Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Wulfrano Ruiz Sainz : un hérétique (espérons non formel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Wulfrano Ruiz Sainz : un hérétique (espérons non formel)   Mer 31 Juil - 15:21

Initialement ici, en réponse à ce message,
Wulfrano Ruiz Sainz a écrit:

JP B a écrit:

Le membre du forum “T. D.” (FRANC) qui, avec un intervenant simplement invité (Belge) rêve d'une Hiérarchie (avec un Pape en acte ou seulement des électeurs valides) catholique, reste catholique tout comme l'invité.

Les autres, qui se basent sur le “Secret” de La Salette dont on ne doit pas discuter (cf.
ND de la Salette - discussions interdites et http://foicatholique.cultureforum.net/t4262-a-propos-du-secret-de-la-salette#27560) et qui continuent pourtant (cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t4262-a-propos-du-secret-de-la-salette#27571) d'en discuter pour affirmer, ne serait-ce qu'implicitement, qu'il n'y a plus de Hiérarchie catholique, baignent nécessairement par là dans l'hérésie et, en protégeant farouchement leur position hérétique, en interdisant tout intervention qui leur prouverait la fausseté de leur doctrine perverse, ils forment, dans ledit forum, une véritable secte.

Ils ne sont en effet pas catholiques, incapables qu'ils sont de répondre à cette simple question :
Croyez-vous qu’en l’absence de véritable Pape depuis le conciliabule vaticandeux les électeurs du Pape, c’est-à-dire le clergé romain et principalement les Cardinaux qui ont conservé la Foi, indispensables pour la pérennité de la Papauté (pérennité qui était déjà de Foi divine puisque c’est le Christ Lui-même qui a ainsi institué l’Église et a voulu cette pérennité qui est également de Foi catholique depuis la Constitution Apostolique Pastor Æternus du Concile du Vatican – 18 juillet 1870) existent encore ?

Votre serviteur s'est vu interdire tout message sur “T. D.” pour avoir posé à plusieurs reprises, sans jamais obtenir une seule réponse, cette question qu'un véritable catholique ne peut pas évincer.

Et vous, Wulfrano Ruiz Sainz,


  1. Croyez-vous qu’actuellement, l’Église hiérarchique, d’institution divine (comme le

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Wulfrano Ruiz Sainz : un hérétique (espérons non formel)   Dim 27 Oct - 12:42

Initialement ici, dans un message reporté à cet endroit,
Wulfrano Ruiz Sainz a écrit:

L’ÈRE MONTINIENNE

Par le licencié Wulfrano Ruiz Sainz.

[...]

[...] On a simplement repris le Concile il Vatican II : le même qui a fait APOSTASIÉ l'Église. À ce propos, nous pensons que l'Apostasie de l'« Église » s'est produite par étapes et par niveaux.

[...] La seconde étape fut 1965, au niveau épiscopal, quand la totalité des évêques du monde entier acceptera et imposera dans tous les diocèses les décrets apostats du Concile Vatican II [...] La troisième étape a été en 1969, au niveau sacerdotal, quand la totalité des prêtres du monde entier a accepté pratiquement le Novus Ordo Missae de Montini, [...] En relation avec ceci, nous devons dire qu'une minorité insignifiante, moins de le 0.001%, des prêtres s'est opposée et a résisté à l'Abomination de la Désolation de Montini. Parmi ceux-ci, il convient de mentionner les R.P. Benjamín Campos, S.J., R.P. Joaquin Sáenz y Arriaga, S.J., R.P. Esteban Lavagnini, R.P. Feliciano Chávez Nolasco et le R.P. José Payá, S.J.

[...]

[...] Nous devons donc conclure qu’étant consommée l'Apostasie finale, le JOUR DU SEIGNEUR EST DÉJÀ À NOS PORTES.

(Souligné par JP B.)
  1. « On a simplement repris le Concile il Vatican II : le même qui a fait APOSTASIÉ l'Église. »
    La Sainte et Une seule Église Catholique et Apostolique ne peut pas apostasier !
    Le suggérer, c’est blasphémer le Corps mystique de Notre-Seigneur Jésus-Christ, c’est cracher son venin sur Son Épouse immaculée, c’est insulter Dieu Lui-même !...
    Il ne faut pas confondre les hommes d’Église, pécheurs, avec l’Église elle-même qui, pour sanctifier ses enfants, est toujours Sainte !

  2. « À ce propos, nous pensons que l'Apostasie de l'« Église » [...] »
    Le fait de mettre entre guillemets le mot “Église” montre qu’effectivement l’ex Avocat mexicain conserve dans un coin de sa conscience ce que nous venons de dire dans notre premier point ci-dessus.
    Il n’en corrige pourtant pas plus son blasphème hérétique !...

  3. Wulfrano Ruiz Sainz dit que « la totalité des évêques du monde entier acceptera et imposera dans tous les diocèses les décrets apostats du Concile Vatican II [...] ».
    D’une part, il fait là totalement abstraction des Évêques qui, prisonniers derrière les rideaux de fer et de bambous, par exemple, n’ont pu être présents au conciliabule vaticandeux et que, de ce fait, ils ne peuvent être accusés d’avoir apostasié la doctrine catholique !
    D’autre part, la Foi nous oblige à croire qu’il est impossible que « la totalité des évêques du monde entier » apostasient avec celui qui tient lieu, au moins apparemment, de Pape, surtout la totalité de ceux qui constituent l’Église romaine, Mère et Maîtresse de toutes les autres.
    En faisant cette affirmation, « le licencié Wulfrano Ruiz Sainz » énonce implicitement une hérésie...

  4. Le même parle de « la totalité des prêtres du monde entier » qui ont « accepté pratiquement le Novus Ordo Missae de Montini [...] ». Puis il ajoute cependant « qu'une minorité insignifiante, moins de le 0.001%, des prêtres s'est opposée et a résisté[...] » et il cite quelques Prêtres d’Amérique latine mais il occulte totalement les nombreux Prêtres dans le monde entier (par exemple derrière les rideaux de fer et de bambous) et particulièrement en France et toute l’Europe catholique (même parmi ceux [et ils furent malgré tout assez nombreux – aujourd’hui peut-être décédés] qui reconnaissaient pourtant Paul VI et ses successeurs comme étant réellement Papes) qui n’ont pas accepté le prétendu « Novus Ordo Missæ » et conservèrent la Messe traditionnelle, de toujours, dite « de St Pie V » laquelle est toujours célébrée de par le monde et, qui plus est, par des Prêtres qui n’acceptent pas (que ce soit totalement ou seulement formellement) comme Papes Paul VI et ses successeurs...

  5. « Nous devons donc conclure qu’étant consommée l'Apostasie finale, le JOUR DU SEIGNEUR EST DÉJÀ À NOS PORTES. »
    Bien que « le JOUR DU SEIGNEUR [SOIT] DÉJÀ À NOS PORTES », il n’est pas encore là de façon effective et, en attendant, LA SAINTE ET UNE SEULE ÉGLISE CATHOLIQUE ET APOSTOLIQUE PERDURE TOUJOURS !...
    Cela est de FOI !


Outre le fait qu’il expose de manière fausse et donc trompeuse les faits réels, Wulfrano Ruiz Sainz est bien réellement un hérétique au moins materialiter.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Wulfrano Ruiz Sainz : un hérétique (espérons non formel)   Lun 28 Oct - 8:41

Initialement à cet endroit et en réponse à ce message,
Wulfrano Ruiz Sainz a écrit:

Théophile d’Arrancy a écrit:

Le « licencié Wulfrano Ruiz Sainz » a publié ici des extraits de l’Apocalypse (sous réserve de vérification de l’authenticité des citations faites) de St Jean.

Dans ce message, Léon V. lui a demandé
Citation :

[...]

Maître Wulfrano Ruiz Sainz, Avocat émérite au Mexique, a-t-il à notre disposition l'interprétation officielle de l'Autorité infaillible de l'Église Catholique sur l'Apocalypse ? Laughing...

lol!

L'église catholique de Pie XII n'a jamais eu la chance de voir ce qu'aujourd'hui nous pouvons voir, i.e., l'apostasie de l'Eglise. C'est donc à nous d'essayer de comprendre la révélation selon les données d'aujourd'hui, non pas d’hier.


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP le Catho intégriste



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Wulfrano Ruiz Sainz : un hérétique (espérons non formel)   Lun 28 Oct - 8:57

L'ex Avocat du Mexique, HÉRÉTIQUE au moins matériel, a écrit:

[...]

L'église catholique de Pie XII n'a jamais eu la chance de voir ce qu'aujourd'hui nous pouvons voir, i.e., l'apostasie de l'Eglise.  C'est donc à nous d'essayer de comprendre la révélation selon les données d'aujourd'hui, non pas d’hier.



Mais bien sûr, mon coco, Sa Sainteté le Pape Pie XII et avec lui toute l’Église enseignante, pourtant constamment infaillibles, n’étaient pas assistés de l’Esprit-Saint ou alors celui-ci ne connaissait rien de l’avenir que le « licencié Wulfrano Ruiz Sainz » a « la chance » de connaître et de savoir interpréter, lui, tout comme il a « la chance », tels tous les chanceux Protestants hérétiques, de pouvoir interpréter les Écritures, en l’occurrence l’Apocalypse de St Jean, mieux que tous les Papes qui possédaient, eux, l’Autorité dans l’Église ! No Laughing clown Rolling Eyes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wulfrano Ruiz Sainz
Baptisé


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 24/03/2013

MessageSujet: Apostasie   Lun 28 Oct - 11:05

JP le Catho intégriste a écrit:

L'ex Avocat du Mexique, HÉRÉTIQUE au moins matériel, a écrit:

[...]

L'église catholique de Pie XII n'a jamais eu la chance de voir ce qu'aujourd'hui nous pouvons voir, i.e., l'apostasie de l'Eglise.  C'est donc à nous d'essayer de comprendre la révélation selon les données d'aujourd'hui, non pas d’hier.



Mais bien sûr, mon coco, Sa Sainteté le Pape Pie XII et avec lui toute l’Église enseignante, pourtant constamment infaillibles, n’étaient pas assistés de l’Esprit-Saint ou alors celui-ci ne connaissait rien de l’avenir que le « licencié Wulfrano Ruiz Sainz » a « la chance » de connaître et de savoir interpréter, lui, tout comme il a « la chance », tels tous les chanceux Protestants hérétiques, de pouvoir interpréter les Écritures, en l’occurrence l’Apocalypse de St Jean, mieux que tous les Papes qui possédaient, eux, l’Autorité dans l’Église ! No Laughing clown Rolling Eyes...

Lisez SVP le Message de La Salette (1846) et le vrai Message de Fatima (1963) qui parlent de l’apostasie infernale et diabolique de l’Église tel comme nous pouvons aujourd’hui en lire dans les journaux chaque jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. 8



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Wulfrano Ruiz Sainz : un hérétique (espérons non formel)   Lun 28 Oct - 14:42

L’ex Avocat mexicain, décidément HÉRÉTIQUE au moins matériel, a écrit:

[...]

Lisez SVP le Message de La Salette (1846) et le vrai Message de Fatima (1963) qui parlent de l’apostasie infernale et diabolique de l’Église tel comme nous pouvons aujourd’hui en lire dans les journaux chaque jour.

  1. Il est impossible que la Très Sainte Vierge Marie ait « [parlé]de l’apostasie infernale et diabolique de l’Église » pour la simple et bonne raison qu’une telle proposition est hérétique, va contre les promesses divines (« [...] portæ inferi non prævalebunt adversus eam » en St Matt. XVI 18, et « [...] ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem sæculi » en St Matt. XXVIII 20) et qu’étant l’Épouse immaculée de Dieu Lui-même, elle qui n’a jamais failli dans la Foi, elle ne peut aller contre Son Divin Époux.
    Il y a là manifestement confusion, et cela a déjà été signifié au « licencié Wulfrano Ruiz Sainz » ( !...), entre, d’une part les hommes d’Église qui, pécheurs, peuvent apostasier (non pas tous cependant sinon l’Église disparaît en effet et Notre-Seigneur Jésus-Christ, soit nous a trompé, soit s’est trompé lui-Même ; pensées éminemment blasphématoires et anticatholiques – mais n’est-ce pas là que Wulfrano Ruiz Sainz veut nous mener [inconsciemment ou volontairement, peu importe, cela ne change rien pour nous et revient au même] finalement ? Suspect…) et, d’autre part la Sainte et Une seule Église Catholique et Apostolique qui sera toujours, au moins dans quelques uns des membres même très peu nombreux de sa Hiérarchie enseignante, indéfectible et, comme la Mère de Dieu ainsi qu’il vient d’être dit, toujours immaculée car elle est le « Mystici Corporis Christi » comme l’a définie Sa Sainteté le Pape Pie XII dans son Encyclique du 29 juin 1943 qui porte ce nom.


  2. Les révélations privées, même reconnues et authentifiées par l’Église comme sont celles de La Salette et de Fatima, ne sont jamais de Foi et ne peuvent en aucun cas s’opposer à un dogme de Foi comme c’est le cas dans cette discussion qui, de la part du « licencié » ex-Avocat mexicain, s’oppose au dogme de l’indéfectibilité de la Sainte et Unique Église Catholique et Apostolique.

    De plus, l’ex-Avocat mexicain comme tous ceux qui nous parlent aujourd’hui, dans la mélasse où nous nous trouvons du fait de l’absence de l’Autorité dans l’Église, de ces révélations privées, n’envisage là encore de nous donner que son interprétation toute personnelle desdites révélations privées !...

    D’autre part, les prédictions de ces révélations privées, même de celles de La Salette et de Fatima, sont toujours conditionnelles car elles ne sont que des avertissements donnés par le Ciel pour nous amender.
    Ne parlons pas de l’interprétation personnelle que tout un chacun émet de son propre chef à propos des prédictions de ces révélations privées...

    Mais pour corser le tout, le « licencié » ex-Avocat mexicain vient nous parler, pour nous en proposer subrepticement son interprétation douteuse soyons-en sûrs, du « Message de La Salette » alors qu’il y a, de la part de la voyante elle-même, trois messages différents et, si la Sainte Église a bien reconnu l’authenticité des apparitions de la Très Sainte vierge Marie, elle ne s’est prononcée sur la véracité de l’un ou de l’autre des 3 messages !... (Cf. A propos du “Secret” de La Salette...)

    Il nous parle également du « vrai Message de Fatima ».
    Et qui nous garantit que le « vrai Message de Fatima » auquel il ait allusion, soit bien... le vrai, précisément ?...

    Donc, tout cela n’est pas de Foi !


  3. Ce qui, en revanche, est de Foi, et dont le « licencié Wulfrano Ruiz Sainz » fait, tel un Protestant, totalement abstraction, est ceci :
  • L’Église hiérarchique, d’institution divine (comme le Canon 108 § 3 l’enseigne), fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ, Église hiérarchique dont l’existence, en vertu des promesses divine (« [...] portæ inferi non prævalebunt adversus eam » en St Matt. XVI 18, et « [...] ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem sæculi » en St Matt. XXVIII 20) ne peut pas disparaître, EXISTE NÉSSAIREMENT TOUJOURS « usque ad consummationem sæculi » !
    Car, ceci est de Foi, Jésus-Christ a institué une Église hiérarchique fondée sur les Apôtres, pas une Église fondée et constituée des seuls fidèles.
    C’est ce qu’exprime clairement le Canon 108 § 3 (http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l2.html#_Toc509674428) :
    Citation :
    D’institution divine, la sacrée hiérarchie en tant que fondée sur le pouvoir d’ordre, se compose des évêques, des prêtres et des ministres ; en tant que fondée sur le pouvoir de juridiction, elle comprend le pontificat suprême et l’épiscopat subordonné [...].
    (Souligné par JPB.)

    Or, d’institution divine (nous l’avons vu grâce au Canon 108 § 3) l’Église Catholique se compose nécessairement de l’Église hiérarchique. Il faut être Protestant pour le nier.
    Donc, l’Église hiérarchique perdure encore aujourd’hui d’une manière ou d’une autre car, autrement, elle, qui pourtant fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ, aurait disparu depuis le conciliabule vaticandeux. L’Église Catholique n’existerait alors plus telle qu’elle a été instituée par Jésus-Christ et, contrairement à la divine promesse de Notre-Seigneur, les portes de l’enfer auraient prévalu contre elle...
    Voilà pourquoi la position de Wulfrano Ruiz Sainz est fausse !


  • Dans le chapitre 2 de la Constitution Apostolique Pastor Æternus (18 juillet 1870 – cf. http://lesbonstextes.ifastnet.com/vipastoraeternus.htm ou éventuellement http://nouvl.evangelisation.free.fr/pastor_aeternus.htm) promulguée par Sa Sainteté le Pape Pie IX infaillible en cela, le Concile du Vatican, infaillible par lui-même puisqu’œcuménique (avec un Pape en acte à sa tête) énonce :
    Citation :

    Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles. [...]

    [...]

    Si donc quelqu'un dit que ce n'est pas par l'institution du Christ ou de droit divin que le bienheureux Pierre a des successeurs dans sa primauté sur l'Église universelle, [...], qu'il soit anathème.

    (Souligné par JP B.)

    Cela, à dire vrai, est de Foi divine et catholique :
    De foi divine car, comme on le voit dans le 1er § de la citation ci-dessus, c’est le Christ Lui-même qui a ainsi institué l’Église ; et de Foi catholique car cela est défini infailliblement dans cette Constitution Apostolique.

    Et c’est précisément cela que nie explicitement le Mexicain Wulfrano Ruiz Sainz (qui affirme que depuis maintenant 55 ans, il n’y a plus de Hiérarchie, faisant ainsi mentir Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même qui a promis à ses Apôtres qu’elle durerait « usque ad consummationem sæculi ») !...

Que voilà un bel ennemi de l’Église qui supprime purement et simplement la Hiérarchie fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ Exclamation Suspect Twisted Evil No Rolling Eyes 
Quand on lui demande, en effet, où (chez qui) réside la Hiérarchie sacrée, ils répond, tel un véritable Protestant : nulle part, chez plus personne Exclamation Evil or Very Mad affraid No Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Wulfrano Ruiz Sainz : un hérétique (espérons non formel)   Lun 28 Oct - 14:57

L’état d’esprit hérétique que manifeste ainsi Wulfrano Ruiz Sainz fait que, s’il ne se corrige pas dans ses prochains messages, nous les supprimeront sans autre forme de procès !...

Nous sommes en effet ici sur un forum catholique, non sur un forum pour protestants qui rejettent toute hiérarchie !
Nous n’avons pas que cela à faire, à répondre continuellement toujours aux mêmes erreurs, et, du reste, nous n’avons pas à discuter avec des gens qui baignent, consciemment ou non, dans l’hérésie et ne veulent rien entendre que leurs âneries...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Wulfrano Ruiz Sainz : un hérétique (espérons non formel)   Jeu 27 Fév - 13:30

Maître (émérite) Wulfrano Ruiz Sainz,

Vous avez répondu ce matin (peut-être hier soir chez vous) à ce message dans le fil dudit message et à sa suite, d’une manière en elle-même HÉRÉTIQUE !
C’est pourquoi j’ai supprimé votre réponse.

Permettez-moi, Maître, de vous faire remarquer les points suivants :
  1. S’il y a eu apostasie de la part de certains membres de la hiérarchie actuelle de l’Église officielle – si tant est qu’ils aient formellement, aux yeux de l’Église Catholique (cf. ce message, à partir du titre ARGUMENTATION proprement dite), apostasié – ce n’est pas elle (l’Église Catholique) qui a ainsi apostasié : ce sont eux, et eux seuls !

  2. C’est pourquoi quand vous dites, dans votre réponse que j’ai donc supprimée (deux fois ce matin avant de verrouiller les sujet! parce que vous insistez...), que l’Église Catholique a apostasié et qu’ainsi elle provoque elle-même la fin du monde (ce sont là vos paroles) cela est HÉRÉTIQUE !

  3. L’Église Catholique, avec sa Hiérarchie sacrée enseignante, ne peut pas mourir !
    Certes, aujourd’hui, nous ne voyons plus, en raison de l’éclipse qu’elle subit, ladite Hiérarchie sacrée enseignante. Cela ne veut pas dire que son existence s’est purement et simplement volatilisée (le prétendre est hérétique) et, nécessairement, elle subsiste encore en certains de ses membres que nous ne connaissons pas (en raison de cette éclipse) mais qui sont restés et restent encore catholiques, au moins matériellement sinon même formellement. L’éclipse, en effet, ne fait pas disparaître l’existence de ce qui est éclipsé, sinon ce n’est plus une éclipse mais une mort définitive.

  4. Car, quoiqu’en laissent paraître les apparences, il est impossible qu’absolument TOUS les membres de la Hiérarchie sacrée enseignante de l’Église Catholique aient, dans leur TOTALITÉ, apostasié.
    Le prétendre, comme je vous l’ai signifié hier dans ce message va contre :
  • Les promesses divines faites par Notre-Seigneur Jésus-Christ qui a dit à Ses Apôtres et, par eux, à leurs successeurs « [...] portæ inferi non prævalebunt adversus eam » (St Matt., XVI, 18) et « [...] ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem sæculi » (St Matt., XXVIII, 20) et fait ainsi de notre divin sauveur qui est la Vérité même, un menteur Exclamation...

  • Le chapitre 2 de la Constitution Apostolique Pastor Æternus (18 juillet 1870 – cf. http://nouvl.evangelisation.free.fr/pastor_aeternus.htm#_ftnref1) promulguée par Sa Sainteté le Pape Pie IX infaillible en cela, lors du Concile du Vatican, lequel était infaillible par lui-même puisqu’il était réellement œcuménique (i. e., avec un Pape en acte à sa tête), chapitre 2 qui énonce :
    Citation :

    Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles. [...]

    [...]

    Si donc quelqu'un dit que ce n'est pas par l'institution du Christ ou de droit divin que le bienheureux Pierre a des successeurs dans sa primauté sur l'Église universelle, [...], qu'il soit anathème.

    (Souligné par JP B.)

    Or, cela, à dire vrai, est de Foi divine et catholique :
    De Foi divine car, comme on le voit dans le 1er § de la citation ci-dessus, c’est le Christ Lui-même qui a ainsi institué l’Église ; et de Foi catholique car cela est défini infailliblement dans cette Constitution Apostolique.

C’est pourquoi vos écrits sont, ex se, hérétiques et seront tous systématiquement supprimés !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wulfrano Ruiz Sainz
Baptisé


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 24/03/2013

MessageSujet: L'Église Ex-Catholique   Ven 28 Fév - 9:18

1. Aujourd’hui l’Église dans ses éléments humains (Pape, Évêques, Prêtres et Fidèles) n’est pas catholique.  Aujourd’hui l’Église Ex-Catholique est apostat, c'est-à-dire, la prostituée de l'Apocalyptique.  
2. « L’Église Ex-Catholique a apostasié et ainsi elle provoque elle-même la fin du monde » cela n’est pas HÉRÉTIQUE mais la vérité !
3. La Hiérarchie de l’Église n'est plus catholique et est morte spirituellement.  L’Église Ex-Catholique ainsi n'est pas éclipsée mais transformée dans un monstre blasphémateur.  
4.   Les promesses divines faites par Notre-Seigneur Jésus-Christ sont conditionnées à la fidélité de l’Église Catholique.  Mais l’Église Ex-Catholique s’est convertie dans une épouse infidèle.  
5.   Traitres sont les dernières six Rats du Vatican qui ne sont pas vrais successeurs de Saint Pierre mais de Juda Iscariote.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Wulfrano Ruiz Sainz : un hérétique (espérons non formel)   Ven 28 Fév - 11:40

Wulfrano Ruiz Sainz a écrit:

1. Aujourd’hui l’Église dans ses éléments humains (Pape, Évêques, Prêtres et Fidèles) n’est pas catholique.  Aujourd’hui l’Église Ex-Catholique est apostat, c'est-à-dire, la prostituée de l'Apocalyptique.  
2. « L’Église Ex-Catholique a apostasié et ainsi elle provoque elle-même la fin du monde » cela n’est pas HÉRÉTIQUE mais la vérité !
3. La Hiérarchie de l’Église n'est plus catholique et est morte spirituellement.  L’Église Ex-Catholique ainsi n'est pas éclipsée mais transformée dans un monstre blasphémateur.  
4.   Les promesses divines faites par Notre-Seigneur Jésus-Christ sont conditionnées à la fidélité de l’Église Catholique.  Mais l’Église Ex-Catholique s’est convertie dans une épouse infidèle.  
5.   Traitres sont les dernières six Rats du Vatican qui ne sont pas vrais successeurs de Saint Pierre mais de Juda Iscariote.


Vous parlez, Maître, dans votre dernier post, de « l’Église Ex-Catholique ». Vous ne parlez pas, ou plus, de l’Église en tant qu'elle est Catholique et ce que vous dites de « l’Église Ex-Catholique » me semble acceptable en regard de la doctrine catholique. C’est pourquoi je conserve votre message.

Cependant, si celui qui se présente, avec ses prédécesseurs depuis le conciliabule vaticandeux, comme le pape ; si ceux qui se présentent comme les Évêques et les Prêtres, et si ceux qui les suivent (les fidèles, LEURS fidèles, dont, je pense, vous comme moi ne faisons pas partie) consciemment dans leurs hérésies, appartiennent à « l’Église Ex-Catholique », il ne sont pas de l’Église Catholique.
Dès lors, la question se pose de savoir ce qu’est devenue l’Église Catholique, avec sa Hiérarchie catholique, qui doit, selon les promesses divines faites par Notre-Seigneur Jésus-Christ à Ses Apôtres et, par eux, à leurs successeurs (« [...] portæ inferi non prævalebunt adversus eam » en St Matt. XVI 18, et « [...] ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem sæculi » en St Matt. XXVIII 20) perdurer « usque ad consummationem sæculi ».
Car, comme la consommation des siècles n'est pas encore arrivée (il y a 13 ans, nous venons de changer de siècle alors que depuis 50 ans l’Église Catholique est éclipsée), l’Église Catholique, avec sa Hiérarchie catholique, existe toujours nécessairement.

Deux remarques sont à faire malgré tout sur votre dernier post :
  1. La première phrase de votre point N° 3 (« La Hiérarchie de l’Église n'est plus catholique et est morte spirituellement ») sortie du contexte de votre message n'est pas acceptable car, prise seule, elle fait mentir Notre-Seigneur Jésus-Christ dans Ses Paroles que je viens ci-dessus de rappeler.

  2. La première phrase de votre point N° 4 (« Les promesses divines faites par Notre-Seigneur Jésus-Christ sont conditionnées à la fidélité de l’Église Catholique ») est une appréciation qui vous est uniquement personnelle et je vous en laisse l’entière responsabilité.

Il vous appartient donc maintenant de répondre à cette question :
Qu’est devenue l’Église Catholique, avec sa Hiérarchie catholique ?
(Car, si elles sont éclipsées – l’Église Catholique avec sa Hiérarchie catholique –, il n’empêche qu’elles existent toujours et que, jusqu’à présent, c’est bien ce que vous avez mis en doute...)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wulfrano Ruiz Sainz
Baptisé


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 24/03/2013

MessageSujet: Pomme   Ven 28 Fév - 12:12

JP B a écrit:
Wulfrano Ruiz Sainz a écrit:

1. Aujourd’hui l’Église dans ses éléments humains (Pape, Évêques, Prêtres et Fidèles) n’est pas catholique.  Aujourd’hui l’Église Ex-Catholique est apostat, c'est-à-dire, la prostituée de l'Apocalyptique.  
2. « L’Église Ex-Catholique a apostasié et ainsi elle provoque elle-même la fin du monde » cela n’est pas HÉRÉTIQUE mais la vérité !
3. La Hiérarchie de l’Église n'est plus catholique et est morte spirituellement.  L’Église Ex-Catholique ainsi n'est pas éclipsée mais transformée dans un monstre blasphémateur.  
4.   Les promesses divines faites par Notre-Seigneur Jésus-Christ sont conditionnées à la fidélité de l’Église Catholique.  Mais l’Église Ex-Catholique s’est convertie dans une épouse infidèle.  
5.   Traitres sont les dernières six Rats du Vatican qui ne sont pas vrais successeurs de Saint Pierre mais de Juda Iscariote.


Vous parlez, Maître, dans votre dernier post, de « l’Église Ex-Catholique ». Vous ne parlez pas, ou plus, de l’Église en tant qu'elle est Catholique et ce que vous dites de « l’Église Ex-Catholique » me semble acceptable en regard de la doctrine catholique. C’est pourquoi je conserve votre message.

Cependant, si celui qui se présente, avec ses prédécesseurs depuis le conciliabule vaticandeux, comme le pape ; si ceux qui se présentent comme les Évêques et les Prêtres, et si ceux qui les suivent (les fidèles, LEURS fidèles, dont, je pense, vous comme moi ne faisons pas partie) consciemment dans leurs hérésies, appartiennent à « l’Église Ex-Catholique », il ne sont pas de l’Église Catholique.
Dès lors, la question se pose de savoir ce qu’est devenue l’Église Catholique, avec sa Hiérarchie catholique, qui doit, selon les promesses divines faites par Notre-Seigneur Jésus-Christ à Ses Apôtres et, par eux, à leurs successeurs (« [...] portæ inferi non prævalebunt adversus eam » en St Matt. XVI 18, et « [...] ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem sæculi » en St Matt. XXVIII 20) perdurer « usque ad consummationem sæculi ».
Car, comme la consommation des siècles n'est pas encore arrivée (il y a 13 ans, nous venons de changer de siècle alors que depuis 50 ans l’Église Catholique est éclipsée), l’Église Catholique, avec sa Hiérarchie catholique, existe toujours nécessairement.

Deux remarques sont à faire malgré tout sur votre dernier post :

  1. La première phrase de votre point N° 3 (« La Hiérarchie de l’Église n'est plus catholique et est morte spirituellement ») sortie du contexte de votre message n'est pas acceptable car, prise seule, elle fait mentir Notre-Seigneur Jésus-Christ dans Ses Paroles que je viens ci-dessus de rappeler.
  2. La première phrase de votre point N° 4 (« Les promesses divines faites par Notre-Seigneur Jésus-Christ sont conditionnées à la fidélité de l’Église Catholique ») est une appréciation qui vous est uniquement personnelle et je vous en laisse l’entière responsabilité.

Il vous appartient donc maintenant de répondre à cette question :
Qu’est devenue l’Église Catholique, avec sa Hiérarchie catholique ?
(Car, si elles sont éclipsées – l’Église Catholique avec sa Hiérarchie catholique –, il n’empêche qu’elles existent toujours et que, jusqu’à présent, c’est bien ce que vous avez mis en doute...)

Question.-  « Qu’est devenue l’Église Catholique, avec sa Hiérarchie catholique ? »

Réponse.-  L'Église Catholique, comme une institution hiérarchique divine, n'existe plus.  Pourquoi ?  Car elle s’est transformée.   L'Église Catholique n'est pas éclipsée. Elle a été transformée.  Comme dans le cas d'une pomme pur (catholique), contrairement à une pomme qui a pourri (ex-catholique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Wulfrano Ruiz Sainz : un hérétique (espérons non formel)   Ven 28 Fév - 13:27

Wulfrano Ruiz Sainz,

Vous êtes dans l'hérésie !
Tous vos messages seront dorénavant supprimés.

« L'Église Catholique, comme une institution hiérarchique divine, n'existe plus. » Exclamation 
Autant dire : Dieu n'existe plus...

« L'Église Catholique n'est pas éclipsée. »
Autant dire : La Très Sainte Vierge Marie a menti...

C'est votre foi, Wulfrano Ruiz Sainz, qui est comme une pomme pourrie ! (Si tant est qu'elle fut un jour pure...)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4489
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Wulfrano Ruiz Sainz : un hérétique (espérons non formel)   Sam 1 Mar - 11:40

Wulfrano Ruiz Sainz, dans un message de ce matin, supprimé, a écrit:

JP B a écrit:
Wulfrano Ruiz Sainz,

Vous êtes dans l'hérésie !
Tous vos messages seront dorénavant supprimés.

« L'Église Catholique, comme une institution hiérarchique divine, n'existe plus. » Exclamation 
Autant dire : Dieu n'existe plus...

« L'Église Catholique n'est pas éclipsée. »
Autant dire : La Très Sainte Vierge Marie a menti...

C'est votre foi, Wulfrano Ruiz Sainz, qui est comme une pomme pourrie ! (Si tant est qu'elle fut un jour pure...)

Mais non, cher ami Bontemps.  Voici les raisons.

1.-  L'Église Ex-Catholique existe encore comme une institution hiérarchique simplement humaine.
2.-  Le mot « l'éclipse » vient du grec « Έκλειψις » qui signifie la « disparition ».  Disparition signifie l’action de disparaître.  Disparaître signifie « ne plus se trouver », « ne plus exister » et  « cesser d’être ».  

[...]

La disparition dont il s'agit avec le mot “éclipse” surtout en nos temps modernes où la Très Sainte Vierge Marie l'a employé, temps qui n'est certes pas celui de la Grèce antique, est la disparition relative à nos yeux humains et ce mot
  1. n'a nécessairement plus le sens qu'il avait dans la Grèce antique (ou, sinon, la Très Sainte Vierge Marie aurait employé un langage incompréhensible au commun des mortels, surtout les petits bergers très simples auxquels elle s'adressait ; un langage réservé aux seuls savants, ce qui n'est pas acceptable) ;

  2. ne signifie donc pas “inexistence”, sens que Wulfrano Ruiz Sainz lui donne ici fallacieusement.

Commentant ce que j'ai écrit à propos de l'existence de Dieu et de l'Église Catholique (« L'Église Catholique, comme une institution hiérarchique divine, n'existe plus. » Exclamation Autant dire : Dieu n'existe plus...) Wulfrano Ruiz Sainz écrit encore « L’Église existe car Dieu existe : pas à l’inverse. »
Cela est bien évident mais Dieu incarné a dit à Ses Apôtres et, par eux, à leurs successeurs « [...] portæ inferi non prævalebunt adversus eam » (St Matt., XVI, 18) et « [...] ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem sæculi » (St Matt., XXVIII, 20) !
Or Dieu ne peut ni Se tromper ni nous tromper, sinon ce n'est pas Dieu.
Il s'ensuit donc que si Son Église, qu'Il a fondée hiérarchiquement, n'existe plus, qu'elle a « cessé d’être » comme Wulfrano Ruiz Sainz ne cesse de le prétendre alors que Notre-Seigneur Jésus-Christ, vrai Dieu, a promis que « les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle » (St Matt., XVI, 18) et qu'Il sera « tous les jours [avec Ses Apôtres et leurs véritables successeurs]jusqu'à la consommation des siècles » (St Matt., XXVIII, 20), c'est que soit Il s'est trompé, soit Il nous a trompés, en un mot, c'est qu'Il n'est pas Dieu, c'est que Dieu n'existe plus.
Ce n'est pas là dire que c'est l'Église qui fait exister Dieu ; c'est dire que si Dieu Se trompe ou qu'Il nous trompe, c'est qu'Il n'existe plus : c'est affirmer que Dieu ne peut ni Se tromper ni nous tromper !

Or, quand Wulfrano Ruiz Sainz affirme de manière hérétique que l'Église Catholique hiérarchique n'existe plus, cela implique que Dieu Se soit trompé ou qu'Il nous ait trompés, c'est affirmer implicitement qu'il n'y a pas de Dieu...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wulfrano Ruiz Sainz : un hérétique (espérons non formel)   Aujourd'hui à 22:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Wulfrano Ruiz Sainz : un hérétique (espérons non formel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Católicos contra Montini (Les catholiques contre Montini)
» Réponse de Wulfrano Ruiz (fondateur des CAM)
» Pour Fano.
» Wulfrano Ruiz est prophète confirmé ! !
» Les livres de Wulfrano Ruiz et du R.P. Sáenz y Arriaga

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: