Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Conférences de l'abbé Ricossa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Conférences de l'abbé Ricossa   Jeu 7 Nov - 12:47

Conférences par Monsieur l'abbé Francesco Ricossa, directeur de la revue Sodalitium,

à Paris le dimanche 24 novembre 2013 après-midi

à l'Espace Dubail, 18 passage Dubail, Paris 10ème.
Métro Gare de l'Est lignes 4, 5 et 7
Parking Saint-Laurent au 14 passage Dubail, à 20m

"Le règne du Christ, l'empire de l'Eglise.
313-2013 : considérations sur l'anniversaire de l'édit de Constantin.
"



Programme de la matinée
 :
  • 10h00 Messe chantée à l'Espace Dubail, célébrée par l'abbé Ricossa, suivie d'un vin d'honneur (confessions dès 9h00)
  • 12h30 Déjeuner au restaurant, sur réservation uniquement (18 euros par adulte, 10 euros étudiants)

Programme des conférences l'après-midi
 :
  • 14h45 Conférence : Les documents impériaux de Constantin à Théodose
  • 16h15 Conférence : Les ennemis des édits : païens, juifs et hérétiques
  • 17h30 Conférence : Le refus de “l'Eglise Constantinienne” : de Vatican II à Bergoglio
  • 19h00 Fin de la journée

>> Entrée gratuite, participation libre aux frais, assistance libre à toutes ou partie des conférences, possibilité de garderie pour les enfants (sur demande préalable), table de presse.
Temps libre et rafraîchissement entre les conférences.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Jeu 7 Nov - 13:33

Inscription pour le repas à l'occasion des conférences annoncées ci-dessus : info@sodalitium.eu

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 7 Nov - 15:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Jeu 7 Nov - 14:01

JP B a écrit:
Inscription pour le repas à l'occasion des conférences annoncées ci-dessus : info@sodalitium.eu
On pourra avoir les audios d'après vous ?

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Jeu 7 Nov - 14:05

admin a écrit:
JP B a écrit:
Inscription pour le repas à l'occasion des conférences annoncées ci-dessus : info@sodalitium.eu
On pourra avoir les audios d'après vous ?
Oui !
Il faudra en faire la demande à la fin des conférences en laissant ses coordonnées personnelles pour les obtenir par envoi postal (prix à voir sur place) : c'est ainsi que cela se faisait pour les précédentes conférences.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 7 Nov - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonino
Baptisé


Nombre de messages : 974
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Jeu 7 Nov - 14:40

Vous croyez qu'il y ai moyen de faire un audio des conférences ?

Smile 

_________________
http://www.blogcatholique.fr/
Notre Dame de la Salette prédit l'éclipse de l'Eglise et l'apparition de la secte conciliaire issue de Vatican II (1848) :
"Rome perdra la foi et deviendra le siège de l'antéchrist... L'Eglise sera éclipsée, le monde sera dans la consternation."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogcatholique.fr/
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Jeu 7 Nov - 15:03

Tonino a écrit:
Vous croyez qu'il y ai moyen de faire un audio des conférences ?

Smile 
Certainement !
Mais pour plus de renseignements, contactez l'organisateur : info@sodalitium.eu

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 7 Nov - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Jeu 7 Nov - 15:24

Nouvelle adresse d'inscription pour le repas : info@sodalitium.eu

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Lun 25 Nov - 17:59

Très intéressantes conférences, hier à Paris, de Don Francesco RICOSSA !

En raison des sophismes des modernistes occupant actuellement Rome, et pour contrer ceux-ci qui prétendent que la liberté religieuse vaticandeuse, directement contraire à la Royauté universelle de Notre-Seigneur Jésus-Christ, remonterait aux origines de l’Église avec notamment l’édit de Milan (des Empereurs Constantin et Lucinius – avril 313) qui accordait la liberté de culte aux Chrétiens jusque là persécutés, ces conférences portaient :
  • Pour la première, sur la liberté religieuse accordée aux Chrétiens par l’édit de Milan, précisément, pour montrer :
    – que cet édit n’avait pour but, dans le monde essentiellement païen de l’époque, que de faire cesser les persécutions contre les Chrétiens ;
    – que les Pères catholiques du Concile de Nicée (325, soit douze ans plus tard) officiellement persécutés, donc, il n’y avait encore que douze ans plus tôt, condamnèrent l’hérésie arienne montrant comment doit être comprise la véritable liberté religieuse qui ne peut concerner que la Vérité ;
    – qu’en 380 les mêmes Pères ou leurs disciples directs dont St Ambroise approuvèrent voire incitèrent l’édit de Thessalonique (porté par l’Empereur Théodose) qui érigeait le Christianisme (catholique) au rang de religion d’État puis l’édit de Constantinople (porté par le même Empereur le 8 novembre 392) qui interdisait toute manifestation de culte païen alors encore pratiqué.

    Voilà comment, « aux origines de l’Église », celle-ci concevait la liberté religieuse !...


  • La deuxième conférence montrait que le rejet du Catholicisme en général et de la Royauté universelle de Notre-Seigneur Jésus-Christ en particulier était dû:
    – chez les païens de l’antiquité, aux talmudistes parfaitement tolérés, eux, par ceux-là qui n’ont détruit Jérusalem et son Temple, bien sûr en raison profonde mais ignorée d’eux par décret divin pour le déicide, et en raison immédiate pour leurs exactions à l’égard des Romains:
    – chez les modernes, par les Anglais protestants en réalité athées (et donc non religieux contrairement aux autres Protestants) qui émigrèrent aux Etats-Unis et fondèrent de si nombreuses sectes, Anglais protestants inspirés voire souvent constitués par les talmudistes qui infiltraient les arabes de la péninsule ibérique et qui, chassés d’icelle par la Reconquista et l’inquisition, envahirent l’Europe du Nord, en particulier la Hollande puis l’Angleterre.

    Ce sont ces Anglais protestants athées qui fondèrent la franc-maçonnerie, essentiellement talmudiste, dont le but n’est que de lutter contre l’Église Catholique et la Vérité qu’elle seule possède et enseigne, et contre, donc, la Royauté universelle de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

    Monsieur Philippe BOURCIER DE CARBON, présent à la Messe le matin comme à ces conférences l’après-midi, pourrait, pour ceux qui possèdent ses coordonnées, en dire beaucoup plus que votre serviteur sur ce sujet précis car ul semble très bien le maîtriser.


  • La troisième conférence exposait les implications actuelles de la fausse liberté religieuse prônée par le conciliabule vaticandeux dans sa “Déclaration Dignitatis Humanæ personæ, avec, entre autres, les contradictions toutes récentes de Bergoglio suite aux entretiens qu’il a eu avec un journaliste italien professant ouvertement l’athéisme et aux publications qui en ont suivi, et l’opposition (écœurante) qui est ainsi faite par les uns et par les autres à Rome dans la hiérarchie actuelle contre la Royauté universelle de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

Passionnant !

Des enregistrements ont été faits et seront reproduits, dès que possible, sur le site Soladitium comme, d’ailleurs, les enregistrements des conférences passées...
Je ne manquerai pas de vous avertir de la chose dès que j’en serai informé.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Jeu 18 Fév - 15:38

Le Saint-Siège et le secret de La Salette

https://www.youtube.com/playlist?list=PLI-ixf49y8Z6OJ0Byq4HexaMb9IVgwXTI

Juillet 2002 à Raveau

  1. https://www.youtube.com/watch?v=BxfFvvKOyu8&list=PLI-ixf49y8Z6OJ0Byq4HexaMb9IVgwXTI




  2. https://www.youtube.com/watch?v=2FmLc582OS0&index=2&list=PLI-ixf49y8Z6OJ0Byq4HexaMb9IVgwXTI



_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Ven 19 Fév - 14:21

Dans le même (très bon) esprit de ces conférences, on peut également consulter les différentes déclarations de l’Istituto Mater Boni Consilii : http://www.sodalitium.eu/index.php?pid=122.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Dim 21 Fév - 20:25

La crise de l'autorité dans l'Eglise, de Vatican II à Benoît XVI

Jeudi 12 octobre 2006 à Paris
Citation :

Ajoutée le 25 nov. 2015

Depuis 50 ans, les catholiques traditionalistes se demandent souvent quelle attitude adopter vis-à-vis de l’autorité en place au Vatican. Mais rarement les fidèles ont pu poser la question de la légitimité de cette autorité, clairement et en public. N'y a-t-il pas une autre issue que la soumission ou la désobéissance ?
Jeudi 12 octobre 2006 à Paris par l'abbé Francesco RICOSSA, directeur de Sodalitium.




  1. 1ère partie : Vous êtes ici.
    1. Présentation 0:00
    2. Nécessaire retour aux principes, à la Foi 9:19
    3. L’erreur profonde de la collégialité 40:09
    4. Discours-programme du 22.12.05 1:02:16




  2. 2ème partie : Vous êtes ici.
    5. Discours-programme du 22.12.05 (suite) 0:00
    6. Conclusion : Vatican II ne vient pas de l’Église 12:46
    7. Questions de l’auditoire 39:33
    8. Questions de l’auditoire 59:16

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Dim 28 Fév - 2:00

De saint Pierre à Benoît XVI : qu’a-t-on fait de l’infaillibilité pontificale ?

Le 3 mars 2007 à Paris
Citation :

Le Pape est infaillible quand il parle comme Pape mais non pas quand il parle comme homme. Et il parle comme Pape lorsqu’il enseigne publiquement et officiellement des vérités qui intéressent toute l’Eglise, au moyen de ce qu’on appelle une Bulle, ou une Encyclique, ou quelqu’autre document de ce genre”.
Mgr de Ségur, Le dogme de l’infaillibilité, Paris 1870.
(ouvrage préfacé par Pie IX, le Pape qui promulgua le dogme de l’infaillibilité)

S'il est un dogme de foi qui est disputé aujourd’hui, même parmi les catholiques, c’est bien celui de l’Infaillibilité pontificale. Pourquoi donc ce point de notre Foi est-il aujourd’hui l’objet de tant de passions ? Pourquoi tant d’interprétations différentes, souvent jointes à l’ignorance, pour une vérité qui devrait unir tous les catholiques ? Peut-on imaginer que l’Eglise n’ait pas suffisamment expliqué un point si important de la Foi ?

Le premier but de ces conférences est d’apporter des éléments de réponses souvent oubliés. Loin des discussions passionnées, nous essaierons de retourner à la source : par le rappel des nombreuses interventions du magistère qui éclairent amplement la question, et par l’évocation de différents épisodes de l’histoire de l’Eglise qui illustrent ce dogme d’une manière compréhensible pour tous les fidèles.

Indéniablement, nous vivons un moment difficile pour la Foi, et de nombreuses consciences catholiques sont troublées par les voix contradictoires de ceux-là mêmes qui devraient les éclairer. Dans ces conditions, comment croire que l’on peut faire l’économie du dogme de l’Infaillibilité pontificale, qui touche à l’acte de Foi ? S’il veut faire face aux sirènes du monde moderne et rester unis malgré les doutes qui se multiplient depuis le concile Vatican II, le troupeau du Christ doit professer intégralement le Credo, dans toute sa cohérence. Puissent ces conférences contribuer à renforcer la Foi dans nos cœurs !

  1. 1ère partie (47m33) : L'Infaillibilité pontificale, une vérité enracinée dans notre foi
    Chapitres :
    1 - Présentation de l’IMBC et des conférenciers 0:00
    2 - Présentation des 3 conférences 3:05
    3 - Le Christ et l’Eglise : même mission, même infaillibilité 8:12
    4 - L’exercice de l’infaillibilité dans l’histoire de l’Eglise 24:20




  2. 2ème partie (1h06) : Redécouvrir le concile Vatican I
    Chapitres :
    1 - Que dit le “texte” même de Vatican I sur l’infaillibilité 0:00
    2 - Comment le “contexte” confirme abondemment le “texte” 19:35
    3 - Au coeur du débat : la règle prochaine de la foi 38:46
    4 - Conclusion et questions 49:30




  3. 3ème partie (59m46) : Pour en finir avec le mythe du faillibilisme
    Chapitres :
    1 - Distinction entre magistère ordinaire et solennel 0:00
    2 - Vatican II et ses suites contredisent l’Eglise de toujours 24:16
    3 - Tentatives actuelles de justifier Vatican II 39:58
    4 - Question et derniers avis 57:43




Citation :
Retrouvez la plupart des textes cités lors des trois parties, dans les articles traitant du dogme de l’infaillibilité dans notre revue Sodalitium, numéros : 40, 43, 47, 53 et 54 (téléchargeable gratuitement depuis notre site sodalitium.eu : http://www.sodalitium.eu/index.php?pid=9 [Revue Sodalitium : http://www.sodalitium.eu/index.php?pid=27]).

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Dim 6 Mar - 14:43

Saint Pie X et Benoît XVI : même combat ?

Le 20 ocrobre 2007 à Paris
Citation :

S'il est un sujet discuté parmi les catholiques depuis plusieurs mois, c’est bien l’action de Benoît XVI, à l’image de son Motu Proprio sur la Messe de Saint-Pie V, tant commenté. Un autre document tout aussi important est passé plus inaperçu : une nouvelle interprétation autorisée sur la fameuse question du “subsistit in”, l’un des passages les plus controversés du concile Vatican II. Là encore, comme pour le Motu Proprio et quelques jours après lui, ce texte a créé à nouveau surprise et incompréhension. D’aucuns pensent que Benoît XVI corrige le concile Vatican II…

Des textes surprenants ou incompris ? Loin des discussions passionnées, le premier but de ces conférences est d’apporter des clés de lecture simples pour comprendre l’action de Benoît XVI. Tout d’abord l’évocation du Sodalitium Pianum, cette pièce maîtresse, pourtant souvent oubliée, du combat de saint Pie X contre le modernisme, nous rappellera les exigences et l’actualité de ce combat : n’y trouve t-on pas la matière d’un programme pour le catholique du 21ème siècle ? Ensuite, forts de ce rappel et à la lumière de cet exemple, nous aborderons l’action récente de Benoît XVI. Une explication cohérente et sans faux semblants sur les raisons du Motu Proprio et sur la question du “subsistit in” rappellera les enjeux pour la Foi et donnera des orientations pour comprendre son action. Au milieu du concert discordant des interprétations de ces textes, sans doute trouverez vous là une voix… éclairante.

Indéniablement l’action de Benoît XVI déroute. Sans céder à une critique trop facile, mais face aussi aux sirènes des arguments souvent trop humains, les fidèles ne pourront faire l’économie de la cohérence et de l’intelligence de la Foi. Allons chercher cette cohérence et cette intelligence à l’école de saint Pie X et d’autres encore. Puissent ces conférences contribuer à éclairer notre Foi.

  1. 1ère partie : Vous êtes ici.
    Le combat antimoderniste de saint Pie X, à travers son action dans le Sodalitium Pianum de Mgr Benigni. Quels enseignements pour aujourd'hui ?
    1 - Introduction et présentation du Sodalitium Pianum 2:23
    2 - Une clé de lecture : le moderniste Roncalli 14:48
    3 - St Pie X s’attaquait aux idées… mais aussi aux hommes 28:47
    4 - Le programme du Sodalitium Pianum 41:59
    5 - Questions 1:06:13




  2. 2ème partie : Vous êtes ici.
    Clés historiques et théologiques pour comprendre les actions récentes de Benoît XVI : le Motu Proprio sur la Messe de Saint Pie V, et la question du “subsistit in”.
    1 - Présentation 0:00
    2 - La question ecclésiologique est au cœur de Vatican II 2:01
    3 - Le Motu Proprio à la lumière des principes de la Foi 21:43
    4 - La correction du Subsistit citati in en est-elle vraiment une ? 46:00




Citation :

Deux citations bien à propos :
  • " Le Programme du Sodalitium Pianum est d'une importance capitale. La lettre et l'esprit en sont louables, sans l'ombre d'un doute : (...). Mais surtout, il faut souligner que le Programme répond aux idées et aux intentions de Pie X, qui voulait conduire le monde à la pleine restauration dans le Christ, sans aucun compromis d'aucune sorte " (Sacré Congrégation des Rites, dans le texte en défense de la canonisation de saint Pie X : " Disquisitio... ", le 29 juin 1950 sous le Pape Pie XII)

  • " Cette doctrine s'appuie sur la Révélation, à savoir que le corps mystique du Christ et l'Eglise catholique romaine sont une seule et même chose. " (Pie XII, dans son encyclique Humani generis, 12 août 1950)

NB : Téléchargez gratuitement sur notre site http://www.sodalitium.eu/ le numéro 60 de notre revue consacrée spécialement au Sodalitium Pianum et à ses principaux collaborateurs


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Sam 12 Mar - 13:54

Sur Monseigneur Michel-Louis GUÉRARD DES LAURIERS

Le 25 octobre 2008 à Paris
Citation :

“ Je rappelle avec conviction qu’il n’est pas possible dans un combat, surtout dans un combat aussi difficile que celui que nous avons à mener, de fonder une action sur de faux principes, ou même de renoncer par une fausse prudence à énoncer les principes qui sont nécessaires pour fonder l’action que l’on poursuit ”.

Ces paroles prononcées par le R. P. Guérard des Lauriers o.p. en 1977 illustrent bien, nous semble-t-il, sa vie et son caractère. Voilà un homme qui a mis toutes ses forces au service de l’Église, particulièrement après la mort de Pie XII en 1958, qui marque le début des bouleversements dans l’Église elle-même. Pie XII nous a quittés il y a cinquante ans, Mgr Guérard des Lauriers (1898-1988) nous a quittés il y a tout juste vingt ans cette année : ces deux anniversaires nous rappellent tragiquement que la tempête que traverse l’Église dure, mais il est aussi impressionnant de voir comment le diagnostic porté par Mgr Guérard reste terriblement d’actualité, ses choix et les solutions qu’il a apportées aussi…

Depuis cinquante ans que dure la tempête “au sein et dans les viscères de l’Église” (saint Pie X), les générations de catholiques se suivent et, de l’une à l’autre, la mémoire se perd doucement. Beaucoup parmi nous ne se souviennent plus de Mgr Guérard des Lauriers, ou n’en ont simplement jamais entendu parler, bien qu’il ait été un personnage de premier plan dans la résistance au modernisme. Que ces conférences servent à rafraîchir nos mémoires, que le souvenir de ce grand homme d’Église enflamme notre cœur au service de notre sainte mère l’Église.

  1. 1ère partie : Mgr Guérard des Lauriers (1/5) Un homme au service de l’Église, un théologien pour notre temps. (https://www.youtube.com/watch?v=ULgNQqEckNc&list=PLI-ixf49y8Z5xMkXHP-HdAkfbv1zECj-_)
    Mgr Guérard des Lauriers, sa vie et ses écrits.
    1 - La jeunesse, jusqu'à la vocation 2:01
    2 - Les premières années d'enseignement 20:22
    3 - Premiers combats, contre la Nouvelle Théologie 32:56
    4 - Derniers combats : contre la nouvelle messe et sur la question de l'autorité 53:37
    5 - Questions 1:03:11




  2. 2ème partie : Mgr Guérard des Lauriers (2/5) Le combat pour sauver la vraie Messe (...) (https://www.youtube.com/watch?v=cRKvOgKugb8&feature=youtu.be)
    Le combat de Mgr Guérard des Lauriers pour sauver la vraie Messe, et la nécessité de l'épiscopat pour le Sacrifice et le Sacerdoce.
    1 - Situation du problème 0:00
    2 - Le Bref Examen Critique et l'article de la Pensée Catholique 13:38
    3 - Le changement des paroles de la consécration du pain 36:43
    4 - Novus Ordo Missæ : validité et assistance 47:04
    5 - L'épiscopat et la question des sacres 1:00:11




  3. 3ème partie : Mgr Guérard des Lauriers (3/5) Suite et fin de la 2ème partie (abbé Ricossa) (https://www.youtube.com/watch?v=e_XKn2ePVWo&feature=youtu.be)
    Suite et fin de la 2ème partie (abbé Ricossa) : Le combat de Mgr Guérard des Lauriers pour sauver la vraie Messe, et la nécessité de l'épiscopat pour le Sacrifice et le Sacerdoce.
    1 - L'exemple de la présence réelle 0:00
    2 - Questions 5:49
    3 - Témoignage de la première rencontre 24:07
    4 - Le Père Guérard des Lauriers en 1980 sur la question de "l'una cum" au Te Igitur de la Messe 30:05




  4. 4ème partie : Mgr Guérard des Lauriers (4/5) Le Concile Vatican II : le problème (...) (https://www.youtube.com/watch?v=9AYQIaiMLW0&feature=youtu.be)
    Le Concile Vatican II : le problème posé à la conscience des catholiques et la thèse de Cassiciacum
    1 - Premières remises en cause de l'autorité de Paul VI 0:00
    2 - La nécessité pour tous d'un choix engageant la foi 14:19
    3 - Analyse de la nature de l'autorité pontificale 24:36
    4 - Comment l'Eglise peut-elle continuer sans Pape ? 47:14
    5 - Questions 55:24




  5. 5ème partie : Mgr Guérard des Lauriers (5/5) Sa pensée aujourd'hui : actualité de la thèse de Cassiciacum (...) (https://www.youtube.com/watch?v=-q_mwCid08w&feature=youtu.be)
    La pensée de Mgr Guérard des Lauriers aujourd'hui : actualité de la thèse de Cassiciacum et perspectives futures
    1 - L’antidote définitif contre le conclavisme, et contre la “sessionite” de la FSSPX : la thèse de Cassiciacum 0:00
    2 - Susciter un débat théologique pour mettre le modernisme au pied du mur 19:03
    3 - Conclusion : nous n'avons perdu que trop de temps 32:23
    4 - Questions 57:37



_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Sam 19 Mar - 14:36

Sur le Novus Ordo Missæ

Le 28 novembre 2009 à Paris

Citation :
Rq : Novus Ordo Missæ désigne le nouvel ordinaire de la messe, c'est à dire le rite de la “nouvelle messe” ou “messe de Paul VI”
Citation :

Quarante ans sont passés : une génération. Quand, lors de l’été 1976, le monde entier se passionna pour “l’affaire Lefebvre”, qui remettait en doute Vatican II et le nouveau missel, seulement dix ans s’étaient écoulés depuis la clôture du Concile, et moins encore depuis l’introduction de la nouvelle liturgie. Aujourd’hui, sans doute, nous pouvons nous réjouir d’un fait : la Messe romaine n’a pas disparu (elle ne pouvait pas !), et Vatican II est remis en cause. Mais nous devons aussi constamment revenir aux motifs fondateurs de l’opposition aux innovations doctrinales et liturgiques de la fin des années 60, motifs qui sont valides aujourd’hui comme hier.
Le Bref Examen critique du Novus Ordo Missæ, signé par les cardinaux Ottaviani et Bacci, attend encore une réponse, a écrit ces dernières années le cardinal Stickler. Or, ce texte bref mais dense, fortement voulu par Cristina Campo (à qui nous devons la version finale du texte italien) et Una Voce, mais composé par le Père Guérard des Lauriers o.p., n’affirme pas que le Missel Romain puisse conserver sa place à côté du nouveau de Montini, comme deux formes du rite romain ; c’est un acte d’accusation à l’orthodoxie doctrinale du missel rénové.


À l’heure où la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X poursuit des discussions avec les modernistes, en vue de sa réintégration dans “la pleine communion”, quels sont les principes qui doivent guider notre lecture de l’actualité de la “tradition” ? Sommes-nous des spectateurs impuissants ?
Puissent ces conférences rappeler aux catholiques, spécialement ceux de la jeune génération, les principes sur lesquels fonder une action durable et conforme à notre Foi.

  1. 1ère partie : Le Novus Ordo Missæ et les choix qu'il impose aux catholiques 1/3 (https://youtu.be/wZ8YPRfYljY)
    1 - Présentation par l’abbé Le Gal — 00:00
    2 - Les protestants : aucun compromis dans la doctrine mais beaucoup dans la pratique liturgique ! — 04:40
    3 - De nombreux exemples — 31:46
    4 - Preuves que les modernistes ont le même esprit — 49:21
    5 - Questions — 01:06:46




  2. 2ème partie : Le Novus Ordo Missæ et les choix qu'il impose aux catholiques 2/3 (https://www.youtube.com/watch?v=6-XTALoZ-C4)
    1 - Questions (notamment sur Mgr Gherardini, sur le dialogue judéo-chrétien) — 00:00
    2 - Questions (validité des ordres dans le nouveau rite) — 19:49
    3 - Début 2ème conférence - Le Motu Proprio comme outil d’œcuménisme, comme la Nota Prævia avec Lumen Gentium — 37:18
    4 - Analyse de la réintégration des anglicans par Benoît XVI — 47:25




  3. 3ème partie : Le Novus Ordo Missæ et les choix qu'il impose aux catholiques 3/3 (https://youtu.be/_Yi80a7-6RA)
    1 - Les dangers du Motu Proprio pour la FSSPX — 00:00
    2 - Questions — 21:07



Citation :
Rappel : Sur l’infaillibilité pratique et la question de la validité des sacrements dans le nouveau rite, voir notre conférence de mars 2009 (par l’abbé Le Gal) : https://youtu.be/YXLS3eMtUcU
(Cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t4594-conferences-de-l-abbe-ricossa#32540.)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Sam 26 Mar - 14:47

Sur la Thèse de Cassiciacum

Le 30 novembre 2014 à Paris

Citation :

La “Thèse de Cassiciacum” est une thèse théologique qui décrit la situation actuelle de l’autorité dans l’Eglise. Elle affirme, en se fondant sur un fait de foi définie, que le Siège Apostolique est “formellement” vacant au moins depuis le 7 décembre 1965. Paul VI et ses successeurs occupent donc le Siège de Pierre seulement “matériellement”, en tant qu’élus par un conclave supposé valide, sans avoir cependant l’autorité de Jésus-Christ. Cette situation perdure dans leurs successeurs et perdurera dans l’Eglise tant que les erreurs doctrinales et liturgiques qui viennent du Concile Vatican II ne seront pas rejetées et condamnées.

Mgr Guérard des Lauriers publia, en 1978, et ensuite dans les “Cahiers de Cassiciacum” la Thèse du même nom qui jusqu’à aujourd’hui n’a jamais été sérieusement réfutée par ses opposants et reste l’unique explication de la crise actuelle dans l’Eglise qui tienne compte de toutes les vérités de foi.

Les trois parties de la conférence :
  1. 1ère partie (1h 7min) : La Thèse de Cassiciacum hier et aujourd’hui, l’Église aux temps de Jorge Mario Bergoglio 1/3 (https://youtu.be/SPj0drPLSMA)
    Présentation générale, explication de la Thèse de Cassiciacum à partir de l'analyse de l'élection d'un souverain pontife




  2. 2ème partie (1h 21min) : La Thèse de Cassiciacum hier et aujourd’hui, l’Église aux temps de Jorge Mario Bergoglio 2/3 (https://youtu.be/f63-9KUZjB8)
    Ce qu'est réellement l'Eglise, sa relation à son chef qui est Jésus-Christ (“l'être avec”), la philosophie de l'autorité, l'Eglise sans Pape, le modernisme au temps de Bergoglio, réponse au Sel de la Terre (à 1h 13min)




  3. 3ème partie (1h 33min) : La Thèse de Cassiciacum hier et aujourd’hui, l’Église aux temps de Jorge Mario Bergoglio 3/3 (https://youtu.be/5jtNqplFrMM)
    Réponses à de nombreuses objections, simples ou complexes, communes ou plus rares.



Citation :

Voir aussi de nombreux éléments dans notre revue (http://www.sodalitium.eu/index.php?pid=27) Sodalitium (http://www.sodalitium.eu/index.php?pid=9), notamment parmi les numéros plus récents :
  • Sodalitium n°64 (http://www.sodalitium.eu/index.php?ind=downloads&op=entry_view&iden=253) page 21 (réponse à une lettre de l'abbé Belmont)

  • Sodalitium n°61 (http://www.sodalitium.eu/index.php?ind=downloads&op=entry_view&iden=79) page 23 (l'Eglise est une société essentiellement surnaturelle)

  • Sodalitium n°55 (http://www.sodalitium.eu/index.php?ind=downloads&op=entry_view&iden=40) page 18 (réponses à l'abbé Grossin et aux dominicains d'Avrillé), page 48 (l'indéfectibilité de l'Eglise, etc.)

  • Sodalitium n°52 (http://www.sodalitium.eu/index.php?ind=downloads&op=entry_view&iden=37) page 18 (réponse au Sel de la Terre et son “petit catéchisme sur le sédévacantisme”)

(Liens donnés par JP B.)

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conférences de l'abbé Ricossa   Aujourd'hui à 22:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Conférences de l'abbé Ricossa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carolus Magnus Imperator Vs. Abbé Ricossa
» L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont
» Objection de l'Abbé Guy Pages sur le rôle des NDE chez Arnaud dumouch
» Les regrets de l'abbé Belmont !
» Les citations d'Abbé Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: