Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La psychanalyse : l'arme privilégiée du démon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JP B
Baptisé
avatar

Nombre de messages : 5004
Age : 71
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: La psychanalyse : l'arme privilégiée du démon   Jeu 11 Juil - 20:55

Reçu d'un ami :
Citation :

TOUS LES PSYCHANALYSES, DES DOCTEURS DU DRAGON ET DE LA BÊTE,

[b style="font-family: Tahoma; font-size: 16pt; font-weight: bold;"]CAR ILS FONT FI DU DISCERNEMENT DES ESPRITS.[/b]
 
[b style="font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"]Le monde considère toutes choses comme si Dieu ni ses anges, rebelles ou non, n’existaient pas.[/b][b style="color: green; font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"] Il a donc perdu toute raison d’être. Ainsi tout est permis : ni morale ni loi. L’homme est le maître absolu de ses actes. Il n’a aucune nature propre : il se fait en permanence. Ce qu’il est et le fait d’exister n’ont plus la moindre signification. Le plus sort du moins, les degrés du savoir abolis et l’absurde roi.[/b]
[b style="color: red; font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"]S’il n’existe ni Dieu ni bons ou mauvais anges, que nous fassions bien ou mal, personne n’est présent pour contrôler les divers mouvements intérieurs de notre âme afin de la conduire là où le bon esprit veut que nous allions, soit là où le mauvais nous engage pour nous faire prendre un chemin de perdition. [/b]
[b style="color: red; font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"]Saint Ignace de Loyola de la Compagnie de Jésus, s’inspirant du verset 10 du chapitre XII de la Ire épître de saint Paul aux Corinthiens, a établi les règles propres pour nous permettre de discerner et sentir les divers mouvements excités dans notre âme. C’est à chacun de nous de les consulter et de les entreprendre sous la conduite d’un directeur approprié.[/b]
[b style="color: red; font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"]Il est évident que ceux qui ignorent l’influence des bons et des mauvais esprits sur les âmes se trouvent dans une incapacité totale de porter le moindre jugement sur ces divers mouvements intérieurs. Et ce n’est certes pas le malin qui les dissuadera du contraire ! Il les laissera sur leur mauvaise voie (a). [/b]
[b style="color: red; font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"]Enfin, s’il les trouvent dans un état de vulnérabilité, ils s’empressent de l’exploiter pour les acheminer par leurs artifices à leurs fins dépravées. Et ceux qui connaissent « les événements qui auront lieu au temps de l’Antéchrist » savent que ces occasions, fortuites ou non, ont atteint un paroxyme « résumant toute l’apostasie » des siècles passés « et qu’il n’y en aura plus »(b).[/b]
[b style="color: red; font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"]a)  [/b][b style="color: red; font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"]Cf. S. Ignace de Loyola, « Exercices Spirituels », Discernement des esprits, § 314 ;[/b]
[b style="color: red; font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"]b)  [/b][b style="color: red; font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"]S. Matthieu, 24 : 15-17, 21 ; cf. S. Irénée, « Contre les hérésies », V, 25, 1-2 ; cf. S. Ignace de Loyola, « Exercices spirituels », Discernement des esprits, §§ 327, 329-336 ; R. P. Roothaan, 1495-1556, Général de la Compagnie de Jésus et traduits sur le texte espagnol par le P. Pierre Jennesseaux de la même Compagnie, avec l’annotation des « Exercices spirituels de S. Ignace de Loyola », J. de Gigord, Éditeur, Paris, 1919 ; Louis Jugnet, Agrégé de Philosophie, « Un psychiatre philosophe, Rudolf Allers ou l’anti-Freud », né à Vienne en 1883, docteur en philosophie scolastique, quitte l’Autriche devant l’hitlérisme, quarante années d’études psychiatriques, Primat-docent de psychiatrie à l’Université de Vienne et à Munich, trente ans de pratique de pratique psychothérapique, médecin de clinique ch. II : La névrose, pp. 61-126, la neurasthénie, les origines de l’anxiété ou de la névrose (facteur psychique et facteur corporel).[/b] [b style="color: red; font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"]– cliquez sur :[/b]
[b style="color: green; font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"] [/b]
[b style="color: green; font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"] ../Documents%20and%20Settings/User/Mes%20documents/T%E9l%E9chargements/A-150467-un-psychiatre-philosophe-rudolf-allers-ou-l-anti-freud.aspx.htm[/b]
[b style="color: windowtext; font-family: Tahoma; font-size: 14pt; font-weight: bold;"] [/b]
[b style="font-family: Tahoma; font-size: 16pt; font-weight: bold;"]http://www.homeopathie-dentaire.net/favicon.ico (cf. le Professeur Lamasson, « Les origines et la valeur de la psychanalyse »)[/b]
[b style="font-family: Tahoma; font-size: 16pt; font-weight: bold;"] [/b]
[b style="font-family: Tahoma; font-size: 16pt; font-weight: bold;"]Catalogue en ligne Bibliothèque Diocésaine de Versailles.[/b]
[b style="font-family: Tahoma; font-size: 16pt; font-weight: bold;"] [/b]
[b style="font-family: Tahoma; font-size: 16pt; font-weight: bold;"]Anthropologie : Qu'est- ce que l'homme ? Pour en finir avec Freud[/b]



_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La psychanalyse : l'arme privilégiée du démon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quizz idenfication de l'Arme
» Que privilégier en Bio???
» Le Rosaire est l'Arme Eschatologique
» L'éventail ou l'arme des Dames
» L'Arme suprême

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Espace santé-
Sauter vers: