Tradition Catholique (Sede Vacante)

Bienvenue à vous tous et qui que vous soyez!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Jeu 17 Sep - 16:17

De quoi vous plaigniez-vous ici ?
N’y êtes-vous pas accueilli ?
Si cela ne vous suffit pas,
Si cet accueil ne vous plaît pas,
Vous pouvez aller voir ailleurs
Pour y exprimer vos humeurs !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Jeu 29 Oct - 12:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Jeu 1 Oct - 12:40


La plus terrible punition
Est bien celle de damnation,
Et pour l'heure que nous vivons
C'est une grâce de pardon.

Pour racheter tous nos péchés,
Nous devons bien coopérer
Au Sacrifice, au Crucifié
Et offrir nos difficultés...

Il ne faut pas désespérer
Mais docilement patienter
En attendant d'être sauvé
Sur terre et dans l'éternité.

Notre Espérance est ens cela ;
D'autre, je ne veux rien savoir
Mais persévérer jusqu'au soir
De cette vie, pour l'au-delà.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Sam 3 Oct - 11:50, édité 1 fois (Raison : correction d'une faute de frappe (r oublié à "soir", dans l'avant-dernier vers))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Sam 17 Oct - 12:01

Les deux étendards n. 9, novembre 1999


Catholiques et français toujours


Pierre-Michel Bourguignon nous a entretenus de ce « cantique de Noël » malheureusement répandu — même chez les catholiques fidèles qui parfois imaginent impossible de passer la sainte fête de la Nativité sans se saouler ainsi les oreilles, le gosier et le cœur; qui parfois tiennent pour iconoclaste qui leur montre ce qu’est réellement ce Minuit, chrétiens. Qu’ils sachent que des évêques de France avaient, entre les deux guerres, interdit ce cantique 1, ne serait-ce qu’en raison des auteurs qui ne répondent pas au critère qu’énoncera le Pape Pie XII :
Citation :

C’est pourquoi l’artiste qui ne professe point les vérités de la foi ou s’éloigne de Dieu dans son âme et sa conduite, ne doit en aucune manière s’occuper d’art religieux : il ne possède pas, en effet, cet œil intérieur qui lui permette de découvrir ce que requièrent la majesté de Dieu et le culte divin. [… Ses œuvres] ne seront jamais dignes d’être admises dans les édifices sacrés par l’Église, qui est la gardienne et l’arbitre de la vie religieuse.2


C’est l’occasion de parler d’une autre œuvre « mythique » : Catholiques et Français toujours... ce n’est pas sans contrariété qu’on entend dans les églises ce cantique réputé traditionnel. Cette contrariété ne provient pas d’abord du caractère "pompier" d’une mélodie déplacée en un lieu où tout devrait inspirer le recueillement 3, ni de la détestable effronterie de tutoyer la très sainte Vierge Marie, usage insupportable dans une langue où existe une forme de politesse et de respect. Cette contrariété a un motif plus profond : la réunion sous un même toujours de deux réalités infiniment distinctes et distantes que sont la qualité de Catholique et celle de Français.

Si nous sommes catholiques, c’est par un don surnaturel et gratuit de Dieu ; nous sommes catholiques parce que nous appartenons au Corps mystique de son divin Fils, et sans cela ne pouvons pas être sauvés. C’est donc une qualité surnaturelle, nécessaire, obligatoire (
Jésus-Christ n’est pas facultatif, disait le Cardinal Pie) et éternelle. Le toujours est donc une profession de foi et une humble demande suprêmement salutaire : celle de la persévérance.

En revanche, si l’on est français (ou italien, allemand ou espagnol), c’est par disposition providentielle certes (qui implique des devoirs), mais cette qualité ressortit à l’ordre naturel. Elle n’est pas nécessaire, elle est amissible sans péché, elle est caduque et n’a aucune influence directe sur l’éternité. Le toujours ne peut pas, ne doit pas, être une profession de foi, ni une prière simpliciter : elle n’a pas de sens pour la majorité des hommes, et peut être contraire à la sainte volonté de Dieu. Saint François Xavier a-t-il demandé et proclamé Espagnol toujours ?

La distance entre l’ordre naturel et l’ordre surnaturel est infinie ; celle entre le temps et l’éternité aussi. Un tel cantique ne peut que le faire oublier, et la confusion est lourde de graves conséquences pour la foi et la vie spirituelle. Et puis, si la prière pour son pays est bénie de Dieu, une proclamation qui peut flatter un orgueil plus ou moins conscient a-t-elle sa place dans le sanctuaire ?

  1. Nous n’avons pas eu l’occasion d’en rechercher les références, mais nous attestons l’avoir constaté à plusieurs reprises lors d’une lecture systématique de la Documentation catholique il y a quelques années.

  2. Encyclique Musicae sacrae disciplina, 25 décembre 1955.

  3. Henri Charlier n’avait aucune estime pour ce chant qu’il considère comme typique de la médiocrité et de la routine du clergé : « [les jeunes artistes bien doués] peuvent y monter des qualités étonnantes [dans l’art de l’esquisse] sans être capables de faire des dessins de concours suivant une formule arbitraire que se transmettent fidèlement les professeurs, comme le clergé se repasse : Nous voulons Dieu et Catholique et Français toujours ». In Culture, École, Métier, Nouvelles éditions latines 1959, page 166.

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Lun 26 Oct - 13:34

Parce qu’ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t4742p30-gueguerre#31862)
JP B a écrit:

[...] je t’en prie, arrête tes singeries rigoristes et, venant de la part d’un... poète, plutôt déplacées ! Si encore tu étais théologien... Ou un vrai canoniste... Mais non, rien de tout cela : seulement un mauvais poète ! Laughing
Cantonne-toi plutôt à la bonne versification, la bonne musique et améliore le chant de Jean, cela te fait déjà pas mal de boulot...

en réponse, Gilbert Chevalier a écrit:

Les procédés des hérétiques ont toujours été les mêmes dans toute l'histoire : injures, sarcasmes, etc.. En employant ce procédé, tu montres bien qui tu es, savoir que tu n'es pas plus catholique que mon piano !

[...]

(http://foicatholique.cultureforum.net/t4742p30-gueguerre#31863)

Il est vrai qu’il n’est pas catholiques de dire à quelques-uns (entre parenthèses : les auteurs des citations suivantes) : « race de vipères » (St Jean-Baptiste) ; « hypocrites », « sépulcres blanchis », « génération perverse et adultère » (Notre-Seigneur Jésus-Christ) ; « menteurs », « mauvaises bêtes », « ventrus fainéants », « séducteur, homme rempli de fraude et de fourberie, fils du diable, ennemi de toute vérité et de toute justice » (St Paul) ; « Dès ta première enfance, tu appris autre chose que la théologie et tu te livras à d'autres études. Vérifier à la fois la valeur des monnaies et celle des textes de l'Ecriture, déguster les vins et posséder le sens des prophètes et des apôtres ne sont certainement pas des choses dont le même homme puisse se tirer à son honneur », « [Parles-tu ainsi] pour ne point porter atteinte au débit de son cabaret ? » (St Jérôme) ; « séducteur, vase d'injures, scorpion, loup cruel » (St Jean Chrysostome) ; « Ennemis de Dieu, ministres du diable, membres de l'antéchrist, ignorants, pervers, réprouvés » (St Thomas d’Aquin ; « impudent, calomniateur, esprit de malice, impie, impudique, ignorant, imposteur, malfaiteur, perfide, insensé » (St BonaventureExclamation… (Cf. http://foicatholique.cultureforum.net/t4706-le-liberalisme-est-un-peche#31166.) Laughing

Remarquons bien, cependant, que ce guignol clown  qu’est Gilbert Chevalier a écrit lui-même, dans ce message (http://foicatholique.cultureforum.net/t4694p30-gilbert-chevalier-l-aveugle-vendeen#31859) de votre serviteur qu’il confond avec l’Admin. ( Laughing ) : « tu es un hérétique endurci et obstiné » Exclamation  Laughing...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Mar 27 Oct - 17:00

Dans plusieurs (et nombreux) endroits ce matin,
Gilbert Chevalier, par ce message provocateur et absurde incessamment répété comme une ritournelle ridicule mais perturbatrice (pour les sujets où cela a été publié et qui en ont été ainsi pollués) Gilbert Chevalier, donc, a écrit:
Dis donc Admin-Bontemps, tu viens de m'effacer le post que j'ai mis hier sur ce fil : http://foicatholique.cultureforum.net/t2501p570-christianisme-et-islam-cohabitation-pacifique-impossible#31887.

De plus, tu me déverrouilles soi-disant trois sujets dans ta cage et tu me verrouilles la cage.

Tous tes agissements d'hérétiques ne sont pas faits pour m'étonner. Mais ne t'inquiète pas, je fais ta publicité un peu partout comme je te l'ai écrit ailleurs, et tout le monde connaîtra ta scélératesse.

En attendant ta cuisson en enfer, continue comme cela et tu brûleras encore davantage, car tu es d'une hypocrisie consommée, et pour tout dire, tu es bon à être enfermé, et crois-moi, cela ne tardera pas. Comme je te l'ai dit, je te connais, et je sais qui tu es. Que cela te suffise.
  1. Contrairement à ce que ce mauvais poète pense de manière erronée, ce n'est pas moi, JP B, qui ai supprimé le message qu'il avait posté sur le fil en question car, tout aussi contrairement à ce qu'il pense de manière tout aussi erronée, je ne suis pas l'Admin, et je ne suis même pas modérateur pour le topic où cela s'est produit comme je le lui ai déjà précisé ailleurs (mais il ne fait que préjuger témérairement qu'en dehors de sa petite personne, tout le monde mentirait...) : c'est l'Admin qui, jugeant que son message n'avait rien à faire là, l'a supprimé comme il supprimera très probablement ceux que ce provocateur vient de poster incontinent, tous ces messages perturbateurs étant, je le répète, hors sujet !

  2. Je suis absolument désolé de ce qu'il n'ait pu poster dans ma "cage" comme il dit Very Happy  (qu'il note bien que c'est la "cage" d'un fauve et que si il y va sans précaution, il s'y fera bouffer tout cru ! Laughing...) alors qu'effectivement, après que j'aie vu qu'il y avait hier soir à 22h32 posté ici (http://foicatholique.cultureforum.net/t4744-le-chapelet-recite#31879) un message tout ce qu'il y a de sérieux (mais peut-être est-ce l'Admin qui l'y ai mis et non pas cet énergumène...), je n'avais pas verrouillé le nouveau fil ainsi ouvert et avais déverrouillé deux autres sujets sur lesquels il avait déjà posté et où il pouvait donc à nouveau écrire (mais je l'y prévenais, dans les trois sujets, qu'à la première incartade, je supprimerai tout...) ! Devant tant de provocations et de mauvaise foi évidente, j'ai verrouillé à nouveau les sujets en question.

  3. Le modérateur que je suis n'a pas le pouvoir d'interdire, ni même celui d'autoriser quand le topic est fermé, à quiconque de venir y poster quelque chose en ouvrant un nouveau fil. A ma demande formulée bien avant que ce message (http://foicatholique.cultureforum.net/t4744-le-chapelet-recite#31879) ne soit posté, et au vu de toutes ses provocations incessantes d'hier soir, c'est l'Admin (que je ne suis pas) qui lui a interdit "Le coin de JP B", et cela, je dois dire, avec juste raison !

  4. Pour les autres accusations que, dans ses jugements téméraires, il porte contre moi, j'en ai rêvé cette nuit : il flottait, il flottait, en les proférant sans cesse... ; j'ai tiré la chasse et tout a disparu ! lol!...

  5. Quant à juger que n'importe qui, ici votre humble serviteur, est "d'une hypocrisie consommée", qu'il sache que l'on croit d'ordinaire les autres comme on est soi-même car ce n'est pas la peine de poster tant de prières et de montrer publiquement que l'on prie le chapelet, quand on fait autant de jugements téméraires sur les autres !...

  6. Enfin, ses menaces selon lesquelles je serais "bon à être enfermé" et que "cela ne tardera pas" voudrait-il insinuer qu'il a "le bras long" pour être F... M... ? (Comme le laisserait supposer ses ridicules paroles "Comme je te l'ai dit, je te connais, et je sais qui tu es"...)
    Eh bien ! Qu'il sache que ses menaces, avec la grâce de Dieu, ne me font pas peur et que si cela venait à se produire, j'en remercierais la divine Providence qui me donnerait ainsi l'insigne occasion de souffrir pour la Foi !

  7. Que cela lui suffise ! lol!

Après tant de provocations gratuites et perturbatrices, il ne faudrait pas s'étonner que l'Admin le bannisse...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Mer 28 Oct - 12:11

Gilbert Chevalier a écrit:
Écoute, Paltalk, remets-moi donc ce que tu m'as effacé !
M. l'abbé Hervé BELMONT a écrit:
Les deux étendards n. 9, novembre 1999


Catholiques et français toujours



Pierre-Michel Bourguignon nous a entretenus de ce « cantique de Noël » malheureusement répandu — même chez les catholiques fidèles qui parfois imaginent impossible de passer la sainte fête de la Nativité sans se saouler ainsi les oreilles, le gosier et le cœur; qui parfois tiennent pour iconoclaste qui leur montre ce qu’est réellement ce Minuit, chrétiens. Qu’ils sachent que des évêques de France avaient, entre les deux guerres, interdit ce cantique 1, ne serait-ce qu’en raison des auteurs qui ne répondent pas au critère qu’énoncera le Pape Pie XII :

Citation :

C’est pourquoi l’artiste qui ne professe point les vérités de la foi ou s’éloigne de Dieu dans son âme et sa conduite, ne doit en aucune manière s’occuper d’art religieux : il ne possède pas, en effet, cet œil intérieur qui lui permette de découvrir ce que requièrent la majesté de Dieu et le culte divin. [… Ses œuvres] ne seront jamais dignes d’être admises dans les édifices sacrés par l’Église, qui est la gardienne et l’arbitre de la vie religieuse.2


C’est l’occasion de parler d’une autre œuvre « mythique » : Catholiques et Français toujours... ce n’est pas sans contrariété qu’on entend dans les églises ce cantique réputé traditionnel. Cette contrariété ne provient pas d’abord du caractère "pompier" d’une mélodie déplacée en un lieu où tout devrait inspirer le recueillement 3, ni de la détestable effronterie de tutoyer la très sainte Vierge Marie, usage insupportable dans une langue où existe une forme de politesse et de respect. Cette contrariété a un motif plus profond : la réunion sous un même toujours de deux réalités infiniment distinctes et distantes que sont la qualité de Catholique et celle de Français.

Si nous sommes catholiques, c’est par un don surnaturel et gratuit de Dieu ; nous sommes catholiques parce que nous appartenons au Corps mystique de son divin Fils, et sans cela ne pouvons pas être sauvés. C’est donc une qualité surnaturelle, nécessaire, obligatoire (
Jésus-Christ n’est pas facultatif, disait le Cardinal Pie) et éternelle. Le toujours est donc une profession de foi et une humble demande suprêmement salutaire : celle de la persévérance.

En revanche, si l’on est français (ou italien, allemand ou espagnol), c’est par disposition providentielle certes (qui implique des devoirs), mais cette qualité ressortit à l’ordre naturel. Elle n’est pas nécessaire, elle est amissible sans péché, elle est caduque et n’a aucune influence directe sur l’éternité. Le toujours ne peut pas, ne doit pas, être une profession de foi, ni une prière simpliciter : elle n’a pas de sens pour la majorité des hommes, et peut être contraire à la sainte volonté de Dieu. Saint François Xavier a-t-il demandé et proclamé Espagnol toujours ?

La distance entre l’ordre naturel et l’ordre surnaturel est infinie ; celle entre le temps et l’éternité aussi. Un tel cantique ne peut que le faire oublier, et la confusion est lourde de graves conséquences pour la foi et la vie spirituelle. Et puis, si la prière pour son pays est bénie de Dieu, une proclamation qui peut flatter un orgueil plus ou moins conscient a-t-elle sa place dans le sanctuaire ?


  1. Nous n’avons pas eu l’occasion d’en rechercher les références, mais nous attestons l’avoir constaté à plusieurs reprises lors d’une lecture systématique de la Documentation catholique il y a quelques années.

  2. Encyclique Musicae sacrae disciplina, 25 décembre 1955.

  3. Henri Charlier n’avait aucune estime pour ce chant qu’il considère comme typique de la médiocrité et de la routine du clergé : « [les jeunes artistes bien doués] peuvent y monter des qualités étonnantes [dans l’art de l’esquisse] sans être capables de faire des dessins de concours suivant une formule arbitraire que se transmettent fidèlement les professeurs, comme le clergé se repasse : Nous voulons Dieu et Catholique et Français toujours ». In Culture, École, Métier, Nouvelles éditions latines 1959, page 166.


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Mer 28 Oct - 12:27

Gilbert Chevalier a écrit:
J'attends toujours, Paltalk, que tu remettes mes trucs !!!
En réponse, JP B a écrit:
Sleep Sleep Cool Cool Basketball Basketball Laughing
lol!
Laughing Very Happy
lol!

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Mer 28 Oct - 21:34

Dans ce topic (http://foicatholique.cultureforum.net/f4-actualites : Actualités., peut-être illisible des non-inscrits), sous-topic (http://foicatholique.cultureforum.net/f6-audio-videos : Audio-vidéos.) et plus précisément dans ce fil (http://foicatholique.cultureforum.net/t4600-laurent-glauzy-le-satanisme : Laurent Glauzy + Le satanisme, initié par notre Admin.,
Gilbert Chevalier, qui avait déjà hier posté au même endroit un message perturbateur dans ledit fil, aujourd'hui à 17h32 a écrit:
Paltalk-Bontemps a effacé mon post.
Cela a entraîné cette réponse de JP B qui, à son tour dans le même fil, à 18h10 a écrit:

Gilbert Chevalier a écrit:
Paltalk-Bontemps a effacé mon post.

N'étant ni l'Admin ni modérateur dans ce topic, JP B n'a pas le pouvoir d'y effacé quoi que ce soit ! Mais il demande solennellement à l'Admin, outre de supprimer ici ces deux messages perturbateurs, de bannir le provocateur ridicule et absurde qu'est Gilbert Chevalier...
Merci d'avance, pour le bien de tous !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Jeu 29 Oct - 12:45

Gilbert Chevalier mérite bien le nom de “CHAFOUIN”.

Mais qui est exactement (dans ce qui va être rapporté ici, à l’origine) ce “CHAFOUIN” ?

Nous en trouvons la véritable histoire rapportée par l’excellent
Louis Veuillot qui, dans les « Les Libres Penseurs » (Paris, Victor Palmé, 1886), a écrit:

[...]

Chafouin, député, perdit une belle place à la suite d'un arrêt de la Cour des Comptes qui trouva du louche dans ses livres. Le ministre, qui l'aimait, fut, à ce coup-là, forcé de se montrer sévère : en le destituant, il ne lui retira pas cependant son amitié ; il avait quelques bonnes raisons pour la lui conserver, et Chafouin ne perdit pas l'espérance de rentrer dans son emploi.
Il est rare qu’un homme qui se trompe en arithmétique, qui soustrait, par exemple, au lieu d'additionner, ne trouve pas quelques soustractions à faire aussi dans l'Evangile, dans les commandements de Dieu et dans la religion tout entière. Chafouin était là-dessus plein d'idées ; il les mettait en œuvre, et désolait son évêque. Ayant intérieurement réformé le dogme, il réformait ouvertement la morale, et voulait réformer encore le culte. Sa disgrâce l'arrêta court.
Sur ces entrefaites, l'évêque vint à Paris. Le bruit se répandit que ce prélat était bien vu de la Reine. Chafouin l'alla visiter.
Et comme, le lendemain, on parlait de Chafouin : « Ah! s'écria l'évêque, il s'est bien réformé, il est devenu excellent. » Vraiment, monseigneur ? « Je vous l'assure. Hier, il m'a prié de lui bénir un chapelet. »


[...]

(Souligné en gras ou/et d’un trait par JPB. Sources : début http://www.forgottenbooks.com/readbook_text/Les_Libres_Penseurs_1200010687/273, bas de la p. 269 ; suite, p. 270: http://www.forgottenbooks.com/readbook_text/Les_Libres_Penseurs_1200010687/275.)

Ainsi en est-il de celui qui écrit sous le pseudonyme de « Gilbert Chevalier » !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)


Dernière édition par JP B le Ven 30 Oct - 14:40, édité 2 fois (Raison : Correction à propos de l'ennemi personnel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Jeu 29 Oct - 13:16

Ce fêlé de CHAFOIN n'est peut-être d'ailleurs pas un imbécile mais un enquiquineur parano-schizophrène tellement perturbé par ses obsessions et perturbateur par ses provocations qu'il s'est fait viré de partout où l'on avait le malheur de le lire !
Je me demande bien ce que l'Admin attend pour le virer pareillement...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Jeu 29 Oct - 14:45

Ce fourbe de CHAFOUIN, qui ne cherche qu’à semer la zizanie tout en osant poster tout un tas de prières qu’il récite publiquement pour bien montrer à tous sa (prétendue) piété, l’hypocrite, n’est certes pas aussi pieux qu’il voudrait le faire croire : rien ne l’arrête pour tomber dans la calomnie Exclamation
A dire vrai, il ne s’agit que d’accusation gratuite car, bien évidemment, il n’y a pas l’ombre d’une preuve en faveurs de ses propos diffamants...

Mais lui, CHAFOUIN l’hypocrite, qui voudrait donc paraître si pieux, ne pense donc pas que la calomnie (comme la médisance, du reste) est, avec celle-ci, un très grave péché qui est difficilement réparable (et la médisance encore plus, puisqu’elle est basée sur des faits exacts qu’on ne peut pas nier...) et qui, comme elle, mérite les flammes éternelles ?...

Ce n’est certes pas là ce que nous lui souhaitons, mais le risque est fort grand que c’est là qu’il ira s’il ne se repent pas publiquement !...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Jeu 29 Oct - 22:54


_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Sam 31 Oct - 23:13


Où es-tu Chafouin
Après tous ces mauvais
Boniments et ce foin
Que postés tu avais ?

Te voilà pour trois jours
De ce forum banni
Alors que pour toujours
Je t’avais accueilli

Où vas-tu malheureux
Avec tes calomnies,
Tes jugements douteux,
Que jamais tu ne nies ?

Pense que tout cela
Il faudra que tu règles
Et que tu laisses là
Ce qui pour toi est règle...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP B
Baptisé


Nombre de messages : 4471
Age : 70
Localisation : Château-Renard du Loiret
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Mer 4 Nov - 0:34


Te voilà revenu
Sans t’être réformé,
Ta haine mise à nue
Et toujours allumée !

Toujours surexcité,
Coléreux, malfaisant,
Toujours plus agité,
Sottement médisant.

Idiot impénitent
Tu n’as donc pas compris
Que c’était pour un temps
Que tu étais proscrit.

Tu risque maintenant,
Par tes provocations,
Définitivement
La dernière exclusion...

_________________

Jean-Paul BONTEMPS
 
Pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Notre-Dame, par le triomphe de notre Mère la Sainte Église Catholique, Une et Apostolique, laquelle est traditionnelle (telle qu'avant le conciliabule vaticandeux) et non moderniste.
 
« Il n’y a pas de liberté, sinon dans la vérité; la “liberté” de l’erreur est le délire de la liberté de la perdition. » (Sodalitium, calendrier 2013, p. 5.)

« car la liberté nous est donnée pour choisir tel bien plutôt que tel autre, et non pas entre le bien et le mal qui marque plutôt un infirmité de notre liberté. » (CATÉCHISME MARIAL - Par Henri-Marie Guindon, S.M.M. - 1947 - p.14. Source.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint   Aujourd'hui à 20:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Gilbert Chevalier (CHAFOUIN) se plaint
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen
» Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)
» Présentation de Gilbert Chevalier (aveugle)
» Gilbert Chevalier vous fait des poèmes sur demande
» Chapelet récité avec vous ! (par Gilbert Chevalier aveugle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tradition Catholique (Sede Vacante) :: La Sainte Liturgie :: Le coin de JP B-
Sauter vers: