Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Courrier de “Tychique”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miles Christi 158



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Le Courrier de “Tychique”   Mar 24 Sep - 15:50

Reçu dans ma messagerie personnelle :
pierre C (ce qui est en vert est manifestement de lui) a écrit:

Nous sommes très loin de partager les "émois passéistes" du Courrier de Tychique à l'égard de feu la Fraternité St Pie X de Mgr Lefebvre......Néanmoins ne boudons pas pour autant les excellentes analyses qui s'y trouvent ! Nous nous contenterons, en outre, de déplorer l'absence de pas mal de guillemets !!!...

Citation :
Le Courrier de Tychique

Correspondance à adresser à
M. Jean Marc Chabanon
168, Route du Grobon – 01400 – Châtillon-sur-Chalaronne

N° 467

« Le plus grand dérèglement de l’esprit c’est de voir les choses, telles qu’on voudrait qu’elles soient, et non pas telles qu’elles sont en réalité. »
Bossuet « Traité de l’amour de Dieu et de soi-même »

Dimanche 22 septembre 2013 18ème Dimanche après la Pentecôte




De Maurice Allard à Vincent Peillon
...


Maurice Allard, fut un député du Var réélu plusieurs fois de 1898 à 1910. Socialiste, athée, anti-clérical, proche du communisme et libre-penseur de surcroît, il fut surtout célèbre par ses interventions à l’Assemblée. En voici l’une, lors des débats d’avril 1905 :

« Ce que nous poursuivons c’est la lutte contre l’Eglise qui est un danger politique et un danger social. Pourquoi, nous, républicains et surtout socialistes voulons-nous déchristianiser ce pays ? Parce que le christianisme est un obstacle permanent au développement social de la République et à tout progrès vers la civilisation. (...) Le jour où le Dieu anthropomorphe des Juifs quitta les bords du Jourdain pour conquérir le monde méditerranéen, la civilisation disparut du bassin de la Méditerranée. Et plus tard, quand le christianisme quitta Rome et la Grèce où il avait étouffé toute la civilisation et où il n’avait laissé que ruines et décombres et arriva en France, il n’y eut plus dans notre pays ni Art, ni Lettres, ni Sciences ! Il fallut la Révolution pour redonner à notre race sa véritable puissance et sa possibilité de progrès. Sous l’influence du judéo-christianisme, toute lumière avait disparu, il n’y avait plus que ténèbres. » (Comptes rendus des débats de l’Assemblée Nationale.)

Outre qu’il faille un certain culot pour proférer autant d’âneries en si peu de mots, il est réjouissant de découvrir que, quelque cent ans plus tard, un Vincent Peillon n’ait pas pu trouver d’autres arguments pour justifier un combat qui aurait donc été perdu, malgré la hargne de son auguste ancêtre ! D’autant que ce dernier avait envisagé le programme à respecter... En effet, lors des débats à l’Assemblée il avait déposé de nombreux amendements dont Peillon va peut-être s’inspirer : interdiction du port de la tenue ecclésiastique en public (pour celui-ci le concile s’en est chargé !), remplacement des jours fériés religieux par des jours fériés laïcs (c’est en bonne voie) confiscation des lieux de culte etc...

Cependant ...à la veille de sa retraite politique Maurice Allard s’exclama : « 
En tuant Dieu, il est incontestable que vous avez fait disparaître toute morale une et nécessaire, avouez-le franchement. Dites donc avec moi franchement et enseignez dans votre école qu’il n’y a plus de morale, qu’il n’y a plus que des rapports entre les hommes et un modus vivendi qui s’établit entre ces hommes... Appelez cela comme vous voulez ; cherchez un nom quelconque pour le donner à ce modus vivendi, mais ne dites plus qu’il y a une morale. En tuant Dieu, vous avez tué la morale. » Et, il poursuivait, évoquant les conséquences de cette situation sur l’avenir de l’enfant : « Avec sa petite cervelle qui ne peut encore ni réfléchir ni résister, cet enfant vous en faites un apache ! Et vous cherchez aujourd’hui les causes de la criminalité ?... Vous en faites un apache ( de nos jours on dirait plutôt une "racaille" !) ! » (20 janvier 1910 à la Chambre des Députés.)
Sans commentaire.



Satan, maître (temporaire) de la situation
.

En une année, le gouvernement français lui a ouvert toutes les portes, détruit toutes les barrières et favorisé son implantation !
Son bilan est effroyable : mariage des couples de même sexe, possibilité pour eux d’adopter des enfants, autorisation de la recherche sur des embryons humains, remboursement de l’avortement à 100%, gratuité de la pilule contraceptive pour les filles mineures, légalisation de l’euthanasie par le biais du rapport Sicard qui en contient les prémisses...

Or, ces mesures, qui constituent un véritable bouleversement de nos valeurs morales, ont été prises au mépris des convictions profondes d’un peuple qui n’a pas manqué, pourtant, de s’exprimer. Dans le même temps, le Ministre de l’Education nationale met en place tout un programme de déchristianisation de l’enfance en vue d’assurer la pérennité de son entreprise...

La sacro-sainte « démocrassie » a changé de visage ! Elle s’affiche désormais comme une véritable dictature ! Par exemple, on évoque déjà, en haut lieu, la possibilité d’interdire l’ « objection de conscience » aux maires et à leurs adjoints qui refusent de célébrer les mariages homosexuels, et ce en raison d’une prétendue entorse à la Constitution...



Quel recours pouvons-nous envisager
 ?


Les Français, n’ayant toujours rien compris
aux jeux du cirque, vont faire confiance de nouveau à la magie des urnes ! Dans ma prime jeunesse – c’est dire s’il y a longtemps – j’entendais deux messieurs âgés discourir à propos de l’une des nombreuses consultations électorales de l’époque. Déjà, le bon peuple n’en pouvait plus !... L’un des deux émit alors une certitude... que d’autres vont émettre l’an prochain : « Vous verrez : bientôt on va voter ! Ça va tout changer » ! C’est exactement ce que l’on entend encore aujourd’hui...

Aujourd’hui, les bons cathos pas trop conciliaires, vont faire campagne pour Marine Le Pen ! Les sondages lui sont favorables. Elle a le vent en poupe !... Rien d’étonnant : elle a déjà revêtu la livrée républicaine qui fait d’elle une domestique dévouée au service du conglomérat crypto-maçonnique ! Mais, comme selon toute vraisemblance elle n’obtiendra pas le nombre de voix nécessaires à son élection, un certain Nicolas Sarközy, déjà en embuscade, ramassera la mise et reprendra du service après avoir été abhorré par ses électeurs ! Ainsi vont les choses dans une nation qui fut « fille aînée de l’Eglise » avant de renier son baptême.



Or : nous n’obtiendrons pas la victoire sans la récitation journalière du Rosaire
!


Cessons de nous perdre dans des chemins qui ne mènent nulle part ! Nous avons déjà tout essayé. Tout essayé... de temporel !... Rien que de temporel ! Et nous nous lamentons de notre échec... Pourtant, le remède à nos maux nous a été prescrit. Pas par un politicien quelconque ! Pas par un visionnaire illuminé ou par un gourou en mal de trésorerie. Il nous a été prescrit par la Très Sainte Vierge à Fatima. « La Sainte Vierge a donné une efficacité nouvelle à la récitation du rosaire. Il n’y a aucun problème, si difficile soit-il, temporel et surtout spirituel, se référant à la vie personnelle de chacun d’entre nous, de nos familles, des familles du monde ou des communautés religieuses, ou bien de la vie des peuples et des nations. Il n’y a aucun problème, dis-je, si difficile soit-il, que nous ne puissions résoudre par la récitation du saint rosaire. » (Sœur Lucie au Père Fuentès – 26 décembre 1957 – Cité dans le bulletin de l’AFS – n° 228 – août 2013 – p.35)

Dans l’état actuel de notre patrie, proclamons bien fort que toutes les forces que nous consacrerons à d’autres tâches que celle-ci – dans le domaine politique – ne pourront absolument pas nous conduire à la victoire.



Le rosaire…aussi pour l’Eglise et la Fraternité…


Que l’"Eglise" soit désormais aux mains de ses ennemis, comme l’est le Vatican, voilà qui ne fait plus aucun doute. On en découvre chaque jour des preuves ! Voici la plus récente...
La loge maçonnique « Liberté et Progrès », de Coutances, organisera une conférence samedi prochain, 28 septembre à 15h00 dans l’église ](qui a perdu son caractère consacré !) Saint-Nicolas (de Coutances).
Le conférencier y évoquera le thème « franc-maçonnerie et spiritualité ». Parler d’ « occupation » n’est donc pas téméraire !
(Ces lieux de culte anciennement catholiques sont devenus des synagogues de Satan ou, au mieux, des musées profanes...)... Mais il y a, aussi, tout le panel des mesures évoquées par le danseur de tango, désormais "évêque" de Rome : mariage des prêtres, accueil des divorcés remariés, pour ne citer que les plus emblématiques... L’église conciliaire n’est donc plus qu’une banale association humanitaire inféodée au mondialisme ambiant...

Quant à la Fraternité, jusqu’à preuve du contraire, elle ne s’est pas clairement démarquée de cette "église" ! Les prêtres sanctionnés pour leur fidélité à Mgr Lefebvre
(sic) ne sont pas réhabilités. Ceux qui l’on quittée pour officialiser leur désaccord avec la tendance ralliériste (mais pas avec les hérésies schismatiques de la FSSPX !) sont toujours maintenus à l’écart. Mgr Williamson est toujours considéré comme un paria (le pauvre !). M. l’abbé Pinaud est toujours détenu dans une forteresse (!!!) autrichienne. Des mutations sont programmées dont la plus significative est celle de M. l’abbé Xavier Beauvais, actuel curé de St Nicolas du Chardonnet et farouchement opposé au ralliement. Son affectation à la maison autonome d’Espagne et du Portugal, qui ne rassemble qu’une poignée de fidèles, et son remplacement par l’abbé de La Rocque, favorable au ralliement et ancien membre du GREC suffisent amplement à démontrer la volonté inébranlable de Mgr Fellay de rejoindre une église... à laquelle Mgr Lefebvre avait définitivement (?) fermé la porte en ces termes :
« C’est fini, j’ai compris.
(?) On veut nous mener en bateau, c’est terminé, c’est fini, je n’ai plus confiance. J’avais bien raison de ne pas avoir confiance, on est en train de nous jouer. J’ai perdu confiance complètement. Il y a une volonté de la part du" Saint-Siège" de vouloir nous soumettre à ses volontés et à ses orientations. C’est inutile de continuer. Nous sommes tout à fait opposés l’un à l’autre. » (Conférence de presse à Ecône – 15 juin 1988)

C’est clair, c’est net, c’est courageux !
Dieu que la Fraternité était puissante sous une telle autorité ! (???)

Sans autre commentaire !...


Merci, Admin., de bien vouloir conserver ici le présent message (dans ce fil) et de veiller à ce qu'un perturbateur ve vienne pas y semer sa zizanie !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Le Courrier de “Tychique”   Sam 1 Fév - 17:33


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Courrier de “Tychique”
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans le courrier des lecteurs de Télérama
» Les témoins Rémois ont reçu un courrier d'un habitant de l'Eure
» mon blog chez myosotis oldi blog dérange les pentecotistes voici le courrier recu hier
» Le b a ba du courrier et des documents administratifs
» Postillon du courrier impérial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: