Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mer 9 Nov - 17:44


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Sam 12 Nov - 1:05

Où nous voyons, dans cet article (http://blog.catholicapedia.net/2016/11/11/nous-ne-sommes-pas-sedevacantistes/) du gourou LHR succinctement analysé ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t3815p30-incoherences-ou-perversite-de-lhr#33242), le nommé “Charles”, qui a écrit, parlant de l'apparition de la très Sainte Vierge à La Salette, « Lorsqu’Elle parle des clercs, lorsqu’elle dit notamment que “ROME PERDRA LA FOI”, cela n’englobe-t-il pas TOUTE l’Église Catholique en ses membres apostats ? C’est à dire le “Pape conciliaire” [avec une majuscule, s’il vous plaît ! …], mais aussi les CARDINAUX, l’immense majorité des évêques et l’ensemble des prêtres et abbés qui forment le clergé catholique… » (http://blog.catholicapedia.net/2016/11/11/nous-ne-sommes-pas-sedevacantistes/#comment-885) tomber dans l’HÉRÉSIE au moins formelle...

Ainsi, avec lui, TOUTE l’Église Catholique enseignante, fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ, qui lui a pourtant promis l’indéfectibilité « usque ad consummationem sæculi » (St Mat., XXVIII, 20) serait morte et Notre-Seigneur Jésus-Christ aurait menti Exclamation affraid

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Lun 14 Nov - 16:45

Où nous voyons le nommé “Charles” se contredire allègrement
  • 1°) — en écrivant (http://blog.catholicapedia.net/2016/11/11/nous-ne-sommes-pas-sedevacantistes/#comment-907), dernier §, cette question insinuante de perfidie : « Peut-on vraiment équiparer le concept d’ “oblation pure” avec celui de “non una cum” ???…. »

    Puis, après qu’un autre intervenant (EML qui, ces derniers temps, s’améliore beaucoup — bravo !) lui ait demandé entre autres
    Citation :
    Citation :
    Je terminerai par cette simple question :
    Peut-on vraiment équiparer le concept d’ “oblation pure” avec celui de “non una cum” ???….

    Qu’est ce qui fait l’oblation pure ?

    Nous en connaissons l’importance et la nécessité pour le prêtre de demander à Dieu d’agréer le Sacrifice.

    De manière simple que faut-il ?

      — Un prêtre validement ordonné.

      — La Messe de Saint Pie V (avant 1962) avec le respect rigoureux des rubriques.

      — Pas de mention d’hérétiques au Canon.

    Tout le monde sera d’accord là-dessus ….

    Mais après ??


  • 2°) — en répondant ici (http://blog.catholicapedia.net/2016/11/11/nous-ne-sommes-pas-sedevacantistes/#comment-928), réinventant le vocabulaire ecclésiastique, ceci pour se tirer d’affaire (voir le commentaire au-dessus de celui-ci)
    Citation :
    Un prêtre qui est non una cum et offre donc (en principe) une oblation pure s’appelle un prêtre « radical » !
    Son sacerdoce sacrificiel portera de bons fruits….

    Prions pour obtenir du Ciel de plus de plus de prêtres radicaux !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mar 15 Nov - 2:13

Où l’on voit le nommé “Charles” méconnaître

(sciemment ou involontairement ? Suspect…)

l’origine de la crise
 :


En effet, dans ce commentaire (http://blog.catholicapedia.net/2016/11/11/nous-ne-sommes-pas-sedevacantistes/#comment-940), méconnaissant totalement Mgr Delassus (La conjuration antichrétienne, Desclée édit., notamment la page 362 reproduisant la lettre de “Nubius” à “Volpe”, et les « Instructions secrètes » des F... M... reproduites en pages 366 à 369 du même ouvrage)
“Charles” a écrit:

[…]

Lorsque Ludovicus nous dit : « la révolution s’est faite par les papes selon leurs besoins » a-t-on bien remarqué et jugé de l’importance de cet adjectif possessif « LEURS » ???…

Les besoins des « leurs » ont donc précédé l’élection du « pape-brigand »….

Or « leurs » représente l’ensemble des apostats ou/et hérétiques préconciliaires. C’est cet ensemble qui a manœuvré pour mettre en place l’un des « leurs » !!!….

On peut donc dire, en toute logique, que le problème de l’Église éclipsée a précédé, avec une petite longueur d’avance,  celui du Pape…

L’éclipse de la Sainte Église était donc nécessaire pour l’installation d’un usurpateur sur le trône de St Pierre.

Et en ce qui me concerne je crois que l’éclipse a pris forme dès la mort de Pie XII.

[…]


Ainsi, il ne voit pas que la révolution dans l’Église (qui ne s’est pas faite par des Papes en acte – c’eût été impossible en raison de l’assistance divine continuellement accordée à tout Souverain Pontife authentique agissant en tant que tel – mais par de faux “papes” ne possédant pas la forme du Pontificat) cette révolution dans l’Église, dis-je, a été préparée depuis bien longtemps par des gens qui n’étaient aucunement d’Église et en étaient les pires ennemis, tout comme il ne voit pas (ou fait semblant de ne pas voir) que l’adjectif possessif « leurs » a pour antécédent dans la réalité (peut-être pas dans la pensée de “Ludovicus” ?), non pas, comme l’écrit le nommé “Charles”, « l’ensemble des apostats ou/et hérétiques préconciliaires » sous-entendus, dans ce contexte, être des prélats modernistes par qui cette révolution dans l’Église s’est opérée, mais bien plutôt tous les F... M... dénoncés par Mgr Delassus, et les autres ennemis de l’Église (Juifs, Protestants, etc.) qui n’ont jamais appartenus, eux, à l’Église Catholique, et qui ont scandaleusement été admis (comme observateurs, paraît-il…) à ce qui ne fut qu’un horrible conciliabule entre 1963 et 1965.
C’est à se demander si le nommé “Charles” ne chercherait pas à couvrir ce que dénonçait fort judicieusement Mgr Delassus scratch
Cela expliquerait bien des choses…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mar 15 Nov - 10:45

Après ce qui a été dit dans le post ci-dessus, remarquons bien que ce n’est pas la révolution dans l’Église faite par « l’ensemble des apostats ou/et hérétiques conciliaires » (pré ou post) qui a « précédé l’élection du “pape-brigand” » comme si celui-ci était le fruit de cette révolution dans l’Église et n’en avait pas été la cause, mais bien le contraire c’est-à-dire que c’est le « pape-brigand » qui a précisément instauré la révolution dans l’Église.
La secte qui a investi l’Église n’est pas née à l’occasion du conciliabule vaticandeux mais elle existait bien avant et St Pie X l’avait dénoncée : quoiqu’en disent LHR et sa clique, de “Cave Ne Cadas” au nommé “Charles” en passant par tous les autres qui partagent la même opinion erronée, cette secte qui a investi l’Église est bel et bien celle des modernistes dénoncée par ce saint Pape dans son EncycliquePascendi Dominici gregis. Voilà pourquoi il est si important d’étudier et de combattre le modernisme contrairement à ce que ces Chevaliers Sectaires Insolents disent en attaquant scandaleusement Mgr Sanborn et ses séminaristes de « Études antimodernistes ».
Sans un « pape-brigand » qui a instauré la révolution dans l’Église, cette révolution, préparée depuis longtemps dans l’ombre par les modernistes, n’eût pas vu le jour : la secte moderniste existait donc déjà sous St Pie X, et pourtant elle n’est pas arrivée à ses fins, ni sous ce saint Pape, ni sous Benoît XV, ni sous Pie XI, ni sous Pie XII, parce que c’était là de véritables Papes, mais bien sous Roncalli qui a convoqué ledit conciliabule et surtout laissé se développer et finalement s’imposer la révolution dans l’Église qui, il faut le répéter, n’aurait pas vu le jour, malgré la présence de ladite secte moderniste, sous les prédécesseurs de Jean XXIII.

Et pourquoi donc la révolution dans l’Église n’aurait pas vu le jour, malgré la présence de la secte moderniste, sous les prédécesseurs de Jean XXIII ?
Tout simplement parce qu’un vrai Pape, qui est la règle prochaine de la Foi et est constamment assisté, selon les promesses divines notamment en St Matthieu XXVIII 20, par Dieu Lui-même dans le gouvernement de Son Église, n’aurait pas laissé ladite révolution dans l’Église triompher (provisoirement) au point que la Hiérarchie soit totalement éclipsée.

La question du « Pape ou pas Pape » et donc bien le nœud central du problème
et il n’y aurait pas de « secte conciliaire » s’il n’y avait pas eu de “pape” non-formaliter.
Ce n’est pas ce qu’on appelle la « secte conciliaire » qui a élu un « pape-brigand » et qui serait la cause de celui-ci, mais le contraire : c’est un « pape-brigand » qui est la cause et l’origine de ladite « secte conciliaire ».
Voilà pourquoi on ne peut, dans les circonstances actuelles, n’être que sédévacantistes
formaliter!

En conséquence, on peut se demander pour qui roulent LHR et sa clique qui disent n’être surtout pas sédévacantistes (voir http://foicatholique.cultureforum.net/t3815p30-incoherences-ou-perversite-de-lhr#33242 et http://foicatholique.cultureforum.net/t3815p30-incoherences-ou-perversite-de-lhr#33245) et qui prétendent que le problème du Pape est complètement secondaire…
Est-ce parce qu’ils tiennent des théories bizarres et, à dire vrai, hétérodoxes, sur la solution de la crise, ou est-ce parce que, si le Siège apostolique est vacant depuis plus de 50 ans maintenant, certaine prétendue “reconnaissance” en annulation de mariage est, dans ce cas, invalide ?
Peut-être les deux !

Louis-Hubert, vieille branche ! Pour avoir trahi la position Du Père Guérard d’une part, et ce que tu sais d’autre part, causes je pense de ceci : tu t’enfonces, hélas ! de plus en plus dans l’aveuglement de l’hétérodoxie…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Jeu 17 Nov - 14:57

Où l’on voit un c..lown se gausser implicitement de, par exemple, un St Thomas d’Aquin, en écrivant (http://wordpress.catholicapedia.net/novembre-mois-des-ames-du-purgatoire/#comment-100557) que « Se poser trop de questions, […] c’est s’exposer à tomber dans des (fausses) Solutions, purement humaines, voies sans issues, […] » Exclamation 
et où on voit le même guignol clown contredire Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même, qui a dit « Ne jugez point [les personnes au for interne, non leurs actes au for externe] et vous ne serez point jugés » (St Luc, VI, 37, ou St Mat., VII, 1) et les Saintes Écritures qui enseignent que seul Dieu sonde les reins et les cœurs, en écrivant (http://wordpress.catholicapedia.net/novembre-mois-des-ames-du-purgatoire/#comment-101128)
Citation :

Vous en avez pas marre de cette pseudo charité, typiquement libérale ?

Fopajugé ; Fopasondéléreinlécoeur
bla bla bla
….

Seuls les faits comptent, et seul un Cardinal fait au plus tard par Pie XII est légitimement Cardinal de la Sainte Église.

[…]


Bien sûr, ce pitre, destructeur de toute règle respectable, décrète par son autorité suprême et infaillible quels sont les cardinaux légitimes Exclamation 

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Jeu 17 Nov - 23:43

Il faut quand même ne rien connaître ou ne rien comprendre à l’ecclésiologie catholique pour oser écrire : « Comment peut-on croire que les évêques (qui ne le sont pas du tout) modernistes, donc pas Catholiques, puissent avoir quelques pouvoir [sic] de juridictions [sic] au sein de l’Église Catholique ? » !

En effet,
  1. les évêques modernistes peuvent être dans l’ignorance invincible (cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t3988-catechisme-pour-adultes-audio#33261) en raison de leur formation tordue, de ce que leur doctrine, qu’ainsi ils peuvent croire être catholique, en fait ne l’est pas, étant moderniste, et donc ils peuvent, nonobstant leur modernisme, appartenir au moins au corps (sinon à l’âme) de l’Église Catholique
    1. par le baptême qui les a fait membres de l’Église,
    2. par leur possible désir de toujours y appartenir,
    3. parce qu’il n’en ont pas été rejetés ;


  2. ces évêques modernistes ne possèdent certes pas le pouvoir d’Ordre, mais ils peuvent posséder en puissance le pouvoir de Juridiction dont il s’agit ici, parce qu’ils ont été désignés évêques par l’autorité materialiter actuellement en place à Rome ;

  3. et donc, il y a là méconnaissance totale, de la part de cet Énorme Maladif Loufoque, de la distinction qui existe « D’INSTITUTION DIVINE » (cf. Canon 108, § 3 : http://catho.org/9.php?d=bok#x) entre ce qui relève du pouvoir d’Ordre et ce qui relève du pouvoir de juridiction !

  4. Il s’ensuit que nous avons là un ignare qui, comme il a déjà été maintes fois démontré et encore ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t4262-a-propos-du-secret-de-la-salette#33263) aujourd’hui, ne connaît rien à la philosophie, outre de ne pas même connaître les règles de grammaire concernant le pluriel, mais, malgré son ignorance crasse en ces matières, prétend se mêler de théologie ! 

Il faut commencer par étudier sérieusement, et longtemps, ce que ce clown n’a jamais fait sérieusement, avant de prétendre écrire sur un sujet dans de tels domaines !…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Ven 18 Nov - 16:31

Nous n'avons jamais écrit, ni dans la forme, ni surtout dans la substance
Citation :
Les ‘évêques‘ (qui n’en sont pas de vrais, pas validement sacrés) modernistes, seraient matériellement évêque [sic] et donc matériellement membre [sic] de la hiérarchie sacrée.

Et nous mettons l'IMPOSTEUR illettré qui ne connaît rien à rien, ni le principe de contradiction ni les distinctions entre matière et forme et entre le pouvoir d'Ordre et le pouvoir de Juridiction, mais qui prétend cela, au défi de dire où il a pu le lire...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Ven 18 Nov - 19:15

Et si, comme le laisse entendre cet illettré qui, tout comme son maître LHR, est incapable de comprendre (cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t3815p30-incoherences-ou-perversite-de-lhr#33242) que, quand nous affirmons que les “papes” vaticandeux sont certes « “pape” materialiter » (i.e. en puissance) mais aucunement Pape en acte, nous ne nous plaçons sous le même rapport (1) ; et si donc, dis-je, comme le laisse entendre cet illettré à la suite son maître LHR, grand gourou des Chevaliers Sectaires Intolérants (2), la Hiérarchie qui existait en acte sous Sa Sainteté le Pape Pie XII n’a plus aucun successeur aujourd’hui, rompant ainsi, qu’il le veuille ou non, la succession apostolique ; si TOUS les “évêques” modernistes (dont on doit dire qu’ils ne possèdent certainement pas le pouvoir d’Ordre) ont ainsi FORMELLEMENT apostasié et sont TOUS absolument hors de l’Église ; nous attendons toujours qu’il nous dise qui, aujourd’hui, assure, au moins matériellement, à défaut de le faire légitimement (i.e. pleinement) l’Apostolicité…
  1. En effet, en parlant de « “pape” materialiter », i.e. en puissance, nous nous plaçons sous le rapport de ce qui relève, dans l’élu du conclave, de la matérialité, i.e. la personne élue par les hommes et qui est en puissance de devenir Pape, tandis qu’en parlant de Pape formaliter, i.e. en acte, nous nous plaçons sous le rapport de la forme du Pontificat donnée par Dieu, forme que ne sauraient avoir lesdits “papes” vaticandeux. Nous ne nous plaçons donc aucunement sous le rapport de la pleine catholicité des élus des différents conclaves qui ont eu lieu depuis le conciliabule vaticandeux car NOUS NE NOUS PERMETTONS PAS DE JUGER, contrairement à ces USURPATEURS DE L’AUTORITÉ, LES PERSONNES ELLES-MÊMES pour les déclarer absolument hors de l’Église ! (Nous ne jugeons en effet, CE QU’IL FAUT NÉCESSAIREMENT FAIRE, que les actes publiques des personnes, non elles-mêmes dont nous ne pouvons connaître la responsabilité au for interne. Quant au for externe, il suffit de reconnaître que, par leurs actes publiques, ils ne peuvent pas être formellement Papes.)
    Alors, quand ces incapables (qui ne distinguent pas ce qui relève, dans l’élu du conclave, de la matérialité, d’avec ce qui relève de la forme du Pontificat) viennent dire que nous ne connaissons pas le principe de contradiction, cela, de leur part, fait sourire...

  2. Lesquels, pour placer des révélations privées (qui ne sont jamais de foi) et leur interprétation [im]propre personnelle au-dessus des dogmes de Foi enseignés infailliblement par le Magistère de notre Mère, la Sainte Église Catholique (notamment sur l’Apostolicité et sur l'Unité ou Unicité de la Sainte Église Catholique et sur l'indéfectibilité, liée à l’Apostolicité, au mois matérielle de la hiérarchie établie par Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même), et placer leurs jugements [mal]propres personnels au-dessus de la disciple imposée pour notre plus grand bien par notre dite Mère l’Église, pour cela, donc, forment bel et bien une secte !...

Même ce triste Canadien Manifestement Illogique ne sait répondre à cette question puisque, si on refuse la distinction entre la matière et la forme comme ils le font, il ne reste plus rien !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Sam 19 Nov - 1:28

Où nous voyons (http://blog.catholicapedia.net/2016/11/11/nous-ne-sommes-pas-sedevacantistes/#comment-963) le nommé “Charles” parler implicitement du R.P. Guérard, auteur de la thèse dite « de Cassiciacum », comme étant « dans le monde de l’absurde » ! 
Peut-être que même, pour ce charlot clown, St Robert BELLARMIN et le Cardinal Cajetan, voire St Antonin (cf. le 13ème post de ce fil : http://foicatholique.cultureforum.net/t4762-la-these-de-cassiciacum-resume-par-m-labbe-ricossa), étaient aussi « dans le monde de l’absurde »...

En effet, ledit charlot a écrit:

[...] j’incite vivement tous les catholiques semper idem (CSI) (vous pouvez retirer le « SI » s’il ne vous plait pas très cher…) à se proclamer matériellement papes ou cardinaux ou évêques…..au choix…selon leurs goûts et sensibilités !  Puisqu’on est dans le monde de l’absurde, autant en profiter et s’en payer une bonne!!! 

[...]


L’absurde, précisément, ne serait-ce pas de se dire (ou même de se croire, ce qui est encore pire) catholique et de professer les théories dénoncées dans le point N° 2 ci-dessus qui sont foncièrement hétérodoxes au point que ces Chevaliers Sérieusement Inconséquents forment une véritable secte, hein ? Suspect

Remarquons bien que, quant « à se proclamer matériellement papes ou cardinaux ou évêques…..au choix…selon leurs goûts et sensibilités », et même formellement, c’est bien ce que ces “CSI” qui ne sont catholiques que de nom et n'ont manifestement pas l’esprit catholique, préconisent pour eux-mêmes en affirmant, par exemple, que le pouvoir de Juridiction pourrait être possédé par quelque(s) Évêque(s) traditionnaliste(s) sédévacantiste(s) Sacré(s) sans mandat apostolique... 

Chez les “CSI” (Chevaliers Sectaires Incohérents) on n’est pas à une contradiction près !... lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mer 23 Nov - 1:31

En commentaire de cet article (http://blog.catholicapedia.net/2016/11/17/dubia-version-conciliaire/) sur le « DiaboliaPédia Blog », dans lequel une fidèle, Clotilde, de la FSSPX en venue ingénument demandé pourquoi François (Jorge BERGOGLIO) ne serait pas Le Pape, question à laquelle aucun inscrit au dit « DiaboliaPédia Blog » n’a, scandaleusement, pas su répondre correctement à Clotilde, qui, s’en plaignant, a accusé (là, à juste titre) les sédévacantistes d’être sectaires, tout cela obligeant votre serviteur à intervenir pour répondre convenablement à Clotilde qui m’en a vivement remercié,
en commentaire, donc, dudit article, et pour critiquer la réponse que votre serviteur (qui se voit dans la nouvelle impossibilité de lire quoi que ce soit comme nouveaux commentaires !…) a donc faite à Clotilde, un nommé “Lulu” qui a fort mal lu, “Lulu”, St Thomas d’Aquin, a écrit:

Cave Ne Cadas a écrit:
JP B a écrit:
Merci, tout d’abord, cher Cave Ne Cadas, d’avoir valider ma réponse à Clotilde qui, j’espère, saura oser la lire et y réfléchir comme je le lui ai conseillé. Cela dit, vous dites donc :
Cave Ne Cadas a écrit:
Un petit point de désaccord toutefois, vous dites :
JP B a écrit:
Il a certes été élu, mais les cardinaux ne sont pas infaillibles, …[1]
[…] (Points de suspension entre crochets du nommé “Lulu”. Précision de JP B.)


Les guérardiens nous répondront que François n’a que la matière (c’est-à-dire l’élection selon leur thèse … ce qui est une erreur) et non la forme (la juridiction universelle) du Souverain Pontificat, et que conséquemment il n’est que Pape[2] matériel et non formel (juridiction)[3]. C’est exactement ce que Vatican I a condamné avant la lettre, c’est-à-dire l’idée même du Pape[2] materialiter sans la juridiction universelle ou sans la forme[4]. Les Guérardiens affirme donc que François a la matière tout en niant qu’il puisse avoir la forme. Le terme Pape[2] matériel désigne l’individu ayant la matière (l’élection[5] selon leur thèse erronée) mais non la forme (Primauté de juridiction)[6] du Souverain Pontificat, et qu’est-ce que Vatican I a condamné ???

L’idée même du Pape sans la Primauté de juridiction (c’est-à-dire la forme[7] du Souverain Pontificat) …
Parler de Pape[2] matériel est effectivement une hérésie ![8]
Ou bien le Pape est formaliter, c’est-à-dire avec juridiction universelle, ou bien l’on ne peut avoir la matière d’une forme que l’on ne possède pas [9] … et donc impossible de parler de Pape[2] matériel !



Avec Saint Thomas qui dit :

Ia, qu.7, art. 2, resp. 3, avec notes explicatives :
(..) La matière première n’existe point par elle-même, à l’état séparé, dans la nature des choses¹ elle n’est que de l’être en puissance, et il faut, pour subsister, être en acte. (…) sa potentialité ne s’étend qu’aux formes d’existence prévues par la nature.²¹ « La matière première n’existe point par elle-même, à l’état séparé, dans la nature des choses » elle n’est, à l’état séparé, qu’une conception de l’esprit. On peut l’envisager à part elle ne peut pas exister à part.
[…]

Notes de JP B :
  1. Ces points de suspension remplacent la suite de ma phrase que les gens du « DiaboliaPédia Blog », pour les besoins de leur démarche malhonnête, n’ont bien sûr pas voulu reproduire, tronquant ainsi, ces imposteurs, la mauvaise citation qu’ils ont fait de votre serviteur, phrase qui, en fait, se continuait ainsi :
    comme le montre St Robert BELLARMIN, Docteur de l’Église, dans son ouvrage De Romano Pontifice, livre III, chapitre 30 : « […] en créant le Pontife, les Cardinaux n’exercent pas leur autorité sur le Pontife lui-même, puisqu'il n'existe pas encore, mais sur la matière, c'est-à-dire, sur la personne qu’ils disposent, en quelque sorte, par l'élection pour qu’elle reçoive de Dieu la forme du Pontificat. » […] (Cf. http://messe.forumactif.org/t2317-de-romano-pontifice-de-saint-robert-bellarmin-avec-commentaires#44811)

  2. Remarquons que le nommé “Lulu”, qui, comme nous le verrons plus loin, a fort mal lu, “Lulu”, St Thomas d’Aquin, écrit « “pape”materialiter » avec une majuscule (Pape) pour (manifestement mieux) faire accroire que, pour nous (comme sans doute pour lui) l’élu du conclave aurait nécessairement la forme du Pontificat comme cet élu aurait automatiquement la Juridiction universelle (qui n’est nullement, comme il l’écrit explicitement, la forme du Pontificat, mais qui découle de cette forme) !…

  3. Nous voyons là, dans cet entre parenthèses où il pense préciser que la qualification de “formel” pour un véritable Pape correspondrait à la Juridiction (la quelle ne fait que découler de la forme, telle sa conséquence), nous voyons là, donc, la confirmation de la dernière précision entre parenthèses dans le point précédent (note N° 2) car la forme du Pontificat n’est pas la Juridiction (bien que toutes deux viennent directement de Dieu) mais la forme du Pontificat est la raison, la condition sine qua non, de la Juridiction. Les deux ne se confondent pas, contrairement à ce que fait cet âne de “Lulu” !

  4. « C’est exactement ce que Vatican I a condamné avant la lettre, c’est-à-dire l’idée même du Pape materialiter sans la juridiction universelle ou sans la forme. »
    Le nommé “Lulu” affirme là, explicitement, que la distinction entre ce qui relève de la matière (i.e. la personne de l’élu du conclave) et la forme du Pontificat (que cet élu doit obligatoirement recevoir de Dieu pour être Pape), distinction dont parle St Robert BELLARMIN, Docteur de l’Église, comme nous l’avons vu dans la note N° 1 ci-dessus, et dont St Antonin de Florence (peut-être futur Docteur de l’Église [cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Antonin_de_Florence#Biographie] lui aussi, mais quand nous aurons enfin, par la grâce de Dieu, un véritable Pape) parle également (cf. le 13ème post de ce fil : http://foicatholique.cultureforum.net/t4762-la-these-de-cassiciacum-resume-par-m-labbe-ricossa), le nommé “Lulu” affirme là, donc, explicitement, que cette distinction défendue par ces grands Saints, serait « condamné avant la lettre [ ! Laughing…] », comme il insinue là, implicitement, que ces dits grands Saints se seraient donc trompés ! 
    Le nommé “Lulu” (qui a fort mal lu, “Lulu”, St Thomas d’Aquin, comme nous le verrons plu bas) voudrait donc être plus fort, non seulement que le R.P. GUÉRARD DES LAURIERS, O.P. (auteur de la thèse qui a appliqué cette distinction aux “papes” vaticandeux) un des plus grands théologiens du XXe siècle, mais il voudrait donc aussi être plus fort que St Robert BELLARMIN, Docteur de l’Église, et que St Antonin de Florence… 

  5. Nous voyons là ce pauvre “Lulu” confondre « la matière » (la personne élue, selon St Robert BELLARMIN) avec l’élection elle-même ! 
    Et, non content de cette méprise ridicule, il voudrait que cette confusion fût de notre fait No

  6. Nous voyons ici, comme il a déjà été dit dans la note N° 3 qui se trouve ainsi confirmée, confondre la forme du Pontificat donnée par Dieu, avec la « Primauté de juridiction » également donnée (directement) par Dieu mais comme CONSÉQUENCE de la forme du Pontificat et non comme identité réciproque entre ces deux notions essentiellement distinctes : c’est parce qu’il a reçu de Dieu la forme du Pontificat, il faut le préciser, que la personne élue par le conclave et qui constitue donc la matière, possède alors, quand il a reçu ladite forme, la Primauté de Juridiction.
    Notons au passage, que cette précision élémentairement logique, fait tomber l’accusation de ce béotien selon laquelle le Concile du Vatican (de 1970, évidemment : il n’y a pas d’autre Concile du Vatican, seulement un conciliabule sans Pape en acte entre 1963 et 1965) aurait « condamné avant la lettre » la distinction entre « la matière, c'est-à-dire […] la personne » élue par les Cardinaux (selon St Robert BELLARMIN) et « la forme du Pontificat [donnée par Dieu] » (selon le même St Robert BELLARMIN) comme ledit Concile aurait donc « condamné avant la lettre », selon notre olibrius, notre position basée sur cette distinction on ne peut plus thomiste (nous y reviendrons), distinction également avancée par St Antonin de Florence comme nous le voyons donc dans le 13ème post de ce fil (http://foicatholique.cultureforum.net/t4762-la-these-de-cassiciacum-resume-par-m-labbe-ricossa) :
    En effet, si l’élu du conclave n’a pas reçu de Dieu la forme du Pontificat, comme nous le disons des “papes” vaticandeux, et donc qu’il n’est pas Pape en acte, il est bien évident qu’il ne possède pas la Primauté de Juridiction !
    Notons également que ce rustre de “Lulu” confond encore la forme du Pontificat (notion abstraite) avec la Primauté de Juridiction possédée par un véritable Pape, (personne physique bien concrète) ! Laughing

  7. Toujours la même confusion dénoncée ci-dessus !
    Elle conduit notre lourdaud a imaginé que le Concile du Vatican aurait condamné la distinction entre n’être que l’élu du conclave sans avoir reçu de Dieu la forme du Pontificat d’une part, et le véritable Pape qui, ayant reçu de Dieu ladite forme, possède bien alors la Primauté de Juridiction d’autre part. (Comme il a déjà été dit plus haut, son accusation selon laquelle la dite distinction, enseignée par St Robert BELLARMIN et St Antonin de Florence, serait condamnée par le Concile du Vatican, retomberait également sur ces deux grands Saints dont l’un, au moins, est Docteur de l’Église !…)
    Or, ce que condamne le Concile du Vatican, ce n’est pas l’idée selon laquelle un (ou des, comme de nos jours) élu(s) de conclave(s) pourrai(en)t ne pas avoir la Primauté de Juridiction parce qu’il(s) n’a pas (n’ont pas) reçu de Dieu la forme du Pontificat (ce que nous appelons « “pape” materialiter »), mais c’est l’idée gallicane selon laquelle un véritable Pape (en acte, i.e. ayant reçu de Dieu la forme du Pontificat, c’est-à-dire un Pape formaliter) ne possèderait pas la Primauté de Juridiction, qui est condamnée, idée gallicane que nous rejetons absolument !
    Nous voyons ainsi
    1. que cette accusation de notre rustre béotien n’est qu’une pure calomnie basée sur un sophisme qui consiste à tout confondre, et
    2. que notre position, par conséquent, n’est en rien condamnée par le Concile du Vatican.

  8. De cette conclusion de la note précédente (N° 7) qui veut que ce soit l’idée gallicane selon laquelle un véritable Pape (en acte, i.e. ayant reçu de Dieu la forme du Pontificat, c’est-à-dire un Pape formaliter) ne possèderait pas la Primauté de Juridiction, qui est condamnée, il s’ensuit que notre position, qui effectivement parle de « “pape” materialiter » dans le sens qui a été ainsi précisé (et que cette nouille de “Lulu” n’arrive pas, le pauvre retardé mental !, à comprendre) n’est en rien « une hérésie ».
    (En revanche, sa position à lui, qui consiste à affirmer qu’il n’y a plus aujourd’hui aucun électeur valide capable de désigner un pape, est bel et bien une hérésie car, d’une part elle rompt nécessairement l’Apostolicité de la Sainte Église Catholique et, d’autre part, elle réduit à néant la Hiérarchie sacrée (dont les électeurs actuels ne font certes pas formellement partie) fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même et à qui Il a promis (en St Mat., XXVIII, 20) d’être toujours avec elle « omnibus diebus, usque ad consummationem sæculi », faisant ainsi mentir implicitement Dieu Lui-même !…)

  9. « On ne peut avoir la matière d’une forme que l’on ne possède pas … »
    Quel margouillis !
    Il ne s’agit pas d’“avoir la matière d’une forme que l’on ne possède pas” (ce qui ne veut rien dire) mais d’être la matière (ayant déjà sa forme substantielle comme nous allons le voir) c’est-à-dire, en l’occurrence, la personne élue, sans la forme (accidentelle) du Pontificat suprême donnée par Dieu.
    La phrase eût été claire, quoique là sans objet car déplacée, si elle avait été ainsi rédigée : « On ne peut avoir la forme d’une matière que l’on n’est pas … ».

Cela dit et ainsi précisé, venons-en à la citation que notre apprenti philosophe fait de St Thomas d’Aquin :

Cette citation est fort juste mais ce nigaud ne voit pas, ne comprend pas, ou ne veut pas comprendre (ce qui est pire) que St Thomas parle là de la matière dite PRIME, de la « matière première », comme ce pauvre “Lulu” qui a fort mal lu, “Lulu”, St Thomas d’Aquin, l’écrit lui-même au début de sa citation, c’est-à-dire qu’il s’agit là, dans ladite citation, effectivement, d’une pure conception de l’esprit, qui « n’existe point par elle-même, à l’état séparé, dans la nature des choses », et cette « [matière première] n’est [en effet] que de l’être en puissance, et il faut, pour subsister, être en acte. (…) sa potentialité ne s’étend qu’aux formes d’existence prévues par la nature. »
Or, il ne s’agit aucunement, quand nous parlons de « “pape” materialiter », de la matière PRIME qui n’a pas reçu de forme substantielle « pour subsister, être en acte », mais de la matière dite SECONDE, ayant déjà sa propre forme substantielle (en l’occurrence son âme qui lui donne d’être en acte une personne) ; et donc la forme du Souverain Pontificat donnée par Dieu est, pour cette personne élue par le conclave, une forme accidentelle que ladite personne peut fort bien ne pas recevoir comme nous le voyons manifestement de nos jours depuis le catastrophique conciliabule vaticandeux ! C’est pourquoi ces “papes” vaticandeux ne sont qu’EN PUISSANCE d’être Papes et qu’en conséquence ils ne sauraient avoir en acte la Primauté de Juridiction. Celle-ci, en effet, ne peut appartenir qu’à un vrai Pape, un Pape en acte.
Mais peut-être est-ce là des considérations trop ardues pour ce demeuré de “Lulu” qui a fort mal lu, “Lulu”, St Thomas d’Aquin, et qui ferait bien de commencer par s’initier un peu mieux à la philosophie de celui-ci, et plus profondément, en consultant des manuels de philosophie aristotélico-thomiste sérieux et, par exemple, ceci (http://messe.forumactif.org/t3786p60-apercus-de-philosophie-thomiste-complet#75236) du R. P. Thomas PÈGUES, O. P., Maître en Théologie, Régent des études à l'ÉCOLE THÉOLOGIQUE DE SAINT-MAXIMIN (Var), tiré de son ouvrage APERÇUS de PHILOSOPHIE THOMISTE et de PROPÉDEUTIQUE, Paris, André BLOT, Éditeur, 1928, et les posts suivants ainsi que http://foicatholique.cultureforum.net/t3671-distinction-entre-matiere-et-forme-entre-puissance-et-acte

Nota bene
 ; cette critique a été postée, substantiellement mais fort succinctement et beaucoup plus respectueusement, sur le « DiaboliaPédia Blog » en commentaire répondant au nommé “Lulu” qui a fort mal lu, “Lulu”, St Thomas d’Aquin, MAIS, ÉVIDEMMENT, ELLE N’A PAS ÉTÉ PUBLIÉE !

lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Mer 23 Nov - 17:10

En complément du commentaire de cet article (http://blog.catholicapedia.net/2016/11/17/dubia-version-conciliaire/) sur le « DiaboliaPédia Blog » analysé ci-dessus, et à sa suite immédiate, dans un second commentaire immédiat, donc,
le nommé “Lulu” qui a fort mal lu, “Lulu”, St Thomas d’Aquin, a écrit:

Cave Ne Cadas a écrit:
JP B a écrit:
Merci, tout d’abord, cher Cave Ne Cadas, d’avoir valider ma réponse à Clotilde qui, j’espère, saura oser la lire et y réfléchir comme je le lui ai conseillé. Cela dit, vous dites donc :
Cave Ne Cadas a écrit:
Un petit point de désaccord toutefois, vous dites :
JP B a écrit:
Il a certes été élu, mais les cardinaux ne sont pas infaillibles, …[1]
[…] (Points de suspension entre crochets du nommé “Lulu”. Précision de JP B.)


En effet !
Les Guérardiens font des pieds et des mains pour laisser entendre que le terme « public » dans le canon 188 signifie en réalité   notoire ».

[…][2]

Notes de JP B :
  1. Voir note N° 1 du précédent post ci-dessus.

  2. la suite, uniquement fondée sur cette première proposition qui veut que nous ferions « des pieds et des mains pour laisser entendre que le terme “public” dans le canon 188 signifie en réalité “notoire” », proposition à laquelle il va être répondu ci-dessous, cette suite, donc, ne présentant aucun intérêt particulier, n’a pas besoin, là, d’être citée.

Voici donc la réponse en question :

Les Guérardiens NE font AUCUNEMENT « des pieds et des mains pour laisser entendre que le terme “public” dans le canon 188 signifie en réalité “notoire” » mais ils demandent que la PERTINACITÉ soit établie ! (Cette réponse succincte a été postée en son temps et en heure sur le « DiaboliaPédia Blog », MAIS, ÉVIDEMMENT, ELLE N’A PAS ÉTÉ PUBLIÉE !…)

Aujourd’hui, nous continuerons à voir que le nommé “Lulu” a fort mal lu, “Lulu”, St Thomas d’Aquin.

En effet, le « Docteur angélique » a écrit (Quæstio VIII, De Vitiis Capitalibus, art 1) : « Pertinacia sola facit hæreticum. Seule la pertinacité fait un hérétique ».

C’est pourquoi il est vivement conseillé à “Lulu”, qui a fort mal lu, “Lulu”, St Thomas d’Aquin, de consulter et d’étudier sérieusement ceci (http://foicatholique.cultureforum.net/t4630-le-canon2200-2-et-la-pertinacite) où il a été reproduit l’étude d’un auteur qui, entre autres, dans le 4ème post,
a écrit:

[…]

St Thomas traite de l’hérésie dans la Somme Théologique II-II, q. 11, ainsi que dans son Commentaire sur le IVième Livre des Sentences, dist. XVII, expos. text. (p.517), Quæstio VIII, De Vitiis Capitalibus, art 1, Dist XIII, Q 1, art 3 et Q 2 a 1, Summa Theologiæ, I, Q 32 art 4.

Partout il insiste fermement sur la nécessité absolue de la pertinacité pour que quelqu’un soit hérétique, disant, par exemple, que « l’hérésie, au-delà de l’erreur, ajoute un élément qui concerne le sujet, car il s’agit d’une erreur qui concerne des choses appartenant à la foi, et un élément qui concerne la personne qui erre, car elle implique la pertinacité laquelle seule fait que quelqu’un soit hérétique. » (Quæstio VIII, De Vitiis Capitalibus, art 1.)

C’est surtout de la Somme Théologique, II-II, q. 11, a. 3 "Utrum hæretici sint tolerandi" qu’il ressort très clairement que St Thomas ignore entièrement une présomption universelle de pertinacité. Car là il souligne que l’Église ne condamne les hérétiques que dans la mesure où ils sont réellement pertinaces, ce qui n’aurait aucun sens si les mêmes censures frappaient indifféremment les catholiques qui errent de bonne foi.

[…]

(Souligné par JP B.)

Que la pertinacité soit préalablement établie pour déclarer qu’une personne est formellement hérétique au for externe (le for interne étant réservé à Dieu seul) c’est ce qui ressort du Canon 2200 (http://catho.org/9.php?d=bpf#lf) qui, en son § 1, précise « Le dol est ici la volonté délibérée de violer la loi, et on lui oppose, du coté de l’intelligence, le défaut de connaissance, et du coté de la volonté, le défaut de liberté. » (Souligné par JP B.)
Et si en son second § le même Canon ajoute « La violation extérieure de la loi étant posée, le dol est présumé au for externe jusqu’à preuve du contraire », il est bien évident, après le premier §, que cette « violation extérieure de la loi » est « la volonté délibérée de violer la loi ». Un § ne peut en effet nullement contrevenir à un autre, surtout si cet autre le précède dans le même article ou, ici, Canon.

C’est également ce qui explique que le Canon 2229, § 2 (http://catho.org/9.php?d=bpf#lm) stipule ceci : « Si la loi emploie les mots : 'praesumpserit, ausus fuerit, scienter, sponte, studiose, temerarie, consulto egerit', ou d'autres semblables qui exigent pleine connaissance et pleine délibération, toute diminution d'imputabilité du coté de l'intelligence ou du coté de la volonté exempte des peines 'latae sententiae'. » (Souligné par JP B.)

C’est pourquoi, pour établir cette pertinacité indispensable afin que l’Autorité (et non de simples quidam) puisse déclarer qu’une personne est formellement hérétique au for externe, il est nécessaire, avant que soit porté un tel jugement, que ladite Autorité (quelque(s) évêque(s) résident(s) – dit(s) « Ordinaire(s) de lieu ») adresse, contrairement à ce que prétendent tous les super surexcités (tel le Clown.Mégalomane.Inquisiteur), les monitions ou admonitions requises par St Paul (deux, dans son Épître à Tite, III, 10) ou par le Code de Droit canonique qui spécifie (Canon 2314, § 1 : http://catho.org/9.php?d=bpg#l2) que
Citation :

Tous les apostats de la foi chrétienne, tous les hérétiques ou schismatiques et chacun d’eux :
  1. Encourent par le fait même une excommunication* ;

  2. Si après monition, ils ne viennent pas à résipiscence, qu’on les prive de tout bénéfice, dignité, pension, office ou autre charge, s’ils en avaient dans l’Église, et qu’on les déclare infâmes ; après deux monitions, ceux qui sont clercs doivent être déposés ;

  3. S’ils ont donné leur nom à une secte non catholique ou y ont publiquement adhéré, ils sont infâmes par le fait même ; en tenant compte de la prescription du Can. 188 n4, que les clercs, après une monition inefficace, soient dégradés.

(Souligné par JP B.)

* : Excommunication portée, bien sûr, par l’Autorité et non par de simples quidam…

Conclusion
 :


Il est donc nécessaire que soit établie la pertinacité.
Et cette pertinacité se manifeste par le fait que celui (ou ceux) qui fait l’objet de ces monitions ou admonitions dont il vient d’être parlé, ne vien(nen)t pas à résipiscence après les avoir reçues.

On voit, là,
  1. qu’il ne s’agit aucunement d’“entendre que le terme ‘public’ dans le canon 188 signifie en réalité ‘notoire’” ;

  2. que le nommé “Lulu” a fort mal lu, “Lulu”, St Thomas d’Aquin !…
lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Ven 25 Nov - 16:25

« Nullam partem » !

Cela sonne, sur le « DiabolicaPédia Blog », tel un axiome immuable, absolu et incontestable, un slogan intangible, une maxime souveraine, suprême, et un cri de ralliement obligatoire et indiscutable chez les Chevaliers Stupidement Intolérants.

Mais « nullam partem » à quoi ?
À ceux qui, n’appartement pas formellement à la secte moderniste, font, bien que nous ne pouvons pas, pour des motifs de Foi, partager leur position, encore partie, au moins matériellement, du corps de l’Église ?
« Nullam partem » ceux-là, n’est-ce pas un peu trop intransigeant et non conforme à la prudente attitude en matière de jugement de notre Mère la Sainte Église Catholique ? Suspect

Certains, en effet, entre autres ces Chevaliers Stupidement Intolérants, jugent de leur propre chef que ces personnes, qui peuvent ne pas être coupables pour être trompées par les circonstances sans être rappelées à l’ordre par une Autorité absente, seraient néanmoins formellement hors de l’Église ! Shocked

Il ne s’agit aucunement
, il faut le préciser et le souligner, en ne se disant pas « nullam partem » ceux-là, de se rallier à ces malheureux qui, objectivement sont dans l’erreur, mais il ne s’agit pas non plus de les rejeter de manière absolue comme le font lesdits Chevaliers Stupidement Intolérants par exemple.

« nullam partem » !

Ceux qui, à la suite du Concordat de 1801, ont constitué « la Petite Église » étaient, eux aussi, « nullam partem » aux anciens Évêques, ou même Prêtres, dits “jureursqui, certes de manière coupable, avaient accepté la Constitution civile du clergé de 1790, et on voit ce que ces « nullam partem » de l’époque sont devenus

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Sam 26 Nov - 15:12

Confirmation du post précédent ci-dessus : sur le « DiabolicaPédia Blog », un Monstrueux Suprême Juge a écrit:

Affligeant et désespérant de lire des analyses molles et des stupéfactions de la sorte Fin 2016. Rien de tranchant, absence de condamnations et de mises en garde mais surtout le très ricossanien et thésard refus de conclure et de prendre des décisions pratiques.

La Fraternité Ce sont des aveugles imbéciles et les thésards sont des malhonnêtes pervers…

(Source: http://blog.catholicapedia.net/2016/11/25/abbe-francesco-ricossa-imbc-a-rivarol/.)

Confirmation, en effet, de ce votre serviteur écrivait hier : ce sont là des jugements « un peu trop intransigeants et [surtout] non conformes à la prudente attitude en matière de jugement de notre Mère la Sainte Église Catholique » mais, en plus, pour toute âme sensée, réfléchie, équilibrée et prudente, ils sont manifestement téméraires et donc fondamentalement calomnieux !…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Dim 27 Nov - 16:19

Un intervenant nouvellement inscrit et scandalisé par ceci (http://blog.catholicapedia.net/2016/11/25/abbe-francesco-ricossa-imbc-a-rivarol/ qui a été dénoncé  dans le précédent post ci-dessus), jugeant le commentaire de ce Monstrueux Suprême Juge « assez gonflé et peu respectueux en effet », demande entre autres : « Mais pourquoi sont-ils contre l'abbé Ricossa ? Il n'est pas sédévacantiste ? »

En effet, Don Francesco RICOSSA est FORMELLEMENT sédévacantiste.
Mais l’adverbe “formellement” (en latin, formaliter) ne leur convient guère, eux qui s’affirment ne pas être sédévacantistes (cf. http://blog.catholicapedia.net/2016/11/11/nous-ne-sommes-pas-sedevacantistes/) ! 

Ils ne sont pas, dise,t-ils, “sédévacantistes” mais se veulent « Catholiques “Semper Idem” » (« Catholiques “toujours pareils” ») !…
Qu’est-ce à dire ?
Tous les catholiques (même parfois les modernistes qui n’ont de catholique que le nom), absolument TOUS, du moins parmi ceux qui se définissent comme “traditionalistes” (ce que nos « Semper Idem » ne veulent pas non plus être ! …), se disent TOUS « toujours pareils » !
Alors que sont donc au juste ces “C.S.I.” (Chevaliers [car ces messieurs sont adoubés – par un évêque douteux…] Salement Investis) ?
  • S’ils ne sont pas sédévacantistes, c’est donc qu’ils reconnaissent que le Siège apostolique n’est pas aujourd’hui vacant mis qu’il est occupé !
    Et comme ils ne sont pas pour une occupation seulement matérielle (puisqu’ils refusent l’adverbe “materialiter”) c’est donc qu’ils sont nécessairement pour une occupation formaliter, c’est-à-dire pleine et entière !

  • S’ils ne sont pas traditionalistes, puisqu’ils ne cessent de tirer à boulets rouges sur tous les traditionalistes de quelque tendance soient-ils) c’est donc qu’ils sont nécessairement modernistes !
Voilà où, LOGIQUEMENT, mènent leurs affirmations aussi ridicules qu’incohérentes lol!

Bon ! Redevenons sérieux.

Nos Chevaliers Salement Investis par “Mgr” Ricardo SUBIRÓN, de réputation plutôt sulfureuse  (cf. https://vigilateetorate.wordpress.com/2015/09/07/les-documents-concernant-laffaire-ricardo-subiron/) sont donc farouchement contre Don Francesco RICOSSA qui, lui, est sédévacantiste formaliter, c’est-à-dire qu’il affirme que le Siège apostolique est formellement vacant (mais matériellement occupé par quelqu’un, appelé pour cette raison « “pape” materialiter », qui, bien que désigné à cet office, n’est pas formellement Pape pour ne pas avoir reçu de Dieu la forme du Pontificat [selon la fameuse distinction de St Robert BELLARMIN, Docteur de l’Église : cf http://messe.forumactif.org/t2317-de-romano-pontifice-de-saint-robert-bellarmin-avec-commentaires#44811] à la réception de laquelle il a opposé un obstacle [“obex”]) et c’est ce refus de ladite distinction (ainsi formulée dans le De Romano Pontifice, livre III, chapitre 30 de St Robert BELLARMIN : « […] en créant le Pontife, les Cardinaux n’exercent pas leur autorité sur le Pontife lui-même, puisqu'il n'existe pas encore, mais sur la matière, c'est-à-dire, sur la personne qu’ils disposent, en quelque sorte, par l'élection pour qu’elle reçoive de Dieu la forme du Pontificat » – souligné par JP B) qui les conduit non seulement à proclamer lesdites affirmations aussi ridicules qu’incohérentes, mais surtout à formuler toutes le calomnies dont ils accusent Don Francesco RICOSSA.

Ce faisant, pour toutes ces raisons, ils forment bien une véritable sectes, se disant du reste, comme tous les sectaires, seuls purs, « Nullam partem » ( ! Laughing…), les « Catholiques Seuls Intégraux »  !…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4496
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Lun 5 Déc - 15:24

Un nouveau venu, « François CHAVANNIER », dont il a déjà été question dans le message ci-dessus (http://foicatholique.cultureforum.net/t4450p60-le-catholicapedia-blog-organe-dune-secte#33306) et que nous supposons être en fat Édouard-Marie LAUGIER, intervient depuis quelque temps sur le forum.

Le 25 novembre 2016 à 13 H, JP B lui a écrit:

Bonjour !

Vous qui, donc, fréquentez les Prêtres de l’“Istituto Mater Boni Consilii”, en particulier à leur chapelle d’Annecy,
que pensez-vous de ce commentaire d’un Monstrueux Suprême Juge qui a écrit:
Affligeant et désespérant de lire des analyses molles et des stupéfactions de la sorte Fin 2016. Rien de tranchant, absence de condamnations et de mises en garde mais surtout le très ricossanien et thésard refus de conclure et de prendre des décisions pratiques.

La Fraternité Ce sont des aveugles imbéciles et les thésards sont des malhonnêtes pervers…
(Source : http://blog.catholicapedia.net/2016/11/25/abbe-francesco-ricossa-imbc-a-rivarol/) ?

Ne trouvez-vous pas que ce sont là des jugements non seulement « un peu trop intransigeants et [surtout] non conformes à la prudente attitude en matière de jugement de notre Mère la Sainte Église Catholique » comme votre serviteur l’a écrit ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t4450p60-le-catholicapedia-blog-organe-dune-secte#33286) mais, en plus, téméraires et donc fondamentalement calomnieux ? Suspect


En réponse, ce « François CHAVANNIER » a écrit:

Oui j'ai vu cela, et j'ai souhaité y répondre un petit mot mais ce n'était pas possible. Faut il payer pour poster des réponses sur les sujets ? Laughing
Je trouve ce commentaire assez gonflé et peu respectueux en effet. On dirait que c'est un grossier personnage qui s'exprime à table ou au café de l'industrie.
Il est vrai cependant que je n'ai pas lu l'article autrement qu'en diagonal. Parce que moi, je fais confiance aux clercs, surtout sur la théologie ... Les questions de Bergoglio, d'hérésies, de concile, tout ceci, ce n'est pas ma tasse de thé. Ah moi je suis un "mystique", enfin c'est un bien grand mot, un peu prétentieux, mais moi je suis dans mes petits nuages sur la spiritualité et pour la doctrine, je me contente de rester loin de ce qui ressemble au modernisme, ça m'a toujours suffit.
Mais pourquoi sont-ils contre l'abbé Ricossa ? Il n'est pas sédévacantiste ? " Ma ! " mais c'est ce que je croyais moi ! Mais ce MSJ, sait-on qui c'est ? Ce n'est pas un prêtre quand même ? De toute façon ils ne signent jamais de leurs vrais noms ces gens là. C'est pas très sérieux tout cela.


Pour information, votre serviteur lui à répondu
Citation :

[…]

Pourquoi sont-ils contre l'abbé Ricossa ?
Pour plusieurs raisons dont, pour beaucoup, d'ordre personnel (tel le reproche que fait l'abbé à l'un d'entre eux d'avoir divorcé et de s'être remarié), et parce que l'abbé Ricossa refuse de considérer ce qu'on appelle « le Secret de La Salette » (ce qui leur fait dire calomnieusement qu'il est contre les apparitions de La Salette) pour expliquer la crise actuelle dans l'Église au lieu de se baser, comme il le fait à juste titre, sur la saine philosophie (thomiste) et la doctrine catholique infailliblement définie et qui, donc, est de Foi (tandis que les révélations privées, même reconnues par l'Église, ne le sont jamais) et aussi parce que l'abbé Ricossa ne se fonde pas sur leur interprétation de l’“éclipse” que vit actuellement l'Église (voyez ce post : http://foicatholique.cultureforum.net/t4262-a-propos-du-secret-de-la-salette#33282 et les précédents dans le même fil) et, finalement, sur des a priori défavorables et sans profonde [réelle] justification !


Après différents autres échanges, votre serviteur, ouvrant un nouveau fil le dimanche 4décembre2016, lui a écrit:

Dites-nous, « François CHAVANNIER » qui, à la fin de ce post (http://foicatholique.cultureforum.net/t4797-le-caractere-tres-chretien-dun-parfait-hypocrite#33359) parlez « de l'honorable Institut Mater Boni Consilii », que pensez-vous
  1. de la thèse dite « de Cassiciacum » mise au point par le R.P. GUÉRARD DES LAURIERS, thèse partagée et défendue par « l'honorable Institut Mater Boni Consilii » ?

  2. de son auteur lui-même (le R.P. GUÉRARD DES LAURIERS) ?

  3. de celui qui l’a Sacré Évêque, Mgr Pierre Martin NGO DINH Thuc ?

  4. Pensez-vous que ladite thèse « de Cassiciacum », partagée et défendue par « l'honorable Institut Mater Boni Consilii », soit fondée sur ce que St Robert BELLARMIN (Docteur de l’Église) dit de l’élection pontificale dans on ouvrage De Romano Pontifice, livre II, chapitre 30, savoir que « […] en créant le Pontife, les Cardinaux n’exercent pas leur autorité sur le Pontife lui-même, puisqu'il n'existe pas encore, mais sur la matière, c'est-à-dire, sur la personne qu’ils disposent, en quelque sorte, par l'élection pour qu’elle reçoive de Dieu la forme du Pontificat. » ?

  5. Pensez-vous que ladite thèse, partagée et défendue par « l'honorable Institut Mater Boni Consilii », également fondée sur la distinction thomiste entre la matière et la forme conformément au texte de St Antonin de Florence que l’on trouve dans 13ème post de ce fil (http://foicatholique.cultureforum.net/t4762-la-these-de-cassiciacum-resume-par-m-labbe-ricossa), ne soit pas en opposition avec le principe de non-contradiction pour ne pas se situer sous le même rapport entre la matière (seconde) d’une part et la forme (accidentelle) d’autre part, et non sous le rapport simultané de la catholicité (qui reste au moins matérielle chez les derniers élus de conclave depuis le conciliabule vaticandeux) et de l’hérésie (dont il n’est pas démontré, chez les mêmes élus des derniers conclaves, qu’elle soit formelle au for externe – on ne peut actuellement dire qu’elle n’est que matérielle car un tel jugement n’appartient qu’à l’Autorité que nous ne possédons pas) et qu’en conséquence cette thèse est absolument conforme à la philosophie de « l'Ange de l’École » ?

  6. Pensez-vous que, bien qu’elle ne soit, en l’état actuel des choses, qu’une opinion libre, il soit parfaitement possible et légitime de la dire être la meilleure explication de la situation actuelle et être entièrement conforme à toute la sainte doctrine catholique ? [1]

  7. Enfin, que pensez-vous de ceux qui la décrient et la décrivent (même si c’est sans rien démontrer de probant) comme hérétique, tel cet excité de Édouard-Marie LAUGIER ?

Merci d’avance pour vos réponses !
Pour vous faciliter celles-ci, vous pouvez vous servir de la numérotation ci-dessus.

(1 À dire vrai, elle est manifestement LA SEULE à être entièrement conforme à toute la sainte doctrine catholique, mais cela, bien qu’on puisse l’affirmer, ne peut pas être imposé à qui ne la comprend pas: seule l’Autorité pourrait le faire. [Note ajoutée ce jour.])

Voici sa réponse que, pour une lecture plus facile, nous reproduisons en gras avec les questions en maigre
Citation :

Bonsoir Monsieur Bontemps.
    [Que pensez-vous]
  1. de la thèse dite « de Cassiciacum » […] ?
    1/ J'en pense, et je l'avais évoqué dans la présentation, que je n'ai pas la compétence ni l'esprit assez fort pour comprendre les questions théologiques de cet ordre là. Je ne me suis jamais penché en avant (ou en arrière) sur la Thèse de Cassiciacum. Je n'ai jamais eu d'a-priori clairement négatif ou clairement positif.
    Si des fidèles estiment pouvoir ou devoir y voir une explication à la situation actuelle et un espoir de Relèvement, alors oui c'est leur droit. L'important c'est que l'Eglise sorte un jour de ce marasme qui damne les âmes en très grand nombre.


  2. de son auteur lui-même (le R.P. GUÉRARD DES LAURIERS) ?
    2/ Éminent prêtre puis évêque de l'Eglise Catholique, qui aurait pu devenir cardinal, qui sait ... ?
    Dominicain, ce qui explique qu'il soit éminent dans la doctrine, pour ma part et comme évoqué dans le 1/ je suis plus dans les spiritualités Bénédictines ou Franciscaines, donc je n'ai pas approfondi davantage ses écrits.
    Il aurait participé à l'élaboration de " MUNIFICENTISSIMUS DEUS " ce qui est assez éloquent.


  3. de celui qui l’a Sacré Évêque, Mgr Pierre Martin NGO DINH Thuc ?
    3/ Un martyr probablement, son frère ayant été assassiné, lui a été persécuté et tenu bon jusqu'au bout semble t-il. Je me suis intéressé à sa vie car j'ai trouvé injuste qu'il soit considéré par beaucoup comme fou-dingue. Il a surement fait des erreurs dans les sacres, mais c'est difficile aujourd'hui, sans Pape, de choisir avec un discernement parfait. C'est normalement au Pape de faire ce choix, Mgr Thuc a fait ce qu'il a pu.
    J'espère qu'un jour sa réputation sera rétablie !


  4. Pensez-vous que ladite thèse « de Cassiciacum », partagée et défendue par « l'honorable Institut Mater Boni Consilii », soit fondée sur ce que St Robert BELLARMIN (Docteur de l’Église) dit de l’élection pontificale dans on ouvrage De Romano Pontifice, livre II, chapitre 30, savoir que « […] en créant le Pontife, les Cardinaux n’exercent pas leur autorité sur le Pontife lui-même, puisqu'il n'existe pas encore, mais sur la matière, c'est-à-dire, sur la personne qu’ils disposent, en quelque sorte, par l'élection pour qu’elle reçoive de Dieu la forme du Pontificat. » ?
    4/ Pouce ! drunken Non vraiment je ne sais qu'en penser. Mon avis ne serait pas éclairé si je me risquais à dire quelque chose, cela ne serait que lieu commun.


  5. Pensez-vous que ladite thèse, partagée et défendue par « l'honorable Institut Mater Boni Consilii », également fondée sur la distinction thomiste entre la matière et la forme conformément au texte de St Antonin de Florence que l’on trouve dans 13ème post de ce fil (http://foicatholique.cultureforum.net/t4762-la-these-de-cassiciacum-resume-par-m-labbe-ricossa), ne soit pas en opposition avec le principe de non-contradiction pour ne pas se situer sous le même rapport entre la matière (seconde) d’une part et la forme (accidentelle) d’autre part, et non sous le rapport simultané de la catholicité (qui reste au moins matérielle chez les derniers élus de conclave depuis le conciliabule vaticandeux) et de l’hérésie (dont il n’est pas démontré, chez les mêmes élus des derniers conclaves, qu’elle soit formelle au for externe – on ne peut actuellement dire qu’elle n’est que matérielle car un tel jugement n’appartient qu’à l’Autorité que nous ne possédons pas) et qu’en conséquence cette thèse est absolument conforme à la philosophie de « l'Ange de l’École » ?
    5/ Pouce à nouveau ! Si Mgr Guérard des Lauriers a écrit cette thèse, même sans être infaillible il était extrêmement qualifié et il a sans aucun doute veillé à éviter une grossière contradiction avec les Principes de Saint Thomas.


  6. Pensez-vous que, bien qu’elle ne soit, en l’état actuel des choses, qu’une opinion libre, il soit parfaitement possible et légitime de la dire être la meilleure explication de la situation actuelle et être entièrement conforme à toute la sainte doctrine catholique ?
    6/ Tout à fait, il est possible de penser qu'elle soit la meilleure, parmi d'autres existantes, si on est compétent en la matière pour pouvoir l'affirmer. Curieux de nature je suis allé lire quelques uns de vos échanges avec Mr Edouard-Marie Laugier. Il semble refuser par dessus tout, même si c'est mal dit, l'idée que cela puisse cependant être la seule explication de la situation actuelle. Comme vous le dites c'est une opinion libre. Mais elle a aussi le droit d'être propagée et défendue.


  7. Enfin, que pensez-vous de ceux qui la décrient et la décrivent (même si c’est sans rien démontrer de probant) comme hérétique, tel cet excité de Édouard-Marie LAUGIER ?
    7/ Ils ont le droit de ne pas en vouloir, à condition bien sur de rester courtois et d'exprimer posément et sans se fâcher, leurs raisons.

Cet Edouard-Marie Laugier, qui semble vous empêcher de dormir, est en effet assez agressif vis à vis de la Thèse et de vous apparemment. J'espère pour lui qu'il ne se prive pas des Sacrements de l'IMBC.
L'avez vous seulement rencontré, un jour ? Vous habitez dans le Loiret, et lui ?
Rencontrez vous, discutez autour d'un bon repas, c'est une grâce que d'être Français, on peut facilement y vivre en paix (et faire la paix) autour d'un bon repas, en s'expliquant. L'internet, tout intéressant qu'il soit, reste un outil virtuel, et certainement pas le meilleur moyen de dominer les passions, surtout sur des sujets aussi sensibles.

Bien cordialement.

A vous lire.


En réponse à cela, ce matin à 11h22, JP B a écrit:

Bravo ! Vous avez bien répondu et je commence à envisager de réviser totalement mon jugement à votre égard…

Néanmoins (comme dirait Cléopâtre) je dois auparavant vous poser encore deux questions subsidiaires, la seconde, corrélative à la première :
  1. Pensez-vous que TOUS les membres de la hiérarchie officielle actuelle, absolument tous, soient formellement hérétiques ?

  2. Si oui, comment, à votre avis, la succession apostolique, qui n’est assurée que par ceux qui possèdent (au moins matériellement, c’est-à-dire en puissance) le pouvoir de Juridiction, peut-elle perdurer sans interruption depuis la Hiérarchie qui existait au temps de Sa Sainteté le Pape Pie XII pour que les “notes” d’Unité (ou d’Unicité) et d’Apostolicité soient toujours en acte dans la Sainte Église Catholique comme nous le confessons dans le “Credo” ?

C’est là une question de Foi (“divine” car cela appartient à la Révélation – et “catholique” car cela a été défini infailliblement) et, là, vous ne pouvez pas dire “pouce” !
Pour cette très grave raison, prenez votre temps (même plusieurs jours si besoin) avant de répondre et, surtout, priez avec ferveur Notre-Dame et le Saint-Esprit de vous guider dans votre réponse. Donc, ne vous précipitez pas ; je saurai, de mon côté, être patient.

Remarquez bien que c’est cette exigence de Foi divine et catholique qui nous oblige à considérer les élus des conclaves depuis le triste et catastrophique conciliabule vaticandeux comme encore matériellement “papes” (tant qu’une autorité n’aura pas constaté leur pertinacité dans l’hérésie) bien qu’en raison de leurs hérésies, précisément, ils ne puissent plus être formellement Papes…
(Si une autorité – un cardinal ou un évêque résident, c’est-à-dire ayant ne serait-ce que matériellement le pouvoir de Juridiction – constate leur pertinacité, alors ils ne seront absolument plus “papes”, pas même matériellement, mais il faudra que cette autorité convoque alors une sorte de conclave avec de véritables Catholiques pour que la succession apostolique, qui constitue l’Apostolicité, soit assurée.)


Affaire à suivre…

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !   Aujourd'hui à 8:52

Revenir en haut Aller en bas
 
« Le CatholicaPedia Blog », organe d’une secte !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le don d'organe
» La Flèche. Organe d'action magique
» graine, organe de réserve et compagnie
» THEME 8 - Sujet 1 - DON D'ORGANE
» [cours] Organe des sens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: