Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mer 26 Juin - 14:23

On vient d’attirer mon attention sur un blog où, non seulement votre serviteur est appelé ici « gourou » et « grand gourou laïc » (et où l’on m’identifie faussement à un nommé, de son pseudonyme, « Pélikan » que je ne connais même pas),  mais surtout où, hormis l’équipe dudit blog, toutes les autres associations qui s’affichent (qu’elles le soient ou non) comme catholiques sont décrites comme ne l’étant pas : les néo-modernistes au pouvoir à Rome sont, comme il se doit, dépeint comme hérétiques (TOUS comme hérétiques formels, s’il vous plaît) avec toutes les catégories de ralliés et la Fraternité Sacerdotale Saint PieX, et où tous les autres groupes de sédévacantistes, hormis le leur, sont également à leurs yeux hérétiques pour ne pas suffisamment à leur goût s’opposer à l’Istituto Mater Boni Consilii lequel est apparenté à une secte.

On y reproche que l’IMBC présente sa position comme étant complètement catholique (ce qui est, pour des gens qui veulent être catholiques, on ne peut plus normal, sinon ce ne serait pas leur posotion) mais il faut cependant remarquer que, contrairement aux gens du « CatholicaPedia Blog », l’IMBC ne dépeint personne comme hérétique formel ni ne déclare hérétique les autres groupes de sédévacantistes.
Ceux-ci, sédévacantistes complets, sont parfaitement tolérés par l’IMBC dès lors qu’ils n’affichent pas une opposition inflexible à sa position. Comme l’écrit à cet endroit un opposant audit blog nommé « Le Veilleur »,
Citation :
Parce que la thèse du R.P. Guérard n’est pour le moment qu’une opinion, on peut être catholique en n’y adhérant pas.
L’IMBC a des amis sédévacantistes complets avec qui il n’y a aucun problème, ni de la part des uns ni de la part des autres.
Néanmoins, si l’on est farouchement opposé à cette thèse, en raison de la négation implicite des principes thomistes philosophiques certains et imposés par notre Mère la Sainte Église Catholique et surtout des articles de foi sur l’indéfectibilité de l’Église, cela est fort imprudent.

Ce commentaire fut écrit par « Le Veilleur » à la suite de celui-ci dans lequel un nommé “fortsdanslafoi
Citation :

[...]
Petite question à l’IMBC (je n’ai pas dit à JPB) : les non partisans de la thèse peuvent-ils encore à vos yeux être considérés comme catholiques ? Est-il possible d’avoir un OUI ou un NON comme réponse sans autre commentaire, de la même manière qu’il est écrit dans le Saint Évangile : que votre OUI soit OUI, que votre NON soit NON, tout le reste vient du démon ? J’ai souvenir d’une retraite avec un prêtre de l’Institut qui n’a pas pu (ou su) répondre à la personne qui la lui posait…. Qu’en est-il aujourd’hui de cette « hésitation » ?
[...]

Peut-on imaginer plus hypocrites que ces gens du « CatholicaPedia Blog » ?
Ils traitent tous ceux qui n’abondent pas entièrement dans leur sens, d’hérétiques formels ; ils posent des questions pièges pour voir si jamais on ne ferait pas comme eux ; et finalement, malgré les réponses qui disent qu’on ne peut pas être taxé de ne pas être catholique si l’on n’adhère pas à la thèse défendue par l’IMBC, ils accusent celui-ci d’être une secte sous le fallacieux prétexte qu’il présente ladite thèse comme totalement catholique !
Mais que font-ils d’autre, en condamnant tous ceux qui n’ont pas l’heur de penser exactement comme eux, que de s’imposer comme une véritable secte ?
Que font-ils d’autres que de se présenter, par là même, tels de véritables gourous ?

Oui ! Peut-on imaginer plus hypocrites ?...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Sam 31 Oct - 13:21, édité 1 fois (Raison : Modification de la ponctuation dans le titre.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Dim 30 Juin - 14:54

Sur ledit blog, le nommé Cave Ne Cadas (« Attention de ne pas tomber ») a, pour discréditer la tgèse dite de Cassiciacum, publié une longue étude de Myra DAVIDOGLOU (dont la première partie sera reproduite plus bas avec le commentaire que T. d'Arrancy a rédigé) et, pour présenter cette attaque réalisée par une autre,
il (Cave Ne Cadas) a écrit:
Le débat se poursuit donc ; nous publierons tous les arguments pour une disputatio en toute courtoisie (sans anathème, calomnie, provocation ni animosité etc.) reçus en commentaire ou par eMail…

Cela dit, voici donc la première partie de l'étude de Myra DAVIDOGLOU avec, en vis à vis, la critique qu'en a faite T. d'Arrancy :

Myra Davidoglou a écrit:

Cliduez:
 


T. d'Arrancy a écrit:
Cliquez:
 
A la suite du commentaire de T. d'Arrancy,
Cave Ne Cadas a écrit:

Mme Myra Davidoglou n’est plus là pour vous répondre !… puisque vous portez des accusations sur son analyse.

Ce n’est pas une réfutation des arguments avancés que vous nous donnez là. C’est votre opinion personnelle !

[...]

Répondant à Cave Ne Cadas,
T. d'Apremon a écrit:

Melle (et non Mme) « Myra Davidoglou n’est plus là pour vous répondre » ?
Et le R. Père Guérard des Lauriers, il es là pour vous répondre ?…

Vos prétendues réfutations de sa thèse, ne sont pas, sans doute, pour chacun de vous, « votre opinion personnelle » ?...
J’admire votre « objectivité » ! Laughing ...

En effet, ce Monsieur qui voudrait faire « Attention de ne pas tomber », publie, à l'aide d'une étude d'une défunte , une attaque contre la thèse du R. Père Guérard des Lauriers lui-même décédé, contre celui-ci et contre ses défenseurs, et voudrait que ceux-ci ne s'en prennent pas à la dite étude de cette défunte ni à sa personne sous prétexte qu'elle précisément décédée !...
Voilà une rare hypocrisie !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Ven 5 Juil - 21:48

Un nommé Octavo reproduit dans ses messages à l'attention de ces messieurs une bonne partie qui provient de ce que FRANC écrit sur un autre forum.
C'est ainsi que
Octavo a écrit:

Dans votre position, vous supprimez absolument TOUS les Cardinaux.
Et, pour cela, vous jugez qu’ils sont TOUS formellement hérétiques pour avoir TOUS adhéré aux hérésies du conciliabule en sachant pertinemment et CONSCIEMMENT que c’étaient des hérésies.
Outre le fait que vous supprimez ainsi (que vous le vouliez ou non et quelque soient par ailleurs vos déclarations toute théoriques que vos propos démentent en pratique) TOUTE la Hiérarchie d’institution divine, ce qui conduit à l’impossibilité d’élire un nouveau Pape,
par ce jugement que vous portez contre les Cardinaux (TOUS), vous jugez leurs consciences au for interne et non pas seulement selon ce qu’ils manifestent extérieurement, pour pouvoir leur appliquer, de vous-même, la Bulle de Paul IV et le canon 188 § 4.
Or le Pape Eugène IV a écrit (http://www.archive.org/stream/delacourromaine00haingoog#page/n45/mode/2up p. 5, au milieu) : « (…) les Cardinaux ne sont jugés PAR PERSONNE, que par le Pape, (…) »
 
Mais ce n’est pas tout : ce n’est pas le seul aspect par lequel vous vous opposez à la doctrine catholique.
En faisant disparaître, comme décrit plus haut, (que vous le vouliez ou non et quelque soient par ailleurs vos déclarations toute théoriques que vos propos démentent en pratique) TOUTE la Hiérarchie d’institution divine, vous allez contre les enseignements de tous les Docteurs de l’Église dont, par exemple, ce texte de saint François de Sales tiré de ses Œuvres complètes (Paris 1899) Tome VI, pp. 447-449 (http://www.archive.org/stream/oeuvrescomplte08fran#page/447/mode/1up) :
Citation :
DISCOURS XLVIII.
 
L’Eglise Catholique est sous un Chef visible ; celle des Hérétiques n’a point de Chef.

Je ne m’amuseray pas beaucoup en ce poinct ; car vous scavés assés que tous tant que nous sommes de Catholiques, nous reconnoissons le Pape pour Vicaire de nostre Seigneur ; l’Eglise universelle le reconnut dernièrement à Trente, quand elle s’adressa à son jugement pour obtenir de luy la confirmation de ce qu’elle avoit résolu, et quand elle receut ses députés, comme Presidens ordinaires et légitimes du saint Concile ; d’ailleurs, je perdrois tems aussi de preuver, que vous n’avés point de Chef visible ; vous ne le niés pas : car quoy que vous ayés en quelques endroitz un supresme Consistoire, comme en ceux de Berne, de Genève, de Zurich, et autres, qui ne dépendent d’aucun Supérieur, vous estes si esloignés néanmoins de vouloir reconnoistre un Chef universel, que mesme vous n’avés point de Chef provincial ou national ; les Ministres sont autant entre tous l’un que l’autre, et non seulement n’ont aucune prérogative au Consistoire, ains sont estimés inférieurs en science et en suffrage au Président, qui n’est pas ministre. Pour le regard des surveillans (qui tiennent chez vous le lieu d’Evesques), vous ne vous estes pas contentés de les ravaler assés honteusement iusques au rang des Ministres, mais vous lez avés encor rendus leurs inférieurs, affîn que ne laissant rien du tout en sa place, il vous fust loisible de confondre tout l’ordre dans vos Eglises.
Des Anglois sont arrivés jusques à ce poinct de tenir leur Reyne pour Chef de leur Eglise, contre la pure parole de Dieu ; je sçay bien qu’ilz ne sont pas si aveuglés, que de vouloir qu’elle soit le Chef de toute l’Eglise Catholique, mais seulement de ces misérables pays. Bref, il ne se trouve aucun Chef parmi vous qui puisse gouverner sur les choses spirituelles, ni en un lieu, ni parmi tout le reste de ceux qui font profession de contredire le Pape : voyés maintenant la conclusion de tout cecy.
La vraye Eglise doit avoir un Chef visible en son gouvernement et administration ; la vostre n’en a point : donq la vostre n’est pas la vraye Eglise. Au contraire, s’il y a une Eglise au monde qui soit vraye et légitime, il faut qu’elle ait un Chef visible ; il n’y en a point qui en ait un, sinon la nostre : la nostre donq est la vraye. Passons outre, et desnouons le poinct de la question qui sera clairement résolue par les discours qui suivent.

Or, si la théologie se perfectionne, elle ne change pas selon les temps en se contredisant.

Saint François de Sales dit aussi (in « Œuvres de Saint François de Sales », 1896, Tome VII Sermons, p. 213 Sermon XXIV sur la Visibilité de l’Église, http://archive.org/stream/oeuvresdesaintf11mackgoog#page/n240/mode/1up) ceci :
Citation :
Ah, mes Frères, c’est le dessein du diable de la rendre invisible, affin de nous soustraire de son obeyssance, affin de nous oster la liberté de nous réfugier vers elle, et a elle le pouvoir de nous parler, nous instruire, nous monstrer nos fautes, de nous corriger et nous mettre dans nostre devoir.
Il vous faut, de tout cela, tirer les conclusions logiques…

Puis, dans un autre message,
Octavo a écrit:

[...] où est la véritable Église hiérarchique catholique qui doit, au moins sous un certain rapport, rester nécessairement visible ? Une éclipse n’est pas une disparition totale ! Vous, vous supprimez l’existence pure et simple de toute la hiérarchie catholique romaine, vous supprimez TOUS les Cardinaux et vous faites en sorte que plus jamais un Pape véritable ne pourra être élu… Le texte de saint François de Sales concerne la hiérarchie catholique romaine que vous faites disparaître alors qu’elle doit, au moins sous un certain rapport, rester nécessairement visible.
 
Il n’y a pas une « église Conciliaire » en tant que telle qui aurait pris la place de l’Église Catholique hiérarchique romaine, d’institution divine (dont vous supprimez purement et simplement l’existence), en faisant disparaître son existence : il n’y a que agents de la franc-maçonnerie, téléguidés par la synagogue de Satan, qui ont réussi à prendre, en apparence, le pouvoir dans l’Église et, ainsi, à l’occulter.
Mais la Foi nous enseigne, quand on l’a, qu’ils ne peuvent pas avoir totalement réussi. C’est pourquoi la hiérarchie catholique perdure, d’une manière ou d’une autre, dans un certain nombre de membres du clergé romain, seul habilité, en vertu des dispositions de Pie XII, à élire le Pape que Dieu nous fera la grâce de nous donner quand Il l’aura décidé sans contredire sa divine fondation.

[...]

Sans commentaire !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Dim 7 Juil - 1:00

Commentaire écrit sur le blog en question et supprimé car manifestement trop gênant :
Citation :

Voyons, Messieurs, redevenez sérieux :

Dans votre position, vous supprimez absolument TOUS les Cardinaux.
Et, pour cela, vous jugez qu’ils sont TOUS formellement hérétiques pour avoir TOUS adhéré aux hérésies du conciliabule en sachant pertinemment et CONSCIEMMENT que c’étaient des hérésies.
Outre le fait que vous supprimez ainsi (que vous le vouliez ou non et quelque soient par ailleurs vos déclarations toute théoriques que vos propos démentent en pratique) TOUTE la Hiérarchie d’institution divine, ce qui conduit à l’impossibilité d’élire un nouveau Pape,
par ce jugement que vous portez contre les Cardinaux (TOUS), vous jugez leurs consciences au for interne et non pas seulement selon ce qu’ils manifestent extérieurement, pour pouvoir leur appliquer, de vous-même, la Bulle de Paul IV et le canon 188 § 4.
Or, selon le lien que FRANC donne à la fin de ce message, le Pape Eugène IV a écrit (http://www.archive.org/stream/delacourromaine00haingoog#page/n45/mode/2up p. 5, au milieu) : « (…) les Cardinaux ne sont jugés PAR PERSONNE, que par le Pape, (…) »


Mais ce n’est pas tout : ce n’est pas le seul aspect par lequel vous vous opposez à la doctrine catholique.
En faisant disparaître, comme décrit plus haut, (que vous le vouliez ou non et quelque soient par ailleurs vos déclarations toute théoriques que vos propos démentent en pratique) TOUTE la Hiérarchie d’institution divine, vous allez contre les enseignements de tous les Docteurs de l’Église dont, par exemple, ce texte de saint François de Sales tiré de ses Œuvres complètes (Paris 1899) Tome VI, pp. 447-449 (http://www.archive.org/stream/oeuvrescomplte08fran#page/447/mode/1up) et donné ici par FRANC :
Citation :
DISCOURS XLVIII.
 
L’Eglise Catholique est sous un Chef visible ; celle des Hérétiques n’a point de Chef.
Je ne m’amuseray pas beaucoup en ce poinct ; car vous scavés assés que tous tant que nous sommes de Catholiques, nous reconnoissons le Pape pour Vicaire de nostre Seigneur ; l’Eglise universelle le reconnut dernièrement à Trente, quand elle s’adressa à son jugement pour obtenir de luy la confirmation de ce qu’elle avoit résolu, et quand elle receut ses députés, comme Presidens ordinaires et légitimes du saint Concile ; d’ailleurs, je perdrois tems aussi de preuver, que vous n’avés point de Chef visible ; vous ne le niés pas : car quoy que vous ayés en quelques endroitz un supresme Consistoire, comme en ceux de Berne, de Genève, de Zurich, et autres, qui ne dépendent d’aucun Supérieur, vous estes si esloignés néanmoins de vouloir reconnoistre un Chef universel, que mesme vous n’avés point de Chef provincial ou national ; les Ministres sont autant entre tous l’un que l’autre, et non seulement n’ont aucune prérogative au Consistoire, ains sont estimés inférieurs en science et en suffrage au Président, qui n’est pas ministre. Pour le regard des surveillans (qui tiennent chez vous le lieu d’Evesques), vous ne vous estes pas contentés de les ravaler assés honteusement iusques au rang des Ministres, mais vous lez avés encor rendus leurs inférieurs, affîn que ne laissant rien du tout en sa place, il vous fust loisible de confondre tout l’ordre dans vos Eglises.
Des Anglois sont arrivés jusques à ce poinct de tenir leur Reyne pour Chef de leur Eglise, contre la pure parole de Dieu ; je sçay bien qu’ilz ne sont pas si aveuglés, que de vouloir qu’elle soit le Chef de toute l’Eglise Catholique, mais seulement de ces misérables pays. Bref, il ne se trouve aucun Chef parmi vous qui puisse gouverner sur les choses spirituelles, ni en un lieu, ni parmi tout le reste de ceux qui font profession de contredire le Pape : voyés maintenant la conclusion de tout cecy.
La vraye Eglise doit avoir un Chef visible en son gouvernement et administration ; la vostre n’en a point : donq la vostre n’est pas la vraye Eglise. Au contraire, s’il y a une Eglise au monde qui soit vraye et légitime, il faut qu’elle ait un Chef visible ; il n’y en a point qui en ait un, sinon la nostre : la nostre donq est la vraye. Passons outre, et desnouons le poinct de la question qui sera clairement résolue par les discours qui suivent.

Or, comme FRANC l'écrit à cet endroit, si la théologie se perfectionne, elle « ne change pas selon les temps en se contredisant ».
Saint François de Sales dit aussi (in « Œuvres de Saint François de Sales », 1896, Tome VII Sermons, p. 213 Sermon XXIV sur la Visibilité de l’Église, http://archive.org/stream/oeuvresdesaintf11mackgoog#page/n240/mode/1up, également rapporté là par FRANC) ceci :
Citation :
Ah, mes Frères, c’est le dessein du diable de la rendre invisible, affin de nous soustraire de son obeyssance, affin de nous oster la liberté de nous réfugier vers elle, et a elle le pouvoir de nous parler, nous instruire, nous monstrer nos fautes, de nous corriger et nous mettre dans nostre devoir.
 
Comme le souligne FRANC, il faut remarquer que, lorsque saint François de Sales parle du « dessein du diable de la rendre invisible » (l’Église et plus particulièrement l’Église hiérarchique romaine), il ne nous dit pas que le diable parviendra à ses fins, de façon universelle, il nous dit même le contraire, que l’Église Catholique est sous un Chef visible…
 
Il vous faut, de tout cela, tirer les conclusions logiques…

En jugeant donc ainsi, comme il est dit au début, TOUS les Cardinaux, vous supprimez obligatoirement l’existence de TOUTE l’Église hiérarchique, d’institution divine (comme le Canon 108 § 3 l’enseigne), fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ, Église hiérarchique dont l’existence, en vertu des promesses divines (« [...] portæ inferi non prævalebunt adversus eam » en St Matt. XVI 18, et « [...] ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem sæculi » en St Matt. XXVIII 20) ne peut pourtant pas disparaître!
Car, ceci est de Foi, Jésus-Christ a institué une Église hiérarchique fondée sur les Apôtres et leurs successeurs, pas une Église fondée et constituée des seuls fidèles.
C’est ce qu’exprime clairement le Canon 108 § 3 (http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l2.html#_Toc509674428) :
Citation :
D’institution divine, la sacrée hiérarchie en tant que fondée sur le pouvoir d’ordre, se compose des évêques, des prêtres et des ministres; en tant que fondée sur le pouvoir de juridiction, elle comprend le pontificat suprême et l’épiscopat subordonné [...].
(Souligné par JPB.)

Et dans le chapitre2 de la Constitution Apostolique Pastor Æternus (18 juillet 1870 – cf. http://lesbonstextes.ifastnet.com/vipastoraeternus.htm ou http://nouvl.evangelisation.free.fr/pastor_aeternus.htm) promulguée par Sa Sainteté le Pape Pie IX infaillible en cela, le Concile du Vatican énonce :
Citation :
Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles. [...]

[...]

Si donc quelqu'un dit que ce n'est pas par l'institution du Christ ou de droit divin que le bienheureux Pierre a des successeurs dans sa primauté sur l'Église universelle, [...], qu'il soit anathème.

Cela, à dire vrai, est de Foi divine et catholique :
De foi divine car, comme on le voit dans le 1er §, c’est le Christ Lui-même qui a institué ainsi l'Église ; et de Foi catholique car cela est défini infailliblement dans Pastor Æternus.


« Le CatholicaPedia Blog » est bien l'organe d’une secte !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Mer 7 Oct - 14:31, édité 1 fois (Raison : Correction d'une faute d'accord)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Dim 7 Juil - 10:00

Qu’y avait-il, dans ce commentaire ainsi supprimé, qui méritât qu’on le supprimât sinon la démonstration que la fou-thèse du « CatholicaPedia Blog » s’oppose à tant de textes de l’Autorité catholique ?
Il n’y avait là aucun « anathème », aucune « calomnie, provocation ni animosité etc. », comme cela était demandé ; il n’y avait aucune insulte contrairement à celles proférées par un certain Edouard Marie Laugier ; non, il n’y avait que l’exposition de la seule doctrine catholique telle qu’énoncée par les Papes et les Docteurs de l’Église !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mar 16 Juil - 9:21

Après la reproduction que j'ai faite sur « Le CatholicaPedia Blog » de ce message, le nommé Cave Ne Cadas, administrateur dudit « CatholicaPedia Blog », a supprimé mon message (que je reproduirai plus bas dans un nouveau post) montrant ainsi sans doute son impartialité, lui qui laisse un Edouard Marie Laugier, par exemple, écrire n'importe quoi, et, ici,
a écrit:
Les interminables copier/coller du sieur JB P* de ses interventions* sur le forum foicatholique.cultureforum.net* « Tradition Catholique (Sede Vacante) ! « Le coin de JP B » ! ne sont plus tolérés sur le blogue du CatholicaPedia !*

Qu’il fasse ses envolées hystériques dans son « bon coin » !
* : Souligné en gras, en rouge ou en italiques, dans le texte.


Votre serviteur a alors fait cette réponse
Citation :
C’est vous qui parlez d’“envolées hystériques” ? Exclamation 
Cela na manque pas de sel Laughing 

A la suite de quoi,
Edouard Marie Laugier a écrit:
Monsieur Bontemps est un vieil Homme âgé, fatigué et malade.
Plusieurs personnes d’horizons différents et qui le connaissent pourront en témoigner.

Je pense qu’à son niveau cela relève plus de la pathologie que de la bêtise.

Aussi j’en appelle à la miséricorde de Dieu de nous pardonner à tous nos fautes et de rappeler à Lui dans Sa Paix, et à Sa droite, avant qu’il ne soit trop tard, les personnes comme Mr Bontemps qui n’ont que trop duré et qui méritent le repos.
Charmante attention !...
Le Nîmois, pour une fois, m'a bien fait rire ! lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mar 16 Juil - 9:29

Certains excités maladifs, qui invoquent sans cesse Don Félix Sardà y Salvany (" Le libéralisme est un péché ") mais qui, manifestement, l’ont mal lu et ne le comprennent pas vraiment, tel l’énergumène à qui il a fallu ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t4192-une-heresie-de-plus-pour-eml-leod#25052) rappeler le chapitre XII (" D’une chose qui ressemble au libéralisme et qui ne l’est pas, et d'une autre qui est le libéralisme quoiqu’elle ne lui ressemble pas ") de ce remarquable ouvrage pour tenter de lui montrer que, en véritable libéral, il prend la liberté de juger même un véritable Pape comme Sa Sainteté Pie XII ( !…) et de condamner tous ceux qui n’ont pas l’heur de penser en tout comme ce pauvre olibrius, se retranchent et s’abritent derrière cet auteur et son livre, par ailleurs fort recommandables, pour s’attaquer, de manière quasi exclusive, aux défenseurs de la Foi catholique qui ne s’en prennent pas suffisamment à leur goût aux modernistes destructeurs, s’ils en avaient la possibilité, de notre Mère la Sainte Église Catholique, au lieu de s’attaquer efficacement à ceux-ci !

Pour cela, non seulement ils faussent ainsi le sens de ce chapitre XII que l’on trouvera reproduit à l’aide du lien donné ci-dessus, mais ils oublient également de bien comprendre le chapitre XXIV dont voici maintenant la reproduction :
Citation :
 Une très grave difficulté, à première vue, peut être opposée par nos adversaires à la doctrine établie dans les deux chapitres précédents [" De la charité dans ce qu'on appelle les formes de la polémique, et si les libéraux ont raison en ce point contre les apologistes chrétiens " et " Convient-il en combattant l'erreur de combattre et de discréditer la personne qui la soutient ? "]. Il nous paraît bon avant d'aller plus loin de débarrasser notre chemin des scrupules ou autres obstacles de ce genre qui en rendraient difficile le parcours.

 Le Pape, dit-on, et c'est certain, a recommandé plusieurs fois aux journalistes catholiques la douceur, la modération, le respect de la charité dans les formes de la polémique. Il veut qu'on évite les manières agressives, les épithètes dénigrantes et les personnalités injurieuses. Or, ajoutera-t-on, la doctrine que vous venez d'exposer est diamétralement contraire aux recommandations pontificales.

 Avec l'aide de Dieu, nous allons démontrer qu'il n'y a pas de contradiction entre nos indications et les sages conseils du Pape. Il nous sera même fort heureusement très aisé d'en donner la preuve évidente.

 A qui s'est adressé notre saint Père le Pape dans ses exhortations répétées ?

 Toujours à la presse catholique, toujours aux journalistes catholiques, et en les supposant dignes de ce nom. Par conséquent, il est de la dernière évidence que le saint Père en donnant ces conseils de modération et de douceur s'adressait à des catholiques traitant, avec d'autres catholiques, des questions libres, et non à des catholiques soutenant contre des anti-catholiques déclarés le rude combat de la foi. Il est hors de doute que le saint Père n'a point fait allusion aux incessantes batailles entre catholiques et libéraux, car par cela même que le catholicisme est la vérité et le libéralisme l'hérésie, les combats livrés entre leurs représentants doivent être appelés en bonne logique batailles entre catholiques et hérétiques.

 Il est bien certain que le Pape a voulu que ses conseils n'eussent d'applications que dans nos querelles de famille, malheureusement trop fréquentes*, et qu'il n'a pas prétendu nous faire lutter contre les éternels ennemis de l'Église et de la foi, avec des armes épointées, émoussées, suffisantes tout au plus dans les joutes et les tournois.

 En conséquence, aucune contradiction n'existe entre la doctrine que nous avons exposée et celle contenue dans les Brefs et Allocutions de Sa Sainteté, attendu que en bonne logique l'opposition doit être ejusdem, de eodem et secundum idem, ce qui n'a pas lieu ici. Et comment pourrait-on interpréter exactement la parole du Pape d'une autre manière ? C'est une règle de saine exégèse qu'un passage des saintes lettres doit se prendre au sens littéral, toutes les fois que le sens n'est pas en opposition avec le contexte ; on ne recourt au sens libre ou figuré, que lorsque cette opposition se présente. Entre cette règle et celle que l'on doit suivre dans l'interprétation des documents pontificaux il existe une grande analogie.

 Peut-on supposer le Pape en contradiction avec toute la tradition catholique depuis Jésus-Christ jusqu'à nos jours ?

 Est-il admissible que le style et les procédés des plus célèbres apologistes et controversistes de l'Église, depuis saint Paul jusqu'à saint François de Sales soient condamnés d'un trait de plume ?

 Il est évident que non ; car, s'il fallait entendre les conseils de calme et de modération donnés par le Pape dans le sens que leur prête pour le besoin de sa cause le critère libéral, il serait non moins évident que oui. Par suite, la seule conclusion admissible, c'est que les conseils du Pape, que tout bon catholique doit considérer comme des ordres, ne s'adressent pas aux polémiques entre catholiques et ennemis du catholicisme, tels que les libéraux, mais aux polémiques entre bons catholiques en désaccord.

 Non, de par le sens commun lui-même, il ne peut en être autrement. Jamais dans aucun combat le capitaine n'a défendu à ses soldats de blesser trop gravement leurs adversaires ; jamais il ne leur a recommandé d'user envers eux de douceur et de leur prodiguer des égards et des attentions.

 La guerre est la guerre, et jamais elle ne se fit autrement qu'en causant du dommage. Celui-là passerait pour traître, qui au milieu de la mêlée parcourrait les rangs des combattants en criant : " Prenez garde de déplaire à l'ennemi ! Attention ! ne le frappez pas au cœur ! "

 Que dire de plus ? Le Pape Pie IX nous a donné lui-même l'explication authentique de ses saintes paroles et nous a fait voir de quelle manière ses conseils de modération et de douceur doivent s'appliquer. Dans une circonstance mémorable, il appelle démons les sectaires de la commune et pires que ces démons les sectaires du catholicisme libéral**. Cette phrase tombée des lèvres si pleines de mansuétude du Pape, fit le tour du monde et resta gravée sur le front du libéralisme comme un stigmate d'éternelle exécration. Qui donc craindra maintenant de pousser trop loin la dureté des qualificatifs ?

 Les paroles de l'Encyclique Cum multa dont l'impiété libérale a tant abusé contre les plus fermes catholiques, sont les paroles mêmes par lesquelles notre saint Père le Pape Léon XIII engage les catholiques qui écrivent, à éviter le ton de la violence dans la défense des droits sacrés de l'Église et à recourir de préférence aux armes plus dignes de la modération, de telle sorte que le poids des raisons plutôt que l'âpreté et la violence du style, donnent la victoire à l'écrivain. Il est manifeste que le saint Père n'entend parler ici que des polémiques entre catholiques et catholiques sur les meilleurs moyens de servir leur cause commune, et nullement de soumettre à cette règle les polémiques des catholiques avec les ennemis déclarés du catholicisme, tels que le sont les sectaires formels et conscients du libéralisme.

 La preuve en saute aux yeux de quiconque jette un regard sur le texte du passage cité de cette admirable Encyclique.

 Le Pape la termine en exhortant à la plus grande union les Associations et les individus catholiques, et après avoir fait valoir les avantages de cette union si désirable il signale comme le plus efficace moyen de la conserver, la modération de langage dont nous venons de parler.

 Voici d'ailleurs, déduit de ce qui précède, un argument sans réplique.

 Le Pape recommande la douceur dans le langage aux écrivains catholiques, afin qu'elle les aide à conserver la paix et l'union mutuelles. Cette paix et cette mutuelle union, le Pape ne peut, évidemment, la vouloir qu'entre catholiques et catholiques, et non entre catholiques et ennemis du catholicisme. Donc, la modération et la douceur, que le Pape recommande aux écrivains catholiques, se rapporte uniquement aux polémiques des catholiques avec les catholiques et nullement à celles des catholiques avec les sectaires de l'erreur libérale.

 Plus clairement :

 Le Pape demande cette modération et ce calme comme moyen de parvenir à l'union comme fin. Ce moyen, par conséquent, doit recevoir son caractère propre de la fin même à laquelle il est ordonné. Or, cette fin est purement l'union. Entre qui ? Entre catholiques et ennemis du catholicisme ? Ce serait absurde (quia absurdum). Elle ne peut avoir sa raison d'être qu'entre catholiques et catholiques, elle ne regarde que ces derniers, ne peut pas s'entendre d'une autre sphère ni s'y appliquer.

* Souligné par JP B.

** Le 18 juin 1871, à la députation française venue à Rome fêter le 25e anniversaire de son pontificat, Pie IX déclarait : " Mes chers enfants, il faut que mes paroles vous disent bien ce que j’ai dans mon cœur. Ce qui afflige votre pays et l’empêche de mériter les bénédictions de Dieu, c’est le mélange des principes. Je dirai le mot, et je ne le tairai pas : ce que je crains, ce ne sont pas tous ces misérables de la Commune de Paris, vrais démons de l’enfer qui se promènent sur la terre. Non, ce n’est pas cela ; ce que je crains, c’est cette malheureuse politique, ce libéralisme catholique qui est le véritable fléau. Je l’ai dit plus de quarante fois ; je vous le répète, à cause de l’amour que je vous porte. Oui, c’est ce jeu… Comment dit-on en français ? Nous l’appelons en italien altalena… Oui, justement, ce jeu de bascule qui détruirait la Religion. Il faut sans doute pratiquer la charité, faire ce qui est possible pour ramener ceux qui sont égarés : mais pour cela il n’est pas besoin de partager leurs opinions. "
(Note d’origine dans le texte.)


Ainsi l’on voit que, s’il est nécessaire, en effet, de porter des coups sans état d’âme, sans retenue, aux véritables ennemis, fussent-ils soient disant "catholiques", le Pape lui-même demande, tout en recommandant cette lutte, " [exhorte] à la plus grande union les Associations et les individus catholiques, et après avoir fait valoir les avantages de cette union si désirable il signale comme le plus efficace moyen de la conserver, la modération de langage " ; " recommande la douceur dans le langage aux écrivains catholiques, afin qu’elle les aide à conserver la paix et l’union mutuelles ", " demande cette modération et ce calme comme moyen de parvenir à l’union comme fin. "

Mais, ces gens que nous dénonçons ici, considère que cette fin, qui a comme moyen la modération et le calme demandés par le Pape entre catholiques, ne serait qu’une fin intrinsèquement libérale !

Il s’ensuit nécessairement que, pour eux, de telles recommandations, même conseillées par le Pape, sont, ex se, de soi, libérales.

De cela, il ne faut pas s’en étonner puisqu’aux yeux de l’un d’eux, comme nous l’avons vu au début de cet exposé, Sa Sainteté le Pape Pie XII serait bon à jeter aux orties !…

Or, par de telles réactions et dispositions contraires à l’esprit catholique, ils manifestent être nécessairement libéraux, se permettant de prendre autant de liberté avec ce qui relève, en fin de compte, de la morale catholique, non pas dans le domaine privé qui ne nous regarde pas, mais dans le domaine public, causant ainsi d’innombrables scandales.

Et si donc ces personnes sont ainsi libérales, il ne faut pas s’étonner que nous leur livrerons une guerre sans merci tant que leurs agissements ne s’amenderont pas !…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Dim 20 Sep - 0:05

A la suite du commentaire de Thomas reproduit et d’une courte discussion avec le responsable du “DiabolicaPedia blog” (Cave Ne Cadas) dans laquelle Thomas écrivait, en guise de formule de politesse finale « Soyez assuré, Monsieur l’intolérant, de ma volonté de venir vous préciser les règles de la Religion catholique chaque fois que je le jugerai la nécessaire ! Very Happy... », Cave Ne Cadas, en réponse à cet endroit,
lui a écrit:

Puréeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !

…on le renvoie par la porte… il revient par la fenêtre !


_____________________________________________


Cher amis lecteurs, la Rédaction a décidé il y a quelques jours que la publication des commentaires seront dorénavant soumis à l’enregistrement des « commentateurs »… (dans un respect de la Loi… puisque le propriétaire du site — moi-même — est tenu responsable des “commentaires” publiés.)

Je n’ai pas encore eu le temps de le faire… Je vais le faire.


A quoi Thomas a répondu ceci (http://wordpress.catholicapedia.net/une-invitation-une-conference-prometteuse-et-deja-une-polemique/#comment-92650) qui a été aussitôt supprimé
Citation :

Oui, bon ! Et à part ces considérations par trop purement ad hominem, vous n’avez rien à répondre à ceci (http://wordpress.catholicapedia.net/une-invitation-une-conference-prometteuse-et-deja-une-polemique/#comment-92443) qui concerne la doctrine catholique ?...
D’autre part, vous vous plaigniez là (http://wordpress.catholicapedia.net/une-invitation-une-conference-prometteuse-et-deja-une-polemique/#comment-92612) que, lorsque je vous dit ici (http://wordpress.catholicapedia.net/une-invitation-une-conference-prometteuse-et-deja-une-polemique/#comment-92569) ma volonté de venir vous préciser les règles de la Religion catholique chaque fois que je le jugerai la nécessaire, je reviens par la fenêtre quand on me renvoie par la porte. Pourquoi vous plaigniez-vous ?* N’apprécieriez-vous pas les rappels des règles de la Sainte Religion catholique ?... Bizarre pour quelqu’un qui se voudrait et se prétend... catholique ! Ne trouvez-vous pas ?
* L’attitude de Cave Ne Cadas serait légitime si Thomas présentait, dans l’exposé qu’il fait là des règles de la doctrine catholique, quelque(s) erreur(s) théologique(s). Mais, dans ce cas, il conviendrait de lui montrer en quoi exactement il fait erreur. Or non seulement on ne lui montre rien d’autre que la suppression de ses commentaires sans aucune explication, mais surtout il ne présente aucune erreur ! C’est du reste pour cela qu’on ne lui explique rien et que l’on agit ainsi à son égard sans lui donner aucune raison...

Par quoi nous voyons que ces gens du “DiabolicaPedia blog” n’apprécient guère, comme tous les sectaires, ni la véritable doctrine catholique ni les règles de notre Sainte Religion, et sont, à l’instar de tous les sectaires, fort intolérants.
C’est bien pourquoi « Le CatholicaPedia Blog », contrairement à l’interrogation du titre de ce fil, est positivement l’“organe d’une secte” !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Dim 20 Sep - 14:34


R
APPEL DU PROBLÈME

D
E QUOI S’AGIT-IL
 ?

  • A). Dans la réponse qu’il fait, dans cet article, à Monsieur Laurent MORLIER (Directeur des Éditions D F T.) Louis-Hubert RÉMY cite un document dans lequel, pour réfuter Vincent MORLIER (frère de Laurent)
    il a écrit:

    Réflexions sur la thèse de Vincent Morlier.

    Que tous les cardinaux et évêques aient reconnu des hérétiques comme papes, me confirme qu’ils ne sont pas de l’Église Catholique.[1] [...] Et donc ils n’étaient plus membres de l’Église Catholique.

    Vous me direz qu’écrire que tous les cardinaux et évêques ne sont pas membres de l’Église Catholique est un peu fort. C’est un MYSTÈRE. [...]

    [1] Souligné dans le texte. (Note de JP B.)

  • Premièrement, si « tous les cardinaux et évêques [...] ne sont pas de l’Église Catholique » parce qu’ils ont « reconnu des hérétiques comme papes », il faut également le dire de nous tous, y compris de Louis-Hubert RÉMY lui-même et surtout de Mgr LEFEBVRE dont il se réclame tant, car nous avons tous reconnu, au moins pendant un certain temps durant lequel nous n’étions (selon cette proposition) pas catholique, au moins Jean XXIII et Paul VI comme étant Papes... On voit par là l’absurdité d’une telle proposition !

  • Deuxièmement, cette proposition selon laquelle « tous les cardinaux et évêques [...] ne sont pas de l’Église Catholique » détruit la Foi en l’indéfectibilité de la sainte Hiérarchie sacrée, indéfectibilité prédite par la promesse de Notre-Seigneur Jésus-Christ en St Matt. XVI 18 in fine et XXVIII 20 également in fine, pour au moins toutes les raisons suivantes :

    Si depuis 1958 il n’y a plus de pape
    , pas même en puissance c’est-à-dire qu’il est impossible depuis la mort de Sa Sainteté Pie XII qu’un véritable Pape soit élu surtout depuis la disparition du dernier Cardinal et/ou du dernier Évêque nommé par ce Pape, alors
    1. la succession apostolique est rompue quand il est de foi qu’elle durera jusqu’à la fin du monde ;
    2. conséquemment, l’Église fondée par Jésus-Christ Notre-Seigneur, avec sa Hiérarchie sacrée, n’existe plus telle que notre divin Sauveur l’a fondée, et donc, l’Église fondée par Jésus-Christ Notre-Seigneur, telle qu’Il l’a fondée, A DISPARU contrairement aux Paroles de ce Dieu Incarné qui a promis à Ses Apôtres et par eux à leurs successeurs (et non aux seuls fidèles qui ne peuvent constituer l’Église sans Hiérarchie) qu’elle durerait « usque ad consummationem sæculi » (St Matt. XXVIII 20, in fine) ;
    3. conséquemment encore puisque, dans ces conditions, l’Église fondée par Jésus-Christ Notre-Seigneur, telle qu’Il l’a fondée, A DISPARU depuis 1958, voici maintenant, en l’an 2015, cinquante sept ans [2] que, contrairement aux Paroles de Notre-Seigneur Jésus-Christ en St Matt. XVI 16, les portes de l’enfer ont prévalu contre elle!
      [2] Et cela dure, selon cette théorie de LHR, toujours et encore...

  • Troisièmement, connaissant le problème qu’avec beaucoup d’autres nous levons ici, et ne pouvant le résoudre correctement (et pour cause...) Louis-Hubert RÉMY fait alors appel au... MYSTÈRE ( !...) cherchant, de plus, à entraîner St Paul (qui parle du « mystère d’iniquité » qu’est le péché) sur ce terrain glissant...
    Que voilà une magnifique rouerie ! (Si tant est qu’une rouerie puisse être magnifique...)
    Et voilà surtout qui est facile à tous les inventeurs de théorie farfelue (« pas plus farfelu que la thèse de la survivance de Paul VI » comme il le dira lui-même ainsi que nous le verrons dans la citation faite plus bas) : on invente n’importe quelle théorie qui ne tient pas devant la doctrine clairement définie de l’Église et, pour échapper à cette contradiction avec la doctrine que notre Mère la Sainte Église a clairement définie, on avance le motif fumeux et obscur du MYSTÈRE !
    Et ces gens, LHR en tête, s’imaginent qu’avec ça nous devrions les suivre quand nous avons pour nous, comme nous le verrons plus bas, la claire doctrine enseignée infailliblement par la Sainte Église ! Laughing...

  • B). Dans la lettre qu’il avait adressée à Louis-Hubert RÉMY et dont celui-ci fait la critique dans le document cité par le lien en haut du présent message, Monsieur Laurent MORLIER lui avait écrit
    Citation :
    Il faudrait aussi expliquer préalablement comment la succession apostolique des papes puisse être rompue depuis bientôt 60 ans et irrémédiablement puisque nous n’avons plus aucun cardinal nommé par Pie XII

    [...]

    (donc plus de pape et plus d’électeurs du pape, ce qui est impossible nous dit Cajetan et avec lui tous les théologiens !) C’est une nouvelle impossibilité théologique qui ne trouve aucune explication dans vos textes, alors qu’elle est capitale pour comprendre l’ensemble du problème ! [...]


    A cela, Louis-Hubert RÉMY répond
    Citation :

    Plus de Papes, plus de cardinaux pour élire un Pape
    , écrivez-vous.

    Eh bien ! ce n’est pas un problème car les vénérables Elizabeth Canori Mora* et Anna-Maria Taïgi ont prophétisé que saint Pierre et saint Paul viendront pour rétablir la Papauté. Ce n’est pas plus farfelu que la thèse de la survivance de Paul VI. [...]

    * Note [6] de LHR qui renvoi au texte de la vénérable Elizabeth Canori Mora et qui en publie un extrait. (Précision de JPB.)

    Ainsi LHR fait ainsi passer les révélations privées [3] avant la Sainte Doctrine qui relève de l'infaillibilité Exclamation
    [3] Les révélations privées, même lorsqu'elles sont reconnues et acceptées par l'Église Catholique, ne sont JAMAIS de FOI, ne peuvent [ne doivent] JAMAIS contredire la Sainte Doctrine et leurs interprétations ne peuvent [ne doivent] non plus JAMAIS contredire la Sainte Doctrine.

    Or, nous le verrons ci-dessous, lesdites “révélations” contredisent la Sainte Doctrine de l’Église...

    Contre cette argumentation hétérodoxe de LHR, qui relève un peu trop de l’extraordinaire et, donc, du douteux, un nommé Jean-Baptiste, ici
    a écrit:

    1°/ La prophétie attribuée à Anna-Maria Taïgi est fausse : elle devait s’accomplir sous Pie IX et ne s’est pas réalisée. Quand on cite des prophéties, il faut les citer en entier :

    La prophétie citée par Senex est fausse

    Simon ANDRÉ a écrit:
    Tout le monde peut se tromper. Cet article doit tous nous inciter à vérifier l’authenticité des prophéties que nous citons ou à avertir les lecteurs quand elles sont d’origine douteuse. Nous devons travailler comme de bons académiciens, en citant nos sources et en vérifiant leur fiabilité autant que possible.

    La trace la plus ancienne de la « prophétie » que cite Senex remonte à 1871,
    Voix prophétiques, ou Signes, apparitions et prédications recueillis… par J. M. Curicque, Marianna De Marinis.
    Je ne dis pas que cette « prophétie » est forcément entièrement fausse, mais personne ne peut contester au minimum qu’elle a été falsifiée. En effet, on y lit :

    « Après les ténèbres, Saint Pierre et Saint Paul, descendus des cieux, prêcheront dans tout l’univers, et désigneront le Pape, successeur de Pie IX. Lumen de Coelo.
    Une grande lumière jaillissant de leurs personnes, ira se reposer sur le cardinal, futur Pape. »

    Notez que non seulement la prédiction est fausse, puisque Léon XIII n’a pas été élu miraculeusement suite à une désignation par Saint Pierre et Saint Paul revenus sur terre, mais même la devise de Saint Malachie est mal rapportée, puisqu’elle s’écrit
    Lumen in caelo et non Lumen de Coelo. Sachez que les sédévacantistes complets sont très friands de cette fausse prophétie/prophétie falsifiée. Remarquez également que Senex n’a pas cité cette « prophétie » en entier… Le passage qui montre qu’elle est fausse/falsifiée est ôté. Je ne l’accuse toutefois pas d’être de mauvaise intention, puisque le véritable fautif est celui qui a tronqué en premier le texte original. Les autres n’ont fait que la reprendre en version tronquée.

    Or, si une partie de la « prophétie » est fausse, alors l’intégralité peut être fausse, y compris le passage où il est question de Saint Michel Archange qui retient les démons jusqu’à l’avènement de l’Antéchrist. Encore une fois, je démontre donc qu’il n’y a pas lieu de penser qu’il y aura une paix avec restauration de la monarchie chrétienne entre notre époque et l’Antéchrist-personne.

    Beaucoup de prophéties ont été falsifiées au cours de l’histoire. Il ne faut donc pas citer n’importe lesquelles sans discernement. Je reviendrai sur ce sujet.


    [...]

    2°/ Il vous a été expliqué, depuis déjà plusieurs années (notamment par l’abbé Sanborn), que la succession apostolique exclut toute mission charismatique. Elle se transmet de façon légale et ininterrompue, ce qui exclut qu’un pape soit désigné par l’Église triomphante sans élection subséquente : ce serait une nouvelle mission et donc une nouvelle Église. St. Pierre a été désigné le premier, par le Christ, et aucun autre ne sera désigné comme fondateur d’une nouvelle lignée de papes.
    L’abbé Sanborn n’a fait que reprendre un article de l’encyclopédie catholique new advent, qui est très claire sur ce point.

    [...]


    Quant à Thomas (à dire vrai, votre serviteur, JP B) à cet endroit, en note [1] et à l’adresse de LHR,
    il a écrit:

    [...] les prétendues prophéties selon lesquelles « saint Pierre et saint Paul viendront pour rétablir la Papauté » (les comparant d’ailleurs vous-même au fait que « Ce n’est pas plus farfelu que la thèse de la survivance de Paul VI » ! Laughing …) rétablissement de la Papauté qui, dans ces conditions, correspondrait à fonder une nouvelle succession apostolique et, donc, une nouvelle Église, rompant ainsi l’Unité (ou l’Unicité) de la Sainte et Catholique Église Apostolique, nouvelle Église qui ne serait donc ni plus Une, ni plus Apostolique, ni plus, donc, Catholique !… [...]


    Cave Ne Cadas ayant répondu (http://wordpress.catholicapedia.net/une-invitation-une-conference-prometteuse-et-deja-une-polemique/#comment-91853) « [...]1°, vous avez tout faux ! car si Saint Pierre et Saint Paul reviennent pour rétablir la Papauté… il ne s’agit PAS d’une « nouvelle succession apostolique et, donc, une nouvelle Église »… puisque la succession apostolique actuelle et, donc, de l’Église nous viennent de Saint Pierre !!! avec NS J.C. comme promotor [...] », en réponse (http://wordpress.catholicapedia.net/une-invitation-une-conference-prometteuse-et-deja-une-polemique/#comment-91895)
    Thomas (votre serviteur JPB) a écrit:

    [...]
    Je suis au regret de devoir vous contredire : si St Pierre et St Paul revenaient pour rétablir la Papauté, la succession apostolique qu’ils établiraient alors ne serait pas la suite de celle qui a donné Sa Sainteté le Pape Pie XII mais une seconde, une nouvelle, depuis eux. La succession apostolique de St Lin (successeur de St Pierre) serait remplacée par cette nouvelle hiérarchie qui n’aurait alors d’apostolique que le nom car St Pierre et St Paul ne reviendront PAS faire cela : ce serait contraire à la constitution divine de l’Église ! Notre-Seigneur Jésus-Christ ne peut pas renier la première succession qu’Il a Lui-même voulue… Si votre théorie se réalisait, nous aurions bel et bien une nouvelle Église !…
    [...]


    A la suite d’ergotages de la part de Cave Ne Cadas, il lui a été répondu (http://wordpress.catholicapedia.net/une-invitation-une-conference-prometteuse-et-deja-une-polemique/#comment-91945)
    Citation :

    Oui, Cave Ne Cadas, « a succession apostolique commence à Saint Pierre ! » Mais elle se poursuit EXCLUSIVEMENT de St Lin jusqu’au moins le Pape Pie XII [1] ! Cela, grâce à l’assistance divine promise par Notre-Seigneur Jésus-Christ à Ses Apôtres et leurs successeurs en St Matt. XXVIII 20 in fine : « et ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem sæculi. »
    [1] Le doute pouvant encore subsister quand au Cardinal Roncalli ?…

    Toute autre fondation, très probablement par un ange (déchu) qui se ferait passer pour St Pierre, ou, par extraordinaire et je pense impossible, par St Pierre en personne (assisté ou non par St Paul) d’une quelconque autre succession serait « parallèle » si vous voulez mais ce ne sera pas celle de St Pierre à Pie XII et la logique impose qu’il s’agirait là, que vous le vouliez ou non, non d’une « Église renouvelée » mais d’une autre Église et d’une seconde succession ![4]



    Oui, Notre Seigneur Jésus Christ le fondateur (…) est Tout puissant, sur la terre comme dans les Cieux, mais Il est La Vérité même et Il ne saurait Se contredire ! Or, par Sa Volonté expresse, Une première succession a été établie qui ne doit pas en voir une autre…



    [...] il s’agit d’être dans la vérité, c’est-à-dire, non d’inventer une théorie extravagante, relevant de l’extraordinaire et du prodige douteux et qui soit plaisante à qui ne met pas la doctrine en première place, mais de mettre notre intelligence en adéquation avec la réalité. Or, cette réalité, c’est Dieu qui l’enseigne par la Révélation divine (publique) qui s’est éteinte avec la mort du dernier Apôtre (St Jean) et par Son Église jusque Sa Sainteté le Pape Pie XII (enseignements auxquels notre intelligence doit adhérer par la Foi) et non par des “révélations” privées qui ne sont jamais « de Foi » ; et la Foi, la vraie Foi, la Foi catholique, nous impose, par l’enseignement de la Sainte Église, de croire qu’“il y aura toujours jusqu’à la fin du monde, des Pasteurs dans l’Église, qui se succéderont sans interruption les uns aux autres, pour gouverner et pour conduire le troupeau du Seigneur […]”

    Ce la est « de Foi catholique » car ça a été toujours et partout cru dans la Sainte Église Catholique et cette croyance appartient donc au Magistère Ordinaire et Universel toujours infaillible.

    Il est donc certain que Pie XII a et aura des successeurs « qui se succéderont sans interruption les uns aux autres jusqu’à la fin du monde », cela, dans une seule ligne (nécessitée par la Note d’Unité) directe, malgré toutes les vacances temporaires qui peuvent subvenir…

    Arrêtons de rêver et tenons-nous-en, en ces temps de trouble et d’appels aux prodiges qui ne peuvent bénéficier qu’à l’infernal Ennemi, à la doctrine enseignée seule, la seule Foi, véritable rempart ou “bouclier” pour reprendre le mot de St Paul.

    [4] Remarquons combien Cave Ne Cadas, qui parle de «succession apostolique parallèle» pour dire qu’il s’agirait toujours de la même Église mais “renouvelée” par l’intervention de St Pierre, se montre fort mauvais en géométrie puisque, pour que deux droites soient parallèles, non seulement il faut qu’elles distinctes et non confondues mais qu’en plus elles ne se rejoignent pas ! Laughing... (Note rajoutée ici.)

    Puis,
    Jean-Baptiste a écrit:

    Si le prochain pape était simplement désigné par un saint de l’Église triomphante, sans élection subséquente, ce serait bien une nouvelle Église car il n’y aurait pas transmission légale de l’autorité. Saint Pierre ne vit plus sur la terre et ne peut pas conférer de succession légale ; la succession ne peut être conférée que par les électeurs légitimes du pape. Contrairement à ce que vous pensez, ce n’est pas simplement de droit ecclésiastique. D’ailleurs la plupart des théologiens considèrent également impossible qu’un pape désigne son successeur, sans élection subséquente. Contrairement à des idées reçues, il n’existe aucun cas historique avéré de cela ; toujours, il y a eu élection [...]


    Et encore, dans ce commentaire,
    il a écrit:

    1°) Quant à la désignation divine

    Je vous répète que la désignation d’un pape directement par Dieu n’est pas une succession légale, c’est une nouvelle mission. La succession légale implique une transmission de l’autorité par le collège des cardinaux ou par le clergé romain. L’Église est comme un feu qui, une fois allumé, ne peut plus s’éteindre ; sinon il serait impossible de le rallumer. Le pape transmet la juridiction aux évêques, et les électeurs ne peuvent être que des personnes qui ont reçu la juridiction ordinaire de son vivant. Il est impossible que le pape soit désigné autrement. Saint Pierre a reçu une mission, il ne peut y en avoir de nouvelle.


    2°) Quant à la désignation terrestre

    Aucun témoignage historique ne prouve qu’un pape ait jamais été désigné par son prédécesseur sans élection subséquente ; ceux que vous citez ne le disent pas non plus. J’ai traité cette question dans mon livre, je vous y renvoie. Depuis St. Clément, il est même prouvé que tous les papes ont été élus ou acclamés par le clergé romain.

    Mais ce ne sont pas les seuls problèmes du sédévacantisme. Par exemple, si vous affirmez qu’il n’y a plus ni pape ni clergé romain légitime, vous niez l’indéfectibilité de l’Église particulière de Rome, enseignée infailliblement par le Pape Sixte IV dans sa condamnation des thèses de Pierre d’Osma. Mais la site Virgo Maria a si peu compris cet enseignement, qu’il a cru qu’il se référait à l’Église universelle !

    [...]


    Enfin, il a, à cet endroit, ajouté ceci
    Citation :

    [...] c’est bien en raison de l’indéfectibilité du clergé romain que les plus grands exégètes de l’Apocalypse ont enseigné qu’après l’apostasie du clergé romain, le pape s’exilerait : car sans cela, la doctrine catholique serait contredite (non seulement l’Église romaine ne serait pas indéfectible, mais, corrélativement, le prochain pape ne pourrait pas être élu). Les exégètes de l’Apocalypse étaient plus instruits que nos prêtres et évêques d’aujourd’hui (même tradis), dont certains ne savent même pas la différence entre hérésie formelle simple et hérésie notoire [...]


    Cave Ne Cadas ayant rejeté tous ces arguments de raison et de Foi, il lui a été ici montré que sa position n’est pas catholique parce que « elle rejette le dogme, implicitement admis dans l’Église depuis sa fondation et explicitement enseigné dans nombre de catéchisme, de la perpétuité de la succession papale depuis St Pierre jusqu’au moins Sa Sainteté Pie XII », et il lui a été exposé
    Citation :

    Vous écrivez, Cave Ne Cadas, ceci :
    Pour la restauration de la Papauté…
    […] « le prochain pape [serait non pas] simplement désigné par un saint de l’Église triomphante, sans élection subséquente »… mais par Dieu lui-même […]

    Ne voyez-vous pas que cela ouvre la porte à n’importe quelle prétention, soi-disant d’origine divine, pour lancer les Catholiques dans une aventure aussi hasardeuse que mortifère ?

    Et comment, aux yeux de chaque Catholique en particulier et de toute l’Église en général, une éventuelle (et impossible car Dieu, qui a guidé les Apôtres pour fonder la succession ininterrompue des Papes et qui est La Vérité même, ne Se contredit jamais) comment donc, aux yeux de tous et de chacun, une éventuelle (et impossible, je le répète) intervention du ciel pour désigner un prétendu nouveau “Pape” sans les Cardinaux alors totalement disparus, pourrait-elle être non seulement légitime comme l’expose Jean-Baptiste (dont je ne suis pas les théories survivantistes) mais encore et surtout acceptée comme venant véritablement de Dieu et non pas de « son singe » le démon à qui Dieu permettrait de venir ainsi tenter les hommes pour éprouver leur foi et la renforcer en leur faisant gagner des mérites par le rejet d’une telle situation acatholique ?…

    Je le répète aussi ici, votre position n’est pas catholique… Reprenez-vous !


    Après de nouveaux rejets de ces arguments pourtant de poids, notamment de la part d’Edouard-Marie LAUGIER, votre serviteur, à cet endroit,
    sous le pseudonyme de Thomas, a écrit:

    Il arrivera, ce que Dieu voudra qu’il arrive, que cela déplaise à ceux-là ou à ceux-ci !
    Pour nous, nous ne sommes pas prophètes et ne savons pas, personne ne sait, comment Dieu fera car personne n’est son conseil...
    Cela dit, si ne suivant que nos impressions personnelles et nos préjugés contre tel ou tel dont nous ne connaissons pas le fond du cœur, si ne suivant, en un mot, que notre subjectivité ; si nous nous fondons sur nos jugements personnels et sur des “révélations” privées qui ne sont pas de Foi, et que d’autre part nous rejetons quoi que ce soit de ce qui est enseigné par notre Mère la Sainte Église Catholique qui est toujours infaillible dans son Magistère ordinaire et universel, nous sommes, malgré l’impression que nous avons que telle position opposée à la nôtre ne nous semble pas conforme à la Foi, nous-mêmes dans l’hérésie !...
    Or, comment échapper à cela si nous rejetons ce que l’Église enseigne quant au renouvellement des membres de sa Hiérarchie sacrée ?
    Peu importe que tel ou tel nous semble (avec juste raison ou non...) hors de l’esprit de l’Église : nous sommes, dans le cas signalé, nous-mêmes dans l’erreur et non n’importe quelle erreur mais l’erreur dans la Foi !...
    Ce commentaire sera supprimé, comme a été supprimé mon dernier commentaire qui ne faisait que rappeler, Monsieur Rémy, sans aucune agressivité contrairement à ce qu’écrit votre protégé Edouard-Marie, ce qui a été écrit par vous-même et par Jean-Baptiste (mais cela n’avait pas l’heur de vous plaire, n’est-ce pas) mais je ne l’écris pas pour qu’il soit lu par tous mais seulement par vous (au pluriel) et par Cave Ne Cadas, pour vous dire ceci :
    Comment échappez-vous au fait que votre position (ne vous occupez pas, en guise de réponse, de celle des autres mais voyez la vôtre dont il s’agit là) comment échappez-vous au fait que votre position à vous est en opposition, non avec l’impression que j’ai de la catholicité, mais avec l’enseignement infaillible de notre Mère la Sainte Église Catholique quant au renouvellement des membres de sa Hiérarchie sacrée ? Ce qui vous met, que vous le vouliez ou non, dans l’hérésie...

    Le suis-je aussi ? Peut-être, c’est ce que certains excités me répondront ! (Pour ma part, je ne vois pas avec quel dogme, quel définition infaillible ou quel enseignement du Magistère ordinaire et universel je serais en opposition ! Donc, j’ai la conscience parfaitement tranquille à ce sujet...) mais quoiqu’il en soit de moi, vous, vous êtes dans l’hérésie car vous vous opposez à un enseignement infaillible et, péché contre l’Esprit, quand on vous le démontre, comme Jean-Baptiste l’a fait, vous criez au “délire” et supprimez mes commentaires !...

    Voilà ! J’ai dit ce que j’avais à dire... Vous pouvez mettre cela à le poubelle : je secouerai alors mes chausses de la poussière que j’aurai prise en vous lisant !...


En résumé, voilà ce que ces messieurs nient : « il y aura toujours jusqu'à la fin du monde, des Pasteurs dans l'Eglise, qui se succéderont sans interruption les uns aux autres, pour gouverner et pour conduire le troupeau du Seigneur, conformément à ces paroles de Jésus-Christ Allez, annoncez mon Evangile à toutes les Nations, Je serai avec vous jusqu'à la consommation des siècles » : cf. ce message et celui-ci Exclamation

Or, cela va contre le « sens catholique » et contre le simple catéchisme !...
En effet,
  1. cela va contre le « sens catholique » car il a été toujours et partout cru dans la Sainte Église Catholique qu’“il y [aurait] toujours jusqu'à la fin du monde, des Pasteurs dans l'Eglise, qui se succéderont sans interruption les uns aux autres, pour gouverner et pour conduire le troupeau du Seigneur et cette croyance, appartenant donc au Magistère Ordinaire et Universel toujours infaillible, est par conséquent de Foi ;

  2. cela va contre le simple catéchisme car, dans celui dit « LE GRAND CATECHISME DE SAINT PIE X » qui est le plus utilisé dans les rangs des traditionalistes actuels, dans la QUATRIÈME PARTIE LES SACREMENTS, chapitre VIII L’ORDRE, on trouve cette question « Le Sacerdoce catholique ne cessera donc jamais sur la terre ? », et la réponse est la suivante
    Citation :
    Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l’enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ a promis que les puissances de l’enfer ne prévaudraient jamais contre son Eglise.

    « LE GRAND CATECHISME DE SAINT PIE X » qui enseigne cette réponse montre bien, par cela même, qu’elle appartient au moins au Magistère Ordinaire et Universel toujours infaillible, si elle n’a peut-être encore fait l’objet d’aucune définition solennelle ( ?...), et, ainsi, elle est par conséquent de Foi !

Aussi, voyons-nous à quel point ces messieurs, sédévacantistes complets (simpliciter) malgré leurs protestations pour tenter de se défendre de ce qualificatif, et surtout les intolérants (totaliter) avec la thèse dite « de Cassiciacum », notamment Louis-Hubert RÉMY, [u]sont dans l’hérésie au moins matérielle, allant contre le Magistère Ordinaire et Universel toujours infaillible !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Ven 25 Sep - 14:12

Dans ce qui se voudrait une défense de «La Salette » (prétendument attaquée par Don Francesco RICOSSA qui ne fait que rappeler l’interdiction faite par notre Mère la Sainte Église Catholique d’en discuté « le Secret » – qui, soit dit en passant, comporte au moins trois versions différentes ! ce qui fait légitimement douter de son authenticité [comme si la Très Sainte Vierge Marie avait pu délivrer ders secrets contradictoires Exclamation ]...) mais qui n’est en réalité que le prétexte pour s’en prendre en général aux Prêtres de l’“Istituto Mater Boni Consilii” (fort excellent) situé en Italie à Verrua-Savoia et qui est dirigé par Don Francesco RICOSSA et à celui-ci en particulier,
François, avec justes raisons, a écrit:

Les grands mots de Louis Hubert Rémy. Lui a compris qui sont les vrais et les faux dévots, les vrais et les faux maîtres. La grille, c’est lui qui la donne. Pas besoin de réfléchir sur les arguments des uns et des autres, et donc point n’est besoin de lire la fameuse plaquette éditée par l’IMBC au sujet du secret en question de La Salette (en la leur commandant pour qq euros). « Faites un acte de Foi. C’est tout. Verrua ? des traîtres ! L’affaire est close. Ben oui, c’est aussi simple que cela ! » Magister dixit.


Et Thomas X. ajoute
Citation :

C’est vraiment délirant !

François vous donne une citation tirée des AAS (mais savez-vous ce que c’est ? les avez vous déjà consultés ? on se demande vraiment !) parmi tant d’autres, condamnant cette troisième version du « secret », et on s’entend dire que c’est du bidouillage de Verrua, ou alors que les prêtres qui rappellent ce qu’a dit l’Église sont possédés par le mauvais esprit (oui !), avec tout un délire à l’appui de Charles applaudi par François Fourcher (quelle fourche ?…*) comme s’il était une espèce de docteur en Ascétique et Mystique, alors que son discours est un délire qui n’a aucun fondement dans la réalité sur leurs sacrements qui couperaient de la grâce sanctifiante !!!

Mais qui donc est possédé du mauvais esprit ?

Celui qui rappelle l’enseignement de l’Église à des gens qui disent que ce sont des inventions (qui se trouvent dans les Actes du Saint Siège de Léon XIII, S. Pie X, Pie XI et Pie XII !!!), ou ceux qui portent des jugements très graves sur ces prêtres et leurs sacrements à la manière des Zinsistes et Laurençoniens !!!…

Mais pourquoi ne les rejoignez-vous pas, puisque vous avez exactement le même esprit, qui pour le coup, n’est certainement pas le bon !

Malheureusement, quand un aveugle est conduit par un autre aveugle qui n’est pas fidèle à SA promesse devant Dieu et devant les hommes, tous deux tombent ensemble dans la fosse, nous dit Jésus dans l’Évangile.

* Celle du “cornu” !... (Note de JP B.)

En réponse à ce dernier commentaire (de Thomas X.),
Cave Ne Cadas a écrit:

[...]

Mais avant cela sachez que, les Papes Pie IX, Léon XIII, Saint Pie X, Benoît XV, Pie XI et Pie XII… y ont cru ! et ne l’on jamais condamné. (Je le tiens d’un homme de Foi)

[...]

(Souligné en rouge gras par JP B.)

« Je le tiens d’un homme de Foi » Exclamation  Laughing
Un homme (qui Question...) clown (même « de Foi » Question ) que l’on ne fait qu’écouter béatement, avant et au lieu d’étudier les documents officiels de la Sainte Église Catholique Exclamation  Rolling Eyes  No

Mais qui est exactement Louis-Hubert RÉMY qui dirige cette attaque contre l’“Istituto Mater Boni Consilii” en général et son Directeur, Don Francesco RICOSSA, en particulier ?

En complément de la première citation (de François) faite au début du présent message, voici un tableau (sur la "méditation des deux étendards") où il est montré que LHR, malgré son nombre astronomique de retraites, ne connaît pas véritablement ladite "méditation des deux étendards" dont la quintessence est, comme on le voit dans les premières lignes(**), de s’occuper tout d’abord et surtout de soi-même au lieu de chercher à partir d’abord et continuellement en guerre comme il le fait contre tout un chacun (et surtout contre ceux qui estiment avoir quelques reproches à lui formuler personnellement – ce qui est là ses raisons profondes...) :
(** Les lignes suivantes dans ce tableau ont pour objet de montrer à quel point LHR se trompe – et, par voie de conséquence, son féal disciple EML avec lui – sur le combat qu'il mène et fait mener à ceux qui, véritables gogos de cet étrange gourou fort inquiétant, le suivent presque inconditionnellement, et combien la « grille de lecture » de ce pourtant excellent analyste en politique, mais clown quant aux problèmes religieux, est fausse, déformante, trompeuse et sycophante !...)


Bonnes lecture et... méditation ! Very Happy...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Dim 4 Oct - 20:11

Ceci ne sera probablement pas lu par de nombreuses personnes. Peu importe : seuls les démocrates s’inquiètent du nombre de leurs (mauvais, car il ne peut y en avoir de bons qui les approuvent) lecteurs ! Du moins, ce qui suit portera le témoignage de quelqu’un qui est par trop écœuré par les méthodes tant du « CatholicaPedia Blog », qu’il convient mieux d’appeler le « DiabolicaPedia Blog », auquel Louis-Hubert RÉMY collabore pour le moins énormément s’il ne le dirige pas en fait (l’Administrateur est officiellement quelqu’un, je crois savoir, de Marseille ou de ses environs, du pseudonyme de « Cave Ne Cadas » mais qui est manifestement aux ordres de LHR, du moins celui-ci inspire-t-il réellement ledit blog et son administrateur) que par celles employées par LHR lui-même !...
Pour nous, nous préférons nettement, et de loin, la qualité à la quantité. Or, pour ce qui est de la qualité, celle d’un intervenant dudit « DiabolicaPedia Blog » comme E.-M. de l’Augier, laisse plutôt à désirer...

Cela dit, entrons dans le vif du sujet :

On s’étonnera probablement, voire même certains s’offusqueront peut-être, de ce que, dans ce message (http://foicatholique.culturefolum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr#31717) à la fin de la note [3] qui commente la citation de la « réponse à JPB » dudit Louis-Hubert RÉMY, il a été écrit « tous ceux qui connaissent LHR savent que le laïc qu’il est, de surcroît « Grand Monarque » (à en croire certaines rumeurs en provenance de Gironde et du forum canadien déjà cité), est bien plus fort que le CJC de 1917 qui a le tort d’avoir été écrit par de simples clercs avec, à leur tête, seulement un Pape (Sa Sainteté Benoît XV) !... » et, auparavant dans la note [2], § 2,  ceci où
votre serviteur a écrit:

[...]
Par ces réactions précises [décrites plus haut], outrancières, absurdes et déplacées, LHR montre qu’il est un inquiet activiste (à l’esprit trop terrestre s’inquiétant de trouver lui-même, pauvre homme de cette basse terre, une solution qui n’appartient qu’à Dieu), un sensualiste raffolant des histoires prodigieuses et du merveilleux des apparitions, un activiste volontaire dévorant une multitude de livres, secondaires pour le Salut éternel, mais n’en étudiant vraiment aucun menant à ce but ; ayant peu de Foi en ce qui regarde le Corps mystique du Christ (l’Église) fondée avec des règles particulières par Jésus-Christ qui ne se contredit jamais (étant LA Vérité même) et ne contredira donc pas les règles qu’Il a Lui-même établies pour Son Église ; peu d’Espérance en ce que c’est Dieu Lui-Même qui rétablira la situation normale, et peu de Charité à l’égard des Ministres du Christ fidèles qu’il ne cesse de vilipender…

[...]


Ces attaques personnelles, violentes il est vrai, sont justifiées, et amplement, par cette affaire :

Le « DiabolicaPedia Blog », donc, a, dans l’article intitulé « Mgr Morello : LE DROIT DE LA SAINTE ÉGLISE », publié il y a tantôt deux mois, le 10 août 2015, une défense d’un certain “Mgr” Ricardo SUBIRÓN, de réputation plutôt sulfureuse (cf. https://vigilateetorate.wordpress.com/2015/09/07/les-documents-concernant-laffaire-ricardo-subiron/) et a annoncé, dans le 3ième §, une « réponse cinglante que nous préparons pour la rentrée ».

Cet article était dirigé contre un dossier publié, entre autres, par M. l'abbé X. Grossin et, en tous cas, diffusé sur Internet, au moins en partie par celui-ci.

Or, non seulement, après presque eux mois, ladite « réponse cinglante » annoncée à grand fracas n'a toujours pas paru, les commentaires (à la suite dudit article) sont fermés, mais en plus (et peut-être surtout...) il a été publié sur ledit « DiabolicaPedia Blog » un autre article qui met également en cause M. l'abbé X. Grossin, « L’abbé Ricossa et Verrua mentent sur La Salette : l’abbé Grossin explique pourquoi et rejoint Mgr Guérard ! », article qui met en ligne un sermon dudit abbé datant de plus de deux ans (du15 août 2013) assorti d'un très court paragraphe de présentation suivi d'une image de Notre-Dame de La Salette et d'un rappel du titre en grands et gros caractères de couleur (rouge pour le mot mentent) sans doute pour mieux convaincre, en l'agressant ainsi, le lecteur de la véracité de cette proposition !...

Nous ne ferons pas ici l'analyse de ladite proposition selon laquelle «  L’abbé Ricossa et Verrua mentent sur La Salette », cette analyse ayant été faite en de multiples endroits et ayant déjà amplement réfuté cette calomnie, mais nous ferons remarquer l'étrangeté de cette publication d'un sermon anachronique et en partie erroné (quant à ce qui touche à Don F. Ricossa et à l'IMBC de Verrua-Savoia) qui fait suite à celle du 10 août de cette année annonçant une « réponse cinglante » contre un dossier diffusé sur Internet par l'auteur dudit sermon : ces messieurs du « DiabolicaPedia Blog » auraient-ils quelques difficultés à étayer leur « réponse cinglante » et, face à l'obstacle probablement insurmontable présenté par ces difficultés, chercheraient-ils à se dédouaner aux yeux de l'abbé Grossin, initialement visé, en publiant un de ses anciens sermons ?... Suspect !

Le problème, dans cette affaire, qui concerne plus particulièrement LHR, est que celui-ci,
  • après avoir reçu de Mgr GUÉRARD DES LAURIERS l’adoubement de Chevalerie pour défendre la pensée et la position de ce regretté Révérend Père au sujet de la thèse (dite « de Cassiciacum ») qu’il a élaborée, et de la Messe « non-una-cum » dans les conditions actuelles de « l’Église en état de privation de l’Autorité » comme il disait, c’est-à-dire sans Pape formaliter conformément à la distinction thomiste énoncée dans ladite thèse, regretté Révérend Père qu’il TRAHIT maintenant allégrement (*),

  • fait à présent adouber des naïfs presque envoûtés par ce véritable gourou qu’est LHR, par ledit sulfureux “Mgr” Ricardo SUBIRÓN pour faire des “chevaliers (**) au sein du « DiabolicaPedia Blog » transformant ainsi cet organe répandant ses calomnies pleines de bassesses et de vulgarité, en véritable secte !

(*) Cette TRAHISON par Louis-Hubert RÉMY de Mgr GUÉRARD DES LAURIERS qui se manifestait déjà sur un forum depuis longtemps fermé, dans ce fil] (http://gestadei.bb-fr.com/t860-la-these-n-est-pas-la-bonne-solution) et particulièrement par le premier post (de LHR) où on le voit trahir formellement ce pour quoi il a été adoubé et se référer, pour cela, au sempiternel diacre de Mayenne, cette TRAHISON, donc, a été dénoncée ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr#31708) mais elle est également fort bien décrite dans ce document (http://fr.calameo.com/read/004478027f8a9d4adc5e1) où (avec en bleu et en italiques la défense que LHR fait de ce “Mgr” Ricardo SUBIRÓN) de la page 70 (en bas) à 71 (avant la photo de LHR) il est écrit
Citation :

-« De même lui reprocher [à “Mgr” Ricardo SUBIRÓN] une ordination qui a mal tourné ? Que penser alors de Mgr Guérard sacrant Mgr Munari qui a fait bien pire ?».

M. Remy mélange tout volontairement.

L’Abbé Munari, avant de rejoindre l’Institut Mater Boni Consilii était le Supérieur du District d’Italie de la FSSPX. Il quitta la FSSPX avec trois autres abbés dont l’Abbé Ricossa. Mgr Guérard étant très malade
[à cause de cette maladie qui finit par l’emporter, il y a longtemps qu’il n’allait plus à Lyon chez LHR qui n’habitait plus cette ville et qui donc ne pouvait pas « l’avoir reçu là-bas deux fois par mois jusque dans les derniers moment de sa vie» comme il le prétend faussement – Précision de JP B], les prêtres lui demandèrent de sacrer un évêque. Le nom de l’Abbé Munari lui fut proposé. Mgr Guérard accepta. Par crainte de voir mourir Mgr Guérard, ce sacre fut précipité.

Nous ne savons pas ce qui a pu provoquer la dérive dramatique de Mgr Munari. Après son sacre, il a perdu coup sur coup son père et sa mère. Il a ensuite fait une dépression.

Nous ne sommes donc absolument pas dans le même cas que Subirón qui a « ordonné » un ancien anglican au mépris de toutes les règles de l’Eglise.

M. Remy reproche à juste titre le manque de formation préalable pour certains « prêtres » conciliaires qui rejoignent la FSSPX mais cela ne le dérange point pour ceux qui sont ses « amis ».


-« Cet évêque bizarre est un évêque Thuc, comme Mgr Guérard et il a plus de quarante ans de vie religieuse ! ».

Il y a tout de même une différence de taille: les quarante ans de vie religieuse, Mgr Guérard les avait derrière lui au moment d’être sacré
[et c’était un très grand théologien, Professeur au Saulchoir et, auparavant, à l’Université pontificale du Latran, théologien particulier de Sa Sainteté le Pape Pie XII… – Remarque de JP B]. Le Père Ricardo, lui, fut «consacré» par Clemente [du Palmar de Troya – Précision de JP B] à 22 ans et ses quarante ans de « vie religieuse » sont postérieures à son « sacre épiscopal ». Et ce sont quarante ans d’imposture et de mensonges [comme le démontre ce document d’où son tirées ces lignes – Note de JP B]!

Et c’est ce même Louis-Hubert Remy qui dit avoie été « un intime, un proche de Mgr Guérard » qui ose une telle comparaison !
[Souligné ici en gras par JP B qui ajoute que, quand ce n’est pas précisé, le soulignement est d’origine.]


-« A la demande de Mgr Guérard des Lauriers j’avais visité les évêques français sacrés par Mgr Thuc. Je suis revenu très réservé et Mgr Guérard n’a créé aucun lien avec ses Frères dans l’épiscopat. cette expérience m’a permis de comprendre qui est qui.

Ces derniers mois, à la demande de vieux amis, sérieux et bien formés, j’ai découvert un monastère dont le Supérieur a été le dernier sacré par Mgr Thuc (avec qui il a passé plus de 7 mois). Il était inconnu de tous.
 ».

Pour mieux convaincre et conditionner ses lecteurs, Louis-Hubert Remy use régulièrement de mots volontairement choisis pour impressionner, pour donner une illusion de sérieux et d’autorité à son document. Ici c’est « à la demande de vieux amis, sérieux et bien formés ». Mais cela peut être aussi : « après avoir réfléchi et pris conseil »...
Le prétendu sacre du Père Ricardo date de 1977. Celui de Mgr Guérard du 7 mai 1981. Le dernier sacré par Mgr Thuc est Mgr Christian Datessen, consacré évêque le 15 septembre 1982. Le Père Ricardo n’est donc pas le « dernier ».

M. Remy prétend connaître beaucoup de choses mais il n’a que des connaissances imprécises et partiales des faits et des personnes.

[...]


(**) Cf. http://data.over-blog-kiwi.com/1/45/07/81/20150826/ob_08d931_reponse-au-communique-de-mgr-morello.pdf (faites une recherche avec le mot “chevaliers”...) et surtout l’“APPENDICE N° 1” intitulée « Le soutien de Louis-Hubert REMY au Père Ricardo » (de ce même document [http://fr.calameo.com/read/004478027f8a9d4adc5e1]) au début de laquelle, en page 64, il est écrit
Citation :

L’imposteur sacrilège Ricardo Subirón, bénéficie d’un défenseur de choix en la personne de Louis-Hubert REMY.
Ici, les plus anciens d’entre nous ont bien connu M. Remy lorsqu’il habitait à Lyon. Mais très vite, après son remariage et surtout après la mort de Mgr Guérard, nous l’avons vu commencer à mentir et à tomber dans un pharisaïsme détestable. Mais jamais nous n’aurions imaginé une telle chute.

En mai 2014, alors qu’il venait à peine de faire la connaissance du Père Ricardo, M. Remy décida d’organiser sa « session antilibérale » du mois d’août chez lui, dans son monastère !
A cette occasion, six participants ont été adoubés « chevaliers » par le Père Ricardo !

Le 19 septembre 2014, en réponse au document diffusé deux mois plus tôt, M. Remy publia une « Lettre ouverte à M. l’abbé Grossin » censée démontrer les fausses accusations portées, selon lui, à l’encontre du Père Ricardo Subirón...pardon...« Monseigneur Ricardo » s’il vous plaît !
En octobre 2014, Louis-Hubert Remy a même lancé un « appel aux dons », se faisant ainsi le relais financier de cette secte. Nous vous invitons à lire ces deux documents (appendice 3 et 4).

Il en est devenu aujourd’hui un ardent défenseur.

Du haut de son clavier d’ordinateur, ce commercial de profession nous l’assure, il le dit, il le répète, il l’a vérifié, il en est convaincu, vous devez l’être aussi (au risque d’être considéré comme un « ennemi » selon sa très arbitraire « grille amis-ennemis ») :

« Mgr Ricardo » est un « ami » et « un Supérieur, vraiment Père, cultivé, savant (doctorat en théologie), très pieux, calme, attentif aux âmes, aimant la vérité plus que tout » ! « Ils sont du camp de la vérité » ! [...] »
(Louis-Hubert REMY).

A la recherche désespérée depuis longtemps d’un évêque qui ne le contredise pas et qui lui soit entièrement soumis, M. Remy venait de trouver la personne idoine. Ou plutôt, l’aveuglement dans lequel l’a englué son orgueil allait le lui faire croire.
« Le plus grand dérèglement de l’esprit c’est de voir les choses telles qu’on voudrait qu’elles soient et non pas telles qu’elles sont en réalité »
(Bossuet).

Rappelons-nous ici de la parabole de Notre-Seigneur concernant les Pharisiens : « Laissez- les. Ce sont des aveugles qui guident des aveugles. Or, si un aveugle guide un aveugle, ils tomberont tous deux dans la fosse » (Mt 15,14 ; Lc 6,39).

[...]

Au sujet, encore, des “chevaliers” (et de leur grandiloquence ridicule), voir la série de photos en pages 74 et 75...

Remarquons également ces lignes aux pages 71 (au bas) à 73 (en haut) dudit document (http://fr.calameo.com/read/004478027f8a9d4adc5e1) dans lesquelles nous lisons
Citation :

[...]

Depuis des années M. Remy a été mainte fois averti par des Prêtres et des proches du danger auquel son orgueil l’exposait. Sa dérive sectaire est aujourd’hui tragique. Aussi, suivant les conseils de Don Sarda y Salvany dans les chapitres XXI à XXIII
[cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t4706p30-le-liberalisme-est-un-peche#31397 – Note de JP B.] de son ouvrage Le libéralisme est un péché, il est temps de dénoncer comme il se doit ce faux maître qui représente aujourd’hui un danger réel pour les âmes et pour le vrai combat de la foi. [Souligné dans le texte comme partout ou le contraire n’est pas signalé. – Note de JP B.]

Par le choix des mots, la présentation partiale des faits et les mensonges qu’il emploie, Louis-Hubert Remy manipule ses lecteurs et son auditoire.

Sa défense de Subirón en est l’illustration parfaite.

Tel un gourou M. Remy décrète qui est catholique et qui ne l’est pas, quel est le prêtre que nous pouvons suivre et celui que nous ne devons pas suivre. Ses sentences sont sans appel.
Mais lui qui se veut à la pointe du combat sur l’invalidité des nouveaux sacrements et tout spécialement du Pontificalis Romani va recevoir les sacrements d’un pseudo-évêque dont le certificat de consécration mentionne le Pontifical de Paul VI !

Lui qui donne des leçons à tous les « traditionalistes », qui se livre à des attaques injustes et indignes contre les prêtres et les évêques, qui pérore sur le « principe de non-contradiction » et sur le « discernement des esprits » se fait aujourd’hui un ardent défenseur d’un imposteur !

[...]

Celui qui est allé demander à des représentants de l’église conciliaire d’annuler son premier mariage pontifie aujourd’hui sur l’illégitimité des actes des autorités conciliaires (sauf pour lui bien sûr !). [...]

Malgré cela M. Remy continue, sans complexe, à se faire juge de tout, à faire le « bilant » des autres et surtout des prêtres en comptabilisant le nombre de vocations à leur actif ! Car M. Remy s’estime bien sûr plus exemplaire qu’eux dans ce domaine ![...]

[...]

Par l’esprit partisan et clanique qu’il insuffle partout où il passe (« Hors de mon groupuscule, point de salut ! »), il sème le désordre et la zizanie.

Il divise parce qu’il prêche l’erreur.

Dans les méthodes qu’il emploie, M. Remy n’est pas catholique.
Il applique à la religion et au rapport avec les personnes les méthodes commerciales qu’il pratiquait lorsqu’il était en activité
[c’est-à-dire celles du baratineur vendeur de lacets... – Note de JP B.]. Si vous n’acceptez pas son avis, son jugement, vous serez considéré [comme JP B, votre serviteur] comme un mauvais « client » qui ne méritera aucune attention [n’est-ce pas, LHR ? !... – Question de JP B.]. Il vous méprisera. Vous deviendrez suspect à ses yeux et constituerez un danger potentiel. Cette réaction est chez lui pathologique.

Ces agissements profondément immoraux et sa logorrhée insupportable le déconsidèrent et font de lui une caricature grossière du catholique non una cum.

D’une base vraie (la religion catholique), ce mauvais apôtre au zèle amer va développer des visions personnelles, des jugements péremptoires sur les faits et sur les personnes pour se distinguer des autres et se poser en référence, en juge infaillible du vrai et du faux, des « amis » et des « ennemis ». Et pour vendre, tous les moyens sont bons !

[...]



Nous voyons, par tout cela, d’une part qui est exactement Louis-Hubert RÉMY : un gourou qui érige là une nouvelle secte composée de pseudo-“chevaliers” au service du mal nommé « CatholicaPedia Blog » ; et d’autre part, ce qu'est précisément ledit « CatholicaPedia Blog », ce « DiabolicaPedia Blog » en réalité : l’organe de diffusion des calomnies, des erreurs des mensonges et des insultes de ladite secte, diffusion de ces insanités qui ne profitent certes pas à notre Mère, la très Sainte Église Catholique, et qui marquent, précisément, l’esprit sectaire de ce... « DiabolicaPedia Blog » !
...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Ven 4 Nov - 20:34, édité 1 fois (Raison : Recherche de l'adresse URL)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Jeu 8 Oct - 8:19


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mer 14 Oct - 11:43

Monsieur « le “chevalier” » administrateur du « DiabolicaPedia Blog », « Cave Ne Cadas », n’a, du Chevalier, que le nom : il est de fort mauvaise foi et fait semblant de ne pas savoir lire !
En effet,
  • 1. Alors que dans ce message (http://foicatholique.cultureforum.net/t4525-textes-et-sermons-de-mgr-michel-louis-guerard-des-lauriers#31735)
    JP B, sans souligner dans l’original mais soulignant ici en gras, tout d’abord, a écrit:
    Le sermon de Mgr G reproduit dans le message ci-dessus, dan le “Spoiler:” sur lequel il faut cliquer pour le lire, ce sermon, donc, a également été reproduit récemment sur le « CatholicaPedia Blog ».
    Grâce à cet enregistrement
    (http://catholicapedia.net/audio/HomGdL/MESSE-AB-ECCLESIA-PER-SACERDOTES-Mgr-G-des-Lauriers.mp3), il est apparu que cette reproduction sur le « DiabolicaPedia Blog » a été faite avec pas mal d’erreurs de transcription qui en rendaient la pensée de l’auteur moins claire et moins saisissable, erreurs que nous avons corrigées en rouge gras dan le “Spoiler: ci-dessus.
    Cliquez, donc, et voyez...

  • 2. Dans ce commentaire (http://wordpress.catholicapedia.net/ab-ecclesia-ab-maria/#comment-97694)
    « Cave Ne Cadas », ce “chevalier” de fort mauvaise foi, a écrit:

    [...] JP.B. … [...] donne [...]… une “Correction” du sermon de Monseigneur que nous publions [...] :

    Le sermon de Mgr G reproduit récemment sur le « CatholicaPedia Blog ».
    Grâce à cet enregistrement (http://catholicapedia.net/audio/HomGdL/MESSE-AB-ECCLESIA-PER-SACERDOTES-Mgr-G-des-Lauriers.mp3), il est apparu que cette reproduction sur le « DiabolicaPedia Blog » a été faite avec pas mal d’erreurs de transcription qui en rendaient la pensée de l’auteur moins claire et moins saisissable, erreurs que nous avons corrigées en rouge gras dans le “texte” ci-dessous.

    Cliquez, donc, et voyez…

    (Les soulignés en gras sont d’origine mais celui d’un trait est de JP B.)

Message tronqué sans que ce soit signalé, remplacement volontaire de l’adverbe de lieu « ci-dessus » par l’adverbe « ci-dessous » fait dans une citation sans aucune explication justificative, falsification de la pensée et des faits réalisés de celui que l’on prétend citer
(savoir « “Correction” du sermon de Monseigneur que nous publions » qui est donc prétendu, au lieu de « “Correction” de la publication que nous avons faite du sermon de Monseigneur » qui aurait dû être écrit), ce sont là des méthodes de faussaire et d’imposteur ! Twisted Evil...
Bravo ! monsieur « le “chevalier” » clown...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Sam 28 Nov - 19:21

Où l’on voit “Cave Ne Cadas” affirmer
(implicitement mais non moins réellement)
que l’Église se trompe et nous trompe depuis…
la Pentecôte de 1917
 !



Cf. http://wordpress.catholicapedia.net/droit-de-reponse-juridiction/
Dans “Droit de réponse”, quelqu’un a écrit:

Monsieur,
Je vous demande ce petit droit de réponse au sujet des commentaires de votre dernier article sur le livre de Malachie Martin, à insérer dans les commentaires sous le nom de François [1]. Merci.

Citation :

Je ne suis pas allé sur CatholicaPedia depuis la dispute sur le secret de La Salette où l’on a vu certains parler de mises à l’index qu’ils refusent de lire, et M. l’abbé Ricossa et l’IMBC traités de tous les noms avec des accusations gravement calomnieuses.

Hier soir, j’y ai fait un petit tour.
J’y vois que toutes les occasions sont bonnes de traîner dans la boue Verrua (c’est-à-dire les prêtres et évêque de l’Institut Mater Boni Consilii).
Et avec eux, sans s’en rendre compte, aussi tous les prêtres et évêques non una cum qui adhèrent à cette Thèse.

Je pense, et malheureusement avec des raisons sérieuses, que la plupart de ceux qui déblatèrent au sujet de cette Thèse théologique de Mgr Guérard sur la situation de l’Eglise depuis le 7 décembre 1965, n’ont lu aucune étude sérieuse, même courte, écrite sur cette dernière (Mgr Guérard, Mgr Sanborn, l’abbé Ricossa).

Et je vois de plus que l’auteur de l’article [2] répond à Chouan qui pose avec pertinacité la question de l’institution divine de la Hiérarchie de Juridiction (qui, pour les sédévacantistes complets a bel et bien disparu, semble-t-il), qu’elle est d’institution humaine.

Problème… :

Le CDC 196 :

Citation :
« Dans l’Église, le pouvoir de juridiction ou de gouvernement est d’institution divine… » ……


Qui legit intelligat
.
La théologie est en effet une science difficile et compliquée, ne vous en déplaise  qu’il faut donc étudier avec sérieux, et non pas une sorte de sport que tous peuvent pratiquer s’ils le veulent. Il semble bien que certains blogueurs la conçoivent comme un sport qui aboutit malheureusement à une simple joute verbale, de plus trop souvent calomnieuse.
[...] une des choses qui me fait le plus de peine est d’entendre des personnes enseigner la théologie sans l’avoir jamais étudiée. »


Merci.

Notes de JP B :
  1. Sous ce commentaire http://wordpress.catholicapedia.net/la-maison-battue-par-les-vents-le-roman-du-vatican-aux-esr/#comment-103049 qui, quand ce judicieux droit de réponse à été écrit, était le dernier concernant le problème en question, les commentaires ayant alors été fermés par “Cave Ne Cadas” comme le montre http://wordpress.catholicapedia.net/la-maison-battue-par-les-vents-le-roman-du-vatican-aux-esr/#comment-103082 (avant d'être réouvert un certain temps pour permettre à Édouard-Marie LAUGIER de répondre à http://foicatholique.cultureforum.net/t4575-eml-est-un-grand-menteur-il-ne-peut-donc-etre-antiliberal#32267, réponse [http://wordpress.catholicapedia.net/la-maison-battue-par-les-vents-le-roman-du-vatican-aux-esr/#comment-103167] qui lui a valu http://foicatholique.cultureforum.net/t4508-pour-en-finir-avec-les-calomnies-dedouard-marie-laugier#32276).

  2. Cave Ne Cadas”.


En réponse à ce fort judicieux Droit de réponse,
Cave Ne Cadas a écrit:

[...]

Monsieur le théologien approuvé… je ne suis pas d’accord avec vous… (un motif de plus…) ; si la théologie « est en effet une science difficile et compliquée »…rien n’empêche un quidam, de part sa réflexion… (intelligence, mémoire, volonté) — ça vous dit François ? — de comprendre une situation compliquée erronée !…
La « Juridiction » est d’institution divine, dites-vous avec « Chouan » et le CDC (Code de Droit Canon)…


  • CDC 1917, 196 : http://catho.org/9.php?d=bol#bb [3]


Le « Code de Droit Canon » n’est pas d’institution divine non plus… puisque (même si le Saint-Esprit y veillait !) il a été établi par la hiérarchie de l’Église pour sa gouvernance… (La Gouvernance est d’institution divine disais-je
lien permanent)
Il est normal (en quelque sorte) que le CDC, d’institution ecclésiastique, fasse croire que la Juridiction soit d’institution divine… pour assoir [sic] son autorité ??
Mais tous les théologiens ne sont pas de cette [sic] avis. J’en ai trouvé un… (il y en a surement [sic] d’autres, je n’ai pas cherché des heures…)

Dans son livre : Cours alphabétique et méthodique de droit canon dans les rapports avec le droit Ecclésiastique : H-M (1860. 544 p.) — Michel André Abbé, chez l’Auteur et a la Librairie Catholique de F. Boullotte, 1859…, il [sic] écrit au sujet de la « HIÉRARCHIE » :


[...]

3. « Potestas iurisdictionis seu regiminis quae ex divina institutione est in Ecclesia, alia est fori externi, alia fori interni, seu conscientiae, sive sacramentalis sive extra-sacramentalis. » (http://www.mercaba.org/Codigo/1917_0147-0264.htm.)
Voir aussi le Canon 108, § 3 (http://catho.org/9.php?d=bok#x) : « D'institution divine, la sacrée hiérarchie en tant que fondée sur le pouvoir d'ordre, se compose des évêques, des prêtres et des ministres ; en tant que fondée sur le pouvoir de juridiction, elle comprend le pontificat suprême et l'épiscopat subordonné ; d'institution ecclésiastique, d'autres degrés se sont ajoutés. » (Souligné par JP B.)
« Ex divina institutione sacra hierarchia ratione ordinis constat Episcopis, presbyteris et ministris; ratione iurisdictionis, pontificatu supremo et episcopatu subordinato; ex Ecclesiae autem irnstitutione alii quoque gradus accessere. » (http://www.mercaba.org/Codigo/1917_0087-0146.htm.)
(Note de JP B qui souligne en gras ou d’un trait.)

Ainsi donc, “Cave Ne Cadas” réclame le droit, « de part sa réflexion » (selon l’intelligence, n’est-ce pas...) « de comprendre... la théologie », lui qui est si intelligent qu’il se permet trois fautes d’orthographe en deux lignes, une répétition de deux points et une faute de syntaxe (double sujet) en suivant ! Laughing
Qu’il apprenne donc correctement la langue française, avant d’y... perdre son latin ! lol!


Bon !

Cela dit, il écrit que « tous les théologiens ne sont pas de cet avis (selon lequel, et selon l’enseignement de la Sainte Église au moins depuis la publication à la Pentecôte 1917 du CIC, enseignement qui fait donc partie du Magistère ordinaire et universel toujours infaillible, “le pouvoir de juridiction ou de gouvernement est d’institution divine”) » ; il en a trouvé un, dit-il, et il ajoute : « il y en a sûrement d’autres [...] »
La belle affaire que voilà !
Avant le Concile du Vatican en 1870, beaucoup, même Évêques, derrière celui d’Orléans (Mgr Dupanloup) étaient contre l’infaillibilité pontificale.
Alors, ce que dit un simple Prêtre dans un Cours alphabétique et méthodique écrit onze ans plus tôt...

Le Codex Iuris Canonici fait partie du Magistère ordinaire et universel toujours infaillible, disions-nous plus haut, et, à ce titre, il fait partie de l’enseignement de la Sainte Église toujours infaillible.
Cela ressort de la Constitution dogmatique Dei Filius, chapitre III, De Fide, § 4 (http://catho.org/9.php?d=byi#dd0) définie le 24 avril 1870 lors de la 3ème session du Concile du Vatican, et qui énonce
Citation :
Porro fide divina et catholica ea omnia credenda sunt, quae in verbo Dei scripto vel tradito continentur et ab Ecclesia sive solemni judicio sive ordinario et universali magisterio tamquam divinitus revelata credenda proponuntur.

Traduction (http://avancezaularge.free.fr/vatican1_dei_filius.htm)
Citation :
[...] on doit croire d'une foi divine et catholique tout ce qui est contenu dans les saintes Écritures et dans la tradition, et tout ce qui est proposé par l'Église comme vérité divinement révélée, soit par un jugement solennel, soit par son magistère ordinaire et universel.


C’est là ce que “Cave Ne Cadas” nie implicitement mais non moins réellement par ses commentaires scandaleusement hérétiques, et cela, en faisant un procès d’intention à la Hiérarchie sacrée en osant insinuer qu’elle aurait « [fait] croire que la Juridiction soit d’institution divine… pour asseoir son autorité », ce qui est doublement scandaleux
 !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Lun 30 Nov - 16:11

Où l’on voit “Cave Ne Cadas” se prendre les pieds dans le tapis



Dans son article “Droit de réponse & « juridiction »…” (http://wordpress.catholicapedia.net/droit-de-reponse-juridiction/) dont il a été question ci-dessus, “Cave Ne Cadas”, citant un extrait du « Cours alphabétique et méthodique de droit canon dans les rapports avec le droit CIVIL Ecclésiastique » de l’abbé ANDRÉ (Vicaire général de Quimper) écrit en 1859, reproduit ces lignes
Citation :

[...]

La hiérarchie de l’ordre
est celle qui a été établie pour former le corps de Jésus-Christ, en commémoration de sa dernière cène, à l’effet de sanctifier les fidèles intérieurement par la participation du sacrement de l’eucharistie. [...]


Nous sommes entièrement d’accord avec cela !
Car, en effet, la hiérarchie de l’ordre, comme le Sacrement de l’Ordre et concomitamment avec lui, ont été institués par Jésus-Christ lors de la dernière Cène au cours de laquelle Notre-Seigneur à dit (ordonné) à Ses Apôtres : « Faites ceci en mémoire de moi ».

Mais cela n’a rien à voir avec ces autres Paroles adressées en St Matthieu, chapitre XVI, seulement à Simon-Pierre qui lui promettaient la JURIDICTION suprême :
Citation :
18 Et moi aussi je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle.
19 Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux ; et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié aussi dans les cieux ; et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié aussi dans les cieux.

Ce n’est en effet manifestement pas là un “ordre” mais seulement une promesse.

En revanche, voici bien un ordre, qui concerne non la « hiérarchie de l’ordre » (ni le Sacrement du même nom puisque tous les Apôtres l’avaient déjà reçu en plénitude) mais celle manifestement de Juridiction, ordre intimé par notre divin Sauveur en St Jean, XXI, 15 à 17, toujours uniquement à Simon-Pierre (ce qui montre qu’il s’agit bien de la seule Juridiction) et qui l’établit en acte (et non plus seulement en puissance) Pontife suprême : « Pais mes agneaux ; Pais mes agneaux ; Pais mes brebis » ! (Souligné par JP B.)
Nous voyons bien là que la hiérarchie de juridiction , qui comporte à son sommet le Pontife suprême, est bien d’institution divine puisque établie par Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mar 1 Déc - 16:09

En écho à notre avant dernier message (http://foicatholique.cultureforum.net/t4450-le-catholicapedia-blog-organe-dune-secte#32277) ci-dessus, dont elle reproduit un extrait dans celui-ci (http://messe.forumactif.org/t6802-cave-ne-cadas-perd-les-pedales-et-le-sens-catholique#123122),
gabrielle a écrit:

[...]

Cave ne Cadas, tient un propos tout à fait scandaleux sur le CDC.

"fasse croire" non mois, il délire complètement, le CDC relève du Magistère ordinaire de l'Église.

C'est une gifle en plein visage de la Sainte Église.

Y se prend pour qui Cave... pour le Pape! Personne ne peut le contredire? Est-ce pour cela qu'il a fermé les commentaires.

Où est Monsieur Rémy, intervenant si "vénéré" sur Catholica? Est-il en train d'essayer sa couronne de futur "grand monarque"

Des blogs comme ça, on s'en passerait volontiers.

Il ne reste plus à Cave à se rétracter au plus vite... et ça presse.

[...]


Merci, Gabrielle, et bravo ! Very Happy

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mar 1 Déc - 17:34

Les sectaires Feeneyistes ne disent pas autre chose sur la question...

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mar 29 Déc - 23:51

En écho à ce galimatias imbuvable (http://wordpress.catholicapedia.net/la-fpx-publie-une-enieme-refutation-du-sedevacantisme/#comment-103927) dont nous avons bien ri ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t3977-sourions#32382) et à propos duquel Édouard-Marie LAUGIER (qui ne cesse de réclamer plus de simplicité et moins de complication quand il est exposé de justes distinctions qui le dérangent, mais qui, curieusement, ne trouve rien à redire audit galimatias ni à reprendre à son sujet dans le cas présent...) Édouard-Marie LAUGIER, donc, serait bien en mal de tenter de donner une quelconque explication à ce galimatias imbuvable mais y fait donc, écho à cet endroit (http://wordpress.catholicapedia.net/la-fpx-publie-une-enieme-refutation-du-sedevacantisme/#comment-103930), écho publié le même jour (28 décembre 2015) à 23h25,
dans lequel cet idiot de service, qui ne comprend quasi rien à rien mais se mêle de tout et confond tout, a écrit:

Les hérésies de François Zéro ne le couperait pas nécessairement (sic) de l’Église (Catholique ?), mais le sédévacantisme (terme de l’ennemi que nous récusons) nous couperait de l’Église Catholique.

Rien de nouveau sous le soleil …

D’ailleurs le gourou laïc de la Thèse ne dit pas autre chose, et en est encore à attendre les preuves des hérésies manifestes des chefs conciliaires.

La Thèse de Cassiciacum, les moines dominicains d’Avrillé, la « résistance », la fsspx, tout ceci n’est rien d’autre que du Lefebvrisme, sous différentes formes.

Citation :

12. Des censures (propos. 46-50).

Citation :

Propos. 47ème. – Il est nécessaire, d’après les lois naturelles et divines, que, soit pour l’excommunica­tion, soit pour la suspense, il y ait un examen person­nel préalable ; par conséquent, les sentences dites ipso facto n’ont pas d’autre force qu’une sérieuse menace sans aucun effet actuel (De la pénitence, § 21, 23)­ Proposition fausse, téméraire, pernicieuse, injurieuse pour l’autorité de l’Église, erronée.

La condamnation de cette proposition suffit à réfuter les inepties Lefebvristes (fsspx, la Thèse et Cie) comme quoi il faudrait qu’il y ait une déclaration officielle de l’Église Catholique avant de déclarer les chefs conciliaires comme hérétiques formels et donc excommunier.

Le Lefebvrisme s’est empoisonné par le légalisme, qui lui fait refuser de « critiquer les (pseudos) papes » et croire que la secte conciliaire/marrane est l’Église Catholique.

Il est grand temps de tirer un trait définitif sur tout l’héritage de Mgr Lefebvre, et de ne plus spirituellement se rattacher à lui.
Tout ce qui en est sorti a fini par sombrer.

On étouffe !!!  


« Rien de nouveau sous le soleil … » ; en effet !

A son argument foireux mettant en avant la condamnation de la 47ème proposition du synode de Pistoie par la Bulle de Pie VI, Auctorem Fidei, il a déjà été répondu ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t3877p240-incompetence-caracterisee#32356) mais ce clown qu’est Édouard-Marie LAUGIER, qui connaît pertinemment notre réponse, laquelle date du 19 décembre, et dont il a reçu le lien par courriel adressé expressément le jour même, est également un véritable autiste volontaire et malhonnête !...

lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mer 13 Jan - 20:48


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Jeu 14 Jan - 11:42

Les voyants extralucides du « DiabolicaPedia Blog », dont nous avons bien ri ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t3977-sourions#32425), voulaient peut-être dire, dans le denier § de ce long, pédant et plein de contresens (voir ce message [http://foicatholique.cultureforum.net/t3977-sourions#32422]) et ridicule commentaire de Martial (http://wordpress.catholicapedia.net/chaos-jorge-realise-un-coup-fumant/#comment-104604), que ce qui « demeure visible pour les catholiques semper idem » qu’ils sont (c’est-à-dire eux seuls) alors que l’Église est éclipsée, c’est leur seule communauté des fidèles « semper idem » exclusivement, c’est-à-dire, qu’ils le veulent ou non, ceux qui forment ainsi ni plus ni moins qu’une SECTE !
C’est eux-mêmes, par ce denier§ du commentaire de Martial en question, qui le disent en déclarant
Citation :
[...] L’Église demeure visible pour les catholiques semper idem, car ils savent qu’elle est éclipsée [...]
Exclamation

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Sam 16 Jan - 14:48

Le « législateur du Parnasse », Nicolas de son prénom, a écrit:

Il est certains esprits dont les sombres pensées
Sont d’un nuage épais toujours embarrassées ;
Le jour de la raison ne le saurait percer.
Avant donc que d’écrire, apprenez à penser.
Selon que notre idée est plus ou moins obscure,
L’expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément.

Martial, lui, manifestement d’un esprit aux véritables « sombres pensées ... d’un nuage épais toujours embarrassées », répondant à Charles qui, n’étant pas meilleur, a écrit « le véritable caractère satanique de la secte, la seule capable d’être l’hommage vrai et efficient à la seule Église visible, les deux (églises) s’affrontant en un gigantesque face-à-face apocalyptique, et constituant, même pour ceux du camp adverse, la démonstration absolue que “l’Église demeure visible pour les catholiques semper idem” » (souligné dans le texte), écrit à son tour :
Citation :

Cher Charles je souligne votre parfaite formule, parfaite car, comme à l’accoutumée,

1/ elle donne la signification spirituelle de ce qui arrive : la « larve immonde » déguisée sous les leurres « catholiques », prend tellement de volume aujourd’hui qu’elle fait craquer l’apparence « du parfait papillon », qu’offrait ces derniers (« tout le monde voit que ça fuit de partout« , disait Abenader 1), ceci étant exprimé ainsi pour montrer l’inversion d’application s’agissant de la métaphore de la chrysalide donnant naissance au papillon ; 2


2/ elle la relie 3 aux explications naturelles, rationnelles, et de bon sens, que nous nous plaisons à mettre souvent en relief.

Ces explications visent d’abord la substitution, de l’intérieur, de doctrine religieuse, qui serait désormais illuminée par une descente charismatique du pseudo « Amour », et aussi l’évolutionisme, donc le changement, de structure ecclésiale : tellement ouverte à l’Autre, devenue sans frontière (l’église-communion universelle ouverte à une infinité cercles [sic] plus ou moins « parfaits », derrière l’argutie œcuménique) ; [...]

(Souligné dans le texte.)

Notes de JP B :
  1. Un autre intervenant.

  2. Comprenne qui pourra ce langage théologique un peu... particulier ! Laughing

  3. Elle relie quoi « aux explications naturelles, rationnelles, et de bon sens, [etc.] » ? ? ?

« Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément », en effet !

Tout cela, et la suite, n’est qu’un vaniteux verbiage et le délayage d’une bouillie infecte !

Un très honorable correspondant me dit, à propos de la suite (non reproduite ici car ça n’en vaut vraiment pas la peine) de cette bouillie infecte : « au milieu de ce fatras de paroles, on perçoit des objections à la Thèse de Cassiciacum, encore faudrait-il les formuler de façon claire. » On ne peut être plus précis quant à ce qu’on en doit penser...

En plus de ce que nous avons déjà reproduit (http://foicatholique.cultureforum.net/t3730-la-these-de-cassiciacum) des écrits de Mgr Sanborn sur la question, mon très honorable correspondant me suggère ce qui suit :
Il existe maintenant en ligne les conférences fort éloquentes et convaincantes (sauf pour les esprits bornés) données par M. l’abbé Ricossa :
  1. https://www.youtube.com/watch?v=SPj0drPLSMA&index=1&list=PLI-ixf49y8Z59RJmwmWjplm6ncsQ_oLzb
  2. https://www.youtube.com/watch?v=f63-9KUZjB8&index=2&list=PLI-ixf49y8Z59RJmwmWjplm6ncsQ_oLzb
  3. https://www.youtube.com/watch?v=5jtNqplFrMM&list=PLI-ixf49y8Z59RJmwmWjplm6ncsQ_oLzb&index=3 (Réponses aux questions).

Cela dit, on peut remarquer que si des difficultés peuvent s’élever à propos de la Thèse (et c’est parfaitement normale, ainsi qu’il arrive toujours avec une nouvelle thèse, même si celle-ci fait référence et s’appuie – comme il se doit et comme c’est le cas avec la thèse de Cassiciacum – sur les principes préalablement et indiscutablement établis) on peut remarquer, dis-je, que celle-ci ne contient aucune contradiction avec la Foi et que personne ne peut véritablement – et n’a jamais, jusqu’ici, pu véritablement – en relever une seule !

En revanche, les objections à notre position vont bien, elles, contre la Foi, à propos de
  1. la continuation de la Hiérarchie de Juridiction qui fait partie de la constitution divine de l’Eglise ;

  2. la présence indispensable (hors les temps de conclaves) de successeurs de Pierre (successeurs uniquement materialiter de nos jours) sans interruption sur son Siège, ainsi que cela a été défini lors du Concile infaillible du Vatican (de 1870, évidemment).

Et ce même très honorable correspondant termine ainsi
Citation :
Pour démonter une Thèse théologique, il faut avancer des arguments théologiques certains et non pas une sorte de jeu de paroles impressionnant.
Les blagueurs ou blogeurs de Catholicapedia sont très forts en verbiage [à dire creux et sottement ampoulé] 4 dans les commentaires.
4. Note entre crochets de JPB.

lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mar 26 Jan - 13:53

Excuses


j'ai publié hier soir un message calomnieux, car erroné à la suite d'une lecture trop rapide et inattentive d'un commentaire de Charles. Mea culpa !

Ledit message d'hier soir a été supprimé.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mar 26 Jan - 14:46

En revanche, dans ce commentaire partisan et injurieux (http://wordpress.catholicapedia.net/la-bataille-continue-vrai-ou-faux-pape/#comment-105934)
Louis-Hubert REMY, gourou du “DiabolicaPedie Blog”, a écrit:

[...]

Quand M. l’abbé Cazalas dans son sermon* du 10 janvier dernier dit : « la Mission divine de l’Église continue ; elle est privée, c’est vrai, de la Hiérarchie de Juridiction qui ne continue plus que matériellement, comme un corps sans âme, comme un cadavre, car la Hiérarchie de Juridiction aujourd’hui est coupée du Chef mystique qu’est Notre-Seigneur Jésus-Christ »
 
et en tire la conclusion : « en attendant la résurrection de la Hiérarchie de Juridiction, si Dieu le permet, par la conversion de celle-ci ».

Ne croyez-vous pas que de telles inepties méritent plus un commentaire que parler du passé ?

[...]

* recopié ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t4760-sermons-de-bons-pretres#32444).

Et en quoi, monsieur le gourou du “DiabolicaPedia Blog”, ce que dit le fils de votre ancien ami aujourd’hui disparu, le regretté Jean-François, est une “ineptie” ?
vous êtes bien en mal de le démontrer !
Ce n’est là qu’une affirmation gratuite, une accusation sans aucun fondement sérieux. Or, ce qui s’affirme gratuitement est tout aussi gratuitement démonté...
Mais à dire vrai, ce n’est pas là gratuitement contredit puisqu’il est démontré ici-même que cette accusation sans fondement est précisément gratuite !...

Et bien plus : par sa réaction absurde, Louis-Hubert RÉMY montre qu’il dénie à Dieu, Souverain Maître de toutes choses, de tous événements et Dispensateurs de Ses grâces comme Il l’entend, la possibilité de convertir quelqu’un... Il n’a pas la grâce de la Foi et impose des limites à la toute puissance de Dieu ! affraid

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Mer 27 Jan - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mar 26 Jan - 18:02

Et dans celui-ci (http://wordpress.catholicapedia.net/la-bataille-continue-vrai-ou-faux-pape/#comment-105922)
Charles a écrit:

[...] les partisans de l’Éclipse de l’Église (ce qui est plus juste que de parler d’un « sédévacantisme« , dont le concept est obligatoirement réducteur puisqu’il se polarise sur la personne du Souverain Pontife…en oubliant tout le reste, c’est à dire l’ensemble de l’institution religieuse USURPÉE par des non-catholiques hérétiques et apostats, mais qui s’en donnent toutes (?) les apparences.)

[...]



Et donc, comment « les partisans de l’Éclipse de l’Église » en question voient-ils, eux qui croient (avec juste raison) à une résurrection de l’Église (c’est-à-dire avec toute sa Hiérarchie telle que Jésus-Christ l’a fondée) comment voient-ils la succession apostolique ininterrompue entre la Hiérarchie qui courut de St Pierre jusqu’au moins Pie XII et celle qui perdurera de la résurrection de l’Eglise jusqu’à l’Antéchrist et la fin du monde ?

Vaste question à laquelle ils sont bien incapables de répondre si ce n’est par le commentaire suivant de LHR qui, sans s’en apercevoir, donne finalement raison à M. l’abbé Cazalas (j’y viendrai plus bas) !
Et si sauf cette solution dont je parlerai donc plus bas, « les partisans de l’Éclipse de l’Église » (que M. l’abbé Cazalas – qui y fait allusion dans son sermon en question – et nous tous, sommes également, mais non comme ces messieurs qui donne de cette parole de notre Très Sainte Mère du Ciel une interprétation tendancieuse, fausse et dont les conséquences sont hérétiques et schismatiques pour la raison que je vais exposer maintenant) sauf cette solution, dis-je, ces messieurs rompent en effet l’Apostolicité de la Sainte Église Catholique (ainsi que son Unité ou Unicité – quand ils évoquent une intervention du Ciel venant établir une nouvelle Hiérarchie)...



Donc, dans ce nouveau commentaire (http://wordpress.catholicapedia.net/la-bataille-continue-vrai-ou-faux-pape/#comment-105942),
Louis-Hubert REMY, gourou du “DiabolicaPedie Blog”, a écrit:

Peut-on compter sur la conversion de la secte conciliaire ?
Non, la conversion de la contre-Église, dans son ensemble et avec ses chefs, est tout à fait exclue. Seules quelques rares personnes peuvent individuellement se convertir (1).

Saint Paul dit :

Citation :
Car il est impossible pour ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit, qui ont goûté la douceur de la parole de Dieu et les merveilles du monde à venir, et qui pourtant sont tombés, de les renouveler une seconde fois en les amenant à la pénitence, eux qui pour leur part crucifient de nouveau le Fils de Dieu et Le livrent à l’ignominie ». (Hb vi, 4-6) Parole de la sainte Écriture.



___________________________________________________


[1] Les laïcs peuvent être trompés, mais les clercs se trompent difficilement sans être de mauvaise foi, surtout si cela dure longtemps (Mgr de Castro-Meyer).


« Seules quelques rares personnes peuvent individuellement se convertir ».

Monsieur l’abbé Cazalas ne dit pas autre chose !
En effet, où a-t-il dit de la conversion de la hiérarchie actuelle « dans son ensemble et avec ses chefs » ?
Nulle part, assurément nulle part ! il suffit de relire ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t4760-sermons-de-bons-pretres#32444) ce qu’il a exactement dit pour s’en apercevoir et s’en convaincre...

Quand il parle en effet de ce que « la Mission divine de l’Église continue », il n’évoque nullement la hiérarchie actuelle « dans son ensemble et avec ses chefs » car il suffit que, dans cette hiérarchie un ou deux membres, que seul Dieu qui sonde les reins et les cœurs peut connaître, qui ne soient pas hérétiques formels, pour que ces membres de ladite hiérarchie assurent, matériellement, la continuité de l’Apostolicité autrement totalement rompue, et il suffit seulement de quelques « rares personnes [qui] peuvent individuellement se convertir » parmi ces membres de la hiérarchie actuelle pour que soit rétablie, par ceux-ci, la Hiérarchie intégralement catholique : Monsieur l’abbé Cazalas ne dit pas autre chose quand il parle de « la résurrection de la Hiérarchie de Juridiction, si Dieu le permet, par la conversion de celle-ci ».
Seul le parti pris de LHR peut y voir ce qu’il a faussement cru pouvoir se permettre de calomnieusement dénoncer !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mar 26 Jan - 20:28

Ces messieurs tempêtent et se démènent mais aucun ne dit, et pour cause, ils sont incapables de répondre, comment ils voient la succession apostolique ininterrompue entre la Hiérarchie qui courut de St Pierre jusqu’au moins PieX II et celle qui perdurera de la résurrection de l’Eglise jusqu’à l’Antéchrist et la fin du monde !

Ils invoquent, contre les dogmes de Foi de l’Apostolicité et de l’Unité – ou Unicité – de la Sainte Église Catholique, des révélations privées qui ne sont jamais de Foi...
Ce sont des gens qui ont perdu la Foi, si tant est qu’ils l'aient jamais eue, du moins pour certain(s) !
Il n’y a même pas à leur répondre ; seulement à prier pour eux !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Jeu 28 Jan - 22:25

Dans ce commentaire (http://wordpress.catholicapedia.net/la-sedevacantophobie/#comment-106033)
Charles a écrit:

« Parce que le Sédévacantisme, ou Catholicisme Semper Idem (pour les « fins gourmets »), ce qui exclut l’hérésie de Cassiciacum, est la seule position Catholique. »1 (Édouard-Marie)

C’est l’évidence, cher Édouard…mais pas pour tout le monde !…

En effet, beaucoup (trop !) de pratiquants traditionalistes s’arrêtent aux apparences2, méconnaissant coupablement la puissance des leurres de Satan… Ce phénomène s’explique en grande partie par le « blocage mental »3 de tous ceux qui ne font pas partie du « petit nombre qui y voit clair »4…ceux qui, par pure grâce — souvent sans mérites — ont dépassé ce blocage3 pour analyser la situation factuelle 5 avec le bon sens de l’intellect 6 éclairé par la doctrine de l’Église et par la raison informée par la foi.

[...]

Notes de JPB :
  1. Voir les notes suivantes pour ce qui est de la catholicité de ladite position...

  2. apparences” qui consiste, pour les sédévantistes formaliter que nous sommes, à accepter envers et contre tout, de manière intransigeante, toutes les “notes” de la Sainte Église Catholique (excusez du peu, pour des... “apparences” !...) et, en l’occurrence, celles d’Apostolicité et d’Unicité7, acceptation qui, seulement quand elle est totale, rend catholique !

  3. « blocage mental » qui consiste, pour ces messieurs, à accepter envers et contre tout, de manière intransigeante, toutes les “notes” de la Sainte Église Catholique et particulièrement celles d’Apostolicité et d’Unicité7, acceptation qui, seulement quand elle est totale, rend catholique...

  4. C’est-à-dire, pour ces messieurs, ceux qui ont accepté de faire fi des “notes” d’Apostolicité et d’Unicité7 de la Sainte Église Catholique, ce qui les rend hérétiques au moins matériellement.

  5. C’est-à-dire, pour ces messieurs, qu’ils le veuillent ou non et quoiqu’il en soit de leurs protestations contraires purement gratuites, en admettant le fait (erroné) que les “notes” d’Apostolicité et d’Unicité7 de la Sainte Église Catholique auraient nécessairement disparu !...

  6. « bon sens de l’intellect » qui les amène, qu’ils le veuillent ou non et quoiqu’il en soit de leurs protestations contraires purement gratuites, à rejeter de fait, implicitement mais non moins réellement, les “notes” d’Apostolicité et d’Unicité7 de la Sainte Église Catholique.

  7. Il rejettent implicitement mais non moins réellement, qu’ils le veuillent ou non et quoiqu’il en soit de leurs protestations contraires purement gratuites, la “note” d’Unicité de la Sainte Église Catholique et Apostolique quand ils invoquent une intervention du Ciel venant établir une nouvelle lignée hiérarchique coupée de celle qui courut de St Pierre jusqu’au moins Pie XII inclus !

Ces messieurs baignent ainsi dans l’hérésie au moins matérielle...



Quant à ce que la thèse dite « de Cassiciacum » serait hérétique, Édouard-Marie LAIGIER n’en a toujours pas, malgré nos très nombreuses demandes, apporté la moindre démonstration autres que ses affirmations gratuites et ses invocations au principe de non-contradiction, invocations hors propos et erronées comme nous l’avons montré de très nombreuses fois également !

lol!...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Lun 1 Fév - 13:34

Hier, nous disions ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr#32477) avant dernier §, ceci que nous soulignons ici en gras et d’un trait : « [...] il faut reconnaître le fait, le saluer et en féliciter ces messieurs du “CatholicaPedia Blog” pour ce genre d’article (http://wordpress.catholicapedia.net/theologie-de-la-fausse-resistance-le-pape-parle-mais-cest-vous-qui-decidez/#more-22587) qui, là, tant qu’il n’y a pas de commentaire, défend bien la position intégralement catholique. »

Ça y est! Le dit article a perdu son caractère catholique et acquis son caractère sectaire !
En effet, un grand et jeune imbécile a écrit:

Au collège, lorsque l’on fait de la géométrie, on apprend que deux droites qui ne sont pas parfaitement parallèles fut-ce à cause d’un millionième de degrés, finissent à un moment donné par se rencontrer.

Au finale [sic] la « droite » de la Tradition [sic] Lefebvriste [sic] finira par rejoindre la « droite  » de la secte conciliaire. Cela dépend de l’angle de la « Tradition [resic] Lefebvriste [resic] », de son degrés d’inclination vers le moderniste.

Finalement c’est utile les mathématiques pour comprendre la crise. Very Happy


Nous ne savons pas, quoique cela soit fort probable, si la “droite” ONDULEUSE ( !...) de la tradition lefebvriste rejoindra ou non ce que notre jeune imbécile patenté (dont les années de collège ne sont pourtant pas très éloignées...) appelle « la “droite” de la secte conciliaire », mais, au final, il manifeste ne pas bien connaître la géométrie car, là aussi, il manque à certaines distinction et précision :
Nous apprenons en effet, en géométrie, que des droites parallèles ne se rejoignent jamais aussi loin qu’on les prolonge. Ce qui implique évidemment qu’elles soient dans le même plan ! sinon, cela n’a aucun sens.
Il lui aurait donc fallut dire : « Au collège, lorsque l’on fait de la géométrie, on apprend que deux droites qui, DANS LE MÊME PLAN, ne sont pas parfaitement parallèles fut-ce à cause d’un millionième de degrés, finissent à un moment donné par se rencontrer. »

Mais ce n’est pas cela qui fait perdre son caractère de catholicité à cet article, à l’origine très bien, et lui fait gagner son caractère sectaire (ce qui précède ne fait que démontrer, s’il en était besoin, l’imbécillité de notre jeune inculte qui ne sait pas écrire correctement en français et pourtant, tel un idiot qui veut donner son avis sur tout en général et sur ce qu’il ne connaît pas en particulier, ne cesse de le faire) non, ce qui lui donne ce caractère sectaire, c’est le second post (http://wordpress.catholicapedia.net/theologie-de-la-fausse-resistance-le-pape-parle-mais-cest-vous-qui-decidez/#comment-106120) où il affirme calomnieusement et fort sottement « Et les partisans de la Thèses [sic] suivront. » Laughing  Exclamation



Les chiens enragés aboient – la caravane de Cassiciacum passe...

lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mer 24 Fév - 16:36

Dans une diarrhée épistolaire ridicule de longueur et de quasi inutilité comme nous le verrons ci-dessous, et dans laquelle il se lance non seulement dans des néologismes de son cru mais surtout dans une nouvelle et très personnelle exégèse quant aux Paroles du Christ « Qui vous écoute m’écoute », Charles a écrit:

[...]

…« inventer » (ce qui n’est même plus le cas !) une distinction, c’est bien…nous dire à quoi elle sert ce serait encore mieux !!! Il faut croire que la tâche en est ardue et « abracadabrantesque » pour nous pondre de tels articles de brillance cléricale, mais qui, comme nous le verrons, ne débouchent concrètement que sur du vent ! Je reste persuadé que les fidèles « guérardo-ricossaniens » pourraient être les meilleurs catholiques semper idem du monde, s’ils savaient vraiment à quoi sert leur fameuse Thèse en …2016 !

[...]

Il est quasi impossible à un clerc « affectif » et, qui plus est, ayant connu la véritable Église de Jésus-Christ, de s’abstraire intellectuellement de cette permanente tentation de croire que l’Église, même défigurée est toujours là, ou que si elle est éclipsée c’est la volonté humaine mue par une foi invincible, qui va la faire renaître et comme la ressusciter comme elle était avant… Tous ces affectueux tomberont de haut, lorsque de figure déformée et avilie, il ne restera plus, devant leurs yeux ébahis, que la face hideuse d’une institution grimaçante, invertie et sous l’emprise de Lucifer et de tous ses antéchrists. [...]


Dans le premier § cité là, Charles joue les ingénus, inventant, donc, des néologismes de son cru, en insinuant que M. l’abbé Ricossa ne saurait pas « vraiment à quoi sert leur fameuse Thèse en …2016 », comme, sans doute, votre serviteur lequel a écrit précisément « A quoi sert, aujourd’hui, la thèse de Cassiciacum ? » (http://foicatholique.cultureforum.net/t3730p90-la-these-de-cassiciacum-par-mgr-sanborn?highlight=A+quoi+sert+++aujourd%92hui+++la+th%E8se+de+Cassiciacum#30938 – cf. également http://foicatholique.cultureforum.net/t3917-quen-est-il-aujourdhui-de-lapostolicite?highlight=Apostolicit%E9 et aussi http://foicatholique.cultureforum.net/t4533-quavez-vous-fait-de-lapostolicite?highlight=Apostolicit%E9) alors que Charles, fait hypocritement semblant de ne pas connaître ce post (le premier cité là) publié voilà tantôt (après-demain) un an déjà !

Dans le second § cité ici qui ne rend pas, comme nous le verrons, sa diatribe totalement inutile et qui par ailleurs n’est qu’un brassage de vent,
  • il juge témérairement M. l’abbé Ricossa qu’il ne connaît que superficiellement si tant est que ce soit le cas, d’être « un clerc “affectif” » !
    Cela se passe de commentaire...

  • Charles, décidément véritable hypocrite, insinue que, pour nous qui tenons légitimement la thèse de Mgr Guérard (qu’on nous démontre que cela est illégitime !...) « c’est la volonté [exclusivement, s’entend] humaine », même s’il ajoute « mue par une foi invincible » (à moins qu’il ne nous attribue, avec fourberie, de prétendre que cette « foi invincible » serait l’apanage des membres de la hiérarchie vaticandeuse [ !...]), « qui va faire renaître [l’Église] et comme la ressusciter comme elle était avant », comme si nous ne cessions de parler d’un grand miracle de CONVERSION !...

  • Mais surtout (et c’est en ceci que ce qu’il a écrit, avec tant de difficulté comme il l’avoue lui-même et avec tant de longueur insipide, n’est pas totalement inutile) il parle de l’Église non pas comme si elle était simplement éclipsée mais comme si elle avait bien réellement disparu puisqu’il nous reproche « cette permanente tentation de croire que l’Église, même défigurée est toujours là, ou que si elle est éclipsée c’est la volonté humaine mue par une foi invincible, qui va la faire renaître et comme la ressusciter comme elle était avant », c’est-à-dire qu’il parle de l’Église comme un HÉRÉTIQUE qui affirme que l’Église n’est plus là ! Car enfin, si l’Église est éclipsée, c’est qu’elle est toujours là, bien qu’on ne la voit pas !...
    La lune (image de l’Église qui reçoit de Dieu Sa lumière comme cet astre reçoit la sienne du soleil) éclipsée en passant dans l’ombre de la terre, est toujours là, dans le ciel, même si, temporairement, on ne puisse plus la voir...

    Et voyons encore comme Charles, à la suite de cela, parle de l’Église : il ajoute que « [nous tomberons] de haut, lorsque de figure déformée et avilie, il ne restera plus, devant [nos] yeux ébahis, que la face hideuse d’une institution grimaçante, invertie et sous l’emprise de Lucifer et de tous ses antéchrists. »
    Ne croyons pas qu’en disant cela, il parle de ce que d’ordinaire ces messieurs appellent « la secte conciliaire » : non, non ! Il parle bien, là, de l’Église et nulle part, dans son texte pourtant si long, il ne parle de « la secte conciliaire »...

    Ses lignes (à Charles) scandaleuses s’il en est, sont bien réellement HÉRÉTIQUES...

    Merci, Charles, de nous avoir révélé cela de vous !

Cela dit,



Les chiens enragés aboient – la caravane de Cassiciacum passe...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Jeu 25 Fév - 12:34

On peut aisément conclure de ce qui est dénoncé dans tout ce fil (http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr) et principalement ce post (http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr#32473) et celui qui le suit, dans celui-ci (http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr#32526) et dans celui-là (http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr#32527), que LHR, qui dit n’importe quoi contre un excellent sermon d’un Prêtre fort vertueux, qui se prend pour infaillible comme nous le voyons ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t3815-incoherences-ou-perversite-de-lhr#32477), qui ment allègrement en affirmant que St Antonin ne dit pas ce qu’il a pourtant écrit noir sur blanc, et qui tronque sournoisement les phrases pour leur faire dire ce que lui veut et non l’auteur, montre par tout cela qu’il n’appartient nullement au camp de Jésus-Christ Notre-Seigneur et n’est pas sous Son étendard mais sous celui du père du mensonge et dans le camp de celui-ci !
Et tous ses amis, tel Charles qui, comme dénoncé dans le message ci-dessus, blasphème tant la Sainte Église Catholique et qui défend si ardemment LHR dans le commentaire ainsi dénoncé, appartiennent, en vertu de leur fameuse grille de lecture « amis/ennemis » et comme cela est évident, au même camp du père du mensonge et se trouvent sous l’étendard de celui-ci
...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Jeu 25 Fév - 20:39

Où l’on voit gros-jean (http://wordpress.catholicapedia.net/la-fete-de-notre-dame-de-la-salette-melanie-et-les-pretres/#comment-107731) donner des conseils à des Prêtres qualifiés... 



Les chiens enragés aboient – la caravane de Cassiciacum passe...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Aujourd'hui à 22:48

Revenir en haut Aller en bas
 
« Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le don d'organe
» La Flèche. Organe d'action magique
» graine, organe de réserve et compagnie
» THEME 8 - Sujet 1 - DON D'ORGANE
» [cours] Organe des sens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: