Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Plus de Pape depuis 1958 ? impossible !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Plus de Pape depuis 1958 ? impossible !   Ven 9 Mai - 16:02

Plus de Pape depuis 1958 ? impossible !



L’Église ne peut exister en l’absence d’un pape, ou du moins ne peut-elle exister pendant quarante années en l’absence d’un pape, contrairement à ce que prétendent les sédévacantistes…

Réplique : L’Église a existé sans pape pendant des années, et cela se produit chaque fois qu’un pape meurt. L’Église a connu un interrègne (c’est-à-dire une période sans pape) à deux cents reprises au cours de son histoire. Le plus long interrègne papal (avant l’apostasie de Vatican II) a eu lieu entre le pape saint Marcellinus (296-304) et le pape saint Marcellus (308-309). Il a duré plus de trois ans et demi [Denzinger 51-52e ; Warren H. Carroll, A History of Christendom, Vol. I (The Founding of Christendom), p. 494 ; J.N.D. Kelly, Oxford Dictionary of Popes, Oxford University Press, 2005, p. 25.].

En outre, les théolologiens enseignent que l’Église peut exister sans pape même pendant des décennies.

LE PÈRE EDMUND JAMES O’REILLY RÉDUIT À NÉANT




LE PRINCIPAL ARGUMENT DES NON-SÉDÉVACANTISTES RELATIF




À LA LONGUEUR D’UN INTERRÈGNE PAPAL (PÉRIODE SANS PAPE)




EN ENSEIGNANT QUE L’ÉGLISE PEUT EXISTER PENDANT DES DÉCENNIES




EN L’ABSENCE D’UN PAPE


L’Église catholique et le Siège apostolique sont des personnes morales (CIC 1917, canon 100). Une personne morale de droit ecclésiastique est de nature perpétuelle (canon 102). Étant de nature perpétuelle, l’Église catholique ne peut pas disparaître, fût-elle privée temporairement de pape.




Le père Edmund James O’Reilly était un éminent théologien qui vivait à l’époque de Vatican I. Écrivant après Vatican I et la définition par ce dernier de la perpétuité de l’office pontifical, il enseignait que Dieu pouvait laisser l’Église sans pape plus de trente-neuf ans, c’est-à-dire plus que pendant toute la durée du grand Schisme d’Occident (1378-1417). Voici une citation de ce qu’il a écrit au sujet du grand Schisme d’Occident :

« Il est permis, à se stade, de se demander ce qui peut être dit des positions respectives des trois prétendants de l’époque, ainsi que de leurs droits sur la papauté. En premier lieu, il y a eu un pape tout ce temps, de la mort de Grégoire XI en 1378, à l’exception – bien entendu – de l’intervalle entre chaque décès et chaque élection lui faisant suite. Il y a eu, dis-je, à tout moment un pape, réellement investi de la double dignité de Vicaire du Christ et de Tête de l’Église, quelque opinion que l’on puisse avoir de son authenticité ; non pas qu’un interrègne couvrant toute la période en question eût été inconcevable ou incompatible avec les promesses du Christ, car la chose n’est nullement manifeste, mais que l’on a observé l’absence effective d’un tel interrègne. »[Fr. Edmund James O’Reilly, The Relations of the Church to Society – Theological Essays, 1882.]


Le père O’Reilly écrit donc qu’un interrègne (à savoir une période sans pape) couvrant toute la durée du grand Schisme d’Occident n’est en aucun cas incompatible avec les promesses du Christ faites à Son Église. La période dont parle le père O’Reilly a commencé en 1378 avec la mort du pape Grégoire XI et s’est achevée en 1417 avec l’élection du pape Martin V. Cela constitue un interrègne (période sans pape) de trente-neuf ans. Et il faut bien voir que le père O’Reilly était l’un des plus éminents théologiens du dix-neuvième siècle…


Il va de soi que le père O’Reilly est du côté de ceux qui, en rejetant les antipapes de Vatican II, tiennent pour possible une longue vacance du Saint-Siège. En fait, à la page 287 de son ouvrage, l’auteur lance cet avertissement prophétique :

« Le grand Schisme d’Occident me suggère une réflexion que je me permets de formuler ici. Si ce schisme ne s’était pas produit, l’hypothèse d’une telle chose semblerait chimérique [absurde] à beaucoup. Ils diraient que cela ne peut être, que Dieu ne permettrait pas à l’Église de se trouver dans une aussi funeste situation. Des hérésies surgiraient et se répandraient, qui auraient une longue et pénible durée, par la faute et pour la perdition de leurs auteurs et tenants, ainsi que pour la grande détresse des fidèles, accrue par les véritables persécutions sévissant dans les nombreux endroits où les hérétiques domineraient. Selon ces sceptiques, il serait impossible que l’Église véritable reste entre trente et quarante ans sans Tête, sans représentant du Christ sur terre qui soit d’authenticité absolument certaine. Or, c’est bel et bien arrivé ; et nous n’avons aucune garantie que cela n’arrivera pas à nouveau, bien qu’il faille espérer ardemment le contraire. Ce que j’en déduis, c’est que nous ne devons pas être trop enclins à nous prononcer sur ce que Dieu peut permettre ou non. Nous savons avec une totale certitude qu’Il accomplira Ses promesses […] On peut considérer comme probable – avec une joyeuse confiance – que l’avenir sera exempt de certains des ennuis et infortunes ayant affligé le passé. Mais nous-mêmes ou nos successeurs des futures générations de chrétiens assisterons peut-être à des maux inconnus jusqu’à présent, même avant l’approche imminente de la grande liquidation de toutes choses sur terre qui précédera le jour du Jugement. Je ne veux pas me poser en prophète, pas plus que je ne prétends entrevoir de funestes prodiges dont je n’ai pas la moindre connaissance préalable. Tout ce que je veux dire, c’est que les contingences relatives à l’Église qui ne sont pas exclues par les promesses divines ne sauraient être considérées comme impossibles dans les faits pour la seule raison qu’elles seraient terribles et douloureuses au dernier degré. »[Père O’Reilly, The Relations of the Church to Society – Theological Essays, p. 287.]


C’est là une fort judicieuse remarque. Le père O’Reilly explique que si le grand Schisme d’Occident ne s’était jamais produit, les catholiques qualifieraient d’impossible une telle situation (trois prétendants à la papauté et absence d’un chef d’authenticité certaine pendant des décennies) ; or, c’est précisément ce que font ceux qui qualifient aujourd’hui d’impossible la « thèse » sédévacantiste, au mépris des faits qui en démontrent la justesse.


Le grand Schisme d’Occident s’est bel et bien produit, dit le père O’Reilly, et nous n’avons aucune garantie que des choses pires – non exclues par les promesses divines – ne se produiront pas à l’avenir. Il n’y a rien de contraire à l’indéfectibilité de l’Église catholique de dire que nous n’avons pas eu de pape depuis le décès de Pie XII en 1958. En revanche, il est radicalement contraire à cette indéfectibilité de prétendre que de vrais papes aient pu promulguer Vatican II, approuver officiellement des religions fausses et païennes, promulguer la nouvelle messe protestante et soutenir que les acatholiques n’ont pas besoin de sa convertir pour faire leur salut. Laisser l’Église sans pape pendant la longue période de la grande Apostasie n’est autre que le châtiment infligé par Dieu à notre génération pour la malice du monde.


Prophétie de saint Nicolas de Fluë (1417-1487) :

« L’Église sera châtiée, parce que la majorité de ses membres, grands et petits, se seront pervertis. L’Église sombrera de plus en plus jusqu’à ce qu’il semble qu’elle soit morte et que la succession de Pierre et des autres apôtres se soit éteinte. Mais après cela, elle sera victorieusement exaltée à la vue de tous ceux qui doutent. »[Yves Dupont, Catholic Prophecy, Rockford, IL : Tan Books, 1973, p. 30.]

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Plus de Pape depuis 1958 ? impossible !   Ven 9 Mai - 16:03


_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
admin
Admin


Nombre de messages : 19488
Localisation : La Nouvelle Jérusalem.
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Plus de Pape depuis 1958 ? impossible !   Mer 11 Mai - 23:45

François sert-il le Christ ou "Allah" ?

https://sedevacantisme.wordpress.com/2016/03/04/francois-sert-il-le-christ-ou-allah/

_________________
Paltalk

Room Tradition Catholique Sede Vacante (partie Europe/ France)
https://sites.google.com/site/catholicismerefuteislam/

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

" Nihil Deo et angelis gratius animae conversione."

" Rien n'est plus agréable à Dieu et aux Anges que la conversion d'une âme."

Saint Ambroise, évêque de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islamajesus.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plus de Pape depuis 1958 ? impossible !   Aujourd'hui à 15:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus de Pape depuis 1958 ? impossible !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la répartition des pouvoirs depuis 1958
» Démission du Pape
» Aide délimitation sujet dissertation
» Les humains sont ils trop insignifiants pour affecter le climat global ?
» [résolu] Impossible d'accéder à néoprofs ( et d'autres sites) depuis la mise à jour de ma live box

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Questions/Réponses-
Sauter vers: