misères pour nous racheter.

En tant que Dieu, Notre-Seigneur connaît donc tout de toute éternité. Mais Dieu n’est pas censé tout révéler de ce qu’Il connaît aux hommes qui, d’une part, ne sont souvent pas aptes à tout connaître et, d’autre part, ne doivent pas, précisément et dans leur propre intérêt, tout connaître.
Cela est confirmé par Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même, car enseigné par Notre-Seigneur Jésus-Christ, qui, comme on le lit dans les Actes des Apôtres (I, 7), a dit à Ses Apôtres, lesquels Lui demandaient le jour de l’Ascension (Act. I, 6) si c’était le temps où Il rétablirait le royaume d’Israël, avant de monter au Ciel : « Ce n’est pas à vous de savoir le temps et le moment que le Père a réservé à son souverain pouvoir. »

Voilà donc qui réfute et réduit à rien l’objection de ces Musulmans (et Juifs qui, en sous-main et à l’origine, les inspirent) Musulmans et Juifs fort madrés !


Ils pensaient, par cette objection sophistique (sophistique parce qu’ignorant une donnée essentielle du problème), ils pensaient pouvoir prouver que Notre-Seigneur Jésus-Christ n’est pas Dieu.
L’objection sophistique ainsi réfutée et réduite à rien, il reste à démontrer que Notre-Seigneur Jésus-Christ, qui certes est, depuis Son Incarnation, un vrai homme (et même l’Homme véritable, le Nouvel Adam), est véritablement Dieu.

Si Notre-Seigneur Jésus-Christ, véritablement homme pour nous sauver, n’était pas également Dieu, l’égal du Père et du Saint-Esprit au sein de la Très Sainte Trinité qui n’est qu’un seul Dieu (Mystère infini que ces hommes matérialistes et sensuels exècrent car il est trop contraire à leurs penchants vicieux), si Notre-Seigneur Jésus-Christ, dis-je, n’était pas également Dieu, Il n’aurait pas pu fonder, à partir de pauvres pêcheurs de Galilée, une Église qui, partie véritablement de rien aux yeux du monde, a triomphé, jusqu’au milieu du XXe siècle, c’est-à-dire pour le moment pendant plus de 1900 ans, de toutes les contradictions, persécutions effroyables, défections des hérétiques, attaques de ses ennemis, et au sein de laquelle on trouve une quantité innombrable de miracles qu’on ne trouve dans aucune autre religion ; une Église dont la doctrine et la morale (dont ne peuvent certes pas se prévaloir les adeptes du coran !...) ne sont comparables dans aucune autre religion ; une Église qui compte un nombre incalculable de Saints tandis qu’elle seule en possède ; une Église dont l’existence a été prophétisée dans l’Ancien Testament de la Bible – sacré pour les Juifs comme pour les Musulmans – et qui durera jusqu’à la fin du monde comme le laisse voir (pour qui sait regarder) la crise actuelle qu’elle traverse mais qui ne parvient pas à l’anéantir !...

Voilà qui prouve, outre le fait historique de la Résurrection de Notre-Seigneur Jésus-Christ, que Celui-ci est bien Dieu.
C. Q. F. D. !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4474
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Jésus ne sait pas, donc il n'est pas Dieu ?    Dim 17 Jan - 16:32

On pourrait, au message ci-dessus, y opposer ces deux objections :
  1. « Vous dites : en la Personne de Jésus-Christ, “deux nature fondamentalement et surtout infiniment différentes subsistent en vertu de ce que les théologiens appellent ‘l’union hypostatique’ : d’une part et en premier, la nature divine, par laquelle Il connaît tout de toute éternité parce qu’Il est le Verbe de Dieu, et, d’autre part et à la suite de Son Incarnation, la nature humaine qu’Il a voulu partager avec nous avec toutes nos misères pour nous racheter” ; et vous ajoutez : “En tant que Dieu, Notre-Seigneur connaît donc tout de toute éternité.” Donc, quand Jésus dit, en Marc XIII 32, que le Fils même ne connaît ni le jour ni l'heure où les choses dont il parle devront arriver, ne ment-il pas ? »

  2. « Vous dites, en parlant de votre Église, qu’en son sein “on trouve une quantité innombrable de miracles qu’on ne trouve dans aucune autre religion”, mais vous ne semblez pas même avoir entendu parler des “miracles de notre Prophète (pbsl) dans la grotte” (http://www.harunyahya.fr/fr/Articles/98542/les-miracles-de-notre-prophete) !... »

Réponses :
  1. Notre-Seigneur Jésus-Christ ne ment pas car, en tant que l’Homme qu’Il est, le véritable Homme, qui a voulu être avec nous et avec toutes nos misères pour nous racheter, Sa Personne, quoique également divine, n’a pas à connaître pour les divulguer aux autres hommes (qui, d’une part, ne sont souvent pas aptes à tout connaître et, d’autre part, ne doivent pas, précisément et dans leur propre intérêt, tout connaître) les secrets des desseins de Dieu, et donc Il s’applique à Lui-même cette Parole que l’on trouve dans les Actes des Apôtres (I, 7) : « Ce n’est pas à vous de savoir le temps et le moment que le Père a réservé à son souverain pouvoir. »

  2. Dans ce message (http://messe.forumactif.org/t5561p270-sanctoral#113883),
    très judicieusement, Roger Boivin a écrit:

    gabrielle a écrit:
    Félix, Prêtre de Nole, s’étant élevé avec force contre le culte des idoles, fut persécuté de diverses manières par les infidèles, puis jeté en prison. Délivré la nuit par un Ange, il reçut l’ordre de chercher Maximien, Évêque de Nole : celui-ci, se voyant accablé de vieillesse, et craignant de ne pouvoir supporter les supplices des persécuteurs, s’était caché dans une forêt. Félix, conduit par Dieu, parvint au lieu où se trouvait le saint Évêque, il l’aperçut gisant à terre et presque sans vie ; après l’avoir ranimé, il le prit sur ses épaules, et le confia, pour le rétablir, aux soins d’une veuve chrétienne. Comme Félix reprenait de nouveau de leur impiété les adorateurs des idoles, ils voulurent se précipiter sur lui, mais fuyant leur poursuite, il se cacha dans l’intervalle étroit de deux murailles. L’entrée de ce lieu parut soudain couverte de toiles d’araignées, en sorte que personne ne put soupçonner qu’on était venu s’y cacher à l’heure même. Félix, s’évadant de cette retraite, demeura caché trois mois dans la maison d’une pieuse femme. Lorsque l’Église de Dieu commença à jouir d’un peu de repos, il revint à Nole, où il fit beaucoup de conversions par les exemples de sa vie, ses enseignements et ses miracles. Il refusa constamment l’épiscopat de cette ville, s’endormit dans le Seigneur, et fut enseveli près de Nole au lieu appelé in Princis.

    Dans mon Missel Gaspar lefebvre, 1952, on y dit que saint Félix est mort vers 250.

    Wiki cite les miracles attribués à mahomet :

    Citation :
    La toile d'araignée et le nid de pigeon devant l'entrée de la caverne, lors de la venue des troupes mecquoises qui voulaient entrer dans la grotte où Mahomet et ses compagnons se sont cachés. Ce récit a inspiré François Coppée pour L’Araignée du Prophète. http://fr.wikipedia.org/wiki/Mahomet

    le voici raconté ici :

    Citation :
    Mais ici, tout comme pour d’autres situations auxquelles il a fait face tout au long de sa vie, Allah a miraculeusement sauvé notre Prophète (pbsl). Lorsque les Mecquois ont finalement atteint l’entrée de la grotte, ils ont vu une toile d’araignée à l’entrée et des pigeons avaient fait leurs nids et pondus leurs œufs là. Ainsi, pensant que personne ne se trouvait à l’intérieur, ils commencèrent à regarder ailleurs. En effet, lorsqu’on réfléchit à cela, on pourrait considérer la présence d’une toile d’araignée intacte comme une preuve que personne ne se trouve à l’intérieur puisque toute personne qui y entrerait aurait déchiré la toile. Le même raisonnement est valable pour les pigeons. Certainement, c’était là un miracle d’Allah, le Tout-Puissant, Détenteur de la royauté sur toutes choses, Qui a ordonné à l’araignée de tisser sa toile et ordonné aux pigeons de se mettre à l’entrée de la grotte. Rien de mal n’arriva donc à notre Prophète (pbsl) ni à Abou Bakr (ra). http://www.harunyahya.fr/fr/Articles/98542/les-miracles-de-notre-prophete

    Citation :
    Mahomet est né vers 570 et mort en 632. http://fr.wikipedia.org/wiki/Mahomet

    Alors cette histoire là, du soi-disant miracle de Mahomet, semble tout à fait plagiée sur celle de Saint Félix.


    Et dans celui-ci (http://messe.forumactif.org/t5561p285-sanctoral#113891) Gabrielle a commenté : « Bravo Roger ! L'islam n'est même pas capable d'inventer ses propres histoires, elle a pris les saints de notre religion pour les plagier... »
    Tandis que dans cet autre (http://messe.forumactif.org/t6884-a-force-de-mentir#125110),
    tout aussi judicieusement, Pater noster a écrit:

    Où sont les martyrs musulmans ? par martyr j'entends mort pour leur foi en toute innocence. Se faire sauter ce n'est pas être un martyr.
    Où sont les missionnaires musulmans ? Par missionnaire, j'entends ceux qui comme Mgr Turquetil [cf. http://bibnum2.banq.qc.ca/bna/numtexte/64502.pdf 1], vont aller dans les recoins les plus éloignés du monde, sans le moindre confort, et qui vont prêcher pacifiquement leur doctrine. Détruire un village, trancher la gorge à la moitié des hommes, violer la moitié des femmes, et dire aux survivants "Converti toi ou meut", ce n'est pas être un missionnaire.
    Qui sont les saints musulmans ? Y a t-il des musulmans qui sont allé dans les 4 coins du monde pour y aider les pauvres, tout en vivant eux même dans une pauvreté extrême ? Ou au contraire, les conquêtes musulmanes n'ont elles rapporté que des esclaves ?
    Existe t-il une seule civilisation que l'Islam ait fait évoluer ? A t-on jamais vu une civilisation Islamique fonctionner correctement sans une foule d'esclave pour l'alimenter ?
    Où sont les miracles des musulmans? Les corps de leur saints sont-ils incorruptibles ? Mahomet a t-il fait bouger le soleil devant 70 000 témoins comme la Très Sainte Vierge à Fatima ?
    Si la civilisation musulmane est si bien, pourquoi ces musulmans se ruent-ils chez nous en Europe ? Pourquoi ne restent-ils pas chez eux ?
    Les civilisations islamiques ont-elles jamais dépassé les civilisations chrétiennes ne serait-ce qu'au niveau technique ?
    A t-on des Docteurs de l'Islam, des Saints Thomas d'Aquin de l'Islam, qui professent une doctrine aussi magnifique que la nôtre ?
    Ou n'est-on pas forcé d'admettre que l'immense majorité des musulmans sont des paumés dans des cités qui cherchent une spiritualité que l'occident athée ne peut pas leur donner ?
    A t-on vu des chrétiens émigrer dans des contrées musulmanes, tant la vie dans leur pays chrétien était difficile, pour y violer les femmes arabes, où n'est-ce pas exactement l'inverse qui se produit ?

    Cela, entre des milliers d'autres preuves, dans tout les domaines, que l'Islam est une fausse religion.

    Cette "religion" n'est populaire que parce que la Sainte Eglise est éclipsée. Dans l'obscurité, la moindre petite bougie brille, mais devant la lumière du soleil, tout le reste s'efface.

  1. Lien donné par JPB.

Bravo, « Pater noster » !

Non, il n’y a rien à reprendre dans mon message de cette nuit ! Tout y est parfaitement exact...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4474
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Jésus ne sait pas, donc il n'est pas Dieu ?    Lun 1 Aoû - 19:22

Un des deux assassins à Saint-Étienne-du-Rouvray a exposé, paraît-il, a une des religieuses présentes que « Il est impossible que Jésus soit Dieu et homme ».

Il y a là un sophisme qui se résout de la manière suivante :
  • Qu’un homme ne puisse pas être Dieu, concedo dans la mesure où un homme ne peut pas devenir Dieu.

  • Mais que Dieu ne puisse pas se faire homme tout en restant Dieu, nego, car Dieu étant tout puissant, rien ne lui est impossible !

  • Donc, la deuxième Personne de la Très Sainte Trinité, le Verbe de Dieu, a pu devenir un homme tout en restant Dieu.

Tous ceux qui nie une quelconque partie de la sainte doctrine catholique, qu’ils soient musulmans ou n’importe quoi d’autre, sont nécessairement dans l’erreur soit parce qu’ils ne la connaissent pas soit parce qu’ils sont de mauvaise foi.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Jésus ne sait pas, donc il n'est pas Dieu ?    Mer 3 Aoû - 0:18


_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jésus ne sait pas, donc il n'est pas Dieu ?    Aujourd'hui à 16:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus ne sait pas, donc il n'est pas Dieu ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les yeux et les cieux ouverts
» Jésus dit que seul Dieu est bon
» Un fou qui sait qu'il est fou est moin fou qu'un fou qui le sait pas!
» "Celui qui sait rire de lui-même n'a pas fini de s'amus
» A boycotter (qui sait comment leur répondre ?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Questions/Réponses-
Sauter vers: