Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Erreurs dans la FSSPX et assimilés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Erreurs dans la FSSPX et assimilés   Mer 12 Fév - 15:40

Outre ce qui a déjà été dénoncé dans ce fil (“Finalement, la FSSPX rejetterait le Préambule Doctrinal !” : http://foicatholique.cultureforum.net/t4011-finalement-la-fsspx-se-rallierait-a-rome), dans celui-ci (“Confirmations par la FSSPX” : http://foicatholique.cultureforum.net/t4054-confirmations-par-la-fsspx), dans celui-là (“LE TRIPLE MENSONGE: "Concile œcuménique exclusivement « pastoral »" ?” : http://foicatholique.cultureforum.net/t4462-le-triple-mensonge), dans cet autre (“La FSSPX, une secte ?...” : http://foicatholique.cultureforum.net/t4611-la-fsspx-une-secte), dans le 1er message en tête de ce fil (“Le sédévacantisme n’est pas une hérésie” [http://foicatholique.cultureforum.net/t3596-le-sedevacantisme-nest-pas-une-heresie] qui ne visait pas directement la FSSPX mais dont celle-ci partage la même erreur que ceux visés par ledit message), dans celui-ci (“Le même pape est-il Pape seulement quand il est catholique ?” [http://foicatholique.cultureforum.net/t4285-le-meme-pape-est-il-pape-seulement-quand-il-est-catholique] qui concernait aussi la FSSPX), dans le 1er en tête de cet autre (“Le Saint-Siège actuellement vacant, une simple opinion ?”  : http://foicatholique.cultureforum.net/t4615-le-saint-siege-actuellement-vacant-une-simple-opinion), voici, sur un forum où le diacre Vincent-Marie ZINS intervient de manière quasi exclusive, un excellent post (qui vient faire exception à l'exclusivité zinsiste) de Michaël dans lequel, fort judicieusement,
Michaël a écrit:

Dans un récent Kyrie Eleison (n° 558, 1er février 2014), Mgr Williamson prétend réfuter l’affirmation suivante :

Citation :
Ce que les évêques du monde enseignent, unis au Pape, c’est le Magistère Ordinaire Universel de l’Église, lequel est infaillible. Or voici que, au cours des 50 dernières années, les évêques du monde unis aux Papes Conciliaires ont enseigné le délire Conciliaire. Par conséquent ces Papes ne peuvent avoir été de vrais Papes.


Réponse de Mgr W. :

Mgr Williamson a écrit:
Si le Magistère Ordinaire de l’Église devait s’éloigner de la Tradition en opposition avec elle, il ne serait plus « Ordinaire », mais plutôt tout ce qu’il y a de plus extraordinaire, parce que la doctrine de l’Église n’admet pas de nouveautés, devant être « Universel » autant dans le temps que dans l’espace. Or la doctrine Conciliaire s’écarte de beaucoup de la Tradition (par exemple la liberté religieuse et l’œcuménisme). Par conséquent la doctrine qui est propre au Concile ne tombe pas sous le Magistère Ordinaire Universel, et elle ne peut servir de preuve que les Papes Conciliaires ne furent point Papes.


Donc, à en croire Mgr, l’infaillibilité du Magistère ordinaire universel de l’Église porterait exclusivement sur la partie de son enseignement qui a toujours été enseigné. L’ennui est que, ainsi que je l’ai déjà
signalé, Pie XII enseigne le contraire dans son encyclique Munificentissimus Deus. Il y explique en effet que c’est en constatant l’accord du pape et des seuls évêques vivants qu’il a acquis la conviction que l’Assomption appartient aux vérités révélées par Dieu aux apôtres. Au passage, le pape rappelle la démarche similaire de son prédécesseur Pie IX à propos de l’Immaculée Conception. Il est d’ailleurs notoire que l’un et l’autre de ces privilèges de la Vierge Marie n’ont pas toujours été enseignés par l’Église...

Pie XII, toujours très didactique, explique que sa certitude absolue (“exempte de toute erreur”) provient de ce que cet accord du pape et des seuls évêques vivants constitue précisément celui du Magistère ordinaire universel de l’Église dont le concile du Vatican a rappelé l’infaillibilité :

Pie XII (Munificentissimus Deus) a écrit:
12. Et ceux que « l’Esprit-Saint a établis évêques pour gouverner l’Église de Dieu » [Act. 20, 28] donnèrent à l’une et à l’autre question une réponse presque unanimement affirmative. Ce « singulier accord des évêques et des fidèles catholiques » (Bulle Ineffabilis Deus, Acta Pii IX, pars 1, Vol. 1, p. 615), qui estiment que l’Assomption corporelle au ciel de la Mère de Dieu peut être définie comme un dogme de foi, comme il nous offre l’accord de l’enseignement du magistère ordinaire de l’Eglise et de la foi concordante du peuple chrétien — que le même magistère soutient et dirige — manifeste donc par lui-même et d’une façon tout à fait certaine, et exempte de toute erreur, que ce privilège est une vérité révélée par Dieu et contenue dans le dépôt divin, confié par le Christ à son Epouse, pour qu’elle le garde fidèlement et le fasse connaître d’une façon infaillible (Concile du Vatican, Constitution Dei Filius, c. 4). Le magistère de l’Eglise, non point certes par des moyens purement humains, mais avec l’assistance de l’Esprit de vérité [Jean 14, 26] et à cause de cela sans commettre absolument aucune erreur, remplit la mission qui lui a été confiée de conserver à travers tous les siècles, dans leur pureté et leur intégrité, les vérités révélées ; c’est pourquoi il les transmet, sans altération, sans y rien ajouter, sans y rien supprimer. « En effet, comme l’enseigne le Concile du Vatican, le Saint-Esprit ne fut pas promis aux successeurs de Saint-Pierre pour que, Lui révélant, ils enseignent une doctrine nouvelle, mais pour que, avec son assistance, ils gardent religieusement et exposent fidèlement la révélation transmise par les Apôtres, c’est-à-dire le dépôt de la foi » (Concile du Vatican, Constitution Pastor Æternus, c. 4). C’est pourquoi, de l’accord universel du magistère ordinaire de l’Eglise, on tire un argument certain et solide servant à établir que l’Assomption corporelle au ciel de la Bienheureuse Vierge Marie — laquelle, en ce qui concerne la « glorification » céleste elle-même du corps virginal de la Mère de Dieu, ne pouvait être connue par les forces naturelles d’aucune faculté de l’âme humaine — est une vérité révélée par Dieu, et par conséquent elle doit être crue fermement et fidèlement par tous les enfants de l’Eglise. Car, ainsi que l’affirme le même Concile du Vatican, « on doit croire de foi divine et catholique toutes les choses contenues dans la parole de Dieu écrite ou transmise, et que l’Eglise propose à notre foi par son magistère ordinaire ou universel, comme des vérités révélées par Dieu » (Ibid., Dei Filius, c. 3).


La conclusion s’impose d’elle-même, contre Mgr Williamson : ce ne sont pas des papes qui, depuis cinquante ans, nous affirment le contraire de ce que leurs prédécesseurs nous enseignaient jusqu’à Pie XII inclus...


Et oui ! C’est toujours la même erreur que ne cessent de répandre et répéter tous ceux qui sont issus de la FSSPX et n’en sont pas sortis avec ceux qui sont devenus sédévacantistes déclarés (complets ou seulement formaliter), qu’ils y soient toujours ou que, récemment, ils en sont enfin sortis tel Mgr Williamson...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 23 Juin - 13:53, édité 1 fois (Raison : Mise à jour des liens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Erreurs dans la FSSPX et assimilés   Ven 14 Fév - 11:49

Suite Exclamation (http://quilegitintellegat.clicforum.com/t181-Qui-doit-on-croire-Pie-XII-ou-Mgr-Williamson.htm#p920)...

Bravo, Michaël ! Very Happy

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 23 Juin - 14:00, édité 1 fois (Raison : Mise à jour du lien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Erreurs dans la FSSPX et assimilés   Mar 4 Mar - 21:34

Dans ce message (http://quilegitintellegat.clicforum.com/t83-La-v-ritable-r-sistance-l-glise-conciliaire.htm#p287),
Pelagius Asturiensis a écrit:
Mgr de Castro Mayer proclamait la vacance du Siège Apostolique au plus tard en 1988, lors de consécrations à Ecône.


Or, malheureusement la mentalité des fidèles de la FSSPX dans plusieurs pays où j'étais (probablement dans tous les pays où elle est présente) est celle d'une église parallèle: la FSSPX est le bateau qui sauve... c'est un fait qu'on peut facilement vérifier en posant la question autour de soi après la Messe à n'importe quelle chapelle de la FSSPX. Le gens l'identifient avec l'Eglise et ne voient rien d'autres en dehors, dans l'espace, comme dans le temps. [...}

[...] la grande masse de fidèles "lefebvristes" est atteinte de cet esprit. C'est pourquoi maintenant ils veulent à tout prix sauver la Fraternité car en dehors il n'y a que le péril de "schisme" sédévacantiste et des obsédés par la question du pape.

Que tous ceux qui ont des articles ou des documents qui traitent de cette histoire les mettent dans ce fil à l'édification de tous.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 23 Juin - 14:07, édité 1 fois (Raison : Mise à jour du lien et suppressions de ceux qui n’existent plus)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Erreurs dans la FSSPX et assimilés   Lun 28 Avr - 21:10


L’origine des erreurs dans la FSSPX :
l’acatholicité de Monseigneur Lefebvre

Mgr Fellay n’a rien inventé mais ne fait que poursuivre la voie ouverte par le fondateur

____________________

Tout le monde le sait, Monseigneur Lefebvre reconnaissait Paul VI et ses successeurs, en particulier Jean-paul II pour ce qui nous intéresse ici, comme formellement Papes.
Non seulement en paroles (quoi qu’il en soit de certaines d’entre elles qui pouvaient éventuellement parfois laisser le contraire) qu’en actes, et ceci, surtout par le fait qu’il aurait voulu une réconciliation avec la Rome moderniste, tentative qui l’avait amené à engager des pourparlers – appelés plus bas “colloques” – avec ladite Rome. Car, enfin, si l’on veut une réconciliation avec Rome, que l’on y engage pour cela des “colloques” parlementaires, c’est qu’on reconnaît qu’à Rome il y a un Pape en acte et que l’on accepte telle la chose.

Or, nous trouvons à cet endroit (http://aveclimmaculee.blogspot.fr/2014/02/19-juin-1988-communique-de-mgr-lefebvre.html) le « Communiqué de Mgr Lefebvre sur “l’arrêt des colloques” » du 19 juin 1988.
Dans ce “Communiqué”,
Monseigneur Lefebvre a écrit:

[...] après la visite du cardinal Gagnon, dont nous ne savons toujours rien, les déceptions se sont accumulées.
Les colloques qui ont suivi en avril et mai nous ont bien déçus. On nous remet un texte doctrinal, on y ajoute le nouveau Droit Canon, Rome se réserve 5 membres sur 7 dans la Commission Romaine, dont le président (qui sera le cardinal Ratzinger) et le vice-président.
La question de l’évêque est solutionnée avec peine : on insistait pour nous montrer que nous n’en avions pas besoin.
Le cardinal nous fait savoir qu’il faudrait laisser alors célébrer une Messe nouvelle à Saint-Nicolas-du-Chardonnet. Il insiste sur l’unique Église, celle de Vatican II.
[...]


Il est particulièrement incroyable pour tout véritable catholique, quand il y a un véritable Pape comme l’admettait et le reconnaissait Monseigneur Lefebvre, que de Rome qui détient dans ce cas l’Autorité dans l’Église,
  • on puisse ne pas accepter le code de droit canonique édicté par celui que l’on dit être le Pape ;

  • on puisse ne pas accepter le nombre de membres dans une commission voulue et organisée par Rome et en particulier on puisse refuser le président et le vice-président désignés par qui a l’autorité de ces désignations (Rome) pour ladite commission ;

  • on puisse refuser à celui que l’on dit être le Pape le soin de juger si ici ou là il y a besoin ou non d’un nouvel évêque ;

  • on puisse ne pas accepter le rite de la Messe édicté par celui que l’on dit être le Pape ;

  • on puisse penser que l’Église voulue par celui que l’on dit être le Pape puisse ne pas être « l’unique Église » Exclamation

Si à Rome il y a (il y avait) un véritable Pape, tout cela est schismatique et même hérétique !

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 23 Juin - 14:12, édité 1 fois (Raison : Mise à jour du lien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Erreurs dans la FSSPX et assimilés   Dim 21 Juin - 15:13


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 23 Juin - 14:14, édité 1 fois (Raison : Mise à jour du lien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Erreurs dans la FSSPX et assimilés   Mer 24 Juin - 13:49


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4510
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Erreurs dans la FSSPX et assimilés   Ven 25 Nov - 3:59


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Erreurs dans la FSSPX et assimilés   Aujourd'hui à 20:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Erreurs dans la FSSPX et assimilés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des erreurs dans le Nouveau Testament ?
» Types de phrases : j'ai l'impression qu'il y a des erreurs dans la leçon qu'a eue ma fille en CE2 - que faire ?
» Les erreurs dans l'adhan
» Différents types d’erreurs dans la production écrite:
» Deux erreurs dans une sourate !?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: